chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Jeu 28 Jan - 15:18:04

François Hollande recevra vendredi à l'Elysée les filles et les avocates de Jacqueline Sauvage,qui réclament une grâce présidentielle après sa condamnation à 10 ans de réclusion.

Sylvie,Carole et Fabienne Marot,les filles de Jacqueline Sauvage,ainsi que ses avocates,Mes Nathalie Tomasini et Janine Bonaggiunta,seront reçues à 16h30,a précisé l'Elysée dans un communiqué.




Jacqueline Sauvage avait été à nouveau condamnée à dix ans de prison en appel pour le meurtre de son mari qui la battait. Ils sont désormais des milliers à demander sa grâce au président de la République.

Jacqueline Sauvage avait été à nouveau condamnée à dix ans de prison en appel pour le meurtre de son mari qui la battait.

Ils sont désormais des milliers à demander sa grâce au président de la République.

«Le président de la République les reçoit pour les écouter sans que l'on puisse dire,à ce stade,quand la décision sera effectivement prise»,a souligné l'entourage de François Hollande à l'AFP sur la possibilité d'une prise de décision dès vendredi.

La cour d'assises du Loir-et-Cher a confirmé en appel le 3 décembre la condamnation à 10 ans de réclusion de Jacqueline Sauvage,66 ans,reconnue coupable d'avoir tué son mari de trois coups de fusil dans le dos en 2012 après 47 ans d'enfer conjugal.

La demande de grâce de Jacqueline Sauvage est soutenue par de nombreuses personnalités de tous bords politiques,parmi lesquelles la maire PS de Paris Anne Hidalgo,l'ex-eurodéputé et leader écologiste Daniel Cohn-Bendit,le dirigeant du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon,la présidente de la région Ile-de-France,Valérie Pécresse (Les Républicains) et le président de l'UDI,Jean-Christophe Lagarde.

Mardi,l'Elysée avait fait savoir que François Hollande avait «bien entendu la mobilisation» pour obtenir la grâce présidentielle de cette mère de famille,ajoutant toutefois qu'il fallait «suivre la procédure».

L'entourage du chef de l'Etat avait également rappelé que des «circonstances exceptionnelles» étaient nécessaires pour justifier une grâce présidentielle.


















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Ven 29 Jan - 15:07:21

Jacqueline Sauvage : la grâce présidentielle,une tradition peu utilisée depuis Sarkozy

Les demandes de grâce présidentielle se multiplient pour Jacqueline Sauvage.




La pétition en ligne pour demander la grâce de Jacqueline Sauvage a déjà recueilli près de 400 000 signatures

La pétition à ce sujet a recueilli près de 400 000 signatures et de nombreuses personnalités politiques ont rejoint le comité de soutien de cette femme de 68 ans qui a été condamnée définitivement à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent.

Ce vendredi après-midi,les trois filles de Jacqueline Sauvage seront reçues à l'Elysée par François Hollande.

Elles espèrent que le chef de l'Etat prononcera cette grâce.

Même si elle est réclamée à gauche comme à droite,cette procédure qui a longtemps été une tradition sous la Ve République ne va pas de soi pour François Hollande.

Qu'est-ce que c'est ?

Elle est prévue par l'article 17 de la Constitution où il est écrit «le Président de la République a le droit de faire grâce à titre individuel».

C'est une tradition qui remonte aux rois de France.

C'est l'ultime recours,quand tous les recours judiciaires ont été épuisés.

La grâce présidentielle peut conduire à une libération immédiate ou à une réduction de peine.

Mais contrairement à l'amnistie,la condamnation reste inscrite sur le casier judiciaire.

Elle pouvait être collective,mais depuis la réforme constitutionnelle de 2008,elle est désormais individuelle.

Qui peut la demander ?

Elle est peut être adressée au président par le condamné en personne,son avocat,des proches,une association ou le Parquet.

Le Procureur général de la Cour d'appel qui a prononcé la condamnation donne son avis sur le recours.

Ce dernier est ensuite transmis à la direction des affaires criminelles et des grâces (DACG) du ministère de la Justice.

Celui-ci instruit le dossier en exposant les arguments pour et contre la remise de grâce.

Puis un projet de décret est envoyé au Président.

Ce dernier n'a aucun délai pour répondre et n'a pas à justifier sa décision.

Si la grâce est accordée,elle doit être cosignée par le garde des Sceaux.

Y a-t-il eu beaucoup de grâces présidentielles ?

Du général de Gaulle à Jacques Chirac,la pratique a été très courante.

Le cas d'Omar Raddad,jardinier condamné en 1994 pour le meurtre de sa patronne Ghislaine Marchal qu'il a toujours nié,puis grâcié par Jacques Chirac,est resté célèbre.

Depuis,la mesure est beaucoup plus exceptionnelle.

Nicolas Sarkozy a ainsi grâcié beaucoup moins souvent.

La révision constitutionnelle mettant fin aux grâces collectives a eu lieu sous son quinquennat.

En décembre 2008,Sarkozy a toutefois notamment accordé la grâce présidentielle à l'ancien préfet du Var Jean-Charles Marchiani,condamné pour trafic d'influence et recel d'abus de biens sociaux.

Cette grâce partielle d'un proche de Charles Pasqua avait suscité la polémique et avait été accordée en même temps que 26 autres.

Quelle est la position de François Hollande ?

Comme l'a rappelé ce vendredi matin la ministre George Pau-Langevin,l'actuel président n'est «par principe pas favorable aux grâces individuelles».

Lors de la campagne présidentielle de 2012,François Hollande avait expliqué que,selon lui,cette grâce correspondait à «une autre conception du pouvoir».

Depuis le début de son quinquennat,il n'a grâcié qu'une seule fois : Philippe El Shennawy,le plus ancien détenu de France.

Cette grâce partielle accordée en mars 2013 avait ouvert la porte à une libération conditionnelle.




















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Sam 30 Jan - 1:28:14

Jacqueline Sauvage : chronologie d'une affaire emblématique des violences conjugales

Le président François Hollande a reçu vendredi à l'Élysée les filles et les avocates de Jacqueline Sauvage
: Sylvie,Carole et Fabienne Marot,les filles de Jacqueline Sauvage,ainsi que ses avocates,Maîtres Nathalie Tomasini et Janine Bonaggiunta),qui demandent une grâce présidentielle après la condamnation à 10 ans de réclusion de cette femme de 68 ans pour le meurtre de son mari violent,a annoncé jeudi l'Élysée.



La cour d'assises du Loir-et-Cher a confirmé le 4 décembre en appel la condamnation à dix ans de réclusion de Jacqueline Sauvage pour avoir tué son mari en 2012,après des années de coups et d'abus sexuels sur elle et deux de ses trois filles,Carole et Fabienne (à droite,de haut en bas).

En effet,seule la grâce présidentielle permet de mettre fin à la peine prononcée par le tribunal.

Car après sa condamnation en appel,si le dernier recours de Jacqueline Sauvage est le pourvoi en cassation celui-ci ne porte jamais sur le verdict de culpabilité.

La grâce présidentielle reste donc l'ultime espoir pour les nombreux soutiens y compris politiques de Jacqueline Sauvage.

Lors de cette entrevue,où les filles de Jacqueline Sauvage ont le sentiment d'avoir été comprises,François Hollande leur a confié «se donner le temps de la réflexion» avant de prendre «rapidement» une décision.

Retour sur une affaire devenue emblématique de la question de la légitime défense dans les cas de violence conjugale.

29 janvier 2016.

Le président reçoit la famille et les avocates.


François Hollande reçoit ce vendredi la famille et les avocates de Jacqueline Sauvage,condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari qui la battait.

Depuis la décision en appel,un mouvement populaire est né pour réclamer sa grâce par le Président.

La pétition lancée à ce sujet avait ce vendredi matin récolté près de 400 000 signatures

12 décembre 2015 : le mouvement de soutiens s'amplifie.

L'affaire Jacqueline Sauvage a un fort impact sur la société civile qui se mobilise et s'organise pour prendre la défendre.

Plusieurs dizaines de femmes se réunissent ce 12 décembre place du Châtelet à Paris,à l'appel du collectif qui a lancé une pétition en ligne pour réclamer la grâce présidentielle.

«La demande de grâce est partie de la société civile,ce n'est pas notre initiative,mais nous la soutenons» déclare alors Me Nathalie Tomasini,l'une des avocates de Jacqueline Sauvage.

Selon elle,une deuxième demande de grâce a été effectuée «par des députés de droite et de gauche notamment Valérie Boyer»,députée Les Républicains des Bouches-du-Rhône.

Alexandra Lange,acquittée en 2012 pour le meurtre de son mari violent,et dont l'histoire a récemment été adaptée pour un téléfilm,a également appuyée cette demande.

1er décembre 2015: le procès en appel s'ouvre à Blois,il est suivi de près car il suscite l'espoir d'un verdict plus clément.

Mais la cour d'assises du Loir-et-Cher confirme en appel le 3 décembre la condamnation à 10 ans de réclusion de la mère de famille,reconnue coupable d'avoir tué son mari de trois coups de fusil dans le dos en 2012,après 47 ans d'enfer conjugal.

Elle a été condamnée à 10 ans de prison ferme par la majorité des jurés après cinq heures de délibéré.

Outre les proches de Jacqueline Sauvage,des groupes de soutiens et autres initiatives citoyennes dénoncent depuis un an le jugement de première instance comme étant trop sévère.

Des pétitions sont mises en ligne et une demande de grâce présidentielle est adressée à François Hollande.

28 octobre 2014 : âgée de 65 ans,Jacqueline Sauvage qui apparaît le visage fermé et dur est condamnée en première instance aux Assises de Blois à 10 ans de prison pour meurtre sans préméditation,la légitime défense n'a pas été retenue.

On lui reproche de ne pas avoir quitté le domicile,ou porté plainte avant de tuer son mari.

Jacqueline Sauvage fait appel de la décision du tribunal de première instance.

10 septembre 2012,Jacqueline tire sur son mari : dans un pavillon résidentiel de la Selle-sur-le-Bied,une commune d'environ un millier de personnes,dans le Loiret,Jacqueline Sauvage tire sur son mari Norbert Marot trois coups de fusil dans le dos et le tue.

9 septembre 2012 : Pascal,le fils également victime des violences de son père s'est suicidé par pendaison.

Jacqueline Sauvage affirme avoir vécu 47 années de violences conjugales,et les trois filles du couple ont été abusées sexuellement par leur père.

Une vie ponctuée de violence

Jacqueline Sauvage est née en 1947 dans une famille de huit enfants dont deux sont décédés.

Lorsqu'elle rencontre Norbert Marot,elle a 15 ou 16 ans.

Elle cache cette relation à sa famille,notamment à ses grands frères qui lui interdisent cette relation car Norbert est un coureur de jupons.

Mais elle tombe enceinte de sa première fille et insiste pour se marier.

Le couple ne dispose alors d'aucuns revenus,c'est la mère de Jacqueline qui leur vient en aide.

Pour autant,Norbert interdit à Jacqueline de voir sa famille pendant 40 ans.

Le couple aura 4 enfants,un fils Pascal et trois filles,Sylvie,Carole et Fabienne.

Norbert passe ses permis poids lourds à l'armée,en 1966 ce qui lui permet de décrocher ses premiers emplois.

En 1981,comme il se fait licencier pour faute professionnelle,il démarre une activité indépendante de transport.

Jacqueline dispose d'un statut de conjointe collaboratrice mais ne touche pas de salaire.

Leur fille Fabienne et leur fils Pascal rejoindront l'entreprise en tant que chauffeurs de poids-lourds.

Leur fille Sylvie devient la gérante quand la SARL est constituée.

Le fils qui subit régulièrement la violence de son père comme sa mère se suicidera la veille du meurtre de Norbert Marot.

L'histoire se repète,la mère de Jacqueline avait été victime des violences de son mari.

A la Selle-sur-le-Bied où ils ont construit leur maison en 1974,tout le village connait les violences de Norbert qui a des relations extra conjugales,notamment avec une représentante de commerce travaillant pour leur société.


















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice


Féminin Nombre de messages : 37799
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Dim 31 Jan - 21:26:19

Jacqueline Sauvage graciée par François Hollande



François Hollande a accordé à Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent, une "remise gracieuse de sa peine d'emprisonnement" qui lui "permet de présenter immédiatement une demande de libération conditionnelle", a annoncé l'Elysée ce dimanche 31 janvier dans un communiqué.



"Face à une situation humaine exceptionnelle"



"Le président de la République a voulu, face à une situation humaine exceptionnelle, rendre possible, dans les meilleurs délais, le retour de Mme Sauvage auprès de sa famille", a déclaré la présidence, précisant que la remise de peine "de 2 ans et 4 mois" portait aussi sur "l'ensemble de la période de sûreté qu'il lui reste à accomplir".



midilibre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Lun 1 Fév - 8:51:27

Les filles de Jacqueline Sauvage «réjouies» et «heureuses» après sa grâce

La grâce présidentielle accordée ce dimanche par François Hollande à Jacqueline Sauvage a été accueillie avec enthousiasme par ses filles.




Les filles de Jacqueline Sauvage avaient rencontré François Hollande vendredi.

Leur mère pourrait bénéficier d'une libération conditionnelle dès la mi-avril,ont confié les avocates de Jacqueline Sauvage.

La graciée avait été condamnée en appel à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent.

«Après un nouvel entretien ce soir à 18h00 à l'Élysée François Hollande nous a annoncé qu'il accordait à notre cliente Jacqueline Sauvage une grâce présidentielle partielle»,ont explique dans un communiqué lu à un correspondant de l'AFP les avocates de Jacqueline Sauvage,Mes Janine Bonaggiunta et Nathalie Tomasini.

«En octroyant par décret le relèvement de sa peine de sûreté de cinq années,il a réduit sa peine de deux ans et quatre mois.

Ce qui veut dire concrètement qu'il a fait sauter le verrou de la peine de sûreté et qu'il permet à Jacqueline Sauvage de pouvoir être accessible à une libération conditionnelle dès la mi-avril 2016»,ont-elles expliqué.

Les filles de Jacqueline Sauvage,informées par leurs avocates se sont dites «réjouies» et «heureuses car le président les a entendues et ne les a pas déçues.

Il a été fidèle à ses propos de vendredi dernier».

Interrogée par Europe 1 très vite après l'annonce de l'Elysée,Fabienne,l'une des filles de Jacqueline Sauvage,a exprimé sa joie : «On ne s'attendait pas à ça.

J'ai un peu de mal à réaliser.

Faut que j'arrive à avoir mes sœurs au téléphone.

Ça fait 35 mois qu'on vit ça,cette tragédie.

Je me demande encore si c'est la réalité».

De son côte,Eva Darlan,créatrice du comité de Jacqueline Sauvage s'est dite «bouleversée»,«heureuse» «reconnaissante» et «soulagée» de cette nouvelle.

«Je me dis que l'on va enfin peut-être pouvoir travailler sur la condition des femmes en France,et que malheureusement Jacqueline Sauvage a payé très très cher le fait que l'on puisse évoluer»,a-t-elle ajouté.



















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Lun 1 Fév - 8:56:30

En principe,la libération de Jacqueline Sauvage devrait prendre de longs mois

«Le président a fait sauter le verrou de la peine de sûreté et il permet à Jacqueline Sauvage de pouvoir être accessible à une libération conditionnelle dès la mi-avril 2016»,se sont réjouies ce dimanche soir ses avocates Janine Bonaggiunta et Nathalie Tomasini.


La grâce que François Hollande a accordée à Jacqueline Sauvage peut effectivement permettre à ses conseils de saisir un juge d'application des peines dès lundi.

Mais la libération n'interviendra pas de sitôt,estime Etienne Noël,avocat pénaliste,interrogé par Leparisien.fr.

Le 3 décembre dernier,Jacqueline Sauvage était condamnée en appel à 10 ans de prison pour meurtre aggravé sur son mari.

Pour une telle infraction et une condamnation dépassant les 10 ans de prison,l'article 730-2 du code de procédure pénale oblige les condamnés à franchir un certain nombre d'étapes judiciaires avant de pouvoir espérer une libération conditionnelle.

Selon Etienne Noël,habitué des procédures d'aménagements de peine,cette nouvelle bataille prendra au moins 9 mois.

«Si elle avait été condamnée à moins de dix ans,elle aurait pu sortir très vite»,estime le pénaliste,qui a plaidé en octobre 2012 pour la libération conditionnelle de Dany Leprince.

Un examen de dangerosité.

Jacqueline Sauvage devra tout d'abord se soumettre à un examen de dangerosité.

Ce «passage au microscope» de son dossier,cette évaluation psychologique et médicale doit durer six semaines et ne peut se produire que dans l'un des trois centres nationaux d'évaluation (CNE) français.

Ils se trouvent à Fresnes (Val-de-Marne),Réau (Seine-et-Marne) et Sequedin (Picardie).

Lorsqu'une place aura été trouvée dans un quartier pour femmes de l'un de ces CNE,Jacqueline Sauvage devra être transférée depuis sa prison de Saran (Loiret).

A la fin de son examen de dangerosité,elle y sera ré-enfermée.

L'avis de la commission pluridisciplinaire des mesures de sûreté.

Présidée notamment par le préfet du département et un bâtonnier,cette commission (CPMS) devra décider,au vu des expertises de dangerosité,si elle est favorable à la libération de Jacqueline Sauvage.

«Ces commissions sont tellement engorgées que les décisions prennent en général entre six mois et un an» estime Etienne Noël.

L'avis de la CPMS peut être défavorable.

Le tribunal d'application des peines.

Munies des résultats de l'examen de dangerosité et de l'avis de la CPMS,les avocates de Jacqueline Sauvage iront plaider leur dossier devant un tribunal dédié.

Si le juge d'application des peines (JAP) décide de libérer la détenue,le parquet pourra faire appel.

Si ce recours est fait dans les 24 heures,Jacqueline Sauvage restera en prison.

Les conditions de la sortie de prison.

En cas de libération conditionnelle,Jacqueline Sauvage pourrait se voir obligée de porter un bracelet électronique,vivre sous un régime de semi-liberté ou bien bénéficier d'un placement à l'extérieur.

«Elle portera au moins un bracelet électronique pendant un an»,évalue Etienne Noël,estimant que Jacqueline Sauvage ne sortira pas de prison avant septembre 2016.

Dans le cas contraire,Etienne Noël se dirait «scandalisé» par l'accélération des procédures en raison de la médiatisation de l'affaire.




















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Lun 1 Fév - 22:34:39

L'Elysée invite les filles Sauvage au dîner d'Etat... puis annule

Gros bug ou erreur d'appréciation ?




François Hollande avait reçu les trois filles ainsi que les deux avocates de Jacqueline Sauvage ce vendredi à l'Elysée à la suite de la demande de grâce de cette dernière.

L'Elysée a convié les filles de Jacqueline Sauvage au dîner d'Etat donné ce lundi soir pour la visite de Raul Castro.

Avant de finalement faire machine arrière.

Cette invitation intervenait 24 heures après la grâce partielle accordée par François Hollande à Jacqueline Sauvage,condamnée à 10 ans de prison pour le meurtre de son mari violent.

Mais finalement,l'Elysée a fait savoir que le président recevrait ses trois filles «dans les prochains jours»,mais pas ce lundi soir.

François #Hollande recevra "dansles prochains jours" les filles de Jacqueline #Sauvage qui ne participeront donc à aucun diner ce soir.

L'Elysée évoque un «mic mac administratif»,expliquant que l'invitation a bien été lancée mais pas pour ce dîner...
.
François Hollande a reçu les filles de Jacqueline Sauvage et ses avocates vendredi après-midi.

48 heures plus tard,il a prononcé une grâce partielle qui ouvre la voie à une demande de libération conditionnelle.

La classe politique a salué quasi unanimement cette décision du chef de l'Etat.

Mais l'invitation à un dîner d'Etat pouvait donner,pour certains observateurs,l'impression d'une récupération politique.

L'Elysee avait invité les filles de J #Sauvage au dîner d'état ce soir.

Revirementelles ne le sont plus.

Peur d'être accusé de récupération?

Ce lundi soir,Jean-Luc Mélenchon ou encore David Guetta sont conviés au dîner en l'honneur du président Raoul Castro.

Et là,il ne s'agit pas d'un bug administratif.



















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Mar 2 Fév - 11:16:11

L'affaire Jacqueline Sauvage relance le débat sur la légitime défense différée pour les femmes battues

L’avocate de Jacqueline Sauvage et une députée de droite veulent déposer une proposition de loi sur la légitime défense différée pour les femmes victimes de violences conjugales…




Des manifestantes demandent la libération de Jacqueline Sauvage,le 23 janvier 2016 à Paris

Faut-il modifier la loi sur la légitime défense pour protéger les femmes victimes de violences conjugales ?

C’est la question relancée par l’affaire Jacqueline Sauvage,condamnée à 10 ans de prison pour avoir tué son mari violent.

La grâce partielle accordée par François Hollande nourrit les espoirs des partisans d’une extension de la notion de légitime défense pour les femmes battues,au grand dam de certains juristes et de certains spécialistes des violences faites aux femmes

« Les femmes battues vivent en danger de mort permanent »

Nathalie Tomasini,avocate de Jacqueline Sauvage,et la députée LR Valérie Boyer,s’adossent à cette affaire pour créer une proposition de loi introduisant dans le droit la notion de « légitime défense différée ».

La définition de la légitime défense dans le code pénal retient le critère de concomitance de la riposte.

Ainsi,Alexandra Lange,battue pendant douze ans par son compagnon,a été acquittée en 2012 du meurtre de son mari,qu’elle avait tué d’un coup de couteau alors qu’il tentait de l’étrangler.

En revanche,cette définition exclut le cas de Jacqueline Sauvage,qui est allée chercher un fusil dans sa chambre avant de tirer sur son époux,de dos et non armé.

Pour certains,il faudrait créer la notion de légitime défense différée ou de présomption de légitime défense pour les femmes battues.

Une notion qui existe au Canada où la loi reconnaît le « syndrome de la femme battue ».

Une légitime défense « perpétuelle »

L’association Osez le féminisme défend « l’élargissement de la présomption de légitime défense aux femmes victimes de violences ».

« La légitime défense doit être accordée de façon perpétuelle »,affirme la porte-parole Eleonore Stevenin.

« Les femmes battues vivent dans un état de peur permanent et de danger de mort.

Une spirale de violence s’installe,certaines en perdent leur libre arbitre et sont aliénées par leur partenaire » abonde Isabelle Steyer.

Cette avocate a été auditionnée par la délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale qui prépare un rapport sur les violences conjugales.

« Certaines femmes ne voient plus d’autre solution que de tuer leur partenaire »,constate-t-elle.

D’où la nécessité selon elle de « créer un droit d’exception » pour les crimes et délits commis par des femmes battues,avec des « atténuations de peines,voire une contrainte pénale.

Elles pourraient être déclarées coupables mais n’être condamnées qu’à des peines de sursis ».

« Un message dangereux »

Cette proposition est « inacceptable » pour Luc Frémiot,l’avocat général qui avait demandé l’acquittement d’Alexandra Lange.

« Symboliquement,cela reviendrait à placer les femmes sous un régime spécial avec un statut d’infériorité ».

Une position assumée par Isabelle Steyer : « Il faut une discrimination positive pour ces femmes. »

L’évolution des conditions de la légitime défense par ailleurs réclamée par la place Beauvau pour les policiers fait craindre à Luc Frémiot des « dérives ».

« Cela enverrait un message dangereux aux femmes battues,en sous-entendant qu’il faut commettre l’irréparable pour mettre fin à cet état de danger permanent qu’elles subissent.

Ce serait une démission de la part des autorités policières,judiciaires et politiques : « Protégez-vous vous-mêmes car nous ne sommes pas capables de vous protéger »»,s’inquiète-t-il.

Le magistrat prône une meilleure formation des policiers,médecins,et juges et un « éveil et une veille de la société civile ».

« Tout le monde savait »,abonde Ernestine Ronai au sujet de Jacqueline Sauvage.

« Elle s’est retrouvée quatre fois aux urgences,a tenté de se suicider,une voisine a porté plainte. »

Pour la présidente de l’observatoire des violences faites aux femmes en Seine-Saint-Denis,ces nombreux signaux auraient dû alerter les autorités.

Mieux formées,elles auraient pu intervenir avant le drame,estime-t-elle,soulignant aussi l’importance des campagnes de sensibilisation.




















20 minutes

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Dim 7 Fév - 22:57:35

Seine-et-Marne : Jacqueline Sauvage intègre la prison de Réau ce lundi

Après la grâce partielle accordée par François Hollande,Jacqueline Sauvage,condamnée à dix ans de prison pour avoir tué son mari violent,intègre ce lundi le Centre national d’évaluation (CNE) au sein du centre pénitentiaire de Réau.




Jacqueline Sauvage a été condamnée à dix ans de prison pour avoir tué son mari qui la battait depuis des années.

A la suite d’une grâce partielle,elle devrait sortir en avril


Elle devrait y rester six semaines.

Un examen de sa dangerosité y sera réalisé.

Ensuite, une place devrait lui être trouvée dans une prison.

Mais les avocates de Jacqueline Sauvage espèrent une libération pour le mois d’avril.


















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice


Féminin Nombre de messages : 37799
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Ven 22 Juil - 11:57:11

La demande de remise en liberté de Jacqueline Sauvage examinée




Malgré une grâce partielle accordée par le président François Hollande en janvier dernier, Jacqueline Sauvage est toujours en prison.

Cependant, selon nos confrères de France Bleu Orléans, le tribunal de Melun examine ce vendredi la demande de remise en liberté de la Loirétaine de 68 ans.



Pas de légitime défense



En décembre 2015, Jacqueline Sauvage avait été condamnée à 10 ans d'emprisonnement lors de son procès en appel pour avoir tué son mari violent de trois balles dans le dos, après 47 ans d'enfer conjugal.

Lors des deux procès, les jurés et les juges n'ont pas reconnu la légitime défense au profit de la sexagénaire.

Concernant la libération de Jacqueline Sauvage, le juge d'application des peines devrait rendre sa décision dans les prochains jours.

Elle pourrait ainsi être libérée dans le courant de l'été.


Rapport positif


Des psychologues, des conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation, des surveillants et des psychiatres ont rendu des rapports afin que le tribunal prenne sa décision. Ils sont tous favorables, indique France Bleu Orléans.

Depuis février, Jacqueline Sauvage est détenue à la prison de Réau, en Seine-et-Marne.





ledauphine

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Mer 10 Aoû - 14:17:37

Enfer conjugal : Jacqueline Sauvage bientôt libérée ?

Jacqueline Sauvage doit purger une peine de 10 ans de prison pour le meurtre de son mari qui la battait et avait violé ses filles




Jacqueline Sauvage pourrait être libérée rapidement.

Condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent mais graciée par François Hollande,Jacqueline Sauvage sera-t-elle libérée ?

La justice tranche vendredi le cas de cette femme de 68 ans,devenue le symbole des violences conjugales.

Le parquet de Melun a pris des réquisitions favorables à la remise en liberté de la sexagénaire par la cour d'assises du Loir-et-Cher.

"C'est un dossier qui remplit toutes les conditions d'une libération conditionnelle",a dit la procureure de Melun,Béatrice Angelelli.

Un enfer conjugal

Jacqueline Sauvage avait été reconnue coupable,en première instance comme en appel d'avoir tué son mari de trois coups de fusil dans le dos en 2012,après 47 ans d'enfer conjugal.

Lors de l'audience,ses trois filles avaient témoigné violemment à charge contre leur père entrepreneur d'une société de transport,mort à 65 ans.

Toutes trois ont été violées,battues comme l'était leur mère.

Leur frère,également victime des violences de son père,s'était suicidé la veille du jour où leur mère a tué son mari.

Une pétition à 400 000 signatures

La condamnation en appel avait suscité une vague de mobilisation,et la demande de grâce présidentielle formulée par ses filles avait été appuyée par de nombreux parlementaires et personnalités,parmi lesquels la maire PS de Paris Anne Hidalgo l'écologiste Daniel Cohn-Bendit et le cofondateur du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon.

Une pétition "Libérez Jacqueline !" avait recueilli 400.000 signataires dans toute la France.

A l'issue de l'"évaluation" de la "dangerosité" de la condamnée,la commission pluridisciplinaire des mesures de sûreté,où siègent notamment le préfet du département et un bâtonnier,a émis un "avis défavorable" à sa libération.

Mais cet avis reste consultatif.

Si la décision du tribunal d'application des peines s'avère favorable à la remise en liberté de Jacqueline Sauvage,"elle sera nécessairement assortie d'une surveillance électronique",avaient indiqué à ses avocates,Nathalie Tomasini et Janine Bonaggiunta.























sud ouest

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice


Féminin Nombre de messages : 37799
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Ven 12 Aoû - 11:02:29

Jacqueline Sauvage libre aujourd’hui ?





Le tribunal de Melun doit rendre sa décision sur la libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion criminelle en décembre pour avoir tué son époux, elle bénéficie d’une grâce présidentielle partielle.

Les avocates de Jacqueline Sauvage, Me Tomasini et Bonagguinta, espéraient une libération de leur cliente en mai. Il leur a fallu prendre leur mal en patience mais aujourd’hui, ça y est : Jacqueline Sauvage, 69 ans, saura si le tribunal d’application des peines de Melun (Seine-et-Marne) répond positivement ou non à sa demande de libération conditionnelle.

« Enfer conjugal »


La sexagénaire avait été condamnée en appel, le 3 décembre dernier, à 10 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de Blois pour avoir tué son époux, Norbert Marot en 2012.

Ces trois coups de fusil dans le dos ne lui avaient laissé aucune chance. Un passage à l’acte de Jacqueline Sauvage que la défense de la sexagénaire et sa famille, notamment ses trois filles, Sylvie, Fabienne et Carole, expliquent par «47 ans d’enfer conjugal ».

Elles avaient demandé une grâce présidentielle pour leur maman. Une grâce partielle que François Hollande a accordée à Jacqueline Sauvage le 31 janvier dernier, et qui aurait dû permettre à la détenue de sortir rapidement.

Pour le parquet, le risque de récidive écarté


Le 1er mars, les avocates de Mme Sauvage déposent une demande de libération conditionnelle.

Mais le processus et long, avant l’audience devant le tribunal d’application des peines de Melun, le 22 juillet.

Les magistrat du parquet appuient la demande de libération de la sexagénaire. « Pour nous, tout risque de récidive de Mme Sauvage est écarté », nous précisent-ils.

Dehors, Jacqueline Sauvage sera hébergée par sa fille, Carole.


Elle a déjà indemnisé la famille de son ex mari, partie civile et a un psychiatre pour assurer son suivi.

« Les conditions matérielles de sa sortie sous conditions sont assurées », estime l’une de ses avocates, Me Nathalie Tomasini. Jacqueline Sauvage devrait purger le reste de sa peine sous surveillance électronique.


Les magistrats s’étaient donné trois semaines pour délibérer.


Ils rendent leur décision aujourd’hui.




ledauphine

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Ven 12 Aoû - 17:12:37

Jacqueline Sauvage : la demande de libération rejetée

La demande de libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage a été rejetée par le tribunal d'application des peines


Le tribunal d'application des peines (TAP) de Melun (Seine-et-Marne) a rejeté vendredi la demande de libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage,condamnée à dix ans de réclusion pour le meurtre de son mari violent et partiellement graciée par François Hollande a annoncé la procureure de Melun,Béatrice Angelelli.

Le parquet,qui avait demandé la remise en liberté de cette femme de 68 ans,devenue un symbole des violences conjugales,"va faire appel",a ajouté la procureure.





















sud ouest

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice


Féminin Nombre de messages : 37799
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Ven 12 Aoû - 20:15:16

des politiques en appellent à Hollande




Il est rare qu'une décision de justice soit autant commentée et face autant l'unanimité contre elle.

De nombreuses personnalités politiques ont vivement réagi ce vendredi au rejet de la demande de libération de Jacqueline Sauvage.

Alors que cette femme, qui avait abattu de trois coups de fusil son mari violent, est devenue le symbole de la lutte des femmes battues, beaucoup d'élus ont fait part de leur colère et de leur incompréhension de la savoir maintenue en prison.

Valérie Boyer, députée les Républicains, voit dans cette décision judiciaire «un signal catastrophique envoyé aux femmes battues».


La candidate à la primaire de la droite, Nathalie Kosciusko-Morizet se dit elle aussi «déçue» et appelle à «garder espoir et à rester mobilisés».

Le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, a qualifié de «honteux» ce refus.

«Elle ne représente aucun danger pour la société», a-t-il ajouté sur Twitter.


La maire de Paris Anne Hidalgo, qui comme d'autres élus avait soutenu le combat de Jacqueline Sauvage pour sa libération, a jugé cette décision «incompréhensible».

«Jacqueline Sauvage doit retrouver sa famille au plus vite», ajoute-t-elle.



Jean-Luc Mélenchon, le leader du Parti de gauche et candidat à la présidentielle, souligne lui sur son blog que «la libre appréciation du juge dans le cadre de la loi est composante de la justice.

Surtout en matière d' appréciation des peines. Dans ces conditions la décision prise sur cette personne n'est pas juste. Donc elle est injuste. Et cruelle».

Même colère chez le communiste Pierre Laurent qui, sur Twitter, y voit «un permis de frapper pour tous les hommes violents».


De nombreux politiques en appellent désormais à François Hollande.Le président, en février dernier, avait accordé une grâce partielle à Jacqueline Sauvage, lui permettant de faire une demande de libération conditionnelle. Cette fois, certains lui demandent d'aller plus loin.

«Il faut souhaiter que le président de la République, qui a le droit de grâce, prenne jusqu'au bout ses responsabilités», a jugé François Bayrou.

«S'agissant de la libération conditionnelle, c'est-à-dire sous-surveillance, une seule question devrait se poser, c'est celle de la dangerosité éventuelle de la personne remise en liberté. Sur ce point, il ne semble pas y avoir de risque, ni de débat», a plaidé le maire de Pau (Pyrénées-Atlantiques).

«Au moment où l'actualité montre un si grand nombre de cas de remises en liberté sous bracelet électronique de personnalités autrement plus dangereuses, il y a là un sujet de lourde incompréhension», a-t-il souligné.


Jean-Luc Romero, maire-adjoint à la mairie de Paris, demande lui aussi au chef de l'Etat, de gracier totalement Jacqueline Sauvage.



Eva Darlan, la présidente du comité de soutien de Jacqueline Sauvage, a d'ailleurs annoncé sur Twitter qu'elle demandait un rendez-vous à François Hollande.



le parisien

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Sam 13 Aoû - 0:26:36

Jacqueline Sauvage: Pourquoi le tribunal a refusé sa libération

«20 Minutes» a pu consulter les motivations avancées par tribunal d’application des peines (TAP) de Melun (Seine-et-Marne) qui a refusé la demande de libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage...




Janine Bonaggiunta (L) and Nathalie Tomasini (R),les avocates de Jacqueline Sauvage lors d'une conférence de presse le 12 août 2016 à Paris.

Une décision « choquante »,« invraisemblable »,« une honte »,un « déni de justice ».

Depuis l’annonce,ce vendredi matin,du rejet de la demande de libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage par le tribunal d’application des peines (TAP) de Melun (Seine-et-Marne),les réactions de ses avocates,de la classe politique et de l’opinion publiques sont quasi unanimes : Jacqueline Sauvage,victime des coups de son mari alcoolique pendant 47 ans,condamnée à deux reprises par deux jurés d’assises à 10 ans de prison pour le meurtre de ce conjoint violent puis graciée partiellement par François Hollande,devait sortir de prison.

Comment l’institution judiciaire justifie-t-elle sa décision ?

20 Minutes a pu consulter les quinze pages détaillant les motivations du tribunal.

Un temps de réflexion jugé « trop court »


« La condamnation définitive,en date du 3 décembre 2015, est encore très récente et sa demande de libération conditionnelle est intervenue immédiatement après le décret de grâce présidentielle dont elle a bénéficié.

Compte tenu du temps écoulé,le discours de Madame Sauvage sur les faits et surtout sur les ressorts de son passage à l’acte reflète encore une réflexion très limitée »,explique le tribunal.

Un argument balayé ce vendredi matin par la défense de Jacqueline Sauvage : « L’institution ne tient pas compte du travail colossal engagé,du stage d’évaluation de dangerosité ou des trois rapports d’expertise réalisés »,a répondu Nathalie Tomasini.

Un lieu de résidence trop proche du lieu des faits et une trop grande médiatisation

« Madame Sauvage ne peut prétendre retourner vivre à proximité du lieu des faits,dans un environnement qui,compte tenu des soutiens dont elle bénéficie et de la médiatisation des faits,risquerait de la conforter encore dans son positionnement largement victimaire ».

Dans le projet de réinsertion présentée par Jacqueline Sauvage,la sexagénaire a émis le souhait de résider chez l’une de ses filles,domiciliée dans le Loiret,à 12 kilomètres de la maison où vivait le couple et où la mère de famille a abattu son mari à coups de fusil.

La médiatisation de l’affaire,la mobilisation de milliers d’anonymes via une pétition et la politisation du dossier avec l’accord d’une grâce partielle auraient participé,selon le tribunal à conforter Jacqueline Sauvage dans son statut de victime.

Une notion d’interdit « pas encore intégrée »

« Cette notion d’interdit n’apparaît pas encore vraiment intégrée par Madame Sauvage.

Le sens de la peine lui échappe et elle a été confortée dans cette position par les soutiens dont elle a bénéficié,l’évolution très rapide de sa situation pénale et la médiatisation de son affaire ».

Là encore,l’institution judiciaire est intraitable.

Selon elle,Jacqueline Sauvage n’a pas suffisamment travaillé sur « sa responsabilité personnelle » dans l’assassinat de son mari.

Une dangerosité pas « caractérisée »

Jacqueline Sauvage est-elle dangereuse et peut-elle récidiver ?

C’est sur ces deux questions,centrales lors de l’examen de toute demande de libération conditionnelle,que devait notamment se prononcer le tribunal.

S’appuyant sur trois expertises psychologiques et psychiatriques menées en 2012,2013 et 2016,l’institution reconnaît que la « dangerosité n’apparaît pas caractérisée » et que le « risque de récidive n’est pas avéré ».

Les arguments énoncés précédemment ont visiblement davantage pesé que ces deux derniers points.

Le parquet a annoncé ce matin à l’AFP sa décision de faire appel,tout comme les avocates de Jacqueline Sauvage.
























20 minutes

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Dim 14 Aoû - 14:45:11

Une nouvelle pétition pour la libération de Jacqueline Sauvage

Une pétition a été lancée pour la libération immédiate de Jacqueline Sauvage,qui avait tué son mari après des années de violences conjugales


Les soutiens de Jacqueline Sauvage,condamnée à 10 ans de prison pour avoir tué son mari violent,ont lancé une pétition en ligne pour réclamer sa "libération immédiate",après que la justice eut refusé de la remettre en liberté.

Lancée vendredi sur le site change.org par quatre de ses soutiens,dont l'actrice Eva Darlan la pétition avait recueilli plus de 65 000 signatures samedi après-midi.

Le tribunal d'application des peines a refusé vendredi d'accorder une libération conditionnelle à Jacqueline Sauvage,68 ans,condamnée en appel en décembre à dix ans de prison par la cour d'assises du Loir-et-Cher pour le meurtre de son mari,qui la battait depuis des années et avait violé ses filles.

Les soutiens demandent une grâce totale

"Nous ne pouvons pas accepter cette décision",écrivent les auteures de la pétition,qui exigent sa "libération immédiate".

"Le président de la République,en accordant une grâce partielle,avait voulu ménager la magistrature !

Elle vient de le trahir

Alors il faut désormais que le président de la République accorde une grâce totale" réclament-elles.

Les auteures se livrent à une violente charge contre la justice "qui jamais n'entend les victimes de violences" et "qui laisse des pères tuer des enfants malgré les alertes des mères".

Une précédente pétition,lancée en décembre par les mêmes personnes,avait recueilli 435 971 signatures.























sud ouest

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Mar 16 Aoû - 0:43:54

Affaire Jacqueline Sauvage : Sophie Marceau s'indigne sur les réseaux sociaux

Vendredi dernier,le tribunal d'application des peines a refusé de libérer Jacqueline Sauvage,condamnée à 10 ans de prison pour le meurtre de son mari en 2012.




L'actrice Sophie Marceau s'est empressée de partager sa colère sur les réseaux sociaux face au verdict.



Quelques heures après l'annonce concernant l'affaire Jacqueline Sauvage,l'actrice Sophie Marceau est montée au créneau pour exprimer son dégoût face à cette décision de justice.

Pour rappel des faits,Jacqueline Sauvage,68 ans,a été jugée pour le meurtre de son mari en 2012.

Elle avait alors révélé avoir tué son conjoint à cause des violences qu'il lui faisait subir depuis plus de 40 ans,et pour les viols qu'il aurait commis à l'encontre de ses propres filles.

Sur Twitter et Facebook,Sophie Marceau n'a donc pas hésité à montrer son soutien à la condamnée.

« Depuis quand la prison est-elle devenue un lieu propice à la "réflexion".

Encore une fois,le sort des femmes victimes de violence est non reconnu par la justice !
»,s'indigne l'actrice de 49 ans.

« 10 ans de "réflexion "en cellule pour arriver à quelle conclusion ?

Qu'elle méritait ce que son mari lui infligeait ?


Finalement c'est ce que la sentence de la justice laisse entendre.

Le jour où notre société respectera le droit des femmes autant que celui des hommes est encore bien loin ».

Sophie Marceau n'est pas la seule star à s'être emportée contre cette décision de justice.

L'actrice Anny Duperey avait exprimé son soutien quelques heures après le verdict.

Une pétition comptabilisant plus de 115 000 signatures circule également sur les réseaux sociaux,demandant la mise en liberté de Jacqueline Sauvage.























la depeche



_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice


Féminin Nombre de messages : 37799
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Ven 19 Aoû - 0:27:32

Jacqueline Sauvage ne fera pas appel de son maintien en prison



Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de réclusion pour le meurtre de son mari violent, a renoncé à faire appel, après le refus de la justice de lui accorder une libération conditionnelle.

Elle est «épuisée de l’acharnement judiciaire à son encontre», ont indiqué Me Nathalie Tomasini et Janine Bonaggiunta.

Le tribunal d’application des peines (TAP) de Melun (Seine-et-Marne) avait refusé le 12 août d’accorder une libération conditionnelle à cette femme de 68 ans, devenue le symbole des violences conjugales et partiellement graciée par François Hollande.

Mme Sauvage «pourra déposer une nouvelle demande de libération conditionnelle si elle le souhaite», a précisé la procureure de Melun, Béatrice Angelelli.

Mais, «à ce jour, notre cliente n’est pas dans cet état d’esprit», ont souligné les avocates de Mme Sauvage.

Partiellement graciée par François Hollande
Jacqueline Sauvage, 68 ans, avait été condamnée en appel en décembre à dix ans de prison par la cour d’assises du Loir-et-Cher pour le meurtre de son mari, qui la battait depuis des années et avait violé ses filles.

Le chef de l’État lui avait accordé le 31 janvier une grâce «partielle», notamment de la période de sûreté, ce qui lui permettait de présenter immédiatement une demande de libération conditionnelle.

Large mobilisation



Sa condamnation en appel avait suscité une vague de mobilisation, et la demande de grâce présidentielle formulée par ses filles avait été appuyée par de nombreux politiques, qui s’étaient à nouveau indignés du rejet de sa demande de libération conditionnelle.

Dans sa décision, le TAP de Melun avait reproché à Jacqueline Sauvage «de ne pas assez s’interroger sur son acte», selon ses avocates.

Le TAP avait précisé que Mme Sauvage «ne pouvait prétendre vivre à proximité des lieux des faits, dans un environnement qui, compte tenu des soutiens dont elle bénéficie, et de la médiatisation des faits, risquerait de la maintenir dans une position victimaire».



ledauphine

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice


Féminin Nombre de messages : 37799
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Dim 21 Aoû - 14:40:19

Jacqueline Sauvage fait appel contre son maintien en prison



Contrairement aux déclarations de ses avocates Me Nathalie Tomasini et Janine Bonaggiunta, Jacqueline Sauvage a bien déposé un appel vendredi pour tenter d'obtenir une libération conditionnelle, informe Europe 1.

Jeudi, les deux avocates de Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent, avaient pourtant annoncé qu'elle renonçait à faire appel de son maintien en détention.

Le 12 août, le tribunal d'application des peines de Melun avait refusé d'accorder une libération conditionnelle à cette femme de 68 ans, devenue le symbole de la lutte contre les violences conjugales et partiellement graciée par François Hollande.



ledauphine

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Mar 13 Sep - 11:57:04

Affaire Jacqueline Sauvage : l'appel de son maintien en détention examiné le 27 octobre

Condamnée à 10 ans de prison ferme,Jacqueline Sauvage avait fait une demande de libération conditionnelle,refusée en août par le tribunal d'application des peines de Melun




Janine Bonaggiunta et Nathalie Tomasini,les deux avocates de Jacqueline Sauvage,lui avaient conseillé de faire appel

L'appel du maintien en détention de Jacqueline Sauvage,condamnée à dix ans de réclusion pour le meurtre de son mari violent,sera examiné le 27 octobre à Paris.

Le tribunal d'application des peines de Melun a rejeté le 12 août sa demande de libération conditionnelle avec placement sous surveillance électronique alors que le parquet avait pris des réquisitions favorables.

Devenue un symbole des victimes de violences conjugales,Jacqueline Sauvage avait dans un premier temps fait savoir qu'elle renonçait à faire appel tant elle était,selon son entourage,"épuisée de l'acharnement judiciaire à son encontre",avant de changer d'avis sur le conseil de ses avocates.

Symbole des violences conjugales

Jacqueline Sauvage,68 ans,a été condamnée à deux reprises à 10 ans de prison ferme,une première fois par la cour d'assises du Loiret,en octobre 2014,et une seconde fois par celle du Loir-et-Cher en décembre 2015.

Elle a été reconnue coupable,en première instance comme en appel,d'avoir tué son mari de trois coups de fusil dans le dos en 2012,après 47 ans d'enfer conjugal.

La condamnation de cette femme battue a ému de nombreuses féministes qui l'ont érigée en symbole des violences faites aux femmes.

Libérée en 2018 ?

Sollicité par ses filles et de nombreux élus et personnalité,le chef de l'État lui a accordé le 31 janvier une grâce "partielle",notamment sur la période de sûreté,ce qui lui a permis de présenter sans attendre une demande de libération conditionnelle.

Si la cour d'appel de Paris ne lui accorde pas une libération anticipée,Jacqueline Sauvage,actuellement incarcérée à la prison de Réau (Seine-et-Marne),devrait sortir en 2018,à la faveur des réductions de peine automatiques.




















sud ouest

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice


Féminin Nombre de messages : 37799
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Jeu 6 Oct - 10:52:10

Une permission de sortie accordée à Jacqueline Sauvage



Symbole des violences subies par les femmes, Jacqueline Sauvage a de nouveau goûté à la liberté.

Dans trois semaines, les juges se penchent en appel sur sa demande de libération conditionnelle.

Jacqueline Sauvage a passé cinq jours aux côtés de l'une de ses filles, selon Europe 1.

Celle qui a été condamnée pour le meurtre de son mari violent avait déjà bénéficié d'une telle autorisation en juin dernier, pendant deux jours.

Le 12 août, la justice avait refusé sa demande de mise en liberté conditionnelle. Jacqueline Sauvage a fait appel - celui-ci sera examiné dans trois semaines.

Nul doute que ces deux sorties, qui se sont bien déroulées, devraient peser favorablement dans son dossier.


ledauphine

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice


Féminin Nombre de messages : 37799
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Jeu 24 Nov - 15:47:16

Jacqueline Sauvage saura ce jeudi si elle obtient sa libération conditionnelle


Condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent en 2012, Jacqueline Sauvage, 68 ans, saura ce jeudi si elle obtient sa libération conditionnelle.

Lors d’une audience, qui s’est tenue à huis clos le 27 octobre, les juges de la cour d’appel de Paris avaient en effet indiqué ne pas s’opposer à sa demande et remettre leur décision à ce 24 novembre.

En août, le tribunal d’application des peines (TAP) de Melun (Seine-et-Marne) n’avait pas répondu favorablement à la requête de la sexagénaire, malgré la position du parquet, qui soutenait sa demande.

Après avoir, un temps, pensé abandonner la procédure, Jacqueline Sauvage avait finalement décidé de faire appel. Selon L’Obs, elle pourrait obtenir sa libération « sous réserve de l’obtention de l’avis du procureur » du ressort du lieu d’hébergement qu’elle a « choisi » et sous réserve d’un contrôle de la faisabilité technique d’un placement sous bracelet électronique.

Devenue un symbole des femmes victimes de violences conjugales

Pour rappel, Jacqueline Sauvage, devenue un symbole des femmes victimes de violences conjugales, a tué son époux de 65 ans le 10 septembre 2012, de trois coups de fusil dans le dos, à La Selle-sur-Le-Bied (Loiret).

En première instance en octobre 2014, comme en appel en décembre 2015, elle a été condamnée à dix ans de réclusion criminelle.

A chaque fois, la cour d’assises, composée de magistrats professionnels et de jurés populaires, a écarté la préméditation de son geste.


20minutes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice


Féminin Nombre de messages : 37799
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.   Jeu 24 Nov - 22:07:48

Elle restera en prison.

Ce jeudi 24 novembre, la cour d'appel de Paris a confirmé le jugement du tribunal d'application des peines de Melun refusant la demande de libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage.

En décembre 2015, Jacqueline Sauvage a été condamnée en appel à dix ans de prison pour avoir tué son mari de trois coups de fusil dans le dos, après 47 ans d'enfer conjugal.

Au coeur d'une vaste mobilisation populaire et de nombreuses pétitions, la sexagénaire a finalement été grâciée partiellement par François Hollande, un mois plus tard.

Un geste politique qui n'avait toutefois pas permis à la justice d'accepter sa première demande de libération conditionnelle, cet été. Motif invoqué : la surmédiatisation de son affaire cantonnait Jacqueline Sauvage dans une position "exclusivement victimaire".


Un pourvoi en cassation ?

Face à ce nouveau refus, les avocates de Jacqueline Sauvage, maîtres Nathalie Tomasini et Janine Bonaggiunta ont déploré une décision "consternante".

"Jacqueline Sauvage pâtit de la grâce présidentielle partielle, car les juges ont estimé que sa demande était prématurée" a notamment noté Me Tomasini.

Pour l'heure, les conseils de Jacqueline Sauvage ignorent encore si leur cliente souhaite se battre pour déposer une nouvelle demande de libération conditionnelle, mais n'excluent pas l'option de se pourvoir en cassation.





lci

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Jacqueline Sauvage condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent et incestueux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un professeur a été condamné par le tribunal correctionnel de Toulouse à 800 euros d'amende pour avoir donné un coup de pied au proviseur
» « François Hollande, accordez la grâce présidentielle à Jacqueline Sauvage »
» « François Hollande, accordez la grâce présidentielle à Jacqueline Sauvage »
» Un père de famille condamné pour avoir menotté ses enfants
» Condamnée pour avoir accouché à l'étranger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: affaires judiciaires-
Sauter vers: