Scorpion

Aller en bas

Scorpion Empty Scorpion

Message  jacotte le Ven 16 Mai - 19:39:30

Les scorpions (ou Scorpiones en latin) sont un ordre d'arthropodes de la classe des arachnides.
Ils se distinguent des araignées par leurs pédipalpes en pinces et par l'aiguillon venimeux qu'ils portent au bout de leur abdomen.

Scorpion Scorpi13


Habitat

Les espèces actuelles sont toutes terrestres et on les rencontre dans une zone limitée au nord comme au sud aux environs du 50e degré de latitude.
Les scorpions sont des animaux particulièrement résistants que ce soit au froid, à la chaleur, au jeûne ou même aux radiations ionisantes (plus de 150 fois la dose mortelle pour l'homme : 900 Gy contre 6).
Ils ont une grande faculté d'adaptation qui leur a permis de s'installer sur tous les continents et dans tous les biotopes y compris sous la neige et des zones marines intertidales.
On peut aussi bien les trouver à 800 m de profondeur qu'à 5 500 m d'altitude.
La plus forte concentration de scorpions se trouve dans l'hémisphère sud, et on les trouve surtout dans les régions chaudes.
Leur absence totale de Nouvelle-Zélande dénote une intéressante similarité avec la répartition des mammifères.

Scorpion Insect10Scorpion Insect11


Activité

Leur activité est essentiellement nocturne et crépusculaire.
Les scorpions sont des prédateurs essentiellement insectivores.
Ils se nourrissent uniquement de proies vivantes qu'ils paralysent à l'aide de leur venin ou maintiennent solidement entre leurs pinces (appelées pédipalpes).
Ils utilisent toutefois leur venin avec parcimonie, le stock mettant deux semaines à se reconstituer.
La piqûre de l'aiguillon caudal, très douloureuse, produit des accidents qui peuvent devenir mortels pour l'homme, surtout quand il s'agit des grands Androctonus d'Afrique et Centruroides d'Amérique du Sud.
On les trouve sous les pierres dans les endroits arides, dans les vieux murs, quelques-uns préfèrent les habitations.

Anatomie

Le corps d'un scorpion est divisé en trois parties : le céphalothorax (ou prosoma), le mésosoma et le métasoma (certains regroupent ces 2 dernières en abdomen ou opisthosoma).

Céphalothorax : il est recouvert dorsalement par la carapace (ou bouclier) qui porte 2 yeux médians et de 2 à 5 paire d'yeux latéraux plus petits. Ventralement, il porte quatre paires de pattes locomotrices et une paire de pédipalpes (ou pattes mâchoires). La bouche située en partie tout à fait antérieure est encadrée par une paire de chélicères.

Mésosoma : partie avant de l'abdomen divisée en sept segments. Le premier contient les organes sexuels qui débouchent ventralement sous l'opercule génital, le second porte les peignes (organes sensoriels) et les 3 suivants portent une paire de poumons qui s'ouvrent ventralement par des stigmates.


Scorpion Scorpi11
Métasoma : ou queue, divisée en cinq segments, le dernier portant l'anus et le telson qui est la vésicule à venin terminée par un aiguillon.
Les pattes locomotrices sont composées de huit articles et se terminent par une paire de griffes.

Les pédipalpes couramment appelés « pinces » servent principalement pour la capture des proies mais aussi lors des danses nuptiales. Ils sont divisés en six segments. Le premier est la pince elle-même, divisée en un doigt fixe (tibia) et un doigt mobile (tarse). Leur taille varie fortement selon les espèces.
Les peignes, organes spécifiques aux scorpions sont recouverts de milliers de capteurs chimiques. Leurs fonctions sont mal connues, ils servent à détecter la texture et sans doute d'autres caractéristiques du sol.
La cuticule des scorpions qui constitue leur exosquelette, a la particularité d'être fluorescente en lumière noire (UV 350-370 nm).
Cette fluorescence due à la structure même de la cuticule se conserve à la mort de l'animal, et certains fossiles sont encore fluorescents.


Scorpion Scorpi10

Scorpion Scorpi12


Cycle de vie et reproduction

La plupart des scorpions se reproduisent par reproduction sexuée, mais quelques espèces sont parthénogénétiques, des œufs non fécondés donnant naissance à des jeunes.
Le dimorphisme sexuel est faible, les mâles sont parfois plus élancés avec une queue plus fine et des segments plus longs, mais seuls des détails anatomiques subtils permettent aux spécialistes de distinguer à coup sûr les sexes.
Lors de la parade, mâle et femelle se tiennent par les pinces et semblent exécuter une danse qui permet en fait au mâle de tirer la femelle vers un endroit propice où il va déposer son spermatophore (baguette de quelques millimètres à un centimètre selon les espèces) qu'il colle au sol. Le mâle doit ensuite amener la femelle exactement au dessus de ce spermatophore pour qu'il rentre dans ses organes sexuels. Il peut arriver que la femelle dévore le mâle à la fin de cette danse.
Les scorpions sont vivipares ou ovovivipares et donnent naissance à chaque portée selon les espèces entre trois et plus d'une centaine de petits appelés pullus que la femelle porte sur son dos de quelques jours à quelques mois.
Comme tous les animaux possédant un exosquelette, la croissance se fait par mues successives. Les jeunes scorpions muent régulièrement jusqu’à l’âge adulte, à partir de ce moment les mues seront plus espacées dans le temps.
Un scorpion vit entre 3 et 10 ans selon les espèces, les plus grandes vivant plus longtemps.
Quand un mâle est sur le territoire d’une femelle, il détecte les phéromones de sa partenaire grâce à ses pectines.
Les pectines se situent sur le deuxième segment du mesosoma. Ce sont des organes sensoriels qui ressemblent à des peignes.
Les pectines permettent à l’animal de sentir les vibrations du sol et de reconnaître son environnement.
Chez le mâle, elles sont plus larges et comportent plus de dents.
Ces « récepteurs chimiques » sont donc essentiels pour la reproduction.
Les premiers échanges entre les deux partenaires peuvent être brutaux. La femelle peut piquer le mâle et le tuer.
Inversement, le mâle pique parfois la femelle pour la calmer.
Il lui injecte alors une petite quantité de venin qui sert en quelque sorte d’anesthésiant.
C’est en général, à la tombée de la nuit, que les accouplements s’effectuent. Le couple se fait face à face et le mâle saisit les pédipalpes de la femelle afin de la guider.
Il l’entraîne alors dans une danse circulaire appelée la « promenade à deux ».
Cette chorégraphie, entrecoupée de haltes, peut durer environ cinq minutes à plus d’une heure.
Pendant la danse nuptiale, le mâle recherche avec ses pectines une surface plate et lisse afin d’y déposer son spermatophore.
La « promenade à deux » sert donc au mâle à trouver un terrain idéal pour la procréation.
Le spermatophore se présente sous la forme d’un bâtonnet qui contient les spermatozoïdes.
Le mâle doit guider la femelle afin qu’elle se place au-dessus du spermatophore dont une extrémité est équipée d’une sorte de ressort qui sert à injecter le sperme par l’opercule génital de la femelle.
Il n’y a donc pas véritablement accouplement mais plutôt fécondation.
L’accouplement peut parfois se finir en drame. Environ 40% des femelles dévorent leur conjoint à la fin de la fécondation.
Les scorpions sont ovovivipares ou vivipares. Dans le premier cas, les œufs riches d’une réserve de vitellus se développent au sein du ventre maternel. On parle alors d’espèces apoïkogéniques.
Chez les espèces vivipares ou katoïkogéniques, les embryons sont nourris directement par la mère.
Selon les espèces, la gestation peut varier de 2 mois à 22 mois. Chez certaines espèces, la femelle peut conserver le sperme pendant plusieurs mois, voire plusieurs années en attendant des conditions favorables.
Le temps de gestation dépend de nombreux facteurs : température, humidité, nourriture, stress pour les espèces captives).

Scorpion Pullus10
Les bébés scorpions sont appelés pullus. Sans défense, ils se réfugient sur le dos de leur mère. Leur nombre est très variable en fonction des espèces : de 10 à plus de 100.
Les pullus stade I ont un exosquelette immature de couleur claire. Les femelles transportent leurs petits et les défendent contre les prédateurs.
Ce stade dure entre 5 et 25 jours.
Le stade II débute après la première mue ou exuviation.

Scorpion Scorpi14

Les pullus quittent alors le dos de leur mère et s’enhardissent.
Le nombre de mues varie de 4 à 9 jusqu’à ce que l’individu atteigne sa maturité sexuelle, entre un et trois ans

_________________
Scorpion Je-t-a10



Scorpion Bougie10

jacotte
jacotte
administratrice

Féminin Nombre de messages : 43079
Age : 54
Date d'inscription : 20/02/2005

http://jacotte26.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum