chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Console Nintendo Switch Lite édition Hyrule : où la précommander ?
Voir le deal

 

 Brigitte Bardot

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46789
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Brigitte Bardot Empty
MessageSujet: Brigitte Bardot   Brigitte Bardot EmptyMer 1 Nov - 18:01:24

La plus décriée, la plus belle, mais aussi la plus adulée des stars françaises Brigitte Bardot de son vrai nom, a vu le jour à Paris le 28 septembre 1934, dans une famille d'industriels de Passy.
Elle a une soeur, Marie-Jeanne.


Brigitte Bardot Bardot18bw7.th

De son enfance elle a conservé un caractère fort et fragile.
Son caractère bien trempé et ses prises de positions courageuses lui valent d'être montrée du doigt par une certaine presse progressiste prônant « l'anti-civilisation » décadente.

Ses parents lui donnent une éducation très bourgeoise, avec un grand respect des valeurs et des traditions.
Ils l'inscrivent à un cours de danse classique, discipline à travers de laquelle elle se révèle très douée.

A 14 ans elle pose, pour « Le jardin des modes junior », avec l'accord de ses parents qui ne sont guère enthousiastes, car bien sûr ils ne veulent pas d'une cover-girl dans la famille !
Très vite, elle fait la couverture de « Elle ».
Je la cite : « Je devins la mascotte de l'hebdomadaire et le destin se mit à marcher contre ma volonté car Roger Vadim vit les photos et demanda à me rencontrer ». Vadim réussit à rencontrer Brigitte par l'intermédiaire de son ami Marc Allégret.
Le coup de foudre immédiat et réciproque.
Elle tourne un bout d'essai en prenant tous les risques. Vadim lui donne la réplique, et devient son amant.



A 16 ans elle découvre la « Dolce Vita »

elle décide de rejoindre Vadim, au risque de provoquer un scandale familial et, pendant l'été.
Elle découvre la « dolce vita » le soleil, l'odeur des pins et du thym mêlée à celle des fleurs d'oranger et d'eucalyptus, à Cap Myrthes, près de la Croix-Valmer.

Elle déclare : « J'ai appris à vivre en sauvage, pieds nus, en bikini, j'ai fait brunir mon corps pour la première fois. Cette nouvelle manière de vivre me convient parfaitement ».
Mais les parents Bardot veillent, les amoureux devront attendre et ils se marieront deux ans plus tard, le 19 décembre 1952.



Et Dieu créa la femme en 1956 -

Le réalisateur Jean Boyer la découvre, elle fait alors sa première apparition à l'écran, en 1952 : « Le trou normand » avec Bourvil.
Elle tourne de 1952 à 1956 une douzaine de films avec Willy Rozier qui lui donne la vedette de « Manina », la fille sans voile, puis Sacha Guitry, René Clair, Anatole Litvak et Marc Allégret se l'arrachent.

C'est avec Roger Vadim, son premier mari, qu'elle atteint les sommets de la célébrité en 1956 dans « Et Dieu créa la femme ».
Le film très avant-gardiste, d'abord boudé, fera scandale et puis finalement connaîtra un immense succès tant en France qu'aux Etats-Unis.
Brigitte y fait une remarquable et retentissante prestation d'une sensualité juvénile sans aucun complexe.
Elle déclare : « Je ne jouais pas, j'étais».
Les jeunes filles de l'époque singent son style, sa sauvagerie et son allure déconcertent et secouent les manières petites bourgeoises, le mythe BB est né.

1959 : Sortie du film « Babette s'en va-t-en guerre » de Christian-Jaque en septembre. Brigitte Bardot (très habillée) face à Francis Blanche, impose l'acteur Jacques Charrier.

Aux studios de La Victorine, Michel Boisrond dirige, pour la troisième fois, Brigitte Bardot dans « Voulez-vous danser avec moi ? ».



Brigitte Bardot épouse Jacques Charrier

Brigitte Bardot et Jacques Charrier se marient en juin 1959, son partenaire dans « Babette s'en va-t'en guerre » de Christian-Jaque.
Nicolas l'unique enfant de Brigitte Bardot vient au monde en janvier : divorce de ses parents le 30 janvier 1963, sa garde sera confiée à son père, Jacques Charrier.

Brigitte symbolise la joie de vivre d'une jeunesse à la fois pétillante et lucide.
Elle suscite hargne, jalousie, désir, admiration, c'est la « bardolâtrie ».
Succombant à la mode, les pisse-froid et donneurs de leçons de l'étriquée «gauche bourgeoise», les « Simone de Beauvoir », ou les Marguerite Duras lui consacrent des articles désagréables.
Mais la belle ne se laisse pas atteindre et continue une carrière qui aujourd'hui s’avère avoir être plus que brillante.

Brigitte dira plus tard : « La bardolâtrie me fait rire. Quand je faisais du cinéma, on n'arrêtait pas de critiquer ma façon de jouer la comédie, ma façon de me coiffer, de m'habiller, de vivre ! Maintenant que j'ai arrêté, on en fait tout un tintouin ! »

Par la suite des pointures comme Robert Wise, Claude Autant-Lara, Christian-Jacques, Henri-Georges Clouzot, Henri Verneuil ou Pierre Gaspard-Huit lui proposent des rôles forts qui accentuent cet état d'esprit.
Pourtant Bardot est une anti-vamp, qui a peur de la foule et commence à souffrir de la pression permanente du public et des médias.

En 1962, Louis Malle ne traduit que trop bien celle-ci : « Vie privée a été difficile à tourner pour moi, trop proche de moi-même, une certaine pudeur me retenait et en même temps c'était un témoignage de l'enfer qu'a été ma vie à cette époque ».
Toujours en 1962, en septembre : Sortie à Paris du film de Roger Vadim, « Le repos du guerrier », d'après le roman de Christiane Rochefort, mettant en vedette Brigitte Bardot et Robert Hossein.
Mai : Sortie du 45 tours « C'est rigolo », interprété par Brigitte Bardot.



« Le Mépris »

En 1963, elle a alors 29 ans, lorsque le tourmenté, mais néanmoins talentueux Jean-Luc Godard lui propose le rôle principal et de partager l'affiche avec Michel Piccoli, dans : « Le Mépris ».
Le film est un chef-d'œuvre.

Brigitte ne cesse parallèlement de défrayer la chronique. Elle devient la femme de Gunther Sachs un riche industriel allemand, et donne à Saint-Tropez un air de fête perpétuel en y passant les plus folles nuits.
Bardot n'est pas seulement une mode ou la locomotive d'une liberté d'être, elle est le porte-drapeau des années 60. Le Général de Gaulle dit l'apprécier pour sa simplicité, et en 1970, le buste de B.B.trône dans toutes les mairies sous la forme de Marianne...

Après quelques films encore avec L.Malle, M.Deville, R.Enrico, et R.Vadim, Brigitte au meilleur de sa forme et de son art, à 38 ans songe à se retirer.
Elle le fera après le film de Nina Companeez.


Brigitte Bardot Bardot20ij9.th


Brigitte Bardot Brigit10

_________________
Brigitte Bardot Je-t-a10



Brigitte Bardot Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
Brigitte Bardot
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: grands personnages-
Sauter vers: