chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Coluche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mimi
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 44590
Age : 52
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Coluche   Lun 12 Nov - 19:46:15





Coluche ou Michel Gérard Joseph Colucci de son vrai nom, était un humoriste impertinent et un comédien français, qui a su donner un ton nouveau et critique dans le domaine du Music-hall, en s’attaquant très vite aux tabous, puis aux valeurs morales et politiques de la société contemporaine. Finalement, devenu célèbre, il fonde l'association Les Restos du Cœur, relais nourriciers des plus pauvres. Personnalité importante du XXe siècle, il est né dans le 14e arrondissement à Paris, le 28 octobre 1944. Il meurt brutalement le 19 juin 1986 alors qu'il circule à moto sur le trajet qui le ramène de Cannes à Opio, il percute un camion sur une route des environs de Grasse.

Jeunesse et début comique



coluche avec sa maman et une de ses soeurs


Sa mère, Simone Bouyer (dite Monette), est employée chez Baumann, un fleuriste du boulevard du Montparnasse et son père, Honorio Colucci, originaire de la région de Naples en Italie, est peintre en bâtiment. Ce dernier décède en 1947 à 37 ans d'une poliomyélite et son épouse doit élever seule ses deux enfants avec un maigre salaire. Monette, Michel et Danièle, qui a un an et demi de plus que son frère, vivent à trois dans une pièce et une cuisine . Sa mère malade les emmène pendant ses traitements à Berck.





À la fin des années 60, il décide de se lancer dans la musique. Il interprète entre 1966 et 1967, des chansons de Bobby Lapointe, Boris Vian, Georges Brassens, Léo Ferré ou encore Yves Montand, aux terrasses des cafés des quartiers de la Constrescarpe et de Saint-Michel aux côtés de son groupe « Les Tournesols » (autre nom : les « Craignos Boboys »), avec France Pellet et son frère, Alain Pellet.

Mais il n'est pas très doué et se « recycle » dans l'humour pour rire de tout, car selon lui « Pleurer de tout, c'est crevant ». Il rencontre à cette époque un trio de musiciens fidèles, Xavier Thibault, Jacques Delaporte et Jean-Claude Dagostini, dit Le Bœuf, qui l'accompagneront sur scène et lui apprendront les instruments.

Tout en étant plongeur, il se produit sur la scène d'un cabaret Chez Bernadette, dans le quartier de la Montagne Sainte-Geneviève à Paris. Il y fait la connaissance de Georges Moustaki, qui l'héberge et le soutient financièrement. Il travaille ensuite au cabaret La Méthode, rue Descartes, toujours à Paris, en tant que barman et régisseur. C'est dans cet endroit qu'il rencontre Romain Bouteille, qu'il présentera toute sa vie comme son modèle.

Succès

Café de la Gare

Avec Romain Bouteille, il est présent à l'origine du Café de la Gare, inauguré officiellement le 12 juin 1969, qui réunit une bande de jeunes comédiens dont beaucoup deviendront célèbres, tels que Patrick Dewaere, Henri Guybet, Miou-Miou, Gérard Depardieu, Thierry Lhermitte, Josiane Balasko, Gérard Jugnot.



Les acteurs de "Thérèse est triste" au Café de la Gare en 1971. Coluche porte déjà la salopette qui deviendra un élément essentiel de sa panoplie d'humoriste.


Son premier sketch, C'est l'histoire d'un mec, tourne en dérision la difficulté de raconter une histoire drôle. Ses sketches suivants lui valent rapidement un succès populaire qui ne se démentira plus : « Il inventait pour les années 1970 une image de pauvre urbain, bonne pâte mais court d'idées, empêtré dans les mots, raciste faute de mieux, ballotté par la publicité et les jeux radiophoniques » . Il revendique sa grossièreté : « Toujours grossier, jamais vulgaire ».

Suite à ses problèmes d'alcool, qui le rendent exécrable voire violent, il se voit obligé de quitter la troupe en 1970 .

En octobre 1971, Jacques Martin le recommande à Georges Folgoas, producteur de Midi magazine pour faire équipe avec Danièle Gilbert. L'expérience ne durera que cinq jours.

Le Vrai Chic parisien

En novembre 1971, il fonde une autre troupe, Au vrai chic parisien - Théâtre vulgaire, puis Le vrai chic parisien. Le premier spectacle s'intitule Thérèse est triste, avec une affiche réalisée par Jean-Marc Reiser.



Véronique Kantor


C'est là qu'il rencontre sa femme, Véronique Kantor, étudiante de bonne famille qui se destine au journalisme. Il l'épouse le 16 octobre 1975. Ils auront deux garçons, Romain en 1972 et Marius en 1976.

Toujours à cause de son comportement, il quitte sa troupe une nouvelle fois et se lance dans une carrière solo.

Carrière solo



Au printemps 1974, Paul Lederman lui offre le Théâtre La Bruyère pour y prolonger Thérèse est triste, mais c'est un fiasco. Il devient son propre impresario, Claude Martinez devenant son associé.

Du 15 février au 2 mars 1974, il se produit à L'Olympia dans le spectacle Mes adieux au music-hall. C'est dans ce spectacle qu'apparaissent sa célèbre salopette à rayures bleues et son tee-shirt jaune. Il y met en scène ses personnages favoris, des beaufs grossiers, incapables de s'exprimer correctement, haineux. Le 10 mars 1974, il signe le contrat d'un premier disque : le 30 cm des Adieux.

Coluche apparait pour la première fois à la télévision le 19 mai 1974, lorsque Guy Lux diffuse L'histoire d'un mec juste avant l'allocution du perdant de l'élection présidentielle, François Mitterrand, qui était en retard.

Élection présidentielle



Le 30 octobre 1980, il organise une conférence de presse où il annonce son intention de se présenter à l'élection présidentielle de 1981. Certains y voient une blague, pourtant un sondage le crédite de 16% d'intentions de vote. C'est la panique chez certains hommes politiques : les coups bas et menaces anonymes fusent ; suite à cela et à l'assassinat de son régisseur René Gorlin , il annonce qu'il se retire en avril 1981.

En 1981, il anime une émission sur RFM de Patrick Meyer récemment créée.

Il divorce en décembre 1981 et sombre dans la dépression, l'alcool et la drogue.

Le 26 septembre 1985 il lance l'idée des Restos du Cœur sur Europe 1, en déclarant : « J'ai une petite idée comme ça, si des fois y a des marques qui m'entendent, je ferai un peu de pub tous les jours. Si y a des gens qui sont intéressés pour sponsorer une cantine gratuite qu'on pourrait commencer par faire à Paris. ».
Avant l'accident, il avait enregistré ses essais de sketches sur une cassette (Les Hommes Politiques, Les Journalistes, L'Administration, Les Sportifs...), qu'il avait envoyée à son producteur, Paul Lederman. Ces sketches ont été édités par la suite (on entend distinctement que les rires en fond ne sont pas ceux d'une grande salle à laquelle Coluche était alors habitué).

Il est enterré le mardi 24 juin 1986 à 10h30, au cimetière de Montrouge, dans le 14e arrondissement parisien, près de la porte d'Orléans. La liste des personnalités présentes provenant du milieu du Show Business est impressionnante, la France entière est en deuil ...

Restaurants du cœur





Connu comme comique, il est également le fondateur des Restos du Cœur. Issu d'un milieu défavorisé (« Je ne suis pas un nouveau riche, je suis un ancien pauvre »), il a pris conscience de grosses défaillances dans l'entraide française envers les plus démunis. Et cette association est là pour pallier les carences. Elle qui ne devait durer qu'un temps, est malheureusement dans l'obligation d'être toujours active. Il est également à l'origine d'une loi (dite « Loi Coluche »), votée en 1988, qui permet à un donateur de déduire une partie de son don de ses impôts.



Sa célèbre salopette lui avait été donnée par le mouvement Emmaüs. Devenu célèbre, il renvoya l'ascenseur en remettant un chèque d'un montant élevé à l’Abbé Pierre pour ce mouvement. Les deux hommes, pour utiliser une formule de Jacques Brel, « n'étaient pas du même bord, mais cherchaient le même port ».

Hommages

Le chanteur Renaud, grand ami de Coluche (Coluche était aussi le parrain de sa fille Lolita), lui a dédié une chanson quelques jours seulement après sa mort, Putain de camion (un album du même nom sortira en 1988).



renaud en 1985


La Place Coluche à Paris, dans le 13e arrondissement, entre la rue d'Alésia et la rue de Tolbiac, inaugurée le 29 octobre 2006. Une autre Place Coluche existe également à Blotzheim.



Inauguration de la place coluche


Le théâtre Espace Coluche de la ville de Plaisir dans les Yvelines .

Une statue de Coluche : la seule mairie à accepter sa présence sur son territoire fut Le Vigan (30). En la cherchant bien, vous la trouverez dans un parc, en plein centre ville.

Le collège Michel-Colucci de Rougemont-le-Château, Territoire de Belfort (90), inauguration le 7 novembre 2006 en compagnie de la veuve de Coluche. Choix des élèves et non du maire, une polémique a eu lieu autour du choix du nom.

Discographie

L'intégrale de ses sketches a été rééditée dans un coffret de sept CD, sous le nom Coluche intégral
Un coffret de trois DVD Coluche : Ses plus grands sketches
Un DVD a regroupé les meilleurs moments de ses deux passages au Jeu de la Vérité de Patrick Sabatier.
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
coco8313

avatar

Féminin Nombre de messages : 508
Age : 51
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Coluche   Ven 6 Juil - 10:34:27

un grand monsieur avec un grand coeur qui resteras dans les coeurs des français deja avec "le resto du coeur" puis pour c'est blagues puis l'acteur aussi
Revenir en haut Aller en bas
mimi
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 44590
Age : 52
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Coluche   Ven 28 Juin - 23:53:43

27 ans après la mort de Coluche,le conducteur de camion brise le silence

Il conduisait ce "putain de camion" le 19 juin 1986 et se trouvait sur la même route que Coluche.

Albert Ardisson,75 ans,qui n'avait pas parlé depuis 1986,ne s'est jamais vraiment remis de cet accident,qu'il a qualifié de "très grave",selon le Petit-Niçois.




27 ans après la mort de Coluche,le conducteur du camion qui avait percuté la moto de l'humoriste a décidé de parler.

Approché par le Petit Niçois,Albert Ardisson,un retraité de 75 ans,a déclaré que cet épisode de sa vie restait toujours "très grave".

C'est "une longue affaire qui dure depuis 30 ans",a-t-il lâché,exaspéré.

Traumatisé par l'accident,il a traversé une longue période de dépression,écrit le journal.

Mais il n'en dira pas plus.

Tout a été dit selon lui.

En effet,déjà à l'époque,il avait témoigné au micro d'Antenne 2 après l'accident qui s'était produit le 19 juin 1986 dans la ville d'Opio dans les Alpes-Maritimes.

"Je ne l'ai pas vu.

Il a débouché.

Je l'ai vu quand il a tapé là.

Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise d'autre ?

Il allait vite,très vite !",avait-il expliqué.

Son camion a percuté la moto de Coluche alors qu'il effectuait un virage sec à gauche.

Depuis,les rumeurs sur la disparition du fondateur des Restos du cœur sont allées bon train,au point que certains ont imaginé que le décès de Coluche était orchestré par le gouvernement.

27 ans plus tard,ce routier installé sur les hauteurs de Nice vient couper court à toutes ces rumeurs.

Pour le maire d'Opio,Thierry Occelli,"ce n'était qu'un banal accident de la route".



















tf1 news

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 44590
Age : 52
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Coluche   Sam 18 Juin - 21:08:21

Il y a 30 ans,Coluche mourrait dans un accident de moto

C'est l'histoire d'un "mec",Coluche,mort le 19 juin 1986 dans le choc de sa moto avec un "putain de camion",sur une départementale des Alpes-Maritimes.




Michel Colucci,bouffon professionnel,avait 41 ans.

Il préparait un nouveau spectacle pour sa rentrée au Zénith,après une parenthèse de près de 5 ans pendant laquelle il avait fait de la politique,du cinéma,de la radio,des blagues et même créé les Restos du Coeur,inventés pour une saison en 1985 et,hélas,toujours très actifs.

Le 24 juin,l'homme à la salopette à rayures avait eu un "bel enterrement" à Montrouge (Hauts-de-Seine),où se pressaient motards,gens du show-biz,anonymes et politiques,comme un résumé de sa vie.

Trente ans après,ce clown à l'esprit pétomane,conserve une popularité intacte.

Il faut dire qu'il disposait d'une arme de séduction massive,une drôlerie parfois limite mais sans limite.

"Je suis capable du pire comme du meilleur.

Mais,dans le pire,c'est moi le meilleur",disait-il.

Il est né le 28 octobre 1944 à Paris,près de la porte d'Orléans,d'un père ouvrier (mort quand le gamin avait 3 ans) et d'une mère femme de ménage.

Il n'était pas allé bien loin pour commencer sa carrière d'homme de spectacle,en 1969,rue d'Odessa,au Café de la Gare (Montparnasse).

Ce café-théâtre,dirigé par Romain Bouteille,a été un vrai conservatoire du spectacle : Les Dewaere,Miou-Miou,Gérard Lanvin,Renaud,Anémone,Josiane Balasko,Michel Blanc y ont également débuté.

Individualiste forcené,Coluche monte en 1972 sa propre troupe,"Au vrai chic parisien".

Il crée "Thérèse et Triste" et "Ginette Lacaze" (où il partage la vedette avec Balasko),deux comédies loufoques que remarque Paul Lederman,producteur avisé et par ailleurs manager de Claude François et Thierry Le Luron.

César du meilleur acteur

Il va alors enchaîner les spectacles (L'Olympia en 1973 en lever de rideau de Dick Rivers,en vedette en 1975, Bobino en 1975,le Théâtre du Gymnase en 1978 puis en 1980 où il drainera 600.000 spectateurs).

La légende se construit avec son lot de provocations et de gags,dont le vrai-faux mariage le 25 septembre 1985 avec l'imitateur Thierry Le Luron,complice et rival qui mourra peu après lui,le 13 novembre 1986.

De son vivant,le rondouillard gouailleur ne faisait pas l'unanimité.

Il divisait la France en deux et la ligne de partage ne recouvrait pas forcément un simple clivage politique.

Ainsi,la décision de se porter candidat à "l'érection pestilentielle" en 1981 (sous l'étiquette du "candidat nul") suscita des remous à droite et à gauche.

Ce farouche opposant à "l'establishment" vit se dresser contre lui les professionnels de la politique de tout bord et il préféra jeter l'éponge.

C'est ce Coluche en campagne qu'a retenu en 2008 Antoine de Caunes pour son film "Coluche l'histoire d'un mec",incarné par François-Xavier Demaison.

Lequel salua alors "la complexité du personnage,sa finesse,son intelligence et sa capacité à catalyser une certaine connerie à la française".

Après la parenthèse politique,l'artiste retourna à son vrai métier, celui de "premier amuseur public de France" comme l'avait qualifié l'International Herald Tribune.

Ce "métier",il l'exerça sur scène,à la radio (RMC,d'où il est renvoyé pour insolence envers la famille princière de Monaco,RFM et surtout Europe 1),au cinéma (24 films,tous comiques,à l'exclusion de "Tchao Pantin" de Claude Berri en 1983 qui lui vaut le César du meilleur acteur),et aussi à la télévision (notamment un faux journal télé sur Canal+).

Dans ces années 80,il n'était pas toujours très en forme : il divorça,apprit que son pote Patrick Dewaere s'était suicidé (1982) avec le fusil qu'il lui avait offert,a abandonné la scène plongé dans la drogue.

Jusqu'à son comeback au premier plan avec les Restos du Coeur qui ouvrent le 21 décembre 1985.

Il est également à l'origine de "l'amendement Coluche" (voté après sa mort) qui instaure une déduction fiscale pour les dons aux Restos du coeur et autres organismes nourrissant les personnes en difficulté.

Coluche aurait 71 ans.

De quoi nous ferait-il rire ?

"Il se permettait beaucoup plus de choses que je ne pourrais me permettre aujourd'hui",a dit récemment Jamel Debbouze.






















la depeche

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coluche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coluche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COLUCHE ME MANQUE
» Sacré Coluche
» COLUCHE
» COLUCHE : Déjà 20 ans
» Coluche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: grands personnages-
Sauter vers: