chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-11%
Le deal à ne pas rater :
SAMSUNG 55Q70C – TV QLED 55″ (138 cm) 4K UHD 100Hz
549.99 € 619.99 €
Voir le deal

 

 Une propriétaire contrainte de cohabiter avec un squatteur, le cauchemar d'une Gardoise

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46788
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Une propriétaire contrainte de cohabiter avec un squatteur, le cauchemar d'une Gardoise Empty
MessageSujet: Une propriétaire contrainte de cohabiter avec un squatteur, le cauchemar d'une Gardoise   Une propriétaire contrainte de cohabiter avec un squatteur, le cauchemar d'une Gardoise EmptyMar 24 Nov - 23:58:16

Cela fait plus de 60 ans que la famille de Martine Garofalo vit à Rochefort-du-Gard, dans une maison où ses parents habitaient....


"Je suis partie deux ans en Guyane pour suivre ma nièce. J’avais loué les deux parties de ma maison à deux locataires différents", précise la retraitée âgée de 75 ans.

Mais avec les deux, elle aura des ennuis. "Celui du premier étage ne m’a pas payé les loyers pendant un an, l’autre a bloqué l’accès à mon jardin, en mettant une voiture devant le portail, cela a été constaté par un huissier".

Le premier locataire condamné
Si le premier est parti sans donner de nouvelles, "j’ai pris un avocat, on l’a retrouvé et il a été condamné ", l’autre, qui avait payé ses loyers jusqu’à ce que la retraitée se manifeste cet été, en a profité " pour squatter là-haut".

La Rochefortaise a pu forcer le passage pour constater les dégâts dans le jardin et dans ce qui est toujours chez elle au premier étage.

"Tout est cassé et dans une grande saleté, la piscine est dans un état lamentable. Je leur avais fait confiance quand je suis partie en Guyane, je leur avais laissé mon chien, mon chat, mes poules… même nos voitures garées dans le jardin. Le locataire d’en bas n’a pu me payer pendant six mois, j’ai patienté…", confie-t-elle.

Elle a dû être relogée


Depuis qu’elle est rentrée en métropole, Martine Garofalo a dormi à l’hôtel avant d’être relogée dans un appartement d’urgence prêtée par la commune de Rochefort-du-Gard.

Et s’est entourée d’un avocat et d’un huissier pour faire valoir ses droits.

"C’est passé en justice. Je peux réintégrer l’appartement du haut mais avec la trêve hivernale, on ne peut pas faire expulser la personne. Je devrais donc cohabiter avec lui ! Je veux dénoncer le bail. Je ne veux pas habiter dans la même maison, la mienne !, avec quelqu’un qui m’a fait ça" s’inquiète-t-elle.

"Mais quand même, dans mon cas il s’agit de ma maison principale !", ne comprend pas la Rochefortaise qui a envoyé des courriers "au préfet, au président de la République, au ministre de la Justice… je n’ai pas eu de réponse ou bien on m’a répondu que je devais me conformer à la décision de justice. Si je n’avais pas le logement d’urgence, je dormirais dans ma voiture…"

Si son histoire a soulevé un élan de solidarité locale, son récent passage dans l’émission Envoyé spécial lui a donné une autre visibilité.

"Quand j’ai vu ça je me suis mis en colère ! ", explique le député de l’Hérault (LREM) Patrick Vignal, qui, lundi, est venu rencontrer Martine Garofalo et participé à une réunion en mairie, avec le maire de Rochefort, Rémy Bachevalier, le député du Gard Anthony Cellier (LREM), le représentant du sénateur Laurent Burgoa (Les Républicains) et le représentant de la préfecture du Gard. "Si on ne parle que de droit, ce jeune homme est dans son droit […] Si la loi est mal faite il faut la changer ! Cette situation à Rochefort pourrait faire jurisprudence ", espère le parlementaire héraultais.

Les députés ont décidé d’écrire une tribune pour la faire cosigner par des parlementaires de tout bord.

"Il faut que Martine Garofalo soit un symbole. En 2020, on ne peut pas se retrouver dans une situation pareil". Le député de l’Hérault, souhaite qu’"on donne de la souplesse à la loi. S’il y avait eu une mère de famille et quatre enfants à la place de ce jeune homme, je ne serais pas là…"




"Plusieurs hypothèses de travail"



Au sortir de la réunion qui s’est tenue lundi à la mairie de Rochefort-du-Gard, plusieurs hypothèses de travail ont été mises en avant pour régler cette "situation qui a suscité beaucoup d’émotions", souligne Anthony Cellier, député (LREM) de la troisième circonscription du Gard.

"Nous allons accompagner madame Garofalo dans sa démarche judiciaire", explique-t-il, notamment pour que la retraitée rochefortaise se rapproche de la gendarmerie car "au-delà de son comportement, le locataire semble avoir commis des faits répréhensibles".

Mais le député gardois n’oublie pas que le locataire a des droits, qu’il "peut bénéficier d’aides sociales", comme d’un logement et qu’une décision de justice a été prise.

Une intervention avec un conciliateur de justice est d’ores et déjà prévue afin que Martine Garofalo puisse retrouver sa maison et qu’une solution soit trouvée pour le locataire. "On va prendre contact aussi avec la famille du locataire."

Des démarches imaginées pour trouver une solution satisfaisante et "rapide" pour les deux parties dans ce dossier compliqué.



midilibre

_________________
Une propriétaire contrainte de cohabiter avec un squatteur, le cauchemar d'une Gardoise Je-t-a10



Une propriétaire contrainte de cohabiter avec un squatteur, le cauchemar d'une Gardoise Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46788
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Une propriétaire contrainte de cohabiter avec un squatteur, le cauchemar d'une Gardoise Empty
MessageSujet: Re: Une propriétaire contrainte de cohabiter avec un squatteur, le cauchemar d'une Gardoise   Une propriétaire contrainte de cohabiter avec un squatteur, le cauchemar d'une Gardoise EmptyJeu 24 Déc - 8:12:54

Martine Garofalo, 75 ans, a récupéré sa maison qui était occupée par un squatteur. Celui-ci a accepté de quitter les lieux après avoir signé un accord avec la propriétaire l’habitation.

C’est la fin de l’histoire. L’épilogue a eu lieu mercredi 23 décembre, dans la maison de Martine Garofalo à Rochefort-du-Gard.

La France entière s’était émue de la situation de cette femme de 75 ans qui s’était retrouvée à la porte de chez elle alors que son "locataire squatteur" comme elle l’appelle, occupait son bien.

Des démarches de justice ont été entamées mais la décision d’expulsion qui aurait pu avoir lieu le 8 janvier prochain est maintenant sans objet.

En effet, l’équipe d’Élise Lucet avait mis l’affaire sur le devant de la scène en racontant l’histoire de la septuagénaire en novembre dernier dans l’émission "Envoyé spécial".

Un protocole signé par les deux parties


C’est alors que Patrick Vignal, député LREM de l’Hérault, a décidé de prendre les choses en main.

Il s’est déplacé à plusieurs reprises à Rochefort, a bien sûr rencontré Martine Garofalo mais a surtout réussi à entrer en contact avec son locataire.

C’est sans doute ce qui a été le plus difficile car le jeune homme avait jusqu’alors refusé tout contact avec qui que ce soit.


Ce mercredi matin, une entente avait été initiée sous le contrôle de maître Porcher, avocate de Martine Garofalo et de Patrick Vignal, parlementaire.

C’est ainsi qu’un protocole d’accord a été signé par les deux parties en présence.

Le locataire s’est engagé à quitter les lieux et Martine Garofalo a dû renoncer aux loyers impayés et aux frais annexes.

L’équipe d’Élise Lucet était également présente pour raconter la fin de l’histoire !

"Je m'assois sur les loyers"


Même si on imaginait un certain soulagement pour la propriétaire, l’ambiance était pesante.

Cette dernière n’est pas satisfaite de cet épilogue, elle reste amère estimant qu’"on donne un blanc-seing à son squatteur et que ce n’est pas normal.

Je m’assois sur les loyers et sur tous les frais alors que dans la vie, on doit faire face à ses responsabilités…" et d’insister "Trop facile de faire encaisser par les autres !"

Maître Porcher, de son côté, estime que c’est une bonne façon de conclure cette affaire car "avec le confinement, il y a déjà un retard d’un an pour les expulsions et qu’avec la connaissance des différentes procédures possibles, le locataire aurait pu rester encore au moins deux ans dans la maison de Martine Garofalo".

Ce matin, une camionnette, louée par le député de l’Hérault, a pu recueillir les effets du locataire. Des bénévoles, qui soutiennent et aident Martine au quotidien, ont joué les déménageurs et ont chargé le véhicule.

Le jeune homme rejoindra sa famille

Quant à Patrick Vignal, il précise que "la loi est bénéfique au locataire dans 90 % des cas mais la situation de Martine m’a touché, je me devais de l’aider et de l’accompagner dans cette situation".

Concernant le locataire, le député estime que "La France est un pays riche, nous avons une société humaine et on ne peut laisser les gens en grande difficulté attendre sur un quai de gare.

C’est ainsi qu’il a organisé le déménagement, les affaires du jeune homme seront dans un box à Montpellier.

Un billet de train est acheté et il pourra rejoindre sa famille, que le député a pu joindre, rapidement.

"On ne pouvait pas décemment mettre ce jeune à la rue !", conclut Patrick Vignal qui comprend très bien la frustration de la propriétaire mais qui est heureux que les deux parties puissent "passer Noël dans un foyer chaud".


midi libre

_________________
Une propriétaire contrainte de cohabiter avec un squatteur, le cauchemar d'une Gardoise Je-t-a10



Une propriétaire contrainte de cohabiter avec un squatteur, le cauchemar d'une Gardoise Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
Une propriétaire contrainte de cohabiter avec un squatteur, le cauchemar d'une Gardoise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un boa domestique s'enfuit de la maison de son propriétaire, près de Londres
» Une caravane volée avec son propriétaire à l'intérieur
» Il trouve un billet gagnant du Loto et le rend à son propriétaire...
» Un téléphone portable capable d'identifier son propriétaire
» Escargots sans billet: la SNCF va rembourser le propriétaire verbalisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: INFOS INSOLITES-
Sauter vers: