chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €

 

 Nancy (54)

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46782
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Nancy (54) Empty
MessageSujet: Nancy (54)   Nancy (54) EmptyMer 19 Mar - 9:31:29

Nancy est une commune française de la région Lorraine, préfecture du département de la Meurthe-et-Moselle.
Ses habitants sont appelés les Nancéiens, parfois Nancéens.
Nancy était la capitale du duché de Lorraine.

Nancy (54) Nancy_10
place Stanislas de Nancy

Héraldique

La ville de Nancy porte comme armoiries : « d'argent à la tige de chardon arrachée de sinople, fleurie de pourpre, chargée de deux feuilles piquantes au naturel ; au chef coupé d'un et parti de trois : au premier fascé d'argent et de gueules de huit pièces, au deuxième d'azur semé de fleurs de lys d'or brisé en chef d'un lambel de gueules, au troisième d'argent à la croix potencée d'or cantonnée de quatre croisettes du même, au quatrième d'or à quatre pals de gueules, au cinquième d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bordure cousue de gueules, au sixième d'azur au lion contourné d'or à la queue fourchue, armé, lampassé et couronné de gueules, au septième d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules, au huitième d'azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or aux deux bars adossés du même brochant sur le tout, sur le tout d'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent ».
Le chardon, ainsi que la devise qui s'y réfère, « non inultus premor » (littéralement « on ne me touche pas avec impunité », et moins littéralement « qui s'y frotte s'y pique »), est une allusion à la défaite de Charles le Téméraire à la Bataille de Nancy en 1477.
Le chef représente les armoiries des ducs de Lorraine à partir de 1538. On y trouve de gauche à droite et de haut en bas, les armes des royaumes de Hongrie, de Naples, de Jérusalem et d'Aragon, et des duchés d'Anjou, de Gueldre, de Juliers et de Bar. Au centre a été apposé le blason de la Lorraine.
On suspend généralement à l'écu les décorations reçues par la ville, dont la Légion d'honneur, qui lui fut décernée en octobre 1919.

Nancy (54) Blason10


Histoire

Nancy est la capitale du duché de Lorraine.
Bien que de nombreux sites préhistoriques aient été découverts sur les plateaux entourant la ville, le site historique de la ville ne semble pas avoir été vraiment occupé avant l'époque mérovingienne, vers la fin du VIIe siècle. On mentionne juste l'existence d'un gué sur la Meurthe au VIIIe siècle
La naissance de Nancy est en fait liée à l'édification d'un château féodal, au cours du XIe siècle, par Gérard d'Alsace qui y fonde une petite cité qui deviendra la capitale du duché de Lorraine sous ses successeurs au XIe siècle. En 1218, au cours de la Guerre de Succession de Champagne, sous le règne du duc Thiébaud Ier, la ville est totalement incendiée par l'empereur Frédéric II de Hohenstaufen. Elle sera reconstruite, agrandie et protégée par un nouveau château.

Moyen-Âge

C'est lors de la bataille de Nancy, qui fut précédée par un siège, que Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, meurt en janvier 1477 face au duc René II à l'étang Saint-Jean. René II est également considéré comme le premier duc bâtisseur : il fait reconstruire son Palais Ducal et fait ériger à côté l'église des Cordeliers ainsi qu'un lieu de culte à Notre-Dame de Bonsecours (notons également la construction d'une basilique gothique flamboyante à Saint-Nicolas-de-Port, d'où le duc est parti pour entamer la reconquête de sa capitale). Hieronimo Citoni créa la ville neuve de Nancy en 1596.

Période Moderne

Sous les règnes des ducs Charles III et Léopold, la ville bénéficie de nombreuses extensions (ville neuve, cours Léopold…) et d'un rayonnement culturel sans précédent. Écarté du trône de Pologne, Stanislas Leszczyński, roi de Pologne et beau-père de Louis XV car marié à Marie Leszczyńska, reçoit le duché de Lorraine, à viager, en 1737 et le gouverne en monarque éclairé, le menant à son apogée, en plein siècle des lumières. Il crée en l'honneur du roi de France une place de belles proportions qui recevra plus tard son nom. À sa mort en 1766, le duché revient à la couronne de France.
Nancy est le siège d'un évêché depuis 1778 correspondant au transfert de celui de Toul. La ville possède également une cour d'appel.
En août 1790, la ville fut l'objet d'une révolte militaire réprimée sévèrement par les troupes du marquis de Bouillé : le régiment des hussards de Lauzun chargea dans les rues de la ville. Cet événement, connu sous le nom "d'affaire de Nancy", fut le principal épisode de la période révolutionnaire à Nancy.

XIXe‑XXe siècle

En 1871, la ville reste française tandis que l'Alsace et la Moselle, avec Strasbourg et Metz, sont rattachées à l'Allemagne par le traité de Francfort. Nancy connaît alors une période de prospérité et un nouvel âge d'or culturel. En effet, de nombreux optants (Alsaciens et Mosellans refusant la nationalité allemande) choisissent de s'y installer, parmi lesquels un grand nombre d'intellectuels et d'industriels. Nancy devient alors la principale ville de l'est de la France et sa population augmente de façon considérable passant de 50 000 habitants en 1870 à 120 000 en 1914.
Ville de sidérurgie depuis les années 1880, Nancy se rêva aussi en ville charbonnière à la toute fin du XIXe siècle. Le projet, dû à l'impulsion de maîtres de forges (les Cavallier, de Lespinats, de Saintignon, Villain…), d'ingénieurs des Mines, de banquiers et d'hommes d’affaires locaux, restera cependant sans lendemains.
Autour de 1900, c'est de Nancy que part, en France, le mouvement mondialement connu de l'Art nouveau avec notamment l'École de Nancy dont les chefs de file sont Émile Gallé, Antonin Daum, Louis Majorelle, Victor Prouvé et Eugène Vallin.
Durant la Première Guerre mondiale, la ville a été menacée lors de la bataille du Grand Couronné. Elle a ensuite subi des bombardements par avions et zeppelins et également les tirs du « Gros Max » : une batterie de 380 mm modèle SKL/45 installée à 35 km de distance, dans le village de Hampont en Moselle annexée. Ces bombardements firent de gros dégâts matériels et causèrent la mort de 177 personnes.
Lors de la Seconde Guerre mondiale, la libération de Nancy de l'occupation allemande fut effectuée par la troisième armée américaine pendant la campagne de Lorraine en septembre 1944.

Tourisme et patrimoine

Nancy, classée ville d'art et d'histoire, possède un vaste secteur sauvegardé de 150 hectares qui correspondent au centre historique de la ville. Trois places (Stanislas, de la carrière et d'alliance) sont classées patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1983.

Patrimoine civil

Relativement préservés par les siècles, les différents quartiers possèdent toujours une architecture et une ambiance caractéristique ainsi que les faubourgs environnants.
Les plus anciennes constructions de la ville, datent du haut Moyen Âge. La tour de la Commanderie Saint-Jean-du-Vieil-Aître datant du XIIe siècle est le bâtiment visible le plus ancien de la ville.

Ville-Vieille (XIIe siècle-XVIe siècle)

Premier site bâti de la ville, on peut encore y contempler quelques vestiges des anciennes fortifications qui entouraient la ville médiévale, dont la porte de la Craffe datant du XIVe siècle. Le palais Ducal est un bâtiment du XVIe siècle. Avec sa porterie, typique du style gothique flamboyant, il abrite aujourd'hui le musée historique lorrain.
Jouxtant le palais, l'église des Cordeliers renferme les tombeaux des ducs de Lorraine.
La ville-vieille conserve également de nombreux édifices renaissance (hôtel de Lillebonne, hôtel d'Haussonville...) ainsi que quelques hôtels classiques (Hôtel Ferraris, Hôtel des Loups…).
Il faut également citer la place Saint-Epvre, au centre du quartier que la basilique du même nom domine.

Ville-Neuve (XVIIe siècle)

Les quartiers édifiés sous Charles III constituent la ville neuve de Nancy. À la demande du duc, l'Italien Girolamo Citoni trace des rues larges et droites sur un plan en damier en vogue à l'époque pour les villes nouvelles, exception faite de la rue Saint-Nicolas (ancien faubourg) qui garde son tracé pré-existant. Des fortifications (porte Saint-Nicolas, porte Saint-Georges et Saint-Jean) protègent cette ville neuve, qui ne communique que par une esplanade avec la "vieille ville" au tracé irrégulier.

Reconstruction sous Léopold

Le duc Léopold entreprend la reconstruction de sa capitale après les destructions de la guerre de Trente Ans. Il débute la reconstruction de la primatiale (future cathédrale).
De nombreux hôtels particuliers sont construits dans la ville, ainsi que des édifices civils, dans un style qui essaie d'assimiler les nouvelles conceptions classiques à une tradition Renaissance.

Ensemble Stanislas

Devenu duc de Lorraine, le roi Stanislas veut moderniser sa capitale : il a l'idée géniale de relier la vieille ville médiévale à la "ville-neuve" de Charles III par un système de places urbaines, en marquant la transition par un arc de triomphe. Cet ensemble, constitué par la place Royale (place Stanislas) et la place de la Carrière, articulées par l'arc de Triomphe (porte Héré), combine avec grâce des bâtiments majestueux et les fameuses portes d'or du serrurier Jean Lamour. Hôtel de ville, palais de l'Intendance (palais du Gouvernement), hôtels particuliers de la haute noblesse en font la grandeur; la place d'Alliance complète ce dispositif par un square plus intimiste. La place Stanislas donne aussi accès au parc de la Pépinière créé par Stanislas, d'une superficie de 23 ha en plein centre-ville, avec ses jardins à l'anglaise.
Cet ensemble du XVIIIe siècle est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Après restauration, la place Stanislas fête ses 250 ans en 2005.
La ville se pare également à la même époque de nombreux hôtels particuliers construits, entre autres, par Germain Boffrand et son élève lorrain Emmanuel Héré, l'architecte de Stanislas.
Après la mort de Stanislas, le "cours Léopold" est créé au-delà du rempart; la longue perspective, fermée par la porte de Stainville sur la route de Metz, sera ensuite plantée de marronniers. Malgré le mélange des styles architecturaux sur trois siècles, le cours conserve aujourd'hui son ordonnance originelle calme et majestueuse.


Patrimoine religieux

Nancy (54) Tour_d10
Tour de la Commanderie Saint-Jean-du-Vieil-Aître : XIe siècle ;
Église des Cordeliers (St-François) du XVe siècle, à nef unique bordée des enfeux des Ducs, complétée d'une chapelle ducale baroque au XVIIe siècle ; l'ancien couvent XVIIIe abrite un musée des arts et traditions populaires ;

Nancy (54) Tour_d11
Église Saint-Sébastien : église-halle de style baroque italien du XVIIIe siècle ;
Temple protestant Saint-Jean, ancienne église St-Joseph des prémontrés (XVIIe siècle-XVIIIe siècle) ;
Cathédrale Notre-Dame : XVIIIe siècle, rare cathédrale de France construite à l'époque classique et présentant un riche trésor (évangéliaire du Xe siècle...) ;
Église Notre-Dame-de-Bonsecours : XVIIIe siècle, qui abrite le tombeau de Stanislas Leszczyński. C'est aussi la paroisse des Polonais en Lorraine ;
Chapelle ronde de l'ancien couvent de la Visitation XVIIIe siècle, incluse dans le lycée Henri-Poincaré
Synagogue : construite en 1787 et agrandie plusieurs fois ;
Il faut noter que la Révolution française a vu la vente ou destruction de nombreuses églises de la ville.
au XIXe siècle, la basilique Saint-Epvre, édifice néo-gothique riche de 86 baies-vitrail, de fresques, et de son mobilier sculpté, qui remplace une église gothique abattue ;
mais aussi les églises Saint-Georges, Saint-Léon IX, Saint-Pierre, Saint-Nicolas, Saint-Vincent-et-Saint-Fiacre, Saint-Joseph, Saint-Mansuy, le temple protestant;
au XXe siècle, la basilique du Sacré-Cœur qui date du début du XXe siècle, la basilique Notre-Dame-de-Lourdes, Saint-Vincent-de-Paul.
le cimetière de Préville, sorte de Père-Lachaise nancéien, qui abrite les tombes de nombreuses personnalités lorraines.

Patrimoine militaire

Les différentes portes de la ville, vestiges des différentes époques de fortification :
Porte de la Craffe du XVIe et son pendant XVIIe la porte Notre-Dame.
Portes de la Citadelle, Saint-Georges, Saint-Nicolas toutes trois construites entre le XVIe et le XVIIe siècle.
Le sous-sol du musée des Beaux-Arts présente un bastion en bon état de conservation.
Les portes Sainte-Catherine et Stanislas édifiées au XVIIIe.
La porte Désille, dernière porte construite, juste avant la révolution.
L'ancien Arsenal des Ducs de Lorraine dans un agréable style renaissance.
Caserne Thiry construit de 1764 à 1769.
La caserne Blandan, concernée par le projet Artem.

Nancy (54) Nancy_11
Porte de la Craffe

_________________
Nancy (54) Je-t-a10



Nancy (54) Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46782
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Nancy (54) Empty
MessageSujet: Re: Nancy (54)   Nancy (54) EmptyMer 19 Mar - 9:38:04

Musées

Musée des Beaux-Arts.
Musée Lorrain et musée des arts et traditions populaires.
Musée de l'École de Nancy.

Nancy (54) Nancy_12
Muséum-Aquarium de Nancy.
Musée du Fer à Jarville-la-Malgrange.
Jardin botanique du Montet à Villers-lès-Nancy
Musée de l'automobile
Musée français de la Brasserie

Manifestations

Biennale internationale de l'image
Thème 2006 : les sept péchés capitaux - la mode.
Thème 2008 : la rue
Festival International de Chant Choral (avril-mai).
Le MAI (Musique action international), festival de musiques expérimentales de Vandœuvre-lès-Nancy, a lieu en mai.
Le festival Passages (festival sur les théâtres d'Europe de l'Est et au-delà) a lieu en mai, tous les deux ans.
Le festival Traverses (festival sur les théâtres universitaires d'Europe de l'Est) a lieu en mai. Il est organisé par la Théâtre Universitaire de Nancy
Festival international de chant-choral de Nancy (mai)
Nancy côté scène (festivités et concert gratuits) en juillet-août.
Le Aye Aye film festival (compétition internationale de courts métrages) a lieu en septembre.
Le Livre sur la Place (salon littéraire de rentrée, en septembre).
Nancy Jazz Pulsations (chaque mois d'octobre).
Fête de la Saint-Nicolas (premier week-end de décembre).
Nancy 2005 Le temps des Lumières - 250e anniversaire de la place Stanislas.
24h de Stan (manifestation étudiante organisée par l'ENSAIA) a lieu en mai, tous les 2 ans, en alternance avec l'Aquacité.
Les Nuits de Stan : fin juillet (concerts gratuit)
Jardiniers de Stanislas (septembre)
Nancyphonies (festival des musiques classiques) Juillet / août
Tous à la barre (Centre Chorégraphique National – Ballet de Lorraine) Juin
La Nocturne Étudiante (Les 'clés' de la ville sont offertes aux étudiants qui profitent de la culture, et des animations dans la ville, musées, concerts, etc. ) Octobre
La fête forraine en avril


Gastronomie

La bergamote, petit bonbon rectangulaire jaune, est une spécialité nancéienne bien connue. À l'origine plaisanterie douteuse d'un pâtissier qui parfuma un bonbon à l'eau de Cologne, elle est depuis directement réalisée à partir d'essences de bergamote. Ce constituant de l'eau de Cologne est un fruit proche du citron. Il est originaire de Sicile, qui était alors possession du duc de Lorraine René Ier.

On peut également citer : la quiche lorraine, le baba (inventé par le duc de Lorraine Stanislas Leszczyński), le pâté lorrain, la madeleine, la mirabelle et les macarons, produits depuis le XVIIe siècle, bien que les villes de Toul et de Boulay produisent également cette spécialité depuis le XIXe siècle.

_________________
Nancy (54) Je-t-a10



Nancy (54) Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
Nancy (54)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: decouverte des regions et lieux a visites-
Sauter vers: