chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

 

 1974-1979 : l'arrivée du loto

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46782
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

1974-1979 : l'arrivée du loto Empty
MessageSujet: 1974-1979 : l'arrivée du loto   1974-1979 : l'arrivée du loto EmptyVen 10 Juin - 1:48:39

La direction de la loterie est aux prises avec un chiffre d'affaires stagnant et dans une économie à forte inflation.
Elle est obligée de constater que la loterie traditionnelle n'en a plus pour très longtemps.
En attendant, elle ne peut que semer l'illusion par une promotion inventive, bref rajeunir l'image de marque. Pour sauver l'édifice, il faut imaginer un produit nouveau, plus attractif.
Mais la direction de la loterie n'est pas seule à réagir.
Les rescapés parmi les émetteurs sont d'autant plus inquiets qu'ils ne sont pas maîtres de l'évolution du produit.
En 1974, ils décident de regrouper leurs efforts en un groupement d'intérêt économique qui entend assurer la promotion de la loterie.
Ils le baptisent Prélo.
Le Prélo élit domicile dans une petite salle du siège des Gueules Cassées et se met à chercher des solutions nouvelles.
De ces réflexions naîtra le projet d'un loto, jeu inspiré du Nordwestlotto, répandu dans tous les landers de l'Allemagne fédérale.
Présenté au secrétariat général de la loterie, celui-ci comprend vite que le loto est probablement l'ultime planche de salut.
Il convainc le Comité et le Gouvernement de donner un accord de principe.
Mais l'accord est assorti d'une clause qui fait tousser le Prelo : l'Etat n'investira pas un sou.
Or, les investissements préalables sont importants puisqu'il faut notamment construire un centre informatique.
Le Prélo relève le défi car la survie financière de ses membres en dépend.
Une convention est finalement signée avec L'Etat.
Le Prélo mettra le Loto sur pied et fournira les investissements.
Commence alors une course folle.
Les émetteurs s'endettent jusqu'au cou pour réaliser leur projet.
Encore réduisent-ils leurs investissements grâce aux Gueules Cassées qui mettent à leur disposition un terrain ainsi que le premier bâtiment sur leur domaine de Moussy.
En septembre, on commande le matériel informatique, similaire à celui utilisé en Allemagne.
M. Lothar Lammers, qui a mis au point le système outre-Rhin, apporte son aide précieuse à la mise en route.

Finalement, le premier tirage du loto a lieu le 19 mai 1976.

Soixante-quinze mille bulletins seulement ont été émis sur 1000 points de vente concentrés sur la région parisienne.
La zone de chalandise sera progressivement étendue à tout le territoire durant l'été de l'année suivante.
Au début de l'année 1978, elle couvrira aussi les départements d'outre-mer.
Les trois premiers mois sont terribles.
Le jeu ne mord pas; lancé trop près des vacances, il n'est pas encore entré dans les habitudes des Français d'alors.
A cela s'ajoute la malchance.
Personne ne gagne le lot correspondant à six bons numéros.

C'est en septembre 1976 qu'un premier gagnant fait la " une " de la presse.
La semaine suivante, le flot des bulletins atteint 250 000. Un mois après, ils sont un million et grimpent d'un million chaque mois jusqu'en mai 1977 où pour le premier anniversaire du lancement, on enregistre 7 millions de bulletins par semaine.
La Loterie Nationale est à ce moment un monstre d'organisation.
En effet, fonctionnent en parallèle l'ancien système, le secrétariat général et les services du Trésor périphériques, le réseau commercial privé des émetteurs et des courtiers et le réseau spécifique au loto, comprenant les mêmes émetteurs réunis au sein du Prélo et les mêmes courtiers.
Par convention, le secrétariat général coiffe le tout.
Le système ne peut pas tenir, les pourcentages parlent d'eux-mêmes : 15% du chiffre en 1976, plus de 75% en 1977.
Le loto va bientôt reléguer la mère loterie au rayon des accessoires.
Ce succès est dû à la simplicité du jeu, à la possibilité de gagner des gros lots.
Mais s'ajoute à cela un choix personnel qui dépasse en intérêt la passivité de l'achat ou le simple choix d'un numéro imprimé. Le joueur " fait " son loto.
Il provoque sa chance.
D'autre part, le lot, petit ou gros, reste entier, ce qui n'était pas le cas de la loterie, puisque dans 9 cas sur 10 il était réduit au " dixième " de sa valeur.
Quant au tiercé, si le choix des nombres est plus large, il nécessite une connaissance du monde des courses.
Face à cette réussite indéniable, l'Etat comprend qu'il est temps pour lui de reprendre ses prérogatives.

Le 9 novembre 1978, par un décret est créée une société d'économie mixte intitulée Société de la Loterie Nationale et du Loto National (S.L.N.L.N) qui absorbe les tâches dévolues jusqu'ici au Prélo.
L'Etat prend une participation majoritaire dans le capital fixé à 20 millions de francs.
Le reste est octroyé aux membres du Prélo selon une règle de répartition individuelle et de leurs efforts dans la construction du loto.
Les Gueules cassées obtiennent la part minoritaire la plus importante.
Le succès du loto est aussi le succès des informaticiens qui devront gérer l'afflux des bulletins et les traiter en un temps record.
Au moment du lancement, huit machines étaient capables d'absorber quatre millions de bulletins dans la nuit.
Un an après, la course perpétuelle pour traiter un nombre de bulletins qui s'accroît est devenue l'obsession des techniciens, car on est passé de sept millions de bulletins en 1977 à douze millions en 1978. Le succès est tel qu'il faut songer à un autre mode de traitement.
En 1979, la télécommunication fait un grand bond en avant.
C'est le lancement de Transpac qui permet d'obtenir des informations en simultané sur l'ensemble du territoire.
Le service informatique met alors à l'étude un système de traitement basé sur la simultanéité de l'enregistrement du jeu sur le lieu où le bulletin est remis et au centre de paiement. (système " on-line ").
Il lui faudra six ans pour qu'il devienne opérationnel avec la fiabilité voulue.
Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
1974-1979 : l'arrivée du loto
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heidi, la petite fille des Alpes (1974)
» Il trouve un billet gagnant du Loto et le rend à son propriétaire...
» Il gagne trois millions au loto... deux fois
» Deux gains au loto en 27 ans avec les mêmes numéros
» elle gagne 6 millions de dollars au loto et va s'acheter des

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: le savez vous?-
Sauter vers: