chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mort d'Ilyes : trois personnes et l'AP-HP renvoyées en procès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Mort d'Ilyes : trois personnes et l'AP-HP renvoyées en procès   Mar 12 Mar - 23:34:42

La juge en charge de l'enquête sur la mort accidentelle du petit Ilyes,fin 2008 dans un hôpital parisien,a ordonné le renvoi devant le tribunal correctionnel de trois personnes et de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP),a-t-on appris mardi de source proche du dossier.



Gentilly (Val-de-Marne),le 25 décembre 2008.

Le père du jeune Ilyès avait emmené son fils à l'hôpital pour une simple angine.


Un cadre de santé et un pharmacien de l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul (XIVe) sont renvoyés pour "faute caractérisée",a-t-il été précisé.

La juge Marie-Odile Bertella-Geffroy a retenu leur responsabilité dans le "circuit des médicaments" défectueux et leur responsabilité concernant "le rangement et le contrôle des médicaments",selon cette source.

L'infirmière qui avait administré par erreur une perfusion de chlorure de sodium à l'enfant de trois ans est renvoyée pour "faute simple" ainsi que l'AP-HP,a ajouté la source.

La juge a prononcé un non-lieu pour deux autres infirmières.

L'enfant était décédé après qu'une infirmière lui eut administré une perfusion de chlorure de magnésium au lieu d'un sérum glucosé,le B46,destiné à le réhydrater,ce qui a provoqué un arrêt cardiaque.

L'infirmière,une soignante expérimentée,qui avait reconnu avoir administré le produit par erreur,avait été mise en examen pour "homicide involontaire".

L'enquête avait ensuite permis d'élargir la chaîne des responsabilités en pointant notamment des erreurs de livraison et de contrôle du produit incriminé.

A l'origine de l'affaire figure une commande de B46 passée par l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul à l'Hôpital Cochin dont il dépend.

Cochin a répercuté cette commande à la pharmacie centrale des hôpitaux de Paris en même temps qu'une autre commande de chlorure de magnésium.

A la suite d'une première erreur,c'est ce dernier carton,contenant 12 flacons de ce produit,qui avait été acheminé à Saint-Vincent-de-Paul,où une seconde erreur,celle du contrôle de la livraison du produit commandé,aurait été commise.

Le carton a alors été entreposé dans une réserve pharmaceutique centrale.

Trois flacons de ce carton pris pour du B46 (les deux flacons étaient extrêmement ressemblants) avaient alors été retirés,sans contrôle de l'étiquetage,pour être placés dans les réserves de deux services.

L'un est à l'origine de la mort du petit Ilyes.

Les deux autres avaient été retirés après le drame qui avait ouvert une polémique sur la situation des hôpitaux français.

En octobre 2012,le parquet de Paris avait requis le renvoi en procès des deux cadres de l'hôpital Saint-Vincent de Paul,de l'infirmière ayant administré le produit et de l'AP-HP pour "homicide involontaire"














yahoo actualites

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice


Féminin Nombre de messages : 37799
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Mort d'Ilyes : trois personnes et l'AP-HP renvoyées en procès   Mer 5 Oct - 13:14:05

Peines de prison avec sursis et d'amende requises



Le drame avait eu lieu à la veille de l’hiver 2008.

Le parquet a requis ce mardi six mois de prison avec sursis à l’encontre d’une infirmière et d’une cadre de santé, poursuivies pour homicide involontaire après la mort à l’hôpital d’un enfant de trois ans à cause d’une erreur de perfusion.


Une amende de 100.000 euros a été requise contre l’Assistance publique hôpitaux de Paris (AP-HP) et concernant le pharmacien de l’établissement, la magistrate du parquet s’en est rapportée à l’appréciation du tribunal correctionnel de Paris.

Face aux problèmes d’organisation que connaissait l’établissement, « certes tout n’a pas été fait », mais le pharmacien « n’a pas été inactif », a estimé la procureur Alexandra Savie.

Si bien que pour le parquet, il existe un « doute » le concernant.


De « graves défaillances »


Il en va différemment, selon l’accusation, de la cadre supérieure de santé : « le circuit du médicament fait pleinement partie de ses attributions. »

Dans son réquisitoire, la magistrate du parquet a souligné les « graves défaillances qui ont émaillé le circuit du médicament ».

Admis à l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul (Paris XIVe) le 24 décembre 2008 au matin pour une angine, Ilyès est mort après s’être fait perfuser du chlorure de magnésium, au lieu d’un soluté de réhydratation « B46 ».

Persuadée qu’elle avait pris du B46, l’infirmière a reconnu qu’elle n’avait pas vérifié l’étiquette du flacon qui ressemblait fort à celui du soluté de réhydratation.


Le magnésium attribué par erreur


Le chlorure de magnésium, un produit qui n’est jamais utilisé tel quel et sert à préparer des solutions nutritives, n’aurait jamais dû se trouver dans le service. Il a été acheminé par erreur dans le service de pédiatrie.
« On doit lire les prescriptions, lire les étiquettes », a plaidé l’avocate de la famille du petit garçon, Me Anne-France Roux.

La mort d’Ilyès « n’est pas un accident, pas un aléa, nous savons que ça aurait pu être évitable », a-t-elle souligné.


Les différents rapports effectués dans le cadre de cette affaire ont mis en évidence l’absence de recensement précis des produits qui arrivaient dans le service.

Le procès se poursuit mercredi, avec les plaidoiries de la défense.

Le jugement devrait ensuite être mis en délibéré.


20minutes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Mort d'Ilyes : trois personnes et l'AP-HP renvoyées en procès
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un homme armé d’une kalachnikov blesse trois personnes .
» Ajaccio - Attentat contre la gendarmerie en 2013 : trois personnes arrêtées .
» Eric Breteau et cinq autres personnes renvoyés en procès (Arche de Zoé)
» RDC: trois footballeurs du DCMP sont morts dans un accident de circulation à Kinshasa
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: affaires judiciaires-
Sauter vers: