chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

 

 Jacques-Yves COUSTEAU

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46782
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2005

Jacques-Yves COUSTEAU Empty
MessageSujet: Jacques-Yves COUSTEAU   Jacques-Yves COUSTEAU EmptyVen 23 Sep - 23:46:51

Inventeur de la plongée autonome, Jacques-Yves Cousteau a révélé au monde entier la vie silencieuse et luxuriante des océans qu'il a sillonnés quarante ans durant.
Membre de l'Académie française, auteur de dizaines de livres et de films - dont le Monde du silence, Palme d'or à Cannes en 1956 - , il était aussi un défenseur passionné de la planète et de l'écologie.
Il s'est éteint le 25 juin 1997 à l'âge de quatre-vingt-sept ans.


Jacques-Yves COUSTEAU Cousteau23ab


avant le commandant Cousteau, l'océan n'existait qu'en surface et ses profondeurs n'étaient qu'inconnu et menaces.
Il n'était pas pour rien le Français le plus connu dans le monde et l'un des plus populaires en France.
Grâce à ses inventions, son amour des mers et un sérieux sens des affaires, Jacques-Yves Cousteau a dévoilé pour des centaines de millions de terriens la symphonie colorée des animaux et des plantes qui peuplent le monde du silence, à travers de nombreux films et livres.
L'homme au bonnet rouge avait aussi mis sa notoriété et ses liens avec des dirigeants de nombreux pays au service de l'écologie, pour protéger la Terre, les océans et les espèces vivantes des « folies meurtrières de notre temps ».

Ses réussites, Cousteau les doit à une alchimie entre ses passions : les voyages, la mer et le cinéma.
Né le 11 juin 1910 à Saint-André-de-Cubzac, près de Bordeaux (sud-ouest de la France), Jacques-Yves Cousteau découvre très tôt les voyages grâce à son père, avocat d'un milliardaire américain qui emmène la famille passer une année à New York lorsque Jacques-Yves a dix ans.
Dès treize ans, il se passionne pour le cinéma amateur. Quant à la mer, il la découvre dans les calanques près de Marseille (Sud) où sa famille s'est installée, puis à l'Ecole navale de Brest (Ouest) avant de sillonner les océans comme officier de marine sur la Jeanne-d'Arc, navire-école de la Marine nationale.

Tenté par l'aéronavale, il doit renoncer au pilotage après un grave accident de voiture en 1936.
Lorsque survient la guerre, Cousteau est en garnison à Toulon.
Il occupe ses loisirs à filmer, sa caméra enfermée dans un bocal, les épaves de bateau et les magnifiques fonds marins d'une mer Méditerranée encore épargnée par la pollution.

Pour plonger, l'époque ne connaît que les lourds scaphandres reliés par un tuyau d'air à la surface - trop compliqué pour Cousteau, qui rêve d'un scaphandre autonome.
Un rêve bientôt réalisé : en 1943, il met au point avec l'ingénieur Emile Gagnan, inventeur d'un détendeur pour les véhicules à gazogène, l'appareillage de respiration sous-marine à partir d'air comprimé contenu dans une bouteille.
Le brevet de l'« Aqua-Lung » (poumon aquatique en anglais), et les droits sur la fabrication de l'appareil par la société Aqualung, aujourd'hui encore numéro un du marché des équipements de plongée, feront la fortune des deux hommes.

Dès lors, Cousteau plonge et replonge à l'aide de son invention, filmant des épaves de la guerre pour la Marine ou des épaves antiques pour son plaisir d'archéologue amateur.
Il atteint la profondeur record de 100 mètres en 1947, et se prend de passion pour l'océanographie.
Son étonnante capacité à financer ses projets se révèle lorsqu'en 1950, lord Guinness, un mécène anglais, rachète à son intention un ancien dragueur de mines britanniques.
Transformé en navire océanographique, la Calypso deviendra le héros des aventures sur et sous les mers de Cousteau, désormais commandant.

Soucoupes plongeantes

Son équipe de plongeurs-cinéastes invente en tâtonnant les techniques du cinéma sous-marin.
Révélant un univers de lumière et de couleurs peuplé de mérous, de baleines ou de morses, le film le Monde du silence, que réalisent Cousteau et le cinéaste Louis Malle remporte la Palme d'or au festival de Cannes en 1956 avant d'attirer plus de deux millions de spectateurs. Riche, célèbre, l'explorateur du monde sous-marin démissionne de la Marine avec le grade de capitaine de corvette et se consacre aux campagnes à bord de la Calypso.

Avec sa femme Simone, qu'il épouse en 1937, et leurs enfants Philippe et Jean-Michel, le commandant Cousteau accueille à son bord les scientifiques de tous horizons - géologues, géophysiciens, biologistes, zoologues, archéologues, écologistes - et explore chaque saison la mer Rouge ou le Saint-Laurent, l'Antarctique ou l'Amazonie.
De ces périples naissent une cinquantaine de livres, deux encyclopédies, plusieurs films et surtout une centaine de documentaires que les télévisions de tous les pays s'arrachent.
Ce que le grand public connaît de la vie des océans, c'est à la télévision de Cousteau qu'il le doit !

L'affiche japonaise du Monde du silence (1956) qui révéla les trésors des fonds sous-marins au monde entier.

Pour filmer et travailler sous la mer, il construit de petites « soucoupes plongeantes », puis des maisons sous-marines.
Dans Précontinent III, immergée par 110 mètres de fond au large du cap Ferrat, six « océanautes » travaillent plusieurs semaines en respirant un mélange d'hélium et d'hydrogène, s'épargnant les longues et contraignantes séances de décompression indispensables lors de la remontée.
En revanche, son projet de sous-marin de conception révolutionnaire financé par la France, l'Argyronète, échoue en 1972.
Cousteau n'est pas infaillible...
Certains d'ailleurs critiquent son autoritarisme, ou l'exploitation commerciale des expéditions au détriment de la connaissance scientifique.

« Captain Planet »

Pour Cousteau, l'écologie justifie son action.
A force de parcourir les océans, l'explorateur a pris conscience des menaces que font courir les hommes sur les écosystèmes marins et la Terre entière.
En 1960, il s'insurge contre l'immersion de déchets radioactifs en mer Méditerranée, que le général de Gaulle, alors président de la République, fait cesser.
Il crée aux Etats-Unis en 1974, The Cousteau Society, puis en France la Fondation Cousteau (devenue Equipe Cousteau en 1992), pour promouvoir la sauvegarde de la planète et récolter des fonds pour ses coûteuses expéditions auprès des adhérents - 400 000 aujourd'hui.

Directeur du musée océanographique de Monaco de 1957 à 1988, Cousteau a l'oreille des chefs d'Etat du monde entier.
Intervenant plusieurs fois à la tribune de l'Organisation des nations unies (ONU), il parvient à faire de l'Antarctique une réserve protégée de toute exploitation.
Elu à l'Académie française en 1988, il ne se décide toujours pas à la retraite : au Sommet de la Terre de Rio (Brésil) en 1992, il lance une pétition « pour les droits des générations futures », qui rassemblera plus de 5 millions de signatures.
Séduits à nouveau, les médias l'appellent « Captain Planet ».

Ironie des dates, la Calypso sombre dans le port de Singapour le 8 janvier 1996, jour de la mort de l'ancien président français François Mitterrand.
Immédiatement Cousteau lance une souscription pour construire la Calypso II, qui devrait prendre la mer fin 1998 sous la direction de sa seconde femme, Francine. Sans l'attendre, l'infatigable explorateur des océans a rejoint pour toujours le monde du silence.

_________________
Jacques-Yves COUSTEAU Je-t-a10



Jacques-Yves COUSTEAU Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
Jacques-Yves COUSTEAU
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yves Rocher
» Yves Montand
» Jacques Higelin
» Jacques VILLERET
» Jean-Jacques Goldman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: grands personnages-
Sauter vers: