chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gaston Lagaffe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 39968
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Gaston Lagaffe   Ven 5 Oct - 0:20:30

Gaston Lagaffe est le personnage principal de la bande dessinée humoristique du même nom, créée en février 1957 par André Franquin, également créateur du Marsupilami, Modeste et Pompon et dessinateur de Spirou et Fantasio.
Il a été rendu célèbre par le magazine de bande dessinée belge Le Journal de Spirou.


Les personnages

La rédaction

Gaston Lagaffe

Héros d’abord sans-emploi, Gaston a vite trouvé à occuper ses journées en devenant un peu le garçon à tout faire, ou plutôt à ne rien faire… Il a occupé ses journées au bureau à dormir, à inventer, à bricoler, à jouer de la musique, à élever des plantes et des animaux, à écouter des matchs de football, à faire des expériences et surtout à éviter de faire le peu de travail qu’on lui confiait.
Après quelques tentatives pour en faire un coursier ou un garçon de bureau acceptable ou un archiviste, on lui a confié comme principale tâche la responsabilité de répondre au courrier des lecteurs du journal.
Mais Gaston est un électron libre. Le carcan d’une rédaction d’un journal pour les jeunes ou tout autre environnement de travail ne lui convient pas. Il ne peut se consacrer qu’aux seules tâches qui l’intéressent (surtout pas celles du bureau…)
C’est un personnage très attachant, car il est incapable d’être violent et il est d’une amitié sans faille pour ses collègues de bureau et ses relations en dehors du cadre de travail. On le qualifie d’hurluberlu mais il fait preuve d’une grande intelligence dans tout ce qu’il entreprend… Mais, il n’a aucune conscience des conséquences la plupart du temps néfastes pour son entourage, il provoque de manière certaine des catastrophes…
Mais toutes ses victimes ont vite fait d’oublier et lui ont pardonné sauf peut-être l’agent Longtarin et le financier de Mesmaeker.
Gaston a une tante nommée Hortense. Elle doit être la mère d’un garçon car Gaston évoque aussi quelques fois un cousin. Dans les planches publicitaires pour Philips, il rend visite à une oncle. Il a également un frère ou une sœur puisqu’il est l’oncle d’un neveu qui lui ressemble énormément





M'oiselle Jeanne

A début petite et laide, elle apparaît uniquement comme prétexte à un gag où Gaston a besoin d’une partenaire pour un costume de centaure pour un bal masqué. Cette partenaire doit avoir une queue de cheval.



Avec le temps, cette fille qui est instantanément tombée amoureuse de Gaston, s’est embellie. Elle s’est habillé un peu mieux et de plus en plus sexy, elle a prit soin de son apparence et est devenue jolie.
Gaston n’est pas resté indifférent à Jeanne. C’est la seule femme à qui il va s’intéresser et avec qui il va partager ses rêves. Tout restera toujours très platonique.

Fantasio

Quand Gaston arrive à la rédaction de Spirou, Fantasio (et Spirou) qui occupe les pages du journal, jouant ainsi le rôle de rédacteur en chef virtuel, le remarque… Tous les premiers gags seront souvent en binôme entre Gaston et Fantasio.



Fantasio vit en parallèle dans les aventures de Spirou qui sont éditées également dans le journal. Il a une double personnalité… Celle dans aventures de Spirou où il est le personnage secondaire drôle et farfelu, et celle avec Gaston où il est plus sérieux face à un personnage beaucoup plus rigolo dont il est victime et dont il doit assumer les écarts…
Cette double présence va se continuer tant que Franquin est à la tête des deux séries… Fantasio quittera la rédaction de Spirou (en fait, celle de Gaston) après la fin de l’épisode « Panade à Champignac » qui marque l’abandon de la série par Franquin.
Il sera remplacé dans son rôle par Prunelle.


Léon Prunelle

Prunelle occupait un obscur poste de rédacteur. Il est apparu quelques fois dans les gags de Gaston en même temps que Lebrac (gag 207). Petit à petit, son rôle va devenir de plus en plus important, jusqu’à prendre la place de Fantasio vis-à-vis de Gaston. Il est en quelque sorte son supérieur hiérarchique, son chef de service. En tout cas, il est directement responsable (et victime) des exactions de Gaston.



Contrairement à Fantasio, Prunelle est un personnage nerveux. Il prend au sérieux toutes les bêtises que fait Gaston et il réagit de manière de plus en plus violente, bien qu’il finisse par le regretter. Mais, il est souvent la victime involontaire des gaffes de Gaston.
Ce personnage illustre remarquablement l’employé ou le cadre stressé et angoissé par son travail, les délais à tenir, ses collaborateurs à supporter et à gérer…
Il habite dans une maison à la campagne

Yves Lebrac

Lebrac est arrivé dans les gags de Gaston en même temps que Prunelle. Il est devenu un personnage secondaire important. Il est ambivalent, sérieux et espiègle à la fois…



Il peut être victime ou complice des gags de Gaston.
C’est un artiste dessinateur de BD, donc proche de Franquin. C’est également un « beau gosse » et il flirte notamment avec la jeune secrétaire (sans nom) de la rédaction.
Le petit frère de Lebrac apparaît à la planche 637 à l’occasion d’un concours de cerfs-volant

Joseph Boulier

C’est le trésorier des éditions Dupuis. C’est un personnage stricte et qui ne perd jamais son sérieux, sauf quand malencontreusement il se prend à faire des ronds de fumée.



Son physique fait penser à M. Ducrin que Franquin créa pour Spirou et Fantasio, et à d’autres personnages sérieux des aventures de Spirou (un commissaire dans « La mauvaise tête » et un général dans « le voyageur du mésozoïque »).
C’est personnage terriblement mesquin et avare, sans aucune fantaisie… Il joue le rôle du censeur, de l’autorité et du sérieux du système.

Aimé de Mesmaeker

De Mesmaeker est un personnage sérieux. C’est un homme d’affaire, imbu de sa personne.
Il vient à la rédaction de Spirou pour signer des contrats dont personne ne connaît le contenu. Il adore être flatté et le personnel de la rédaction en abuse pour l’amener à revenir sans cesse pour cette signature.
C’est une victime idéale pour Gaston, car les contrats ne seront jamais signés. C’est sans doute ce qui le rend si sérieux et acariâtre.
De Mesmaeker est marié. Sa secrétaire s’appelle Melle Kiglouss


Bertje

Bertje Van Schrijfboek, Traducteur français-néerlandais.
Le journal de Spirou étant édité par Dupuis en France et dans le Benelux en deux langues : le français et le néerlandais, il est logique de rencontrer ce personnage dans les gags de Gaston.



C’est un personnage très secondaire qui est une victime fréquente des gaffes de Gaston au même titre que le rouquin (avec lequel on le confond parfois, mais Bertje est moustachu).


La gang des gaffeurs

Bertrand Labévue

Avec ses grosses lunettes et son visage poupin, Bertrand nous fait irrésistiblement penser à un étudiant rêveur et poète. C’est un ami de Gaston, membre d’honneur du « Gang des Gaffeurs »…



C’est un personnage tête-en-l’air, plus inconscient que gaffeur, qui vit dans un autre monde. Il refuse de grandir et le monde réel est très cruel pour lui, au point de le déprimer profondément.
Heureusement, il peut compter sur l’amitié de Gaston et Jules.
Hélas, il apparaît peu dans les gags de Gaston.

Jules-de-chez-Smith-en-face

Ami de Gaston, il travaille dans l’immeuble d’en face chez Smith, ce qui lui a valu le nom Jules-de-chez-Smith-en-face.
Cette position stratégique est importante pour Gaston, car il dispose d’un complice et d’un comparse de jeu proche de lui et hors de son cercle de travail.
Plus terre-à-terre que Gaston, il n’en est pas moins un grand gamin qui a du mal à s’insérer dans le monde actuel. Il participe à de nombreuses farces de Gaston, et est un partenaire de jeu inlassable.
Il lui arrive parfois de crier contre Gaston quand il devient victime.
Comme Gaston, il aime la musique, le football et la rigolade…


Les autres personnages

Sonia
Yvonne
Mélanie Molaire
Jules Soutier
Dessinateur anonyme
Manu
Joseph Longtarin

Ducran & Lapoigne


Brocanteur
Gustave
Pompiers
Jef
La secrétaire sans-nom



Franquin raconte Gaston

Je ne sais plus comment l'idée m'en est venue. Je sais seulement que le rédacteur en chef de l'époque s'appelait Yvan Delporte et qu'il était très ouvert à toutes les suggestions, mêmes les plus farfelues, pour animer le journal. Je sais aussi qu'un jour, je suis allé le trouver en lui disant qu'il serait peut-être amusant d'essayer dans le journal un personnage de bande dessinée qui ne figurerait pas dans une bande dessinée parce que, contrairement aux héros, il n'aurait aucune qualité, il serait con, pas beau, pas fort. Ce serait un "héros sans emploi" un héros dont on ne voudrait dans aucune bande dessinée tellement il serait minable... Alors Yvan a sauté d'enthousiasme, évidemment. Mais l'idée était tellement informe et minuscule que je ne savais pas moi-même où je m'engageais en lançant ce personnage. Il en a été ainsi pendant tout le début de la carrière de Gaston, pendant des semaines, on a vu arriver ce personnage à la rédaction, il a intrigué tout le monde... Yvan et moi les tous premiers ...

Au départ ce n'était que de l'animation dans le journal, je dirais "à la petite semaine". Nous n'avions pas d'autres intentions. Nous nous disions bien qu'il nous viendrait peut-être des idées mais nous ne savions vraiment pas où aller. Il n'était en tout cas pas question d'en faire un personnage de bande dessinée. Au contraire, justement, l'idée était de NE PAS en faire un personnage de bande dessinée. le fait pour lui d'avoir sa propre série a consisté en somme à trahir ses origines...



Alors, une fois découvert dans les pages de Spirou, il est resté à la rédaction où il s'est mis à faire des conneries. Parce qu'il avait réellement été engagé chez Dupuis, mais il se savait plus par qui ni pourquoi, et il s'est mis à faire des gaffes, tout naturellement, quoique cette caractéristique soit venue après son invention. En fait, cela s'est doucement mis en place, en même temps que le personnage prenait de la consistance dans notre esprit à Delporte et moi. Yvan a joué un rôle important dans la conception et la caractérisation du personnage.
Moi, j'ai inventé la première idée et je lui ai donné une forme graphique. Yvan m'a aidé à trouver la personnalité. C'est lui qui a baptisé le personnage, se rappelant un de ses copains qui était gaffeur et s'appelait Gaston... Nous avons donc fait l'animation et fichu la pagaille dans les pages de Spirou. les débuts de Gaston consistaient un peu à démolir certaines pages du journal par divers moyens nés de sa fantaisie. une idée qui avait bien marché, c'était les petits pas bleus qui accompagnaient ou annonçaient le personnage et qui constituaient en quelque sorte la marque de fabrique de Gaston.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Gaston Lagaffe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gaston Lagaffe
» 28 février 2007, Gaston Lagaffe a 50 ans !
» Bon Lundi
» LES CAMIONS
» Billie c'est un peu Gaston Lagaffe au féminin (& en moins douée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: bande dessinée-
Sauter vers: