chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bombardement de Nagasaki: «Je pensais être dans un autre monde»,témoigne un survivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mimi
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 44590
Age : 52
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Bombardement de Nagasaki: «Je pensais être dans un autre monde»,témoigne un survivant   Sam 8 Aoû - 11:59:04

De notre envoyé spécial à Nagasaki

« Voici Nagasaki,deux jours avant l’explosion de la bombe atomique. »




Cette photographie prise le 4 septembre 1945 montre les ruines de Nagasaki,près d'un mois après la bombe qui a détruit la ville

Sur la photographie aérienne de la ville,Yoshitoshi Fukahori montre écoles,églises et hôpitaux.

Ce survivant du bombardement ou « hibakusha » (« exposé à la bombe » en japonais),avait 16 ans le 9 août 1945 à 11h02,quand la bombe atomique,larguée sur sa ville de Nagasaki,a tout anéanti dans un rayon de plusieurs kilomètres,tuant 40.000 personnes sur le coup.

70 ans après,le Japon paie encore le prix de Hiroshima et Nagasaki

Au moment de l’explosion,il se trouve à environ 3,5 kilomètres de là,mobilisé comme tous les écoliers pour travailler,de l’autre côté d’une colline.

Il se réfugie alors sous une table.

« Le soir venu,alors que je gravissais les marches qui menaient au sommet pour revenir vers la ville,j’ai croisé beaucoup de gens blessés qui venaient en sens inverse,fuyant la zone de l’explosion.

Ils me disaient : "Il n’y a plus rien là-bas,tout a brûlé,fais demi-tour !"



Yoshitoshi Fukahori avait 16 ans le 9 août 1945,lorsque la bombe atomique a détruit Nagasaki

« J’ai vu la peau se décoller de leurs mains »

Yoshitoshi Fukahori,aujourd’hui âgé de 86 ans,poursuit,la voix claire,un récit maintes fois répété.

« Les gens me suppliaient : "De l’eau,de l’eau !".

Certains s’accrochaient à ma jambe.

J’ai tenté de me dégager,et c’est là que j’ai vu la peau se décoller de leurs mains. »

Effrayé,il fait demi-tour.

Le lendemain matin,il reprend le chemin de la ville et découvre finalement l’inimaginable,le champ de ruines fumantes laissé par la bombe.

Il avait bien entendu l’explosion mais ne pouvait imaginer qu’une seule bombe ait pu provoquer un tel carnage.

Les maisons construites en bois,l'hôpital,la gare,jusqu’à la cathédrale sont détruits : « Je pensais être dans un autre monde »,dit-il.

Yoshitoshi Fukahori se met alors à la recherche de sa famille.

De sa fratrie de neuf,seule sa sœur aînée,âgée de 18 ans,a trouvé la mort dans le bombardement.

« Incinérer son corps a été la chose la plus douloureuse de ma vie. »

Bombe atomique : Le Japon entre commémoration de la paix et renforcement de son armée
Après la guerre,la bombe est un sujet tabou jusqu’en 1952,date du départ de l’occupant américain.


Par la suite,Yoshitoshi Fukahori tente de partager son expérience,mais peu à peu réalise que le récit seul ne suffira pas.

Il se met alors en quête d’un support visuel.

« Les survivants vont disparaître,mais les photos restent.

Alors,j’ai mis toute mon énergie dans la collection de photos. »

Plus de 6.000 photographies pour témoigner du bombardement

En 1979,il crée un groupe pour partager les photos du bombardement,l’Association de recherche de photos de la bombe atomique.

Il se rend à plusieurs reprises aux Etats-Unis pour rassembler ce matériau.

Aujourd’hui,plus de 6.000 clichés ont été rassemblés,pris pour la plupart par des photographes américains.

« A l’époque,il était très difficile de prendre des photos.

Même si l’on possédait un appareil photo,les pellicules étaient introuvables.

Et l’armée impériale surveillait de très près les photos pour ne pas dévoiler des informations stratégiques. »

Il faut attendre l’arrivée des alliés,en septembre 1945.

Des journalistes qui accompagnent l’armée américaine photographient alors la ville en ruines.

Yoshitoshi Fukahori,qui s’est marié en 1954 et a eu deux filles,continue aujourd’hui à rassembler des photos et à témoigner de son expérience.

Aux écoliers qui lui demandent pourquoi une bombe atomique a été lancée sur Nagasaki,il répond : « A cause de la guerre.

Ne faites jamais la guerre. »


















20 minutes

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 44590
Age : 52
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Bombardement de Nagasaki: «Je pensais être dans un autre monde»,témoigne un survivant   Dim 9 Aoû - 13:50:17

Bombe atomique : Le monde commémore les 70 ans de l'attaque sur Nagasaki

Le 9 août 1945,à 11h02,la Bombe A larguée sur Nagasaki détruisait 80% des bâtiments de la ville.




Le Premier ministre nippon Shinzo Abe porte une couronne de fleurs lors des commémorations du 70e anniversaire du bombardement de Nagasaki par les Américains,le 9 août 2015

Trois jours après Hiroshima,Nagasaki commémorait dimanche l'attaque nucléaire qui a anéanti la cité de l'ouest du Japon et tué quelque 74.000 personnes il y a 70 ans.

A la même heure exactement dimanche (4h02,heure française),les habitants de la ville ont observé une minute de silence tandis que les cloches retentissaient dans tout Nagasaki,ancien comptoir d'échanges commerciaux entre le Japon et l'étranger et cité connue pour son importante communauté chrétienne.

La bombe était destinée à une autre ville

Baptisé «Fat Man»,l'engin destructeur au plutonium était initialement destiné à être largué sur la ville de Kokura (nord de Nagasaki),où se trouvait une importante usine d'armement.

Mais des conditions météorologiques défavorables ont forcé le bombardier américain B-29 à changer de cible.



Trois jours plus tôt,une première bombe atomique,«Little Boy»,avait fait 140.000 morts à Hiroshima (ouest).

Ces deux bombardements américains allaient précipiter la capitulation du Japon le 15 août 1945 et la fin de la Guerre du Pacifique.

«Je lance un appel aux jeunes: écoutez la parole des anciens et réfléchissez à ce que vous-mêmes pouvez faire pour la paix»,a déclaré le maire de Nagasaki,Tomihisa Taue,devant une foule de 6.700 personnes,dont le Premier ministre japonais Shinzo Abe et l'ambassadrice des Etats-Unis au Japon Caroline Kennedy parmi les représentants de 75 pays.

Prières pour un Japon pacifiste

Et le maire d'inviter «le président américain (Barack) Obama et les représentants de tous les pays possédant l'arme nucléaire» à venir à Nagasaki.

Alors que l'âge moyen des «hibakusha» (victimes survivantes de la bombe) a dépassé 80 ans l'un d'eux,Sumiteru Taniguchi,86 ans,a prié pour un Japon préservant à jamais le principe de renoncement à la guerre inscrit dans la constitution pacifiste du pays.



Des musiciens shinto lors d'une cérémonie à la mémoire des victimes du bombardement de Nagasaki,le 8 août 2015.

Les cités meurtries de Hiroshima et Nagasaki s'efforcent à travers ces cérémonies et des campagnes récurrentes contre les armes nucléaires de perpétuer le souvenir de ces désastres même si les survivants de ces deux attaques disparaissent au fil des ans.

Comme à Hiroshima jeudi dernier,le Premier ministre japonais Shinzo Abe a réitéré la volonté du Japon de militer en faveur de l'abolition des armes nucléaires et de la non prolifération.

«Je renouvelle la volonté du Japon,en tant que seul pays frappé par la bombe atomique,d'être un meneur du mouvement mondial contre les armes nucléaires»,a-t-il déclaré,énumérant les rendez-vous internationaux au cours desquels il promet de s'employer à transmettre ce message.



















20 minutes

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Bombardement de Nagasaki: «Je pensais être dans un autre monde»,témoigne un survivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bombardement de Nagasaki: «Je pensais être dans un autre monde»,témoigne un survivant
» peux ton echanger les produits mac dans tout les mac
» Tiers-payant supprimé dans 16 départements pour de refus d
» Comment fait on pour avoir constament une photo ou autre ...
» les accomodements raisonnables dans l'autre sens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: les Catastrophes-
Sauter vers: