chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Impôts, taxes, aides... Ce qui va augmenter et ce qui va baisser en 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 39981
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Impôts, taxes, aides... Ce qui va augmenter et ce qui va baisser en 2015   Jeu 2 Oct - 14:54:41

Des gagnants et des perdants.

Le Premier ministre a promis, le 16 septembre, de réduire le montant des impôts des Français en 2015.

Six millions de contribuables seront concernés, d'après Manuel Valls.

Cet allègement figure bel et bien dans le projet de budget 2015, présenté mercredi 1er octobre.

Mais dans le budget, il n'y a pas que des bonnes nouvelles.

Redevance, taxes sur le diesel, prime à la naissance...

Des augmentations et la diminution d'aides sont prévues en 2015. Francetv info fait le tour de ces mesures et vous indique qui est concerné.


Les baisses


Pour neuf millions de foyers fiscaux, les impôts sur le revenu.

La première tranche du barème de l'imposition, celle qui frappe à 5,5% les revenus annuels compris entre 6 011 et 11 991 euros par part, va disparaître.

A cela s'ajoute un renforcement de la décote, réduction de l'impôt sur le revenu accordée aux foyers bénéficiant d'un petit montant d'imposition. Cette mesure aura un effet visible sur certains avis d'imposition 2015, selon des spécialistes de la fiscalité interrogés par Le Parisien jeudi.

Pour mieux comprendre, le quotidien cite des simulations réalisées par le syndicat Solidaires-Finances publiques. Par exemple, si vous êtes un couple marié avec deux enfants et que vous gagnez 36 000 euros par an, vos 125 euros d'impôt sur le revenu vont totalement disparaître.

La même famille touchant 40 000 euros aura un impôt divisé par près de deux et ne payera plus que 520 euros en 2015. Si votre revenu est plus élevé, par exemple 45 000 euros de revenus nets par an, vous verrez votre imposition passer de 1 620 à 1 465 euros.

Le Parisien donne aussi l'exemple d'un célibataire salarié qui touche 1 354 euros par mois.

Il paiera 413 euros d'impôt sur le revenu en 2015, au lieu de 635 en 2014.

Pour les retraités modestes, en plus, la réduction de la CSG.

Les couples de retraités sont comptés parmi les 9 millions de foyers fiscaux concernés par la baisse de l'impôt sur le revenu.

Les 700 000 personnes concernées par la réduction d'impôt de 2014 bénéficieront en plus, en 2015, d'une baisse de leur taux de Contribution sociale généralisée (CSG).

En revanche, le projet de budget de la Sécurité sociale pour 2015, dévoilé le 29 septembre, prévoit que 460 000 retraités assujettis à la CSG passeront du taux réduit au taux normal.

Les coups de pouce


Les mesures fiscales annoncées fin août par Manuel Valls pour relancer la construction de logements figurent aussi dans le budget 2015. Voici les principales.

Pour ceux qui veulent devenir propriétaires, le prêt à taux zéro élargi et un taux de TVA réduit. L'élargissement du prêt à taux zéro (PTZ) est censé favoriser l'accession à la propriété.

Les plafonds pour en bénéficier ont notamment été relevés.

Le PTZ bénéficiera aussi aux logements anciens dans 6 000 communes rurales, sous condition de la réalisation de travaux, dont le montant sera fixé par décret. Un milliard d'euros de PTZ sera distribué.

En outre, un taux de TVA à 5,5% bénéficiera aux acheteurs d'un premier logement neuf dans les 1 300 quartiers prioritaires de la politique de la ville, pour un coût de 10 millions d'euros en 2015, 35 millions en 2016.

Pour ceux qui veulent rénover leur logement.

Pour soutenir la rénovation thermique de logements, les ressources de l'Agence nationale de l'habitat qui les subventionne pour les ménages modestes, passeront de 306 millions d'euros en 2014 à 468 millions d'euros.

Et le Crédit d'impôt pour la transition énergétique voit son taux relevé à 30% du montant des travaux de rénovation énergétique (contre 15 à 25%), pour une liste de travaux à définir par décret.

Pour les propriétaires qui veulent louer leur logement. Le nouveau dispositif avait été annoncé lors du détricotage des mesures Duflot. Dorénavant, tout investisseur, particulier ou SCPI pourra choisir de louer son bien pendant trois périodes distinctes : 6 ans, 9 ans ou 12 ans.

La réduction d'impôt, toujours sous conditions, sera "proportionnelle" (de 12% jusqu'à 21% avec un plafond de 10 000 euros). Autre nouveauté, il sera permis désormais de louer à ses proches, parents ou enfants.

Par ailleurs, un abattement exceptionnel de 30% est accordé sur les terrains cédés fin 2015.

Les hausses


Pour ceux qui ont une voiture diesel, le prix du gazole.

Le gouvernement a confirmé qu'il allait relever la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) sur le gazole, de 2 centimes par litre.

L'objectif est de financer les infrastructures de transport et de compenser l'abandon de l'écotaxe. Mais cette hausse s'ajoute à une autre : avec l'entrée en vigueur de la "taxe carbone", le litre pour le gazole augmentera de 2 centimes par litre et d'environ 1,80 centime pour l'essence sans plomb.

Au total, pour une voiture diesel en 2015, la facture s'alourdira de 4,80 centimes (TVA incluse) par litre, soit 2,40 euros pour un plein de 50 litres, selon Les Echos.

Pour ceux qui ont une télévision, la redevance. La contribution à l'audiovisuel public augmentera de 3 euros en 2015, passant ainsi de 133 à 136 euros.

La contribution atteindra 86 euros dans les départements d'Outre-mer.

Cette hausse est constante, mais cette fois, sera "largement (...) supérieure à l'inflation".

Avec cette augmentation, le gouvernement espère donner davantage de moyens à l'audiovisuel public.

Les aides familiales rabotées


Pour lutter contre le déficit de la Sécurité sociale, le gouvernement a annoncé, lundi 29 septembre, un coup de rabot généralisé sur les allocations familiales.

Pour ceux dont la famille s'agrandit.

La prime de naissance est toujours de 923 euros pour le premier enfant.

Mais elle va être divisée par trois à partir du deuxième enfant, pour atteindre 308 euros.

Pour les familles les plus aisées, l'aide à la garde d'enfants réduite.

Pour les 20% des familles les plus riches, le complément de mode de garde (CMG), une aide versée aux parents qui emploient une nounou à domicile, sera réduite via l'introduction d'une tranche supplémentaire de revenus pour le calcul des aides.

Aujourd'hui, cette aide oscille entre 87,19 euros et 460,93 euros par mois.

La prestation pour l'accueil du jeune enfant est également rognée.

Elle sera versée sur 35 mois, contre 36 actuellement.

Pour les parents d'adolescents, l'allocation retardée.

Actuellement, une majoration des prestations familiales de 65 euros mensuels est versée lorsqu'un enfant a atteint l'âge de 14 ans.

Désormais, elle n'interviendra qu'aux 16 ans de l'adolescent.


francetvinfo

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Impôts, taxes, aides... Ce qui va augmenter et ce qui va baisser en 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les impôts des rsg, infos
» plus avantageux avoir 5 que 6 enfants côté argent et impôt?
» Aides aux jeunes accouchées
» Augmenter notre ratio quand nos enfants rentrent à l'école..
» combien d'impôt à 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: VOS DROITS,la consommation-
Sauter vers: