chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -16%
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
Voir le deal
669 €

 

 Lille (59)

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46785
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Lille (59) Empty
MessageSujet: Lille (59)   Lille (59) EmptyMar 28 Aoû - 22:51:55

Lille est une ville du nord de la France, préfecture du Nord (département) et la plus grande ville de la région Nord-Pas-de-Calais.

Lille avec 226 800 habitants, est la principale ville d'une communauté urbaine de 1,2 millions d'habitants avec les villes de Roubaix, Tourcoing et Villeneuve-d'Ascq.
Elle appartient également à une vaste conurbation qui s’étend en Belgique avec les villes de Mouscron, Courtrai, Tournai et Menin, totalisant 1,8 million d’habitants.
Son nom en ancien français (L’Isle), comme en flamand (Ryssel, Rijsel en néerlandais moderne), provient d’une île sur la Deûle.
Lille et ses environs appartiennent à la région historique de la Flandre romane, anciens territoires du Comté de Flandre mais ne faisant pas partie de l'aire linguistique du flamand : Lille a toujours été une ville de langue romane.

Lille (59) 800px-10


Histoire de Lille

Capitale des Flandres françaises, Lille aurait été fondée en 640 par Lydéric. Elle n’apparaît dans les chartes qu’à partir de 1054. Le site actuel de la ville recèle des traces d’occupation antérieure (préhistoire, époque gallo-romaine). La ville se développe grâce à son emplacement privilégié de traversée de la Deûle, et à ses relations avec les autres villes du prospère comté de Flandre. Une foire au drap est fondée au XIIe siècle.

La ville a une tradition de résistance armée.
Elle est la ville la plus assiégée de France.
Ses canonniers constituaient une confrérie très respectée.

Lille est réunie une première fois au domaine royal de 1304 à 1369, après la bataille de Mons-en-Pévèle.
À cette date, elle devient une des trois capitales des possessions du duc de Bourgogne, Philippe II le Hardi. Elle passe en 1477 aux Habsbourg.

Au XVIe siècle, la ville est touchée par les guerres de religion : première répression en 1555, puis guerre des Hurlus (rebelles protestants). À partir de 1560 ; ils tentent de prendre Lille en 1580 et 1582. XVIIe siècle, La ville est prise par les armées françaises en 1667 par Vauban en huit jours (20-27 juillet) simultanément avec Douai[4], et le rattachement est officialisé en 1668, au traité d’Aix-la-Chapelle.
D’Artagnan est gouverneur de la ville. Vauban fortifie la ville et en est nommé gouverneur en 1668.
En 1708, La citadelle capitule lors de la guerre de Succession d'Espagne, après la bataille de Wattignies.
La ville reste jusqu’en 1713 aux mains de la coalition européenne.
Au début du XIXe siècle, la ville s’industrialise : le blocus continental stimule son industrie textile et la ville passe de 53 000 habitants en 1800 à 200 000 en 1891.
En 1896, Gustave Delory est le premier maire socialiste de France.

Durant la première guerre mondiale, la ville est occupée par les Allemands d’octobre 1914 à octobre 1918.
Durant cette période elle est endeuillée et pour partie détruite par la violente explosion du dépôt de munition dit "des dix-huit ponts", dont le bruit sera entendu jusqu'au milieu des Pays-Bas.
C'est à Lille que fut mis en place le principal réseau de renseignement à l'arrière les lignes allemandes.
Créé en fin 1914, il fut dirigé par Louise de Bettignies.
Un monument Lillois rend hommage aux fusillés de ce réseau de résistance.
En 1929, la ville est durement touchée par la crise économique : un tiers des Lillois est dans la misère en 1935

Après la Seconde Guerre mondiale, la ville se reconstruit sur ses industries traditionnelles (dont le textile) et devra affronter les crises industrielles à partir des années 1970.
Dans les années de crise, le patrimoine architectural est malmené.
Il faudra attendre les années 1990 pour que les lillois prennent conscience du mal réalisé et ne se remettent à promouvoir leur patrimoine.

Dans les années 1990, la ville se modernise (Euralille, LGV Nord etc.) et joue de sa position géographique pour tenter de s'imposer comme plaque tournante du commerce entre l'Angleterre, le Bénélux et la France.




Patrimoine et musées

Le palais des Beaux-Arts
Le musée de l'Hospice Comtesse
Le musée des canonniers
Le musée d’histoire naturelle
La maison natale de Charles de GaulleLe musée d'Art moderne Lille Métropole, à Villeneuve d'Ascq

Le Palais des Beaux arts de Lille est le second musée le plus visité de France, après le palais du Louvre. Il contient de nombreuses œuvres d'artistes majeurs, notamment de Rubens ou de Brueghel. Le musée de l'hospice Comtesse est consacré à la vie au moyen-âge dans les Flandres. Il comporte de nombreux objets d'époque et le musée en lui-même est un bâtiment datant de 1237. Le musée des canonniers est consacré à l'histoire militaire de la ville et à ses nombreux sièges.
La cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille (Début de la construction 1854, achevée en 1999)

Lille (59) 120px-10
De gueules à la fleur de lis florencée d'argent.


Le Centre d'art sacré contemporain (Situé dans la crypte moderne de la cathédrale, le Centre d'art sacré contemporain présente des oeuvres de la collection Delaine sur le thème de la Passion)

L’église Saint-Maurice actuelle est de style église-halle à cinq nefs d’égale hauteur. (Construite entre le XIVe et le XVIIIe siècle. Classée aux monuments historiques en 1840.)L’église Sainte-Catherine de style église-halle à trois nefs d’égale hauteur.
L’église Sainte-Marie-Madeleine
L’église Saint-André
L’église Saint-Étienne
L’église Saint-Michel
L’église Saint-Sauveur
L’église du Sacré-Cœur
L’hospice Comtesse (1237)
Les vestiges du palais Rihour, construit entre 1453 et 1473 par Philippe le Bon et son fils Charles le Téméraire. En majeure partie détruit par un incendie le 23 avril 1916.
L’hospice Gantois (1460)
La Vieille Bourse, héritage de la fin de la période espagnole (1652)
Les façades du quartier du Vieux-Lille
Hôtels particuliers
Le Théâtre du Nord
La Gare Lille-Flandres (1869-1892)
Palais Rameau
La Chambre de Commerce et d’Industrie, sise place du théâtre, dont le beffroi de 70 m carillonne l’air du p’tit quinquin. (1910-1921 par Louis Marie Cordonnier)
L’opéra, théâtre « à l’italienne », sis place du théâtre, bâtiment néo-classique (1907-1923 par Louis Marie Cordonnier)
Le palais des Beaux-Arts, architecture Belle Époque (construction de 1885-1892, fin de la rénovation en 1997), deuxième plus grand musée de France après le Louvre.
Le Théâtre Sébastopol
Filatures, souvent d'architecture néo-gothique en briques, réhabilitées
L’hôtel de ville (construction de 1924 à 1932 par Émile Dubuisson) et son beffroi de 106 m de hauteur (construction de 1927 à 1932). Le beffroi fait partie des 23 beffrois du Nord-Pas-de-Calais et de la Somme qui ont été classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO en juillet 2005
Euralille

Lille (59) 700px-10
Le faîte de la Porte de Paris


La citadelle, qualifiée par Vauban de "reine de Citadelles"
La porte de Paris édifiée à la gloire de Louis XIV (1685-1692)
Le Théâtre du Nord, ancienne garnison édifiée sous le règne de Louis XIV
La Noble Tour (1402-1422), renommée en 1975 "Mémorial départemental de la Résistance et de la Déportation"
La porte de Dunkerque (1858)
La porte de Roubaix
La porte de Gand
La statue la plus marquante de Lille peut-être considérée comme la colonne de la Déesse qui occupe le centre de la Grand place. Érigée en 1845, elle commémore la résistance victorieuse au siège autrichien de 1792 grâce à laquelle Lille dispose de la légion d'honneur.

Près de l'entrée du 43e RI dans le parc de la citadelle de Lille se trouvent de nombreux monuments dont le monument aux fusillés lillois de la première guerre mondiale, érigé en 1929 et le monument au Pigeon voyageur. Lille rend hommage à ses illustres : Louis Pasteur sur la place Philippe Lebon, Faidherbe sur la place de la République ou Alexandre Desrousseaux et Le p'tit quinquin.

De nombreuses statues lilloises érigées au XIXe siècle ont disparu pendant l'occupation allemande entre 1914 et 1918, par suite des réquisitions de métal pour l'effort de guerre.


Gastronomie

La cuisine de la région de Lille subit plusieurs influences : cuisine flamande, cuisine au beurre sous l’influence picarde et normande, cuisine de la mer sous l’influence des côtes de la Mer du Nord ainsi que quelques héritages du voisin anglais :

Les boulettes d’Avesnes, la boule de Lille, le vieux Lille, le maroilles (fromages)
La carbonade flamande
La chicorée, et les chicons (ex : soupe aux chicons)
Le coq à la bière
Les gaufres fourrées, notamment les gaufres Meerts dont Madame De Gaulle raffolait
Les moules-frites
Le pain perdu à la vergeoise
Le potjevleesch (Il s'agit de morceaux de viandes de poulet, lapin et veau, froides et prises dans de la gelée)
Les spéculoos flamands
La tarte à la bière
La tarte au sucre
Le waterzooï de poulet (« La bouillabaisse flamande » même s’il n'y a pas de poisson dans ce plat)
Le welsh rarebit (Le Welsh rabbit ou rarebit est un plat d'origine britannique fait à base de cheddar fondu dans de la bière. Il est traditionnellement servi sur une tranche de pain grillé, le tout passé au four. En France, il est typiquement servi dans les brasseries du Nord et de l'Est.Le welsh rabbit complet est une variante dans laquelle on recouvre le pain d'une tranche de jambon et où on fait cuire un œuf sur le dessus.)
La 3 monts, la Ch’ti, la vieux-Lille (bières)
Le Chtilà Cola (altercola lancé en 2004)

_________________
Lille (59) Je-t-a10



Lille (59) Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
Lille (59)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je me presente, cest sophie de lille
» Lille: A 17 ans, Hugo est le plus jeune docteur de l'université
» Lille il cambriole une friterie pour… 22 centimes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: decouverte des regions et lieux a visites-
Sauter vers: