chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Béziers : elle n'avait pas dénoncé les viols sur sa fille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice


Féminin Nombre de messages : 37799
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Béziers : elle n'avait pas dénoncé les viols sur sa fille   Lun 7 Nov - 21:19:24

Une femme de 40 ans a été condamnée par le tribunal de Béziers à 10 mois de prison avec sursis, 1 000 € de dommages et intérêts et 1 000 € de frais de justice pour ne pas avoir dénoncé les viols qu'a subis sa fille pendant trois ans.

Devant le tribunal, c'est une femme qui semble désemparée qui se présente sans avocat.

Elle explique : "Je suis fautive de ne pas avoir protégé ma fille. Mais je ne savais pas quoi faire. J'avais peur des policiers. Qu'ils me reprochent des choses et qu'ils m'enlèvent ma fille."

"Vous préfériez laisser votre fille se faire agresser ?", lui demande la présidente Ougier.


Le mis en cause était le neveu

"Je ne savais pas qui alerter. J'en avais parlé à l'assistance sociale. Elle ne m'avait rien dit. Ma fille faisait des cauchemars, pipi au lit.
Elle m'a dit qu'il lui touchait le sexe. Mais je n'ai pas perçu la gravité de la situation. J'étais partagée. Pour ma famille je suis coupable de tout ce qui est arrivé.
Si j'avais dénoncé les faits cela aurait été la même chose et j'avais peur de ça.
Alors j'ai parlé à mon neveu pour qu'il ne la touche plus. Je pensais que c'était terminé", détaille la mère.

Le mis en cause n'est autre que le neveu de la prévenue qu'elle a recueilli à l'âge de six ans car sa propre mère, vivant à la Dominique, n'avait pas les moyens de l'élever.

À 13 ans, il a été placé en foyer car la prévenue ne peut plus s'occuper de lui tant il pose des problèmes.

Les services sociaux vont lui rendre le garçon qui ne peut être renvoyé chez sa mère car il est toujours mineur et que la tante a l'autorité parentale.

Une situation ubuesque quand on connaît la situation.

Interpellé en 2015, le neveu sera condamné par la justice.

Depuis, il n'est plus chez sa tante, même s'il a tenté de revenir une fois.

"Il est indispensable que la petite soit éloignée"

Me Martin, pour la victime insiste : "Rien ne peut justifier l'absence de protection. Elle aurait dû prendre en compte ce que lui avait dit sa fille, les symptômes qui apparaissaient.
Il est important qu'elle prenne conscience des limites à poser pour que cela n'arrive plus jamais.
Il est indispensable que la petite soit éloignée de lui.
Aujourd'hui, elle s'est saisie de tous les services mis à sa disposition. Mais c'est encore fragile."

Me Martin va demander 1 000 € de dommage et intérêts et 1 000 € de frais de justice.

La victime, un temps placée, est retournée vivre chez sa mère au mois de mai dernier.

"La mère fait beaucoup et s'est bien emparée de toutes les mesures éducatives. La petite va bien", expliquera l'assistante sociale qui suit le dossier.

"Le métier de mère est le plus difficile"

"Le métier de mère est le plus difficile, va souligner la vice-procureur Elsa Teurnier.Nous vous reprochons de ne pas avoir eu la bonne réaction. Pour que les faits ne se reproduisent plus. On ne vous reproche pas d'avoir été aveugle ponctuellement, mais dans la durée.
Il y a eu des faits particulièrement graves et devant votre absence, votre fille a préféré dénoncer les faits à de parfaits inconnus alors que vous aviez mis un voile sur tout ça.
En prenant quelques minutes vous auriez pu tout stopper".


"Quand c'est si grave, on ne se contente pas de demander d'arrêter. On vérifie tout. Malheureusement, vous aviez délégué le volet éducatif de votre fille à votre neveu puis vous n'avez pas posé d'interdit alors qu'il y avait des alertes."

Elle va requérir 10 mois de prison avec sursis.

"Je suis coupable, reconnaît la mère. J'ai besoin d'aide car je ne suis pas une mère parfaite. Je peux être à l'écoute car j'ai compris tout ce que j'ai entendu."


midilibre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Béziers : elle n'avait pas dénoncé les viols sur sa fille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ( leméon ) Elle l'avait remercié d'un beau sourire insaisissable, pareil à une rafale de vent glacial.
» Il ne faut jamais juger un livre sur sa couverture[PV Noct]
» Sienna + Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde
» comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde (danaë)
» Jade, 21 ans, se rend aux toilettes au lendemain d'une sortie entre amis car elle a très mal au ventre: non, elle n'avait pas un problème de digestion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: affaires judiciaires-
Sauter vers: