chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les antibiotiques

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte

Féminin Nombre de messages : 42687
Age : 53
Date d'inscription : 20/02/2005

Les antibiotiques Empty
MessageSujet: Les antibiotiques   Les antibiotiques I_icon_minitimeMer 20 Fév - 13:56:20

Les antibiotiques, une arme contre les bactéries

Bien longtemps, dans l'imaginaire collectif, les antibiotiques ont constitué LA solution fiable et efficace contre toute maladie. Que nenni ! Bien au contraire, pour efficaces qu'ils soient, ils ne peuvent agir que sur un type bien particulier de pathologies : les infections bactériennes. Et elles sont plutôt rares : en France, moins de 30% des infections contractées seraient bactériennes. Les plus fréquentes, comme le rhume ou la grippe, sont provoquées par des virus. "En général, les antibiotiques sont prescrits pour une durée de 5 à 8 jours, ce chiffre variant en fonction de l'infection et de son importance", explique Josette Midrecourt, de l'Ordre des pharmaciens.

Parmi les bactéries les plus célèbres ou les plus fréquentes, on retrouve :

Escherichia Coli. Elle est responsable de certaines gastro-entérites qui, si vous les avez subies, ont dû vous laisser un mauvais souvenir. E-coli est particulièrement fan des viande crues ou peu cuites, du lait, du jus de pomme non pasteurisé ou encore de l'eau des piscines insuffisamment chlorées.
Les streptocoques figurent également parmi les bactéries stars. Elles existent en plusieurs versions. Les streptocoques du groupe A sont essentiellement responsables des infections de la gorge telles que les pharyngites. Le streptocoque pneumocoque s'attaque quant à lui aux poumons et peut déclencher une pneumonie bactérienne.

La bactérie méningocoque est sans doute encore plus redoutable. C'est elle qui est responsable de la célèbre et très contagieuse méningite à méningocoques. Cette affection des méninges, l'enveloppe qui entoure le cerveau et la moelle épinière, est particulièrement grave dans sa forme bactérienne, alors que sa forme virale est souvent bénigne. Les premiers symptômes : mal de tête, raideur de la nuque, vomissements et sensibilité à la lumière.

Beaucoup moins courante aujourd'hui mais particulièrement ravageuse dans les années 40, la bactérie tuberculosis infecte les poumons jusqu'à entraîner leurs disparition progressive. Grâce à la mise au point de la pénicilline, des millions de tuberculeux ont pu être sauvés in extremis.

De nombreuses autres bactéries existent, responsables de maladies toutes plus réjouissantes les unes que les autres telles que la salmonellose, la fièvre typhoïde ou encore le botulisme, entre autres. Les staphylocoques dorés font régulièrement la une des journaux car souvent responsables des fameuses infections nosocomiales.

Comment distinguer infection virale et infection bactérienne

L'ennui, avec les bactéries, c'est qu'elles peuvent provoquer des maladies qui existent aussi en version virale. La gravité et le traitement ne sont pas les mêmes. Alors, comment savoir. Avant même les tests médicaux qui permettront de confirmer le diagnostic, quelques signes peuvent permettre de distinguer l'infection bactérienne de l'infection virale.

Les symptômes de l'infection virale disparaissent généralement en moins de dix jours, tandis que les maladies bactériennes perdurent souvent au-delà de deux semaines.

L'infection bactérienne est souvent associée à une forte fièvre, persistante.

Contrairement à un rhume "classique", provoqué par un virus, les bactéries conduisent à des sécrétions nasales colorées et épaisses.

La toux provoquée par une infection bactérienne devient chronique en l'absence de traitement.

Les antibiotiques, découverts par inadvertance

1928. Alors qu'il se livre à des expériences dans son laboratoire, Alexander Flemming, un médecin anglais, fait une découverte troublante, à laquelle il ne s'attendait pas : une moisissure, le penicillum, empêche les bactéries de se développer dans les cultures qu'il a mises en place. De là à penser en faire un médicament, il n'y a qu'un pas… Qui ne sera franchi qu'une quinzaine d'année plus tard, dans les années 40.
La pénicilline, le tout premier antibiotique, apparaît sur le marché alors que la tuberculose fait des ravages. Il sauvera des millions de vie. "Il est toutefois important de préciser que ce n'est pas la pénicilline qui a permis d'éradiquer la tuberculose, complète Didier Guillemot, responsable de l'unité pharmacoépidémiologie et maladies infectieuses à l'Institut Pasteur. Les antibiotiques soignent les personnes malades, mais ils n'empêchent pas la contagion. En outre, on oublie souvent qu'au-delà de la tuberculose, la pénicilline a permis de soigner les infections des blessés de guerre mais aussi les femmes qui viennent d'accoucher. Avant les années 50, il n'était pas rare que le pronostic vital de la nouvelle maman soit engagé, à cause d'infections liées à l'accouchement."

Plusieurs familles, un même principe

Aujourd'hui, de nombreuses autres familles d'antibiotiques se sont développées. Certaines sont basées sur d'autres champignons, d'autres sont issues de produits totalement synthétiques. Leur principe est toujours le même : empêcher la prolifération des bactéries. Mais les méthodes varient.

Pour se multiplier, les bactéries se dédoublent. Pour ce faire, la bactérie copie d'abord toutes les informations qu'elle contient. Puis la paroi de la nouvelle bactérie se forme autour de toute cette matière, créant ainsi une nouvelle unité. Certains antibiotiques bloquent la formation de cette paroi, empêchant ainsi une nouvelle bactérie viable de naître.

Une autre méthode pour empêcher la multiplication consiste à bloquer la synthèse des protéines à l'intérieur de la bactérie qui auraient dû permettre sa division.

Il est également possible de bloquer la réplication de l'ADN, le matériel génétique contenu dans la bactérie, qui ne pourra donc plus, là non plus, se multiplier.

D'autres antibiotiques sont programmés pour détruire la membrane du cytoplasme, à l'intérieur de la bactérie.

Que soignent-ils ?

Depuis la naissance de la pénicilline dans les années 40, des dizaines d'antibiotiques ont vu le jour. Ils sont classés, selon leurs composants, en une dizaine de grandes familles.

La plus célèbre est sans nul doute celle de la pénicilline. A l'origine, c'est la pénicilline G qui servait à lutter contre les infections, dont la tuberculose. Petit à petit, elle a été déclinée en différentes versions. Aujourd'hui des médicaments tels que Oracilline ®, Orbenine ® ou encore Clamoxyl ® font partie de cette grande famille. Elle est surtout très efficace pour lutter contre les staphylocoques et les pneumocoques. Ainsi, c'est l'antibiotique de prédilection pour lutter conter maladies ORL ou l'infection de blessures. Certaines versions (issues de la pénicilline A) sont plus spécifiquement destinées à lutter contre les bactéries de type Coli, dans le cadre des infections urinaires par exemple.

Les céphalosporines, deuxième famille bien connue d'antibiotiques, sont en fait une sous-catégorie des pénicillines. Elles existent là aussi en plusieurs versions, qui se déclinent en médicaments tels que Claforan ®, Alfatil ®, Fortum ®… Aujourd'hui, les céphalosporines s'avèrent plus efficaces contre certains germes que les pénicillines. Elles sont essentiellement utilisées pour traiter les infections ORL ainsi qu'en chirurgie.

Les cyclines sont majoritairement utilisées pour traiter les infections pulmonaires, génitales mais aussi l'acné. Mynocine ® fait ainsi les beaux jours de certains adolescents et jeunes adultes désespérés d'avoir encore des boutons à leur âge.

Les quinolones sont de puissants antibiotiques de synthèse, développés dès les années 1960. Ils sont capables de lutter contre un très grand nombre de bactéries. Ils sont beaucoup utilisés dans le traitement des maladies génitales, prostatites par exemple mais aussi infections à gonocoque. Les fluoroquinolones sont quant à eux surtout utilisés pour les infections des voies aériennes.

Les premiers médicaments de la famille des macrolides étaient issus de bactéries. Aujourd'hui, beaucoup sont des antibiotiques de synthèse. Après la pénicilline, ils sont les plus utilisés pour lutter contre les angines bactériennes. Ils sont également efficaces contre les bronchites et les formes les plus bénignes de pneumonie. Ils sont également très doués pour lutter contre les chlamydiae et les gonocoques.

Parmi les aminosides, c'est Streptomycine ® la star. Ce médicament est à la fois capable de lutter contre la tuberculose mais aussi contre la gonorrhée. Son cousin Paromycine ® est quant à lui capable de détruire les amibes que certains ramènent parfois de voyage dans leur système digestif.

D'autres familles d'antibiotiques existent, souvent utilisées même si parfois moins célèbres : c'est le cas par exemple des sulfamides, des lincosamides ou encore des imidazolés.

Antibiogramme

Toutes ces nuances peuvent paraître sans importance pour le patient, mais elles ont capitales pour le médecin, au moment du choix de l'antibiotique. Ainsi, si l'on peut développer une allergie à certaines familles d'antibiotiques, il est rare que notre corps les rejette toutes. De même, des résistances peuvent se développer pour un antibiotique, alors que d'autres familles continueront de bien fonctionner contre ce germe.
Pour mettre en évidence l'activité de l'antibiotique, on pratique un antibiogramme: cette technique détermine la sensibilité de la bactérie à l'égard des antibiotiques. C'est ainsi qu'on peut déterminer quel antibiotique utiliser pour lutter contre une maladie donnée.

Bons ou mauvais pour la santé ?

Prendre des antibiotiques, c'est rarement une partie de plaisir. D'abord parce qu'en général, si le médecin nous en a prescrit, c'est bien qu'on est malade. Ensuite, parce que bien souvent la prise de ces médicaments s'accompagne d'effets secondaires certes bénins mais pas agréables pour autant.

En fait, la plupart du temps, ces dommages collatéraux se situent essentiellement au niveau de l'appareil digestif. Ils peuvent prendre des formes diverses : diarrhée ou au contraire constipation, ballonnements, douleurs abdominales, nausées voire vomissements. C'est que les antibiotiques sont des médicaments particulièrement actifs. Du coup, sur leur passage, ils ont tendance à détruire la flore intestinale, indispensable à notre bonne digestion. Si les antibiotiques sont pris sur une longue période, ils peuvent même favoriser l'apparition de mycoses.
Pour remédier à la situation, vous pouvez acheter en pharmacie des compléments qui vous permettront de reconstruire cette flore intestinale mise à mal. Ultra-levure, probiotiques ou, beaucoup plus simplement, les yaourts, riches en bactéries lactées, sont autant de solutions pour mettre fin en quelques jours à vos soucis digestifs.

Et la fatigue, elle est due aux antibios elle aussi ? Vous avez déjà ressentie vous, aussi, c'est sûr, cette fatigue qui vous tombe dessus, vous vide pour plusieurs jours voire plusieurs semaines. Et, justement, ça a coïncidé avec le début de la prise d'antibiotiques. Alors, ce sont eux les responsables, logique. Sauf que, soyons logique, cette fatigue a aussi coïncidé avec le fait que vous étiez malade. C'est bien pour ça qu'on vous a prescrit des médicaments non ? Et c'est bien cette maladie qui vous fatigue et non les antibiotiques. Pour lutter, votre système immunitaire doit déployer beaucoup d'énergie, il est donc logique que vous vous sentiez épuisé, votre organisme est en lutte, c'est épuisant. Les antibiotiques sont là pour soutenir cette lutte.

L'allergie aux antibiotiques est un grand classique. En fait, on est rarement allergique à tous les antibiotiques mais plutôt à une famille en particulier. Les pénicillines sont souvent invoquées, avec souvent les céphalosporines qui sont une sous-catégorie. Le plus souvent, ce type d'allergie se manifeste par une éruption cutanée, une démangeaison. Les moins chanceux peuvent être victimes d'un œdème de Quincke (qui fait gonfler au niveau de la gorge et de la bouche et peut obstruer les voies respiratoires) ou, dans de très rares cas, d'un état de choc général. Ce qui est traître, c'est que l'allergie ne se déclenche pas forcément la première fois que l'on prend de la pénicilline. C'est souvent après plusieurs prises, même étalées sur des années, que les premiers symptômes se manifestent. Pas de panique ! La plupart du temps, il suffit de remplacer l'antibiotique incriminé par un autre et tout rentre dans l'ordre

"D'une manière générale, les effets secondaires et allergiques des antibiotiques sont très exagérés, souligne Didier Guillemot. En réalité, ils sont bien moindres qu'avec bon nombre de médicaments. La preuve, les grandes crises de santé publique n'ont jamais concerné les antibiotiques mais plutôt les vaccins, les anti-inflammatoires, etc."

_________________
Les antibiotiques Je-t-a10
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Les antibiotiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Otite et antibiotiques
» antibiotique et ovulation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: BIOLOGIE , SANTEE, BEAUTEE , BIEN ETRE AU NATUREL-
Sauter vers: