chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

 

 Clermont-Ferrand (63)

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46785
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Clermont-Ferrand (63) Empty
MessageSujet: Clermont-Ferrand (63)   Clermont-Ferrand (63) EmptyJeu 14 Fév - 13:37:19

Clermont-Ferrand est une commune française, préfecture du département du Puy-de-Dôme et chef-lieu de la région Auvergne. Ses habitants sont appelés les Clermontois.
En partie pour des raisons historiques, la ville est souvent appelée Clermont.
La ville moderne est née d'une union de deux villes distinctes, Clairmont et Montferrand imposée par Louis XIII et confirmée sous Louis XV.Alors que Montferrand fut fondée au début du XIIe siècle par les comtes d'Auvergne sur le modèle des bastides du Sud-Ouest, Clairmont est beaucoup plus ancienne, puisqu'elle existait déjà dans l'Antiquité.
La plus ancienne mention de l'existence de Clairmont figure dans l'œuvre de Strabon, au début du Ier siècle.
La ville est alors dénommée Nemossos et qualifiée de « métropole des Arvernes ».
Elle prit par la suite la dénomination d'Augustonemetum, puis Arvernis.

Clermont-Ferrand (63) Clermo10

Une vaste partie de la ville occupe une butte volcanique appelée le plateau central. Il s’agit, en fait, du bord est du cratère d'un maar (de la place de Jaude au carrefour Europe de Chamalières) âgé de cent cinquante six mille ans. Celui-ci mesure environ 1,5 km de diamètre et a été comblé par les alluvions de la Tiretaine, petit cours d’eau qui traverse la ville. Clermont est également bâtie à l’écart de la vallée inondable de l’Allier.
La ville s’est développée autour de ce plateau central sur lequel s’élève la cathédrale, s’étendant à l’est dans la plaine et, dans une moindre mesure, sur les coteaux à l’ouest.

Clermont-Ferrand (63) 140px-10

La devise de Clermont est Arverna Civitas Nobilissima (« La Cité arverne est la plus noble »).


Les armes de Clermont-Ferrand se blasonnent ainsi : d'azur, à la croix pleine de gueules orlée d'or, cantonnée de quatre fleurs de lis aussi d'or

Clermont-Ferrand (63) Vercin10
Statue de Vercingétorix, œuvre du sculpteur Bartholdi.



Histoire

L'époque gallo-romaine
La première mention de Clermont peut être accordée au géographe grec Strabon sous le nom de Nemossos. Le terme est gaulois et désigne un bois sacré. Elle y est qualifiée de « métropole des Arvernes » et sa population est située sur la butte actuelle de la cathédrale.À proximité, lors du siège de Gergovie, l’armée gauloise repousse les légions romaines. Pendant la période gallo-romaine, la ville se développe sous le nom d’Augustonemetum, latinisation du nom gaulois formée à partir du nom de l’empereur Auguste. Sa population est alors estimée de 15 000 à 30 000 habitants au IIe siècle ce qui fait d’elle une grande ville de la Gaule romaine. Augustonemetum connaît une phase d’extension qui se termine au milieu du IIIe siècle.Les Wisigoths assiègent plusieurs fois Clermont entre 471 et 475. Malgré la défense du patrice Ecdicius et de l’évêque Sidoine Apollinaire, la ville est cédée aux Wisigoths par l’empereur Julius Nepos, et fait partie du royaume wisigoth jusqu’en 507.

Le Moyen Âge
Clermont connaît après la disparition de l’Empire romain une période sombre, marquée par les pillages dont elle est l’objet de la part des peuples qui envahissent la Gaule et n’est pas épargnée par les Vikings lors de l’affaiblissement de l’Empire carolingien.
En 848, la ville prend le nom de Clairmont par référence au château fort de Clarus Mons. Clermont est ravagée par les Normands du chef Hastingen 862 [3]. L’évêque Sigon entreprend sa reconstruction, mais elle est de nouveau ravagée en 898 ou 910 (la date n’est pas connue avec précision).
L’évêque Étienne II fait bâtir une cathédrale romane consacrée en 946 à l’emplacement de la cathédrale actuelle. Elle sera détruite lors de la construction de la cathédrale gothique actuelle.
En 1095, lors du concile de Clermont, le pape Urbain II prêche la première croisade.
En 1120, pour contrecarrer le pouvoir des évêques, les comtes d’Auvergne fondent à proximité de la ville épiscopale la cité de Montferrand sur le modèle des bastides du sud-ouest, ces villes nouvelles du Midi. Pendant tout le Moyen Âge et jusqu’à l’époque moderne, Clermont et l’actuel quartier de Montferrand sont deux villes distinctes : Clermont est la cité épiscopale, Montferrand, la cité comtale.
En 1490, la ville de Clermont subit de gros dommages à cause d’un tremblement de terre. Douze tours de l’enceinte s’effondrent totalement ou partiellement ainsi qu'une tour de l’église Notre-Dame du Port. La cathédrale subit également des dommages. (Une fissure sur le portail sud est toujours visible).
En 1551, Clermont devient ville royale, puis en 1610, propriété inséparable de la Couronne. Henri II transforme l’administration de Clermont en échevinage le 18 octobre 1556 (4 échevins puis 3 en 1559).
En 1557, Clermont reçoit le titre de Chef et ville capitale du pays d’Auvergne alors que Riom devient Chef du duché d’Auvergne et pays pour l’exercice de la justice prenant ainsi l’avantage pour les fonctions judiciaires. Cependant, la création, en 1582 à Clermont, d’un présidial de dix magistrats rétablit l’équilibre.

Le XVIIe siècle
Blaise Pascal naît à Clermont en 1623 où il y vit jusqu’en 1655.
Le 15 avril 1630, l’édit de Troyes (1er édit d’Union) rassemble autoritairement Clermont et Montferrand.
Cette union est confirmée en 1731 par Louis XV avec le 2e édit d’Union.

Clermont-Ferrand (63) 300px-13
Blaise Pascal


Le XVIIIe siècle
En 1789, la région de Clermont est représentée aux États généraux par :
Jean-François Gaultier de Biauzat et Jean-Antoine Huguet pour le tiers état.
Le Comte de Montboissier pour la noblesse. L’évêque François de Bonnal pour le clergé.

Le XIXe siècle
En 1832, Aristide Barbier et Édouard Daubrée fondent une usine de balles en caoutchouc et de machines agricoles. Cette usine sera à l’origine du groupe Michelin. La première usine, construite place des Carmes en 1889, fabrique des patins de frein pour vélo. Le premier brevet de pneu pour vélo est déposé en 1891. Le siège du groupe se trouve encore à cette adresse.La première gare ferroviaire est construite entre 1855 et 1857.

Le XXe siècle
Le développement de Michelin
L’expansion de Michelin provoque la création des cités Michelin où était logé le personnel. Ces cités répondent aux objectifs de paternalisme, marqué de catholicisme dans le cas de la famille Michelin, typique du patronat de l’époque, de contrôle social du personnel. Mais plus simplement, cela permet de faire face à la très forte augmentation de la population clermontoise liée à l’expansion de l’activité industrielle — elle passe de 52 000 en 1900 à 82 000 en 1921 — et aux très mauvaises conditions de logement des ouvriers qui viennent travailler à la « manufacture ». Il y a 3 000 logements Michelin pendant la décennie 1930. De nouveaux quartiers ouvriers sont donc entièrement construits, à l’instar du typique lieu qu’est la Plaine avec ses rues strictement symétriques et ses blocs de maisons divisés en quatre logements familiaux. Des rues qui ne portent pas le nom de personnages célèbres ou de lieux mais de qualité ou de vertus Rue de la Bonté ou la Rue de la Foi. Ces noms reflétaient les valeurs défendues par la famille Michelin à cette époque.Le développement de ces cités s’accompagne de la création de cliniques, d’écoles, d’une église, de coopératives où le personnel va faire ses courses. Pierre-Jules Boulanger, PDG de Citroën et cogérant de Michelin, achète ses costumes à la coopérative Michelin. Le groupe finance un club omnisport : l’Association sportive Michelin. Une vie s’organise à l’intérieur de l’institution Michelin.

Clermont-Ferrand (63) -miche10
Le siège de l'entreprise Michelin

La Seconde Guerre mondiale
Le 29 juin 1940, le gouvernement, qui vient tout juste de signer l’armistice, se replie à Clermont. Pour quelques jours, la capitale de l’Auvergne est aussi la capitale de la France, avant qu’il ne se replie sur la ville voisine de Vichy. Plusieurs ministères restent néanmoins sur place.
Le tribunal militaire de Clermont-Ferrand eut à juger quatre des hommes politiques, passagers du Massilia arrêtés le 31 août 1940 à Casablanca et accusés de désertion. Il condamna le 4 octobre 1940 Pierre Viénot, Alex Wiltzer et Jean Zay, puis le 9 mai 1941 Pierre Mendès France, alors lieutenant de l’armée de l’air française. Ce dernier, condamné à 6 ans de prison, s’évade le 21 juin 1941 de l’hôpital militaire pour rejoindre le général De Gaulle à Londres. Le même tribunal rapportera ces condamnations en 1946.
La Résistance à Clermont s’articule autour du quotidien La Montagne. Son fondateur, le socialiste Alexandre Varenne ayant déclaré qu’il « préférait briser sa plume » plutôt que de la mettre au service de l’ennemi. Le journal subit régulièrement la censure. Il est interdit de publication à plusieurs reprises. À la Libération, La Montagne aura le bonheur de pouvoir ressortir sous le même nom.En 1944, le 92e régiment d’infanterie de ligne s’installe définitivement dans la ville.

_________________
Clermont-Ferrand (63) Je-t-a10



Clermont-Ferrand (63) Bougie10



Dernière édition par le Jeu 14 Fév - 14:01:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46785
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Clermont-Ferrand (63) Empty
MessageSujet: Re: Clermont-Ferrand (63)   Clermont-Ferrand (63) EmptyJeu 14 Fév - 13:52:16

Monuments et lieux remarquables

Clermont est classée Ville d'Art et d'Histoire. Beaucoup de monuments peuvent déconcerter par leurs teintes sombres qui s'étendent du gris clair au noir intense. Le matériau de construction traditionnel est en effet la pierre de Volvic- issue des « cheyres » basaltiques de la chaîne des puys.

Édifices religieux

Clermont-Ferrand (63) Fr-cle10
La basilique romane Notre-Dame du Port, construite au XIIe siècle, à l'emplacement (selon la légende) d'une église du VIe siècle. Classée au patrimoine mondial par l'UNESCO en 1998. Elle subit actuellement de lourds travaux de restauration intérieure qui devraient s'achever en 2008.
L'église Saint Laurent (rue Saint Laurent) : à l'origine une très ancienne église. (Grégoire de Tours mentionne en 551 que son oncle l'évêque Gallus de Clermont y est enterré). Elle est aujourd'hui encastrée dans les immeubles du quartier du Port et n'est pas visible de l'extérieur. L'église actuelle est en arkose comme Notre-Dame du Port. Elle comporte une nef de deux travées et un chœur avec une travée droite et une abside en semi-circulaire en cul de four. Elle est utilisée comme salle de réunion et d'exposition par la paroisse.
La chapelle des Cordeliers-Vieux : construite probablement en 1241.

Clermont-Ferrand (63) Cathed10
La cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption construite entre 1248 et 1902 en pierre de Volvic. Ses deux tours sont visibles de très loin et sont l'un des symboles de la ville.
L'église Notre-Dame de la Prospérité, dans le quartier de Montferrand, construite entre le XIVe siècle et le XVIe siècle.
L'église des Carmes Déchaussé, construite au XVIIIe siècle sur l'emplacement d'un ancien couvent donné par l'évêque Joachim d'Estaing aux Carmes Déchaussé en 1653. Les travaux furent réalisés à partir de 1752 avec d'autres interventions plus tard. Elle est de style baroque. Son plan est dit en quatrefeuille. L'église jouxte le cimetière des Carmes où sont enterrées de nombreuses personnalités clermontoises.
L'église a perdu sa vocation religieuse au début du XXe siècle et est aujourd'hui utilisée comme entrepôt.
L'église Saint-Eutrope : construite sur l'emplacement d'une basilique dédiée à Saint Étienne et détruite par les Normands. Une première église fut construite au XIIe siècle. Elle fut détruite partiellement en 1827 puis complètement en 1858. L'église actuelle a été construite entre 1858 et 1862.
L'église Saint Joseph construite entre 1883 et 1897 sous l'impulsion de monseigneur Joseph Boyer par les architectes Banier et Mitton (ce dernier pour la façade). Le style imite les églises romanes auvergnates.
Elle comporte, entre autres, des vitraux datant de la première moitié du XXe siècle et une Adorations des mages du sculpteur Émile Gourgouillon visible au-dessus du portail d'entrée.

Monuments et lieux civils

Le quartier historique de Montferrand.
Les caves du quartier historique.
Le vieux centre autour de la place de la Victoire.
La rue du Port.
Les fontaines : 48 fontaines et bassins publiques, 115 fontaines privées.
La fontaine d'Amboise (1511).
La fontaine Desaix (1801) appelée la pyramide.
La fontaine Urbain II avec des sculptures d'Henri Gourgouillon
L'hôtel Savaron (1513).
L'hôtel de Fontfreyde (XVIe siècle).
L'hôtel de Chazerat : construit par le président de la cour des aides, Charles Antoine Claude de Chazerat à la suite de l'incendie de sa maison en 1759. Les travaux sont achevés en 1769. Le bâtiment de style Louis XVI comporte, entre autres, une cour ovale bordée de pilastre cannelés et surmontés par des chapiteaux ioniques. Il est occupé depuis 1982 par la Direction régionale des Affaires culturelles d'Auvergne.
La statue du général Desaix, inaugurée en août 1848, domine la place de Jaude. Elle a été réalisée par le sculpteur Nanteuil.
La statue équestre de Vercingétorix, inaugurée le 12 octobre 1903 est l'œuvre de Frédéric-Auguste Bartholdi à qui l'on doit également la Statue de la Liberté.
Clermont-Ferrand (63) _momum10
L'imposant monument aux mort de la Première Guerre mondiale, près de l'entrée principale
Le Cimetière des Carmes : le plus ancien cimetière de la ville, on y trouve les tombes de nombreux clermontois célèbres


Architecture du XIXe siècle

Clermont-Ferrand (63) Opera_10
L'opéra municipal (Boulevard Desaix) : construit entre 1891 et 1894. (Architecture de Jean Teillard et façade d'Henri Gourgouillon).
L'opéra de Clermont est fermé au public depuis le début de l'année 2007. A la suite de chutes de partie du plafond dans les couloirs, la municipalité a décidé de fermer par précaution le bâtiment. De gros travaux de rénovation vont être engagés. il permettront de remettre aux normes le bâtiment et de moderniser la machinerie scénique.

Architecture du XXe siècle

Clermont-Ferrand (63) Galeri10
Les Galeries de Jaude, aujourd'hui Galeries Lafayette. Le bâtiment date de 1907. Sa façade domine la place de Jaude.
L'hôpital-sanatorium Sabourin (rue Du Docteur Bousquet) : construit par l'architecte clermontois Albéric Aubert dans les années 1930, et nettement influencé par les théories récentes du Corbusier. Il constitue le seul exemple d'architecture moderne de l'entre-deux-guerres en Auvergne. En 1997, le bâtiment est désaffecté après restructuration des services hospitaliers de la région. L'hôpital a été classé monument historique en 2000. En 2006, des travaux de restauration ont été entrepris ; ils permettront le transfert de l'école d'architecture à l'hôpital-sanatorium Sabourin.
La gare routière (Boulevard François Mitterrand) a été construite entre 1961 et 1964 par Valentin Vigneron. Son style est inspiré par celui d'Auguste Perret. Le bâtiment forme un ensemble cohérent avec les immeubles voisins de la maison des congrès, de la chambre d'agriculture, de la mutualité agricole et du Crédit agricole qui borde la place des Salins. Elle sera prochainement remaniée pour devenir la seconde plus grande bibliothèque de France.
La jetée, (place Michel de L'Hospital) abrite l'association Sauve qui peut le court-métrage organisatrice du festival international du court-métrage. Son architecture, ressemblant à un bateau, allie tradition et modernité.
Le marché Saint-Pierre, (Place saint Pierre) est un marché couvert destiné à la vente de produits alimentaires. Le bâtiment actuel a été construit entre 1985 et 1987 (inauguration le 4 mai 1987) par les architectes clermontois André Bosser et Jean-Claude Marquet. Un premier bâtiment de type Baltard avait été construit en 1873 sur l'emplacement d'un marché en plein air, puis détruit en 1931 et remplacé par un bâtiment en béton et en verre conçu par l'architecte clermontois Aubert.

Architecture du XXIe siècle

Clermont-Ferrand (63) Ecole_10
L'école supérieure d'art de Clermont Communauté, naguère située dans l'ancien bâtiment XVIIIe siècle de la halle au blé, elle se situe, depuis janvier 2006, dans un bâtiment contemporain qui a été conçu par l'agence d'architecture Architecture-studio , dans la rue Kessler au sud du centre-ville.
La piscine Pierre-de-Coubertin est agrandie et dotée d'une toiture ouvrante. Cela en fait une structure novatrice et des plus agréable en été.

Clermont-Ferrand (63) Place-10
La place de Jaude a été urbanisée aux XIXe et XXe siècles. Elle a été complètement rénovée entre 2003 et 2005.

Clermont-Ferrand (63) Aude_210
Le Carré Jaude 2 est un important projet d'urbanisation de centre-ville. Il se situera le long de l'Avenue Julien, à deux pas du Centre-Jaude. Sa surface de 51 000 m² permettra d'accueillir un hôtel 4 étoiles de 123 chambres, des commerces, un cinéma de sept salles comprenant 1 199 places, et divers locaux pour le secteur tertiaire.

Clermont-Ferrand (63) -polyd10
Le Polydome, place du 1er Mai, est le nouveau centre des congrès et d'exposition de la ville. Le bâtiment a pris la place d'une ancienne coopérative Michelin. Une partie du bâtiment est une salle de concert de musiques actuelles, la Coopérative de Mai, nom en hommage à l'ancienne fonction du bâtiment.

_________________
Clermont-Ferrand (63) Je-t-a10



Clermont-Ferrand (63) Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46785
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Clermont-Ferrand (63) Empty
MessageSujet: Re: Clermont-Ferrand (63)   Clermont-Ferrand (63) EmptyJeu 14 Fév - 14:00:08

Musées

Clermont-Ferrand (63) Bargoi10
Le musée d'archéologie Bargoin
Le musée d'art Roger Quilliot
Le muséum d'histoire naturelle Henri Lecoq
Le musée du tapis et des arts textiles
Le musée du Ranquet

Clermont-Ferrand (63) Vulcan10
Vulcania le parc européen du volcanisme (commune de Saint-Ours-les-Roches)
Le Fonds régional d'art contemporain (FRAC) de la région Auvergne, dont la salle d'exposition principale est aujourd'hui abritée par l'hôtel de Chazerat


Parcs et jardins urbains


Clermont-Ferrand (63) Jardin10
Le jardin Lecoq, encore appelé le jardin des plantes, contient une porte fortifiée du XVIe siècle provenant du manoir, aujourd'hui disparu, de la famille de Pascal. Le jardin Lecoq (tout comme le petit parc de la gare de Clermont-Ferrand) est l'œuvre du paysagiste Paul de Lavenne Comte Choulot[15]. On a dit de lui qu'il était le Capability Brown français. Il est notamment intervenu au Vésinet près de Paris. Le style paysagé du Comte de Choulot sera suivi par la dynastie bourbonnaise de paysagistes les Treyve[16].

Clermont-Ferrand (63) Boule_11
Le parc de Montjuzet est un parc de 26 hectares qui domine la ville. Créé à la fin du XXe siècle, il présente un surprenant jardin d'essences méditerranéennes.
Le parc du Creux de l'Enfer est un parc de quatre hectares. Il est situé au sud-est de la ville, entre le quartier des Landais et de la Fontaine-du-Bac. Ce parc présente un parcours d'orientation.
Le parc de la Gauthière
Le parc de la Fraternité
Le Jardin botanique de la ville de Clermont-Ferrand, ou Jardin de la Charme


L'arrière-pays

Les monts Dômes ou chaîne des Puys
Le parc des volcans d'Auvergne
Le plateau de Gergovie
La plaine de la Limagne

Clermont-Ferrand (63) Mairie13

_________________
Clermont-Ferrand (63) Je-t-a10



Clermont-Ferrand (63) Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
Contenu sponsorisé





Clermont-Ferrand (63) Empty
MessageSujet: Re: Clermont-Ferrand (63)   Clermont-Ferrand (63) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Clermont-Ferrand (63)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
»  Deux hommes mariés l'un à l'autre par erreur depuis 20 ans à Clermont-Ferrand
» CLERMONT-FERRAND Alerte enlèvement : Vicente, 5 ans et demi, toujours recherché

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: decouverte des regions et lieux a visites-
Sauter vers: