chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-62%
Le deal à ne pas rater :
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à mémoire de forme matelassés- 60×60 ...
14.54 € 37.99 €
Voir le deal

 

 Facebook

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46094
Age : 57
Date d'inscription : 20/02/2005

Facebook Empty
MessageSujet: Facebook   Facebook Icon_minitimeSam 15 Mai - 1:23:34

Facebook est un réseau social créé par Mark Zuckerberg et destiné à rassembler des personnes proches ou inconnues.
Depuis décembre 2009, il rassemble plus de 400 millions de membres à travers la planète, dont 15 millions en France et 947 540, en 2008, au Québec.
Il est le deuxième site le plus visité au monde selon Alexa Internet après google.com.

Facebook est né à Harvard : il était, à l'origine, le réseau social fermé des étudiants de cette université avant de devenir accessible aux autres universités américaines.
La vérification de la provenance de l'utilisateur se faisait alors par une vérification de l'adresse électronique de l'étudiant. Le site est ouvert à tous depuis septembre 2006.

Le 2 octobre 2008, Facebook annonçait qu'il allait implanter son siège international à Dublin, en Irlande (pour les marchés européen, africain et moyen-oriental).
Le 9 octobre 2008, Facebook annonçait qu'il allait ouvrir un bureau à Paris.

Le nom du site s’inspire des albums photo (trombinoscope ou facebooks en anglais) regroupant les photos prises de tous les élèves au cours de l'année scolaire et distribuées à la fin de celle-ci aux étudiants.



son histoire




Mark Zuckerberg a fondé « The Facebook », initialement à l'adresse thefacebook.com, le 4 février 2004.
L'inscription a d'abord été limitée aux étudiants de l'université Harvard et dès le premier mois, plus de la moitié de la population undergraduate de l'université Harvard était inscrite sur le service.
Eduardo Saverin (aspect commercial), Dustin Moskovitz (programmeur), Andrew McCollum (graphiste), et Chris Hughes ont rejoint Zuckerberg pour l'aider à promouvoir le site.
En mars 2004, Facebook s'est élargi aux universités Stanford, Columbia et Yale.
Cette expansion a continué avec l'ouverture de Facebook à l'Ivy League et aux écoles de la région de Boston et, progressivement, à la plupart des universités au Canada et aux États-Unis.
En juin 2004, Facebook a déplacé sa base à Palo Alto, en Californie.

La société a enlevé la particule The de son nom après l'achat du nom de domaine facebook.com en 2005 pour 200 000 dollars.
Facebook a lancé une version pour les écoles secondaires en septembre 2005 qui, pour Zuckerberg, était la prochaine étape logique.
À cette époque, pour rejoindre le réseau d'une école secondaire, il fallait une invitation. Facebook a ensuite élargi ses membres aux employés de plusieurs sociétés, dont Microsoft et Apple Inc..
Facebook a enfin été ouvert le 26 septembre 2006 à toutes les tranches d'âge à partir de 13 ans avec une adresse électronique valide.
En octobre 2008, Facebook a annoncé que le site allait établir son siège international à Dublin, en Irlande.

En 2009, Facebook a introduit une fonction de micro-blogging.
D'après Le Monde, cette nouveauté vise à ne pas se laisser prendre des parts de marché par son concurrent Twitter, qui bénéficie d'une bonne couverture médiatique.

À noter la sortie le 21 janvier 2010, d'un livre (non-officiel) retraçant l'histoire de la naissance de Facebook, depuis l'université de Harvard en 2003, jusqu'au courant de l'année 2009.
De plus, une adaptation cinéma de ce livre, par David Fincher, est en cours de production et annoncée sur les écrans en fin d'année 2010




son fonctionnement



Comme application de réseau social, Facebook permet à ses utilisateurs d'entrer des informations personnelles et d'interagir avec d'autres utilisateurs.
Les informations susceptibles d'être mises à disposition du réseau concernent l'état civil, les études et les centres d'intérêt.
Ces informations permettent de retrouver des utilisateurs partageant les mêmes intérêts.
Ces derniers peuvent former des groupes et y inviter d'autres personnes. Les interactions entre membres incluent le partage de correspondance et de documents multimédias.

Le 13 août 2007, une partie du code source de la page d’index du site a été piratée et publiée sur Internet.

Le pare-feu de certaines sociétés et écoles empêchent les employés et les élèves d'utiliser Facebook.
Beaucoup d'écoles et de sociétés ont bloqué l'accès à cette page. Cependant, la plupart des entreprises et des écoles ne bloquent pas le trafic sur le port 443 (HTTPS), ainsi il est toujours possible de se connecter au service.


son usage



Facebook propose à ses utilisateurs des fonctionnalités optionnelles appelées « applications », représentées par de petites boîtes superposées sur plusieurs colonnes qui apparaissent à l’affichage de la page de profil de l'utilisateur.
Ces applications modifient la page de l'utilisateur et lui permettent de présenter ou échanger des informations aux personnes qui visiteraient sa page.

L'utilisateur trouvera par exemple :

une liste de ses amis ;
une liste des amis qu'il a en commun avec d’autres amis ;
une liste des réseaux auxquels l'utilisateur et ses amis appartiennent ;
une liste des groupes auxquels l'utilisateur appartient ;
une boîte pour accéder aux photos associées au compte de l'utilisateur ;
un « mini-feed » résumant les derniers événements concernant l'utilisateur ou ses amis, sur Facebook ;
un « mur » (wall, en anglais) permettant aux amis de l'utilisateur de laisser de petits messages auxquels l'utilisateur peut répondre.

Par ailleurs une fonction « chat », disponible depuis avril 2008, permet de signaler à ses amis sa présence en ligne et, si nécessaire, de pouvoir discuter dans un « salon » privé (l'application ne permettant pas, pour le moment, de réunir plus de deux personnes dans un même salon).
Depuis février 2010, le chat de Facebook est basé sur le protocole XMPP, afin de permettre aux utilisateurs de s’y connecter avec le client de messagerie instantanée de leur choix.
Bien que basé sur un protocole ouvert, le chat reste réservé aux membres de Facebook.

Le choix des applications à afficher est laissé à l'utilisateur, qui peut en ajouter après avoir consulté le catalogue, ou bien en supprimer, changer leur agencement sur la page, ou en cacher certaines au public.

Le fait que Facebook soit ouvert aux applications tierces depuis mai 2007 a contribué au succès du site.
De nombreux concepteurs, débutants ou experts, n'hésitent pas à proposer leurs applications, qu'elles se destinent au web ou à une utilisation locale.
Selon Facebook, il existait au 30 novembre 2007 plus de 8 000 applications, officielles ou non officielles.
Des outils et des cadres de développements (armature, interface de programmation, exemples de code…) sont proposés aux développeurs afin que ces derniers puissent formater leurs conceptions aux normes de Facebook.
Le FBML par exemple, qui constitue le langage de mise en page standard sur Facebook, est un cousin du HTML compréhensible pour le développeur, mais parfois plus ou moins contraignant.


Récolte et vente d'informations personnelles à des entreprises privées


Depuis sa création, Facebook fait l'objet d'une controverse concernant le respect de la vie privée des utilisateurs.
Le logiciel utilise en effet les informations personnelles des utilisateurs afin d'introduire des publicités adaptées à leur profil et vend les informations livrées par les utilisateurs à des entreprises privées, comme c'est indiqué dans sa charte concernant la vie privée.
Cette charte indique par ailleurs que Facebook peut aller récolter des informations sur les membres à partir de sources extérieures comme les journaux, les blogs et d'autres sources sur Internet.

Les informations sur les utilisateurs sont également collectées par Facebook pour améliorer ses bases de données et permettre à ses clients de mieux cibler les publicités, en connaissant les comportements de consommation des utilisateurs de Facebook.
Les sites tiers peuvent, grâce à Facebook Social Ads, utiliser les informations amassées par Facebook pour envoyer des publicités ciblées en fonction des différentes caractéristiques des profils.
Ceux-ci pouvant par exemple contenir des données sur : la sexualité, le niveau d'études, les opinions politiques, la religion, les emplois occupés .

Le contrat passé avec les utilisateurs de Facebook spécifie que toutes les données entrées sur le site (messages, éléments de profils, photos etc.) ont leurs droits concédés sous licence à Facebook qui a le droit de les utiliser pour ses publicités, de les revendre à des tiers, de les sous-licencier. Le 4 février 2009, Facebook a modifié ses conditions d'utilisations et a inventé le principe d'une « licence perpétuelle sur tout le contenu déposé (articles, photos, vidéos...) par un utilisateur, y compris les contenus supprimés.
Devant le tollé provoqué, l'entreprise a fait marche arrière deux semaines plus tard.

Beacon, le dernier logiciel publicitaire de Facebook en date permet à des sites Internet intégrant un script de Facebook d'envoyer des informations sur les actions d'un membre de Facebook sur leur site (un achat, un jeu, etc.) aux amis Facebook de ce membre, dans leur « newsfeed », ou de mettre ces informations dans son journal sur sa page personnelle.
Cette forme de marketing est considérée comme très efficace, car elle passe par les réseaux sociaux et non par l'interpellation directe des personnes par la publicité.


Conséquences de la divulgation de la vie privée

Les informations sur la vie privée publiées sur Facebook peuvent être lues et utilisées par des personnes à qui elles n'étaient pas initialement destinées.

Certaines entreprises utiliseraient Facebook pour collecter des informations sur leurs employés tandis que des recruteurs s'en serviraient pour leur sélection de candidats : « Les recruteurs appuyaient parfois un refus d'embauche sur des détails privés ainsi collectés ».
Par ailleurs, certains parents se servent de Facebook pour surveiller la vie de leurs enfants.

Les Renseignements généraux puis Direction centrale du renseignement intérieur peuvent aussi collecter des informations et compléter leurs fichiers types EDVIGE.
C'est une forme de fichage volontaire.
Ce qui lui a donné le surnom d'« Edvige Volontaire ».

Des logiciels d'analyse de réseaux sociaux permettent cela et bien plus.
Mouvements et instruments pour lutter contre l'invasion de la vie privée

De nombreuses ONG de défense des droits de l'homme et de la vie privée des personnes, comme l'Electronic Frontier Foundation ou Privacy International, s'inquiètent de cette nouvelle manière de récolter des informations sur les internautes et de les utiliser.
Elles la considèrent comme d'autant plus pernicieuse qu'elle se met en œuvre avec la parfaite collaboration des utilisateurs de Facebook, qui n'ont pas nécessairement conscience des dangers d'une telle concentration d'informations entre les mains d'une entreprise privée, de leur vente à d'autres entreprises, ou de leur mise à disposition aux autorités fédérales américaines à leur demande.
Il semblerait également que les employés de Facebook puissent avoir accès aux pages de tous les utilisateurs du service.

Fin novembre 2007, un réseau lancé par MoveOn a fait pression pour défendre la vie privée des utilisateurs du site, et a lancé une pétition en ligne.
De nombreux groupes se sont créés sur Facebook pour dénoncer ce viol de la vie privée des utilisateurs du site.

Le site de MoveOn.org proposait des liens vers une pétition pour mettre un terme au système Beacon, ainsi que vers un site décrivant comment, sur Mozilla Firefox, bloquer Beacon : il faut télécharger l'extension (« addon ») BlockSite et faire une manipulation simple, expliquée sur le site mentionné.
La polémique liée à Beacon : de l'opt-out à l'opt-in

Jeudi 29 novembre 2007, face aux réactions suscitées par ce nouveau système publicitaire et à la menace que l'ampleur croissante du mouvement de protestation représentait pour l'image de l'entreprise, Mark Zukerberg a présenté ses excuses aux utilisateurs de Facebook et a indiqué qu'au lieu du système d'opt-out au cas par cas (à chaque nouvelle intrusion, l'utilisateur de Facebook devait signifier à chaque entreprise qui fonctionnait avec Beacon qu'il ne voulait plus faire partie du système), ce serait aux utilisateurs de décider d'intégrer globalement cette fonction, pour toutes les entreprises internet - « opt-in ».

Les données continuent donc à être récoltées, et la vie privée des utilisateurs, donc, à être surveillée, mais celles-ci ne sont exploitées commercialement par Beacon que si les utilisateurs s'inscrivent.
Les autres formes de publicité ciblées, elles, demeurent......





Facebook est actuellement disponible en 70 langues.

Les premières traductions à être lancées, en février 2008, sont les versions en espagnol et en allemand.

La version française de France a été mise en ligne le 10 mars 2008, alors que la version en français québécois a été lancée le 6 avril 2009.

D'autres langues ont également été introduites sur le site ou sont en cours d'introduction, principalement des langues très répandues, mais également des langues régionales (le basque, le catalan) ainsi que dans la langue construite internationale espéranto.

Facebook demande aux utilisateurs de son site de contribuer à la traduction de l'interface dans leur langue maternelle.
Tout utilisateur du réseau peut proposer une traduction des phrases originales en anglais.
Ces propositions de traduction sont ensuite soumises aux internautes qui votent pour la meilleure.
Les traductions « officielles » des phrases sont, en définitive, celles ayant été considérées comme les meilleures par les utilisateurs de Facebook.


En mai 2009, à quelques jours de l'élection présidentielle iranienne, le site a été interdit d'accès en Iran.
Une agence de presse proche des réformateurs a déclaré que « Selon certains internautes, le site a été interdit parce que les partisans du candidat Mir-Hossein Mousavi avaient réussi à utiliser Facebook pour mieux faire connaître les positions du candidat ».

Depuis novembre 2009, Facebook est également bloqué aux utilisateurs vietnamiens, sur décision du gouvernement local, mais aussi en Chine.
Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
Facebook
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» facebook
» pour mon facebook
» Facebook : il apprend la mort de son fils
» Le cambrioleur oublie de se déconnecter de Facebook...
» Il chute de 7 étage et doit sa vie... à Facebook

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: le savez vous?-
Sauter vers: