chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four ...
Voir le deal

 

 Poitiers (86)

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46788
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Poitiers (86) Empty
MessageSujet: Poitiers (86)   Poitiers (86) EmptyLun 4 Juin - 0:55:15

Poitiers (en poitevin-saintongeais Poetae) est une commune française, chef lieu du département de la Vienne et de la région Poitou-Charentes.

Ses habitants sont appelés les Poitevins (comme pour le Poitou) ; on utilise parfois Pictaviens, un gentilé savant formé au XIXe siècle.

Devise de la ville : « Sainte, saine et savante.»

Géographie

Situation

La ville de Poitiers est située sur le Seuil du Poitou, passage peu élevé entre le Massif armoricain à l'ouest et le Massif central à l'est.
Elle se trouve à quelques kilomètres (Ligugé) de la "veine granitique" qui symbolise le point géographique du Seuil du Poitou.
Il s'agit donc d'une voie de passage facile entre le Bassin parisien et le Bassin aquitain, à 340 km au sud-ouest de Paris, 180 km de Nantes et à 220 km de Bordeaux.
Au site favorable s'ajoute donc une position privilégiée sur une route commerciale et militaire.


Site

Le site de Poitiers est un vaste promontoire en spatule enserré entre les vallées de la Boivre et du Clain, qu'il domine d’une cinquantaine de mètres de haut.
Il est également entouré de puissantes falaises, creusées par les rivières.
Ce promontoire est relié au plateau par un pédoncule étroit, au lieu-dit la Tranchée.
Il tire son nom du fossé creusé pour couper ce passage et isoler ainsi Poitiers du pays environnant.
Le premier creusement daterait de l’oppidum gaulois, et il fut maintenu jusqu'au XVIIIe siècle.
L'aspect défensif du site est donc prépondérant, mais son intérêt provient également d'une vaste superficie (2,3 km sur 1,3 km, soit 250 ha) très facilement défendable, jusqu'à l'invention de l'artillerie du moins. Ces deux caractères, étendue et facilité de la défense, ont fait que le site de la ville n'a pas été déplacé à l'époque romaine, comme cela est souvent arrivé (Alésia, Lutèce).
Ce vaste espace permettait en outre de faire pâturer les troupeaux à l'abri, puis à partir du Moyen Âge, d'aménager des jardins potagers et des vignes.

Les rivières étaient franchies sur des gués entretenus, sur les sites des actuels pont Joubert et pont Saint-Cyprien.
En cas de siège, ils étaient démolis.

Actuellement, la ville de Poitiers s'étend sur le plateau de part et d'autre des vallées, notamment en direction de l'est (campus universitaire, centre hospitalier, zones commerciales et d'habitation) et du Nord (technopole du Futuroscope).


Histoire

Poitiers a laissé son nom à trois grandes batailles :

La première bataille de Poitiers 507 est la moins connue. Elle fut remportée par Clovis Ier sur Alaric II roi des Wisigoths (au lieu appelé Campus Vogladensis) au nord de Poitiers.
La bataille de Poitiers en 732 avec la victoire des Francs dirigés par Charles Martel sur les troupes Maures et leurs alliés;
La bataille de 1356, qui eut lieu à Nouaillé-Maupertuis près de Poitiers, avec la victoire des Anglais commandés par le Prince noir contre les Français du roi Jean le Bon.


Poitiers (86) 250px-10



Culture

Poitiers est classée ville d'art et d'histoire.
La ville de Poitiers, aujourd'hui encore surnomée la « ville aux cent clochers », compte de nombreuses églises.

Église Sainte-Radegonde de Poitiers, qui faisait partie de l'abbaye Sainte-Croix, le premier couvent de femmes fondé en Europe par la reine Radegonde, épouse de Clotaire Ier, roi des Francs ; Elle comporte un portail gothique flamboyant, en opposé à son architecture globalement romane. Le chœur de l’église est recouvert de fresque. Dans la crypte se trouve le tombeau de la sainte-reine. C'est un lieu de pélerinage.
Église Saint-Hilaire le Grand ; Etape sur les Chemins de Compostelle depuis le 12e siècle, l'église Saint-Hilaire le Grand est inscrite, à ce titre, au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Construite au XIe siècle sur les vestiges d'une nécropole gallo-romaine, l'église du célèbre évêque poitevin Hilaire offre un chœur et un transept romans d'une hauteur impressionnante et d'une grande luminosité. Remarquable par l'équilibre des volumes, le déambulatoire de Saint-Hilaire ouvre sur quatre chapelles ornées de peintures murales romanes représentant une des premières scènes peintes de l'Apocalypse.
Toute la voûte de la nef et une grande partie des murs de cette nef ont été détruites au moment de la Révolution. Amputée de moitié l’église est devenue paroissiale au début du 19ème siècle, après le concordat.

À l’origine la nef, large de 15 m, était couverte d’une charpente. Puis on décida de la voûter, et, pour réduire la largeur de la portée, on jeta deux rangées de supports, qui déterminèrent les deux couloirs latéraux qui existent avant les autres nefs latérales proprement dites. Lorsqu’on décida, dans la seconde moitié du XIXe siècle de reconstruire la nef détruite à la Révolution, on pensa que la voûte avait consisté en une file de coupoles. D’après le témoignage d’un voyageur, Claude Perrault, l’architecte de la colonnade du Louvre, en 1669, on sait aujourd’hui que la nef était à l’origine couverte en berceau avec doubleaux.

Pour permettre l’établissement d’une rue la nef fut diminuée, à l’ouest, d’une travée et demie.

Dans cette remise en état de l’église un orgue fut installé en 1884. Il est classé monument historique.

Église Notre-Dame la Grande, romane, à la façade sculptée exceptionnellement riche,
Cathédrale Saint-Pierre
Église de Montierneuf.


Architecture militaire

Vestiges de la muraille d'Aliénor à la Tranchée
Tours de cette même muraille dans la vallée de la Boivre (actuels établissements de la poste)
Tours du château de Jean de Berry, au confluent du Clain et de la Boivre.


Architecture civile

Palais de Justice, ancien palais des comtes de Poitiers, avec notamment la Tour Maubergeon, l'ancien donjon réaménagé à la fin du Moyen Âge
nombreuses maisons à colombages, notamment rue de la Chaîne, place du marché Notre-Dame, rue de la Regratterie, rue des Vieilles Boucheries
Hôtels particuliers de riches bourgeois : Hôtels Fumé et Berthelot (rue de la Chaîne, abritent l'actuelle Université d'Histoire et de Sciences humaines), du Puygarreau


Musées

Musée Sainte-Croix
Musée Rupert de Chièvres

_________________
Poitiers (86) Je-t-a10



Poitiers (86) Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
Poitiers (86)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: decouverte des regions et lieux a visites-
Sauter vers: