chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

 

 La flamme est à Paris

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46788
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

La flamme est à Paris Empty
MessageSujet: La flamme est à Paris   La flamme est à Paris EmptyLun 7 Avr - 13:27:22

09h43: Le conseiller de l'ambassade de Chine à Paris, Hu Chang Chun, assure que le passage lundi de la flamme olympique dans la capitale française sera «une grande fête».

11h07: Une brève altercation oppose, sur le parvis du Trocadéro, des manifestants pro-Tibet à un homme brandissant le drapeau chinois.
les opposants au passage de la flamme olympique dans la capitale l'ont invectivé et tenté de lui arracher son drapeau.
Avant que des policiers en civil ne s'interposent, l'homme a eu le temps de crier, en français, «JO, esprit sportif».

11h32: Pedro Miguel Pauleta, l'un des porteurs de la flamme: «Bien sûr qu'on est tous sensibles aux droits de l'Homme, moi je défends ça aussi, mais après je ne veux pas en faire (de la flamme) un truc politique», a expliqué «l'Aigle des Açores».
«Le Tibet? C'est vrai que c'est une situation difficile, mais moi, ce que je vais faire, c'est porter la flamme olympique, et ça c'est le sport».

11h41: Aurélie Filippetti: «C'est de l'indignation light, ça ne mange pas de pain, c'est un petit peu léger», attaque la porte-parole du groupe PS à l'Assemblée nationale.
«"Pour un monde meilleur", tout le monde peut signer ça, y compris les dirigeants du Parti communiste chinois».

12h00: La flamme est arrivée à la Tour Eiffel sous une très impressionnante escorte

12h07: c'est Fort Alamo» autour de la Tour Eiffel.
Impossible d'emprunter le pont entre le Trocadéro et le Champ de Mars.

12h09: La LICRA appelle ses militants, ses adhérents, ses sympathisants, à manifester silencieusement, sous une banderole «Les droits de l’homme ne se négocient pas, ils se respectent!», contre la politique de violation des libertés fondamentales menée par le gouvernement chinois.

12h22: Les porteurs de drapeaux tibétains qui entendaient manifester près de la tour Eiffel, où la flamme olympique doit partir du premier étage à 12h35, sont priés par la police de partir ou de ranger leurs drapeaux.
En revanche, les drapeaux français et chinois sont autorisés.

12h25: les drapeaux tibétains se sont regroupés sur le Trocadéro.
De l'autre côté de la Seine, une centaine d'opposants aux couleurs de RSF se sont collés à la centaine de porteurs de drapeaux chinois.

12h27: Marielle de Sarnez: «déployer une banderole sur l'hôtel de ville était la moindre des choses.
On aurait pu au moins y ajouter une mention de solidarité avec le Tibet».

12h31: Stéphane Diagana commence à descendre les escaliers de la Tour Eiffel avec la flamme.

12h32: un manifestant pro-tibétain qui tentait de s'approcher de la flamme en brandissant un drapeau de Tibet est interpellé par trois CRS

12h33: Stéphane Diagana est entouré d'un important cortège de policiers qui courrent à côté de lui.

12h41: Les relais sont très lents, les relayeurs sont souvent à l'arrêt, sous une enorme protection policière.
Des images qui ne font pas vraiment penser à l'esprit des Jeux.

12h44: La flamme a quitté le alentours de la Tour Eiffel.
Des sympathisants de RSF l'ont accompagné en criant: «Liberté d'expression! Sarko au Tibet!».

12h48: une relayeuse a été bousculée par quatre ou cinq hommes avec un drapeau tibétain autour de Bir hakeim. Elle étaiet en fauteuil roualnt, et s'est retrouvée sur une roue.
Les hommes ont manqué d'éteindre la flamme.
Mais le cortège a pu repartir.

12h49: pas d'image à la télé. Ni iTélé, ni LCI ne diffuse d'images.
La porteuse de la flamme est montée dans un bus.

12h53: Le parcours est bloqué par la foule, le convoi ne peut plus avancer.

12h55: les deux principaux syndicats de police, l'Unsa et Alliance, estiment que le déploiement de 3.000 hommes pour le passage de la flamme était «justifié».
«Le ministère de l'Intérieur et la préfecture de police ont l'habitude d'apprécier le dispositif à mettre en place pour prévenir les risques, souligne Jean-Claude Delage, secrétaire général d'Alliance.
On peut regretter ce qui se passe au Tibet et vouloir éviter un incident majeur, qui pourrait viser les athlètes», ajoute-t-il. «Si ça tournait mal, on le reprocherait aux policiers», renchérit Henri Martini, secrétaire général d'Unsa.

12h59: La flamme avance maintenant dans un bus.
Vont-ils suivre l'ensemble du parcours?

13h01: Sylvain Garrel, élu écologiste dans le XVIIIe arrondissement, a tenté de s'approcher de la flamme en criant «Liberté pour le Tibet, troupes chinoises hors du Tibet.
Liberté pour les Chinois. Boycott des jeux Olympiques», avant d'être ceinturé par deux personnes et écarté du chemin emprunté par Stéphane Diagana, premier porteur de la torche olympique dans son périple parisien.

13h03: Quatre hommes ont été interpellés par la police peu après 12H30 sur le parcours de la flamme olympique alors qu'ils tentaient de ralentir la progression de la torche

13h08: la flamme a été éteinte lors de l'incident avec les manifestants tibétains. elle a été éteinte volontairement par les forces de l'ordre

13h09: Pendant ce temps-là, sur le parvis de l'hôtel de ville, manifestation pro-chinoise d'une vingtaine de personnes.
Des Tibétains se confrontent à eux.

13h10: La préfecture de police ne confirme pas que la flamme est éteinte.

13h16: Mireille Ferri, vice-présidente Verte du conseil régional d’Ile-de-France, a été interpellée lundi peu avant midi, alors qu'elle se dirigeait vers le Champ-de-Mars munie d'un extincteur pour manifester sur le passage de la flamme olympique.

13h18: La préfecture de police de Paris a confirmé que la flamme avait été montée dans un bus en raison des «difficultés à progresser».
Mais selon elle, elle n’aurait jamais été éteinte ni par les manifestants ni par les forces de l’ordre.
La flamme aurait toutefois «vocation à descendre» du bus «mais on ne sait ni où ni quand».
Plusieurs témoins affirment néanmoins avoir vu la flamme éteinte.

13h20: Un sitting d'une quaranaine de pro-tibétains est évacué par des CRS près dela station de métro Javel.
Des étudiants chinois qui chantent l'hymne national accompagnent la flamme en courant.

13h22: De nombreuses bousculades émaillent la progression du cortège.

13h30: Un drapeau avec les menottes de RSF a été déployé au premier étage de la Tour Eiffel.

13h31: La flamme est ressortie du bus, elle est portée par une relayeuse chinoise en fauteuil roulant.

13h32: Apparemment, la flamme rerentre dans le bus.
Des images sont finalement montrées à la télévision.

13h46: la flamme a été éteinte peu après 13h30 «pour des raisons techniques» selon la Préfecture de police.

13h47: Le journal télévisé du soir de la télévision centrale chinoise, le plus regardé dans le pays, a seulement évoqué lundi le départ de la flamme olympique à Paris, sans parler des incidents.
En France aussi, les images ont été très rares.

13h55: La flamme est ressortie, elle est portée par David Douillet, consultant de Canal+, qui la porte justement devant le siège de la chaîne cryptée.
il va la passer à Teddy Riner, grand espoir de médailles.

14h01: début d'échauffourée entre pro-tibétains et pro-chinois à l'Hôtel de ville.

14h03: Ca tourne à la grosse farce: un membre des services secrets chinois éteint la flamme de Douillet avant qu'il ne la transmette à Riner.
Les deux relayeurs se retrouvent avec des torches sans flamme!!!!

14h05: Nouvelle échauffourée à l'Hotel de ville. Un manifestant pro-chinois exfiltré par la police.

14h07: Sur le parvis de l'hôtel de ville, en la police installe un cordon de sécurité entre Pro-Chinois et Pro-Tibétains.

14h22: La mairie de Paris refuse pour l'instant de réagir, mais Bertrand Delanoë dira un mot quand la flamme arrivera à l'hôtel de ville.

14h23: Une demi-douzaine de personnes ont tenté peu après 14H00 d'éteindre la flamme olympique avant d'être écartés par les forces de l'ordre.
Ces personnes se sont précipitées sur la flamme avant d'être interceptées par la police sur la rive droite au niveau du quai Saint-Exupéry (XVIe arrondissement).

14h30: Les militants de Reporters sans frontières (RSF), qui ont déployé sur la Tour Eiffel un drapeau noir sur lequel des menottes figurent les anneaux olympiques, se sont enchaînés à la structure d'acier du monument, compliquant le travail des pompiers venus les déloger.
Une intervention à plus de 75m du sol.

14h32: «La police ne peut pas intervenir de façon musclée autour d'un symbole de paix», commente Henri Martini, secrétaire général de l'Unsa, alors que le passage de la flamme olympique à Paris est complètement perturbé par les manifestants.
«Les effectifs déployés sur place ne s'attendaient sûrement pas à ça, c'est la première fois qu'on arrive à de tels excès sur une cérémonie d'ordinaire consensuelle», ajoute-t-il.

14h36: La flamme est bloquée sous le pont du Garigliano.

14h39: Des membres de RSF se seraient enchaînés sous le pont du Garigliano et bloqueraient le cortège.

14h41: Les CRS se déployent en contrebas du Trocadéro, alors que la flamme devait passer en haut.
Un trentaine de fourgons, dont 15 de la gendarmerie, et trois pouss-pousse chinois passent en contrebas du Trocadero.

14h48: La flamme est entourée par 5 cordons policiers et progresse difficilement

15h02: Le convoi passe au milieu de la foule, place du Trocadero, précédé par une soixantaines de fourgons de police. Au milieu, trois pousse-pousses «Coca-Cola».
Les manifestants hue le convoi et jettent des bouteilles d'eau sur les cars d'officiels.
le dispositif policier est très impressionant.

15h10: Un membre de RSF attend le passage du bus debout sur une fenêtre, avenue Marceau, il prépare une action

15h14: Avenue Marceau, trois membres de RSF déployent un drapeau de 5mètres sur 5 juste au moment du passage de la flamme (en bus).
Applaudissements de la foule.

15h24: La flamme descend les Champs-Elysées sous les huées.
Un homme déguisé en moine tibétain mime la flamme avec une balayette.

15h25: La flamme est descendue du bus et est rallumée.

15h40: La flamme a une heure de retard sur l'horaire prévue, au bas mot.
En bus, elle avance quand même plus rapidement que à pied.

15h46: La flamme est allumée, elle avance «à pieds» le long du jardin des Tuileries vers le Louvre.

15h48: La flamme ne restera pas 30 minutes à l'Hôtel de ville, comme prévu.
Pour gagner un peu de temps, elle repartira tout de suite, car elle a plus de 1h30 de retard.

15h51: Un drapeau noir de l'organisation Reporters sans frontières (RSF) sur lequel des menottes figurent les anneaux olympiques et un drapeau du Tibet ont été déployés à l'intérieur de la mairie de Paris par des élus écologistes, peu avant le passage de la flamme.

15h58: Les policiers confisquant tous les drapeaux tibétains, parapluies et autocollants aux abords de l'Assemblée nationale.

16h01: La flamme a de nouveau été mise à l'abri dans un bus près du jardin des Tuileries, après sa descente de l'avenue des Champs-Elysées, sous les huées du public.

16h08: Le convoi est bloqué à proximité de l'Hôtel de ville, des manifestants pro-tibetains ont tenté de se jeter devant le bus.

16h11: La flamme passe devant l'hôtel de ville sous les huées.

16h12: Apparemment, la flamme ne devrait pas rentrer dans l'hôtel de ville, mais Christine Arron devrait la transmettre à Pedro Miguel Pauleta sur le parvis.

16h18: Pour l'instant, huit personnes, dont la vice-présidente du Conseil régional d'Ile-de-France, Mireille Ferri (Verts), qui transportait un extincteur, ont été interpellées par la police au cours de multiples incidents

16h21: «Adidas est impliqué depuis 80 ans dans l'olympisme et son rôle est de fournir du matériel aux athlètes, pas de s'impliquer dans les mouvements politiques», affirme Emmanuelle Gaye, porte-parole d'Adidas France, en réaction aux insultes dont les sponsors ont fait l'objet lors du passage de la flamme à Paris.
«Pour autant, vous veillons au respect des Droits de l'homme au sein même d'Adidas, qui sous-traite la fabrication de ses produits dans de nos nombreux pays, dont la Chine.»

16h23: C'est officiel, la cérémonie est annulée sur le parvis de l'Hôtel de ville

16h28: La Préfecture de police indique que l'itinéraire de la torche olympique a été modifié lundi, au niveau de l'Hôtel de Ville de Paris, à la suite d'une décision des organisateurs.

16h32: Cinq députés sont devant l'Assemblée, avec écharpe tricolore et drapeau tibétain.
Une trentaine de députés dont Jean-Marc Ayrault et Françoise de Panafieu déployent une banderole: «Respect des droits de l'homme en Chine».
Les manifestants pro-Tibet ont été refoulés du côté du Quai d'Orsay, tandis que les pro-Pékin ont été laissés par les forces de l'ordre sur le parcours de la flamme.

16h35: RSF déploie un drapeau d'environ 7 mètres sur 8 sur la rosace centrale de Notre Dame de Paris.
Il est surmonté par un petit drapeau tibétain.

16h43: Les députés sont maintenant une cinquantaine, et ils crient «Liberté pour le Tibet».
Ils enchaînent avec la Marseillaise

16h50: Le convoi, raccourci, est passé devant l'Assemblée.
Huées pour les porteurs de la flamme dans des bus.
En revanche, les personnes interpellées se sont fait acclamer

16h53: Les derniers relais de la flamme olympique dans les rues de Paris ont été supprimés peu avant 17H00.
La torche gagnant en bus directement depuis l'Assemblée nationale son point d'arrivée, le stade Charléty.

16h59: la flamme ne s'est éteinte qu'une seule fois, une défaillance technique, au moment où le cortège était devant l'immeuble de France Télévisions. La faute à une «défaillance d'une torche.»
La flamme, allumée à Olympie, est maintenue active en permanence dans un réceptacle, qui a été placé dans un bus faisant partie du cortège.
Ne pas confondre «torche» et «flamme».

17h34: La flamme arrive finalement à Charlety, portée par Pedro Miguel Pauleta.

17h35: Kiki Caron allume finalement la vasque, le périple parisien de la flamme est terminé.

_________________
La flamme est à Paris Je-t-a10



La flamme est à Paris Bougie10



Dernière édition par jacotte le Lun 7 Avr - 17:40:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46788
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

La flamme est à Paris Empty
MessageSujet: Re: La flamme est à Paris   La flamme est à Paris EmptyLun 7 Avr - 17:39:35

La flamme est à Paris Diagan10
Stéphane Diagana quitte la Tour Eiffel avec la flamme olympique

La flamme est à Paris Aleqm510
Un athlète porte la torche éteinte (en bas à droite) avant de la mettre en sécurité à bord d'un bus,


La flamme est à Paris Mairie11
La banderole «Paris défend les droits de l'homme partout dans le monde» a été apposée lundi 7 avril 2008 sur la façade de l'Hôtel de Ville.


La flamme est à Paris Corteg10
Chaque porteur de la flamme est suivi par 32 véhicules de CRS, soit 160 hommes, plus un groupe de motards qui ferme la marche.


La flamme est à Paris Corteg11
Pour la protéger des multiples assauts, la torche a dû être plusieurs fois être mise à l'abri dans un bus.


La flamme est à Paris Corteg12
Au même moment, un drapeau noir sur lequel des menottes figurent les anneaux olympiques, a été déployé sur la tour Eiffel par des militants de Reporters sans frontières

La flamme est à Paris Corteg15
David Douillet court avec la flamme olympique


La flamme est à Paris Corteg13
Après avoir annulé les derniers relais, la torche est arrivée finalement au stade Charlety avec plus d'une heure et demie de retard


La flamme est à Paris Corteg14
C'est finalement l'ancienne championne de natation Christine Caron qui enflamme la vasque

_________________
La flamme est à Paris Je-t-a10



La flamme est à Paris Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
La flamme est à Paris
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sécurité maximale pour la flamme à Paris
» Rallumer la flamme
» La flamme des jeux Olympiques de Pékin est allumée
» Conception de la torche pour le relais de la Flamme olympique des Jeux olympiques de 2008 à Beijing
» POUR CEUX QUI AIMENT PARIS OU NE CONNAISSENT PAS PARIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: poubelle-
Sauter vers: