chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus   Jeu 4 Sep - 12:51:06

Jérôme Kerviel va être fixé sur son éventuelle libération

La cour d'appel de Paris décidera ce jeudi si elle accepte la libération sous bracelet électronique de Jérôme Kerviel,incarcéré pour avoir causé une perte de 4,9 milliards d'euros à la Société Générale.

Condamné définitivement à cinq ans d'emprisonnement dont trois ferme,l'ex-trader purge sa peine depuis mi-mai à Fleury-Mérogis (Essonne).

Il avait obtenu le 1er août son placement sous bracelet mais le parquet d'Evry avait immédiatement fait appel de cette décision d'un juge d'application des peines.

Cet appel étant suspensif,Jérôme Kerviel est resté en prison.

En cas de rejet,son avocat Me David Koubbi a d'ores et déjà annoncé qu'il déposerait une autre demande de remise en liberté.

Si la cour accède en revanche à sa demande,l'ex-trader pourrait rapidement sortir de prison.

Dans cette hypothèse,l'arrêt rendu ce jeudi précisera la date de sa remise en liberté et les conditions liées au port du bracelet électronique.

Dans son ordonnance,le juge d'application des peines d'Evry avait limité la contrainte imposée à l'ex-trader à sa présence à son domicile entre 22 heures et 7 heures du matin du lundi au vendredi.





















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus   Jeu 4 Sep - 19:59:38

Jérôme Kerviel obtient sa remise en liberté sous bracelet électronique

L'ex-trader,incarcéré pour avoir causé une perte de 4,9 milliards d'euros à la Société générale,sortira de prison lundi après avoir passé cinq mois derrière les barreaux



L'ex-trader Jérome Kerviel et son avocat David Koubbi

Jérôme Kerviel,incarcéré pour avoir causé une perte de 4,9 milliards d'euros à la Société générale,a obtenu ce jeudi sa remise en liberté sous bracelet électronique et sortira lundi de prison,a annoncé son avocat.

Il "est admissible au processus d'aménagement de sa peine

Il va reprendre le cours d'une vie tout à fait normale",a déclaré à la presse son avocat,Me David Koubbi,après avoir consulté la décision au Palais de justice de Paris.

Au total,l'ex-trader,considéré dans le monde comme l'un des symboles des dérives de la finance,aura donc passé un peu plus de 150 jours,soit près de cinq mois,derrière les barreaux.

Condamné définitivement en mars à cinq ans d'emprisonnement dont trois ferme Jérôme Kerviel purgeait sa peine depuis la mi-mai à Fleury-Mérogis (Essonne).

Il avait déjà exécuté au début de l'enquête 41 jours en détention provisoire.

Début août,l'ex-trader avait obtenu son placement sous bracelet électronique d'un juge d'application des peines (JAP) d'Evry,mais le parquet avait fait appel de cette décision,ce qui en avait suspendu l'application dans l'attente de celle de la cour d'appel de Paris.

Selon la procédure,après avoir quitté la prison,Jérôme Kerviel devrait se rendre dans un service pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP) où un bracelet électronique lui sera posé,avant de gagner son domicile avec un surveillant qui procédera au paramétrage du dispositif.

L'appareil avertit à distance par une alarme si le bénéficiaire ne respecte pas les contraintes imposées ou tente de le briser.




















sud ouest

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice


Féminin Nombre de messages : 37803
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus   Lun 8 Sep - 11:57:31

Jérôme Kerviel a quitté la prison de Fleury-Mérogis



Jérôme Kerviel est sorti de prison. L'ex-trader sera soumis au port d'un bracelet électronique, après avoir été condamné pour avoir causé 4,9 milliards de pertes à la Société générale.

L'air fatigué, l'ex-trader, vêtu d'un pull noir en V sur un tee-shirt blanc et d'un blouson noir, a quitté la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis accompagné de son avocat Me David Koubbi, peu après 8h30.

«Je suis super heureux de sortir aujourd'hui, cela va être plus facile pour moi, mes proches, pour travailler sur le dossier», a déclaré Jérôme Kerviel aux journalistes sur place. «J'ai envie de reconstruire ma vie, d'avoir une vie normale...»


Interrogé sur le port du bracelet électronique, l'ancien trader a déclaré: «C'est toujours mieux que d'être enfermé dans 9m2». L'homme doit se rendre dans la foulée dans une antenne parisienne du service d'insertion et de probation (Spip) pour se faire poser le fameux bracelet.

Un boîtier de contrôle sera ensuite installé à son domicile. Il permettra aux services pénitentiaires de vérifier qu'il respecte bien ses horaires de sortie.

150 jours en détention

Condamné définitivement en mars à cinq ans d'emprisonnement, dont trois ferme, l'ex-trader aura donc passé un peu plus de 150 jours, soit près de cinq mois, en détention.

Il a obtenu, contre l'avis du parquet, un aménagement de peine et quitte la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) pour aller se faire poser un bracelet électronique au service d'insertion et de probation. Un boîtier de contrôle sera installé à son domicile qui permettra aux services pénitentiaires de vérifier qu'il respecte bien ses horaires de sortie, puisque le condamné reste techniquement «sous-écrou».

Jérôme Kerviel, qui sera employé comme consultant dans une entreprise de conseil en systèmes et logiciels informatiques où il avait déjà travaillé entre 2008 et 2010, a le droit de sortir de 07h00 à 20h30 du lundi au vendredi et une liberté totale de mouvement les week-end et jours fériés.

Il va ainsi «reprendre le cours d'une vie tout à fait normal » selon son avocat, Me David Koubbi, qui assure que son client va consacrer une partie de son temps libre à «des engagements citoyens».

L'ex-trader purgeait sa peine depuis la mi-mai et avait déjà passé au début de l'enquête 41 jours en détention provisoire.

Il sera tenu de conserver son bracelet électronique jusqu'au 26 juin 2015, date à laquelle il pourra bénéficier, s'il n'y a eu aucun incident, d'une mesure de libération conditionnelle, selon une source judiciaire.



20 minutes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice


Féminin Nombre de messages : 37803
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus   Lun 18 Mai - 10:29:53

le témoignage d'une enquêtrice dynamite l'affaire Kerviel



Selon "Mediapart", la commandante de police en charge de l'enquête sur les pertes de Société Générale début 2008 a fait état, lors d'une récente audition devant la justice, d'éléments qui établiraient que plusieurs dirigeants de la banque étaient au courant des agissements de l'ex-trader Jérôme Kerviel.

La commandante de police en charge de l'enquête sur les pertes de la Société Générale début 2008 a déclaré que ses investigations l'avaient conduite à "la certitude" que la "hiérarchie" de Jérôme Kerviel "ne pouvait ignorer" les agissements de son trader, lors d'une récente audition devant la justice, a rapporté dimanche 17 mai le site Mediapart.

Selon le site d'information, Nathalie Le Roy a été auditionnée début avril par le juge d'instruction Roger Le Loire dans le cadre de l'information judiciaire ouverte en juin 2014 pour "escroquerie au jugement", "faux" et "usage de faux".

Celle qui était à l'époque commandante de police au sein de la brigade financière a mentionné, à cette occasion, le témoignage d'un ancien salarié de la Société Générale.

"L'activité de Jérôme Kerviel était connue"


Opérant au sein de l'entité "risques opérationnels", il a assuré à l'enquêtrice que "l'activité de Jérôme Kerviel était connue" et affirmé avoir alerté, en avril 2007, Claire Dumas, adjointe au directeur des risques opérationnels, et d'autres par le biais d'un message électronique "avec une tête de mort pour attirer leur attention".

Après avoir demandé l'extraction des messages électroniques du salarié et constaté que le fameux message ne s'y trouvait pas, Natahalie Le Roy a sollicité les échanges entre Claire Dumas et le salarié par messagerie électronique, par la voie d'une réquisition judiciaire qui serait restée "lettre morte", la Société générale n'ayant pas répondu à la réquisition.

"A l'occasion des différentes auditions et des différents documents que j'ai pu avoir entre les mains, j'ai eu le sentiment puis la certitude que la hiérarchie de Jérôme Kerviel ne pouvait ignorer les positions prises par ce dernier", aurait déclaré Nathalie Le Roy, selon Mediapart.


La Société générale a dit "s'étonner" de ces informations

Dans un communiqué envoyé dans la nuit de dimanche à lundi, la Société générale a dit "s'étonner" de ces informations.

"L'affaire liée aux agissements frauduleux de Jérome Kerviel remonte maintenant à plus de 7 ans et a fait l'objet de plusieurs décisions de justice qui ont toutes reconnu la culpabilité pénale exclusive de Jérome Kerviel", souligne la banque.

"Société Générale s'étonne des déclarations qui auraient été faites par un policier au juge d'instruction parisien en charge des plaintes déposées par Jérôme Kerviel alors qu'il avait lui-même déclaré aux policiers qui l'interrogeaient en janvier 2008 qu'il avait agi seul et à l'insu de sa hiérarchie", précise le communiqué.

Une perte de 6,3 milliards d'euros

La banque, "qui n'a pas accès à ce dossier judiciaire d'où seraient extraites les déclarations du policier", rappelle avoir elle-même "déposé deux plaintes pour dénonciation calomnieuse pour répondre aux deux plaintes déposées par Jérome Kerviel".

Lorsque ses positions avaient été découvertes, en janvier 2008, Jérôme Kerviel avait exposé la banque à hauteur de 50 milliards d'euros.

La Société Générale a toujours affirmé qu'en soldant ces positions au plus vite pour ne pas risquer la faillite, elle avait enregistré une perte de 6,3 milliards d'euros, dont avait été déduit un gain de 1,4 milliard réalisé par Jérôme Kerviel en 2007.


midi libre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus   Lun 18 Mai - 22:32:45

Société générale : Jérôme Kerviel veut obtenir la révision de son procès

Sur la base du témoignage d'une enquêtrice de la police,qui remettre sur le tapis la responsabilité de la Société générale,l'ex-trader Jerôme Kerviel,condamné à deux reprises pour,notamment,abus de confiance,a entamé une démarche pour obtenir l'annulation de sa condamnation à 5 ans de prison,dont 3 ferme.




L'ex-trader de la Société générale Jérôme Kerviel (ici le 15 avril 2015) a décidé de saisir la Commission de révision pour faire annuler sa condamnation à cinq ans de prison.

Les informations révélées par «Mediapart» dimanche soir ont bien relancé l'affaire Jérôme Kerviel.

Sur la base du témoignage de l'enquêtrice,qui met en cause la Société générale,l'ancien trader a entamé une démarche pour obtenir l'annulation de sa condamnation pénale et un nouveau procès en révision.

Jérôme Kerviel a saisi la semaine dernière la Commission d'instruction de la Cour de révision et de réexamen pour contester sa condamnation à cinq ans d'emprisonnement,dont trois ferme,devenue définitive en mars 2014.

Une démarche qualifiée «d'imaginative» lundi soir par Jean Veil,avocat de la Société générale.

«La banque a été la seule victime dans cette affaire»,a-t-il rappelé,dans une interview sur «BFM TV».

L'avocat de la Société générale «éberlué»

Dimanche,le site d'informations «Mediapart» dévoilait un témoignage de Nathalie Le Roy,la commandante de police en charge de l'enquête sur les pertes de la Société générale en 2008.

Auditionnée par un juge d'instruction dans le cadre de l'information judiciaire ouverte en juin 2014 pour «escroquerie au jugement»,«faux» et «usage de faux»,Nathalie Le Roy a expliqué qu'un ancien salarié de la banque lui avait assuré à l'enquêtrice que «l'activité de Jérôme Kerviel était connue».

«A l'occasion des différentes auditions et des différents documents que j'ai pu avoir entre les mains,j'ai eu le sentiment puis la certitude que la hiérarchie de Jérôme Kerviel ne pouvait ignorer les positions prises par ce dernier»,aurait déclaré Nathalie Le Roy,selon «Mediapart».

Mélenchon (PG) demande une enquête parlementaire

Jean-Luc Mélenchon,député européen (Parti de Gauche),a demandé lundi l'ouverture d'une enquête parlementaire sur l'affaire Kerviel pour «exiger des comptes» sur l'indemnité versée à la Société générale,estimant cette décision «couverte» par l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy.

«Nous sommes devant une situation où nous avons le droit d'exiger des comptes.

Il faut une enquête parlementaire parce que c'est une affaire d'Etat»,a jugé le responsable du Parti de Gauche lors d'un point de presse.

Selon Jean-Luc Mélenchon,la Société générale a «trouvé en M. Kerviel une sorte de tête à claques,de bouc-émissaire pratique à utiliser» alors que la banque «avait un trou dans ses comptes» et qu'«il fallait qu'elle l'impute à quelque chose qui soit avouable».

«J'ai été éberlué par la lecture de cet article,répond Jean Veil,avocat de la Société générale,lundi soir sur BFM TV.

Je n'ai jamais rencontré Mme Le Roy,je ne comprends pas ce qu'elle dit.

Dans le premier procès verbal de Jérôme Kerviel,il avoue tout.

Ça sort comme un lapin d'un chapeau».

Sur son compte Twitter,Jérôme Kerviel a directement répondu à Jean Veil,en lui demandant de lire «tout le procès verbal,pas juste un passage».























le parisien


_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus   Jeu 29 Oct - 20:40:25

Kerviel : le témoignage qui accuse la Société générale mis en doute

Un rapport de la brigade financière,dévoilé jeudi par L'Obs,dément le témoignage de l'ancienne policière chargée de l'enquête sur Jérôme Kerviel,selon lequel les dirigeants de Société générale auraient été au fait des agissements de l'ex-trader.




Jérôme Kerviel,condamné à deux reprises,notamment pour abus de confiance,s'était saisi du témoignage de l'ex-enquêtrice Nathalie Le Roy pour tenter d'obtenir un procès en révision.

Un mauvais point pour la défense deJérôme Kerviel.

Dans une audition publiée en mai par Mediapart,Nathalie Le Roy,la commandante de police qui avait dirigé l'enquête sur les conditions de la perte de 4,9 milliards d'euros déclarée en janvier 2008 par la Société générale,citait plusieurs éléments qui,selon elle,laissaient présumer que la hiérarchie de Jérôme Kerviel était au courant des positions risquées qu'il prenait.

Ces révélations avaient amené l'avocat de Jérôme Kerviel à demander la révision du procès pénal pour une éventuelle annulation de sa condamnation.

Seulement voilà,un rapport de la brigade financière,cité par l'Obs,vient contredire le témoignage de l'enquêtrice.

Le commandant Yves-Marie L'Hélias de la brigade financière y fait part de son étonnement,relevant une «grande contradiction»» entre les propos tenus en 2015 et le long travail d'investigation mené de 2008 à 2012.

Le rapport revient notamment sur un courrier électronique d'un ancien salarié,qui affirmait avoir alerté sa hiérarchie par un message estampillé d'une tête de mort un élément mis en avant par Nathalie Le Roy.

Le rapport indique,pièces à l'appui,que «les mails en question ont bien été étudiés par Mme Le Roy,mais n'apportaient aucun élément déterminant».

«Intime conviction»

«Ce que j'ai dit est mon intime conviction», à expliqué à L'Obs l'enquêtrice, qui ne travaille plus aujourd'hui dans un service de police.

«Le rapport confirme qu'il n'y a rien de nouveau sur le fond dans le dossier Jérôme Kerviel,qui fait l'objet d'un jugement pénal définitif après plus de sept ans de procédures approfondies»,a réagi la Société générale.

La banque s'était étonnée de la publication «d'élucubrations tardives,contraires au déroulement de l'instruction minutieuse menée dès la découverte de la fraude et aux multiples décisions de justice unanimes sur ce dossier»,et rappelle qu'elle a déposé des plaintes pour dénonciation calomnieuse en réponse à celles déposées par M. Kerviel.

Si l'ancien trader a été condamné à cinq ans de prison,dont trois ferme,pour avoir dissimulé des prises de risque colossales sur les marchés,la question du degré de responsabilité de sa hiérarchie n'en reste pas moins posée.

C'est en partie pour cette raison que la plus haute juridiction française,la Cour de cassation,avait validé la condamnation au pénal de Jérôme Kerviel,mais annulé les 4,9 milliards d'euros de dommages et intérêts dont le jugement était assorti.

Ce volet civil a été renvoyé devant la cour d'appel de Versailles,qui l'examinera en janvier.
















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus   Lun 18 Jan - 3:24:52

Affaire Kerviel : une magistrate met en cause la Société Générale

«La Société générale savait,savait.


C’est évident,évident » : une ancienne vice-procureure du parquet de Paris qui a suivi l'affaire Kerviel a martelé ces propos dans un enregistrement réalisé à son insu en juin 2015.

Mediapart et «20 Minutes» ont diffusé dimanche des extraits de la retranscription de ces paroles.

La banque a dénoncé aussitôt de «pseudo-révélation» et «une nouvelle manipulation médiatique»,alors que Jérôme Kerviel demande lundi la révision de son procès.

«Quand vous en parlez,tous les gens qui sont un peu dans la finance,ils rigolent,sachant très bien que la Société générale savait»,déclare Chantal de Leiris,ancienne vice-procureure au parquet,selon les deux médias.

La magistrate se confie alors à Nathalie Le Roy,la policière de la Brigade financière qui avait été en charge de l'enquête,et qui a elle-même exprimé ses doutes sur le dossier et l'enregistre à son insu.

L'idée que la Société Générale connaissait les prises de risques colossaux sur les marchés de l'ancien trader et qu'elle les a couvertes est l'un des principaux axes de défense de l'ancien trader.

Déclaré coupable en première instance et en appel,Jérôme Kerviel a été condamné définitivement à cinq ans de prison dont trois ferme en avril 2014,mais la Cour de cassation avait rejeté la somme de 4,9 milliards d'euros de dommages-intérêts demandée par la Société Générale,soit l'équivalent de sa perte,en reprochant à la banque d'avoir failli dans ses mécanismes de contrôle.

Entretemps,Jérôme Kerviel a porté plainte plusieurs fois contre son ancien employeur,notamment pour faux.

Dans les extraits publiés dimanche,Chantal de Leiris revient sur le classement de ces plaintes par le parquet en 2012 et met en cause sa hiérarchie directe.

«C'est surtout Michel Maes (chef de la section financière au parquet à l'époque).

Sans arrêt,il me disait : "Tu vas pas mettre en défaut,en porte-à-faux,la Société générale.

Ça a été jugé, t'as pas à y revenir".

C'est eux qui ont voulu à tout prix sabrer (les plaintes)

Mais c'est vrai ce que vous dites: vous avez été entièrement manipulée par la Société générale» déclare Chantal de Leiris à son interlocutrice,selon les extraits.

Depuis,Jérôme Kerviel a de nouveau porté plainte avec constitution de partie civile,entraînant l'ouverture d'une information judiciaire.

Quant à l'avocat de l'ancien trader,Me David Koubbi,il considère dans 20 Minutes que «le parquet s'est gravement compromis» et demande «à François Hollande et (la garde des Sceaux) Christiane Taubira de mettre un terme sans délai aux dysfonctionnements qui affectent ce dossier et gangrènent l'institution».

La Société Générale dénonce des «allégations mensongères»

Interrogé par l'AFP,le parquet de Paris indique qu'«il est extrêmement délicat de s'exprimer alors qu'il est fait état d'un enregistrement de 41 minutes,que les propos qui sont retranscrits sont forcément parcellaires et qu'on ne connaît pas le contexte dans lequel ils ont été tenus».

Le parquet précise que Chantal de Leiris n'est plus vice-procureure au parquet mais «réserviste» c'est-à-dire «magistrat honoraire qui fait des vacations».

Dans un communiqué,la Société Générale a fustigé des «allégations mensongères»,qui «s'appuient de surcroît sur des éléments semble-t-il obtenus par des moyens contraires à l'éthique policière et judiciaire».

La banque «déplore cette nouvelle manipulation médiatique dans l'affaire Jérôme Kerviel qui vise à faire pression sur la justice et occuper la scène médiatique à la veille de l'examen de la recevabilité de la demande de révision de la condamnation pénale de Jérôme Kerviel».





















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus   Lun 18 Jan - 23:37:16

Affaire Kerviel : pas de décision sur un nouveau procès avant le 21 mars

«Le moment est venu pour ceux qui ont truqué ce dossier de rendre des comptes»,a déclaré David Koubbi,un des avocats de Jérôme Kerviel,à son arrivée ce lundi,en début d'après-midi,au Palais de justice de Paris.




Paris,lundi 18 janvier.

L'ex-trader Jérôme Kerviel (à droite) et son avocat David Koubbi arrivent au palais de justice pour demander la révision de son procès.

Tous deux invoquent un «dossier truqué».


Condamné à cinq ans de prison dont trois ferme pour abus de confiance,l'ex-trader voudrait faire réviser son procès.

Dimanche,en effet,les journaux Mediapart et 20 Minutes ont rapporté les propos d'une ex-magistrate qui semblent indiquer que l'enquête aurait été conduite de manière à dissimuler la responsabilité de la Société Générale dans la fraude record de 4,9 milliards d'euros commise par Kerviel et dont le montant a été dévoilé en janvier 2008 par la banque.

«J'ai honte pour la justice»

Jérôme Kerviel s'est engouffré,flanqué de ses avocats et pressé par les caméras,dans la salle où siège la commission d'instruction de la Cour de révision et de réexamen.

Cette commission peut soit rejeter la demande,soit transmettre le dossier à la Cour de révision,seule habilitée à demander éventuellement un nouveau procès,soit demander un supplément d'informations.

La Haute juridiction rendra sa décision le 21 mars.

A la sortie du tribunal,l'ex-trader s'est dit «dégoûté du contenu des enregistrements» dévoilés par les journalistes : «J'ai honte pour la justice,ça fait des années que je vous dis que le dossier est truqué.»

L'ancien trader a toujours refusé de porter le chapeau seul,accusant son ex-employeur d'avoir connu ses agissements et de les avoir couverts.

«La Société générale savait,savait,c'est évident,évident»,aurait estimé Chantal de Leiris,ancienne vice-procureure du parquet de Paris,dans une conversation enregistrée à son insu.

Son interlocutrice,Nathalie Le Roy,la policière de la Brigade financière qui avait été en charge de l'enquête,a elle-même exprimé ses doutes sur le dossier en mai.

Elle avait déclaré avoir été manipulée par la Société générale lorsqu’elle travaillait sur l'affaire.

Le volet dommages-intérêts rejugé le 20 janvier

Déclaré coupable en première instance et en appel,Jérôme Kerviel a été condamné définitivement à cinq ans de prison dont trois ferme en avril 2014,mais la Cour de cassation a rejeté la somme de 4,9 milliards d'euros de dommages-intérêts demandée par la Société Générale,soit l'équivalent de sa perte,en reprochant à la banque d'avoir failli dans ses mécanismes de contrôle.

Le procès civil en appel de l'ex-trader sur sa responsabilité dans cette perte se déroulera du 20 au 22 janvier.





















le parisien


_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus   Mer 20 Jan - 20:39:12

Affaire Kerviel : la magistrate dément toute manipulation par la Société générale

«La Société générale n'a pas eu prise sur moi,ni sur la Brigade financière»,a déclaré Chantal de Leiris au quotidien Le Monde dans son édition de ce mercredi après-midi et datée de jeudi.


La magistrate affirme que les enquêtes sur l'affaire Kerviel n'ont pas été manipulées par la Société générale contrairement à ce que laissaient supposer des propos enregistrés à son insu et reproduits dimanche dans la presse.

«Les plaintes ont été classées parce qu'il n'y avait pas matière à poursuivre»,assure-t-elle,estimant que les enquêtes ont été «conduites avec rigueur».

Alors vice-procureur au parquet de Paris,Chantal de Leiris avait en particulier travaillé sur des plaintes déposées en 2012 par Jérôme Kerviel et son avocat David Koubbi.

Ces derniers accusent la Société générale d'avoir «truqué» l'enquête sur sa perte de près de 5 milliards d'euros révélée en 2008 et dont Jérôme Kerviel a,au moins au pénal,été jugé seul coupable.

Des propos enregistrés à son insu

Dimanche,à quelques heures d'une audience sur une demande de révision de son procès déposée par Jérôme Kerviel,20 Minutes et Mediapart avaient publié des propos fracassants de cette même magistrate.

Chantal de Leiris a été enregistrée à son insu par Nathalie Le Roy,une commandante de la Brigade financière devenue témoin à charge contre la banque qu'elle accuse d'avoir orienté les enquêtes.

«La Société générale savait,savait,c'est évident,évident»,aurait dit la magistrate à la policière avant de poursuivre : «C'est vrai ce que vous dites,vous avez été entièrement manipulée par la Société générale

Chantal de Leiris a travaillé sur des plaintes contre la Société Générale déposées en 2012 par Jérôme Kerviel et son avocat David Koubbi alors qu'elle était vice-procureur au parquet de Paris.

«La Société générale n'a pas eu prise sur moi,ni sur la Brigade financière»,a déclaré Chantal de Leiris au quotidien Le Monde dans son édition de ce mercredi après-midi et datée de jeudi.

La magistrate affirme que les enquêtes sur l'affaire Kerviel n'ont pas été manipulées par la Société générale contrairement à ce que laissaient supposer des propos enregistrés à son insu et reproduits dimanche dans la presse.

«Les plaintes ont été classées parce qu'il n'y avait pas matière à poursuivre»,assure-t-elle,estimant que les enquêtes ont été «conduites avec rigueur».

Alors vice-procureur au parquet de Paris,Chantal de Leiris avait en particulier travaillé sur des plaintes déposées en 2012 par Jérôme Kerviel et son avocat David Koubbi.

Ces derniers accusent la Société générale d'avoir «truqué» l'enquête sur sa perte de près de 5 milliards d'euros révélée en 2008 et dont Jérôme Kerviel a,au moins au pénal,été jugé seul coupable.

Le volet dommages-intérêts renvoyé au 29 janvier

L'ex-trader a été condamné à cinq années d'emprisonnement doit trois ferme.

Affirmant que son employeur était parfaitement au courant de ses manœuvres,il tente d'obtenir un nouveau procès.

Il a saisi mardi la commission d'instruction de la Cour de révision et de réexamen qui peut soit rejeter la demande,soit transmettre le dossier à la Cour de révision,seule habilitée à demander éventuellement un nouveau procès,soit demander un supplément d'informations.

Décision le 21 mars.

L'affaire reste par ailleurs ouverte au civil,c'est-à-dire pour ce qui concerne les dommages-intérêts.

La banque réclamait jusqu'ici à l'ex-trader le remboursement intégral de sa perte.

La cour d'appel de Versailles,qui doit juger ce volet civil,décidera le 29 janvier si le procès s'ouvre bien ou s'il est reporté,le temps d'y voir plus clair sur la demande de révision engagée par Jérôme Kerviel.



















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus   Ven 29 Jan - 12:39:44

Kerviel: la justice doit dire si le procès sur les dommages et intérêts peut reprendre

Dans un énième épisode de l'affaire Kerviel,la cour d'appel de Versailles dira vendredi si le procès sur les dommages et intérêts réclamés par la Société Générale pour sa gigantesque perte subie en 2008 peut reprendre ou non.




Jérôme Kerviel à la sortie du palais de justice le 20 janvier 2016 à Versailles

De révélations médiatiques en offensives judiciaires,l'affaire Kerviel a pris des allures de feuilleton procédural.

Dernier épisode en date,le 20 janvier: ce jour-là,la cour,embarrassée,a dû suspendre ce nouveau procès civil très attendu sur l'indemnisation,pour y voir plus clair sur une bataille lancée deux jours plus tôt par l'ex-trader pour la révision de son procès pénal.

La Cour de cassation avait demandé en 2014 que le volet civil soit rejugé à Versailles au terme d'une décision spectaculaire par laquelle elle avait confirmé la condamnation de Jérôme Kerviel à cinq ans de prison dont trois ferme pour abus de confiance,mais cassé les dommages-intérêts faramineux réclamés par la banque à son ex-trader.

Si Kerviel a été jugé seul coupable des transactions douteuses à l'origine du scandale,la plus haute juridiction française a toutefois mis en exergue la défaillance de la banque dans ses processus de contrôle.

Et estimé que le géant bancaire ne pouvait pas prétendre à un dédommagement couvrant intégralement les pertes imputées à l'ex-trader.

Soit 4,9 milliards d'euros.

'Eléments nouveaux'

Deux ans plus tard,cette audience civile devait donc permettre de solder la question cruciale de la responsabilité (et donc de l'indemnisation) de la Société Générale dans cette débâcle.

Mais le calendrier de ce procès est désormais incertain dans la mesure où les cartes pourraient être rebattues si tout le dossier pénal devait être remis à plat par la Cour de révision.

C'est en tout cas l'argument avancé le 20 janvier par le camp Kerviel pour plaider le report du procès civil aux calendes grecques.

La défense de la banque a aussitôt crié aux "manoeuvres dilatoires".

L'avocat de l'ex-trader,Me David Koubbi,a notamment fait valoir que la responsabilité de la banque devait être examinée à la lumière d'"éléments nouveaux",versés à la demande de révision.

En particulier,un témoignage-clé révélé dans la presse: celui d'une enquêtrice de la Brigade financière Nathalie Le Roy,qui a affirmé avoir été "manipulée" par la banque.

L'avocat général s'est opposé au renvoi sine die défendu par Kerviel.

Mais face au "cumul d'incertitudes" auquel se retrouve confrontée la cour d'appel,il lui a toutefois demandé de suspendre le procès au moins jusqu'au 21 mars,date à laquelle la commission d'instruction de la Cour de révision doit se prononcer sur la requête de l'ex-trader.



















yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus   Lun 21 Mar - 17:12:45

Affaire Kerviel: La justice repousse sa décision sur un nouveau procès

La commission d’instruction de la Cour de révision a décidé de ne pas décider, ce lundi...




L'ancien trader de la Société Générale,Jérome Kerviel,le 20 janvier 2016 devant le tribunal de Versailles.

La justice ne tranche pas,tout du moins pas tout de suite.

Invitée à se prononcer sur l’opportunité d’un nouveau procès pénal dans l’affaire Kerviel,la commission d’instruction de la Cour de révision a repoussé sa décision,ce lundi.

Saisie par Jérôme Kerviel et ses avocats,plus de huit ans après l’un des plus grands scandales de la finance mondiale,la commission devait se prononcer sur la demande de révision qui lui avait été présentée le 18 janvier.

Plusieurs scénarios étaient possibles : la révision,une fin de non-recevoir et,donc,le report de la décision.

A la sortie du tribunal,les deux camps se sont félicités de cet entre-deux.

Pour Me David Koubbi,avocat de Jérôme Kerviel,ce sursis à statuer montre que la démarche en vue d’un nouveau procès est « fondée »,tandis que pour Me Jean Veil,avocat de son ancien employeur,il ne fait « aucun doute » que la demande de l’ex-trader sera au final rejetée.

Kerviel,l’ancien trader de la Société générale,a été condamné en appel à cinq ans de prison dont trois ferme pour abus de confiance.



















20 minutes

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus   Mar 7 Juin - 16:41:41

Affaire Kerviel : Les prud'hommes condamnent la Société générale pour licenciement «sans cause réelle et sérieuse»

La banque devra lui payer 450.000 euros...


Les prud’hommes ont condamné ce mardi à la Société générale pour licenciement « sans cause réelle et sérieuse » de Jérôme Kerviel et dans des conditions «vexatoires».

La banque a été condamnée à payer plus de 450.000 euros à son ex-trader.

La Société générale a aussitôt annoncé faire appel contre cette décision qu'elle juge «scandaleuse»,rappelant que Jérôme Kerviel avait été reconnu coupable au plan pénal pour des manoeuvres boursières frauduleuses.



On sort les calculettes...

Dernière page du jugement des prud'hommes


L’ancien trader avait déposé une requête pour obtenir la requalification de son « licenciement pour faute lourde » en « licenciement sans cause réelle et sérieuse ».

Il entendait ainsi obtenir une allocation de dommages et intérêts de 4,9 milliards d’euros pour le préjudice personnel que lui a fait subir ce licenciement.





















20 minutes

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus   Ven 17 Juin - 19:36:16

Affaire Kerviel: Le parquet requiert le rejet de la demande de dommages-intérêts de 4,9 milliards de la Société générale

La demande de dommages-intérêts de la Société Générale s'élève à 4,9 milliards...




L'ancien trader de la Société Générale,Jérome Kerviel,le 20 janvier 2016 devant le tribunal de Versailles

L’avocat général a requis,vendredi au procès en appel de l’ex-trader Jérôme Kerviel,le rejet de la demande de dommages-intérêts à hauteur de 4,9 milliards d’euros formulée par la Société générale.

« Un message fort donné aux établissements bancaires »

La cour devait déterminer si l’ex-trader,condamné pour abus de confiance,devait payer ou non cette somme,qui représente l’intégralité des pertes imputées à Jérôme Kerviel.

La Cour de cassation avait confirmé en 2014 sa condamnation à cinq ans de prison,dont trois ferme,mais cassé les dommages et intérêts réclamés par la Société Générale,estimant que ses mécanismes de contrôle avaient failli.

« Votre décision pourrait être un message fort donné aux établissements bancaires pour éviter qu’à l’avenir de tels faits puissent se reproduire »,a expliqué l’avocat général Jean-Marie d’Huy devant la cour d’appel de Versailles.

La banque a « commis des fautes civiles,distinctes et de nature différente des fautes pénales de Jérôme Kerviel,qui apparaissent suffisantes pour entraîner la perte totale de son droit à réclamer une compensation intégrale de ses pertes »,a-t-il ajouté.

La Société Générale a-t-elle « laissé faire » ?

Un témoin cité par la défense de Jérôme Kerviel a affirmé jeudi que la Société Générale ne pouvait ignorer les agissements de son trader et l’avait donc « laissé faire ».

Ce que réfute la Société générale,qui assure que l’ancien trader a pris massivement des positions fictives frauduleuses sans en référer à sa hiérarchie.

Selon Me Veil,un des avocats de la banque,les opérations frauduleuses que Jérôme Kerviel a passées sur les marchés à terme en 2007-2008 ont causé un « préjudice considérable » à la banque,mais aussi « aux salariés » qui « ont perdu leurs bonus et une partie de la valeur de leurs actions » dans cette affaire.
















20 minutes

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus   Sam 24 Sep - 23:08:05

Jérôme Kerviel : "Je veux restaurer l'honneur du nom de famille qui m'a été volé"

Jérôme Kerviel a estimé sur franceinfo,qu'il "ne doit rien" à la Société générale alors que la justice dira, à la mi-journée,s'il doit rembourser intégralement les 4,9 milliards d'euros perdus par la banque.




Jérôme Kerviel,le 23 septembre 2016

La justice doit dire vendredi 23 septembre si Jérôme Kerviel doit rembourser intégralement les 4,9 milliards d'euros perdus par la Société générale.

L'ancien trader a été condamné au pénal à 5 ans de prison,dont 3 ferme,pour des manœuvres boursières frauduleuses.

Au civil,il avait d'abord été condamné à rembourser intégralement la somme mais cette décision a été annulée par la Cour de Cassation.

La Société générale a fait appel.

Jérôme Kerviel a une nouvelle fois estimé,vendredi 23 septembre sur franceinfo,qu'il "ne doit rien" à la Société générale.

"Il n'y a pas une expertise prouvant qu'ils ont vraiment perdu 4,9 milliards d'euros.

Dans la droite ligne de ce que je maintiens depuis le début de ce dossier,ma supérieure et la banque savaient ce que je faisais,donc je ne leur dois rien",a-t-il estimé.

J'ai fait une promesse à ma mère

Jérôme Kerviel franceinfo


Jérôme Kerviel entend poursuivre jusqu'au bout la bataille juridique.

"Je veux rendre l'honneur du nom de famille qui m'a été volé le 24 janvier 2008.

J'ai fait une promesse à ma mère et je la tiendrai jusqu'à ce que la vérité éclate et que la justice le reconnaisse.

On se bat pour cette victoire et cette reconnaissance depuis plus de huit ans" a déclaré Jérôme Kerviel.

"Le symbole de la Cour de révision,c'est ce qui me fait me lever le matin et tenir depuis huit ans".





















franceinfo

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Fraude colossale d'un trader de la Société Générale, 5 milliards perdus
» la Société Générale perd ses boutons!
» Société Générale
» Fraude de €4,9 milliards à la Société Générale
» Përipole - Le projet de la Société Générale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: affaires judiciaires-
Sauter vers: