chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal

 

 Alain Colas

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46778
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Alain Colas Empty
MessageSujet: Alain Colas   Alain Colas EmptyMer 12 Sep - 22:02:34

Alain Colas est un navigateur français né le 16 septembre 1943 à Clamecy (près de Nevers en Bourgogne), disparu en mer le 16 novembre 1978.

Alain Colas Colas10

Maître de conférence en Australie

Après des études classiques littéraires et d'anglais (philologie et école d'interprétariat à la Sorbonne), il part à 22 ans, pour postuler à un poste de maître de conférence à Sydney, sans même avoir les diplômes nécessaires.
En effet, son père lui avait simplement communiqué une annonce de cette faculté cherchant un lecturer , c'est-à-dire un maître de conférence, et non un " lecteur " comme Alain le croyait.
Essuyant un refus, mais s'étant déjà préparé au départ, il s'embarque sur un cargo pour Sydney.
Sur place, son culot et sa force de persuasion aujourd'hui légendaire feront le reste.
Il devient maître de conférence, à 22 ans, à St John’s College, université de Sydney en Australie où il enseigne le français.

Passionné de Canoë Kayak, il est à l'origine de la naissance du club de Clamecy.
En Australie, il passe à la vitesse supérieure en découvrant la voile et la passion de la course au large.


Equipier d'Éric Tabarly

Un an plus tard, en 1966, il rencontre Éric Tabarly, qui dispute la course Sydney-Hobart. Ce dernier lui propose d’embarquer à son bord, sur Pen Duick III, en tant que cuisinier, pour un périple jusqu’à la Nouvelle-Calédonie.
Pour Alain, l’appel du large sera plus fort qu’un avenir d’universitaire tout tracé. Il
rejoint Tabarly qui prépare, pour la Transatlantique en Solitaire de 1968, un multicoque expérimental géant : Pen Duick IV.
Alain fera toute la saison de course 1968-1969 avec Tabarly.
Il apprend le métier de marin de course au large et devient journaliste de ses aventures maritimes.
En 1970, il rachète à Tabarly le trimaran Pen Duick IV.
C’est à Tahiti qu’il rencontre sa compagne, Teura, avec laquelle il aura 3 enfants. Pour financer son aventure, il raconte ses voyages dans la presse européenne.
En 1972, sur Pen Duick IV, il remporte la cinquième Course Transatlantique Anglaise en solitaire en pulvérisant, à Newport, le record de l’épreuve.
La France se découvre un héros sympathique au parcours original.


Recordman du tour du monde à la voile en solitaire

Il annonce son prochain objectif : le premier tour du monde en solitaire en multicoque avec Pen Duick IV rebaptisé « Manureva » « L’oiseau du voyage » en tahitien.
Alain Colas franchit le Cap Horn le 3 février 1974.
Il battra de 32 jours le record du Tour du monde en solitaire détenu par Sir Francis Chichester, en monocoque, et sera le premier marin à réussir ce pari fou.


Conception du voilier Club Méditerranée 


En 1975, il conçoit et met en œuvre la construction d’un voilier de quatre mâts et 75 mètres de long, à la pointe de la technologie, pour la Transat anglaise en solitaire de juin 1976.
C’est le gigantesque « Club Méditerranée ».
Cette même année 1975, à un an du départ, sa cheville est complètement sectionnée par un cordage de Manureva. Vingt deux opérations plus tard, l’homme et le bateau sont au départ à Plymouth.

De terribles tempêtes (cinq dépressions se suivront en Atlantique nord) entraînant des ruptures drisses plus une fausse annonce de l’arrivée d’un voilier de la course près des côtes américaines lui font décider d’une escale technique de 36 heures à Terre-Neuve.
Il arrivera second à Newport, 4 heures après Éric Tabarly.
En 1976, il parraine la 8ème Course Croisière Edhec, qui a lieu du 28mars au 3 avril 1976 à Perros-Guirec et Guernesey.
Il écrit alors dans son style unique "je suis heureux de saluer cette nouvelle édition de la Course Croisière EDHEC qui traduit l'esprit d'entreprise et la détermination d'une équipe homogène et donne à un nombre grandissant l'occasion de goûter aux joutes du large.
La voile sait être à la fois compétition, loisir, passion; c'est une manière d'auberge espagnole où un merveilleux banquet serait dressé à tout instant pour qui en pousse vigoureusement la porte, son sac sous le bras."


Disparition

En 1978, il participe à sa dernière course, celle qu’il ne gagnera jamais : sur son        « vieux » Manureva, il prend le départ de la première Route du Rhum.
Son dernier message sera le 16 novembre 1978 à 4h du matin : « Je suis dans l’œil du cyclone. Il n’y a plus de ciel, tout est amalgame d’éléments, il y a des montagnes d’eau autour de moi... »
Il était en tête mais la tempête qui se déchaîne les jours suivants aura raison de ce marin d’exception.
Contrairement aux multicoques classiques dont les matériaux de construction sont insubmersibles ou flottent entre deux eaux en cas d'accident sérieux (structure nid d'abeille, composites),
Manureva était un multicoque submersible conçu en AG4 (aluminium) ce qui ne permit pas de retrouver le moindre indice ou reste matériel du navire qui aurait pu dériver.

_________________
Alain Colas Je-t-a10



Alain Colas Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
Alain Colas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alain Du Quebec
» Alain Delon
» Alain Bombard
» Alain Souchon
» Alain Bashung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: grands personnages-
Sauter vers: