chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -54%
Smartphone 6.5″ OPPO Reno4 Pro 5G 256Go Noir
Voir le deal
182 €

 

 incendie chez une de mes soeurs

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46731
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

incendie chez une de mes soeurs Empty
MessageSujet: incendie chez une de mes soeurs   incendie chez une de mes soeurs EmptyMer 14 Juil - 15:27:51

aujourd'hui j'ai appris cette nouvelle c'est chez ma sœur


incendie chez une de mes soeurs Get_as10

« J'ai été réveillée dans la nuit par une odeur de brûlé. Je me suis levée pour vérifier mon téléviseur, les prises de courant, ainsi que mon réfrigérateur. Rien d'anormal. C'est en regardant par la fenêtre, restée ouverte du fait de la chaleur, que j'ai vu ».
Une vision nocturne que Marcelle Bourrienne n'est pas prête d'oublier.


« Les flammes sortaient de l'appartement de ma voisine ».
« J'ai aussitôt composé le 18, renchérit Bruno, son compagnon. Les pompiers m'ont expliqué qu'ils étaient prévenus et déjà en route. Dans ces cas-là, on s'habille en vitesse, on prend sa sacoche et on quitte les lieux rapidement. Ne pouvant sortir par la porte d'entrée, nous sommes passés par le portail du garage. Les fenêtres de la voisine tombaient déjà en lambeaux ».

De quoi inquiéter le couple : « Une fois dehors, notre grande crainte était que les débris de fenêtre en PVC ne tombent sur un des véhicules stationnés dans la rue. Si cela s'était produit, l'incendie aurait pris une ampleur plus grave encore. Heureusement, il n'en a rien été ».

« Arrivés sur les lieux, les pompiers ont cru que nous étions restés à l'intérieur de l'appartement, reprend Marcelle. Ils ont enfoncé la porte pour nous sauver ».

« Ensuite, nous avons attendu, raconte son concubin. À six heures du matin, nous sommes remontés au domicile de Marcelle, casqués et escortés par les soldats du feu, afin de récupérer nos remèdes, car nous sommes sous traitement médical ».

L'occasion de dresser un bref état des lieux : « Le mur de la chambre a coucher est fissuré, mais les flammes n'ont pas détruit l'appartement », expose la locataire.

« Les projets de vacances sont contrariés, mais le problème du relogement ne se posera pas, pronostique Bruno. Le plus grave, c'est le décès de cette dame. Nous avons tous vécu une nuit dramatique.



Relogement des sinistrés : de l'urgence, puis du provisoire



L'immeuble a été construit en 2000 par Cité Nouvelle, un bailleur social, soumis à un strict respect des normes.
Il paraît donc exclu qu'une défaillance du système électrique soit à l'origine du sinistre.
Alertés, un adjoint municipal d'astreinte et un représentant de la sécurité civile de la ville de Saint-Etienne se sont aussitôt rendus sur place pour assurer, dans l'urgence, le relogement des personnes évacuées.
Une chambre dans un hôtel leur était proposée, mais certains ont préféré un relogement dans la famille ou le voisinage.
Hier matin, plusieurs représentants de Cité Nouvelle, propriétaire de l'immeuble, étaient sur place, dont le directeur, Roland Perelle.
Son équipe va devoir trouver des logements provisoires.
La fille d'Edith Charles est handicapée et scolarisée à Honoré-d'Urfé.
La jeune mère n'est pas très exigeante.
Elle demande simplement à rester dans le même quartier, même dans un logement plus petit en attendant.
Marcelle, Bruno, Edith et sa fille sont locataires dans cet immeuble depuis 10 ans.
Ils le proposent au bailleur social : « Au pire, si on peut rester ensemble, on peut s'installer tous les quatre ».





Dernière édition par jacotte le Mer 14 Juil - 18:36:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46731
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

incendie chez une de mes soeurs Empty
MessageSujet: Re: incendie chez une de mes soeurs   incendie chez une de mes soeurs EmptyMer 14 Juil - 15:33:36

je viens d'avoir ma sœur au téléphone

elle va bien si on peu dire dans son appartement elle pourras récupérer très peu de choses tout a été ravager parles flammes et noyer sous l'eau sa fille a été récupérer par son père,elle fais des cauchemars

dans la nuit ma sœur entendu des crépitements elle c'est lever et elle a vus des flammes les murs et volet de son appartement elle a téléphoner aux pompiers qui était déjà prévenue et elle c'est enfermer dans la chambre avec sa fille elles ont eus très peur


demain je retéléphone a ma sœur pour avoir des nouvelles

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

incendie chez une de mes soeurs Empty
MessageSujet: Re: incendie chez une de mes soeurs   incendie chez une de mes soeurs EmptyMer 14 Juil - 18:26:12

Brigitte Perez,44 ans,est décédée dans l'incendie de son appartement de la rue de la Corre.

Elle vivait seule et ne travaillait plus depuis quelques mois


C'était une femme discrète,qui vivait seule dans cet appartement,au deuxième étage de la rue de la Corre,à proximité de la place Bellevue.

Brigitte Perez avait 44 ans.

Elle est la cinquième victime d'incendie mortel dans la Loire depuis janvier 2010.

Ses voisins la voyaient peu.

Depuis quelque temps,elle ne se maquillait plus et n'ouvrait que rarement ses volets : « Je sais qu'elle travaillait dans une entreprise à côté d'ici, mais elle était en arrêt maladie depuis plusieurs mois pour dépression,se souvient Édith.

Parfois,on voyait son père et sa mère,mais elle était très seule. »

Pour Bruno Briolotti,« Brigitte avait eu un chagrin d'amour dans sa jeunesse et ne s'en était jamais remise. »

Édith Charles habite au dernier étage.

C'est elle qui a donné l'alerte à 3 h 30 dans la nuit de lundi à mardi : « J'ai été réveillée par un bruit,une sorte de crépitement.

J'ai cru que c'était dans la rue et je me suis mise à la fenêtre.

J'ai vu de la fumée qui s'échappait des fenêtres du second étage,puis des flammes. »

Aussitôt,Édith a réveillé sa fille de 14 ans,handicapée,pris sous le bras son chien et son lapin,et attendu l'arrivée des secours au pied de l'immeuble.

Lorsque les pompiers sont arrivés,les flammes léchaient déjà le toit.

Des renforts ont été sollicités et trente-cinq hommes ont été mobilisés.

Les soldats du feu ont rapidement pu accéder aux appartements désertés par les occupants.

Par précaution,ils ont défoncé la porte d'un appartement pour s'assurer qu'il n'y avait personne.

Et au second étage,ils ont découvert le corps sans vie de Brigitte.

Une heure plus tard,l'incendie était circonscrit et les locataires avaient pu être relogés,dans leur famille ou chez des voisins,dans l'immeuble d'en face.

Au petit matin,les pompiers étaient à nouveau alertés par des riverains ayant vu de la fumée s'échapper de l'immeuble.

Sur place également, les policiers mettaient en place un périmètre de sécurité et des scellés sur la porte d'entrée en attendant l'arrivée des experts de la police scientifique.

Ces derniers,après enquête,devraient pouvoir déterminer les causes et circonstances de cet incendie.

Une cigarette mal éteinte ou un geste suicidaire pourraient être la cause de ce sinistre.

Pour les locataires,réunis hier matin dans l'espoir de récupérer quelques effets personnels,au-delà de la tristesse qu'ils ressentaient pour leur voisine décédée,une nouvelle galère commence.

Plusieurs semaines seront nécessaires après le passage des experts,avant de pouvoir réintégrer leurs appartements : « Cette nuit, on était dans l'action.

On agit par instinct de survie.

Mais ce matin,le choc passé,il faut encaisser.

C'est tellement triste pour cette dame. »

L'appartement d'Edith,dont les fenêtres ont été soufflées,a le plus souffert.

Pour les autres,les dégâts sont moindres et le mobilier a été épargné.

Mais il faudra attendre le passage des experts et assureurs pour évaluer les dégâts et faire intervenir les artisans.

En attendant,Édith n'a pas souhaité aller à l'hôtel.

Deux ménages seront logés en résidence hôtelière par Cité Nouvelle,une mère et sa fille,occupant deux appartements différents,seront logés dans leur famille.

Tous ont pu hier,escortés par des pompiers et des policiers,pénétrer dans leurs appartements pour récupérer des effets personnels.

_________________


incendie chez une de mes soeurs 100721102809395527
incendie chez une de mes soeurs Mimi1010


incendie chez une de mes soeurs Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi


Féminin Nombre de messages : 44587
Age : 59
Date d'inscription : 26/07/2007

incendie chez une de mes soeurs Empty
MessageSujet: Re: incendie chez une de mes soeurs   incendie chez une de mes soeurs EmptyMer 14 Juil - 18:41:54

je partage ce drame avec ma soeur
je pense à elle et à ses filles
j'est vécue un incendie(mes enfants étaient petits)et j'avais tout perdu,les gens de mon village avec le maire avais fait une collecte et une association m'avais donner des meubles
je me rappel de mon incenide comme si c'était hier,sa marque tout une vie




_________________


incendie chez une de mes soeurs 100721102809395527
incendie chez une de mes soeurs Mimi1010


incendie chez une de mes soeurs Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
sandrine
Invité




incendie chez une de mes soeurs Empty
MessageSujet: bonjour    incendie chez une de mes soeurs EmptyVen 23 Juil - 13:04:36

c'est ma petite cousine ( la fille du frère de ma grand-mère ) qui est décédé dans cette incendie !


est dans le communiqué ont lie que le père est la mère allé la voire ce qui est aberrent puise que mon oncle-son père a Brigitte a était assassiné il y a 29ans de cela mais pour 1500franc!

mais il s'agit en réalité du compagnon de ma tente !


est ont a beaucoup de mal a croire au suicide il est vrais qu'elle avais une mélancolie de son histoire d'amour passé mais ce suicidé si longtemps après c'est pas possible elle était dépressif mais pas suicidaire !
Revenir en haut Aller en bas
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46731
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

incendie chez une de mes soeurs Empty
MessageSujet: Re: incendie chez une de mes soeurs   incendie chez une de mes soeurs EmptyDim 25 Juil - 22:58:35

les locataires réintègrent les lieux



Les conclusions de l'enquête n'ont pas encore été révélées.
Les travaux nécessaires ont été effectués.
En dehors de l'appartement sinistré, les autres logements ont peu souffert de l'incendie.
Il s'agissait surtout d'un nettoyage du mobilier et des murs noircis par la fumée.
Des fenêtres provisoires ont été posées au troisième étage, les fenêtres ayant été soufflées par l'incendie.
Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
Contenu sponsorisé





incendie chez une de mes soeurs Empty
MessageSujet: Re: incendie chez une de mes soeurs   incendie chez une de mes soeurs Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
incendie chez une de mes soeurs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mes soeurs parties trop tot
» des soeurs siamoises (Knatalye et Adeline) séparées après 26 heures d'opération aux Etats-Unis
» Elle découvre que son fils a 150 frères et soeurs !
» Retrouvailles entre deux soeurs, 76 ans après, grâce au net
» sucette chez l'enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: Discussion Générales-
Sauter vers: