chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rocky

Aller en bas 

vous aimez?
j'aime un peu
17%
 17% [ 2 ]
j'aime beaucoup
25%
 25% [ 3 ]
j'ai adorer
50%
 50% [ 6 ]
j'ai pas aimer
8%
 8% [ 1 ]
je ne connais pas
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 12
 

AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte

Féminin Nombre de messages : 41810
Age : 53
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Rocky   Mar 18 Déc - 20:26:18

Rocky est un film américain, écrit par Sylvester Stallone, réalisé en 1976 par John G. Avildsen.



l'histoire

Novembre 1975, Philadelphie. Rocky Balboa travaille pour Tony Gazzo, un usurier, et dispute de temps à autre, pour quelques dizaines de dollars, des combats de boxe sous l'appellation de « l'Étalon Italien ». Cependant, Mickey, son vieil entraîneur, le laisse tomber, et son ami Paulie, qui travaille dans un entrepôt frigorifique, encourage Rocky à sortir avec sa sœur Adrian, une jeune vendeuse réservée d'un magasin d'animaux domestiques.



Pendant ce temps, le championnat du monde de boxe catégorie poids lourd est prévu pour le jour du nouvel an 1976, année du bicentenaire des États-Unis.
Quand le challenger n°1 du champion invaincu Apollo Creed se blesse, l'entrepreneur du combat recherche un nouvel adversaire pour remettre le titre en jeu mais la plupart des champions refusent de se mesurer à Creed.

L'idée d'un match contre un boxeur local de Philadelphie naît alors.
Décidé à donner une chance de remporter le titre de champion du monde des poids lourds à un boxeur amateur de seconde zone (en étant cependant sûr de sa propre victoire), Apollo Creed porte son choix sur Rocky Balboa, une fausse patte - c'est-à-dire un gaucher - dont le surnom de « L'étalon italien » l'amuse.


"Rocky II" Sylvester Stallone



Pour se préparer au combat, Rocky prend pour entraîneur l'ex-boxeur des années 20, Mickey Goldmill, qui venait pourtant de le jeter de sa salle d'entraînement peu de temps auparavant.
Quant à son meilleur ami Paulie, il le laisse frapper sur des carcasses de viande dans l'entrepôt où il travaille.



Pendant son entraînement, Rocky flirte avec Adrian, la discrète sœur de Paulie.
La nuit avant le match, Rocky confie à Adrian qu'il n'espère pas battre Creed, mais tout ce qu'il veut c'est tenir la distance contre le champion en titre, tenir les 15 rounds contre lui.

Au départ, Creed prend le combat à la légère, pensant ne faire qu'une bouchée de l'amateur.
Mais le boxeur amateur le met au tapis dès le premier round et le match s'intensifie.
Au bout des 15 rounds, chaque boxeur est exténué et souffre de beaucoup de blessures.
Apollo Creed est néanmoins annoncé vainqueur par décision des juges.




Récompenses

Oscar du meilleur film, du meilleur réalisateur et du Meilleur montage en 1977. Ce film a également été nommé dans 7 autres catégories: meilleur acteur (Sylvester Stallone), meilleure actrice (Talia Shire), meilleurs seconds rôles (Burgess Meredith & Burt Young), meilleure chanson, meilleur son & meilleur scénario original (Sylvester Stallone).

En 1977, Rocky reçoit 10 nominations aux Academy Awards dans 9 catégories distinctes, empochant 3 victoires :

Oscar du meilleur film (Robert Chartoff and Irwin Winkler) (victoire)
meilleur réalisateur (John G. Avildsen) (victoire)
Meilleur montage (Richard Halsey and Scott Conrad) (victoire)
Meilleur acteur : Sylvester Stallone
Meilleure actrice : Talia Shire
Meilleurs seconds rôles : Burgess Meredith et Burt Young
Meilleure chanson : Bill Conti, Carol Connors et Ayn Robbins pour Gonna Fly Now
Meilleur son : Harry W. Tetrick, William L. McCaughey, Lyle J. Burbridge et Bud Alper
Meilleur scénario original : Sylvester Stallone
Rocky apparait aussi dans divers classements de l'American Film Institute:

Top 100 de l'American Film Institute :

numéro 78 dans le classement des meilleurs films publié en 1998
numéro 57 dans le classement publié en 2007
Top 100 des répliques du cinéma américain selon l'American Film Institute : « Yo, Adrian ! », numéro 80
Top 100 des héros et méchants du cinéma américain selon l'American Film Institute : Rocky Balboa, numéro 7
L'année de sa sortie, le syndicat des réalisateurs américains récompense Rocky comme meilleur film lors de ses Directors Guild of America Award de 1976. En 2006, le scénario original de Rocky est classé 78e meilleur scénario de tous les temps par la Writers Guild of America, syndicat des auteurs américains


Distribution



Sylvester Stallone : Rocky Balboa



Talia Shire : Adrian



Burt Young : Paulie


Carl Weathers : Apollo Creed


Burgess Meredith : Mickey


Thayer David : Jergens
Joe Spinell : Gazzo
Jimmy Gambina : Mike
Joe Frazier : Lui même


Influence





Marches de Rocky

La célèbre scène de Rocky courant pour monter les marches du Philadelphia Museum of Art est devenu une icône culturelle. En 1982, une statue du personnage, posée par Stallone pour le tournage de Rocky III, est mise en haut des marches. Dick Doran affirme que Stallone et Rocky ont plus fait pour l'image de la ville que « n'importe qui depuis Ben Franklin »
Des différants d'opinion au sujet de la statue et de son emplacement ont poussé à la déplacer sur le trottoir à l'extérieur de la Wachovia Spectrum Arena, même si elle a temporairement séjournée à sa place originelle en 1990 pour Rocky V et en 2006 pour l'anniversaire des 30 ans du premier film. Elle se situe depuis à un endroit près des marches
La scène est régulièrement parodiée dans les médias. Dans l'épisode I'm Spelling as Fast as I Can des Simpsons, Lisa Simpson court jusqu'en haut en portant le même genre de survêtement que celui de Rocky.
Lors du relai de la flamme olympique des Jeux Olympiques d'été de 1996, Dawn Staley, originaire de Philadelphie, est choisie pour courir en haut des marches.


La statue, située juste au nord est des marches.



Autres films et médias

Dans le but de surfer sur la vague de Rocky, le film érotique de 1970 Party at Kitty and Stud's ressort peu de temps après Rocky sous le titre de L'Étalon italien (The Italian Stallion), en référence au surnom de Balboa.
Ce film met en scène Sylvester Stallone à 24 ans pour son premier film
Cinq suites succèdent au premier Rocky. La première, Rocky II (1979), montre Rocky Balboa revenir pour une revanche contre Apollo Creed. Ce film réunit le casting entier du premier épisode et a récolté plus de 200 millions de dollars à travers le monde.
Un nouveau personnage intègre l'univers dans Rocky III, sorti en 1982. Clubber Lang, interprété par Mr. T, est jeune boxeur arrogant qui défie un Rocky blasé. Le personnage soviétique de Ivan Drago (Dolph Lundgren) apparait dans Rocky IV (1985). Réalisé en 1990, Rocky V diffère du reste de la saga, Rocky Balboa n'étant plus professionnel. Il est devenu l'entraineur de Tommy Gunn, joué par le véritable boxeur Tommy Morrison. Le film est aussi le premier à installer Robert Balboa, le fils de Rocky, en tant que personnage principal. Le dernier opus de la sage Rocky est Rocky Balboa[31], sorti en 2006. Stallonne y joue un Rocky âgé de 59 ans qui se voit la chance de disputer un match contre le champion en titre, Mason Dixon. C'est Antonio Tarver, médaillé de bronze de boxe (catégorie mi-lourd) aux Jeux Olympiques d'été de 1996 qui lui prête ses traits.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Rocky
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rocky
» MAC x Rocky Horror Picture Show Collection (Automne 2014)
» The rocky horror pictures show
» The Rocky Horror Picture Show
» › rocky mountain empire, son contexte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: les films que vous aimez-
Sauter vers: