chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif à 270° Full HD 9000 ...
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

 

 Accident ferroviaire d'Eschede(101 morts et une centaine de

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46784
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Accident ferroviaire d'Eschede(101 morts et une centaine de Empty
MessageSujet: Accident ferroviaire d'Eschede(101 morts et une centaine de   Accident ferroviaire d'Eschede(101 morts et une centaine de EmptyJeu 11 Oct - 21:17:06

Le 3 juin 1998 le bandage d'une roue d'un ICE reliant Munich à Hambourg se brise à Eschede.
La rame se disloque sur une pile de pont, faisant 101 morts et une centaine de blessés.

Le désastre ferroviaire d'Eschede fut le pire accident de train de l'histoire allemande depuis 1971, et le pire accident d'un train à grande vitesse au monde.
Il eut lieu près du village d'Eschede, dans le district de Celle, en Basse-Saxe
Quatre ans plus tard, 25 millions d'euros sont versés en compensation aux familles ainsi qu'aux rescapés.

Chronologie

Le train à grande vitesse ICE "Wilhelm Conrad Röntgen" roulait de Munich vers Hambourg.

Après un arrêt à Hanovre à 10 h 30, le train poursuivait son trajet vers le nord.
À six kilomètres au sud d'Eschede, près de la ville de Celle, la jante d'une roue sur le troisième essieu de la première voiture, cassa et partit en morceaux.
Certains de ces morceaux vinrent percuter la caisse de la voiture voyageurs, où ils restèrent encastrés.
Ce qui suivit fut une chaîne d'événements qui se succédèrent en moins d'une minute, et qui prirent des mois à être reconstitués par les enquêteurs.

Alors que le train passait sur le premier d'une série de deux aiguillages, la jante métallique de la roue avariée heurta le rail guide (contre-rail) de l'appareil de voie, désolidarisant ce dernier.
Celui-ci vint également transpercer le plancher de la voiture, et y resta planté, soulevant l'essieu en dehors des rails.
À 10 h 59, une des roues maintenant déraillée frappa le système de commande du second aiguillage, changeant sa direction.
Les essieux arrière de la troisième voiture furent dirigés vers la voie parallèle, et la voiture entière fut ainsi projetée dans les piles du pont routier de 300 tonnes, les détruisant.

La quatrième voiture dérailla également, suite à la déviation de la troisième, et se déplaçant toujours à 200 km/h, passa intacte sous le pont et roula sur le bas coté, immédiatement après le pont.
Trois agents d'entretien de la Deutsche Bahn qui travaillaient près du pont furent écrasés par cette voiture et tués sur le coup.
La déchirure de la troisième voiture provoqua l'arrêt automatique de la partie avant du train, de sorte que la locomotive et les deux premiers wagons, ainsi qu'un partie du troisième, s'arrêtèrent en gare d'Eschede, presque 3 km plus loin.
Comme la deuxième partie de la cinquième voiture passait sous le pont, celui-ci s'effondra, détruisant complètement les véhicules qui se trouvaient dessous à ce moment.
Les voitures restantes s'encastrèrent les unes dans les autres, en accordéon, le pont effondré ayant totalement obstrué la voie.
Les voitures 6 et 7, la voiture de service, la voiture restaurant, les trois voitures de première classe numérotées 10 à 12 et la locomotive de queue déraillèrent toutes et vinrent s'empiler violemment.
Le chaos résultant avait l'apparence d'une règle cassée en zigzag.

Une automobile fut également trouvée parmi les débris. Elle appartenait aux trois agents de l'équipement et se trouvait certainement sur le pont avant l'accident.

Le choc fit un bruit que les témoins décrivirent plus tard comme « terrorisant », « horriblement fort », et « semblable à un crash aérien ».
Les plus proches résidents, alertés par le bruit, arrivèrent les premiers à l'endroit du drame.
A 11 h 02, la police locale déclara une situation d'urgence ; à 11 h 07, comme l'importance du drame apparut bientôt évidente, le niveau d'urgence fut porté à celui « d'urgence majeure ».
Plus de 1000 sauveteurs des services d'urgence régionaux, pompiers, services de secours, police et de l'armée furent mobilisés ; 37 spécialistes des situations d'urgence, qui participaient à une conférence prés de Hanovre, portèrent également assistance dans les toutes premières heures du secours.

Bien que de nombreux passagers et le conducteur aient survécu dans la partie avant du train, il n'y avait quasiment aucune chance de survie dans la partie arrière.
En incluant les trois agents travaillant sur les voies, 101 personnes décédèrent dans le crash.

_________________
Accident ferroviaire d'Eschede(101 morts et une centaine de Je-t-a10



Accident ferroviaire d'Eschede(101 morts et une centaine de Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
Accident ferroviaire d'Eschede(101 morts et une centaine de
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Accident ferroviaire de la gare de Lyon
» le 27 juin 1988; Accident ferroviaire de la gare de Lyon
» 31 juillet 1982 l'accident de Beaune:53 morts dont 44 enfant
» Chine: 40 morts et 74 mineurs pris au piège dans un accident
» Le 11 juillet 1964 un accident avait fait neuf morts sur le Tour de France.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: les Catastrophes-
Sauter vers: