chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 beret basque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 39964
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: beret basque   Mer 19 Nov - 16:10:48

Le béret (du gascon berret) est un couvre-chef, une coiffure souple en feutre (poils d'animaux agglomérés ensemble par pression et ébouillantage), sans visière ni bord, circulaire et plate, généralement garnie d'une couronne intérieure en cuir.

Le béret traditionnel était tricoté, foulé et préparé « à la maison »






On ne sait guère à qui revient l'invention du béret.

Des sculptures du Moyen Âge attestent la présence dans les Pyrénées d'un couvre-chef très proche du béret, notamment à l’église Notre-Dame de Bellocq (Pyrénées-Atlantiques5. Une autre origine possible serait arabe : la chéchia est fabriquée selon les mêmes principes que le béret, par tricotage et feutrage de la laine, cardage, teinture, etc. et cette coiffure aurait été introduite jusqu’au nord de l’Espagne au cours de l’occupation arabe, et paradoxalement ramenée en Tunisie par les Maures après leur expulsion de l’Espagne6.

Le Béarn revendique la paternité du béret, la fabrication du béret s'est industrialisée au pied des Pyrénées, pour un couvre-chef qui deviendra au vingtième siècle un symbole associé à l'image du Français dans les pays anglo-saxons.

En tout cas, c'était l'apanage du berger béarnais, couvre-chef protecteur contre le froid ou la pluie.

Il a été une coiffure largement répandue, notamment au XVIIe siècle. La couleur, variable au cours du temps, a eu une forte valeur symbolique.

Écru à l'origine, il a été soit blanc, soit teinté en brun, en bleu, en rouge, selon les régions et les communautés pyrénéennes. Le béret était la coiffure des guides de haute montagne des Pyrénées, avec souvent une couleur réglementaire (bleu à Luchon).

À partir du xxe siècle, la couleur la plus courante pour les bérets civils est le noir, bien que le béret rouge se rencontre lors des festivités en général dans le Pays basque français et espagnol.

Attribué sous sa forme la plus large aux bataillons de chasseurs alpins (le béret était censé protéger de la pluie jusqu'aux pieds du soldat en faction), le béret est progressivement devenu la coiffure militaire la plus répandue dans le monde, avec des couleurs et des insignes variés, et des manières de le porter très codifiées.

Le port du béret est un élément d'identité culturelle forte dans le sud-ouest de la France. Même si son usage tend à se raréfier, il persiste cependant dans les campagnes et gagne les jeunes générations à l'occasion des férias (notamment Bayonne, Dax et Mont-de-Marsan).

Le béret est généralement considéré comme un couvre-chef masculin.

Il est toutefois devenu un élément de la mode féminine en France dans les années 1930, promu par les grands couturiers parisiens et coiffant notamment certaines vedettes de cinéma de l'époque : Michèle Morgan, Greta Garbo, etc. Brigitte Bardot en porte un dans le film de la chanson Bonnie and Clyde interprétée en duo avec Serge Gainsbourg.





La manière de porter le béret dépend à la fois d’un choix personnel et de tendances locales variant selon les époques.

Entre le diamètre du plateau, la taille et la nature du tour de tête, on a déja d’importantes variations quant aux possibilités : à plat sur la tête, incliné sur un ou autre côté, en avant, en arrière.

Cette versatilité impose à chaque porteur de choisir la taille et la meilleure façon de le porter.

Le béret de petit diamètre se porte enfoncé sur la tête, sans bords proéminents, comme celui des sportifs du début du XXe siècle.

Le béret large permet de façonner les bords en visière et donne plus de latitude à modifier sa position.

Il peut se porter avec le tour de tête apparent, en particulier comme coiffure féminine, mais en France il est majoritairement porté tour de tête vers l’intérieur.

Le port très incliné sur un côté, à la manière militaire, tend à se raréfier après la Seconde Guerre mondiale.





Le béret est exclusivement en laine tricotée, sous forme d’une grande galette circulaire, mais ouverte du centre au bord.

Les bords sont ensuite réunis par un remaillage, de façon à former le béret. La partie centrale présente une ouverture circulaire.

Les bérets sont mis dans un bain et foulonnés : les fibres se resserrent, la laine est feutrée et le béret acquiert ses dimensions quasi-définitives. La durée du feutrage détermine le degré de solidité et d’imperméabilité : les bérets militaires sont ceux qui ont la plus longue durée de feutrage.

Il est ensuite gratté, teint.

Au sortir du bain de teinture on introduit à l’intérieur une forme en bois aux dimensions voulues : en séchant, le béret acquiert ses dimensions définitives.

On coud une doublure à l’intérieur ainsi que la bordure intérieure en cuir.

La petite « queue » qui dépasse au centre, le cabilhòt (« petite cheville »), la coudète ou le coudic (« petite queue »), était l’extrémité des fils résultant du tricotage à la main.

Comme il n’existe plus avec le tricotage machine, il est rapporté ultérieurement : son absence serait en effet inacceptable.

La bordure intérieure était à l’origine retournée pour intégrer en ruban qui, serré par un nœud, permettait de régler le tour de tête.

La bordure en cuir, plus simple à fabriquer, obligé à donner un tour de tête fixe à chaque béret.

Le nœud factice qui orne la bordure en cuir est donc un souvenir de la fabrication originelle. La fabrication des bérets « fantaisie » se fait selon des procédés différents, souvent des temps de feutrage réduits, ce qui leur laisse plus de douceur et de souplesse.

La taille du béret se compose de deux éléments : le plateau, diamètre extérieur, et la coiffe, bordure intérieure qui s’ajuste au tour de tête du porteur. Les dimensions sont exprimées en pouces, unités qui remontent à l’Ancien régime et qui ont été conservées par les chapeliers et fabricants de bérets.

Le matériel d’enformage utilisé avant la Révolution n’a pas changé.

Il était mesuré en pouces du Roi (1 pouce = 2,7 mm) mais pour tenir compte de l’épaisseur du feutre dans ce calcul du diamètre final du plateau, le pouce des fabricants de bérets a été ajusté à 2,8 mm.

Ainsi pour une forme intérieure de 10 pouces du Roi (27 cm), le diamètre final est à peu près de 28 centimètres, soit par convention 10 « pouces de béret »7.

Les tailles de plateau vont généralement de 9 pouces à 12 pouces (la « tarte »).

Les bérets dépourvus de coiffe en cuir ont un tour de tête réglable au moyen du lien.

Ceux qui ont un tour de tête fixe mais sans cuir doivent être étirés à la main pour s’ajuster à la tête du porteur.





Dans le monde, le béret noir est devenu l'un des emblèmes de la France, comme le vin, la baguette, la bicyclette ou la 2 CV

Cependant, le béret est fabriqué et porté régulièrement dans de nombreux pays du monde : Espagne, Amérique du Sud, Europe centrale, Japon…


Le béret est un des symboles de la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale.
Mais les adversaires de la Résistance, en particulier la Milice, portaient aussi le béret, d'une manière différente, plus rigide. Par la suite, le béret est devenu emblématique de plusieurs mouvements de résistance et de libération populaire : « Che » Guevara fit du port du béret un des symboles de la révolution.


Auparavant et dès le xviiie siècle, le béret était la coiffure des artistes, notamment les peintres, le béret étant considéré comme une coiffure d’intérieur confortable, dans des ateliers peu ou mal chauffés.
De nombreux autoportraits de peintres les montrent avec un béret.
Par la suite d’autres artistes l’ont adopté, notamment des musiciens de jazz.
Thelonious Monk portait le béret orné du symbole des forces françaises libres durant la Seconde Guerre mondiale.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
beret basque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: le savez vous?-
Sauter vers: