chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

 

 Syndrome des jambes sans repos

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46764
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Syndrome des jambes sans repos Empty
MessageSujet: Syndrome des jambes sans repos   Syndrome des jambes sans repos EmptySam 19 Fév - 22:57:18

QU'EST-CE QUE LE SYNDROME DES JAMBES SANS REPOS ?



Le syndrome des jambes sans repos, également appelé impatiences nocturnes, provoque des troubles du sommeil, de la mémoire et de la concentration.

Les impatiences tendent à devenir plus fréquentes avec l’âge.

Au-delà de 50 ans, 5 à 10 % des personnes en souffrent occasionnellement.

Les personnes atteintes de maladies comme le diabète, la polyarthrite rhumatoïde, l'insuffisance rénale chronique, l'hypothyroïdie, la sclérose en plaques ou la maladie de Parkinson sont plus exposées aux impatiences, ainsi que les personnes obèses ou en surpoids.




QUELS SONT LES SYMPTÔMES DU SYNDROME



Les personnes qui souffrent d’impatiences se plaignent d’un besoin impérieux de bouger les jambes, voire de fourmillements, de picotements ou de sensations de courant électrique, essentiellement au repos : au lit, dans un fauteuil, au spectacle, etc.
Le plus souvent, ces symptômes touchent les deux jambes, parfois une seule, rarement les bras.
Même si la personne qui en souffre n’a pas conscience de se réveiller, les impatiences entraînent souvent des microréveils de quelques secondes.
Le matin, la personne a l’impression que son sommeil n’était pas réparateur.

En effet, pendant le sommeil, leurs jambes font des mouvements incontrôlés : le pied se redresse, la jambe se plie brutalement.
Ces soubresauts, présents chez 80 % des patients, sont très gênants pour le conjoint.
Le phénomène se reproduit par épisodes qui durent de cinq à vingt minutes, avec des mouvements toutes les trente secondes environ.
Les symptômes des impatiences nocturnes sont différents de ceux observés lors de crampes nocturnes, souvent plus douloureuses.


QUELLES SONT LES COMPLICATIONS




Les formes très graves de syndrome des jambes sans repos, qui représentent 4 % de l’ensemble des cas, peuvent entraîner des perturbations importantes du sommeil et avoir un retentissement sur la vie quotidienne familiale, sociale ou professionnelle




QUELLES SONT LES CAUSES ?



La cause de ce syndrome reste inconnue. On soupçonne une origine génétique, car il existe des familles qui sont plus affectées.
Chez les personnes atteintes par le syndrome des jambes sans repos, il existerait un déséquilibre dans la production de dopamine, une substance utilisée par les cellules nerveuses pour communiquer entre elles (un neurotransmetteur).
Les impatiences sont plus fréquentes chez les personnes qui souffrent de carence en fer, même sans anémie avérée.
En effet, il semble que cette carence diminue la production de dopamine par le cerveau et la moelle épinière.

Les impatiences sont assez fréquentes (20 à 30 %) chez les femmes enceintes lors du dernier trimestre de la grossesse, mais il n’est pas prouvé qu’elles soient de même origine que celles observées hors de la grossesse.
En effet, elles tendent à disparaître dans les semaines qui suivent l’accouchement.

Il semble que le stress, l’anxiété, la fatigue, le tabagisme ainsi que l’abus d’alcool ou de caféine (café, thé, chocolat, colas, guarana) augmentent à la fois le risque de souffrir de syndrome des jambes sans repos et la fréquence des crises.

Certains médicaments peuvent déclencher des symptômes de jambes sans repos : neuroleptiques, antidépresseurs, antihistaminiques ou lithium, par exemple.





LE SYNDROME EST-IL FRÉQUENT ?



La fréquence du syndrome des jambes sans repos est variable d'une population à une autre et selon les régions du monde.
Elle représente 11% de la population en Europe du nord, 8,5% en France. Environ 2 % des Français en ont des manifestations plusieurs fois par semaine.
Ce syndrome affecte deux fois plus les femmes que les hommes




COMMENT ÉVOLUE LE SYNDROME ?



L’évolution est très variable selon les personnes, mais le plus souvent, le syndrome des jambes sans repos s’avère chronique et progressif. Dans certains cas, les crises peuvent cesser pendant plusieurs années avant de réapparaître.




QUE FAIRE ?



Pendant la crise, certains gestes permettent un soulagement immédiat mais de courte durée :
bouger les jambes, se déplacer, s’étirer, plier les genoux, faire de petits mouvements de piétinement (lorsqu’on est assis) ;
se masser les jambes ;
appliquer de la chaleur (douche chaude des jambes, massage énergique) en alternant éventuellement avec du froid (douche froide, poche de glace) ;
essayer d’occuper son esprit à d’autres activités.
Eventuellement, il est possible de prendre un médicament sans ordonnance contre la douleur : paracétamol, ibuprofène, aspirine, par exemple





QUELS SONT LES TRAITEMENTS ?




Quelques mesures simples peuvent être bénéfiques pour soulager un syndrome des jambes sans repos :

limitation des excitants comme le café, le thé, le vin, etc. ;
pratiquer une activité physique modérée ;
se coucher et se lever à heures fixes, éviter les activités excitantes, type sport ou jeux vidéo, en fin de journée ;
dormir dans une chambre fraîche sans trop se couvrir.
Lorsque le syndrome de jambes sans repos dégrade la qualité de vie, un traitement médicamenteux peut être prescrit par le médecin.




Il existe une association de patients,   compress  Association France Ekbom  , dont les missions sont d'informer et soutenir les patients, et d'encourager la recherche

_________________
Syndrome des jambes sans repos Je-t-a10



Syndrome des jambes sans repos Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
Syndrome des jambes sans repos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sans bras ni jambes,il traverse la Manche
» Le syndrome d'Asperger
» Oedème des jambes
» Tic et syndrome de Gilles de La Tourette
» le syndrome de Cornélia de Lange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: BIOLOGIE , SANTEE, BEAUTEE , BIEN ETRE AU NATUREL-
Sauter vers: