chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

 

 Koshon

Aller en bas 
AuteurMessage
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Koshon Empty
MessageSujet: Koshon   Koshon EmptySam 29 Mar - 20:48:07

Koshon K15Koshon O38Koshon S34Koshon H16Koshon O39Koshon N34

Koshon Logo18


Koshon est un artiste français indépendant.

Une enfance assez agitée due au divorce de ses parents ont fait que très jeune, Koshon a du apprendre à affronter les dures lois de la vie avec son grand frère. Son adolescence, marquée par des troubles du comportement le pousse à se renfermer sur lui même et à renvoyer une image assez froide. Mais c’est derrière une carapace que ce grand bonhomme au physique imposant ( 1,90 M pour 95 Kilos ) mais au c--ur tendre se cache.

Dès 14 ans, Koshonse découvre une passion pour l’écriture. Des poèmes, il passe aux textes puis fini par se laisser tenter par la scène. C’est donc en 1992 qu’il franchira le pas lors d’un concert organisé par la MJC du MEE SUR SEINE ( 77 ) accueillant TONTON DAVID. Des rêves pleins la tête, Koshon s’exile aux Etats-Unis pendant 3 ans pour y poursuivre ses études et y jouer au Basket. Mais là encore, les choses tournent mal et son retour forcé en France lui laisse comme un goût amer !

Envie de rien et marre de tout… 6 mois passent. C’est alors que poussé par son grand frère, il se remet à l’écriture et livre en 1 heure un texte intitulé : « Maman, t’as vu… » retraçant son parcours et bourré d’émotion. Titre que l’on retrouve sur un premier disque sorti en 2000 qui tourna en radio locale. Remarqué par un DA de chez M6 Music, le rendez vous fut pris mais aucun accord passé compte tenu de l’instabilité du staff en place à l’époque. Même si aujourd’hui certains médias ignorent tout de Koshon, il fait parti de ces artistes dont le nom reste sur les lèvres. Il est passé par bon nombre de départements ( 91, 77, 59, 62, 84 ) pour se poser dans l’Aude ( 11 ) et plus précisément à Narbonne et dit ne représenter aucune cité.

A l’heure où le Rap Français est considéré comme un genre musical violent. Beaucoup resteront bouche-bée à l’écoute du timbre de voix particulier de cet artiste dont l’émotion selon les thèmes abordés respire le vécu. A la question : « Pourquoi avoir attendu tant d’années avant de sortir un album ? » Koshon vous répondra : « Mon silence en a poussé beaucoup à penser que j’étais muet, j’ai laissé faire mais lassé, j’ai lissé mon album et aujourd’hui il a mué ! ».

Koshon 11110


"Un Artiste Rap à part entière mais entièrement à part !!!"
"Une fine plume au service du fond et de la forme !"

Koshon 0021


Autant de critères qui permettent de le définir comme un artiste différent des autres et c'est pour cette raison qu'il mérite votre soutien !

les paroles de la chanson TOI MEME TU SAIS

Koshon T32Koshon O40Koshon Iiiiii39

Koshon M26Koshon E68Koshon M27Koshon E69

Koshon T33Koshon U46

Koshon S35Koshon A42Koshon Iiiiii40Koshon S36

Koshon 68909210

Titre : "Toi même tu sais..."

Album : Mic Therapy

Année : 2007

Djib : Bien ou quoi ?
Koshon : T'as vu... ça pourrait aller mieux !
Djib : Qu'est ce qui t'arrive... tu te prends encore la tête avec tout ça ?
Koshon: Ouais, toi-même tu sais ! Il suffit pas de se dire que c'est juste une page pour la tourner... surtout quand c'est bien plus !
Djib : Tu devrais peut-être essayer de lui parler alors...
Koshon : Je sais pas... J'aimerais mais...Y a tellement de choses que j'aurais aimé lui dire.
Toi-même tu sais...


J'ai pris ma plume pour te dire ce que j'ai sur le cœur
Ce que j'ai sur le cœur, je l'assume malgré la douleur
Ma douleur ne se consume pas depuis que t'es plus là
Depuis que t'es plus là, je me dis que j'aurais dû te dire tout ça...


Ecoute ma puce, toi et moi... une longue histoire
Des mois et des mois à se demander s'il fallait y croire
Toutes ces heures au téléphone, notre habitude du soir
Malgré le brouillard dans ton esprit, j'ai gardé espoir !
J'ai jamais regretté tout ce temps passé à négocier
Ça m'a permis de réaliser combien je te voulais
Combien de fois j'ai dû prouver qu'à deux, on y arriverait
Ce confort dont je te parlais, j'ai fini par te le livrer


T'as vu, je disais vrai ! De la manière dont j'ai œuvré
Les choses ne pouvaient qu'être carrées pour un havre de paix.
Affrontant les regards, essuyant les réflexions
Je suis resté droit par respect, par convictions
J'ai risqué gros, mon amour je le montrais trop
Des bouquets de roses livrées par dizaines, pour moi c'était beau
Mais pas autant que ton sourire, il était là mon plaisir
Je l'ai perdu pour le pire, voilà ce qui me fait souffrir !


Faut que tu saches que t'es la seule dont j'ai parlé à mon père
C'est te dire à quel point je nous voyais toi et moi devant le maire
Amère est ma déception, comme une bouteille à la mer
Je me sens seul, sans toi... y a plus de passion !
Parler de notre histoire au passé, j'avoue, j'ai du mal
Parfois j'essaye de me pincer mais le réveil est brutal
Alors pour me remonter le moral je repense aux choses qui font mal
Ça me fait du bien tu sais, même si c'est paradoxal !


Tu te souviens quand je te parlais de ptits bouts de toi et de moi, de nous
En somme, le résultat... des ptits bouts de chou !
T'en souriais déjà, tellement l'idée te plaisait
Mais, vu nos caractères, je crois qu'il y aurait eu de quoi devenir fous !
Tu vois aujourd'hui, moi c'est tout ce que j'ai
Des souvenirs plein la tête, les regrets... tout ce que je hais !
Rode est l'un des seuls témoins des moments qui nous liaient
Même ton prénom après tout ce temps il l'a pas oublié.


Parfois, mon silence l'insupporte alors il t'appelle
Et moi, je t'imagine à ma porte
Hélas, sans appel !
Je pourrais bénéficier du soutien de cent personnes
Mais sans le tien, je te jure que je me sens personne !
Je te voulais pour la vie, ce rêve tu me l'as enlevé
Mais pas l'envie de combattre, mon obsession au levé
Par texto je me suis permis de t'envoyer un message
Prétextant ton permis afin de dissiper l'orage.


Tu me connais la discipline, c'est pas trop mon fort
Surtout s'il s'agit d'être proche de toi, je m'en fous si j'ai tort !
C'est vrai que j'ai mêlé pas mal de monde à notre histoire
Je voulais surtout que eux sachent ce que toi tu refusais de voir
Je me demande si aujourd'hui, je serais capable de redonner
Ce que tu m'as pris ce fameux jour où tu m'as abandonné
Chaque fois que je te voyais...mes yeux brillaient
Et quand le temps on le partageait, tous les deux on riait !


Je me souviens en Février... ton anniversaire !
J'ai jamais été aussi fier, une journée ensoleillée
Pile un mois après, notre histoire d'un revers, balayée
Pourtant j'avais déblayé ce qui semblait être un chantier !
J'avoue... j'ai perdu goût à tout !
Face à mes peines et angoisses, t'étais mon seul atout !
La tristesse m'a poussé à me renfermer sur moi-même
Le coup, je tenais à peine... fallait que je te le dise : « Je t'aime ! »


C'est pour ça qu'une fois de plus, pour toi ma puce
J'étale l'encre sur ma toile car tu es mon étoile
Mon état mental dévoile ces choses qui font mal
Mes pensées s'emmêlent, sans toi, je me sens plus le même.
Voici mon testament, rédigé tristement
Que dieu me foudroie sur le champ si je triche ou si je mens !
Tout ça pour te dire à ma manière que je t'oublierai jamais
T'es dans mon cœur ma puce... et ce, pour un moment !


Je te rappelle que les larmes, on a été deux à en verser
A tour de rôle inversé donc j'ai les nerfs envers ceux
Qui ont fait qu'on en est là !
Je me suis toujours demandé pourquoi tu voulais être avec moi
Mais disais que le temps ne le permettrait pas
J'aurais juste aimé que tu me dises les choses ouvertement
Au lieu de me faire la guerre continuellement
En oubliant tous ces moments où ton cœur battait contre le mien
Comprends-le bien, ce morceau je l'ai fait par amour pour le tien !


Toi-même tu sais ce qu'on s'était dit, ce qu'on s'était promis
Et avec ça moi, je pensais qu'on s'était compris !
Toi-même tu sais que sans ça, on aurait pas ces soucis
Toi là-bas, moi ici, hélas la vie est ainsi
Toi-même tu sais que ce fameux jour où je t'ai dit : « je t'aime »
Les yeux dans les yeux, j'attendais pas que tu fasses de même
Toi-même tu sais que le contraire je voulais t'entendre me le dire
Mon regard t'as préféré le fuir mais moi je t'ai vu rougir !


Aujourd'hui, je me dis que tout ça c'était peut-être nécessaire
Pour te montrer à quel point j'étais sincère.
J'attends plus grand chose de toi, mais... depuis que t'es partie avec Didi
Je suis redevenu moi, tu sais... ce Idi qui veille la nuit !
Que tu le veuilles ou non, t'étais la solution à mes ennuis.
J'en dis pas plus,
A jamais dans mon cœur... gravée ma puce !


pour écouter cette chanson aller dans (videos d' artistes ou autres) et cliquer sur divers

_________________


Koshon 100721102809395527
Koshon Mimi1010


Koshon Bandeau_08012136311





Dernière édition par mimi le Sam 29 Mar - 22:06:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Koshon Empty
MessageSujet: Re: Koshon   Koshon EmptySam 29 Mar - 22:02:50

Koshon 00011

Koshon 11110

_________________


Koshon 100721102809395527
Koshon Mimi1010


Koshon Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
Koshon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: grands personnages-
Sauter vers: