chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-59%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont induction – 9,6 L
21.99 € 53.97 €
Voir le deal

 

 Les dangers de la santé via Internet

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte


Féminin Nombre de messages : 46000
Age : 57
Date d'inscription : 20/02/2005

Les dangers de la santé via Internet Empty
MessageSujet: Les dangers de la santé via Internet   Les dangers de la santé via Internet I_icon_minitimeVen 10 Avr - 13:38:58

Dénicher du Xenical, cette pilule magique amaigrissante, délivrée uniquement sur ordonnance ?

Rien de plus facile.
Sur les forums des sites Internet, de nombreux consommateurs échangent des tuyaux. Un site belge propose une livraison express en France ; celui d’une célèbre nutritionniste domiciliée en Israël offre le meilleur rapport qualité/prix.
Autre exemple : aujourd’hui, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a prévu de faire part de ses préoccupations concernant l’arrivée en France d’une nouvelle pilule anti-obésité baptisée Alli.
Or ce comprimé est disponible depuis longtemps sur Internet .
Pour l’Afssaps, c’est donc aussi l’occasion de rappeler que, paradoxalement, la vente de médicaments sur Internet est… très réglementée.
La réalité est bien différente.
Sur Ia Toile, ils sont de plus en plus nombreux à remplir leur placard à pharmacie sans ordonnance.
« Le nombre de cas graves se multiplie. Je pense à un jeune homme hospitalisé récemment après avoir ingéré une préparation amincissante achetée sur Internet, il s’en est sorti de justesse », raconte Laurence Danaud, porte-parole de la Direction générale de la santé (DGS).


Le risque majeur, la contrefaçon

Se soigner grâce au Net, c’est dangereux.


Première menace, la possibilité d’acheter des médicaments sans prescription médicale, et donc sans l’avis d’un professionnel avisé.
La loi française l’interdit pourtant formellement depuis 2003, mais il reste aisé de s’en procurer malgré tout.
« Certains consomment du Viagra – le fameux médicament contre les troubles de l’érection – alors qu’ils ont des problèmes cardiaques ! » regrette Aude Chaboissier, de l’Afssaps.

Le second danger, majeur, c’est la contrefaçon.
Philippe Lamoureux, président du Leem, le syndicat des entreprises de médicaments, estime que 50 % des médicaments qui circulent sur Internet sont contrefaits.
Ce qui explique qu’ils soient souvent vendus à des prix très attractifs.
Selon l’OMS, la contrefaçon représente 10 % de la vente mondiale de médicaments.

De son côté, la Direction générale de la santé avoue son impuissance : « Communiquer coûte cher, nous devons donc fixer des priorités. Nous abordons avant tout des problèmes de santé publique comme l’alcool ou le tabac. »
L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé tient le même discours : « Nous n’avons pas les moyens de payer une pub sur TF1 pour informer le public. »
Et il est d’autant plus difficile d’agir que ces sites sont souvent hébergés à l’étranger.
« Nous ne pouvons pas être derrière tout le monde », poursuit-on à l’Afssaps. En juillet dernier pourtant, le forum des droits des internautes avait fait des propositions, dont celle d’engager une campagne nationale de sensibilisation. Plus de huit mois après, cette recommandation est restée lettre morte.
Des législateurs pas très familiers de la Toile

Les professionnels de la santé s’interrogent également sur le boom des forums médicaux, Doctissimo en tête, dont le succès ne se dément pas.
En début de semaine sont sortis les chiffres de fréquentation des sites Internet. Selon Médiamétrie, l’e-santé explose. Au moins 30 % des internautes consulteraient un site de santé chaque mois.
En février, sur les 10 sites Internet ayant enregistré la plus forte progression d’audience, deux sont consacrés à la médecine : Doctissimo (groupe Lagardère) et E-sante qui comptabilisent respectivement 35,5 millions et 3,3 millions de visites par jour.
« La démocratisation de l’accès à l’information médicale est une bonne chose, mais il faut empêcher que des sornettes soient mises en ligne et prises au pied de la lettre », estime Etienne Caniard, président de la commission « Qualité et diffusion de l’information médicale » à la Haute Autorité de la santé (HAS).

L’instance a mis en place un certificat de qualité, dont Doctissimo ne peut pour l’instant se prévaloir.
« Doctissimo est un site qui a une démarche commerciale, qui pousse clairement à la vente », estime pour sa part Jean Parrot, président de l’ordre national des pharmaciens.
Ce qui chiffonne ces professionnels, c’est le manque de sérieux de certains sites très populaires. En mars dernier, un amendement a été voté à l’Assemblée.
Objectif : obliger les sites médicaux certifiés à afficher sur leur page d’accueil des liens vers des sites institutionnels.
« C’est la démonstration que nos législateurs ne sont pas très familiers de la Toile », estime Etienne Caniard, qui juge « peu probable que les internautes aillent soudainement surfer sur les sites institutionnels si on ne les rend pas plus attractifs ».

_________________
Les dangers de la santé via Internet Je-t-a10



Les dangers de la santé via Internet Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
https://jacotte26.forumactif.com
 
Les dangers de la santé via Internet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les dangers de l'été
» les dangers du Doliprane
» Les symboles de dangers
» Deux nouveaux pictogrammes à partir de mardi pour informer les femmes enceintes des dangers
» Les dangers du téléphone en situation de conduite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: BIOLOGIE , SANTEE, BEAUTEE , BIEN ETRE AU NATUREL-
Sauter vers: