chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Évian-les-Bains (74)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 39972
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Évian-les-Bains (74)   Jeu 24 Avr - 2:15:19

Évian-les-Bains est le chef-lieu du canton d'Évian-les-Bains, en Haute-Savoie, en France, sur les bords du lac Léman.
Évian est surtout connu pour son eau minérale, exploitée par la Société Anonyme des Eaux minérales d'Évian, filiale du groupe Danone.

Héraldique

L'ancien blason de la ville représentait, sous la couronne Ducale, une croix de Savoie accompagnant un poisson portant en travers dans sa gueule un petit poisson perpendiculaire.
La devise de la ville est Deo et duci fidelis perpetuo (en français : « À Dieu et au Duc fidélité perpétuelle »).
Néanmoins, une devise populaire de la ville est inspirée des poissons présents sur le blason : « Dans la vie les gros mangent les petits, mais à Évian les petits se mettent en travers.»
L'emblème de la ville d'Evian a néanmoins été changé récemment.



Le mot "évian" serait une expression en vieux français - eveux, signifiant "humide - pour désigner un terrain humide. Dans le cas présent, il s'agit de la présence de sources.



Histoire

Naissance de la Ville

Située sur le trajet de pèlerinages en direction de l'abbaye de Saint-Maurice d'Agaune, Evian fut tout d'abord une halte, notamment grâce à son port. Elle fut une des cités de l'ancien duché de Savoie et de la province du Chablais. Elle fut notamment une des résidences des ducs de Savoie. La ville va se développer entre le XIe et le XIVe siècle avant de rentrer en sommeil et de connaître un nouvel âge d'or aux XIXe et XXe siècles, grâce au développement du thermalisme.



Naissance du thermalisme

Les quelques sources qui font surface à Évian sont encore très peu connues à l'époque de la Révolution française. Analysée en 1807 et en 1808, l'eau d'Évian démontre des qualités pour le traitement des voies urinaires. L'accès à Évian est facilité par la création de son port, puis le passage de la Route nationale 5 qui relie Paris à Milan (1809). Un Genevois, M. Fauconnet, fonde la Société des Eaux Minérales d'Évian en 1823. Il acquiert les deux sources dont la plus connue, la source dénommée Cachat, du nom de la famille qui les cède, le 16 mars 1827.
La société de M. Fauconnet, après avoir fait faillite, est reprise et l'on construit l'Hôtel des Bains. Viennent s'ajouter plusieurs autres établissements, l'Hôtel des quatre saisons, l'Hôtel de France, l'Hôtel des Alpes, etc.
Le cadre offert par la proximité du lac permet diverses attractions (promenades en canots, balades, etc.)

La station dans la seconde moitié du XIXe siècle

La Société Anonyme des Eaux Minérales de Cachat, créée le 9 décembre 1859 par des investisseurs parisiens, assure la vente de l'eau d'Évian. Le 28 janvier 1865, la petite ville des bords du lac Léman (2200 habitants) avait affiché sa nouvelle vocation en devenant Évian-les-Bains. Plusieurs sources ont suivi la principale, la source Cachat, et offrent leurs services : Guillot, Bonnevie, Corporau. Les expériences et l'utilisation de l'eau permettent de confirmer ses propriétés et de préciser les modes d'administration. En même temps que la Troisième République s'installe, les voies de communication, route et voie ferrée, permettent le développement du tourisme et l'accès à la station thermale.
Le Splendid (1883) est l'un des 20 hôtels construits pour permettre d'accroître la capacité d'accueil de la ville. Hébrard dessine pour la société des Eaux Minérales un des plus remarquables hôtels de l'époque, l'hôtel Royal (1909). De nombreuses villas sont également construites et bordent le lac. Un théâtre et le Casino (dessiné également par Hébrard) occupent les curistes et les écrivains de l'époque (Anna de Noailles, Frédéric Mistral, Marcel Proust). La ville gagne du terrain en aménageant un quai sur le lac. L'établissement thermal, enfin, est construit à proximité de la résidence des Frères Lumière (1902), laquelle fut transformée en Hôtel de Ville.



La période de l'Entre-deux guerres

Une population touristique internationale fréquente Évian entre les deux guerres. De nombreuses têtes couronnées, des écrivains et personnes mondaines sont aperçues dans la ville (l'Aga Khan, le Maharadja de Kapurthala, Albert Lebrun, président de la république...). Le Tour de France cycliste y fait également halte à plusieurs reprises, le premier départ en province de la grande Boucle est donné à Évian (1926).


Évian après la Seconde Guerre mondiale

La Seconde Guerre mondiale a démodé le thermalisme et détourné de nombreux touristes vers d'autres destinations. Les hôtels sont transformés en résidences, la fréquentation baisse et la renommée s'estompe.
Le 18 mars 1962, les Accords d'Évian ont été signés entre les représentants du gouvernement provisoire de la République algérienne et le gouvernement français, reconnaissant l'indépendance de l'Algérie.
Cet événement permet à la station d'exister à nouveau, sous l'impulsion de Camille Blanc, maire de l'époque, assassiné dans la nuit du 30 au 31 mars 1961.
Évian a été le lieu du dernier sommet du G8 accueilli par la France, du 1er au 3 juin 2003.



Sites et Itinéraires touristiques


Eglise Notre Dame de l'Assomption
Chapelle de Maraîche
Circuit balisé "du moyen-âge à la Belle époque"
Circuit balisé "découverte lac Léman"
Funiculaire historique
Palais Lumière
Musée d'Art et Traditions populaires Savoyardes
Les "Jardin d'Eaux du Pré-curieux"
Évian est placée au premier rang des villes fleuries détenant quatre fleurs au classement national.
Le jardin d'eau de pré curieux, classé « Jardin remarquable » de France, et protégé en tant que site "Ramsar", c'est-à-dire protégé par la convention de Ramsar


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Évian-les-Bains (74)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Évian-les-Bains (74)
» LFLB Chambery-Aix Les Bains
» LFLB Chambery-Aix Les Bains
» le havre (76) : Les Bains des Docks refaits en juin 2013...???
» LFLB Chambery-Aix les bains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: decouverte des regions et lieux a visites-
Sauter vers: