chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Blue-jeans

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte

Féminin Nombre de messages : 42844
Age : 53
Date d'inscription : 20/02/2005

Blue-jeans Empty
MessageSujet: Blue-jeans   Blue-jeans I_icon_minitimeMar 20 Nov - 23:54:53

Le Blue-jeans (aussi appelé jeans) est un pantalon à coutures coupé dans une toile appelée denim. Initialement vêtement des travailleurs manuels américains à la fin du XIXe siècle, devenu ensuite vêtement emblématique des États-Unis, le port quotidien du jean est aujourd'hui répandu sur tous les continents et dans toutes les catégories sociales.

Traditionnellement, il comporte cinq poches, une braguette à boutons timbrés, des surpiqûres orange assorties au cuivre des rivets et une étiquette de faux cuir cousue à la taille.

Passant du statut d'uniforme de la révolte dans les années 1960 à celui de tenue socialement admise de nos jours, il connaît une évolution rapide et significative. En Europe, ce vêtement a toujours été plus cher que dans son pays d'origine (prix trois à quatre fois plus élevé, différence ne s'expliquant pas au départ par des matériaux ou une main d'œuvre plus coûteux, mais par les taxes douanières auxquelles le produit était soumis).

Si l'on excepte l'attrait de son image légitimement associée à l'Amérique et à sa façon de vivre (l'American way of life), le confort et la robustesse sont probablement les atouts majeurs qui permettent au pantalon en jean de résister aux modes et bien souvent de s'y adapter.


Blue-jeans Jeans410

Chronologie du Blue-jeans

1853 : En pleine ruée vers l'or, un jeune homme, Oscar Levi Strauss arrive en Californie avec de la toile de tente et des bâches de chariot. Les conquérants de l'Ouest ont besoin de pantalons solides. Levi Strauss a l'idée d'en confectionner un dans la toile de ses tentes. Le jeans est né. Le premier patron connu présente une salopette coupée avec des boutons pour ajuster des bretelles.

1853-60 : Levi Strauss continue de fabriquer ses jeans, mais avec du denim, un coton fabriqué à Nîmes (d'où le nom denim = de Nîmes) dans le sud de la France par la famille André, imprégné de bains d'indigo (ce qui rendrait les jeans plus confortables).

1873 : Apparition de surpiqûres sur les poches arrière en arc (figurant un aigle des montagnes rocheuses symbolisant la liberté), avec du fil orange. La même année apparaissent les poches à rivets.

1874 : Les jeans Levi Strauss commencent à être victimes de leur succès. La contrefaçon apparaît. Levi Strauss et Jacob Davis obtiennent le brevet pour les rivets sur les pantalons d'homme afin de fixer les coins des poches et de les empêcher de se déchirer.

1886 : Le patch en faux cuir apparaît.

1889 : The Lee Company voit le jour, au Kansas.

1890 : Le 501 fait son apparition sur le marché.

1920 : À partir de 1920, nombres de fermiers américains commencent à adopter le jeans comme tenue de travail.

1922 : Les passants pour la ceinture remplacent les boutons pour les bretelles à la taille.

1926 : Lee lance le jeans à fermeture glissière.

1929 : L'Amérique subit de plein fouet la grande crise. Le jeans devient l'"uniforme" adopté par les paysans et les travailleurs comme le symbole du combat et du courage.

1933 : Le rivet de l'entrejambe est supprimé. Roosevelt lance le New Deal, pour redynamiser la machine économique américaine . Des dizaines de milliers de salopettes en denim sont distribuées aux déshérités.

1935 : Le jeans devient le produit mode d'une population estudiantine et artistique. Les rivets des poches arrière sont supprimés. Levi's lancent ses premières publicités.

1945 : Le jeans débarque en Europe avec les GI's. La firme Levi Strauss a signé un accord avec le ministère de la Défense et fabrique l'uniforme de permissions des Marines de l'U.S. Navy qui consiste en un Levi's 501 d'une teinte plus foncée.

1948 : Introduction du premier jeans pour femme : la fermeture éclair est sur le devant et non sur le côté. Il a une fermeture éclair latérale, car la fermeture frontale n’est pas encore acceptée pour les femmes à l’époque. La taille est haute et ajustée, les hanches rondes, et les jambes légèrement rétrécies et fuselées.

1950 : Le jeans symbolise la révolte de la jeune génération. On l'associe au blouson noir et à la Harley, c'est le phénomène teenagers et il sera même interdit dans les écoles aux États-Unis. Il est porté par James Dean et Marlon Brando.

1960 : Jusqu'en dans les années 1960, le modèle des jeans n'évolue pas. C'est le mouvement hippies qui lancera les premières évolutions : variation de couleurs, de forme, de coupe, broderie, ornementations, rapiècement, effrangée, etc.

1969 : Un demi-million de personnes, ceux de la love génération se retrouvent à Woodstock le temps d'un festival mythique, sans doute le plus grand rassemblement au monde de porteurs de jeans.

1970 : Code vestimentaire et symbole de la génération hippie : jeans patte d'éléphant. Pendant les années 60-70, les années hippies, le jean se transforme de plus en plus. On le customise, on le peint, on le brode, on coud des coquillages et bien d’autres choses dessus. On y met des strass, des bijoux, des fleurs, des motifs « peace and love ». Le bas de la jambe s’allonge : c’est la naissance des « pattes d’eph », de pattes d’éléphant, qui reviendront plusieurs fois à la mode plus tard. Chacun a son propre jean customisé.

1972 : Les jeans C17 sont créés par André Desseilles, à Castelnaudary, dans l'Aude. C17 mettra 15 ans pour devenir le deuxième distributeur de jeans en Europe, derrière Levi's, puisque la marque diffusera jusqu'à 3 millions d'articles par an. A cette époque, le groupe C17 dans son ensemble atteindra 700 millions de francs de chiffre d'affaires.

1973 : La France entre dans la crise, avec le choc pétrolier. Le jeans s'impose comme un bien de très grande consommation. Le marché se développe de façon exponentielle jusqu'au début des années 1980. À New York, le musée d'art contemporain expose pendant deux mois une sélection de jeans décorés et attire 10 000 visiteurs.

1978 : Apparition du stone-washed, un traitement qui consiste à bombarder le tissu de petites pierres ponces.

1981 : Le marché français plafonne, avec 40 millions de pièces vendues par an, denim , toile et velours confondus.

1984/85 : Le jeans recule, au profit des slacks, les pantalons de toile plus légers et plus habillés. L'effondrement du jeans est un tel phénomène que les médias s'en emparent.

1986 : Le jeans revient peu à peu sur le devant de la scène. Il s'impose comme un produit de mode à part entière.

1990 : Apparition du surteint qui renouvelle le jeans et lui donne un coup de jeune.

1994 : L'énorme vague du Lycra submerge le jeans. Le cinq poches élastis connaît un très gros succès, surtout auprès des femmes. Ce sont elles, d'ailleurs qui dynamisent le marché.

1996 : Pour la première fois en France, les femmes achètent sensiblement autant de jeans que les hommes.

1997 : Le grand retour du jeans brut qui devient le nouveau produit de mode par excellence.

2000 : Avec un chiffre d'affaires de plus de 100MF (15 M€) Rica Lewis devient numéro un du jeans sur le marché de la grande distribution.

2002 : Chiffre d'affaires de 28 M€. Rica Lewis conforte sa place de leader sur le marché (10% de parts de marché - source SECODIP).

2006 : Une entreprise de confection italienne sous le label arabe Al-Quds (Jérusalem en arabe) a lancé un modèle de jeans conforme spécifiquement pour les hommes pieux musulmans. Ayant comme caractéristique d’une coupe large pour leur permettre de se prosterner lors de la prière. Nouvelle mode en 2006 : le jean skinny. Il se porte serré et épouse la cheville.

2007 : Aujourd'hui le jean n'est plus seulement un vêtement utilitaire, mais un signe identitaire d'appartenance à une tribu, une communauté. Par la forme (le slim, le boot cut, le relax, le regular, etc.) ou par la marque (levi's, diesel, notify, acquaverde, pepe jeans, etc.), chacun affirme sa singularité et son originalité, en même temps son ralliement à un stéréotype social au travers du port du jean.

Le chemin parcouru entre la toile taillée en forme de pantalon portée par le pionnier et les créations des plus grands stylistes portées par les hommes et femmes les plus riches et renommés de la planète est énorme. Cependant, le jean n’a pas changé de clients, il a juste élargi sa clientèle : aujourd’hui encore, les plus démunis portent des jeans, seulement, ce ne sont pas les mêmes. Quelle clientèle pour quels jeans actuellement ? Sachant que l’on peut trouver des jeans à 10 € comme à 250 € pour des sur-mesures chez Bodymetrics ou encore à plus de 900 € pour des jeans de marque tels que Dior ; on imagine qu’il y a une clientèle adaptée à chaque tranche de prix de jean.


Types de jeans

Black, le fil indigo est remplacé par un fil noir ;
Bleached, blanchi avec des agents de blanchiment ;
Brut : à l'état naturel (blanc écru) ;
Stone washed, délavage avec des pierres ponces, mise au point dans les années 1980 ;
Stone bleached, délavage avec des pierres ponces et enzymes de blanchiment ;
Surteint, originellement jean bleu teint en noir, se pratique désormais avec pratiquement toute les couleurs en surteinte ;
Used, jean veilli par sablage.



Comment fait-on des jeans?

D'abord un fabricant dessine un modèle de jeans basé sur les mesures (ou des échantillons) qui ont été fournies par le concepteur de jeans ou l'acheteur.

Il faut environ 15 morceaux pour composer un modèle standard de jeans typique à 5 poches

Une personne, (ou un programme d'ordinateur) commence par calculer la consommation optimale de tissu en amassant tous les morceaux du modèle de jeans sur un papier qui est placé sur le tissu de denim. Après avoir dessiné les rayons de découpage sur ce papier

le tissu est plaçé en piles sur une table de découpage. Jusqu'à 100 couches de denim sont empilées et des poids y sont mis afin de retenir le tissu pendant le découpage.

Les pièces séparées des jeans sont coupées avec une machine de découpage de textile et chaque morceau est ensuite marqué avec sa taille, en utilisant un morceau de craie, de sorte que ce-ci disparait pendant le lavage.

Tous ces pièces de denim coupées sont ensuite mises dans des paquets selon leur taille.

Il faut environ 1,6 mètres de tissu de denim, plusieurs centaines de mètres de fil de couture, 6 rivets, 1 ou 5 boutons de jeans, 4 étiquettes (cuir artificiel habituellement), et en option une fermeture éclair pour faire une paire des jeans. Une usine moyenne de jeans peut faire environ 2,500 paires des jeans par jour.

En moyenne il faudra environ 15 minutes et 12 opérations pour faire une paire des jeans

Après que les jeans de denim soient cousus, ils vont vers une usine pour etre lavés dans une machine qui pourrait être décrit comme une machine à laver standard, cependant très grande.

Un "stonewash" pour 150 paires de jeans prend 150 kilos de pierre ponce et plus de 750 litres de l'eau. Selon la degrée de fané désirée ils seront lavés quelque part entre 30 minutes et 6 heures.

Après le processus de lavage le vêtement de denim doit etre inspecté pour déceler les défauts et les fils lâches sont coupés.

Après le bouton(s) et les fermetures éclair et les rivets sont placés en utilisant un type spécial de machines de pression.

Ensuite les jeans passent à la salle d'emballage de vêtement où l'inspection finale de qualité a lieu et des "labels" et des étiquettes de papier sont placées ou jointes.

Une paire typique de jeans aura une étiquette de cuir artificiel sur la bande de taille, 6 rivets, une petite étiquette PLU, une étiquette avec des instructions de lavage et la taille et une étiquette de poche arrière de carton. Quand tout est fait, les jeans sont placés dans un poly-sac avec le texte d'avertissement approprié et emballé dans une boîte ou un sac, selon le pays destinataire, en tant que quelques pays ou territoires ont des règlements plus stricts d'emballage que d'autres.

_________________
Blue-jeans Je-t-a10
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Blue-jeans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blue-jeans
» les jeans larges
» Jantes Jeans et Big
» BLUE STORM
» Blue - Limited Vampire ver. Cara (Dark Night) #1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: le savez vous?-
Sauter vers: