chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
Tefal Ingenio Emotion – Batterie de cuisine 10 ...
Voir le deal
59.99 €

 

 Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Empty
MessageSujet: Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique   Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique EmptyMar 5 Juil - 16:03:43

Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique En-20010

En 2004,Michèle Somer,aujourd'hui décédée,montrait une lettre qu'elle a écrite au Président Chirac pour lui demander le droit de mourir pour son fils Eddy

Une femme décédée d'un cancer a demandé dans une lettre transmise après sa mort au président de la République Nicolas Sarkozy de s'occuper de son fils tétraplégique,a-t-on appris mardi auprès de l'avocat de la famille,Me Fabien Picchiotino.

"Monsieur le Président,je vous en supplie,prenez soin d'Eddy comme si c'était votre fils",a écrit Michèle de Somer,décédée vendredi à l'âge de 57 ans d'un cancer des poumons au CHU de Rouen,dans une lettre confiée à son avocat.

Dans ce courrier cette femme demande au président de trouver une place dans un établissement spécialisé,pour son fils âgé de 33 ans.

Elle lui demande aussi de "relancer" le débat sur l'euthanasie.

Le président Nicolas Sarkozy a reçu le courrier et a saisi le préfet de Seine Maritime pour qu'il en prenne en charge le dossier,a indiqué l'Elysée à l'AFP.

Cette mère avait abandonné ses activités en 2001 pour s'occuper de ce fils devenu tétraplégique à la suite d'un accident de cyclomoteur.

Elle s'était engagée en faveur de l'euthanasie et avait réclamé une loi pour permettre à des personnes comme son fils de "mourir dignement".

Selon son avocat,elle avait sollicité son concours,ces derniers mois,pour savoir ce qu'elle encourait si elle commettait un acte d'euthanasie active.

"Mais elle est tombée malade,est devenue trop faible et n'est pas passée à l'acte",a indiqué Me Pichiottino.

Cette affaire "me révolte un petit peu parce qu'elle a tellement, tellement demandé qu'on puisse l'aider.

Je crois que son ultime désir était de pouvoir partir avec son fils.

Malheureusement,personne ne l'a écoutée",a commenté Marie Humbert, cette mère qui a bénéficié d'un non-lieu après avoir été jugée pour avoir aidé,avec un médecin,son fils tétraplégique à mourir en 2003.

Le geste de l'Elysée "est un petit peu je pense pour se donner bonne conscience parce que Eddy va être trimbalé à droite,à gauche",a-t-elle estimé.

"Il faut absolument que les choses changent pour qu’on puisse laisser partir les enfants qui le désirent ou même s’ils ne le désirent pas,mais arrêter de les mettre dans des déchéances jusqu’à ce que l’on soit obligé de leur couper les tendons pour pouvoir les habiller",a-t-elle estimé sur les ondes de RTL.

"C’est quelque chose d’horrible,il faut arrêter je pense de les torturer comme ça,il faut les envoyer absolument au ciel",a-t-elle dit.

Les sénateurs ont rejeté en janvier une proposition de loi visant à instaurer "une assistance médicalisée pour mourir",dans la droite ligne du Premier ministre François Fillon qui s'était opposé à l'euthanasie la veille du débat.

L'essentiel de cette proposition de loi tenait dans son article premier,supprimé: "toute personne capable majeure,en phase avancée ou terminale d'une affection accidentelle ou pathologique grave et incurable,lui infligeant une souffrance physique ou psychique qui ne peut être apaisée ou qu'elle juge insupportable, peut demander à bénéficier d'une assistance médicalisée permettant,par un acte délibéré,une mort rapide et sans douleur".

_________________


Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique 100721102809395527
Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Mimi1010


Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Bandeau_08012136311





Dernière édition par mimi le Mar 5 Juil - 20:19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Empty
MessageSujet: Re: Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique   Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique EmptyMar 5 Juil - 17:01:08

«J'espère que Nicolas Sarkozy va être sensible à ce testament»

Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Articl14

Marie Humbert,la mère du jeune Vincent Humbert,un jeune tétraplégique décédé en 2003,lors d'une conférence de presse avec Vincent Léna,magistrat et président de l'association Faut qu'on s'active!,le 18 juin 2008 à Paris.

Marie Humbert,mère de Vincent Humbert,lui aussi tétraplégique et décédé en 2003,réagit pour 20 Minutes à la mort de Michèle de Somer,la mère d’Eddy...

Que pensez-vous de la lettre écrite par Michèle de Somer (que vous connaissiez) quelques jours avant sa mort au président de la République?

C’est au centre héliomarin de Berk-sur-Mer que nous nous sommes connues.

Elle était déjà là avec son fils lorsque je suis arrivée,en 2002.

C’est à partir de là que nous nous sommes fréquentées.

Depuis,on s’appelait souvent,tous les six,sept mois environ.

Je savais qu’elle était très mal,qu’elle avait un cancer,que ça n’allait pas du tout.

Aussi,j’espère que cette deuxième lettre au président va aboutir.

Tout le monde a jusqu’ici fermé les yeux,mais il faut une loi.

Vous aussi,vous avez écrit au Président.

Quelle réponse vous a-t-il faite?

Je lui ai écrit à deux reprises,une fois que mon fils était décédé,mais aucune réaction,il ne m’a pas répondu.

Pour Michèle,c’est différent,elle savait qu’elle allait partir et voulait qu’il soit dans un endroit respectable.

Or,il n’y a jamais de place pour eux.

Que va-t-il faire à présent,le pauvre chou,car il faut dire ce qui est,c’est un légume.

Pensez-vous que cette lettre puisse relancer le débat sur l’euthanasie?

J’espère que Nicolas Sarkozy va être sensible à ce testament en espérant qu’il trouve un endroit pour lui,afin que Michèle repose en paix.

Mais en ce moment,tout le monde se prépare pour les élections,ça m’étonnerait que quelqu’un relance le débat sur l’euthanasie.

Vous avez rencontré Eddy à plusieurs reprises,quel souvenir avez-vous de lui?

On ne sait pas s’il a retrouvé sa conscience.

Mais il était comme mon fils,relié lui aussi à une sonde,la trachéo,tout pareil.

Excepté que Vincent avait ses petits yeux cousus.

Eddy,lui,avait les yeux qui regardaient le plafond.

Il était lui aussi très attachant,comme le sont tous ces enfants.

_________________


Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique 100721102809395527
Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Mimi1010


Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Empty
MessageSujet: Re: Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique   Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique EmptyMar 5 Juil - 17:04:39

la lettre écrite par Michèle de Somer au président de la République

Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique 77000910

Michèle de Somer demande au chef de l'État de s'occuper d'Eddy...

«Monsieur le Président,je vous en supplie,prenez soin d’Eddy comme si c’était votre fils.»

C’est sur cette phrase que s’achève la lettre de Michèle de Somer, mère d’un jeune homme tétraplégique depuis 2001 après un accident de la route.

Cette lettre,elle l’a dictée à ses enfants sur son lit de mort.

Car Michèle Somer est décédée vendredi dernier d’un cancer du poumon.

RTL la publie en intégralité ce mardi sur son site.

«Quand vous lirez cette lettre,je serai morte»,indique-t-elle à l’adresse de Nicolas Sarkozy.

Et de rappeler à l’actuel chef de l’Etat qu’elle lui avait déjà écrit en 2007 pour lui demander le droit de mourir pour son fils Eddy.

Tout comme elle l’avait demandé à Jacques Chirac.

Eddy avait 23 ans lorsqu’il a eu un accident de scooter sur une route de l'Eure en août 2001.

Voisin de chambre de Vincent Humbert à l’hôpital de Berck,il a été contraint de revenir au domicile de ses parents.

Sa mère a alors quitté son travail pour s'occuper de lui 24h sur 24.

«Geste d’amour»

Dans sa lettre,Michèle de Somer évoque le «geste d’amour» de Marie Humbert pour son fils,qu’elle aussi a souhaité accomplir à plusieurs reprises «parce qu’il me le demandait et surtout parce qu’il voulait que je tienne une promesse que son père lui avait faite.»

Selon elle,la médiatisation de l’affaire Humbert et de son propre cas n’ont pas suffi à faire évoluer le débat sur la situation des personnes tétraplégiques.

Si elle ne renouvelle pas sa demande du droit à mourir pour son fils,elle demande au président de la République de s'occuper de son fils et de lui trouver un centre adapté.

Car depuis trois semaines,Eddy est dans une maison de retraite.

_________________


Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique 100721102809395527
Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Mimi1010


Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Empty
MessageSujet: Re: Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique   Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique EmptyMer 6 Juil - 19:58:09

Une solution pour le tétraplégique dont la mère avait sollicité le président

Une solution "durable" a été trouvée mardi en faveur du jeune tétraplégique dont la mère décédée avait demandé au président Nicolas Sarkozy de s'occuper,a-t-on appris auprès de la préfecture de l'Eure.

Eddy de Somer,33 ans,doit être accueilli "dans les prochains jours" dans un établissement spécialisé dans la rééducation fonctionnelle de Saint-André-de-l'Eure (Eure),a précisé la préfecture.

Cet établissement dépend de l'Adapt,une association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées.

Cette décision de placement a été prise "en accord" avec le frère et la soeur d'Eddy,selon cette même source.

"C'est une très bonne nouvelle et une très bonne solution qu'avait d'ailleurs envisagée sa mère,Michèle de Somer,qui avait visité ce centre et pensait qu'il pourrait convenir à Eddy",a confié l'avocat de la famille,Me Fabien Picchiottino.

Eddy est actuellement pris en charge provisoirement dans une maison médicale où il a été transféré,en juin,peu avant le décès de sa mère avec laquelle il vivait au Theillement (Eure).

Michèle de Somer avait demandé, dans une lettre transmise après sa mort au président de la République,de s'occuper de ce fils.

"Monsieur le Président,je vous en supplie,prenez soin d'Eddy comme si c'était votre fils",avait écrit cette femme,décédée vendredi à 57 ans au CHU de Rouen d'un cancer du poumon.

Dans ce courrier,Michèle de Somer demandait au président de trouver une place dans un établissement spécialisé pour Eddy et de "relancer" le débat sur l'euthanasie.

L'Elysée avait indiqué mardi que le président avait bien reçu le courrier et avait saisi la préfète de l'Eure Fabienne Buccio pour qu'elle prenne en charge le dossier.

Cette mère avait abandonné ses activités en 2001 pour s'occuper de ce fils devenu tétraplégique à la suite d'un accident de cyclomoteur.

Elle s'était engagée en faveur de l'euthanasie et avait réclamé une loi pour permettre à des personnes comme son fils de "mourir dignement".

_________________


Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique 100721102809395527
Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Mimi1010


Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46732
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Empty
MessageSujet: Re: Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique   Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique EmptyLun 11 Juil - 18:15:25

la réponse du Président aux proches d’Eddy



La réponse écrite et tant attendue de Nicolas Sarkozy est arrivée samedi matin à l’étude de Me Fabien Picchiottino.
Mais depuis la veille, soit une semaine tout juste après le décès de la maman d’Eddy, l’avocat de Michèle de Somer avait été informé de son contenu par un coup de fil émanant de l’Elysée.

« Dans cette lettre où chaque mot est pesé, où l’émotion est palpable à chaque ligne, le Président indique par ailleurs qu’il a donné les instructions nécessaires pour le placement d’Eddy en centre spécialisé, mais surtout il propose de recevoir les enfants de Michèle pour aborder avec eux des passages plus personnels de la lettre de leur mère »,
explique l’avocat qui a aussitôt prévenu Laura et Sébastien qui attendent désormais avec impatience la date du rendez-vous avec Nicolas Sarkozy.


« J’ai surtout envie de lui dire merci, reprend la sœur d’Eddy. Merci de s’être occupé de mon frère aussi vite. Mais je veux également lui parler du cas des autres personnes tétraplégiques qui, comme mon frère, sont en attente de placement en centre spécialisé. Je veux lui dire que s’occuper de quelqu’un comme Eddy c’est un métier à temps plein, sans un jour de repos, et que seule une maman peut supporter cela. Et puis je terminerai enfin par lui faire comprendre qu’une plante verte dans une maison, qu’un tétraplégique qui souffre et qui n’a pas demandé à être dans cette situation, c’est inhumain et destructeur. Inhumain car il est prisonnier de son corps et qu’il ne peut en sortir, destructeur car la famille est anéantie, et je sais de quoi je parle quand je dis cela. »


Car le fond de cette douloureuse histoire est bel et bien là.
Le frère et la sœur d’Eddy ont le même souhait que leur mère : qu’Eddy soit un jour libéré dans la dignité.

« Mais pas un médecin ne nous l’a proposé, lance Laura, les yeux rougis de colère. Car mon frère ne demande qu’à partir, il ne veut plus vivre cette vie qui n’est plus la sienne depuis dix ans. »

Dans ce combat perdu d’avance, le placement prochain et pérenne d’Eddy au centre de Saint-André-de-l’Eure apparaît donc comme la solution la moins cruelle pour Laura et Sébastien qui n’auront, comme le souhaitait leur mère, pas la lourde charge de s’occuper de leur frère au quotidien.

Michèle de Somer qui, on le sait, avait demandé à plusieurs reprises le droit de mourir pour son fils, avait aussi, devant le refus de la présidence de la République de lui accorder ce vœu, maintes et maintes fois tenté de trouver un centre adapté au handicap d’Eddy, car elle se savait condamnée et qu’elle ne voulait laisser ce douloureux fardeau à ses enfants.

« Mais à chaque fois on lui avait répondu qu’il n’y avait pas de place, qu’Eddy était sur liste d’attente et qu’il fallait être patient », reprend Laura.

« C’est quand même dommage de constater qu’il a fallu que ma mère décède, qu’elle écrive cette lettre et qu’on médiatise l’affaire pour que les choses bougent », ajoute-t-elle.

Eddy de Somer va donc, dans les prochains jours, quitter la maison de retraite de Bourg-Achard pour le centre de médecine physique et de réadaptation de Saint-André-de-l’Eure.
Les équipes médicales préparent actuellement sont transfert.

« J’espère seulement que là-bas il ira mieux car depuis qu’il a appris le décès de maman, il pleure tous les jours et il se laisse aller, comme s’il voulait partir, comme s’il voulait la rejoindre. »


REPÈRES

21 août 2001 Eddy de Somer, 23 ans, percute une remorque agricole au guidon de son scooter.
Le jeune homme sombre dans le coma et en ressort tétraplégique.


1er novembre 2003 Décès du père d’Eddy qui n’a jamais supporté l’état de son fils.


30 juin 2004 Michèle écrit au président Chirac pour demander le droit de mourir pour son fils.


Décembre 2007 Michèle écrit au président Sarkozy pour renouveler sa demande.


1er juillet 2011 Atteinte d’un cancer, Michèle de Somer décède au CHU de Rouen.
Dans une lettre posthume dictée à ses enfants elle demande au Président qu’il s’occupe de son fils.


6 juillet 2011 La préfecture de l’Eure indique qu’elle a trouvé une place en centre spécialisé pour Eddy.


8 juillet 2011 Nicolas Sarkozy répond aux proches de Michèle.

_________________
Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Je-t-a10



Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
Contenu sponsorisé





Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Empty
MessageSujet: Re: Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique   Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: Discussion Générales-
Sauter vers: