chez Jacotte Mimi et leurs amis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Clé de licence Windows 10 PRO à ...
Voir le deal
9.99 €

 

 Christophe

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte

Féminin Nombre de messages : 44049
Age : 54
Date d'inscription : 20/02/2005

Christophe Empty
MessageSujet: Christophe   Christophe EmptyJeu 28 Mai - 21:42:36

Christophe, nom de scène de Daniel Bevilacqua, né le 13 octobre 1945 à Juvisy-sur-Orge et mort le 16 avril 2020 à Brest, est un auteur-compositeur, chanteur et occasionnellement comédien français.

En 1965, en pleine époque yéyé, une de ses premières chansons, Aline, devient instantanément un tube.

Il connaît d'autres grands succès en 1973 et 1974 avec Les Paradis perdus et Les Mots bleus, salués par la critique, tout comme son album pop rock Le Beau Bizarre en 1978 qui connaîtra cependant un retentissement commercial moindre.

Son titre Succès fou, paru en 1983, constitue son dernier véritable succès commercial.

Après une relative éclipse, il sort cinq albums entre 1996 et 2016, dont Comm'si la terre penchait (2001) et Les Vestiges du chaos (2016).

En 2019, Christophe revient avec deux compilations (Christophe, Etc. et Christophe, Etc. Vol. 2) dans lesquelles le chanteur revisite ses chansons.

Au total, il a publié dix-sept albums studio, trois albums en public et collaboré à quatre longs métrages en cinquante-cinq ans de carrière.


Christophe Les-Mots-bleus-Aline-les-plus-belles-chansons-de-Christophe


Christophe descend d'immigrés italiens originaires du Frioul.
En 1891, son arrière-grand-père, le maçon-fumiste Baptiste Bevilacqua, s'installe à Juvisy et fait venir de nombreux compatriotes pour travailler dans l'entreprise familiale.
Plusieurs décennies après, le père de Christophe, Georges Jacques Bevilacqua, tient une entreprise d'installation de chauffage central — qui prospère assez pour s'étendre à la vente d'électroménager —, tandis que la mère, française, est couturière

Vers l'âge de huit ans, Édith Piaf et Gilbert Bécaud sont ses premières idoles, puis il découvre le blues, Robert Johnson et John Lee Hooker
Fasciné très jeune par l'American way of life, tel qu'il est dépeint dans les films qu'il va souvent voir au cinéma, il se passionne également pour les automobiles
À la fin des années 1950, comme bien des Baby boomer, il est marqué par Elvis Presley et James Dean et, tout en développant une passion sincère pour le rock des pionniers de la maison Sun et le blues, il reconnaît avoir également été influencé par Georges Brassens5.

Ayant trouvé sa vocation, il apprend la guitare et l'harmonica et choisit « Christophe » comme nom de scène en hommage à la médaille de saint Christophe qu'il avait reçue de sa mère
En 1961, il fonde un groupe amateur qu'il nomme Danny Baby et les Hooligans (« Danny » étant une référence à son prénom Daniel).
Il chante le plus souvent en yaourt tout en s'accompagnant à la guitare et toujours en play-back car il n'aime pas apprendre par cœur

Christophe Gamma.6458008_0


En 1963, Christophe entame une carrière de chanteur en solo et enregistre son premier 45 tours Reviens Sophie, qui est un échec.

C'est en 1965, année où il effectue son service militaire7,8, que sa carrière décolle véritablement grâce au succès de sa ballade Aline qui lui apporte la reconnaissance : no 1 en France, en Espagne, en Belgique, en Israël, en Turquie et au Brésil, la chanson dépasse le million de disques vendus, dont plus de quatre cent mille en France.

Mais des doutes sur les paroles (peut-être écrites en collaboration avec Jean Albertini, son producteur) et la musique lui valent, quelque temps plus tard, un procès pour plagiat avec le chanteur Jacky Moulière, qui l'accuse d'avoir plagié sa chanson La Romance.
Christophe perd en première instance mais gagne en appel à la fin des années 1970.

En avril 1966, il figure, parmi quarante-six vedettes françaises du « yéyé », sur la Photo du siècle prise par Jean-Marie Périer.

D'autres succès suivent à un rythme plus ou moins régulier, comme Les Marionnettes (no 1 en France et en Belgique), J'ai entendu la mer, Je chante pour un ami ou Excusez-moi Monsieur le professeur.

En 1967 et 1968, il participe à des courses comme pilote, ce qui aurait pu le mener vers une carrière de pilote
Pendant cette période, il n'enregistre pas d'albums.
En 1970, il arrête les courses après avoir été condamné à de la prison avec sursis et à une suspension de permis (en 2000, il perdra de nouveau son permis de conduire à la suite d'excès de vitesse).
Il affectionne les grosses voitures américaines comme les Cadillac et collectionne des voitures, ainsi que divers objets : synthétiseurs vintages, bobines de films, juke-box, etc






Au début des années 1970, sa popularité fléchit pendant une courte période, durant laquelle il se laisse pousser une moustache qui, avec sa longue chevelure blonde, signe son image de latin lover.

En 1971, Francis Dreyfus crée le label Les Disques Motors où vont sortir désormais les albums de Christophe.
Il revient dans les classements avec respectivement Mal et Mes Passagères, la même année, et Oh mon Amour, Main dans la main, Belle et Rock Monsieur en 1972 qui apparaissent sur un album publié la même année.
Le déclic se produit à nouveau pour Christophe lorsque son producteur Francis Dreyfus lui adjoint les services du compositeur Jean-Michel Jarre promu parolier, avec qui il écrit l'album Les Paradis perdus20, très influencé par le rock anglo-saxon de l'époque (Pink Floyd, Lou Reed).

Le succès est à nouveau au rendez-vous, la réussite de leur association concrétisée, en 1974, par l'album
Les Mots bleus ainsi que le 45 tours de la chanson titre, un des sommets de la carrière de Christophe, qui lui permet de renouveler son public.
Il se produit alors à l'Olympia pour deux soirs à guichets fermés.

En 1976 il collabore avec Boris Bergman pour Samourai, qui contient la chanson Merci John d'être venu dédiée à John Lennon.
En 1978, il publie l'album Le Beau Bizarre, aux textes signés de Bob Decout, qui n'a pas le succès des précédents mais lui vaut les louanges de la critique. C'est un album résolument pop-rock, que Libération place parmi les cent meilleurs albums de l'histoire du rock 'n' roll. En 1980 il collabore avec son beau-frère Alan Z Kan pour Pas vu, pas pris et, à la demande de son épouse Véronique, Christophe ressort le 45 tours Aline : la réédition dépasse alors le million de copies en France

Christophe Gala-video-christophe-en-reanimation-plus-d-une-fois-il-a-defie-la-mort

En 1983, son troisième plus gros succès en simple est à nouveau une ballade, Succès fou, dont il vend quelque 600 000 copies et qui achève de le cataloguer comme chanteur pour midinettes.
En 1984 il sort Voix sans issue en yaourt.

Christophe aurait fait part de convictions et d'un engagement contre le fléau de la faim dans le monde en débattant sur ce sujet dans des émissions de télévision dans les années 1980.
Il participe en 1985 aux chœurs de la chanson Éthiopie des Chanteurs sans frontières.





Par la suite, son rythme de travail se ralentit : il compose la musique du premier tube de Corynne Charby, Boule de flipper.
Il publie un album d'adaptations de standards anglo-saxons des années 1940-1950 (Clichés d'amour), des 45 tours (Ne raccroche pas en 1985, qui se veut un clin d'œil adressé à la jeune Stéphanie de Monaco), mais ne fait plus de scène.

Il se consacre alors essentiellement à ses collections de juke-boxes, de disques rares et de grands films — sa cinéphilie était bien connue du directeur de la Cinémathèque française, Henri Langlois, à qui il prêta une copie originale de La Strada de Federico Fellini.
Mélomane averti, il se tient toujours au courant des dernières nouveautés, afin notamment d'actualiser sa propre musique.
Perfectionniste jusqu'à la maniaquerie, il peut passer un an à travailler sur le son d'une partie de batterie.

Christophe L-instant-vintage-les-photos-inedites-de-Christophe-meconnaissable-!-Photos

Après un 45 tours passé à peu près inaperçu Chiqué chiqué en 1988, Christophe change de maison de disques en 1995.
De Motors, il passe chez Epic, une division de Sony

En 1996, il publie Bevilacqua, un album ambitieux qui ne fera guère parler de lui où on l'entend en duo avec son idole Alan Vega du groupe américain Suicide

Véritable disque d'ambiance, Bevilacqua surprend par sa modernité : Christophe ne ressemble plus au dandy crooner des années 1970.
Il a travaillé durant plusieurs mois sur l'album dans le studio installé chez lui.

Cinq ans plus tard, le 5 juin 2001, l'album d'avant-garde Comm'si la terre penchait, produit par Philippe Paradis, connaît un meilleur accueil, même si on est encore loin des résultats de vente passés.

Il annonce alors son retour sur scène (où il ne s'était pas produit depuis 26 ans) et donne une série de concerts à l'Olympia.

Il fait appel à des éclairagistes du théâtre et de la danse pour mettre en valeur son spectacle.
Il chante, assis sur un tabouret, la lumière centrée sur lui, pendant que des danseurs se produisent sur une chorégraphie de Marie-Claude Pietragalla, des images de rock'n'roll sont projetées sur le décor.
Les CD et DVD Olympia 2002 paraissent l'année suivante.





En 2004, il chante en duo avec Alain Bashung sur la scène de l'Élysée-Montmartre Les Mots bleus et Amsterdam.
En mars 2005, sur la scène de l'Opéra-Comique il reprend la chanson Hollywood de Brigitte Fontaine composée par Areski Belkacem.

En 2007, Christophe chante L'un dans l'autre sur l'album Arkhangelsk du trompettiste Erik Truffaz, morceau dont il a écrit les paroles.

Le 30 juin 2008, il sort, chez AZ, Aimer ce que nous sommes : une œuvre large sur laquelle il travaille depuis 2004. Plusieurs artistes, comme Isabelle Adjani, Daniel Filipacchi, Florian Zeller, Murcof, Jac Berrocal, Carmine Appice et son ancien producteur Francis Dreyfus, ont collaboré à cet album, enregistré essentiellement de nuit, entre Paris, Séville, Londres et réalisé par Christophe Van Huffel (du groupe Tanger).

En 2009, il donne un concert spectacle dans le parc du château de Versailles, avec Carmine Appice à la batterie.
À la fin de cette année, il entame la tournée Aimer ce que nous sommes.

En 2011, il participe à l'album de reprises de chansons d' Alain Bashung,
Tels Alain Bashung en interprétant de manière remarquée Alcaline26 et reprend en duo avec Brigitte Fontaine Hollywood sur l'album L'un n'empêche pas l'autre. Il ressort cette même année l'album Bevilacqua

Dans le cadre de la tournée « Aimer ce que nous sommes », qui a déjà emmené Christophe dans toute la France, en Suisse, en Belgique et au Liban, le 18 juin 2011, il revient dans sa ville natale, Juvisy-sur-Orge, où il se produit pour un spectacle de trois heures et demie devant près de trois mille personnes

En octobre 2011, il est invité par Julien Doré sur la scène de l'Olympia29,30 et, en novembre, il chante en duo Boby avec Loane.

Après une tournée de plus de cent dates, début 2013, Christophe choisit de donner sept concerts en France, sous le titre Intime Tour, avec une formation épurée (piano, synthés, guitare).





Le 18 mars 2013, Christophe sort le premier volume d'une série d'albums d'inédits: Paradis retrouvé (BMG), à cette occasion, le journaliste Bayon considère qu'en tant que « yéyé minet rockab electro dandy beauf bouliste à pin-up, Christophe serait ce chaînon manquant elvisien entre Adamo et Vega via Juvet ».

À la suite du succès des premiers concerts de l'Intime Tour, la tournée se poursuit en France et à l'étranger, donnant lieu, le 31 mars 2014, à la sortie de l'album Intime.

En 2016, il collabore avec Jean-Michel Jarre à l'occasion de l'album Electronica 2: The Heart of Noise pour le morceau Walking The Mile.

Christophe sort son ultime album original le 8 avril 2016, Les Vestiges du chaos, qui reçoit un accueil critique enthousiaste.
L'album comprend un duo avec Alan Vega, l'une des idoles du chanteur



En 2019, Christophe est invité par les curateurs Martin Widmer et Marie Vuillemin du centre d'art de Neuchâtel (CAN) en Suisse à mettre en musique des entretiens qu'ils ont réalisés et montés de l'artiste suisse Olivier Mosset.
Pendant plus d'un an, Christophe et Widmer collaborent sur la réalisation de ce morceau qui sortira finalement sous forme d'un maxi 45 tours en juin 2019

Ce disque étonnant et inclassable reste comme l'une de ses publications les plus originales, mêlant musique et art contemporain.
Quelques mois plus tard, à l'occasion du vernissage de la rétrospective d'Olivier Mosset au MAMCO de Genève le 25 février 2020, Christophe interprète une version en public du disque.

Parallèlement, il publie deux nouveaux albums : Christophe, etc. publié le 17 mai 2019, et Christophe, etc. Vol. 2 publié le 13 décembre 2019, compilations d'une vingtaine de titres de son répertoire réinterprétés en duo avec Étienne Daho, Eddy Mitchell, Julien Doré, Pascal Obispo ou encore Philippe Katerine.

Son ultime tournée s'interrompt le 13 février 2020 au centre culturel Robert-Desnos de Ris-Orangis, avec un spectacle d'une durée de trois heures où, très proche du public, il enchaîne piano, synthés et guitare avec comme à l'accoutumée de nombreuses anecdotes entre deux chansons.

Il s'agit de son dernier concert.
Effectivement, le mois suivant, dans le cadre du confinement exigé par la pandémie de Covid-19, il annule ou reporte graduellement les dates restantes de sa tournée, dont celles qui auraient dû avoir lieu les 29 et 30 avril au Grand Rex de Paris
Au moment où il est hospitalisé, il travaille sur un nouvel album original de dix titres

Souffrant d'un emphysème pulmonaire depuis longtemps, Christophe est pris de toux et de fièvre le 16 mars.
Le 26, il est transporté à l’hôpital Cochin de Paris pour détresse respiratoire aiguë. L’usage du scanner mène à la conclusion d’une forme sévère de Covid-19 sur un emphysème diffus et le chanteur est aussitôt placé en réanimation.
Transféré à Brest par TGV médicalisé le 1er avril, il y meurt le 16 à 20 h 36, à l'âge de 74 ans.
Dans la nuit, son épouse annonce son décès à l'AFP, mentionnant l'emphysème comme cause et s'abstenant de parler de Covid-19.
Son corps est rapatrié à Paris le 29 avril et il est inhumé dans la plus stricte intimité, au cimetière du Montparnasse (division 7) le 7 mai

Sa dernière apparition publique a lieu le 21 février lors de l'enregistrement de l'émission Taratata, durant lequel il interprète son tube Daisy, en duo avec Lætitia Casta




Christophe >CAU

_________________
Christophe Je-t-a10



Christophe Bougie10

Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Christophe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: grands personnages-
Sauter vers: