chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-16%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
669 € 799 €
Voir le deal

 

 les ovaires

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46788
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

les ovaires Empty
MessageSujet: les ovaires   les ovaires EmptyJeu 5 Juin - 10:38:31

LEUR SITUATION

Les ovaires, gonades de la femme, sont des organes pairs qui se situent, latéralement à gauche et à droite, dans la cavité pelvienne ou "petit bassin".
La face interne des ovaires correspond au pavillon des trompes de Fallope, et grâce à trois ligaments (ligament propre, ligament suspenseur, ligament tubo-ovarien), ils sont maintenus en place dans l’abdomen. Le péritoine se réfléchit au niveau du bord antérieur autour des éléments de fixation.
Cette ligne de réflexion détermine le hile de l'ovaire (au niveau de son bord antérieur). Le péritoine forme un méso,le mésovarium.

LEUR ASPECT

Ce sont deux petits organes ovoïdes aplatis en forme d'amande, de 4 cm de long et 1,5 cm d'épaisseur. Chaque ovaire comprend deux régions :

Une région périphérique, dite zone corticale, contient des follicules de différentes tailles et éventuellement un corps jaune.
Une région centrale dite, zone médullaire, est formée d'un tissu conjonctif riche en vaisseaux sanguins.
Le poids des ovaires est variable en fonction de l’âge. Chez la petite fille, l'ovaire pèse de 2 à 3 g. Chez la femme adulte, il pèse de 6 à 8 g.
Durant le cycle menstruel, il peut doubler ou tripler de volume quand l'ovule arrive à la maturité.
Après la ménopause, l’ovaire pèse 1 à 2 g et tend à s'atrophier et à devenir lisse et dur.


LEUR VASCULARISATION

La vascularisation des ovaires se fait par l’intermédiaire des artères ovariennes issues de l’aorte abdominale.


les ovaires 64_pop10








Définitions : Les glandes et les hormones

Les glandes


Une glande est un amas de cellules sécrétant une ou plusieurs hormones et formant un tissu macro et  ou microscopique.

Glande exocrine : sécrétion d’une ou plusieurs substances en dehors du sang.

Glande endocrine : sécrétion d’une ou plusieurs hormones déversée directement dans le sang ou la lymphe.

Glande mixte : glande ayant à la fois une sécrétion exocrine et une sécrétion endocrine.

Les hormones

L'hormone est une substance à action physiologique spécifique sécrétée par une glande endocrine, et qui après avoir été véhiculée par le sang, va exercer un effet déterminé en d’autres points du corps, sur un organe cible.

Hormones aminées : dérivent toutes d’un seul acide aminé, la tyrosine.

Hormones protéiques : concernent la plupart des hormones.

Hormones stéroïdes : synthétisées à partir du cholestérol.

Physiologie de l'ovaire

L'ovaire est une glande mixte :


Fonction exocrine : production d'ovule.
Fonction endocrine : sécrétion d'hormone de façon cyclique.



Les hormones ovariennes

Il existe essentiellement deux hormones ovariennes :



Les œstrogènes.

La progestérone.

Les œstrogènes

Les œstrogènes en phase folliculaire sont fabriqués par la granulosa des follicules en croissance.

Ils préparent l'organisme à une éventuelle fécondation et implantation d'un œuf.

Ils agissent sur les canaux galactophores, la croissance de la muqueuse de l'endomètre, l'augmentation de la sécrétion de la glaire cervicale et l'augmentation de l'activité des cils des trompes de Fallope.

Le cycle menstruel est l'ensemble des modifications de l'appareil génital féminin, du 1er jour des règles jusqu'au 1er jour des règles à venir.

Le cycle menstruel dure 28 jours, les règles de 3 à 6 jours.

La progestérone


La progestérone en phase lutéale est fabriquée par le corps jaune. Sa sécrétion maximale se fait 7 jours après l'ovulation.

Elle agit sur l'épaississement de l'endomètre avec prolifération des vaisseaux et multiplication des artères, l'épaississement de la glaire cervicale pour empêcher la remontée des autres spermatozoïdes, l'inhibition de la contractilité du myomètre et favorise l'augmentation de la température.


Les connexions hypothalamo-hypophysaire de l'ovaire

L'hypothalamus secrète de façon pulsatile et épisodique (toute l'heure) une hormone, la GnRH.

La GnRH agit sur l'hypothalamus pour stimuler la sécrétion des hormones hypophysaires : LH et FSH.

FSH : intervient dans la maturation des follicules et stimule la sécrétion d'œstrogène.

LH : déclenche l'ovulation grâce à un "pic de sécrétion", puis provoque la transformation du follicule en corps jaune.

Une stimulation hypophysaire par les hormones, provoque une sécrétion ovarienne qui agit sur la muqueuse.



Le cycle hormonal de l'ovaire



Phase folliculaire


Du 1er au 14e jour du cycle : la maturation folliculaire s'effectue sous l'influence de la FSH hypophysaire qui est déclenchée par la GnRH hypothalamique :

Le taux d'œstrogène est très bas, ce qui provoque par rétrocontrôle, la sécrétion de FSH. Ceci permet le développement du follicule.

Au fur et à mesure de la maturation du follicule, ses cellules secrètent des œstrogènes qui entraînent des modifications des muqueuses utérine et vaginale.

Ils agissent également sur la sécrétion de GnRH qui provoque à son tour la sécrétion de LH hypophysaire.

L'augmentation du taux d'œstrogène s'accompagne donc d'une augmentation lente et faible du taux de LH.
Phase ovulatoire

Au 14e jour du cycle, la sécrétion de LH hypophysaire atteint un pic qui détermine l'ovulation : rupture du follicule et libération de l'ovocyte.

Phase lutéale

Le taux de FSH diminue, parallèlement, le taux de LH augmente.

La LH permet le développement du corps jaune qui secrète simultanément œstrogène et progestérone qui commandent les transformations des muqueuses utérine et vaginale.

Fin du cycle

En l'absence de fécondation, il y a une dégénérescence du corps jaune et donc une diminution du taux de progestérone.

Cette chute hormonale, provoque la destruction du développement de la muqueuse de l'endomètre, c'est la survenue des règles.
   
La progestérone en phase lutéale est fabriquée par le corps jaune.

Sa sécrétion maximale se fait 7 jours après l'ovulation.

   
Elle agit sur l'épaississement de l'endomètre avec prolifération des vaisseaux et multiplication des artères, l'épaississement de la glaire cervicale pour empêcher la remontée des autres spermatozoïdes, l'inhibition de la contractilité du myomètre et favorise l'augmentation de la température.

_________________
les ovaires Je-t-a10



les ovaires Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
les ovaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: BIOLOGIE , SANTEE, BEAUTEE , BIEN ETRE AU NATUREL-
Sauter vers: