chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Console Nintendo Switch Lite édition Hyrule : ...
Voir le deal

 

 George Washington

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46791
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

George Washington Empty
MessageSujet: George Washington   George Washington EmptyVen 29 Juin 2007 - 11:16

George Washington, (22 février 1732 - 14 décembre 1799), est un héros de la guerre d’Indépendance, et Chef d’état-major de l’Armée continentale.
Il participe à la rédaction de la Constitution et fait l’unanimité lors du choix du premier président des États-Unis.

Pendant ses deux mandats, de 1789 à 1797, il sera un administrateur habile et conscient de l’importance de chacune de ses décisions.
Il lui reviendra de faire fonctionner le premier gouvernement et de créer des précédents là où la Constitution n’est pas explicite.

Considéré comme un héros national par les Américains, de nombreux hommages lui ont été rendus.
On trouve de nombreuses traces de la sympathie qu'inspiraient le héros américain et la cause qu'il avait fait triompher lors de la Révolution française

Son nom a été donné à la capitale des États-Unis, à un État et à de nombreux sites et monuments.
Son effigie figure sur le billet de 1 $ et sur la pièce de 25 cents et celle de un dollar.
Son anniversaire est un jour férié fédéral.

George Washington Un_dol10


Biographie

George Washington descend en droite ligne du premier émigré français en Virginie, un huguenot de l'île de Ré, nommé Nicolas Martiau (1592-1657), qui débarqua du Francis-Bonaventure, le 11 mai 1620, cinq mois avant l'arrivée des puritains du Mayflower.
Cet ancêtre français avait non seulement servi sa nouvelle patrie en la faisant profiter de son talent d'ingénieur militaire, mais aussi en exerçant les fonctions de juge de paix et en assumant la charge de député à l'assemblée locale de Jamestown où il fut élu représentant de la presqu'île de Pamunkey.
150 ans avant la bataille décisive de Yorktown, en 1631, Nicolas Martiau s'était rendu acquéreur à York-town du terrain sur lequel son descendant allait s'illustrer.
George Washington naît le 22 février 1732, à Wakefield, Virginie.
Ses parents, Augustine Washington et Mary Ball, sont d’origine anglaise et font partie de l’élite économique et culturelle des planteurs esclavagistes de Virginie. Adolescent, il apprend la topographie et participe à la cartographie de la vallée de la Shenandoah, en Virginie. À la mort de son père, il est pris en charge par son demi-frère dont il héritera de la propriété de Mount Vernon, près d’Alexandria (Virginie).
En 1752, à 20 ans, il devient franc-maçon puis maître-maçon un an plus tard.

En 1754, George Washington s'engagea avec le grade de commandant dans la milice de Virginie où il construit une série de forts sur la frontière ouest.
La vallée de l’Ohio est alors le théâtre des rivalités entre les Britanniques et les Français et le gouverneur l’envoie chasser ces derniers. Confronté à leur refus, il attaque et tue un groupe de dix éclaireurs.
Il construit un fortin, à l’emplacement de la future ville de Pittsburgh, pour se préparer aux représailles, mais celui-ci, établi en terrain inondable et trop faiblement défendu se révèle inutile.
Le 3 juillet, Washington capitule et négocie son retour en Virginie en laissant les Français maîtres de la vallée.
Ces opérations sont les premières de la partie américaine de la guerre de Sept Ans.
Washington commet une grave erreur en faisant exécuter le 27 mai 1754 l’officier français Joseph Coulon de Jumonville venu pourtant le voir sous la protection du drapeau blanc et avec un statut d’émissaire chargé de lui délivrer une sommation de retrait des terres du roi de France : il prétendra par la suite avoir pris Jumonville pour un espion, ce qui n’est pas compatible avec son statut d’émissaire.
Le meurtre de Joseph de Jumonville fait scandale en France et même un anglophile tel que Voltaire s’indignera, et déclarera :
« Je ne suis plus Anglais depuis que les Anglais sont pirates sur mer et assassinent nos officiers en Nouvelle-France.»
Claude de Contrecœur envoie alors un détachement de 500 hommes pour capturer Washington. I
l confie le commandement de cette troupe au propre frère de Jumonville, Louis Coulon de Villiers.
Louis Coulon de Villiers capture Washington au fort de la Nécessité.
Il le libère néanmoins alors qu’il est censé le juger et l’exécuter pour meurtre.
Washington reconnaîtra cette erreur par écrit.
Le nom de Jumonville a été donné à une ville de Pennsylvanie en souvenir de cette triste page.
En 1774, Washington est l’une des personnes les plus riches des colonies.
Il est élu délégué de Virginie au premier Congrès continental puis, l’année suivante, au deuxième Congrès. Il soutient la cause de l’indépendance des colonies mais ne la servira activement qu’à partir de 1776, lorsqu’il lit Le sens commun de Thomas Paine.
Le 15 juin 1775, sur proposition de John Adams, le Congrès continental le nomme à l’unanimité Chef d’état-major de l’Armée continentale.
Il rejoint une armée hétéroclite stationnée près de Boston qui doit faire face à l’armée britannique, les fameuses « vestes rouges », composée de 12 000 soldats entraînés ce qui l’amène à ordonner à ses agents recruteurs d’accepter les noirs libres.
Pendant l’année 1776, Washington conquiert Boston, tenue par les troupes du général britannique William Howe, forcé de se retirer jusqu’à Halifax, Canada.
Il marche ensuite sur New York pour se préparer à la contre-offensive britannique.
Il perd la bataille de Long Island mais parvient à sauver ses forces qui font retraite à travers le New Jersey. L’avenir de la révolution est alors sérieusement en doute...
La victoire finale contre les Anglais sera largement facilitée par la France de Louis XVI et également par l'efficacité du Marquis de La Fayette dont il sera l'ami fidèle et reconnaissant.


Carrière politique


Le général Washington remet volontairement sa démission de chef d’état-major des armées au Congrès qui se réunit le 23 décembre 1783 au Maryland.
Cas rare en période révolutionnaire, on assiste à la transition vers un gouvernement civil démocratique plutôt qu’une dictature militaire.
Washington préside la Commission de rédaction de la Constitution en 1787.
Il ne participe pas vraiment aux débats mais il intervient pour emporter la ratification de certains États, dont la Virginie.
La Constitution entre en vigueur le 4 mars 1789 ; elle est la plus ancienne qui soit encore utilisée.
4 janvier : Washington prononce le premier « discours sur l’état de l’Union ».


Décès


À la fin de son mandat, en mars 1797, Washington est heureux de se retirer à Mount Vernon.
Il tombe malade deux ans plus tard et meurt le 14 décembre 1799.
Les médecins pensent aujourd’hui qu’il est mort d’une infection de la gorge et que le traitement qu’il a subi, une saignée, a entraîné un choc, une asphyxie et une déshydratation.
Il est enterré dans le cimetière familial à Mount Vernon.


Washington et l’esclavage

Le père et le frère de Washington avaient acheté des esclaves qui étaient des métisses d’indien de noir et de blancs, deux d’entre eux s’appellaient Mary Bowden (née en 1730) et Patty Bowden (née en 1750) les descendants de ces deux esclaves ont organisé des commémorations pour leurs ancêtres en 1999 devant la plantation des Washington.
En 1754, lorsque George Washington épouse Martha, il possède 28 esclaves et elle, 109.
Dans son testament, Washington affranchit les 317 esclaves de sa plantation.
Il ne défend pas l’esclavage mais considère que la liberté ne peut être donnée qu’aux personnes capables de l’assumer.
Il est partisan d’une phase transitoire pendant laquelle les esclaves noirs sont sous tutelle, suivant le modèle adopté pour les personnes mentalement incapables.

La même année, une esclave noire vivant sur la propriété de Mount Vernon met au monde un mulâtre, West Ford. Ses descendants tentent toujours de démontrer qu’il est le fils de Washington.

_________________
George Washington Je-t-a10



George Washington Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
George Washington
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» George Clooney
» A 103 ans,George Kirby demande en mariage sa compagne âgée de 91 ans
» A 103 et 91 ans,George et Doreen sont les plus vieux mariés du monde
» Mariés depuis 68 ans Dorothy et George meurent le même jour
» La cathédrale nationale de Washington (États-Unis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: grands personnages-
Sauter vers: