chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -50%
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif ...
Voir le deal
69.99 €

 

 Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur

Aller en bas 
3 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyMar 7 Juin 2011 - 21:06

Fukushima : ces nouveaux héros aux cheveux gris

Des retraités japonais veulent aider leur pays à surmonter la pire crise nucléaire depuis 25 ans,en prenant la place de collègues plus jeunes lors de missions délicates au sein de la centrale endommagée.

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Retrai10

Ces ingénieurs à la retraite veulent reprendre du service pour aider leur pays à surmonter la pire crise nucléaire depuis 25 ans

N'allez pas les comparer avec les escadrons de kamikazes qui acceptaient d'aller s'écraser contre les navires de guerre américains pendant la Seconde guerre mondiale.

Ils réfutent le parallèle.

Il est pourtant ici bel et bien question d'honneur et de mort.

Au Japon,des ingénieurs à la retraite veulent reprendre du service pour aider leur pays à surmonter la pire crise nucléaire depuis vingt-cinq ans.

Comment ?

En se portant volontaires pour nettoyer le site nucléaire de Fukushima-Daichii,dévasté par le séisme et le tsunami du 11 mars dans le nord-est du Japon.

En clair,prendre la place des fameux liquidateurs.

Agés d'au moins 60 ans,ces quelques 250 hommes se sont regroupés au sein du "Corps des vétérans qualifiés",afin de réparer les systèmes de refroidissement des réacteurs.

A l'origine de cette armada de papis bénévoles : Yasuteru Yamada,72 ans.

Pour cet ingénieur à la retraite,le nettoyage du site de la centrale accidentée est une tâche trop vaste,complexe et importante pour être laissée au seul opérateur,Tepco et à ces jeunes travailleurs sous-traitants,bien souvent des ouvriers non qualifiés.

Il souhaite que les pouvoirs publics prennent le relais avec ses bénévoles du quatrième âge et à l'expertise certaine en matière d'ingénierie civile et de BTP,prêts à intervenir sur une base purement bénévole,à la manière,dit-il,de la Croix-Rouge.

"Je me fiche de savoir quand je vais mourir"

"Nous ne devons pas laisser ce travail aux seules mains des jeunes",explique cet homme qui travaillait à la construction d'usines chez Sumitomo Metal Industries.

"Ces jeunes gens,notamment ceux qui ont des enfants,ne devraient pas être exposés aux radiations".

Lui,s'il pense encore avoir de belles années à vivre,ne redoute pas les effets des radiations sur sa santé : "même si je suis exposé,un cancer pourrait mettre 20 à 30 ans avant de se développer,je serai mort avant !",estime le monsieur aux cheveux argentés.

Alors,animé par ce sens du devoir,il a rassemblé vieux amis et collègues.

Parmi ces volontaires mobilisés : Kazuhiko Ishida,un ouvrier du BTP de 63 ans qui avait participé,dans sa jeunesse,à la construction de l'enceinte extérieure du réacteur n°1 de Fukushima.

"Lorsque j'ai informé ma femme de ma décision de retourner sur le site accidenté,elle m'a simplement répondu de faire ce que je croyais devoir faire",raconte le sexagénaire.

Masahiro Ueda,69 ans,ancien employé d'une centrale nucléaire, s'est lui aussi porté volontaire.

"On ne peut pas travailler sérieusement dans une centrale nucléaire sans une certaine expérience",déclare ce spécialiste des systèmes de refroidissement,40 ans de carrière derrière lui.

"Je suis vieux et je me fiche de savoir quand je vais mourir", ajoute l'homme,qui veut consacrer ses dernières années aux réparations des réacteurs.

La généreuse initiative suscite le débat.

Si elle a reçu le soutien de plusieurs députés,elle a été accueillie de manière plus fraîche par Tepco et le gouvernement.

Un proche du Premier ministre a même qualifié le groupe de retraités d'un "corps de volontaires au suicide".

"Nous leur en sommes reconnaissants et saluons leur action",a déclaré,selon la presse locale,Goshi Hosono,le conseiller spécial du Premier ministre chargé de la crise.

"Mais nous avons pour principe de nous conformer aux procédures qui ne réclament pas de tels 'groupes suicide",a-t-il ajouté.

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyMer 8 Juin 2011 - 20:26

Trois mois après,où en est-on à Fukushima ?

Traiter les eaux contaminées,défi majeur de Fukushima

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 15264310

Photo aérienne de Fukushima Dai-Ichi,le 24 mars 2011.

Au Japon,la progression des ouvriers dans la centrale accidentée de Fukushima Dai-Ichi s'apparente chaque jour davantage à un marathon doublé d'un saut d'obstacles.

Dernière mauvaise surprise en date,le gouvernement japonais a reconnu,mardi 7 juin,que le combustible nucléaire des trois premiers réacteurs pouvait avoir percé les cuves sous pression après avoir fondu et s'être accumulé au fond de l'enceinte de confinement,dans les jours qui ont suivi le tsunami du 11 mars.

L'agence japonaise de la sûreté nucléaire a d'autre part multiplié par deux son estimation de la quantité de particules radioactives émises dans l'atmosphère pendant la première semaine qui a suivi l'accident.

Près de 770 000 terabecquerels,soit près d'un dixième des émissions de Tchernobyl en 1986,se seraient ainsi échappés des réacteurs endommagés,et non 370 000 terabecquerels comme estimé précédemment.

"Il est normal qu'au fur et à mesure de la reprise de contrôle sur le site,les Japonais découvrent des dégâts,relativise Thierry Charles,directeur de la sûreté à l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire.

La question est de savoir si ces nouveaux éléments entraînent des nouveaux risques.

" Dans le cas présent,les dernières informations livrées par les autorités japonaises ne constituent "pas une surprise ni un danger",assure-t-il : "Si le corium [magma résultant de la fusion des éléments du cœur] a percé la cuve et atteint le béton des enceintes de confinement,c'était à la mi-mars.

Depuis,le combustible s'est forcément solidifié,ce qui n'a pas d'impact sur les opérations actuelles."

REFROIDISSEMENT DU COMBUSTIBLE

Tepco,l'opérateur chargé de la centrale,poursuit donc le même objectif qu'il a y presque trois mois : stabiliser la situation sur le site.

Entre 6 et 10 m3 d'eau douce sont ainsi envoyés dans les cuves chaque heure,au moyen de pompes de fortune et de camions-citernes, afin de refroidir sans relâche le combustible des quatre premiers réacteurs.

En parallèle,le millier d'ouvriers qui travaillent jour et nuit sur le site,par rotation pour réduire l'irradiation,injectent constamment de l'azote gazeux dans les réacteurs afin de saturer leur atmosphère.

L'objectif est d'empêcher l'oxygène de l'air de pénétrer par les fuites des enceintes de confinement et de se mêler à l'hydrogène produit par la dégradation des combustibles,ce qui aurait pour effet de déclencher une explosion dans le cœur du réacteur.

Après la stabilisation,l'étape suivante consiste en une reprise de contrôle de la centrale.

"Il s'agit d'éviter tout rejet radioactif et d'installer un système de refroidissement pérenne,fonctionnant en circuit fermé, qui permettra de refroidir l'eau qui sort du réacteur pour la réinjecter directement dans le cœur",précise Thierry Charles.

DÉCONTAMINATION DES EAUX

Aujourd'hui,les tonnes d'eau qui entrent dans les cuves des réacteurs et sortent contaminées par les particules radioactives posent problème : plus de 100 000 tonnes d'effluents hautement radioactifs sont ainsi entreposées dans des réservoirs,des sous-sols ou des barges,sans compter l'eau répandue sur l'ensemble du site en raison des fuites des systèmes de pompage.

"Tepco doit vite s'en débarrasser car les éléments de stockage arrivent à saturation,explique Bruno Comby,ingénieur en génie nucléaire et professeur à l'Ecole supérieure de techniques avancées de Paris.

Par ailleurs,cette eau empêche les ouvriers de circuler plus de quelques minutes dans les bâtiments et donc d'installer un système de refroidissement en circuit fermé."

Pour cette opération de grande ampleur,Tepco est soutenu par Areva.

Le groupe nucléaire français est en effet sur le point d'achever un système de décontamination des eaux,qui commencera à fonctionner le 15 juin.

"On va pomper l'eau sur l'ensemble du site,pour l'emmener dans des cuves.

Là,on injectera des réactifs pour capter les éléments radioactifs et on les précipitera sous forme de boues",explique un représentant du groupe au Japon.

L'eau obtenue ainsi sera faiblement radioactive,de l'ordre de quelques centaines de becquerels au lieu de plusieurs milliers, voire un million de becquerels par cm3,et pourra être réutilisée pour refroidir le combustible.

Reste la question des boues radioactives,d'un volume 120 fois inférieur aux quantités d'eau injectées dans le système de décontamination,mais qui s'avèrent hautement radioactives et constituent donc des déchets nucléaires à vie longue,qui devront être stockés.

LIMITATION DES REJETS RADIOACTIFS

"Le traitement des eaux contaminées ne résout pas tout le problème d'accessibilité aux bâtiments de la centrale,tempère par ailleurs Sylvestre Pivet,directeur adjoint de l'innovation et du soutien nucléaire au Commissariat à l'énergie atomique.

A certains endroits,la radioactivité est énorme,de l'ordre de 4 sieverts par heure.

L'hydrométrie est par ailleurs très forte,presque à 100 %.

Il faut donc cartographier l'ensemble du site pour savoir si la suite des opérations doit être menée par des hommes ou des robots."

"La situation n'est toujours pas sous contrôle,mais les plus gros risques sont derrière nous car la radioactivité du site baisse", assure néanmoins Bruno Comby.

Le 11 mars,l'essentiel des radioéléments émis étaient de l'iode 131,dont la demi-période (la durée qu'il lui faut pour voir sa radioactivité décroître de moitié) est de huit jours. "Aujourd'hui,il n'y a pas de nouvelles sources d'émissions et l'iode rejetée après l'accident a presque disparu : sa radioactivité a été divisée par 4 000.

Il reste essentiellement du césium 137,dont la demi-période est de trente ans,mais dont l'activité est beaucoup plus faible", poursuit le scientifique.

Malgré tout,le site restera contaminé pendant des années.

Car une fois la situation entièrement sous contrôle,dans quelques années,Tepco devra encore s'atteler au démantèlement du combustible,à savoir 2 500 tonnes d'uranium et de plutonium réparties entre les cuves et les piscines.

"Aux Etats-Unis,lors de l'accident de Three Mile Island,il a fallu douze ans pour enlever le combustible dégradé d'un réacteur.

A Fukushima,avec au moins quatre réacteurs endommagés,les opérations s'étendront sur vingt ans minimum",estime Thierry Charles.

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyVen 10 Juin 2011 - 15:38

colère et désespoir trois mois après la catastrophe

Trois mois après le séisme et le tsunami géants qui ont provoqué une crise nucléaire majeure au Japon,la colère se mêle au désespoir parmi les dizaines de milliers de survivants encore entassés dans des abris de fortune.

Colère devant la lenteur de la reconstruction dans les zones côtières du Tohoku (nord-est) ravagées cet après-midi du 11 mars par un séisme de magnitude 9 et des vagues énormes qui ont tout détruit sur leur passage,faisant plus de 15.000 morts et quelque 8.000 disparus.

Mais aussi désespoir chez les riverains évacués des environs de la centrale nucléaire de Fukushima,dont les réacteurs endommagés par le tsunami continuent de contaminer l'air et le sol à des dizaines de kilomètres à la ronde,ruinant les chances d'un retour à la normale avant plusieurs années.

"Nous avons fui,mais nous vivons toujours dans la crainte des radiations,même ici",témoigne Tomie Shiga,59 ans,contrainte d'évacuer un périmètre de sécurité de 20 kilomètres autour de la centrale Fukushima Daiichi (N°1) et réfugiée dans un centre d'accueil de la préfecture.

"Je rêve de retourner chez moi,mais on ne sait pas quand ce sera possible.

Rien n'a changé depuis l'accident."

L'opérateur de la centrale,Tokyo Electric Power (Tepco),espère pouvoir parvenir à refroidir les réacteurs d'ici janvier,une étape cruciale sur la voie d'une stabilisation de la plus grave crise nucléaire depuis la catastrophe de Tchernobyl en 1986.

Il faudra ensuite de longues années avant de démanteler le site et décontaminer la région.

Plusieurs agriculteurs,qui ont dû fuir précipitamment en laissant derrière eux leur ferme et leurs animaux,ont cédé au désespoir et se sont donné la mort.

Plus au nord,des personnes âgées dont les maisons ont été balayées par le tsunami,ont elles aussi choisi le suicide plutôt que de continuer à vivre dans la solitude et la promiscuité des centres temporaires qui accueillent encore 91.000 personnes.

D'autres retraités ont eux refusé de quitter leur habitation, malgré les dégâts,et survivent sans gaz ni électricité grâce aux repas distribués par les mairies.

Les jeunes générations ne cachent pas leur colère à l'égard du gouvernement,accusé de lenteur dans le déblaiement des 25 millions de tonnes de débris laissés par la mer.

"Nous continuons chaque jour à nettoyer,et avec la chaleur, l'odeur des poissons qui pourrissent est insupportable",explique Toru Suzuki,41 ans,employé au marché aux poissons d'Otsuchi,dans la préfecture d'Iwate.

"Pourquoi le gouvernement n'a-t-il pas pu nous aider à déblayer plus tôt?",se demande-t-il.

La pêche,une des principales activités de la région,n'a pas encore repris car les embarcations ont été fracassées par le tsunami.

Les pêcheurs s'inquiètent aussi des rejets radioactifs en mer,qui ont déjà contaminé certaines espèces.

L'agriculture,autre source de revenus du Tohoku,souffre de la salinité des terres,recouvertes par la mer sur des kilomètres, mais aussi des retombées radioactives.

Plusieurs légumes sont déjà interdits à la vente et le thé vert de la préfecture de Shizuoka,l'un des principaux centres de production du Japon,vient à son tour d'être contaminé par la radioactivité de la centrale,située pourtant à 360 kilomètres au nord.

Le coût de cette catastrophe,la plus grave au Japon depuis la Deuxième guerre mondiale,a été estimé à 250 milliards d'euros.

Et pourtant,malgré la tâche immense à laquelle doit faire face le pays,la guerre des chefs a recommencé à Tokyo pour renverser le Premier ministre Naoto Kan,très impopulaire.

De quoi encore alimenter la colère des réfugiés.

"Nous sommes tellement déçus par les politiciens qui se battent là-bas pour le pouvoir sans aucune considération pour nous",regrette Mme Shiga.

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptySam 11 Juin 2011 - 16:51

Trois mois après le séisme,le Japon se recueille

Des milliers de personnes ont observé une minute de silence à la mémoire des victimes du séisme et du tsunami de mars.

Des défilés de manifestants antinucléaires ont également eu lieu à Tokyo et dans d'autres villes de l’archipel.


Le Japon commémore samedi les trois mois de la catastrophe du 11 mars dernier,lorsqu’un séisme de magnitude 9 suivi d’un tsunami a ravagé le nord-est de l’archipel,faisant plus de 23.000 morts et disparus et provoquant à la centrale de Fukushima la plus grave crise nucléaire depuis Tchernobyl.

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 037

des membres d’une famille endeuillée se recueillent en mémoire des 74 écoliers qui ont péri il y a trois mois dans l’école élémentaire d’Okawa,à Ishinomaki.

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 134

scène de prière parmi ces pompiers de la région d’Iwate.

La reconstruction de la zone côtière,recouverte de 25 millions de tonnes de débris et quelque 16 millions de tonnes de boue,prendra une dizaine d’années et pourrait coûter des centaines de milliards d'euros

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 20110610

Les jours du premier ministre Naoto Kan (sur cette pancarte d’un manifestant de Tokyo aux côtés de Nicolas Sarkozy),très contesté, sont sans doute comptés.

Trois mois plus tard,plus de 90.000 personnes,évacuées du site de Fukushima et des zones dévastées par la mer,sont toujours réfugiées dans des centres d'accueil.

La gestion de la catastrophe humanitaire et de la crise nucléaire par le gouvernement a été très critiquée.

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 20110611

Les manifestants,parmi lesquels des moines (photo),ont également observé une minute de silence à la mémoire des victimes du séisme et du tsunami.

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 431

Pendant ce temps là,Naoto Kan (au centre) a rendu hommage aux victimes dans le port de Kamaishi (région d’Iwate).

Il participe ensuite à un forum organisé par le gouvernement sur l'amélioration des conditions de vie des survivants.


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 20110612

Les manifestants se sont dirigés,au son des tambours,vers le ministère de l’économie et le siège de Tepco,le groupe exploitant la centrale de Fukushima.

Parmi les slogans les plus populaires,ont résonné «plus de nucléaire» ou «jamais plus de nouveau Fukushima».


_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyLun 13 Juin 2011 - 14:27

Fukushima: Huit employés victimes d'irradiations excessives

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Articl58

Des ouvriers envoient un inhibiteur de poussière sur la centrale nucléaire de Fukushima,le 27 mai 2011.

En tout,2.400 salariés de Tepco sont intervenus sur le site...

La situation à Fukushima est loin d'être réglée et on commence à en savoir un peu plus sur l'état de santé des «liquidateurs»,qui ont tenté de colmater les fuites dès les premières heures de la catastrophe nucléaire.

Au moins huit employés qui sont intervenus dans la centrale nucléaire endommagée par le séisme et le tsunami du 11 mars ont subi une exposition aux radiations supérieure aux nouveaux critères de sécurité,indique lundi le gouvernement japonais.

Trois des six réacteurs de Fukushima-Daiichi ont fondu après avoir été détruits par la catastrophe qui a contraint à l'évacuation de dizaines de milliers de personnes vivant à proximité de la centrale.

2.400 «liquidateurs»

Tokyo Electric Power (Tepco),exploitant du complexe atomique, avait indiqué dans un premier temps que deux employés avaient été exposés avec des niveaux excessifs de radiation.

Les six nouveaux cas ont été recensés après les examens subis par les 2.400 employés qui sont intervenus pour colmater les fuites de plusieurs réacteurs,a annoncé un responsable.

Les inquiétudes concernant la sécurité du personnel n'ont fait que s'accroître alors que la crise nucléaire s'installait dans la durée et que Tepco reconnaissait qu'il sera difficile d'atteindre l'objectif d'une stabilisation des réacteurs avant janvier.

Un porte-parole de l'agence japonaise de régulation nucléaire a indiqué que cette dernière a demandé à Tepco d'enquêter sur la cause des expositions des employés aux radiations et de prendre les mesures nécessaires pour que cela ne se reproduise pas.

Les critiques se sont multipliées contre le Premier ministre Naoto Kan pour sa gestion de cette crise qui a conduit une réflexion complète sur l'utilisation du nucléaire japonais dans l'avenir.

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46784
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Tout ce que l’on sait enfin sur Fukushima   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyLun 13 Juin 2011 - 18:05

Trois mois après le drame, la situation est loin d’être stabilisée à Fukushima.

Principal motif d’inquiétude : les ouvriers de Tokyo Electric Power (Tepco) n’ont toujours pas réussi à rétablir des circuits de refroidissement autonomes à l’intérieur de la centrale.
Afin d’éviter la surchauffe, ils continuent donc de verser chaque jour 500 tonnes d’eau douce sur les combustibles des trois réacteurs endommagés.
Parallèlement, Tepco injecte en permanence de l’azote gazeux dans l’enceinte de confinement des réacteurs, afin de limiter le risque d’explosion lié à la présence d’hydrogène.
Les Japonais ne sont pas au bout de leurs peines : selon l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), le démantèlement complet des installations et l’assainissement du site prendront dix à vingt ans.


L’accumulation de plusieurs tonnes d’eau radioactive sur le site est l’un des sujets de préoccupation majeurs.
« Au total, 100.000 mètres cubes d’eau contaminée stagnent au fond des réacteurs », constate Thierry Charles, directeur de la sûreté à l’IRSN.
Ce liquide empoisonné empêche les ouvriers d’entrer dans les bâtiments et d’en reprendre le contrôle.
A partir du 15 juin, le groupe nucléaire français Areva doit venir à la rescousse, pour pomper et décontaminer 1.200 tonnes d’eau par jour.

Il y a urgence : d’ici à une semaine, le début de la saison des pluies pourrait faire déborder l’eau des cuves et entraîner des rejets catastrophiques dans l’océan.

Autre motif d’angoisse : la solidité des piscines qui servent à entreposer le combustible usagé reste précaire. Tepco doit les renforcer à l’aide de 30 piliers en acier à la fin du mois, en espérant échapper à une nouvelle secousse d’ici là.


On sait désormais avec certitude que le cœur des réacteurs 1, 2 et 3 est entré en fusion. Les autorités japonaises admettent même qu’il est « possible » que le corium, un magma de combustible et de métal fondu, ait transpercé la cuve avant de s’accumuler au fond des enceintes de confinement.
De quoi raviver le spectre du Syndrome chinois, film catastrophe racontant la migration du corium dans la croûte terrestre…
Thierry Charles tempère : « Nous ignorons quelle quantité de magma fondu a traversé la cuve, mais nous savons qu’il y a 6 à 8 mètres de béton sous les enceintes de confinement. Cela paraît donc très improbable que le corium ait réussi à atteindre le sol. Même si c’était le cas, il se serait solidifié avant de se figer dans la roche. »
l

Les rejets radioactifs se poursuivent, même s’ils sont « sans commune mesure » avec ceux du mois de mars, selon l’IRSN.
L’agence de sûreté nucléaire japonaise a multiplié par deux son estimation de la quantité de particules radioactives émises dans l’atmosphère dans les jours qui ont suivi l’accident.
Près de 770.000 térabecquerels se seraient ainsi échappés des réacteurs endommagés, ce qui représente environ 10 % des émissions de Tchernobyl en 1986. « C’est énorme, explique Thierry Charles.
A Tchernobyl, les particules radioactives ont été propulsées à très haute altitude, avant de se disperser sur une zone très vaste.
Les rejets de Fukushima ont été plus faibles, mais ils ont été beaucoup plus concentrés. Localement, on a d’ailleurs relevé des niveaux de contamination aussi élevés qu’en Ukraine. »




Sur place, les autorités semblent tout juste découvrir l’étendue réelle des dégâts.
« Le gouvernement envisage d’évacuer 70.000 habitants supplémentaires jusqu’à 60 kilomètres autour de la centrale. Leur exil pourrait durer plusieurs années. »
Pour Roland Desbordes, président de la Commission de recherche et d’information indépendante sur la radioactivité (Criirad), ces nouvelles évacuations surviennent beaucoup trop tard.
« La zone interdite de 20 km autour de la centrale était bien trop réduite, s’indigne ce spécialiste. Même à 80 km de Fukushima, nous avons relevé des niveaux de contamination aussi importants que dans ce périmètre !
En quelques heures, certains habitants reçoivent une radioactivité équivalente à la dose maximale annuelle. Le Japon a choisi de faire des économies en évacuant le moins de personnes possible, mais les conséquences sanitaires seront dramatiques. Cette décision est d’autant plus choquante qu’il s’agit d’un pays riche. »

_________________
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Je-t-a10



Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyVen 17 Juin 2011 - 15:30

Fukushima: l'usine de décontamination des eaux a commencé à fonctionner

L'usine de décontamination des eaux radioactives construite à la centrale nucléaire de Fukushima (nord-est du Japon) a commencé vendredi soir à retraiter quelque 100.000 tonnes d'eau radioactive,a annoncé la compagnie d'électricité qui gère le site.

Un responsable de Tokyo Electric Power (Tepco) a indiqué que l'opération,basée sur des procédés du groupe nucléaire français Areva et de la société américaine Kurion,avait débuté à 20H00 (11H00 GMT).

Il s'agit d'une étape importante vers la stabilisation des réacteurs,que Tepco espère obtenir d'ici à janvier.

Quelque 100.000 tonnes d'eau hautement radioactive se sont accumulées dans les bâtiments des réacteurs et des turbines de Fukushima Daiichi (N°1) depuis le séisme et le tsunami du 11 mars.

Ces effluents empêchent les ouvriers de pénétrer dans les installations pour réactiver des circuits de refroidissement du combustible nucléaire,endommagés par une vague de 14 mètres de haut qui a déferlé sur la centrale.

L'usine de décontamination sera capable de traiter 50 tonnes d'effluents par heure,soit 1.200 tonnes par jour,en divisant la radioactivité par un facteur de 1.000 à 10.000 fois.

La compagnie Tepco,qui a réussi à stopper la fusion du combustible en arrosant les réacteurs jour et nuit avec de l'eau de mer,puis de l'eau douce,est aujourd'hui encore contrainte d'injecter environ 500 tonnes d'eau chaque jour,dont une partie s'accumule dans les installations.

Tepco pourra ensuite réutiliser le liquide décontaminé dans les circuits de refroidissement une fois qu'ils seront rétablis.

Mais l'opérateur va devoir régler un autre problème: les boues radioactives issues du traitement de décontamination.

"Nous nous attendons à un volume de 2.000 mètres cubes",a déclaré un responsable,Junichi Matsumoto.

"Nous avons prévu un espace de stockage temporaire,mais nous étudions une solution pour conserver (les résidus) légalement à moyen et long terme."

"Nous n'avons pas encore décidé comment exactement traiter ces boues",a-t-il dit.

Le 17 avril,Tepco a annoncé qu'il espérait réduire de façon importante les fuites radioactives de la centrale d'ici à juillet et parvenir à stabiliser la température des réacteurs sous les 100 degrés Celsius au plus tard en janvier.

Vendredi,l'opérateur a réaffirmé devant la presse que ce calendrier était toujours d'actualité.

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptySam 18 Juin 2011 - 12:30

Fukushima: trop de radiations,l'usine de décontamination des eaux arrêtée

L'usine de décontamination des eaux radioactives construite à la centrale nucléaire de Fukushima (nord-est du Japon) a été arrêtée quelques heures après sa mise en route en raison du niveau trop élevé de radiations,a annoncé samedi l'opérateur de la centrale.

Des pièces du système qui absorbent le césium radioactif doivent être changées beaucoup plus tôt que prévu en raison du niveau trop élevé de radiations,ont indiqué des responsables de Tokyo Electric Power (Tepco).

L'usine de décontamination avait commencé à fonctionner vendredi à 20H00 (11H00 GMT) et a dû être arrêtée cinq heures tard,selon les mêmes sources.

L'opérateur n'a pas précisé quand l'usine de décontamination recommencerait à fonctionner.

La chaîne de décontamination de l'usine est basée sur les procédés du groupe nucléaire français Areva et de la société américaine Kurion.

"Nous étudions encore la cause" de ce niveau trop élevé de radiations,a indiqué Junichi Matsumoto,le responsable des opérations nucléaires au sein de Tepco.

Selon Tepco,des boues radioactives sont entrées dans le système de retraitement où les eaux traitées sont plus radioactives que ce que Tepco imaginait au départ.

Quelque 100.000 tonnes d'eau hautement radioactive se sont accumulées dans les bâtiments des réacteurs et des turbines de Fukushima Daiichi (N°1) depuis le séisme et le tsunami du 11 mars.

Ces effluents empêchent les ouvriers de pénétrer dans les installations pour réactiver des circuits de refroidissement du combustible nucléaire,endommagés par une vague de 14 mètres de haut qui a déferlé sur la centrale.

L'usine de décontamination sera capable de traiter 50 tonnes d'effluents par heure,soit 1.200 tonnes par jour, en divisant la radioactivité par un facteur de 1.000 à 10.000 fois.

La compagnie Tepco,qui a réussi à stopper la fusion du combustible en arrosant les réacteurs jour et nuit avec de l'eau de mer,puis de l'eau douce,est aujourd'hui encore contrainte d'injecter environ 500 tonnes d'eau chaque jour,dont une partie s'accumule dans les installations.

Tepco pourra ensuite réutiliser le liquide décontaminé dans les circuits de refroidissement une fois qu'ils seront rétablis.

Mais l'opérateur va devoir régler un autre problème: les boues radioactives issues du traitement de décontamination.

Le 17 avril,Tepco a annoncé qu'il espérait réduire de façon importante les fuites radioactives de la centrale d'ici à juillet et parvenir à stabiliser la température des réacteurs sous les 100 degrés Celsius au plus tard en janvier.

Parallèlement,le gouvernement japonais a estimé que les centrales nucléaires,arrêtées par précaution après Fukushima,pouvaient recommencer à fonctionner.

"Je demande que les centrales fonctionnent à nouveau",a déclaré Banri Kaieda,le ministre de l'Industrie,rappelant que des mesures supplémentaires de sécurité ont été mises en oeuvre.

A l'heure actuelle,seuls 17 des 54 réacteurs nucléaires civils fonctionnent.

Le Japon tire 30% de son énergie de l'activité des centrales nucléaires.

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46784
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptySam 18 Juin 2011 - 19:51

nouveau tremblement de terre de ce samedi 18 juin a eu lieu à 110 km au large de Fukushima.





Un séisme de magnitude 5,9 s'est produit samedi dans l'est du Japon, touchant l'une des zones les plus durement atteintes par le tremblement de terre du 11 mars, mais aucune alerte au tsunami n'a été lancée, a annoncé l'agence météorologique japonaise.



Le séisme s'est produit à 20H31 (11H31 GMT) à quelque 110 km à l'est de Fukushima, près du littoral est de l'île de Honshu, à une profondeur de 30 km, a précisé l'agence.

Aucune alerte au tsunami n'a été lancée et il n'y a pas eu dans l'immédiat d'informations faisant état de dégâts.

Le littoral nord-est de l'île de Honshu, la principale de l'archipel japonais, a été dévasté le 11 mars par un séisme de magnitude 9 et un gigantesque tsunami qui ont fait plus de 23 000 morts et disparus.

La catastrophe a endommagé les réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima, provoquant le plus grave accident nucléaire depuis celui de Tchernobyl en 1986 et obligeant des centaines de milliers d'habitants à fuir la région sinistrée.

_________________
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Je-t-a10



Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyVen 24 Juin 2011 - 10:57

les dommages du tsunami estimés à 147 milliards d'euros

Le séisme et le tsunami du 11 mars au Japon ont provoqué des dommages directs évalués à 16.900 milliards de yens (147 milliards d'euros),a annoncé vendredi le gouvernement nippon.

Cette somme correspond aux destructions subies par les infrastructures,les maisons et les entreprises du nord-est du Japon,dévasté par un tremblement de terre de magnitude 9 et un tsunami géant qui ont fait plus de 23.000 morts et disparus.

Le gouvernement avait jusque-là évalué ces dégâts dans une fourchette comprise entre 16.000 et 25.000 milliards de yens (139 à 217 milliards d'euros).

Il a affiné son estimation sur la base d'informations collectées auprès des autorités des zones touchées,principalement les préfectures de Miyagi,Iwate et Fukushima.

Ce total ne comprend pas les conséquences économiques indirectes de la catastrophe,comme les pénuries d'électricité et les perturbations pour l'activité des entreprises,ni les retombées de l'accident nucléaire de Fukushima.

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyMar 28 Juin 2011 - 9:33

Fukushima: le recyclage des eaux contaminées a commencé

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Articl11

Le système de retraitement des eaux radioactives de Fukushima,le 1er juin 2011.

Tepco,l'opérateur de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima (nord-est du Japon) a commencé lundi à recycler l'eau polluée traitée par une usine de décontamination dans les circuits de refroidissement des réacteurs.

«A 16H20 (07H20 GMT),nous avons démarré un système de circulation d'eau (propre)» pour arroser les réacteurs,a déclaré un porte-parole de la société Tokyo Electric Power (Tepco).

Quelque 100.000 tonnes d'eau hautement radioactive se sont accumulées dans les bâtiments des réacteurs et des turbines de Fukushima Daiichi depuis le séisme et le tsunami du 11 mars,car Tepco doit injecter environ 500 tonnes d'eau chaque jour pour empêcher le combustible nucléaire de chauffer.

Afin d'évacuer ces effluents et les réutiliser dans le système de refroidissement de la centrale,une usine de décontamination a été construite en un temps record avec des équipements du groupe nucléaire français Areva et de la société américaine Kurion.

«Cela fonctionne comme un système de circulation d'eau qui refroidit les réacteurs»,a expliqué le porte-parole de Tepco,en soulignant qu'il s'agissait d'une étape vers la stabilisation du combustible en-dessous de la température des 100 degrés Celsius.

La radioactivité peut être divisée par 1.000 à 10.000

L'usine est capable de décontaminer 50 tonnes d'eau par heure, soit 1.200 tonnes par jour,en divisant la radioactivité par un facteur de 1.000 à 10.000 fois.

La présence de cette énorme quantité d'eau très contaminée empêche les ouvriers de pénétrer dans les installations et de procéder aux travaux nécessaires pour rétablir un circuit de refroidissement stable.

Pour l'instant,Tepco a mis en place un réseau provisoire de canalisations et de pompes reliées aux quatre réacteurs accidentés,sur les six que compte la centrale.

Le recyclage du liquide décontaminé dans ce réseau va permettre de ne plus injecter d'eau supplémentaire et de faire ainsi baisser le niveau des effluents pollués dans les bâtiments.

Selon l'opérateur,plus de 80% de l'eau utilisée lundi pour refroidir le combustible provenait de l'usine de décontamination.

Un système stable d’ici à janvier

Areva a précisé que depuis sa mise en route le 17 juin au soir, l'installation a réussi à traiter plus de 6.000 tonnes d'eau hautement polluée.

«Il a fallu quelque temps avant de pouvoir traiter de façon stable l'eau des rejets.

Ca a entraîné des retards dans l'utilisation du système de recyclage pour le refroidissement»,a reconnu Goshi Hosono, conseiller du gouvernement en charge de la crise nucléaire.

«En tablant sur des retards et des problèmes,nous voulions démarrer ce circuit de refroidissement d'ici la fin du mois.

Je suis soulagé d'y être parvenu»,a-t-il dit.

Goshi Hosono a ajouté que Tepco travaillait toujours à la mise en place d'un système capable de refroidir de façon stable les réacteurs d'ici janvier.

«Nous pensons que nous avons fait un pas de plus vers cet objectif»,a-t-il estimé.

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46784
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyJeu 30 Juin 2011 - 12:52

nouveau séisme au Japon : blessés légers et dégâts sur un trésor national




Nouveau séisme au Japon. De magnitude 5,4, il a frappé ce jeudi le centre du Japon, faisant quelques blessés légers et provoquant des fissures dans un château du XVIe siècle classé trésor national.

La secousse s'est produite à 8h16 heure locale (1h16 heure française) dans la préfecture de Nagano, à quelque 180 km au nord-ouest de Tokyo, selon l'agence météorologique du Japon.




D'après la municipalité de Matsumoto, le château de la ville a subi quelques dommages, avec notamment l'apparition de fissures sur les murs intérieurs d'une tour construite à la fin du 16ème siècle.
La télévision publique NHK a par ailleurs indiqué que neuf personnes avaient été légèrement blessées.

.

_________________
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Je-t-a10



Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyMar 5 Juil 2011 - 16:16

La radioactivité à Fukushima quatre fois supérieure à la norme

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Articl13

Des enfants japonais portent des masques à la crèche,le 10 juin 2011,à Iwaki dans la préfecture de Fukushima.

Les résidents des environs de la centrale accidentée demandent l'évacuation des enfants...

Quatre fois la limite légale: les niveaux de radioactivité mesurés dans les sols de la ville de Fukushima,à 60 kilomètres de la centrale nucléaire accidentée,inquiètent les associations de résidents qui ont demandé l'évacuation des enfants.

Une des quatre mesures effectuée dans cette cité de près de 300.000 habitants a fait état d'un taux de césium radioactif de 46.540 becquerels par kilogramme,alors que le taux maximum légal est de 10.000 becquerels au Japon.

Selon le regroupement d'associations à l'initiative de l'étude,ce niveau dépasse le seuil à partir duquel les autorités soviétiques ont procédé à l'évacuation des populations après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986.

«Les enfants jouent avec des substances hautement radioactives»

Les trois autres prélèvements effectués dans le sol de la ville de Fukushima ont fait apparaître,après analyse,des taux compris entre 16.290 et 19.220 becquerels par kilogramme.

Le collectif d'associations a appelé les autorités à évacuer les femmes enceintes et les enfants vivant à Fukushima.

«La contamination des sols s'étend dans la ville»,a prévenu l'auteur des analyses,Tomoya Yamauchi,professeur à l'Université de Kobe spécialiste des radiations.

«Les enfants jouent avec la terre,ils jouent donc avec des substances hautement radioactives.

L'évacuation doit être décrétée au plus vite»,a-t-il souligné.

Quelque 160.000 personnes riveraines de la centrale ont évacué leur maison depuis l'accident nucléaire.

Environ la moitié a regagné son domicile depuis mais les autres, qui vivaient dans un rayon de 20 km du site pour la plupart,ne sont pas retournées chez elles.

Provoqué par le séisme de magnitude 9 et le tsunami géant qui ont dévasté le nord-est du Japon le 11 mars,l'accident de la centrale Fukushima Daiichi (Fukushima n°1) a entraîné d'importants rejets radioactifs dans l'atmosphère,l'eau de mer et les sols de la préfecture de Fukushima.

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptySam 9 Juil 2011 - 19:43

La décontamination de Fukushima prendra des décennies selon le gouvernement

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 15448810

Une photo aérienne de la centrale de Fukushima montre les dégâts provoqués par le tsunami du 11 mars

Le premier ministre japonais a déclaré samedi 9 juillet que la décontamination du site de la centrale nucléaire de Fukushima prendrait plusieurs dizaines d'années.

Naoto Kan présentait pour la première fois un programme de très long terme pour cette opération.

Les systèmes de refroidissement de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi,située à 220 km au nord-est de Tokyo,ont été endommagés entraînant une fusion au sein de trois réacteurs après le tsunami ayant suivi le séisme du 11 mars,provoquant l'une des pires catastrophes du nucléaire civil.

"Un grand nombre d'habitants ont été contraints d'évacuer" la zone,a déploré M. Kan au cours d'un meeting du Parti Démocratique au pouvoir au Japon.

"Il faudra trois,cinq,voire 10 ans pour parvenir à en reprendre le contrôle,et même plusieurs décennies pour remédier aux conséquences de l'accident",a-t-il ajouté.

La Commission japonaise à l'énergie atomique et l'exploitant de la centrale de Fukushima,Tokyo Electric Power (Tepco),sont convenus dans un premier temps de commencer à retirer le combustible nucléaire fondu vers 2021,selon la chaîne de télévision publique NHK. La chaîne de télévision a rapporté que les autorités, l'opérateur et les fabricants d'équipements estimaient qu'il faudrait "plusieurs décennies" avant de pouvoir démanteler les réacteurs de la centrale,citant un programme de long terme pour reprendre le contrôle de la centrale.

Le Japon a annoncé un programme de court terme pour stabiliser la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi,responsable d'émissions radioactives de très haut niveau après la panne de ses systèmes de refroidissement.

Mais avant samedi,le gouvernement n'avait encore présenté aucune estimation de la durée du programme de décontamination nécessaire pour mettre fin à la crise.

Le projet,que s'est procuré NHK,s'inspire d'une étude des données sur la manière dont les Etats Unis ont procédé lors de l'accident nucléaire de la centrale de Three Mile en 1979,a précisé la chaîne.

Tepco espère réduire les fuites radioactives d'ici à fin juillet et parvenir à refroidir les réacteurs pour les arrêter au plus tard d'ici à janvier prochain.

Goshi Hosono,le ministre chargé de gérer les conséquences de l'accident nucléaire,a déclaré à Jiji Press que le gouvernement annoncerait le 19 juillet un nouveau programme de décontamination du site et sa vision à long terme de la gestion de l'accident

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyDim 10 Juil 2011 - 13:19

Un fort séisme ébranle le nord est-du Japon

Aucun dégât n'a été signalé dans cette région déjà touchée par la catastrophe de mars dernier.

Une alerte au tsunami a été lancée puis levée deux heures plus tard : les vagues ont atteint 10 centimètres.


Le nord-est du Japon,ravagé en mars par un séisme de 9 degrés sur l'échelle de Richter et un tsunami,continue de trembler.

Un séisme de magnitude 7,3 a été enregistré dimanche matin à 9h57, heure japonaise,au large de la région du Tohoku,déjà dévastée par le raz-de-marée de l'hiver dernier.

Aucun dégât n'a été signalé.

L'épicentre a été localisé dans l'océan Pacifique,à 30 kilomètres de profondeur,d'après les chiffres révisés de l'agence météorologique nippone.

Une alerte au tsunami a été déclenchée dans la foulée de la secousse,qui a été ressentie jusqu'à Tokyo,mais a été levée deux heures plus tard.

Alors qu'on craignait des vagues de 50 cm,10 cm ont finalement été relevés dans le port d'Ofunato,dans la préfecture d'Iwate,et dans le port de Soma,préfecture de Fukushima.

Comme à chaque alerte au tsunami,les ouvriers de la centrale de Fukushima se trouvant près du littoral ont reçu l'ordre de se mettre à l'abri dans des endroits surélevés jusqu'à la levée de la mise en garde.

Mais les techniciens employés à refroidir les réacteurs sont restés à leur poste.

La compagnie d'électricité Tokyo Electric Power (Tepco),qui gère la centrale,assure que le complexe nucléaire n'a pas subi de nouveaux incidents.


_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyMer 17 Aoû 2011 - 15:35

Au Japon,redémarrage du premier réacteur nucléaire depuis Fukushima

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 15177710

La centrale de Tricastin,dans le sud de la France.

Un réacteur nucléaire a été autorisé à redémarrer au Japon,mercredi 17 août.

C'est la première fois depuis la catastrophe de Fukushima,provoquée le 11 mars par un séisme et un tsunami géant,qu'on réactive un réacteur.

Le réacteur numéro 3 de la centrale Tomari,construite sur l'île de Hokkaido (Nord),"a été remis en exploitation commerciale à 16 heures [9 heures en France] après avoir obtenu le feu vert des autorités",a annoncé son opérateur,Hokkaido Electric Power (Hepco).

CINQUANTE-QUATRE RÉACTEURS NIPPONS SONT À L'ARRÊT

Pour sa part,la gouverneure de la préfecture de Hokkaido,Harumi Takahashi,a précisé qu'elle avait discuté avec les quatre municipalités concernées par la centrale et qu'il n'y avait "aucune objection" au redémarrage du réacteur.

Près des trois-quarts des cinquante-quatre réacteurs nippons sont actuellement à l'arrêt pour maintenance ou par mesure de sécurité.

De plus en plus de Japonais se déclarent opposés à leur redémarrage,en raison des risques de séisme ou de tsunami.

VERS UN RECOURS AUX ÉNERGIES RENOUVELABLES

Le premier ministre,Naoto Kan,s'est lui-même prononcé en faveur d'un abandon progressif de l'électricité d'origine nucléaire et d'un recours aux énergies renouvelables.

Le 26 août,le Japon devrait définitivement adopter une loi de promotion de l'utilisation des énergies renouvelables.

Une avancée rendue possible par un accord conclu le 12 août entre le Parti démocrate du Japon,le PDJ au pouvoir,et les deux principales formations d'opposition : le Parti libéral démocrate (PLD) et le Parti Komei.

Ce texte met en place une obligation pour les grandes compagnies d'électricité d'acheter du courant produit à partir des énergies renouvelables à commencer par le solaire et l'éolien à un prix fixé par le ministère de l'économie.

Elle serait effective pour une période donnée,qui pourrait atteindre vingt ans.

Le tarif sera établi sous la supervision d'une commission indépendante et devra garantir la rentabilité de la production issue des énergies renouvelables.

Devant entrer en vigueur le 1er juillet 2012,le texte autorisera les compagnies d'électricité à répercuter l'augmentation des coûts.

Seule ombre au tableau,le puissant ministère de l'économie et de l'industrie (METI) est, lui,favorable à la remise en exploitation commerciale des réacteurs ayant satisfait aux tests de sûreté imposés par le gouvernement.

Hepco maintenait le réacteur 3 en activité depuis le 7 mars,mais n'avait pas officiellement relancé les opérations commerciales en raison de la catastrophe de Fukushima.

L'agence de sûreté industrielle et nucléaire,qui dépend du METI,a indiqué que les derniers tests avaient été achevés la semaine dernière.

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyJeu 18 Aoû 2011 - 17:54

Des traces radioactives dans la thyroïde de 45% des enfants de Fukushima

Des traces d'éléments radioactifs ont été détectées dans la glande thyroïde de quelque 45% des enfants habitants dans les municipalités voisines de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima,a-t-on appris,jeudi,de source officielle.

Les concentrations d'iode radioactif observées lors de tests effectués il y a cinq mois dans la préfecture de Fukushima,dans le nord-est du Japon,ne sont toutefois pas alarmantes, en termes d'impact sur la santé,a précisé un fonctionnaire.

"La position officielle du gouvernement est qu'aucun des enfants testés n'a montré des niveaux problématiques de contamination radioactive",a-t-il déclaré à l'AFP,en souhaitant conserver l'anonymat.

Un groupe d'experts gouvernementaux a conduit des contrôles auprès de 1149 enfants âgés de moins de 15 ans,deux semaines après le séisme et le tsunami du 11 mars qui ont déclenché une série d'avaries à la centrale Fukushima Daiichi et entraîné des explosions d'hydrogène accompagnées d'importants rejets radioactifs.

Suivi permanent

Au total,44,6% des 1080 enfants,dont les tests sont valides,ont présenté une contamination au niveau de la glande thyroïde,où l'iode radioactif va généralement se fixer,augmentant le risque de développer un cancer ultérieurement.

Selon le fonctionnaire,aucun des enfants ne souffre toutefois de contamination au-delà de la norme déterminée par la Commission japonaise de sûreté nucléaire (0,2 microsievert par heure),niveau à partir duquel est exigé un examen médical approfondi.

La Commission envisage de l'abaisser à 0,1 microsievert par heure,un niveau atteint par un seul des sujets.

Les enfants contrôlés provenaient de trois municipalités (Iwaki,Kawamata et Iitate),où des niveaux particulièrement élevés de radiations avaient été constatés après l'accident.

Les résultats des tests ont été communiqués la semaine dernière aux familles,dont certaines ont jugé inadmissible d'avoir dû patienter des mois malgré la gravité de la catastrophe nucléaire,la pire au monde depuis celle de Tchernobyl il y a 25 ans.

Les autorités de Fukushima envisagent désormais un suivi permanent pour les 360.000 personnes âgées de 18 ans ou moins qui se trouvaient dans la préfecture au moment de l'accident.

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyVen 19 Aoû 2011 - 11:27

séisme au large de Fukushima,pas de dégât à la centrale nucléaire

Un fort séisme de magnitude 6,8 s'est produit vendredi au large des côtes nord-est du Japon,déclenchant une brève mise en garde contre un tsunami,mais sans provoquer de dégât à la centrale nucléaire de Fukushima.

La secousse,qui a fait trembler les immeubles de Tokyo à 250 km plus au sud,a semé la panique parmi la population de la région du Tohoku (nord-est),déjà traumatisée par des centaines de répliques du gigantesque séisme du 11 mars.

Le tremblement de terre s'est produit à 14H36 (05H36 GMT) dans l'océan Pacifique,à 20 kilomètres de profondeur,et à environ 80 km de la côte de la préfecture de Miyagi,ravagée il y a cinq mois par des vagues de plusieurs mètres de haut.

L'Agence de météorologie japonaise a immédiatement déclenché une mise en garde contre un risque de tsunami de 50 cm maximum,mais elle a été levée 40 minutes plus tard,aucune modification du niveau de la mer n'ayant été constatée sur le rivage.

Dans la ville côtière d'Ishinomaki,où plus de 4.000 personnes ont péri dans la catastrophe du 11 mars,le son lugubre des sirènes a de nouveau retenti vendredi en début d'après-midi, alors que les immeubles tremblaient et que les employés se jetaient sous les bureaux.

"Nous avons appelé les citoyens,par le système de communication antidésastre,à évacuer vers les hauteurs",a déclaré Yumi Sato,porte-parole de la municipalité,jointe par téléphone.

"A l'intérieur de la mairie,les murs ont violemment bougé et certains employés se sont cachés sous les bureaux,en pensant au tremblement de terre de mars."

Les autorités n'ont signalé ni victimes ni dommages.

La centrale nucléaire Fukushima Daiichi,accidentée le 11 mars,n'a pas subi de dégât,a indiqué une porte-parole de l'opérateur du site,Tokyo Electric Power (Tepco).

"Il n'y a rien d'anormal dans les opérations à la centrale",a déclaré à l'AFP Ai Tanaka.

"Tous les employés travaillant sur place ont été temporairement évacués" par mesure de sécurité,a-t-elle ajouté.

Le Japon,situé à la jonction de quatre plaques tectoniques,subit chaque année plus de 20% des tremblements de terre les plus violents recensés sur la planète.

Le 11 mars,un séisme de magnitude 9 dans l'océan Pacifique a déclenché un tsunami géant qui a déferlé sur les côtes du Tohoku,faisant plus de 20.000 morts et disparus et provoquant à Fukushima Daiichi la plus grave catastrophe nucléaire depuis celle de Tchernobyl il y a 25 ans.

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyMer 31 Aoû 2011 - 13:10

Un séisme de magnitude 4,5 dans le nord-est du Japon

Un tremblement de terre d'une magnitude de 4,5 a touché ce mercredi le nord-est du Japon et a été ressenti jusqu'à Tokyo,où des immeubles ont vacillé,rapporte la télévision japonaise.

Aucune alerte au tsunami n'a été lancée et on ne signale pour le moment ni dégâts ni victimes.

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyMar 13 Sep 2011 - 10:47

TSUNAMI. Le récit de la journée d'un survivant

Emporté par la vague,la maison dans laquelle était M. Yoshida a ensuite échappé à l'embrasement de Kesennuma.

Témoignage recueilli trois jours après le séisme par notre correspondante Ursula Gauthier


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 24082210

M.Yoshida se promène à Kesennuma

M. Yoshida avance à pas nonchalants,le regard imperturbable derrière de grosses lunettes teintées,le nez au vent pour humer les vapeurs persistantes de pétrole brûlé.

Avec sa casquette vissée sur le crâne et son parapluie en guise de canne,on dirait un retraité consciencieux faisant le tour du quartier parce que le médecin dit que c’est bon pour la santé.

Mais du quartier,de la ville,du port et des conserveries de Kesennuma célèbres pour leurs ailerons de requin,il ne reste qu’un invraisemblable amas d’objets indécidables,enduits de boue luisante et fumant encore de l’incendie qui a tout dévoré après que la vague ait tout fracassé.

Frigos éventrés dégueulant leur contenu dans la gadoue,bagnoles encastrées dans des bicoques branlantes,un émouvant lapin en peluche trônant parmi des ferrailles tordues,et même en travers de ce qui fut la grand rue,le « Kyotoku-Maru N°18 »,un chalutier de 800 tonnes au carénage rouge et bleu,exhibant une grande inscription peinte sur son pont : « La sécurité avant tout »…

Quant au retraité tranquille qui promène son parapluie dans la rue fraîchement dégagée par les bulldozers de l’armée,rien ne laisse deviner qu’il a vécu ce 11 mars une odyssée digne des épopées antiques,survivant aux assauts répétés de la vague et échappant par miracle à l’embrasement de la ville...

Mais M.Yoshida n’est pas un bavard.

Il faudra lui arracher bribe par bribe le récit époustouflant de cette journée où il a failli mourir dix fois.

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 24072210

Le Kyotoku-Maru N°18

Péripéties

Il vivait là,juste derrière ce tas de ferrailles calcinées,à un jet de pierre de la grand’ rue.

En réalité,explique-t-il,il s’était mis à l’abri très tôt,bien avant que l’alarme ne jette des dizaines d’automobilistes dans les embouteillages,causant leur perte quand la vague a englouti la ville.

« J’ai 74 ans,j’ai vu pas mal de tsunamis »,lâche-t-il avec un mince sourire.

Il s’est surtout souvenu du fameux « tsunami du Chili » de 1960 qui avait emporté tout le front de mer après un séisme exceptionnellement violent de l’autre côté du Pacifique.

Les pertes furent telles que toutes les localités côtières construisirent une digue continue haute de 5,50 mètres le long du rivage.

Alors,quand la mer a commencé à parler à son oreille,à vibrer dans ses veines d’ancien chef-mécanicien qui a passé quarante années à travailler à bord des thoniers de Kesennuma, l’instinct a pris le dessus.

« J’ai eu le pressentiment que ça allait mal tourner cette fois,malgré la digue.

Tsunami du Chili

Appelez ça l’expérience.

Comme j’étais seul à la maison,j’ai pris la bagnole et je suis monté sur cette colline ».

De là haut,on voit la mer.

De Kesennuma,on ne la voit pas,car elle est cachée derrière la haute digue.

Dans ce coin du Nord-Est du Japon,il n’y a pas de plage,la côte monte à pic,rocheuse, entaillée de vallées étroites.

Sur le sommet de la colline,M. Yoshida rencontre surtout des personnes âgées qui ont comme lui connu le tsunami du Chili et comme lui décidé d’écouter leur sixième sens.

« Ce n’était pas évident quand on y pense.

Pendant 50 ans,on n’a eu que des ‘petites’ vagues,toutes stoppées par la digue.

La plupart des jeunes pensaient sûrement que ce serait un mini-tsunami... ».

C’est alors que,contre toute raison,M. Yoshida décide de reprendre sa voiture et de repartir… vers la ville.

« J’avais oublié des choses chez moi »,dit-il évasif.

Des choses ? « Oui,des vêtements de ma femme,des trucs… »

En insistant beaucoup,on finit par obtenir la vraie motivation de cet acte insensé : il avait en effet oublié d’emporter les précieuses tablettes rituelles gravées du nom de ses parents,qui trônaient sur le petit autel des ancêtres.

Et l’expérience des anciens,le sixième sens,le tsunami du Chili ? « Papa-mamma »,répond-il dans une langue qu’il bricole pour se faire comprendre,des mots venus de ses voyages.

« Je crois que j’ai un peu sous-estimé ce tsunami »,concède-t-il avec un rire bref.

Embarcation de fortune

Il coupe la grand rue,perpendiculaire à la digue qu’on peut apercevoir là-bas à 2 kilomètres.

Quand la vague engloutit le port,M. Yoshida n’entend et ne voit rien de ce que les autres témoins racontent : l’énorme rugissement qui sature l’atmosphère,la ligne jaune sale à l’horizon qui avance à une vitesse hallucinante,lançant des gerbes gigantesques, faisant basculer les poteaux électriques au loin…

M. Yoshida est à l’étage de sa maison en bois,il sent qu’elle tangue de nouveau,« mais pas comme un séisme,plutôt comme un bateau. »

Il court vers l’escalier.

« Et là je vois qu’il n’y a plus de rez-de-chaussée.

Il n’y a que de l’eau.

La maison a été déracinée d’un coup ».

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 028

Kesennuma. La grande rue

Happée par la vague,la maison part d’abord vers l’amont,puis elle est emportée en direction du port.

Un tsunami,ce n’est pas une vague,c’est une chaîne de vagues,qui vont et viennent furieusement,encore et encore,projetant des bateaux sur les immeubles,emportant des parkings entiers vers le large,lançant des camions sur les façades,fracassant le béton,les coques des navires,les hommes.

La maison de M. Yoshida a tangué interminablement.

« Un moment,j’ai cru que c’était la fin : la maison s’est un peu affalée.

Il ne restait plus qu’un petit espace hors d’eau,dans un angle à l’étage,juste assez pour me recroqueviller.

Le sol était en pente,il faisait zéro degré et l’eau giclait,raconte M. Yoshida avec sobriété.

Mais j’ai eu de la chance,la maison ne s’est pas complètement effondrée,ni ne s’est fracassée contre un cargo… ».

Quartier en flammes

Après avoir dérivé toute l’après-midi et toute la nuit,la vague finit par se retirer au petit matin,abandonnant l’arche démantibulée de M. Yoshida au bord de la digue.

Quand il peut enfin poser un pied tremblant au sol,il découvre un gigantesque incendie dévorant tout ce qui n’avait pas péri dans les eaux.

« Les réservoirs des navires échoués au milieu de la ville avaient pris feu et déclenchaient de proche en proche l’explosion des innombrables bouteilles de propane.

J’ai vu mon quartier et toute la ville partir en fumée… ».

Qu’est-ce qui l’a aidé à tenir bon au fil de cette interminable épreuve ? « Deux choses, répond M. Yoshida,soudain volubile.

D’abord mon téléphone mlkjh a sonné pendant que j’étais coincé à l’étage.

C’était mon fils.

Il m’a dit que tout le monde était sain et sauf.

Ca m’a donné du courage.

Je n’avais plus à m’inquiéter que de moi-même.

Et puis,vous savez,j’ai parcouru toutes les mers du monde.

J’en ai vu des tourmentes et des tempêtes !

J’étais persuadé au fond de moi que je n’allais pas me laisser battre par ce tsunami ».

Il a tout perdu,oui,mais il en a vu d’autres,et sa famille est sauve.

Et les tablettes de papa-mamma ?

Il fait un grand sourire pour la première fois : « Sauvées.

Elles sont chez mon fils ».

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptySam 1 Oct 2011 - 9:42

Six mois après le tsunami,un dispensaire contre la solitude des sinistrés

"La solidarité ne règle pas tout mais est irremplaçable".

Six mois après le tsunami qui a dévasté le nord-est du Japon,le Secours populaire français a inauguré un dispensaire à Ishinomaki pour aider les rescapés à reconstruire une vie communautaire.


Quelque 4.000 résidents d'Ishinomaki sont morts le 11 mars lorsqu'une vague géante provoquée par un puissant séisme s'est abattue sur cette ville de 165.000 habitants de la préfecture ravagée de Miyagi,soit un cinquième de l'ensemble des victimes de cette catastrophe.

Les déchets ont beau avoir été regroupés et les routes nettoyées,le littoral reste sinistré,nombre d'écoles fermées et les commerces du bord de mer gardent porte close.

La plupart des sinistrés ont toutefois quitté les centres d'évacuation,souvent pour des habitations temporaires construites à marche forcée.

"Le suivi sanitaire des rescapés est essentiel,les séquelles physiques et psychologiques sont courantes après une catastrophe naturelle de cette ampleur",explique le docteur Ismaïl Hassouneh,intervenu avec l'association française sur de nombreux désastres,comme le raz-de-marée d'Aceh (Indonésie) ou les inondations de Bab El Oued (Algérie).

L'aide internationale a afflué au Japon après ce cataclysme doublé d'un accident nucléaire à la centrale Fukushima Daiichi,à une centaine de kilomètres au sud d'Ishinomaki.

Comme de nombreuses ONG,le Secours populaire a fourni des aliments et produits d'hygiène aux centres d'évacuation dans les semaines suivant le désastre.

Mais les populations locales craignent aujourd'hui d'être abandonnées depuis que les médias n'en font plus leurs gros titres.

L'ouverture du dispensaire répond à cette "volonté de ne pas tourner la page" et de rester aux côtés des habitants traumatisés,souligne Julien Lauprêtre,président du Secours populaire,venu quelques jours au Japon avec une délégation pour évaluer les besoins.

Ce lieu de consultation gratuite est équipé du matériel permettant un examen médical à distance avec des médecins de Tokyo.

Au-delà,il doit permettre d'améliorer la prise en charge des seniors,nombreux dans cette région semi-rurale.

"En arrivant ici deux mois après la catastrophe,j'ai trouvé que le traitement des personnes âgées manquait de chaleur humaine",raconte Shinsuke Muto,un médecin originaire de Tokyo qui vient d'ouvrir la clinique You Home à Ishinomaki.

Le dispensaire assurera aussi la formation d'infirmières.

Sur ses dix employés,sept sont originaires de la région,une manière de soutenir l'emploi local laminé par la catastrophe.

"Il fallait aussi un lieu de rencontre pour les gens relogés dans les préfabriqués.

Ici,des jeunes peuvent organiser une projection de cinéma,des moins jeunes un dîner entre amis",ajoute le docteur Muto.

La construction du bâtiment et son équipement d'un coût de 500.000 euros avec les frais de fonctionnement pour une année a été cofinancée par la clinique You Home et le Secours populaire.

L'organisation française a collecté en France un total de 700.000 euros pour le Japon, notamment auprès de Franco-Japonais ou de personnes émues par le sort d'un pays dont ils apprécient la culture populaire.

"Des jeunes se sont mobilisés dans les lycées pour recueillir des fonds",se rappelle M. Lauprêtre.

Outre la création du centre médico-social,cet argent a permis de réhabiliter des écoles,de donner un autobus de ramassage scolaire et d'inviter des enfants de la région de Fukushima en vacances en France.

Avec les contacts pris lors de ce passage,M. Lauprêtre a promis d'intensifier le soutien à cette région éprouvée.

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyMer 2 Nov 2011 - 15:34

Du gaz xenon découvert à Fukushima,possible fission nucléaire

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 21213010

L'opérateur de la centrale nucléaire japonaise endommagée de Fukushima a annoncé mercredi la découverte de gaz xenon dans le réacteur n°2,ce qui pourrait être le résultat d'une réaction de fission nucléaire.

Cette découverte pourrait entraver les efforts de Tokyo Electric Power (Tepco) visant à obtenir d'ici à la fin de l'année l'"arrêt à froid" de la centrale accidentée lors du séisme et du tsunami du 11 mars dernier.

Les analystes jugent cependant très faible le risque de radiations supplémentaires.

La quantité de xenon détectée est faible et il paraît peu probable que le combustible du réacteur ait à nouveau fondu,a précisé l'opérateur,ajoutant avoir injecté un mélange d'eau et d'acide borique à titre de précaution.

Le réacteur n°2 est l'un des trois réacteurs dont le combustible a fondu lors de la panne des systèmes de refroidissement de la centrale consécutive au tsunami.

La température et la pression y restent stables,a encore indiqué Tepco.

Kazuhiko Kudo,professeur d'ingéniérie nucléaire à l'université de Kyushu,émet deux hypothèses pour expliquer la présence de gaz xenon.

La première serait que la fission a été provoquée par des morceaux de combustible ayant fondu dans les premiers jours de l'accident.

Kazuhiko Kudo juge cependant cette possibilité très faible car de nombreux éléments tels que la température ou le niveau d'eau doivent se combiner dans un rapport équilibré pour que la fission se produise.

La deuxième hypothèse est que de minuscules éléments radioactifs produits lors de la réaction nucléaire en début de crise soient entrés en collision,émettant des neutrons qui à leur tour ont divisé des noyaux d'uranium,déclenchant de petites fissions.

"La quantité de xenon découverte est si faible qu'aucune fission nucléaire ne provoquera un impact significatif",assure l'universitaire.

Même point de vue du consultant indépendant britannique Steve Jones: "Tant que le système est bien en deçà du niveau critique nécessaire à une réaction en chaîne auto-entretenue,tout ira bien."

Tepco a réussi à abaisser le niveau des températures dans les trois réacteurs endommagés sous les seuils dangereux et espère déclarer un "arrêt à froid" de la centrale avant la fin de l'année.

Techniquement,un "arrêt à froid" est un état dans lequel l'eau servant à refroidir les barres de combustible nucléaire demeure à une température inférieure à 100° Celsius,ce qui empêche le combustible de se réchauffer.

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyLun 28 Nov 2011 - 11:41

Fukushima: Le directeur de la centrale hospitalisé

Le directeur de Fukushima Daiichi,la centrale nucléaire gravement endommagée après le séisme et le tsunami du 11 mars dans le nord-est du Japon,a été hospitalisé et sera remplacé,a annoncé ce lundi Tepco .

L'opérateur de la centrale,située à 240 km au nord-est de Tokyo,ne donne aucune précision sur l'état de santé de Masao Yoshida,56 ans.

Selon l'un de ses responsables,rien n'indique que ses problèmes pourraient être liés à une exposition à des radiations.

Yoshida,apparaissant pour la première fois en public depuis l'accident,avait présenté au début du mois ses excuses pour n'avoir pas su prévenir la fusion de certains réacteurs.

Il avait ajouté que la situation s'améliorait sur le site et avait dit espérer un "arrêt à froid" ("cold shutdown") de la centrale avant la fin de l'année.



20 minutes.fr

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyJeu 1 Déc 2011 - 12:00

le béton de l'enceinte de trois réacteurs sans doute entamé

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Artic110

La centrale nucléaire de Fukushima,le 12 novembre 2011

Le combustible nucléaire qui se trouvait dans les réacteurs 1,2 et 3 de la centrale accidentée de Fukushima a rongé une partie du béton de l'enceinte de confinement,sans toutefois traverser la coque en acier,selon des hypothèses de l'opérateur Tokyo Electric Power (Tepco).

Dans un rapport d'analyses rendu public mercredi soir,Tepco explique que ses nouveaux calculs laissent supposer que le combustible du réacteur 1 a entièrement fondu,percé la cuve sous pression et est tombé sur le plancher en béton de l'enceinte de confinement,le traversant sur une profondeur qui pourrait atteindre 65 centimètres.

Le combustible fondu se trouverait ainsi par endroits à 37 centimètres de la coque en acier,elle-même entourée d'un bâtiment de béton reposant sur une dalle de 7,6 mètres d'épaisseur.

Une partie du combustible des deux autres réacteurs les réacteurs 2 et 3 a également fondu en partie,percé la cuve sous pression et commencé de tomber sur le béton,le rongeant sur quelques centimètres.

Tepco estime cependant que grâce à l'eau déversée,le processus d'érosion du béton est stoppé.

L'opérateur ne peut pour le moment qu'échaffauder des hypothèses à partir de simulations informatiques,sur la base de diverses mesures effectuées par des instruments de télécontrôle.

Nul ne peut se rendre compte de visu de l'état réel des réacteurs,à cause de rayonnements si élevés qu'ils interdisent à l'homme d'approcher le coeur des installations.

Il faudra des années avant d'y parvenir.

Les réacteurs 1,2 et 3,les plus endommagés sur les six de Fukushima Daiichi,ont été victimes d'une perte totale de système de refroidissement à cause du tsunami du 11 mars,ce qui a entraîné la fusion du combustible et des explosions d'hydrogène qui ont soufflé les bâtiments supérieurs,projetant d'énormes quantités de matières radioactives dans l'environnement.

La situation est désormais à peu près stabilisée et la température des réacteurs maintenue sous 100 degrés,mais une aggravation n'est pas totalement écartée en raison des risques sismiques permanents dans la région.

Cet accident atomique,le pire depuis celui de Tchernobyl en 1986,a forcé des dizaines de milliers de personnes à abandonner leur domicile situé à moins de 20 km du complexe,et poussé au total 150.000 résidents de la préfecture de Fukushima à déménager.


20 minutes.fr

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 EmptyVen 16 Déc 2011 - 10:56

Fukushima: l'Etat décrète l'arrêt à froid des réacteurs

Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Artic145

Photo non datée transmise par Tepco de l'unité 3 de la centrale nucléaire de Fukushima.

Une étape essentielle dans la crise nucléaire que connait le pays et qui marque la stabilisation des réacteurs du site...

Le gouvernement japonais a décrété vendredi l'état d'arrêt à froid des réacteurs accidentés de la centrale de Fukushima,une étape importante qui marque la stabilisation du site,mais la crise n'est pas pour autant terminée.

L'état d'arrêt à froid,qui signifie le maintien de la température à l'intérieur des réacteurs sous 100 degrés Celsius et le contrôle des émissions radioactives,était un des objectifs clefs de «l'étape 2 du plan de travail» établi par la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco) pour venir à bout de cette catastrophe provoquée par le séisme et le tsunami du 11 mars.

Les températures au fond des cuves des réacteurs 1 à 3,les plus endommagés,étaient passées sous 100 degrés entre août et septembre,et ont été maintenues à ce niveau grâce à des systèmes de refroidissement en continu,un point essentiel qui marquait l'achèvement de l'étape 1 en juillet.

Les émissions radioactives ont quant à elles été réduites depuis grâce à différentes dispositions complémentaires,dont la couverture du réacteur 1.

«Réacteurs sous contrôle»

«Le gouvernement et Tepco utilisent l'expression 'arrêt à froid' dans un sens différent de l'acception habituellement employée pour un réacteur sain»,a souligné Takashi Sawada,le vice-président de la Société japonaise de l'Energie atomique.

«Je crois plus correct de dire que les réacteurs ont essentiellement atteint l'état de refroidissement stable»,a-t-il insisté.

Dans une centrale en exploitation,l'arrêt à froid permet de procéder à des opérations de maintenance.

En revanche,dans le cas de Fukushima Daiichi,où le combustible a fondu,a percé les cuves et est tombé au fond de l'enceinte de confinement de trois des six réacteurs,l'arrêt à froid ne signifie pas que l'on va pouvoir intervenir librement à l'intérieur,à cause d'une radioactivité surélévée.

«L'état de l'usine aujourd'hui n'est pas radicalement différent de celui d'hier.

Cette étape signifie cependant que les réacteurs ont été maintenus dans un état stable pendant un certain temps,donc qu'on peut désormais les considérer comme étant sous contrôle»,a précisé Takashi Sawada.

Maintenant,il faut s'occuper des alentours

L'accomplissement de l'étape 2 comprenait divers autres objectifs pour maîtriser les installations et prévenir les dangers.

L'Agence de sûreté nucléaire estime à présent que la centrale est en situation relativement sûre à moyen terme,grâce notamment à la mise en place d'équipements de secours en lieu protégé destinés à garantir un refroidissement permanent du combustible même en cas de nouveau séisme ou tsunami.

Les phases suivantes vont consister à optimiser les moyens en oeuvre pour continuer de réduire les rejets,sécuriser le site et préparer son démantèlement,ce qui prendra trois à quatre décennies.

Parallèlement,les autorités vont devoir s'occuper des alentours contaminés et de la population évacuée.




20 minutes.fr

_________________


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 100721102809395527
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Mimi1010


Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
Contenu sponsorisé





Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur   Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Japon frappé par un tsunami après un séisme majeur
Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ils reçoivent une lettre de leur fille disparue dans le tsunami (Japon)
» Antilles : Un mort et trois blessés après un fort séisme
» Un enfant présente des dons de guérisseur après avoir été frappé par la foudre
»  la somnolence au volant, de plus en plus fréquente, devient le facteur de danger majeur.
» Tsunami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: les Catastrophes-
Sauter vers: