chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Console Nintendo Switch Lite édition Hyrule : où la précommander ?
219.99 €
Voir le deal

 

 Sylvain a survécu à un meurtre commandité par sa femme à Colombes

Aller en bas 
AuteurMessage
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Sylvain a survécu à un meurtre commandité par sa femme à Colombes Empty
MessageSujet: Sylvain a survécu à un meurtre commandité par sa femme à Colombes   Sylvain a survécu à un meurtre commandité par sa femme à Colombes EmptyMar 14 Mai - 10:53:04

Sylvain a échappé de peu à la mort,voilà presque un an à Colombes.

Le tireur était envoyé par… sa femme.

Aujourd’hui,il raconte.


Sylvain a survécu à un meurtre commandité par sa femme à Colombes 28004210

Colombes,1er mai.

Sylvain attend aujourd’hui un procès,« étape importante » dont il a besoin pour « tourner la page ».


La balle a frôlé la veine jugulaire et traversé sa gorge.

La cicatrice en fer à cheval marque son cou d’une oreille à l’autre.

Le 14 juin 2012,à Colombes,Sylvain a survécu à un meurtre commandité.

Onze mois plus tard,il décide de témoigner.

Pour raconter ses souvenirs de l’agression,l’énergie déployée pour vivre avec les séquelles,remonter la pente et aller de l’avant.

Vers 20 heures ce soir d’été,Sylvain,analyste financier de 40 ans,père d’une fillette de 5 ans aujourd’hui rentre chez lui,dans sa petite maison située au fond d’une impasse dans le quartier des Grèves.

Son épouse,dont il est séparé depuis deux ans,arrive à l’improviste pour discuter les modalités de la pension alimentaire qu’il lui verse pourtant régulièrement.

Surgit alors un intrus qui le braque et fait feu sur lui.

Deux semaines après ce qui a été qualifié de « tentative d’assassinat »,la femme de Sylvain était arrêtée mise en examen et écrouée.

Elle est soupçonnée d’être l’instigatrice d’un plan machiavélique visant à éliminer un mari,dont elle était séparée,pour récupérer leur maison.

Devant les enquêteurs de la police judiciaire des Hauts-de-Seine,elle a nié,puis concédé avoir voulu « faire peur » à Sylvain.

Le tireur,un ouvrier de 38 ans,est mis en examen et incarcéré lui aussi.

Il a avoué avoir accepté le contrat contre 20000 €.

L’instruction est toujours en cours mais touche à sa fin.

Comment allez-vous?

SYLVAIN. Je suis fatigué.

Il me faut gérer les conséquences de ce qui est arrivé et cela demande beaucoup d’énergie.

Ne serait-ce que du point de vue matériel.

Devenue scène de crime,ma maison a été placée sous scellés.

J’ai dû me reloger,racheter des vêtements,de l’électroménager…

Suivre la procédure avec mon avocat,c’est aussi de l’énergie.

Je suis fatigué mais je m’en sors bien.

Parce que dès ma sortie de l’hôpital,je me suis fait suivre par un psychiatre,une psychologue et une psychomotricienne.

Et par une orthophoniste.

Une psychomotricienne et une orthophoniste?

Oui,je ne pouvais plus parler.

La balle a touché la langue,et plus personne ne me comprenait.

J’ai donc réappris à parler,mais ce n’est pas encore parfait.

Moi qui pratique trois langues et travaillais beaucoup à l’international,je ne peux plus rouler les « r ».

Je dois me concentrer pour parler en français,alors une langue étrangère,c’est difficile.

Quant à la psychomotricienne,c’est pour réapprendre à respirer,se décontracter.

Le stress post-traumatique provoque une espèce de blocage respiratoire.

On est figé.

Au début,ce stress se manifestait aussi par une hypervigilance.

J’étais en mode parano,sur mes gardes tout le temps.

Et il y a les cauchemars,les terreurs nocturnes et la dépersonnalisation.

C’est bizarre,la dépersonnalisation…

On sait que c’est arrivé mais on a l’impression que c’est arrivé à un autre.

C’est tellement incroyable de penser qu’on a voulu me tuer…

Et que ma propre femme me voulait du mal.

Vous souvenez-vous de l’agression?

Ah oui!

Les images sont gravées.

Ma femme est arrivée alors que je ne l’attendais pas.

Comme elle ne me laissait pas voir notre fille depuis trois mois,naïvement j’ai pensé qu’elle voulait arranger les choses.

Et un grand Black est entré dans le jardin.

Il a plongé sa main dans la poche gauche de son trois-quarts en cuir et sorti une arme.

Il m’a fait reculer et m’a braqué au front.

J’ai pensé qu’il fallait lui parler.

Je lui ai dit : « Tu veux de l’argent?

Si c’est ça,je peux tirer 4000 € avec ma carte bleue. »

Il s’est mis à rire.

Un rire cynique,pervers.

Je me suis baissé et j’ai plié le bras pour me protéger le cerveau et la jugulaire…

J’ai senti que ça : le sang coulait des deux côtés.

Surmontez-vous le fait qu’elle est mise en examen pour cette tentative d’assassinat présumée?

Je ne surmonte pas,je vis avec.

C’est compliqué,je l’ai aimée,on s’est mariés,on a eu un enfant…

C’est la confusion des sentiments.

Mais je ne ressens pas de haine envers elle.

Plutôt de la colère.

Je suis en colère face au désastre qu’elle a provoqué.

C’est du gâchis.

Elle a gâché sa vie à elle aussi.

Celle de ma famille,de mes parents,mes sœurs.

Et notre fille,qu’est-ce que je dois lui dire à notre fille?

Que maman est prison parce qu’elle a fait une bêtise?

En tout cas,je ne veux pas que le lien soit rompu entre la petite et sa mère,mais ça aussi,c’est compliqué.

Comment voyez-vous votre avenir?

Il y aura le procès.

Je l’attends,c’est une étape importante.

J’en ai besoin pour tourner la page.

Elle est présumée innocente,le tueur à gages aussi,mais il faut qu’ils s’expliquent.

Je n’aurais jamais imaginé qu’on en arrive là,qu’on veuille m’éliminer.

Le procès,c’est aussi parce que le jugement est nécessaire dans notre société.

La morale judéo-chrétienne dit « Tu ne tueras point »,et on le retrouve dans la loi,la justice doit passer.

On n’assassine pas quelqu’un,c’est tout.

Et après le procès?

J’ai un caractère fort et je suis optimiste de nature.

Je vais passer à une autre vie.

Il y a eu cet épisode dramatique,j’ai survécu.

Je suis sûr que de belles choses m’attendent.















le parisien


_________________


Sylvain a survécu à un meurtre commandité par sa femme à Colombes 100721102809395527
Sylvain a survécu à un meurtre commandité par sa femme à Colombes Mimi1010


Sylvain a survécu à un meurtre commandité par sa femme à Colombes Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
Sylvain a survécu à un meurtre commandité par sa femme à Colombes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sylvain et Sylvette
» un présentateur télé aurait commandité des crimes pour être le premier sur les lieux
»  illusionniste Darcy faire colombes apparaissent de nulle part
» Un bébé de neuf mois accusé de tentative de meurtre (pakistan)
» ou est la femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: Discussion Générales-
Sauter vers: