chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 31 juillet 1982 l'accident de Beaune:53 morts dont 44 enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 39964
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: 31 juillet 1982 l'accident de Beaune:53 morts dont 44 enfant   Lun 12 Nov - 16:42:53

L'accident de Beaune, qui a eu lieu le 31 juillet 1982, est l'accident de la route le plus meurtrier en France.
Il a fait 53 morts dont 44 enfants de 6 à 15 ans dans un autobus, tous originaires de la région de Crépy-en-Valois dans l'Oise.



L'accident

1 h 45, dans la nuit du 30 au 31 juillet 1982, le plus meurtrier des accidents de la route, survenus en France, se produisait sur l'A6, près de Beaune.
Bilan de cette tragédie : 53 morts, tous carbonisés, dont 44 enfants de 19 familles parmi les plus défavorisées de Crépy-en-Valois (Oise) et des environs ; tous partaient en colonie de vacances.

Deux cars roulant ensemble et se suivant de trop près, un brusque ralentissement sur l'autoroute du soleil surchargée et mouillée par la pluie ; deux voitures s'intercalant entre les cars.
Le second qui n'a plus la distance suffisante pour freiner, pousse la voiture qui le précède sur l'autre, qui heurte le premier car.
Un choc qui ne serait pas si grave si le réservoir d'une des voitures n'avait répandu son essence, sous les véhicules accidentés ; et si les flammes ne s'étaient rapidement communiquées aux deux cars et aux trois voitures, impliquées dans le carambolage.
Pris au piège
Dans le premier car, les deux chauffeurs et les moniteurs avaient réussi à faire évacuer les enfants ; mais une voiture, venue s'encastrer dans la porte latérale du second, avait empêché une évacuation par l'avant.
Un moniteur était parvenu à faire sortir 15 enfants par l'arrière ; mais pas les 44 autres, âgés de 6 à 15 ans. Tous périront carbonisés, ainsi que les deux chauffeurs et deux moniteurs, prisonniers du brasier.
Cinq autres personnes, trouveront la mort, dont deux enfants en bas âge, dans les voitures de tourisme.
Les automobilistes, qui s'étaient précipités pour tenter de porter les premiers secours, avaient alors vécu de véritables scènes d'horreur, ne pouvant rien faire pour sauver les enfants, criant dans le bus.
Dans les moments qui suivirent, les personnels de secours intervenant sur les lieux avaient été également confrontés à une tâche terriblement difficile et traumatisante : évacuer les dépouilles des petites victimes.


Où était le bon dieu cette nuit-là ?

Cette question restera à jamais posée par une grand-mère de Crépy-en-Valois ayant perdu ses quatre petits-enfants dans la catastrophe ; la France entière avait plongé, avec les familles meurtries, dans un abîme de douleur ; celui du sort de la famille Syx, dont 4 des 5 enfants sont morts dans l'accident, et des 6 cousins et cousines des familles Guillot et Martin, victimes, comme tous leurs petits camarades, d'une mort inacceptable sur la route.
C'est au cimetière de Crépy-en-Valois que reposent, depuis 25 ans, les corps non identifiés des 44 enfants ayant péri dans la catastrophe.





Conséquences de l'accident

Le ministre des Transports de l'époque, Charles Fiterman, décida de prendre des mesures.
Depuis ce drame, il existe un arrêté annuel stipulant une interdiction de faire voyager par le biais de transports en commun un groupe d'enfants (de plus de 15 enfants de moins de 15 ans) du 28 juillet au 4 août ainsi que les jours de grands départs.
Cette interdiction a été prise pour tous les groupes dont la destination est un département autre que le département de départ ou un département limitrophe.
La vitesse maximale autorisée pour les cars fut réduite, et l'on fixa la vitesse sur autoroute par temps de pluie à 110 km/h (et à 80 km/h sur routes).
De plus, depuis cet évènement obligation est faite aux constructeurs d'utiliser des matériaux incombustibles dans les transports en communs et des pare-brise de verre feuilleté.

Suite au procès, le propriétaire fut condamné à 1 an de prison avec sursis et à 25 000 francs d'amende car le bus avait des freins défectueux.
Quant à l'un des chauffeurs, il fut condamné à 6 mois de prison avec sursis, un an de suspension de permis et 2 300 francs d'amende .

Un mémorial a été érigé sur l'aire du Curney à proximité immédiate du lieu de l'accident (commune de Merceuil).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
Diamanti
Invité



MessageSujet: Re: 31 juillet 1982 l'accident de Beaune:53 morts dont 44 enfant   Mer 20 Jan - 23:13:42

J'étais encore toute gamine, mes premières colonies de vacances... J'ai pas tout compris à cet âge... La seule chose "concrête" dont je me souviens c'est d'avoir été réveillée par une femme... Une monitrice ou une des "grandes" et c'est grâce à elle que je peux écrire, aujourd'hui, ces quelques mots...

Paix aux âmes de ceux qui n'ont pas eu cette chance...

Je garderai néanmoins d'exellents souvenirs de ces colonies de vacances... D'ailleurs, j'y suis retournée l'année d'après, encore & encore...

Je m'appelle Virgine... J'habitais Cires-les-Mello à l'époque... Maintenant j'suis sur Creil... J'ai revu beaucoup "d'enfants" qui ont survécu à cette catastrophe, pour la plupart sur Montataire... Zora... Josée Michèle...

Bonne année à tous !!!

Diam :)
Revenir en haut Aller en bas
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 39964
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: 31 juillet 1982 l'accident de Beaune:53 morts dont 44 enfant   Jeu 21 Jan - 2:31:17

merci pour ton témoignage

bonne année a toi aussi
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
Menelik
Invité



MessageSujet: Je n'oublierai jamis   Mer 5 Mai - 1:54:05

Bonjour,

Je n'oublierai donc jamais. J'avai neuf ans et je partai également en vacances en car.
J'avais donc l'âge de beaucoup de victimes.
Tout a été horrible dans cette tragédie.
Rien n'a été épargné aux parents.
Depuis le fait qu'il s'agissait d'un jour de joie (départ en vacances), l'accident en pleine nuit (les enfants endormis) qui a dû joué dans le nombre de victimes (de jour, on peux penser qu'ils seraient sorti plus vite), la voiture accidenté qui bloque la sortie par l'avant.
Le fait qu'il s'agissent de fratries entières ou presque pour certaines. Que les victimes soient mortes (on peux le supposer) dans d'atroces souffrances et qu'elles soient non identifiables pour la quasi-totalité. Que la liste est été communiquée 10h après le drame ( 4h30 après l'annonce au famille du drame.

Je ne peux oublier.
Mais l'histoire est inconnue des jeunes personnes.
Ils faudrait un film ou un livre en tout cas.
A moins que cela soit insoutenable pour les familles.

Je me rappelle de ce papa certains que ses 5 fils soient morts et qui apprend qu'ils sont tous vivants (on les avaient changé de car en cours de route sans qu'il le sache).

J'ai 5 enfants et je croit en Dieu et je me demande quand même comment ses personnes ont pu se reconstruire.

Amitié,

Ménélik
Revenir en haut Aller en bas
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 39964
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: 31 juillet 1982 l'accident de Beaune:53 morts dont 44 enfant   Mer 5 Mai - 2:25:27

merci pour ton témoignage

pour les générations qui ont connaissance de cet accident n'oublie pas
je fais partis de ses maman qui tremble a chaque fois qu'un de mes enfants part en car

comment ses familles se sont reconstruites? je ne pense pas qu'a se jours elles sois reconstruites la vie continue....... mais c'est plus comme avant elle doivent survivre face a un drame comme celui ci ........
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
bertrand
Invité



MessageSujet: rèpondre   Ven 28 Mai - 13:06:42

cette nuit du 31 juillet 1982 j' etais sur la même autoroute je revenais de colonie de Bretagne mes parents et te terrifier pour quoi les 2 car allés en savoie et nous rentions en ht savoie et mes parent ne sa ve pas cette qu'elle compagnie car qui avait u l'accident a notre arrivée beaucoup parent pleurés
Revenir en haut Aller en bas
pinpon84
Invité



MessageSujet: je m en souviens   Ven 16 Juil - 0:18:33

je venais de rentrer comme pompier pro a avignon en juillet 82 jy suis toujours! oui c est affreux! j espere ne jamais avoir a faire a une intervention pareil! meme si j en ais vue d autres depuis! la securiter a beaucoup evoluer ..... bisous jean louis
Revenir en haut Aller en bas
fifely84
Invité



MessageSujet: émotion!   Ven 16 Juil - 0:32:09

Ayant vécu un parcours douloureux, je tiens à vous dire que je me souviens tres bien de ce drame,
les mots sont superflus,
je vous envoie à tous et à toutes un peu de ma tendresse,
on oublie jamais,
on vit avec,
et on avance, pour eux,
bisous affectueux et respect.
Revenir en haut Aller en bas
mimi
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 44590
Age : 52
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: 31 juillet 1982 l'accident de Beaune:53 morts dont 44 enfant   Ven 16 Juil - 0:34:59

merci pour ton témoignage fifely84

amis

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
steph
Invité



MessageSujet: Je me souviens...   Sam 24 Juil - 15:19:14

j'avais 8 ans et je partais en vacances avec mes parents. Nous avons été pris dans cet accident. Je n'ai rien vu car ben voiture je dormais toujours. J'ai juste le souvenir de la fumée. Nous sommes restés bloqués quelques heures avant d'être déviés. Nous ne connaissions pas encore l'horreur de cet accident, c'est en arrivant sur notre lieu de vacances que nous avons compris. Plus de 20 ans après, je m'en souviens encore et je ne suis pas prêt de l'oublier même si je n'ai pas vu grand chose. Il faut se souvenir pour que cela ne se reproduise jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Anne
Invité



MessageSujet: Paix à leurs âmes    Sam 31 Juil - 11:32:19

Une pensée pour eux en ce 31 juillet 2010 , aux familles aussi qui doivent se souvenir de ce triste jour amicalement Anne
Revenir en haut Aller en bas
Joaquin
Invité



MessageSujet: accident du Beaune   Mar 3 Aoû - 15:26:45


--------------------------------------------------------------------------------

I am Joaquin! my french is not good !excuse me!I was inside this terrible accident!directlly beside the second bus!you can see our car(yellow Mercedes ) beside the bus.I am still searching persons who was also there to be in contact and speak! I think I have still to resolve this experience! I think very often to this night and the terrible things that I saw.I think that I was very lucky and other kids not!!!! It is incredible! Some little mistakes can change the life of many people from one moment to another!
I saw a time the journee from that day in internet, but I dont find it anymore!Can help me someone? If soemone have informations , pictures or some comment , please contact me over jaremu@arcor.de. Thanks for your help
Revenir en haut Aller en bas
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 39964
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: 31 juillet 1982 l'accident de Beaune:53 morts dont 44 enfant   Mar 3 Aoû - 18:10:25

j'ai pris un traducteur pour vous mettre le texte de Joaquin en français donc escuser moi si la traduction n'ai pas dans un français correcte




Je suis Joaquin!
mon français n'est pas bon! excusez-moi! J'étais à l'intérieur de cet accident terrible! directlly à côté du deuxième bus! vous pouvez voir notre voiture (la Mercedes jaune) à côté du bus. Je cherche toujours des personnes qui devait aussi là être pour entrer en contact et parler! Je crois que je dois toujours résoudre cette expérience! Je pense très souvent à cette nuit et aux choses terribles que j'ai vues. Je crois que j'ai eu eaucoup de chance et d'autres gamins non!!!! C'est incroyable! Quelques petites fautes peuvent changer la vie de beaucoup de personnes à partir d'un moment à un autre!
j'ai vu un temps le journee à partir de ce jour dans Internet, mais moi dont ne le trouvent plus! Peut m'aider quelqu'un ?
Si soemone ont des renseignements, des peintures ou un commentaire, contactez-moi s'il vous plaît sur jaremu@arcor.de.
Merci pour votre aide


Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
Joaquin
Invité



MessageSujet: Accident du Beaune 31.07.1982   Mer 4 Aoû - 17:11:57

Je suis nouveau Joaquin,Je vous remercie Madam Jacotte pour votre traduction.J'essaie parfois même avec la traduction google.
J'ai ensuite conduit avec mes parents des l'Allemagne à l'Espagne en vacances.J'avais 11 ans.Je dormais et j'ai remarqué que la voiture a secoué.Mes parents s'écria que je doit se réveiller.Je suis ensuite allé sans chaussures.Le bus était en flammes et les fenêtres ont explosé.J'ai vu des enfants et 1-2 adultes de sortir de l'autobus.J'aimerais revoir ces personnes.Je sais que nous avons eu beaucoup de chance.Je pense très, très souvent, ces enfants et à vos parents.J'ai des enfants moi-même et je peux imaginer un peu quelle terrible que doit avoir.Je pense que je n'ai pas abordé ce traumatisme.Je me souviens très bien du tout.Merci pour votre écoute.En deux ans, je voudrais aller à Beaune et Crépy en Valois.salutations !!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sophie M
Invité



MessageSujet: Chanson Pour Nous Trois   Lun 28 Mar - 16:12:34

J'ai été très touché par vos ressentis à tous. Je suis Sophie Malchien, la soeur d'Isabelle et Virginie ; deux des petites victimes qui ont péri cette nuit là.
J'ai longtemps cru perdre la raison,
à force de oui,
je tournais en rond,
J'ai longtemps éprouvé, cette perte d'envie dans l'émotion,
je n'savais plus dire non
mon coeur fermé à toutes ces questions,
braille en moi, furibond

Le temps masqué, est révolu
quand-t-à moi, j'ai survécu
Elles et moi, ne faisons qu'un

J'ai longtemps cru qu'en ce monde,
je ne pouvais exister,
se dessine un avenir terne, trop serré
où je ne pourrais respirer,
j'me sens comme carbonisée
accompli le destin sans lendemain

Mais le temps marqué, est révolu
quand-t-à moi, j'ai survécu
Elles et moi, ne faisons qu'un

J'ai longtemps cru que j'n'pouvais m'évader
parcourir me semblait lointain
amère cette mère qui n'a pu m'offrir cette main
merci papa d'avoir été là
brouillons d'une vie peuplés de mal façons
pour une petite fille qui ne savait dire non

Mais le temps d'exister, est enfin revenu
quand-t-à moi, je suis devenue
Une petite femme qui apprend à dire non
Sans cacher ses émotions
Et essaie de se poser les bonnes questions

Voilà, cette chanson pour elles et pour moi, j'espère que vous comprendrez l'étendue des dégâts, aussi arrêter de vous torturer, j'arrive à vivre, elles sont à mes côtés.
Comment accepter l'inacceptable ? Je pense avoir répondu à vos questions...
J'ai essayé de capter votre attention, c'est le moment pour moi de vous remercier, c'est grâce à vous si l'envie de m'exprimer m'a été donné.
Désolé, quand je commence à faire des rimes, j'peux plus m'arrêter, enfin si il le faut...

Sophie M.D
Revenir en haut Aller en bas
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 39964
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: 31 juillet 1982 l'accident de Beaune:53 morts dont 44 enfant   Lun 28 Mar - 20:27:58

merci Sophie pour votre témoignage c'est un drame que vous avez vecu vous et votre famille se qui devait être un moment de joie c'est terminer dans une tragédie

que dire après votre poignant poème? rien sauf que je compatis a votre douleur


le temps passe ......... les souvenirs restes .............la vie continue................
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
Champi
Invité



MessageSujet: Souvenirs   Sam 30 Juil - 1:51:27

Demain, 31 juillet 2011, dans un an ..... 30 ans, quels mauvais souvenirs. Je m'en souviens très bien, ayant des enfants, qui partaient eux aussi par des bus en colonies, à cette époque.
Je connais le cimetière - et je l'ai visité plusieurs fois - où ces pauvres petits reposent.
Revenir en haut Aller en bas
seb60



Masculin Nombre de messages : 2
Age : 39
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: 31 juillet 1982 l'accident de Beaune:53 morts dont 44 enfant   Lun 5 Mar - 2:26:13

Bonjour a tous,

Aujourd'hui je me suis rendu au cimetiére de Crépy en valois; Madame était dans tous ces états et surtout mes deux filles de 9 et 10ans n'ont pas arrêté de me posé des questions sur le pourquoi ?

A l'époque j'avais 4ans donc vraiment aucun souvenir et depuis que j'en entend parlé autour de moi dans la famille, la curiosité ma poussé a allé voir et là, quelle dur réalité de voir ce qu'il a pu arrivé a tous ses petits anges...

Je dirai reposé en paix.

Seb,
Revenir en haut Aller en bas
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 39964
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: 31 juillet 1982 l'accident de Beaune:53 morts dont 44 enfant   Mar 6 Mar - 2:05:00

je vous fais part d'un message recu par MP de christophe de crepy en valois



bonsoir

je suis Christophe de crepy en valois.

j'ai été a l’école jean Cocteau en primaire,j'ai partage la classe de mes copains de ce car maudit.
cet été 1982 j'avais 11 ans,quand ce drame a eu lieu,j’étais chez ma grand mère en Touraine.
Ce
matin la pendant le petit déjeuner nous avions la radio"peut être France inter" et les flashs tombaient au fur a mesure avec plus de précisions.

Quand ma mère et moi avons entendus "car de crepy en valois",ma mère a compris plus vite que moi.

A ce jour je suis papa de deux enfants une petite fille de six ans et petit garçon de 15 mois.
Lorsque que ma fille fais des sorties en bus avec l’école,j'ai toujours une pensé pour ce drame.

Jamais de ma vie je ne pourrai oublier mes copains:Bruno Martin,Micheal dehan et isabelle malchien et les autres ...........

Juste
un petit mot a l'intention de la petite soeur de isabelle et virginie
malchien, je me souviens d'isabelle en classe,nous partagions la meme
table de 4 en cm2.

je me rappelle des ses yeux bleus et ses longs cheveux blonds et surtout son rire.

Je crois en dieu et en jésus,et je suis persuade qu'ils se trouvent au paradis des anges,ils sont tous des anges..

Plus jamais ca!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

merci de m'avoir lu.
Jamais mes copains ne sortiront de mon cœur ni de ma tête................

désolé parfois je suis maladroit...................

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
guytoune
Invité



MessageSujet: Re: 31 juillet 1982 l'accident de Beaune:53 morts dont 44 enfant   Ven 16 Mar - 14:59:42

et maintenant au tour de la Belgique

J'imagine comme les souvenirs doivent remonter aux français..
Revenir en haut Aller en bas
galactic
Invité



MessageSujet: jamais plus jamais !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!   Mar 20 Mar - 1:16:42

je suis inconsolable même 30 ans après , je jouais avec mes copains , la famille Martin , on avait
tous entre 6 et 12 ans , on vivait la vie à fond !! on rigolait , on était plein de vie !!!!!
on jouait tous ensemble la veille de l ' accident , au tour kennedy , j ' ai tellement mal quand je pense à mes copains qui sont parties , je suis dévasté même 30 ans après c ' est horrible!!!!!
Cet accident belge , EN SUISSE me ravive un souvenir Horrible , celui de mes amis Martin
survenu cette nuit du 31 juillet 1982
Moi je devais partir cet été là , avec mes copain et finalement ma mère , ma inscrit au voyage d ' hiver pour le ski d ' ailleurs , on nous à fait prendre le train a creil , direction les gets , pas question pour les autorités de nous faire voyager en CAR 6 mois après cet accident horrible de beaune .
lorsque nos parents nous on dit aurevoir ce soir là , il ne devait pas être bien , et ils pensaient sûrement à l ' accident de l ' été 82 , mais tout c ' est bien passé ...
je pense à vous tous tout les jours et vous me manquez terriblement , je suis inconsolable !!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
jean fra
Invité



MessageSujet: accidand de juillet 1982   Lun 9 Avr - 1:26:46

bonjour a tous je me souvien de cette année de juillet j avait vu ds le journal le térible accidan je tien a faire mes condoléance a vous qui avait perdu des frere et seour et tt particulierement a sophie malchien je la conné pa mais son témoingnage ma boulverser
Revenir en haut Aller en bas
ANEMONE
Invité



MessageSujet: 30 ans, on se souvient encore avec émotion   Lun 30 Juil - 11:02:31

Je viens de lire l'avis de souvenir dans la presse régionale de ce matin. Même si je ne suis pas concernée, cette tragédie me bouleverse encore aujourd'hui à la lecture des articles qui lui sont consacrés.
Il a fallu beaucoup de courage à toutes ces familles pour vivre avec cette douleur.
Revenir en haut Aller en bas
anonyma2
Invité



MessageSujet: mes condoléance   Lun 30 Juil - 13:18:12

je ne suis pas concernee par cette tragédie je n'étais même pas encore née d'ailleur mais j'ai lu dans le journal l'article consacré a cette tragédie é j'ai voulu en savoir plus quand je me suis renseigner sur internet j'ai eut les larme aux yeux mon coeur qui battait a 100 a l'heure! Je suis maman d'un petit garcon je ne peut pa resentir la douleur des familles qui on vécu sa mais je l'imagine trés bien et sa a dut etre trés dure a surmonter! Je tien a présenter mes condoléance a toutes ses familles!
Revenir en haut Aller en bas
mimi
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 44590
Age : 52
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: 31 juillet 1982 l'accident de Beaune:53 morts dont 44 enfant   Mar 31 Juil - 13:51:40

L'impossible deuil de l'accident de Beaune,30 ans après



Le 31 juillet 1982,sur l'autoroute A6 à Beaune une collision faisait 53 victimes dont 44 enfants.

Ce 31 juillet,53 ballons seront lâchés à Crépy-en-Valois (Oise),comme autant de victimes de l'accident de Beaune,il y a tout juste trente ans.

Chaque année,les familles endeuillées et les élus de cette ville de 15 000 habitants à 65 kilomètres au nord de Paris se rendent à Beaune (Côte-d'Or) pour se recueillir sur le lieu du drame.

A l'occasion des trente ans de la disparition des enfants,une messe a été organisée exceptionnellement.

44 PETITS CERCUEILS ALIGNÉS À L'ÉGLISE

Le 31 juillet 1982,un accident sur l'autoroute A6 faisait 53 victimes.

Parmi elles,44 enfants de la région parisienne qui partaient en colonie.

A 20 heures,les deux cars avaient pris la route depuis Crépy-en-Valois vers leur lieu de vacances, à Aussois,en Savoie.

Il y avait beaucoup de monde sur la route et il pleuvait.

Près de Beaune,un rétrécissement de chaussée provoque un ralentissement.

Une collision se produit entre plusieurs voitures et les deux cars.

Le réservoir d'un véhicule se perce,de l'essence se répand et s'enflamme.

Quatorze enfants et l'un de leurs accompagnateurs parviennent à s'extirper du brasier.

Ginette Berhamel,adjointe au maire de Crépy-en-Valois en charge des affaires sociales en 1982, confie passer encore des nuits blanches.

A l'approche de la date anniversaire de l'accident, bien sûr,mais aussi à la rentrée scolaire ou à Noël.

Car les enfants qui ont péri,elle les connaissait tous,elle dirigeait le centre aéré que beaucoup ont fréquenté en juillet,jusqu'au départ.

C'est elle que la sous-préfecture a appelée pour la prévenir.

Puis il a fallu se rendre sur place avec l'espoir, déçu,de pouvoir identifier les victimes,"mais il n'y avait rien à reconnaître".

A l'époque,l'identification grâce à l'ADN n'existait pas.

Puis il y a eu les funérailles et le souvenir de ces 44 petits cercueils alignés à l'église.

"ON VIT LE DRAME EN PERMANENCE"

Marie-Andrée Martin a d'abord cru à une erreur.

Elle s'est longtemps dit que ses trois enfants allaient revenir.

Sylvie,l'aînée,a survécu.

Trente ans après,cette petite femme vêtue de noir n'a pas fait le deuil de Bruno,Frédéric et Florence.

A l'époque,aucune aide psychologique n'était mise à la disposition des familles.

Pour Mme Martin,un hommage est nécessaire.

"Je n'appréhende pas le 31 juillet,on vit le drame en permanence.

Je ressens moins de douleur et de colère,le temps les atténue mais ne les efface pas."

A Crépy-en-Valois,il est hors de question,même trente ans après l'accident,de ne pas le commémorer.

Le maire de la ville,Arnaud Foubert,reconnaît que "c'est une question que l'on peut se poser.

Celle de l'oubli ou du souvenir.

Mais nous continuons,c'est un événement tellement fort pour la ville.

Cet accident routier a été le plus meurtrier de France et il est encore présent dans les esprits.

" Il considère que cette cérémonie annuelle relève du "devoir de mémoire" : "44 enfants ont péri,c'est un traumatisme fort,même si avec le temps il s'amenuise."

Le Dr Christian Navarre,psychiatre et auteur de "Psy des catastrophes" (éditions Imago),estime que si l'accident est si présent dans les esprits c'est parce qu'il rassemble tous les critères d'un psycho-traumatisme majeur : "Il y a une injustice dans le fait que ces jeunes soient morts.

Pour les parents,la mort violente de leurs enfants rend le deuil impossible.

Dans l'imaginaire collectif,l'accident de Beaune est un accident fondateur,comme Tchernobyl l'est pour le nucléaire.

C'est le plus meurtrier que la France a connu,le souvenir a un rôle de prévention."

Marie-Andrée Martin croit aussi aux vertus préventives d'une telle commémoration.

Pour dépasser son sentiment d'injustice,la mère de famille a créé avec d'autres parents l'Association des victimes de Beaune.

"Un moyen de se soutenir",mais aussi de s'engager dans la prévention routière.

A l'époque,les familles sont même devenues des interlocutrices du ministre des Transports Charles Fiterman,qui avait lancé une commission d'enquête.

Le rapport officiel a conduit le ministre à réviser la législation en matière de transports collectifs.

UN CHOC NATIONAL

Les chauffeurs sont mieux formés.

Les départs de cars transportant des enfants sont interdits les jours classés noirs,le port de la ceinture est obligatoire dans les cars,dorénavant mieux contrôlés,et ils sont construits avec des matériaux non inflammables.

Après le procès en 1984 et malgré les réunions interministérielles auxquelles elle participe,Mme Martin ressent "un vide".

Au deuil impossible s'ajoute la nécessité de protéger ses cinq filles,deux étaient petites lors de l'accident et deux autres sont nées quelques années après.

Et il y a Sylvie,la rescapée.

Elle a toujours veillé à ne pas leur faire porter le poids de sa souffrance.

Ses filles n'ont jamais osé poser de questions sur leurs frères et leur soeur disparus.

Peu à peu,quelques évocations ont été possibles.

Internet a été un moyen pour les enfants de s'informer sans craindre de blesser leurs parents.

Blogs et pages Facebook retracent les faits et rendent hommage aux victimes de l'accident,vécu comme un choc national.



















m société

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
31 juillet 1982 l'accident de Beaune:53 morts dont 44 enfant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 31 juillet 1982 l'accident de Beaune:53 morts dont 44 enfant
» accidant du 31 juillet 1982
» retour sur un été meurtrier sur l'A6 BEAUNE
» In Memoriam - 30 juillet 1971 - Catastrophe du Nord 2501 sur la zone de saut de Wright
» L'affaire Flactif...au Grand-Bornand en Haute-Savoie en 2003...5 morts dont 3 enfants!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: les Catastrophes-
Sauter vers: