chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le preservatif masculin et feminin

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 40695
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: le preservatif masculin et feminin   Ven 16 Mai - 15:27:16

Le préservatif est un étui mince et souple, imperméable au sang ainsi qu'aux sécrétions vaginales et péniennes.
Le préservatif, correctement utilisé lors des relations sexuelles, est le seul contraceptif qui protège également des infections sexuellement transmissibles (IST).
On le nomme aussi condom, du mot allemand Latexkondom, ou plus familièrement capote ou capote anglaise. La ville française de Condom, dans le Gers, n'est donc qu'une simple homonymie.
il existe 2 types de préservatif : le préservatif masculin (male condom) et le préservatif féminin (female condom).


Histoire

Le préservatif est né 3 000 ans avant JC. Les soldats égyptiens souhaitant se protéger des maladies vénériennes à l'aide de boyaux de mouton ou de vessie de porc. Par la suite, le préservatif deviendra aussi un moyen de contraception, qu'il soit en papier de soie huilé, en soie ou en velours.
Il sera ainsi interdit à plusieurs reprises car accusé de favoriser la débauche.
Le premier préservatif en caoutchouc est inventé en 1880 par la compagnie de pneumatiques Goodyear Tire & Rubber, soit 40 ans après la découverte de la vulcanisation du caoutchouc.
Il est lavable après usage et garanti cinq ans.




Efficacité


L'efficacité du préservatif dans la prévention des MST n'est connue qu'approximativement, et varie, selon les études disponibles, entre 60 et 96 % environ (par exemple, une méta-étude de 1993 conclut à une réduction du risque de 69 % ; une autre étude de 1994 donne 87% moyenné (entre 60% et 96%) même si ces études concluent au peu de fiabilité de leurs propres mesures).

Les études ont montré aussi qu'une part non négligeable de ce manque de fiabilité provient souvent d'une mauvaise éducation quand au port du préservatif, cf. ci-dessous. La principale problématique mise en avant reste essentiellement celle d'une mauvaise pose du préservatif et d'une mauvaise connaissance du dispositif.

Exemples :

problématiques mécaniques (déchirures, fissures même microscopiques laissent passer les sécrétions) ;
utilisation de préservatifs ayant dépassé leur date limite d'utilisation ;
utilisation de corps gras rendant le matériel poreux donc caduque ( concerne uniquement les préservatifs en latex) ;
manque de lubrifiant, y compris lors de rapports vaginaux mais surtout en ce qui concerne les rapports anaux.
Voici d'autres exemples de mauvaise utilisation et la conséquence lors des rapports génitaux ou anaux (plus risqués concernant la transmission du VIH) :

trop large, un préservatif ne tient pas en place ;
trop petit ou trop fin (rapport anaux, surtout), un préservatif se fissure voire craquèle ;
des bulles d'air entre la verge et le préservatif mal déroulé provoquent des craquements ;
le non respect de la poche de réserve peut aussi être à l'origine d'éclatements locaux et minuscules mais dangereux ;
l'utilisation de deux préservatifs en même temps est à l'origine de déchirure.
Les études sur la perméabilité réelle du matériel [souvent mise en avant par des groupes opposés à l'utilisation du préservatif] n'ont pas encore été réalisées.
par exemple son efficacité en tant que contraceptif est mieux connue.
Son indice de Pearl va de 2 à 15 % d'échec pour le préservatif masculin et de 5 à 25 % d'échec pour le préservatif féminin.

Préservatif masculin

Utilisation

Le condom masculin est généralement en latex. Il se place sur le pénis en érection, avant une relation sexuelle mettant en contact le sexe masculin et une muqueuse ; il remplit deux fonctions :

prophylactique, pour éviter la propagation de maladies et d'infections sexuellement transmissibles (MST et IST) ;
contraceptive, pour éviter la procréation non désirée.
Le préservatif masculin doit respecter des normes strictes.
Les différents contrôles peuvent concerner les dimensions, les volumes et pressions d'éclatement, la résistance à la traction avant et après vieillissement, l'absence de perforations, la stabilité des couleurs, la résistance au stockage, les emballages.


Cas d'utilisation :

pénétration vaginale ;
pénétration anale : à noter que les risques de transmettre une MST ou une IST sont plus élevés dans ce cas et qu'il est recommandé d'utiliser des préservatifs spécifiquement dédiés à cet usage ;
fellation.

Précautions d'utilisation :

un préservatif est périmé au bout de 5 ans ;
il ne s'utilise qu'une seule fois ;
il doit être conservé dans un endroit frais et sec ;
il ne faut jamais utiliser deux préservatifs l'un sur l'autre ;
il doit être enlevé de sa pochette avec les mains et non à l'aide de ciseaux ou d'ustensiles coupants sous peine de l'endommager
en cas de rapports anaux, l'usage des gels lubrifiants, vendus entre autres en pharmacies et en grandes surfaces, est recommandé. Les corps gras (crèmes, huiles, vaseline par exemple) sont fortement déconseillés avec les préservatifs en latex, car ils les rendent poreux, et donc inefficaces.




Les différents préservatifs masculins

Des préservatifs avec des caractéristiques différentes existent : la taille, la texture, les parfums, mais aussi le lubrifiant varient.

Un préservatif peut mesurer entre 170 et 215 mm de longueur et de 49 à 60 millimètres de diamètre, pour les préservatifs européens.

Les préservatifs standards sont ceux disponibles dans les distributeurs (en France, situés devant les pharmacies, et dans les lycées).
Les préservatifs plus fins ont une épaisseur de 40 à 55 micromètres.
Le préservatif le plus fin vendu en Europe a une épaisseur de 15 micromètres.
Certains préservatifs sont mieux lubrifiés. Cela permet de contourner les problèmes de sécheresse vaginale. La lubrification est aussi le garant d'un confort plus important et réduit aussi le risque de rupture... attention toutefois à bien utiliser des gels lubrifiant compatibles avec les préservatifs en latex (sans corps gras).
Des préservatifs grande taille existent.
Pour les personnes allergiques au latex, des préservatifs sans latex existent. Attention, si certains modèles sont effectivement sans latex (cas du Durex avanti par exemple), d'autres ne sont que déprotéinéisés du latex... mais des traces peuvent demeurer présentes.
Des préservatifs avec des nervures existent.
Certains préservatifs sont colorés ou parfumés : par exemple: rose, orange, à la fraise, à la menthe, ou à la vanille. Il en existe même des phosphorescents.




Préservatif féminin

Le préservatif féminin est le pendant du préservatif masculin adapté à la morphologie de l'organe sexuel féminin.
Ce dispositif est composé d’une fine gaine en polyuréthane (pour éviter les problèmes d'allergie du latex) munie d'un anneau souple à chaque extrémité.
L’anneau du côté fermé se tord et se place dans le vagin alors que l’autre bout prend place à l’extérieur et recouvre les parties génitales.

MODE D'EMPLOI DU PRÉSERVATIF FÉMININ


Le préservatif féminin peut etre placé à tout moment avant la pénétration (avant le rapport lui-meme ou juste avant la pénétration). Mettez-vous dans une position confortable : couchée, assise, ou debout avec un pied posé sur une chaise.
Ouvrez la pochette individuelle de Femidom et sortez le préservatif avec précaution, surtout si vous portez des bijoux.
Assurez-vous que l'anneau interne se trouve au fond du préservatif.
Tenez Femidom par cet anneau en le pressant entre le pousse et l'index.
Sans le relacher, insérez l'anneau dans le vagin et poussez-le aussi loin que possible.
Placez ensuite l'index à l'intérieur du préservatif et enfoncez-le jusqu'au fond du vagin en poussant sur l'anneau interne.
Lorsque Femidom est en place, l'anneau externe doit se trouver à l'extérieur du vagin.
Il est imperceptible car il se plaque contre la peau.
Pendant le rapport, assurez-vous que le pénis de votre partenaire pénètre correctement à l'intérieur du préservatif. Il est normal que le Femidom se déplace légèrement en suivant les mouvements du vagin, vous etes toujours aussi protégée.



Au même titre que le préservatif masculin, le préservatif féminin est à la fois contraceptif et protège des maladies sexuellement transmissibles (MST).
L'anneau interne peut être retiré pour plus de confort mais également pour les rapports anaux.
Il ne sert alors que de guide pour positionner le préservatif.
Une fois retiré, le préservatif féminin doit être jeté.
Son utilisation doit impérativement être limitée à un seul partenaire, afin d'éviter les transmissions de virus entre deux partenaires masculins.

En France, son utilisation reste encore marginale.
Des efforts sont entrepris pour la promotion de ce préservatif car il est aujourd'hui le seul seul moyen de contraception et de protection contre le VIH et les IST entièrement contrôlé par les femmes.
En effet, le préservatif féminin ne requiert pas l'approbation du partenaire masculin car il peut être mis en place facilement quelques heures avant un rapport sexuel. Les deux principaux obstacle à sa diffusion sont son aspect (rebutant au premier abord, il souffre en fait du même obstacle fait au préservatif masculin dans les années 1990) et son coût qui a cependant diminué de moitié en 2007 (en 2008, de l'ordre de 1€ l'unité) grâce à une nouvelle formule en nitrile synthétique moins cher à produire que le polyuréthane.

Avantages habituellement cités pour ce préservatif :

il est très solide (moins de risque de déchirure qu'avec les préservatifs en latex) ;
il peut être posé longtemps avant le rapport, ce qui n'interrompt pas les préliminaires ;
après éjaculation, il n’impose pas le retrait immédiat ;
il ne serre pas le sexe masculin, permettant de meilleurs sensations au niveau du penis (inconvénient souvent cité au sujet du préservatif masculin ; à noter que dans les conditions normales d'utilisation, l'anneau interne n'est pas ressenti par le partenaire masculin) ;
il ne provoque pas d’allergie, car il n’est pas en latex mais en polyuréthane pour sa première version ou en nitrile synthétique pour la seconde pour réduire le coût de production .
les préservatifs sans latex sont plus perméables aux échanges de chaleur et de mouvements




Allergies au latex

La majorité des préservatifs masculins étant constitués de latex, ils peuvent déclencher des réactions allergiques (démangeaisons, rougeurs, brulures).
Il existe des produits alternatifs (préservatifs masculins et féminins) sans latex permettant à tous de se protéger.
Cependant, le coût de tels produits est plus élevé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
le preservatif masculin et feminin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: BIOLOGIE , SANTEE, BEAUTEE , BIEN ETRE AU NATUREL-
Sauter vers: