chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -21%
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, ...
Voir le deal
39.59 €

 

 Véronique,mère d'un jihadiste

Aller en bas 
AuteurMessage
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Véronique,mère d'un jihadiste  Empty
MessageSujet: Véronique,mère d'un jihadiste    Véronique,mère d'un jihadiste  EmptyMer 7 Oct - 14:31:57

« Je crois son retour possible »

Véronique a pris l'initiative,avec d'autres familles,de lancer des clips de prévention contre les départs vers la Syrie,diffusés à partir d'aujourd'hui sur les médias.


Son fils a rejoint Daech il y a un an.

Elle parle,Véronique.

Beaucoup même.

Mieux que quiconque,cette femme élégante de 53 ans sait tout ce qu'elle doit aux mots.

« On vit notre situation comme si on avait une maladie honteuse,confie-t-elle.

On n'ose pas parler de peur d'être jugé.

Et pourtant,il faut trouver des appuis parce que,soit on se laisse mourir,soit on se bat.

» Véronique et son mari ont décidé de se battre.

Il y a un an,leur fils cadet Félix*,22 ans,a rejoint les rangs du groupe terroriste Etat islamique en Syrie.

Une déflagration.

« Complètement démunis »,ils se sont investis dans des groupes de parole aux côtés de parents dans la même angoisse.

Une aide si précieuse que Véronique a décidé de témoigner à visage découvert pour la promotion du numéro vert anti-jihad qui permet aux proches en détresse de recevoir une écoute attentive.

Quatre clips sont diffusés à partir d'aujourd'hui à la télévision et sur notre site Internet Leparisien.fr.

Le cauchemar de Véronique a donc commencé il y a un an.

Le week-end en famille s'était bien passé.

Le dimanche,ils avaient mangé des crêpes.

Le lendemain,Félix devait se rendre en Allemagne.

Il est parti puis n'a donné aucune nouvelle pendant un mois.

« Il nous a finalement appelés.

Il s'excusait de ne pas l'avoir fait plus tôt,expliquant qu'il était parti pour aider des gens qu'il ne fallait pas s'inquiéter et qu'il nous aimait.

Il avait des sanglots dans la voix »,se remémore sa mère.

S'il ne précise pas où il se trouve,l'indicatif téléphonique le fait pour lui : Félix est en Syrie.

Passé le choc et les pleurs,Véronique a cherché à comprendre.

A retrouver tous ces signes avant-coureurs lui permettant de retracer le fil d'une radicalisation qu'elle n'avait pas su déceler « c'est plus facile de les identifier après coup »,souligne cette commerciale.

Un an plus tôt,Félix,qui a grandi dans une famille catholique non pratiquante,avait annoncé sa conversion à l'islam.

« On était un peu soufflés.

Mais je lui avais dit que sa nouvelle religion était belle,ma seule peur était que cela crée une scission entre nous »,relate Véronique.

Avant son départ,Félix,titulaire d'un bac S,avait abandonné son cursus à la fac des sports.

« Rétrospectivement,c'était un autre signe,poursuit sa mère.

Mais à l'époque,il était travailleur,il était dans la vraie vie.

Il était certes en recherche d'un monde plus moral,avec des idéaux altermondialistes mais il pensait avoir trouvé dans l'islam la religion la plus éthique.

Il avait aussi le sentiment que c'était la seule croyance reliant le sacré et la science.

Ça le rassurait. »

Progressivement,Félix observe les cinq prières quotidiennes,ne se nourrit que de viande halal puis arrête le piano,expliquant à ses parents que la musique est un « péché ».

Il ne veut pas se rendre à l'église pour l'enterrement de sa grand-mère et rechigne à participer au repas de Noël en famille en 2013.

« On s'engueulait,on n'était pas d'accord avec lui,plaide Véronique.

Mais on préférait miser sur le dialogue.

On se disait qu'avec le temps il allait s'adoucir. »

Ce sera tout l'inverse.

Depuis la Syrie,Félix garde le contact avec ses proches.

« Tant que ce lien existe,je crois son retour possible,précise Véronique,que chaque annonce de bombardement plonge dans l'angoisse.

J'essaie de le raccrocher au quotidien,en lui envoyant des photos de son enfance,du chat ou de tarte aux pommes.

Je veux le reconnecter à la vie. »

En revanche,sa mère confesse son désarroi dès lors que la conversation s'engage sur la religion : « Il est tellement endoctriné qu'il n'y a plus de place pour la nuance.

La discussion est impossible,il dit tout le temps qu'il a raison. »

Le départ de Félix fait l'objet d'une information judiciaire ouverte par le parquet antiterroriste.

« A son retour,la prison sera un passage obligé,admet Véronique.

Mais lui ne le comprend pas,il est persuadé d'agir pour la bonne cause.

On ne sait pas trop ce qu'il fait sur place,mais il nous a promis qu'il n'avait pas pris les armes...

En tout cas,il lui faudra du courage pour revenir. »

Malgré la détresse,Véronique ne se départit jamais d'un sourire qui éclaire son visage.

« Bizarrement,je tiens le coup,admet-elle.

J'essaie de rester positive et de comprendre.

Avec mon mari,on continue à sortir,à danser sinon on pète les plombs.

Mais ce qui me fait tenir,c'est l'amour et la confiance que je continue à placer en Félix. Je n'ai jamais perdu espoir. »

* Le prénom a été changé.


















le parisien

_________________


Véronique,mère d'un jihadiste  100721102809395527
Véronique,mère d'un jihadiste  Mimi1010


Véronique,mère d'un jihadiste  Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
Véronique,mère d'un jihadiste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lettre d'une mère à une autre mère...
» une mere c'est..........
» Neuilly sa mère !
» Belles mère
» la belle mere

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: Discussion Générales-
Sauter vers: