chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

 

 Alès (30)

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46783
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Alès (30) Empty
MessageSujet: Alès (30)   Alès (30) EmptyMar 15 Mai - 23:42:58

Alès est une commune française, située dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon. Alès est considérée comme la capitale des Cévennes et est parfois nommée Alès-en-Cévennes.

La ville d'Alès bénéficie de trois fleurs au concours des villes et villages fleuris grâce notamment à un effort important de décoration des ronds-points et des esplanades.

Les habitants d'Alès sont appelés les Alésiens.


Histoire

Alès est une ancienne cité sur la voie Régordane entre Saint-Gilles et Le Puy.
Sur la colline de l'Ermitage qui la domine, on trouve des vestiges d'habitat préhistorique.
Certaines dénominations de quartiers, comme Larnac ou Croupilhac, témoignent de l'existence d'exploitations agricoles à l'époque gallo-romaine.

En 1629, Louis XIII assiégea la ville, alors haut lieu de la résistance protestante, qui capitula après neuf jours.
Le dimanche 17 juin 1629 au matin, Alès se rend, les quelque 2300 hommes présents en ses murs ne purent rien devant l'armée du roi.
Louis XIII fait son entrée à la tête de ses troupes par la porte de la Roque, accompagné par Richelieu en habit militaire. Les huguenots furent autorisés par le roi à partir pour Anduze avec la promesse expresse de ne plus porter les armes contre le roi.
Le 28 juin 1629, Richelieu accorda aux protestant la paix d'Alès.
Cet édit qui leur retirait les places fortes mais leur confirmait les garanties religieuses de l'édit de Nantes a été signé par Richelieu au camp de Lédignan.
On dit que Louis XIII logea à l'auberge du Coq Hardi, dans la Grand'Rue.
Cette rue, aujourd'hui démolie, se situait au bas de l'actuelle rue Jules-Cazot.
On peut voir le blason au restaurant du Coq Hardi, rue Mandajors.

Un fort de type Vauban fut bâti après la révocation de l'édit de Nantes sur un point haut de la vieille ville, à l'emplacement des anciens châteaux des seigneurs afin d'y installer une garnison au milieu de la zone tenue par les protestants.
Il a abrité un temps une maison d'arrêt. Dans les premières années du XVIIIe siècle éclata la révolte populaire dite "des Camisards".
En 1694 avait été créé l'évêché d'Alès, dont les titulaires les plus actifs furent Mgr d'Avéjan et Mgr de Beauteville.
Le dernier évêque, Mgr de Beausset, abandonna son poste pendant la Révolution et l'évêché fut supprimé peu après.

Le 22 septembre 1843, une ordonnance royale institua à Alès une école pratique destinée à former des maîtres-ouvriers-mineurs.
Ce n'est qu'en novembre 1845 que la première promotion fut installée dans les locaux du collège d'Alès.
Cet établissement est aujourd'hui une école d'ingénieurs réputée, l'école des Mines EMA.

En juin 1865, Jean-Baptiste Dumas fait appel à son ancien élève, Louis Pasteur pour venir étudier une maladie inconnue qui décime les élevages de vers à soie. Louis Pasteur arrive à Alès le 7 juin 1865 et s'installe au domaine de Pont de Gisquet sur la route qui mène à St-Jean-du-Pin.
Il y restera 5 mois.
Après quatre années de recherche il découvre comment identifier les papillons malades et permet ainsi leur éradication avant que tout l'élevage ne soit infesté.
Il sauve ainsi l'industrie de la soie dans les Cévennes.

A partir du milieu du XIXe siècle et jusqu'au milieu du XXe, l'histoire de la ville est intimement liée à l'extraction du charbon.
Alès fut un important centre industriel de la région Languedoc-Roussillon surtout à partir de 1840, date à laquelle Alès est relié au chemin de fer par l'inauguration de la ligne Beaucaire-La Grand-Combe (une des premières en France) par l'ingénieur et industriel Paulin Talabot.
D'autres lignes furent ensuite créées dont notamment la ligne Alès-Bessèges.

La ville d'Alès était le pôle principal du bassin houiller des Cévennes.
Le site de Rochebelle, dans la commune, sur la rive droite du Gardon, a cessé son activité en 1968.

En 1926, l'orthographe du nom de la ville, fixée au XVIIe siècle, est rétablie.
Alais redevient Alès.

Géographie

Alès est situé dans la plaine, au pied des contreforts des Cévennes, et subit une extension géographique rapide et désordonnée vers le sud.
La ville est arrosée par le Gardon.
La géographie locale associée au comportement parfois violent du climat (épisode cévenol) et à l'urbanisation rapide rendent la ville particulièrement sensible aux risques d'inondations.

Au nord-ouest de la ville, aux portes des habitations, s'élève le mont Ricateau (du nom d'un ancien directeur des houillères locales), crassier de l'ancien site minier de Rochebelle.
Depuis un incendie (24 juillet 2004), ce terril est entré en combustion souterraine.


Bâtiments et lieux remarquables a visiter
Cathédrale XIVe, XVIIe et XVIIIe siècles, classée monument historique.
Arènes du Temperas.
Colline de l'Ermitage (vestiges d'un oppidum gallo-romain). Avec sa statue de la Vierge, dite "Notre-Dame des Mines", elle offre un point de vue unique sur la ville.
Fort Vauban. Entouré de son parc, il est le lieu, en été, de nombreux spectacles dans son théâtre de verdure et alentour.
Parc de la Tour vieille. Parc botanique, mini golf et jeux pour enfants.
Cathédrale Saint-Jean
Château de Portes, classé Monument historique
Chateau de Rousson
Maison musée dite "musée du désert" à Mialet - Histoire du protestantisme en Cévennes

musées

Mine témoin qui retrace l'histoire du charbon dans la région
Musée bibliothèque P.A.B. musée bibliothèque Pierre André Benoit
Musée Minéralogique de l'École des Mines d'Alès. Ce musée comprend trois collections :
une collection minéralogique, d'intérêt national,
une collection paléontologique, intéressant panorama d'organismes fossiles locaux,
une collection pétrographique, à vocation essentiellement pédagogique elle est dédiée aux roches et matériaux naturels régionaux.

_________________
Alès (30) Je-t-a10



Alès (30) Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
Alès (30)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une vache s’échappe d’un camion à l’abattoir d'Alès
» "Ma mère m'a donné la vie une seconde fois" (Alès)
» elle doit comparaître au tribunal d’instance d’Alès pour une retouche de 10 €
» le petit Téo organise une fête pour financer un fauteuil électrique à Alès
» née sous X il y a 35 ans,elle retrouve sa famille grâce à Midi Libre (Alès)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: decouverte des regions et lieux a visites-
Sauter vers: