chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Abbé Pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 40068
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Abbé Pierre   Lun 2 Oct - 22:28:13

L'abbé Pierre né en 1912, à Lyon et s'appelle en réalité Henri Groués.
Il est le fils d'un industriel membre d'une confrérie s'occupant de clochards.
Dès l'âge de douze ans, il se trouve sensibilisé à la question sociale en accompagnant son père dans ses visites.
1931 marque son entrée dans l'ordre des capucins qui correspond à son attirance pour la spiritualité de St François d'Assise.
Il est ordonné dès 1938 et devient vicaire à Grenoble l'année suivante.
De 1942 à 1944, il rejoint le maquis du Vercors et prend le nom d'Abbé Pierre qu'il n'a plus quitté.
A la libération, son ami Pierre Henri Teitgen (alors ministre de l'information depuis septembre 1944) le pousse à se porter candidat sur la liste du Mouvement Républicain Populaire (MRP).
Il est alors élu député de Meurthe et Moselle à la première assemblée constituante puis à la seconde.

Au commencement était Emmaüs :

En 1946, l'abbé Pierre, à la recherche d'un logement trouve à louer pour un prix modique une propriété à Neuilly Plaisance, dans la banlieue est de Paris.
L'état de délabrement du bâtiment ne lui fait pas peur et il entend tout remettre en état grâce à ses capacités de bricoleur fanatique (son totem chez les scouts était celui du castor).
Par ailleurs, informé par les prêtres de la mission de Paris, des difficultés de vie des "famille ouvrières chargées d'enfant", il décide de les accueillir chaque fin de semaine.
Ainsi naquit dans ces conditions et ce contexte, le premier centre Emmaüs, nom donné par l'abbé Pierre en souvenir de l'auberge où deux disciples du Christ avaient retrouvé leur maître après le vendredi saint.
Cette initiative peut être considérée comme l'une des premières expériences d'organisation des loisirs familiaux qui allaient se développer.

La seconde étape dans le vie de l'abbé Pierre qui va servir de catalyseur à la constitution du mouvement Emmaüs est le drame d'un ancien bagnard gracié, qui de retour, chez lui trouve son foyer occupé par un autre et tente de se suicider.
"C'est alors dira plus tard, l'abbé Pierre, que, sans que je le sache, tout Emmaüs a commencé par cette rencontre d'un curé député par accident de guerre et d'un forçat suicidé raté."
L'Abbé pierre lui propose de venir l'aider à retaper la maison de Neuilly.
George accepte. Il est le premier compagnon puis suivend'autres "déchus".
Face à l'ampleur du phénomène la maison de Neuilly devient rapidement trop petite pour répondre aux demandes des familles et des groupes.
Parallèlement, un autre problème surgit : celui des sans logis.
Depuis la libération, la construction de logements ne dépasse pas les 50 000 logements par an alors que les besoins sont estimés à 500 000.
Là encore, suite à une histoire qui l'émeut (l'expulsion d'un jeune couple), l'abbé Pierre se propose d'accueillir ces nouveaux locataires.
Une nouvelle dynamique s'amorce .

La construction de logements sur le modèle des castors :
L'abbé Pierre acquiert des terrains et y construit -illégalement- des abris de fortune qui deviennent "les champs fleuris" et "la cité des coquelicots".
La communauté vit pour partie sur l'indemnité parlementaire de la figure emblématique du mouvement et sur le demi salaire de Lucie Coutaz (intendante et secrétaire du mouvement) qui a pris un emploi à temps partiel à Paris.
1951 est un tournant pour la communauté : l'abbé Pierre n'est pas réélu.
Le groupe décide de se transformer en chiffonnier et de faire les poubelles chaque matin afin de trouver une assise financière.
Cette idée a deux conséquences : elle contribue à structurer le groupe en lui donnant un projet lisible commun et elle provoque un conflit avec les employés des bennes municipales.
Le projet est alors revu et vise désormais à faire du porte à porte pour débarrasser les gens des surplus de leur cave et de leur grenier.
e succès est inespéré : des tonnes de marchandises s'accumulent .
Des spécialistes viennent les acheter avant que les membres de la communauté s'en occupent à leur tour (ce qui constitue encore aujourd'hui leur travail de base).

Contrairement aux dirigeants du "mouvement populaire des familles" (organisation catholique), l'abbé Pierre ne lance aucune action de squattage, pratique souvent pratiquée à l'époque.
Il s'affirme davantage comme un promoteur immobilier qui présente l'originalité de ne s'adresser qu'à la partie la plus pauvre et la plus démunie de la population.
"L'abbé se propose de faire accéder cette population à la propriété." (Guerrand R.H).
A cet égard, le gouvernement et les caisses d’allocations familiales accordent des prêts pour permettre le pré financement du logement.
Grâce à ce soutien, est lancé en banlieue parisienne à Pontault, "la cité de la pépinière": trente deux maisonnettes en accession à la propriété par des versements mensuels.
Les compagnons défrichent le terrain, entreprennent les travaux de viabilité du sol. S'amorce une nouvelle dynamique : la coopérative d'habitation appelée "les cités d'Emmaüs".

Cette seconde étape de l'action de l'Abbé Pierre est amplifiée et relayée au niveau médiatique par la rigueur de l'hiver 1953-1954.
Vingt ans après sa naissance le mouvement Emmaüs réunissait près de 150 délégués venus de 20 nations et représentatifs de 70 organisations.
Le préambule du manifeste du mouvement résume la philosophie qui guides les membres : "le mouvement d'Emmaüs est né en 1949 par la rencontre d'hommes ayant pris conscience de leur situation privilégiée et de leurs responsabilités sociales devant l'injustice, et d'hommes qui ne possèdent plus de raison de vivre, les uns et les autres décidant d'unir leur volonté et leurs actes pour s'entraider et secourir ceux qui souffrent, dans la conviction que c'est en devenant sauveur des autres que l'on se sauve soi-même."
De l'avis de RH Guerrand, l'Abbé Pierre a réussi deux paris: celui de l'intégration du mouvement et une approche réaliste de problèmes de l'extrême pauvreté, jamais abordés avant lui. "Il domine le XXème siècle."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 44590
Age : 52
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Abbé Pierre   Mer 5 Déc - 23:30:59

l’ ABBE PIERRE


vous étiez un grand homme
Une grande perte pour l’humanité
Vous faisiez partie des hommes
Qu’on imaginait pas
Que vous puissiez mourir


Un grand vide depuis le lundi 22 janvier
Plus d’un demi siècle
De combat
De dévouement ici -bas


Vous méritez bien le repos
Là- haut
Vous serez immortel
Et seras toujours
Parmi nous


Reposez en paix
Veillez bien sur nous
BON VOYAGE




Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 40068
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Abbé Pierre   Mer 5 Déc - 23:40:12

tres jolie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 40068
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Abbé Pierre   Mer 25 Mai - 1:20:15

Discours de l’Abbé Pierre pour les miséreux lors de l’hiver 1954



"Mes amis, au secours… Une femme vient de mourir gelée, cette nuit à trois heures, sur le trottoir du boulevard Sébastopol, serrant sur elle le papier par lequel, avant hier, on l’avait expulsée… Chaque nuit, ils sont plus de 2000 recroquevillés sous le gel, sans toit, sans pain, plus d’un presque nu. Devant l’horreur, les cités d’urgence, ce n’est même plus assez urgent !

Écoutez-moi : en trois heures, deux premiers centres de dépannage viennent de se créer : l’un sous la tente au pied du Panthéon, rue de la Montagne Sainte Geneviève ; l’autre à Courbevoie. Ils regorgent déjà, il faut en ouvrir partout. Il faut que ce soir même, dans toutes les villes de France, dans chaque quartier de Paris, des pancartes s’accrochent sous une lumière dans la nuit, à la porte de lieux où il y ait couvertures, paille, soupe, et où l’on lise sous ce titre CENTRE FRATERNEL DE DEPANNAGE, ces simples mots : « TOI QUI SOUFFRES, QUI QUE TU SOIS, ENTRE, DORS, MANGE, REPREND ESPOIR, ICI ON T’AIME »

La météo annonce un mois de gelées terribles.
Tant que dure l’hiver, que ces centres subsistent, devant leurs frères mourant de misère, une seule opinion doit exister entre hommes : la volonté de rendre impossible que cela dure.

Je vous prie, aimons-nous assez tout de suite pour faire cela.
Que tant de douleur nous ait rendu cette chose merveilleuse : l’âme commune de la France.

Merci !

Chacun de nous peut venir en aide aux “sans abri”.
Il nous faut pour ce soir, et au plus tard pour demain :

• 5000 couvertures,
• 300 grandes tentes américaines,
• 200 poêles catalytiques

Déposez les vite à l’hôtel Rochester, 92 rue de la Boétie.
Rendez-vous des volontaires et des camions pour le ramassage, ce soir à 23 heures, devant la tente de la montagne Sainte Geneviève.

Grâce à vous, aucun homme, aucun gosse ne couchera ce soir sur l’asphalte ou sur les quais de Paris.

Merci !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
coco8313

avatar

Féminin Nombre de messages : 508
Age : 51
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Abbé Pierre   Ven 6 Juil - 10:04:53

c'etait un grand monsieur il as fais beaucoup et continu de faire avec son oeuvre qu'il as cree !
Revenir en haut Aller en bas
mimi
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 44590
Age : 52
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Abbé Pierre   Dim 5 Aoû - 23:43:05

Hommage à l'abbé Pierre pour le 100e anniversaire de sa naissance

http://lci.tf1.fr/france/societe/hommage-a-l-abbe-pierre-pour-le-100e-anniversaire-de-sa-naissance-7443630.html

A l'initiative d'Emmaüs international,un hommage lui a été rendu à Esteville (Seine Maritime) ville où il a résidé et où il est enterré.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault s'est associé dimanche à une cérémonie d'hommage à l'abbé Pierre en Seine-Maritime,par le biais d'un message lu par le président d'Emmaüs international,"saluant la mémoire d'un homme exceptionnel",a rapporté Matignon dans un communiqué.

Le fondateur des chiffonniers d'Emmaüs (devenus ensuite les communautés d'Emmaüs),grande figure de la lutte contre la pauvreté et l'exclusion,aurait eu 100 ans ce 5 août 2012.

Il est mort le 22 janvier 2007 à 94 ans.

A l'initiative d'Emmaüs international,un hommage lui a été rendu à Esteville (Seine Maritime) ville où il a résidé et où il est enterré,selon le communiqué de Matignon.

Au travers d'un message lu par le président d'Emmaüs international,Jean Rousseau,le Premier ministre "a rendu hommage à celui qui a consacré sa vie à aider les plus pauvres et les plus fragiles, et salué le travail et l'engagement quotidien des Communautés Emmaüs et de la Fondation Abbé Pierre".

Dans son message,soulignent ses services,"le Premier ministre a rappelé que le combat pour le droit au logement pour tous avec notamment l'objectif de construction de 150.000 logements sociaux par an et la lutte contre la pauvreté étaient des priorités du président de la République et du gouvernement".

"Il a confirmé l'organisation à l'automne d'une conférence sur la pauvreté,prélude à l'adoption au début de l'année 2013 d'un plan national de lutte  contre la pauvreté et l'exclusion",conclut le communiqué.














tf1 news

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abbé Pierre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Abbé Pierre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hommage à l'Abbé Pierre...
» Fondation-Abbe-Pierre
» L'ABBE PIERRE
» Leçon de vie paroles de l'Abbé Pierre ....
» Cavada s'en va

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: grands personnages-
Sauter vers: