chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La Statue de la Liberté arrive à New-York

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte

Féminin Nombre de messages : 42687
Age : 53
Date d'inscription : 20/02/2005

La Statue de la Liberté arrive à New-York Empty
MessageSujet: La Statue de la Liberté arrive à New-York   La Statue de la Liberté arrive à New-York I_icon_minitimeVen 17 Juin - 3:41:22

17 juin La Statue de la Liberté arrive à New-York
Le navire français Isère, parti du port de Rouen deux mois plus tôt, arrive à New-York, avec à son bord la statue appelée "la Liberté éclairant le monde".


Symbole de l'amitié entre la France et les Etats-Unis depuis l'indépendance américaine, cette statue de bronze de 46 mètres de haut est l'oeuvre du sculpteur Frédéric Auguste Bartholdi, son armature de fer a été conçu par Gustave Eiffel.
L'ouvrage est stocké dans 210 caisses.


Le socle, à la charge des Américains, n'étant pas achevé, la statue ne sera inaugurée qu'en octobre 1886.

La Statue de la Liberté arrive à New-York Statuedessin3qx
1881: OSSATURE DE LA STATUE DE LA LIBERTE

En 1881, Gustave Eiffel crée l'ossature en fer de la Statue de la Liberté de Bartholdi.

Haute de 46 mètres, elle est destinée à la rade de New York.

Elle est conçue comme une pile de pont pour résister au vent. Elle est doublée par une structure secondaire en treillis avec des tiges métalliques pour tenir les tôles en cuivre extérieures.  









28 octobre Inauguration de la statue de la liberté
Le président américain Cleveland fait ériger la statue du sculpteur français Frédéric Auguste Bartholdi: "La liberté éclairant le monde.

" Elle est installée sur l'île de Liberty Island à New York. La France l'a offert aux Etats-Unis pour célébrer l'amitié franco-américaine pendant la guerre d'indépendance. Construite en plaques de cuivre moulées, elle est dotée d'une armature de fer conçue par Gustave Eiffel.


Le symbole

Comment symboliser pour un homme cette statue de la liberté éclairant le monde.

Chaque homme a une représentation différente de cet emblème.

Cependant cette statue représente la liberté, liberté des peuples, liberté des idées.

Symbole de renouveau, de grandeur, de dureté, de pureté.

Sa torche haut levée est une forme de volonté, reliant la terre et le ciel.

La lumière de sa torche illumine le monde depuis plus de cent ans, même le vent qui souffle ne l'éteint pas.
Cette lumière est signe de vie, de connaissances.

Son bras droit dressé est un lien vers la puissance, vers dieu et montre la force de cette oeuvre. La droite symbolise aussi le pardon, le bien, l'ouverture.

Le diadème de la Statue, avec ces sept rayons de lumière, représente les continents.

Ce diadème est aussi un sacre pour cette statue, comme les rois d'autrefois portaient des couronnes, la statue est la reine de la liberté.

Ornées de 25 fenêtres, celles ci s'ouvrent sur une vue exceptionnelle de New York : l'eau, la terre, le ciel font partie de cette image.

Son visage intriguant, représentant sa mère, semblent dur par moment, rassurant à d'autre.

Il nous questionne par son attitude irréelle.

Dans sa main gauche, symbolisant la justice, elle tient une tablette où est inscrite la date de l'indépendance des Etats-unis, le 4 juillet 1776.

Cette pierre est la loi, la loi non seulement du peuple américain, mais celle de tous les peuples.

Les chaînes de ses pieds sont tombées, la fin de l'esclavage aussi.

La statue ne semble pas figée dans sa posture.

Le pied relevé, elle nous fait comprendre qu'elle veille, qu'elle est prête à bouger.

Dans sa robe antique plissée, son costume est ample pour nous protéger.

Elle semble habillée d'une tunique royale et divine à la fois.

Tant de force dans une statue de 46 mètres, sur un piédestal tout aussi imposant dans la baie de la "capitale" du monde.
Bartholdi avait vu juste dans le choix de New York, ville aujourd'hui multi raciale.

La Statue de la Liberté éclairant le monde y a trouvé sa place. Le monde entier regarde dans cette direction, celle de la liberté.

]La Statue de la Liberté arrive à New-York 12-log10

Frédéric Auguste Bartholdi

Frédéric Auguste Bartholdi est né le 2 août 1834 à Colmar dans le département du Haut-Rhin.

Il habite au 30, rue des Marchands dans cette ville d'Alsace jusqu'au décès de son père, alors qu'il a à peine deux ans.
Sa mère décide alors d'habiter à Paris afin d'éduquer ses enfants.

Dès son enfance le jeune Bartholdi affiche des dons artistiques, son avenir se trace au fil des visites des ateliers et monuments de la capitale.

Pendant les vacances scolaires que la famille prend à Colmar, le jeune Bartholdi effectue des leçons de dessins avec Mr Rossbach.

La Statue de la Liberté arrive à New-York Images5gm

En 1853, il exécute pour sa ville natale, une de ses premières commandes, une statue du Général Rapp. Cette statue sera inaugurée en 1856

En 1855-1856, alors âgé de 21 ans, Frédéric-Auguste Bartholdi entreprend, avec des amis esthètes, un voyage au moyen Orient.
Ce voyage le marquera dans son parcours artistique et technique.

Remontant le Nil, il découvre une civilisation de grandeur, où seuls les monuments ont survécu au temps.

De ces huit mois d'enrichissements, Bartholdi en ramènera des croquis, dessins et photographies et surtout la confirmation de sa vocation de statuaire

En 1857, il est premier d'un concours organisé par la ville de Bordeaux.

Suite à un déconvenu avec la ville, son projet de fontaine ne sera achevé que 42 ans plus tard et érigé ... à Lyon, sur la place des Terreaux.

En 1865, lors d'une conversation, Bartholdi entend l'idée que la France devrait offrir aux Etats-Unis d'Amérique un cadeau pour fêter le centenaire de l'indépendance, ce cadeau, Bartholdi en deviendra le créateur.

Vers 1867-1868, alors que le canal de Suez se dessine, il réalise la maquette d'un phare monumental, à l'image de l'ancienne Egypte, ce projet destiné a être placé à l'entrée du canal ne sera pas réalisé mais donnera naissance à la Statue de la Liberté actuelle.

En 1869, il entreprend un deuxième voyage en Egypte.

En 1870, il réalise une maquette pour la ville de Clermont-Ferrand à l'éfigie de Vercingétorix et le premier modèle connu de la Statue de la Liberté éclairant le monde.

En juillet, la France entre en guerre avec la Prusse.

En mai 1871, un accord donne l'Alsace et une partie de la Lorraine à la Prusse.

Blessé dans son coeur par la perte de sa région natale, Bartholdi lors d'une discussion avec son ami Edouard de Laboulaye dit :"je lutterai pour la liberté, j'en appellerai aux peuples libres.Je tâcherai de glorifier la république là-bas, en attendant que je la retrouve un jour chez nous".

Il décide alors de partir pour les Etats-Unis avec cette idée en tête ainsi que celle de concrétiser l'amitié Franco-Américaine

En arrivant dans le port de New York, Bartholdi voit en l'île de Bedloe la place de sa statue qui symbolisera sa vision de la liberté.

Lors de son périple, il noue de nombreux contacts avec des personnalités, vendant son projet d'oeuvre.
En 1872, il réalise "La malédiction de l'Alsace" et prépare une statue de La Fayette pour la communauté Française de New York

En 1875, pour l'exposition de Philadelphie, il fait une fontaine, cette oeuvre finira à Washington, il fera également une statue de Champollion.

Cette année là sera celle de la création du Comité de l'Union Franco-Américaine, et celle du début de la confection de la Statue de la Liberté éclairant le Monde

En 1876, il présentera la main et le flambeau à l'exposition universelle de Philadelphie, ce début d'oeuvre ira pendant 5 ans à Madison Square à New-York.

En décembre, il épouse Jeanne-Emilie Baheux de Puysieux à Newport

En 1878, la tête de la statue est visible à l'exposition universelle de Paris.

En 1880, Bartholdi termine le Lion de Belfort, 4 ans plus tard, le 4 juillet à Paris, la France remet officiellement aux Etats-Unis la statue de la Liberté éclairant le Monde.

L'année suivante une réplique de quelques mètres est installée à la pointe de l'île des Cygnes à Paris, tandis que sa grande soeur est embarquée à bord de "l'Isère". La statue New-Yorkaise sera inaugurée le 28 octobre 1886.

Les années suivantes, des copies de son oeuvre seront installées, à Hanoï et à Bordeaux.

En 1892-1895, réalisation de La Fayette et Washington, visibles à Paris ainsi qu'une sculpture sur La Suisse secourant Strasbourg. 897 sera l'année du monument de Swendi à Colmar

Au début du vingtième siècle, il réalise pour la place des Termes à Paris un monument sur les Aéronautes de la guerre 1870-1871
C'est à l'âge de 70 ans à Paris que Frédéric Auguste Bartholdi meurt des suites d'une maladie, le 4 octobre 1904.
Quatorze ans plus tard à la fin de la guerre de 1914-1918, l'Alsace et la Lorraine redeviendront françaises, Bartholdi l'enfant du pays retrouvait enfin sa liberté.


Dernière édition par jacotte le Ven 11 Sep - 14:33:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
mimi

Féminin Nombre de messages : 44590
Age : 54
Date d'inscription : 27/07/2007

La Statue de la Liberté arrive à New-York Empty
MessageSujet: Re: La Statue de la Liberté arrive à New-York   La Statue de la Liberté arrive à New-York I_icon_minitimeVen 28 Oct - 23:23:40

La Statue de la Liberté fête ses 125 ans

La Statue de la Liberté arrive à New-York Articl54

La Statue de la Liberté,le 28 octobre 2011 à New York

Le gâteau était vert,et bien sûr en forme de Statue de la Liberté : "Lady Liberty" a fêté vendredi à New York ses 125 ans,célébrée par plus d'un millier d'invités américains et français,par un soleil d'automne radieux.

Ce cadeau de la France aux Etats-Unis,inauguré le 28 octobre 1886,est "une source d'inspiration pour les gens partout dans le monde",a déclaré le maire de New York Michael Bloomberg depuis Liberty Island,la petite île que domine la célèbre statue au sud de Manhattan.

"En Amérique,la Statue de la Liberté nous rappelle l'importance de la diversité et la force de la diversité",a déclaré de son côté le secrétaire américain aux Affaires intérieures, Ken Salazar.

Symbole universel "de liberté,de tolérance et d'ouverture",selon M. Bloomberg,la statue du sculpteur alsacien Frédéric Auguste Bartholdi est chère au coeur de millions d'immigrés.

Son imposante stature (elle fait 93 mètres de haut) a été pendant des années leur première vision des Etats-Unis,après leur longue traversée de l'Atlantique.

Et pour la célébrer,125 personnes,une par année,ont été naturalisées vendredi sur Liberty Island,venant de plus de 40 pays différents.

Eloise Zinger,30 ans,qui vit depuis huit ans aux Etats-Unis et a obtenu la nationalité par mariage,est la seule Française du groupe.

"Je me sens Française,mais aussi maintenant Américaine",dit-elle en saluant le "lien franco-américain".

C'est un moment très émouvant",ajoute-t-elle,son certificat de nationalité et un petit drapeau américain à la main.

"Je suis venue ici de Paris comme étudiante,et j'ai tout de suite adoré.

J'espère pouvoir faire venir ma mère qui est d'origine vénézuélienne.

Mon frère habite déjà à New York",dit-elle.

Les drapeaux français et américain trônaient côte à côte vendredi pendant la cérémonie,où ont été joués à la fois l'hymne américain et la Marseillaise.

Une plaque "en souvenir du geste d'amitié de la France" a été remise au député de Colmar Eric Straumann, venu de France avec une petite délégation alsacienne.

George Cleveland,le petit-fils du président américain Grover Cleveland qui avait inauguré la Statue le 28 octobre 1886,avait également fait le détour.

Emu,il a confié que c'était la première fois qu'il venait sur Liberty Island.

L'actrice Sigourney Weaver a lu un poème d'Emma Lazarus "the New colossus" qui est gravé sur le socle de la Statue,et plusieurs musiciens et chanteurs,dont Michael Feinstein ont rythmé la cérémonie.

Elle se voulait largement inspirée de celle de 1886,avec une petite flotille venant saluer la statue à la fin de la cérémonie.

A l'époque,a cependant rappelé un intervenant,les femmes non accompagnées n'avaient pas été autorisées à participer aux festivités.

Et pour marquer que la Statue de cuivre malgré son âge était une femme résolument tournée vers l'avenir,cinq webcameras installées dans la torche ont été activées,offrant de nouvelles perspectives sur New York que les passionnés peuvent désormais retrouver sur le site internet de la Fondation Statue de la Liberté-Ellis island.

Après un feu d'artifice vendredi soir,la statue sera fermée pour environ un an à compter de samedi,pour permettre de rénover notamment ses escaliers intérieurs.

Mais l'île reste ouverte.

"La liberté éclairant le monde" avait été livrée aux Etats-Unis par la France en 1886,pour célébrer,avec dix ans de retard,le centenaire de la déclaration d'indépendance des Etats-Unis du 4 juillet 1776.

Elle est visitée chaque année par plusieurs millions de touristes et figure depuis 1984 sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

_________________


La Statue de la Liberté arrive à New-York 100721102809395527
La Statue de la Liberté arrive à New-York Mimi1010


La Statue de la Liberté arrive à New-York Bandeau_08012136311



Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
La Statue de la Liberté arrive à New-York
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photo avec 18000 soldats.
» NEW-YORK et le F.D.N.Y. en force
» Particularité des Statue équestre
» The Great Swamp, État de New York [PV Samuele Lupo]
» Retour de New York

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: le savez vous?-
Sauter vers: