chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
PC portable Gamer 15,6” ERAZER DEPUTY P60 (144Hz – i7-12650H – ...
999.99 €
Voir le deal
anipassion.com

 

 Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie

Aller en bas 
AuteurMessage
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie Empty
MessageSujet: Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie   Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie EmptySam 22 Mar - 19:33:18

Une femme de 25 ans a exhorté samedi les autorités françaises à reconnaître le statut d'otage pour sa fille de 23 mois,Assia, que son mari a emmenée en Syrie,où il est parti combattre aux côtés d'un groupe jihadiste.

"Je veux que le gouvernement français reconnaisse Assia,jeune Française âgée de 23 mois,comme la plus jeune otage française,car oui,c'est une otage",a lancé Mériam Rhaiem,lors d'une conférence de presse empreinte d'émotion à Lyon.

Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie Meriam11

Meriam Rhaiem a donné une conférence de presse,ce samedi,à Lyon pour sensibiliser l'opinion

"Je veux qu'elle ait ce qualificatif d'otage au même titre que les autres otages journalistes ou religieux",a ajouté la maman de la fillette,en présence de son avocat Me Gabriel Versini-Bullara.

La jeune femme,qui habite l'Ain,a dit avoir la certitude que son ex-époux,avec lequel elle a engagé une procédure de divorce et qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt international,se trouve bien en Syrie.

Un appel en provenance de Syrie

"Son dernier appel,à la mi-janvier,provenait d'un numéro syrien.

Il m'a dit qu'il ne voulait pas ramener Assia en France et qu'il préférait qu'elle meure en martyre.

Il m'a assuré qu'elle allait bien et il m'a passé ma fille qui me réclamait : Mama,Mama...

C'était horrible",a-t-elle raconté au bord des larmes.

"Pourquoi,quand les autorités savent qu'elle est désormais en Syrie,ne l'avouent-elles pas concrètement devant 66 millions de Français ?",a-t-elle demandé.

Lancement d'une pétition

"C'est ma fille.

Elle est française et je veux que les plus hautes autorités françaises interviennent pour elle, car chaque seconde compte",a martelé Mérialm Rhaiem,qui entend avec ce cri de désespoir "toucher l'opinion publique".

A cette fin,elle a également annoncé le lancement d'une pétition et l'organisation prochaine "d'une marche symbolique pour les enfants de notre République",avec d'autres familles d'enfants mineurs qui se trouvent sur le sol syrien.

Le père a rejoint le Front al-Nosra

Le 14 octobre dernier,le père de la fillette ne l'avait pas ramenée à sa mère,après avoir passé la journée avec Assia comme tous les lundis.

Il avait ensuite quitté la France par la route pour rejoindre la Turquie,d'où il l'avait appelé régulièrement,lui demandant de le rejoindre.

Il avait aussi annoncé son intention de passer la frontière turco-syrienne avec leur fille pour rejoindre le Front al-Nosra,groupe jihadiste en lutte contre le régime de Bachar al-Assad.

Selon Me Versini-Bullara,son époux s'était "radicalisé après un voyage à La Mecque" lui demandant par exemple de porter le voile,lui reprochant de travailler ou lui interdisant de faire écouter de la musique à leur enfant.




















midi libre

_________________


Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie 100721102809395527
Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie Mimi1010


Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie Empty
MessageSujet: Re: Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie   Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie EmptySam 22 Mar - 20:55:51

Elle demande le statut d'otage pour sa fille,emmenée en Syrie par son père

Mériam Rhaiem,jeune mère de 25 ans,a demandé aux autorités françaises de donner le statut d'otage à sa fille de 23 mois,Assia,emmenée en Syrie par son père,parti combattre aux côtés des jihadistes.

Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie 11003510

Mériam Rhaiem lors d'une conférence de presse organisée le 22 mars 2014,à Lyon.

Sa fille Assia a été emmenée en Syrie par son père,fin 2013.


Le cri de désespoir d'une jeune mère.

Mériam Rhaiem,25 ans,a exhorté ce samedi les autorités françaises à reconnaître le statut d'otage pour sa fille de 23 mois,Assia,que son mari a emmenée en Syrie,où il est parti combattre aux côtés d'un groupe jihadiste.

"Je veux que le gouvernement français reconnaisse Assia,jeune Française âgée de 23 mois,comme la plus jeune otage française,car oui,c'est une otage",a lancé la jeune femme,lors d'une conférence de presse empreinte d'émotion,à Lyon.

"Il préfère qu'elle meurt en martyre"

Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie 11003610

"Je veux qu'elle ait ce qualificatif d'otage au même titre que les autres otages journalistes ou religieux",a ajouté la maman de la fillette,en présence de son avocat Me Gabriel Versini-Bullara.

La jeune femme,qui habite l'Ain,a dit avoir la certitude que son ex-époux,avec lequel elle a engagé une procédure de divorce et qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt international,se trouve bien en Syrie.

"Son dernier appel,à la mi-janvier,provenait d'un numéro syrien.

Il m'a qu'il ne voulait pas ramener Assia en France et qu'il préférait qu'elle meure en martyre.

Il m'a assuré qu'elle allait bien et il m'a passé ma fille qui me réclamait: Mama Mama...

C'était horrible",a-t-elle raconté au bord des larmes.

"Pourquoi,quand les autorités savent qu'elle est désormais en Syrie,ne l'avouent-elles pas concrètementl devant 66 millions de Français?",a-t-elle demandé.
   
"C'est ma fille.

Elle est française et je veux que les plus hautes autorités françaises interviennent pour elle,car chaque seconde compte",a martelé Mérialm Rhaiem,qui entend,avec ce cri de désespoir,"toucher l'opinion publique".

Pétition et marche symbolique

A cette fin,elle a également annoncé le lancement d'une pétition et l'organisation prochaine "d'une marche symbolique pour les enfants de notre République",avec d'autres familles d'enfants mineurs qui se trouvent sur le sol syrien.

Le 14 octobre dernier,le père de la fillette ne l'avait pas ramenée à sa mère,après avoir passé la journée avec Assia comme tous les lundis.
   
Il avait ensuite quitté la France par la route pour rejoindre la Turquie,d'où il l'avait appelé régulièrement,lui demandant de le rejoindre.

Il avait aussi annoncé son intention de passer la frontière turco-syrienne avec leur fille pour rejoindre le Front al-Nosra,groupe jihadiste en lutte contre le régime de Bachar al-Assad.
   
Selon Me Versini-Bullara,son époux s'était "radicalisé après un voyage à La Mecque" lui demandant par exemple de porter le voile,lui reprochant de travailler ou lui interdisant de faire écouter de la musique à leur enfant.

















BFMTV


_________________


Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie 100721102809395527
Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie Mimi1010


Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie Empty
MessageSujet: Re: Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie   Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie EmptyMar 2 Sep - 20:34:03

La fillette d'un jihadiste français libérée des geôles turques

Selon nos informations,Assia,une fillette française de deux ans a été remise à sa mère après 48 heures passées dans les geôles turques et près de huit mois en Syrie aux côtés de son père,un Français originaire de l'Ain parti faire le jihad dans ce pays en guerre.

Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie 41048710

Lyon (France),le 22 mars 2014.

Meriam Rhaiem lors d'une conférence de presse


La fillette a été remise ce mardi à la mi-journée à sa mère,Mériem Rhaiem à l'issue de onze mois de séparation et d'un long calvaire.

Fin 2013,l'ex-mari de cette employée de l'Education nationale,Hamza Mandhouj,avait enlevé la petite Assia.

Cet homme de 26 ans était parti avec elle rejoindre une brigade francophone du groupe armée Jabat al-Nosra (branche armée d'Al-Qaïda) en Syrie.

Depuis lors,Mériem,s'était démenée pour tenter de récupérer son enfant.

Selon nos informations,la semaine dernière,son ex-mari lui a proposé de se rendre en Turquie,pays voisin de la Syrie,pour exfiltrer Assia.

Dans la nuit de samedi à dimanche,Meriem s'est rendu sur place dans une localité proche de la frontière syrienne.

Mais à la faveur de la nuit,au moment des retrouvailles,des policiers turcs sont intervenus et ont placé le jihadiste et sa fille dans un centre de rétention.

Désespérée,dans un hôtel de la province d'Hatay,au sud de la Turquie,Meriem a dû patienter encore jusqu'à midi,ce mardi.

A l'issue d'intenses tractations entre les gouvernements français et turcs,Ankara a accepté de restituer Assia.

Une affaire suivie de très près par les services du ministère de l'Intérieur français.

Toujours selon nos informations,le cabinet de Bernard Cazeneuve travaille cet après-midi aux conditions du rapatriement de la mère et de sa fille en France.



















le parisien

_________________


Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie 100721102809395527
Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie Mimi1010


Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie Empty
MessageSujet: Re: Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie   Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie EmptyMer 15 Avr - 14:19:59

Une Lyonnaise raconte son calvaire après avoir récupéré sa fille enlevée par son père parti faire le jihad en Syrie

Mériam Rhaiem avait récupéré Assia l'année dernière après onze mois de séparation.


Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie 59829210

Mériam Rhaiem avec sa fille et le ministre de l'Intérieur,en arrière plan,à Vélizy-Villacoublay (Yvelines),le 3 septembre 2014

Elle revient sur l'enfer qu'elle a vécu dans un livre qui doit paraître jeudi.

En septembre 2014,la France découvrait Assia sur le tarmac de Vélizy-Villacoublay (Yvelines).

Une petite silhouette emmitouflée dans une couverture beige agrippée à sa mère.

Cette dernière descendait d'un jet affrété par la France,le visage enfoui dans le cou de sa fille,après onze mois de séparation.

Six mois plus tard,Mériam Rhaiem publie,jeudi 16 avril,un livre,Assia,Mama est là,où elle raconte comment son ex-mari a enlevé leur enfant pour l'emmener en Syrie,et le calvaire que cette Lyonnaise a dû endurer pour récupérer sa fille.

"Oublie ta fille !"

Au moment de l'enlèvement,elle est déjà séparée.

Le père "préparait son coup depuis de longues semaines : il avait rasé sa barbe,s'habillait normalement l'emmenait à la piscine.

Il voulait me faire croire qu'il avait changé.

En réalité,il faisait refaire son passeport dans mon dos",confie-t-elle à L'Express,qui publie des extraits de son livre.

Il faut cinq jours pour que le commissariat accepte de prendre sa déposition.

Trop tard.

L'enfant et son père ont déjà pris la route du jihad.

L'homme rejoint le front Al-Nosra,la branche d'Al-Qaïda en Syrie.

Elle garde le contact,mais reçoit menaces et insultes : "Je suis arrivé en Syrie,Allahou Akbar !

Tu n'es qu'une traîtresse !

Oublie ta fille !

Je l'ai sauvée !

Tu n'es plus sa mère !

Je t'avais prévenue que tu ne pouvais rien faire !'

J'entendais des gens rigoler derrière lui,leurs éclats de rire,leur joie et leur cri de guerre : 'Allahou Akbar!'"

D'autres mères concernées

Pour récupérer sa fille,Mériam a dû lui faire croire qu'elle était prête à le rejoindre à la frontière turco-syrienne.

Une zone dangereuse,infestée de jihadistes où elle décide de se rendre malgré les risques.

Elle lui donne rendez-vous dans un hôtel à Hatay situé à la frontière entre la Turquie et la Syrie où les autorités turques attendent le jihadiste présumé pour l'interpeller.

"Je t'ai prise dans mes bras et j'ai dit à ton père que c'était fini,qu'il ne fallait pas qu'il m'en veuille,qu'il était temps de se repentir",écrit-elle dans son livre à destination de sa fille.

Aujourd'hui,"le seul traumatisme qu'Assia a gardé un moment,c'est celui des bombardements aériens,confie Mériam Rhaiem au Parisien.

Mais elle va bien,elle a digéré."

La mère assure avoir écrit ce livre "pour ma fille,pour me guérir,et pour que le gouvernement arrête de faire la politique de l'autruche".

Elle évoque le sort d'autres mères "qui se mettent hors la loi vis-à-vis de leur droit de garde pour que les enfants ne partent pas en Syrie avec des pères endoctrinés".

Aujourd'hui,la jeune femme est toujours menacée par des amis du père et doit vivre sous protection.

Son ex-mari a été arrêté à son retour en France.

Il est en attente de jugement.
























francetvinfo

_________________


Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie 100721102809395527
Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie Mimi1010


Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
Contenu sponsorisé





Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie Empty
MessageSujet: Re: Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie   Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une mère appelle l'Etat au secours pour sa fille Assia,23 mois,emmenée par son père en Syrie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le combat d'une mère (Zahia) pour protéger sa fille d'un père radicalisé au Jihad
» Enlevée par son père (Alexandre-Anis Riahi) parti en Syrie : l'appel à l'aide de la mère de Lila
» faute de place ils (Jeanine et Jean Macetti) doivent faire 700 km tous les mois pour voir leur fille handicapée en Gironde
» ma fille amandine attend un petit garçon pour le mois de novembre
» Un père reçoit une contravention pour avoir laissé sa fille uriner sous un arbre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: Discussion Générales-
Sauter vers: