chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Lun 26 Mai - 14:28:27

Oscar Pistorius entame ses examens pyschiatriques

Le champion paralympique sud-africain,accusé d'avoir assassiné sa petite amie en février 2013,va commencer une série d'examens ordonnés par la justice ce lundi.



Oscar Pistorius à la sortie de l'audience,le 11 mars.

Oscar Pistorius,champion paralympique sud-africain accusé d'avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp en février 2013,s'est rendu lundi dans un hôpital psychiatrique de Pretoria,en Afrique du Sud,pour commencer une série d'examens demandés par la justice.

L'athlète est arrivé dans une berline noire aux vitres teintées à l'hôpital public de Weskoppies,dans la périphérie de Pretoria,où la sécurité avait été renforcée.

Il était seul,sans les parents ou les amis qui l'accompagnent habituellement au tribunal de Pretoria,où il est jugé depuis le 3 mars.

Vérifier la responsabilité pénale de Pistorius

La juge Thokozile Masipa a ordonné le 20 mai que le champion paralympique,âgé de 27 ans,soit soumis à une batterie de tests afin de "vérifier si l'accusé,pour des raisons de santé ou d'infirmité mentale,était pénalement responsable au moment du crime pour lequel il est poursuivi,et s'il était capable d'apprécier la nature illicite de son acte".

Selon la défense,une psychiatre a affirmé qu'il souffrait d'un trouble d'anxiété généralisé ce qui se caractérise par un état d'inquiétude permanent et excessif.

En liberté sous caution jusqu'au jugement,Oscar Pistorius a ainsi échappé à l'internement.

Il devra se rendre à l'hôpital de Weskoppies "pour une période ne devant pas excéder trente jours",selon l'arrêté de la juge.

La poursuite du procès en jeu

Si l'athlète est jugé irresponsable,le procès pourrait s'arrêter.

Si les experts concluent à des facultés diminuées,cela pourrait lui valoir des circonstances atténuantes.

Passible de la prison à vie,soit vingt-cinq ans de réclusion incompressible,le sportif plaide non coupable du meurtre de sa petite amie.

Il ne nie pas avoir tué la jeune femme,âgée de 29 ans,mais affirme avoir cédé à la panique,après avoir entendu un bruit suspect et cru à un cambriolage.

Il a fait feu en direction de la porte des toilettes d'où venait le bruit,sans savoir,dit-il,que Reeva Steenkamp s'y trouvait.

Le procès doit reprendre le 30 juin.



















BFMTV

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Lun 30 Juin - 11:22:47

Le procès Pistorius reprend après un mois d'expertises psychiatriques

Le champion sud-africain Oscar Pistorius,accusé du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp,revient lundi devant un tribunal après un mois d'examens psychiatriques



Oscar Pistorius était-il responsable de ses actes,au moment où il a tiré sur sa petite amie,le 14 février 2013.

Jugé depuis le 3 mars,le sportif double amputé,mondialement connu pour sa participation aux Jeux olympiques de Londres 2012 avec les valides,est passible de la prison à vie,soit 25 ans de réclusion incompressible,pour le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp,le 14 février 2013.

Des examens psychiatriques pour vérifier s'il était pénalement responsable

La dernière audience remonte au 20 mai,quand la juge sud-africaine Thokozile Masipa,à la demande de l'accusation,avait désigné trois psychiatres et un psychologue pour évaluer la santé mentale du jeune homme et vérifier si au moment du crime il souffrait d'un trouble qui aurait pu le rendre pénalement non responsable de son acte.

Oscar Pistorius,27 ans,n'a pas été placé en observation permanente,mais a dû subir un mois de tests à l'hôpital psychiatrique Weskoppies à Pretoria.



Oscar Pistorius et sa petite amie Reeva Steenkamp.

Les conclusions écrites des quatre cliniciens doivent atterrir lundi sur le bureau du juge et être mises également à la disposition du parquet,de la défense du champion et des médias.

L'audience reprendra à 09h30,en Afrique du Sud.

"Nous sommes prêts pour poursuivre la semaine prochaine et la suivante",a déclaré une source proche du parquet.

Un contretemps de procédure n'est cependant pas complètement exclu,l'un des psychiatres ayant fait un malaise cardiaque jeudi soir.

Le résultat de cette expertise psychiatrique pourrait modifier radicalement le cours d'un procès très médiatisé.

Brian Weber,un des avocats de Pistorius,n'a pas voulu dire comment s'étaient passés les tests,confirmant seulement que le sportif avait honoré tous ses rendez-vous.

"Je n'ai pas à m'exprimer là-dessus,c'est du ressort de la vie privée",a-t-il dit.

Oscar Pistorius plaide non coupable depuis le début du procès,ajourné à plusieurs reprises pour divers motifs.

"Si c'est sérieux,c'est l'internement pour une durée indéfinie"

"S'ils les experts n'ont rien de trouvé de particulier,le procès continuera comme si de rien n'était",estime Sean Kaliski,un expert psychiatre du Cap habitué des prétoires.

"S'ils diagnostiquent un problème psychiatrique, cela peut servir de circonstances atténuantes,mais si c'est sérieux,c'est l'internement en hôpital psychiatrique pour une durée indéfinie",a-t-il ajouté.

Selon lui,il serait surprenant que le trouble anxieux généralisé puisse être retenu comme un facteur de réduction de la peine,à l'instar de maladies graves comme la schizophrénie.

Ce serait une première mondiale.

Pistorius, 27 ans,connaissait Reeva Steenkamp depuis trois mois quand il l'a abattue chez lui le 14 février 2013,aux premières heures de la Saint-Valentin.

Accusé de l'avoir tuée après une dispute,Pistorius affirme qu'il se croyait attaqué par un cambrioleur quand il a tiré quatre coups de feu sur la porte des WC de la salle de bains de sa chambre.

Il n'a jamais lui-même soulevé le problème de son éventuelle irresponsabilité pénale ou d'un quelconque trouble psychique.

Lors de son interrogatoire à la barre en avril,il a affirmé avoir fait "une terrible erreur".

Le sportif vedette a aussi suggéré qu'il n'était pas rationnel lorsqu'il a déchargé son 9 mm,déclarant "n'avoir pas eu le temps de réfléchir" et avoir tiré "par accident".

"Je n'avais pas l'intention de tuer Reeva,ni personne d'autre",a-t-il affirmé,se retranchant derrière la thèse d'une action involontaire.

Un "anxieux généralisé" depuis son enfance

Pour compléter cette description d'un état de confusion mentale apparente,une psychologue citée par sa défense,Merryll Vorster,a affirmé que Pistorius,qui vivait constamment armé,souffrait d'un trouble anxieux généralisé depuis son enfance.

Né sans péronés,Pistorius a été amputé des pieds à l'âge de 11 mois,équipé de prothèses et poussé malgré son handicap vers le sport à haute dose,à l'image des jeunes Sud-Africains blancs de son âge.

C'est après une blessure au rugby qu'il s'est tourné vers l'athlétisme à l'adolescence s'imposant comme une bête de compétition sur ses lames de carbone en forme de pattes de félin et accumulant les trophées (six médailles d'or entre 2004 et 2012).

L'accusation soutient que le sportif ne vivait pas dans la peur permanente de l'insécurité ou de l'agression mais qu'il avait développé une personnalité égocentrique avec une propension à se montrer instable,dominateur et fuyant en permanence ses responsabilités.
























sud ouest

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Lun 30 Juin - 20:35:09

Pistorius pénalement responsable du meurtre de Reeva Steenkamp

Le procès d'Oscar Pistorius a repris ce lundi à Pretoria (Afrique du Sud) après un mois de suspension pour expertises médicales.



Le sprinteur paralympique sud-africain Oscar Pistorius lors de son procès à Pretoria, le 14 mai 2014

L'athlète sud-africain, jugé pour le meurtre de sa petite-amie Reeva Steenkamp,a été reconnu pénalement responsable par les experts psychiatriques l'ayant examiné.

Le champion paralympique de 27 ans n'a lui-même jamais fait état d'un quelconque trouble psychologique pour expliquer son geste fatal du 14 février 2013.

Accusé d'avoir sciemment tué la jeune mannequin,Oscar Pistorius plaide non coupable et assure qu'il se croyait attaqué par un cambrioleur et a paniqué quand il a ouvert le feu à quatre reprises sur la porte des WC de la salle de bain de sa chambre.

A l'appui de sa version,sa défense a fait citer à la barre en mai une psychologue sud-africaine venue affirmer que l'athlète,qui vivait constamment armé,souffrait de troubles anxieux généralisé remontant à l'enfance et contribuant à expliquer le meurtre.

Mais,après la contre-expertise,ce protrait psychologique d'un Oscar Pistorius dérangé au point de ne pas savoir ce qu'il faisait quand il a tiré ne tient pas.

"M. Pistorius ne souffrait pas d'un trouble mental ou d'une infirmité qui l'aurait rendu pénalement irresponsable de l'acte dont il est accusé",ont en effet conclu les trois psychiatres et le psychologue chargés d'établir un diagnostic indépendant,selon leurs rapports succintement résumés à la barre par le procureur Gerrie Nel.

"M. Pistorius était en mesure d'apprécier que ce qu'il faisait était mal",a-t-il ajouté soulignant que les quatre médecins aboutissaient aux mêmes conclusions,présentées dans deux rapports distincts.

Si les experts avaient au contraire diagnostiqué un réel dérangement psychiatrique cela aurait pu être reconnu comme une circonstance atténuante,mais aussi conduire Oscar Pistorius à être interné dans un hôpital psychiatrique avec d'autres malades pour une durée indéfinie.

Le sportif double amputé est passible de la prison à vie,soit 25 ans de réclusion incompressible.

Une personnalité égocentrique,selon l'accusation

Selon l'accusation,Oscar Pistorius ne vivait pas dans la peur permanente de l'insécurité ou d'un cambriolage comme il le dit,mais avait développé une personnalité égocentrique avec une propension à se croire au-dessus des lois,à se montrer instable,dominateur et fuyant en permanence ses responsabilités.

Le prévenu connaissait Reeva Steenkamp depuis trois mois quand il l'a abattue chez lui,aux premières heures de la Saint-Valentin 2013.

En avril,lors de son interrogatoire,il avait reconnu avoir fait "une terrible erreur".

Il avait également suggéré qu'il n'était pas rationnel quand il avait déchargé son 9 mm,déclarant "n'avoir pas eu le temps de réfléchir" et avoir tiré "par accident".

"Je n'avais pas l'intention de tuer Reeva,ni personne d'autre",avait-il prétendu,se retranchant derrière la thèse d'une action involontaire.

A l'audience,Barry Roux,l'avocat de l'athlète,n'a pas contesté les dires du procureur mais a refusé de dévoiler sa tactique pour la suite.

Dans l'immédiat,il a laissé le procès reprendre comme si de rien n'était,produisant comme nouveau témoin à décharge une vieille connaissance d'Oscar Pistorius : le chirurgien orthopédique Gerald Versfeld,qui l'a amputé de ses deux pieds à l'âge de 11mois.

Né sans péroné,Oscar Pistorius a été équipé de prothèses pour se déplacer.

Poussé par sa famille à ignorer son handicap et à vivre comme tous les petits Sud-Africains blancs de son âge,il a eu accès à tous les sports possibles.

C'est après une blessure au rugby à l'adolescence qu'il s'est découvert une vocation pour l'athlétisme,s'imposant comme une bête de compétition sur ses lames de carbone en forme de pattes de félin et accumulant les trophées (six médailles d'or entre 2004 et 2012).

Sportif hors norme,coqueluche de millions d'admirateurs dans le monde,Pistorius n'en demeurait pas moins vulnérable,notamment en cas de cambriolage,selon le docteur Versfeld : "Sur ses moignons,Oscar Pistorius marche ou se tient difficilement debout sans aide",a-t-il dit,et "sa capacité à écarter un danger est sérieusement entamée".





















la dépeche

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Jeu 3 Juil - 18:36:02

Pistorius,un hypersensible marqué par son handicap,selon un médecin

Le procès d'Oscar Pistorius,jugé pour le meurtre de sa petite amie,Reeva Steenkamp en février 2013,s'est poursuivi ce jeudi à Pretoria par le témoignage d'un médecin.



Oscar Pistorius dans la salle d'audience à Pretoria.

Celui-ci a décrit l'athlète sud-africain comme un hypersensible dominé par le sentiment de vulnérabilité causée par son handicap,bien qu'il ait donné l'image d'un surhomme.

Wayne Derman,un médecin de sport qui suit le prévenu depuis six ans,a souligné à la barre qu'Oscar Pistorius n'était pas le super-héros invincible des publicités,quand il a tiré sur Reeva Steenkamp,le 14 février 2013.

"Bien qu'il déteste qu'on le plaigne,la dure vérité,c'est qu'il n'a pas de jambes !",a déclaré le Dr Derman,médecin-chef de l'équipe paralympique sud-africaine aux Jeux Olympiques de Londres en 2012.

"Vous avez le paradoxe d'une personne qui est suprêmement apte et en même temps une personne qui est significativement handicapée",a ajouté ce témoin,qui devrait être le dernier cité par la défense.

Il y a "deux Oscars"

Le sprinteur,âgé de 27 ans,a une "double personnalité",et il y a "deux Oscar",a résumé son avocat,Me Kenny Oldwadge,lisant un extrait du rapport des psychiatres.

Il est un athlète de classe mondiale mais aussi une personne très vulnérable à cause de son handicap.

Dépuis le début du procès en mars,ses avocats ont cherché à pendre le portrait d'une homme obsédé par la sécurité après une enfance marquée par une mère alcoolique et hantée par le niveau de criminalité très élevé en Afrique du Sud.

Selon eux,ces facteurs contribuent à expliquer sa réaction l'an dernier,quand,alerté par un bruit suspect,il a cru à la présence d'un cambrioleur caché dans les toilettes et abattu par erreur sa petite amie.

Pour le Dr Derman,Oscar Pistorius,habitué aux coups de pistolet donnés au départ des courses,est conditionné à "réagir par stimulus auditif" et c'est cette hypersensibilité qui "a abouti à cette horrible tragédie".

"Pas même M. Pistorius n'a perçu que l'attaque d'un cambrioleur en pleine nuit était liée à son handicap",a ensuite rétorqué le procureur Nel,qui estime que le prévenu a abattu sciemment Reeva Steenkamp,mannequin de 29 ans,au cours d'une dispute.

Confronté à un vigoureux contre-interrogatoire,le médecin s'est tour à tour montré indigné et pointilleux,refusant de répondre à certaines questions.

"Pouvez-vous donner à M. Nel une chance de progresser étape par étape ?" ,a dû demander la juge Thokozile Masipa.

Le procureur Nel n'a pas laissé passer l'occasion quand Wayne Derman n'a pas pu répondre aux questions sur la façon dont le suspect s'est déplacé dans sa maison au moment du drame,disant que l'athlète courait alors,pris de peur.

"Partial,je pense que vous êtes partial",a-t-il lancé,en élevant la voix.

"Pourquoi parlez-vous donc de peur quand nous parlons de courir ou marcher?"

Oscar Pistorius risque vingt-cinq ans de prison s'il est reconnu coupable.






















la dépeche

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Mer 16 Juil - 20:30:06

Ivre,Pistorius expulsé d'une boîte : les arguments de sa famille pour le défendre

Il "souffre de plus en plus de solitude et d'isolement" : la famille d'Oscar Pistorius a publié ce mercredi un communiquer pour justifier l'incident dans lequel le sportif a été impliqué samedi dans une discothèque samedi.

Trois semaines avant de retrouver le tribunal de Pretoria et de faire face à nouveau à sa juge pour le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp,Oscar Pistorius a mal choisi son moment pour faire parler de lui dans la colonne faits divers.

Visiblement éméché,l'athlète s'est légèrement bagarré dans une discothèque samedi soir.

Pour sa famille,c'est le signe du mal-être actuel de leur proche qui souffre selon eux "de plus en plus d'un sentiment de solitude et d'isolement."

"Nous pensons que c'est à l'origine de son comportement autodestructeur",a écrit sa famille dans un communiqué,qui précise que Pistorius n'était pas l'agresseur dans cet incident en boîte de nuit.

Il a été chahuté sur des questions relatives à son procès qui a débuté au mois de mars.

"Se rendre dans un lieu public comme celui-ci,et se retrouver dans un endroit où ce type de confrontation peut arriver,était malavisé",admet l'oncle du sportif de 27 ans.

"Un niveau extrême de douleur émotionnelle"

"Nous pensons qu'Oscar est aux prises avec un niveau extrême de douleur émotionnelle qui s'est manifesté par certains de ses choix ou actions récents",a ajouté Leo Pistorius.

En début de semaine,son neveu Oscar a tweeté à trois reprises des citations religieuses.

Le champion amputé des deux jambes affirme avoir abattu son amie Reeva Steenkamp par accident,croyant tirer sur un cambrioleur en pleine nuit.

L'accusation pense au contraire qu'il l'a tuée sciemment au cours d'une dispute.

Le procès doit reprendre le 7 août avec l'audition finale du procureur Gerrie Nel et de l'avocat de la défense Barry Roux,qui sont actuellement en train de préparer leurs conclusions après plus de quatre mois de procès.

La juge Thokozile Masipa préparera ensuite son verdict,puis sa sentence.

L'athlète sait qu'il risque 25 ans de prison s'il est reconnu coupable





















tf1 news

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Ven 8 Aoû - 0:11:42

Le procureur requiert une condamnation pour meurtre contre Pistorius

«Notre réquisition est que l’accusé doit être condamné pour meurtre»,a déclaré Gerrie Nel en conclusion de son argumentation.



Pistorius affirme avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp par accident,dans la nuit de la Saint-Valentin 2013,la prenant pour un cambrioleur.

Que cette version soit retenue ou non,l’accusé «ne peut pas échapper à une condamnation pour meurtre»,a insisté le procureur.

Gerrie Nel est en outre persuadé que l’accusé «s’est décidé» à tuer son amie quand il a chargé son arme,et donc qu’il y a préméditation.

Pour lui,Pistorius a volontairement abattu sa compagne,réfugiée dans les toilettes,à l’issue d’une violente dispute.

Oscar Pistorius risque une peine incompressible de vingt-cinq ans de prison s’il est reconnu coupable d’assassinat.

Selon le procureur,même s’il est admis que Pistorius a cru à l’intrusion d’un cambrioleur (hypothèse plausible dans un pays au taux de criminalité très important) il a bel et bien tiré sur un être humain sans être directement menacé,comme il l’a implicitement admis en racontant sa version des faits.























le dauphiné

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Ven 8 Aoû - 13:24:58

PROCÈS PISTORIUS : PAROLE À LA DÉFENSE,POUR LA DERNIÈRE FOIS

Pour la défense du sportif,c'est par un regrettable concours de circonstances qu'il a abattu son amie Reeva Steenkamp.



L'avocat Barry Roux va tout faire ce vendredi pour retourner la tendance en faveur d'Oscar Pistorius devant le tribunal de Pretoria,au lendemain d'une brillante plaidoirie du procureur qui a requis jeudi une "condamnation pour meurtre" contre l'ancien champion paralympique sud-africain.

Pour la défense du sportif,c'est par un regrettable concours de circonstances qu'il a abattu son amie Reeva Steenkamp,un mannequin de 29 ans,en tirant quatre balles à travers la porte des toilettes où elle se trouvait,à 3h17 du matin le 14 février 2013 jour de la Saint-Valentin.

Oscar Pistorius dit avoir entendu du bruit dans la salle de bain,saisi son arme en disant à Reeva d'appeler la police sans obtenir de réponse.

Il affirme y être allé prudemment sur ses moignons,avoir entendu du bruit dans les toilettes,pensé que quelqu'un allait sortir pour l'attaquer,crié à Reeva d'appeler à l'aide sans obtenir de réponse et avoir tiré.

Une expertise a retenu qu'il était responsable de ses actes et n'était pas hyperanxieux,mais Me Roux estime que l'athlète,amputé des deux jambes en dessous du genou,est rendu hypersensible par son handicap.

Il "ne peut pas échapper à une condamnation pour meurtre"

Le procureur Gerrie Nel estime au contraire qu'Oscar Pistorius,27 ans,a tué son amie délibérément au cours d'une dispute.

Si elle était enfermée dans les toilettes,c'est selon lui qu'elle fuyait sa colère.

Il "ne peut pas échapper à une condamnation pour meurtre",a insisté Gerrie Nel,qui estime même que Pistorius est coupable d'assassinat,puisqu'il a eu le temps de préparer son geste.

L'accusé a pris son pistolet,l'a armé,a marché vers la salle de bain,a tiré et tué la victime.

Il a eu beaucoup de temps pour réfléchir",a déclaré le procureur au terme de presque cinq heures d'un réquisitoire sans pitié.


"Je ne sais pas quand il a pris son arme,mais il a pris sa décision.

Ça,Madame,c'est de la planification",a-t-il insisté,s'adressant à la juge Thokozile Masipa.

Oscar Pistorius risque une peine incompressible de vingt-cinq ans de prison s'il est reconnu coupable d'assassinat.

Quand bien même la juge croirait à la thèse du cambrioleur caché dans les toilettes Pistorius devrait selon Gerrie Nel être condamné pour meurtre,car il a tiré sur un être humain sans être directement menacé.

Le procureur a même envisagé le cas très peu probable selon lui,dans lequel la cour accepterait l'une des versions de Pistorius,le tir incontrôlé et involontaire sous l'effet de la panique.

Même dans ce cas,souligne-t-il,"l'accusé ne peut pas échapper à une condamnation pour homicide involontaire",qui devrait l'envoyer en prison.

Cacher la vérité

Toute la journée de jeudi,Gerrie Nel s'est efforcé de démontrer que la version de l'accusé était pleine de contradictions et avait en fin de compte été "fabriquée" pour cacher la vérité.

Reprenant l'ensemble des témoignages,y compris celui de Pistorius,le procureur a dessiné à l'audience ce qu'il a appelé "une mosaïque de faits" concordants,tentant de démontrer que chaque mensonge de Pistorius avait "un effet domino",et l'avait obligé à reconstruire sa version au fur et à mesure pour rester cohérent.

Menaçant la juge Thokozile Masipa d'un début d'audience à 9 heures au lieu de 9h30 vendredi,l'avocat Barry Roux a réussi à prendre la parole après le procureur,pour amorcer sa contre-offensive.

Dénonçant des erreurs factuelles de son adversaire,il a promis du concret pour sa plaidoirie vendredi.

La juge Thokozile Masipa rendra son verdict à une date ultérieure,mettant fin à un long feuilleton télévisé qui passionne et divise les Sud-Africains depuis le 3 mars.






















nouvel observateur

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Ven 8 Aoû - 20:51:36

Fin du procès Pistorius,le verdict sera rendu le 11 septembre

Au 41ème et dernier jour du procès d'Oscar Pistorius,à Pretoria,en Afrique du sud,la défense a tenté d'accréditer la thèse de l'accident.



Haute Cour de Pretoria (Afrique du Sud) le 8 août 2014.

Oscar Pistorius et ses défenseurs,durant les dernières plaidoiries,ont maintenu leur thèse de l'accident


Tache difficile au lendemain d'un violent réquisitoire du procureur Gerrie Nel contre l'athlète paralympique,qui a duré près de 5 heures

L'accusation a requis un verdict de meurtre contre l'athlète sud-africain,accusé d'avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp de quatre balles tirées à travers la porte des toilettes,dans la nuit de la Saint-Valentin 2013.

Une dispute,suivie d'un meurtre avec préméditation.

Cette thèse retenue par Gerrie Nel est appuyée par les témoignages des voisins,qui ont entendu une dispute environ deux heures avant le drame.

Pistorius aurait «sur développé le réflexe de combat»

L'avocat de la défense,Barry Roux,a quant à lui repris la thèse de l'accusé.

Oscar Pistorius,qui plaide non-coupable,affirme qu'il a tué Reeva Steenkamp «par erreur»,croyant viser un cambrioleur.

Il ignorait que sa petite amie se trouvait aux toilettes peu après 3 heures du matin cette nuit-là,lorsqu'il a entendu un bruit.

Pris de panique,il a saisi une arme et fait feu sur la porte des toilettes.

La défense a insisté sur la psychologie de l'accusé,amputé des deux jambes au dessous du genou depuis l'enfance.

«Il n'oublie jamais cela,je n'ai pas de jambes,je ne peux pas courir,je suis différent,il l'a en lui,il ne peut pas faire semblant»,a avancé Me Roux.

Oscar Pistorius aurait également «sur-développé le réflexe de combat» face à un danger,car «l'option de la fuite n'existe pas pour lui».

«Sa perception du danger est subjective,et il a agit par négligence»,a poursuivi l'avocat,pour qui l'athlète a tiré «par réflexe suivant son instinct primaire,dans un état de vulnérabilité.»

La juge Thokozile Masipa,qui préside les débats,rendra son verdict le 11 septembre.





















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Ven 8 Aoû - 23:17:29

Procès Pistorius : au dernier jour,l'avocat tente de renverser la situation

"Mon client a tiré par réflexe,suivant son instinct primaire,dans un état de vulnérabilité",a plaidé Barry Roux vendredi.

Le sort d'Oscar Pistorius est désormais entre les mains de la juge Masipa




Barry Roux,l'avocat d'Oscar Pistorius,durant sa plaidoirie finale,vendredi.

Le procès fleuve d'Oscar Pistorius est entré vendredi dans son 41e et dernier jour avec la plaidoirie de l'avocat Barry Roux,qui a tenté de renverser la situation après le violent réquisitoire du procureur la veille.

Le sort d'Oscar Pistorius repose désormais entre les mains de sa juge,après le réquisitoire sans pitié du procureur jeudi,qui a requis une condamnation pour meurtre,suivi vendredi de la plaidoirie de l'avocat,qui a tenté d'accréditer la thèse de l'accident.

Depuis le 3 mars,le tribunal de Pretoria a siégé 41 jours au total pour juger le champion paralympique sud-africain,qui a abattu sa compagne Reeva Steenkamp de quatre balles tirées à travers une porte de toilettes,dans la nuit de la Saint-Valentin 2013.



Le procureur Gerrie Nel a soutenu un sévère réquisitoire jeudi,lors de l'avant-dernier jour du procès.

Pour l'accusation,l'affaire est claire: des voisins ont entendu les éclats d'une dispute environ deux heures avant la mort de Reeva.

Puis des témoins ont perçu des cris de femme et ce qu'ils ont assimilé à des coups de feu à l'heure du drame.

Le procureur Gerrie Nel en conclut à la dispute et au meurtre avec préméditation.

"Le verdict de meurtre est inévitable" (procureur)

Mais,ajoute-t-il,même si la cour ne devait pas retenir cette version,le verdict de meurtre est inévitable,car Pistorius a tiré sur ce qu'il a perçu comme un être humain à travers une porte fermée,de son propre aveu,sans avoir ni entendu ni vu quiconque qui aurait pu le menacer."



Oscar Pistorius lors des dernières heures de son procès.

Le roué avocat Barry Roux,dans le style plus rond mais terriblement efficace que le monde a découvert à l'occasion de ce procès,a cherché vendredi à démonter un à un les arguments du parquet,pour construire un récit qui correspond exactement à la version de l'accusé.



"Pistorius sait que l'option de fuite,en cas de danger,ne lui est pas ouverte" (avocat)

Le défenseur du sportif a mis en avant la psychologie de son client pour expliquer son geste.

Amputé des deux jambes au dessous du genou depuis l'enfance,a-t-il soutenu

Pistorius sait par expérience que l'option de fuite,en cas de danger,ne lui est pas ouverte.

"Sa perception (du danger) est subjective,et il a agit par négligence.

Ce qui doit conduire à un verdict d'homicide involontaire",a plaidé l'avocat,insistant sur le fait que son client avait tiré "par réflexe (...) suivant son instinct primaire,dans un état de vulnérabilité".

Pistorius encourt jusqu'à vingt-cinq ans de prison si la préméditation est retenue contre lui.

La juge Thokozile Masipa,rendra son verdict le 11 septembre.






















sud ouest

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Jeu 11 Sep - 11:56:54

Jour J pour Oscar Pistorius

Au terme d'un procès-fleuve de cinq mois,le célèbre athlète sud-africain sera fixé sur son sort aujourd'hui.



Pretoria (Afrique du Sud),mardi.

Oscar Pistorius,après avoir plaidé la thèse de la légitime défense,a soutenu celle de l’accident


Il risque jusqu'à vingt-cinq ans de prison pour le meurtre de sa petite amie.

Geste prémédité ou simple accident ?

C'est aujourd'hui qu'Oscar Pistorius,athlète handisport multimédaillé et véritable star en son pays,connaîtra la thèse retenue par la juge Thokozile Masipa sur cette funeste nuit du 13 au 14 février 2013 durant laquelle le coureur aux lames de carbone a abattu sa petite amie Reeva Steenkamp dans sa luxueuse résidence de Pretoria.

Au terme d'un procès marathon ultra-médiatisé qui aura duré plus de cinq mois au lieu des trois semaines prévues initialement Oscar Pistorius,27 ans,saura à quelle peine il est condamné ou,selon une hypothèse moins vraisemblable,s'il échappe à la prison.

En l'absence de jurés populaires dans le système sud-africain,c'est en effet cette seule juge,réputée pour sa sévérité,qui décidera de son sort.

Suivra-t-elle les conclusions du procureur Gerrie Niel ?

Dans un réquisitoire implacable,celui qu'on surnomme le Bulldog avait conclu que l'athlète ne pouvait « pas échapper à une condamnation pour meurtre »,quand bien même il pensait s'en prendre à un cambrioleur réfugié dans les toilettes de la salle de bains,faute d'avoir été directement menacé.

Auncun trouble mental

Pis,sa conviction est qu'Oscar Pistorius a délibérément abattu sa compagne après une violente dispute version accréditée par des cris de femme entendus par les voisins mais aussi qu'il y a eu préméditation.

« L'accusé a pris son pistolet,l'a armé,a marché vers la salle de bains,a tiré et tué la victime

Il a eu beaucoup de temps pour réfléchir »,a martelé Gerrie Neil,pourfendant au passage la version « improbable » de Pistorius,qui admet être allé vers la salle de bains sans même vérifier que sa compagne se trouvait bien dans le lit.

Bousculés par les assauts du procureur,le sportif et son avocat,la star du barreau Barry Roux,ont d'ailleurs dû infléchir leur ligne de défense au cours du procès,passant de la thèse de la légitime défense à celle de l'accident.

Selon une experte psychiatre citée par la défense,Pistorius souffrirait de troubles de l'anxiété « permanent s » et « excessifs »,qui lui auraient causé un accès de panique cette nuit-là.

Troubles que le procureur a demandé à faire vérifier par un collège de médecins indépendants,forçant l'athlète à passer une batterie de tests durant un mois et à ajourner l'audience.

Conclusion des experts : « Aucun trouble mental n'a affecté sa capacité à distinguer le bien du mal. »

Pistorius,qui a vendu tous ses biens afin de faire face aux frais liés à la procédure et qu'on a vu s'effondrer plusieurs fois au cours des audiences,risque jusqu'à vingt-cinq ans de prison incompressibles.























le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Jeu 11 Sep - 17:10:50

Procès Pistorius : la juge renvoie à vendredi la suite du verdict

Le champion paralympique Oscar Pistorius,jugé depuis six mois pour le meurtre de sa petite amie qu'il affirme avoir confondue avec un cambrioleur,a pleuré en silence pendant la lecture du verdict de son procès jeudi,à Pretoria,en Afrique du Sud



Il n'encourt plus la perpétuité puisque la juge ne retient pas la préméditation.

La suite du verdict est renvoyé à vendredi.

Pas de meurtre.

Selon la juge,qui lit le verdict depuis 9h30,Oscar Pistorius n'est pas coupable de meurtre.

Elle estime qu'on ne pouvait pas ignorer le fait que le champion ait crû à tort que sa vie était menacée au moment où il a tiré,tuant sa petite amie qui était aux toilettes.

«Il découle donc que l'accusé croyait que sa vie était en danger,et qu'il ne peut donc en conséquence être reconnu coupable de meurtre»,a déclaré la juge Thokozile Masipa,qui peut encore condamner l'athlète handicapé pour homicide involontaire ou l'acquitter.

Peu avant,elle avait déjà écarte la préméditation.

«Le parquet n'a pas démontré au-delà du doute raisonnable que l'accusé était coupable de meurtre avec préméditation»,a déclaré la magistrate Thokozile Masipa,non sans avoir souligné que le champion lui avait semblé ne pas dire la vérité à la barre.

Durant des heures,voire davantage,Thokozile Masipa va déployer son raisonnement mais sans annoncer de peine.

La peine éventuelle sera annoncée dans trois ou quatre semaines à l'issue d'un autre mini-procès où la défense pourra plaider des circonstance atténuantes,le handicap,etc.

Pistorius en larmes.

Assis dans le box des accusés,le visage rougi,respirant avec difficulté,le sportif handicapé âgé de 27 ans,a d'abord tenté de refouler ses pleurs tandis que la juge Thokozile Masipa procédait au minutieux rappel des charges,avant que les larmes ne s'écoulent pendant quelques instants. I

l a repris ensuite son attitude figée,le regard fixe et l'esprit visiblement concentré sur la lecture à haute voix de la magistrate.

L'arme utilisée «en toute conscience».

La juge a estimé que le champion paralympique a été «un très mauvais témoin».

Elle a précisé que lorsqu'il a pris une arme pour tirer sur sa victime,«Il a décidé de prendre son arme,en d'autres termes,il a pris une décision en toute conscience,la cour estime qu'à ce moment-là,l'accusé était capable de distinguer entre le bien et le mal,et qu'il pouvait agir conformément à cette distinction».

Les témoignages sur le couple «ne prouvent rien»

Pas de preuves convaincantes pour décrire le couple.

Les tentatives de la défense et de l'accusation de décrire le couple Oscar Pistorius,Reeva Steenkamp comme tumultueux ou au contraire très amoureux ne sont convaincantes ni l'une ni l'autre,a déclaré la juge.

«Ni les preuves en faveur d'une relation amoureuse ni celles en faveur d'une relation tendue ne peuvent aider cette cour à déterminer si l'accusé avait l'intention de tuer sa victime»,a dit la magistrate.

Aucune des deux démonstrations «ne prouve quoi que ce soit»,a-t-elle ajouté,soulignant qu'une relation amoureuse est par nature «dynamique et imprévisible la plupart du temps».

La fiabilité des témoins clés de l'accusation mise en doute.

Thokozile Masipa a mis en doute la fiabilité des témoins clés de l'accusation,des voisins ayant entendu soit les éclats d'une dispute soit des hurlements de femme appelant à l'aide.

Ce témoignage «n'est pas fiable»,«il doit être rejeté dans sa totalité»,a-t-elle ajouté soulignant la distance importante du domicile du champion,plus d'une centaine de mètres où se trouvait le couple au moment du meurtre.

La juge a aussi mis en cause le battage médiatique.

Elle a aussi relevé des «incohérences» dans la version de Pistorius,soulignant qu'il avait adopté «une pléthore de modes de défense»,évoquant tantôt un accident tantôt une réaction de défense face à l'agression d'un cambrioleur.

Les témoignages sur le couple «ne prouvent rien»

Pistorius arrive au tribunal.

Sans un mot,l'air pâle et les lèvres serrées,Oscar Pistorius était arrivé un peu plus tôt au tribunal,fendant la cohue des reporters et cameramen qui ont suivi avec frénésie ce procès hors norme.

Un procès retransmis de bout en bout à la télévision,en raison de la célébrité de l'accusé handicapé le plus glamour de la planète et gloire du sport mondial jusqu'au meurtre de Reeva Steenkamp en 2013.




















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Ven 12 Sep - 12:57:21

Oscar Pistorius condamné pour homicide involontaire

Oscar Pistorius est reconnu coupable d'homicide involontaire.



Oscar Pistorius écoute le verdict pendant son procès

C'est le verdict prononcé ce vendredi à Pretoria (Afrique du Sud) conte l'athlète handisport sud-africain après la mort de sa compagne,Reeva Steenkamp,le 14 février 2013

Avec un homicide involontaire,c'est-à-dire par maladresse,imprudence ou négligence Oscar Pistorius risque la prison,éventuellement avec sursis.

L'importance de la peine dépend de l'appréciation du juge.

Elle ne sera connue que dans trois ou quatre semaines,conformément à la procédure sud-africaine,qui prévoit alors une sorte de nouveau mini-procès au cours duquel la défense peut essayer d'obtenir la peine la plus légère possible.

Jeudi,à la surprise d'une bonne partie du monde judiciaire sud-africain,la juge Thokozile Masipa,qui conduit le procès depuis le 3 mars,avait estimé qu'elle n'avait pas assez de preuves pour conclure que l'athlète avait eu l'intention de tuer.

Dans le système sud-africain,la charge de la preuve appartient exclusivement à l'accusation,laissant le bénéfice du doute à l'accusé si le dossier n'est pas bétonné.

Personne ne conteste que Pistorius a abattu son amie Reeva Steenkamp de quatre balles tirées à travers la porte des toilettes en pleine nuit.

Mais le sportif a constamment affirmé qu'il croyait qu'un cambrioleur s'était introduit dans sa maison,et qu'il craignait pour sa vie.

Dans un pays où la violence est omniprésente,la réaction d'Oscar Pistorius n'est pas totalement irrationnelle et peut être admise par un juge.

«Ici on peut imaginer que quelqu'un croit sa vie menacée simplement parce qu'il a entendu un bruit dans la maison»,assure l'avocate Audrey Berndt,du barreau de Johannesburg.

Condamné aussi dans une autre affaire

La juge a pourtant trouvé Pistorius «évasif»,mais cela n'en fait pas un coupable.

Elle a aussi douté de sa sincérité.

Mais elle a refusé d'infliger une peine de perpétuité qui repose sur des témoignages de voisins ayant certes entendu des choses,mais rien vu.

L'accusé et sa victime Reeva Steenkamp se fréquentaient depuis trois mois au moment du drame.

Ils avaient été présentés l'un à l'autre lors d'un show automobile de luxe,de ceux qu'affectionne la jet-set de Johannesburg.

La juge Thokozile Masipa a commencé l'audience de vendredi en évoquant les charges mineures pour lesquelles Pistorius était également poursuivi.

Dans l'affaire d'un tir à travers le toit d'une voiture après un contrôle policier en 2012 Oscar Pistorius est acquitté,faut de preuves «suffisantes pour permettre une condamnation pénale».

Dans l'affaire d'un tir dans un restaurant en 2013,où un ami lui avait passé une arme sous la table et dont Pistorius a dit qu'il croyait qu'elle n'était pas chargée,l'athlète est reconnu coupable.

«L'accusé était suffisamment familier des armes à feu et il n'aurait pas dû demander à voir une arme à feu dans un restaurant qui plus est bondé»,a estimé la magistrate.

Dans une affaire de détention de munitions où Pistorius a dit qu'elles appartenaient à son père,il est reconnu non-coupable.



















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
Kaezea
moderateur


Féminin Nombre de messages : 933
Age : 69
Date d'inscription : 28/02/2014

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Lun 15 Sep - 19:31:02

cette affaire me fais grincher des dents....

et ici au Québec on pense qu'il a des chances de s'en sortir
et on aime pas l'idée que ça puisse arriver grrrrr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Lun 20 Oct - 15:29:19

Coupable d'homicide involontaire,Oscar Pistorius peut échapper à la prison

La juge Thokozile Masipa,qui a retenu contre Oscar Pistorius l'accusation "d'homicide involontaire",prononcera sa peine mardi



Oscar Pistorius a été reconnu coupable "d'homicide involontaire".

Après sept mois d'un procès fleuve qui a passionné l'Afrique du Sud et le monde,Oscar Pistorius,le champion paralympique reconnu coupable d'avoir tué sa petite amie en 2013 saura mardi s'il est condamné à la prison,et pour combien de temps.



Le juge Thokozile Masipa

La juge Thokozile Masipa,qui a retenu contre le jeune homme de 27 ans l'accusation "d'homicide involontaire",suivra-t-elle l'accusation,qui réclame 10 ans de prison,ou la défense,qui plaide pour une peine de substitution,sous forme d'un travail d'intérêt général ?

Une magistrate impénétrable

Durant la dernière semaine d'audience,du 13 au 17 octobre,elle n'a comme à son habitude rien laissé paraître de ses intentions.

Face aux caméras qui ont retransmis intégralement et en direct ce procès hors-norme depuis le mois de mars,face aux centaines de journalistes du monde entier qui ont couvert cette saga judiciaire,la magistrate est restée impénétrable.

"Reeva a eu une mort horrible

La punition doit refléter le caractère sacré de la vie humaine"


A-t-elle été convaincue par l'émouvante déposition de la cousine de la victime, qui a déclaré,en larmes,que Pistorius devait aller en prison "pour payer ce qu'il a fait"?

Suivra-t-elle le raisonnement du redoutable procureur Gerrie Nel,devenu une célébrité grâce à ce procès,qui estime que la société ne pardonnerait pas à la justice de ne pas envoyer Pistorius derrière les barreaux ?




Barry Roux,le procureur.

Ou aura-t-elle été sensible aux arguments du rusé Barry Roux,l'avocat qui affirme que l'ex-champion est écrasé de remords et ne désire qu'une chose,se racheter ?

Qui affirme aussi que la prison n'est pas un lieu adapté pour accueillir un homme amputé des deux jambes,et que son incarcération risquerait de tourner au calvaire ?

Magistrate expérimentée et respectée en Afrique du Sud,Mme Masipa sera-t-elle enfin influencée par les critiques essuyées en septembre,qui lui reprochaient d'avoir rendu un verdict trop clément d'homicide involontaire,et non de meurtre ?


Reeva abattue avec des munitions de guerre

Oscar Pistorius,depuis la funeste nuit de la Saint-Valentin 2013,s'en est toujours tenu à la même version : réveillé en pleine nuit par un bruit suspect,il a cru qu'un cambrioleur s'était introduit dans ses toilettes et,dans la panique,a tiré quatre balles à travers la porte fermée.

Dans ses attendus,la juge avait écarté la préméditation et admis que l'accusation n'avait pas réussi à prouver qu'il avait l'intention de tuer Reeva Steenkamp.

Cette conclusion n'a été remise en question par personne,tant les témoignages recueillis de voisins ayant entendu des coups de feu ou des cris étaient sujets à interprétation,voire contradictoires.

Mais beaucoup,à commencer par le procureur Nel,n'ont pas compris qu'elle n'ait même pas retenu l'intention de tuer,alors que Pistorius a tiré à hauteur d'homme,avec des munitions de guerre,dans la porte d'un petit cabinet de toilettes.

La juge a finalement rendu un verdict d'homicide involontaire "par négligence",la même qualification qui s'applique à un chauffard ivre qui tue des piétons sur la route.

Un homme "brisé mais bien vivant"

"L'accusé a tiré en sachant que quelqu'un se trouvait là",derrière cette porte,a martelé une dernière fois le procureur Nel vendredi en conclusion de son réquisitoire : "Reeva a eu une mort horrible

La punition doit refléter le caractère sacré de la vie humaine".



Reeva Steenkamp et Oscar Pistorius.

Quelle que soit la sentence,le jeune champion paralympique qui courait sur des prothèses de carbone est tombé à jamais de son piédestal : jadis idole sportive et modèle de courage pour avoir réussi,malgré son handicap,à participer aux Jeux olympiques de Londres 2012 avec les valides,il est aujourd'hui un homme brisé,a plaidé son avocat.

"Brisé,mais bien vivant",contrairement à sa victime,a rétorqué l'inflexible procureur Nel.

Les juristes sud-africains s'attendent à ce que la défense ou l'accusation fassent appel,si la sentence est jugée trop dure,ou au contraire trop laxiste.

Ce qui relancerait le feuilleton Pistorius pour plusieurs mois.




















sud ouest



_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Mar 21 Oct - 17:56:27

Pretoria : Pistorius condamné à 5 ans de prison pour la mort de Reeva Steenkamp

La sentence est tombée.



Mardi 21 octobre,Pretoria (Afrique du Sud).

A l'énoncé du verdict,le champion paralympique est resté prostré,tête basse,comme s'il s'attendait à la punition.


Oscar Pistorius a été condamné ce mardi à 5 ans de prison ferme pour la mort en 2013 de sa petite amie Reeva Steenkamp,au terme d'un procès fleuve et hyper-médiatisé,qui aura passionné l'Afrique du Sud et l'opinion mondiale.

Dès la fin de l'audience,le champion paralympique a été conduit en détention dans une cellule du palais de justice,avant d'être transféré à la prison de Pretoria.

La juge Thokozile Masipa avait prévenu à l'ouverture de la séance à 9h30 : «La décision sera la mienne et uniquement la mienne».

La magistrate n'a en effet retenu ni les réquisitions de la défense,qui avait demandé une peine de travaux d'intérêt général,ni celles du procureur,qui avait demandé dix ans de prison ferme contre l'athlète de 27 ans.

Les deux familles approuvent la peine

L'accusé «est condamné à une peine maximum de cinq ans de prison»,a déclaré la magistrate,qui avait déjà reconnu l'ancien champion coupable d'homicide involontaire.

«Une peine non carcérale enverrait un mauvais message à la société mais,par ailleurs,une longue peine d'incarcération ne serait pas appropriée non plus»,a-t-elle déclaré.

A l'énoncé de ce verdict,le jeune homme est resté prostré,tête basse,comme s'il s'attendait à la punition.

Les deux familles semblent avoir approuvé le travail de la juge Thokozile Masipa.

Au nom des Pistorius,l'oncle d'Oscar a déclaré que sa famille «acceptait le jugement».

«Oscar saisira cette opportunité pour payer sa dette à la société»,a déclaré son oncle Arnold,qui avait hébergé le sportif depuis le drame.

Quant au père de Reeva Steenkam,il s'est déclaré «très content» à la sortie de l'audience.

Et pour la première fois depuis longtemps,la mère de la victime est sortie du tribunal avec le sourire aux lèvres.

Le parquet hésite à faire appel

La juge,qui avait retenu l'intention d'«homicide involontaire»,choquant la famille Steenkamp et nombre de juristes,a toutefois pris en compte dans son verdict la gravité des faits.

«L'accusé savait que les toilettes étaient un espace réduit et qu'il n'y avait aucun moyen de s'échapper pour la personne derrière la porte.»

Pistorius avait tiré quatre fois à hauteur d'homme à travers la porte fermée de ses toilettes.

Il a toujours affirmé qu'il croyait tirer sur un cambrioleur.

Le parquet national hésitait mardi à faire appel du verdict «d'homicide involontaire»,a admis son porte-parole Nathi Mncube.

«Nous avons 14 jours pour analyser la loi et nous voulons être certains que les faits et le droit nous permettent de faire appel».

Le procureur considérait que Pistorius avait eu clairement l'intention de tuer.





















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Lun 27 Oct - 17:02:06

Afrique du Sud : le ministère public fait appel de la condamnation de Pistorius

Le ministère public d'Afrique du Sud a annoncé lundi qu'il allait faire appel du verdict de culpabilité et de la peine de cinq ans de prison prononcés le 21 octobre contre le champion handisport Oscar Pistorius.



Le ministère public d'Afrique du Sud a annoncé lundi qu'il allait faire appel du verdict de culpabilité et de la peine de cinq ans de prison prononcés le 21 octobre contre le champion handisport Oscar Pistorius.

Le ministère public sud-africain (NPA,National prosecuting authority) «va faire appel à la fois de la condamnation et de la peine»,a déclaré un porte-parole,Nathi Mncube

Oscar Pistorius avait été condamné le mardi 21 octobre à 5 ans de prison ferme pour la mort en 2013 de sa petite amie Reeva Steenkamp,au terme d'un procès fleuve et hyper-médiatisé,qui aura passionné l'Afrique du Sud et l'opinion mondiale.

Dès la fin de l'audience,le champion paralympique avait été conduit en détention dans une cellule du palais de justice,avant d'être transféré à la prison de Pretoria.

La juge Thokozile Masipa n'avait en effet retenu ni les réquisitions de la défense,qui avait demandé une peine de travaux d'intérêt général,ni celles du procureur,qui avait demandé dix ans de prison ferme contre l'athlète de 27 ans.

Lors de la condamnation,le parquet national hésitait à faire appel du verdict «d'homicide involontaire»,comme l'avait admis à l'époque son porte-parole Nathi Mncube.

«Nous avons 14 jours pour analyser la loi et nous voulons être certains que les faits et le droit nous permettent de faire appel».

Le procureur considérait que Pistorius avait eu clairement l'intention de tuer.





















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Lun 10 Nov - 14:17:31

Procès Pistorius : la demande d'appel examinée le 9 décembre

La demande d'appel du Parquet sud-africain,insatisfait de la condamnation à cinq ans de prison du champion paralympique Oscar Pistorius pour avoir abattu sa petite amie en 2013sera examinée le 9 décembre

La juge Thokozile Masipa,qui a condamné Oscar Pistorius pour homicide involontaire à l'issue de huit mois d'un procès retentissant,doit décider si elle donne le feu vert à la remise en question en appel de son propre jugement.

La défense s'est opposée à la demande du Parquet,si bien que les deux parties devront présenter leurs arguments à la juge devant le tribunal de Pretoria le 9 décembre.

«Il existe des perspectives raisonnables de succès de l'appel,sur des questions de droits» a écrit lundi le Parquet dans un communiqué,rappelant qu'il conteste à la fois la condamnation pour homicide involontaire et la sentence de cinq ans de prison.

Il avait demandé la semaine dernière que l'affaire soit revue par la Cour suprême d'appel de Bloemfontein (centre),estimant la condamnation du sportif trop clémente,et même «choquante par sa légèreté».

Pistorius pourrait être remis en liberté au bout de dix mois

Oscar Pistorius,27 ans,a abattu son amie Reeva Steenkamp le 14 février 2013,de quatre balles de gros calibre tirées à travers la porte des toilettes de sa salle de bains.

Il dit l'avoir tuée par erreur,la prenant pour un cambrioleur.

Toute la question est de savoir si l'accusé,au moment de tirer,avait conscience qu'il pouvait donner la mort.

Si la réponse est «oui»,alors la juge aurait dû rendre un verdict pour meurtre,estime le Parquet.

Dans ses attendus,la juge a d'ailleurs estimé,note le ministère public,que Pistorius «savait que les toilettes étaient un espace réduit et qu'il n'y avait aucun moyen de s'échapper pour la personne derrière la porte»,semblant se contredire elle-même.

Thokozile Masipa a conclu que Pistorius n'était pas coupable de meurtre mais d'imprudence.

Le jeune homme a commencé à purger sa peine dans une aile médicalisée de la prison centrale de Pretoria.

Le Parquet a calculé qu'il pourrait être remis en liberté sous contrôle judiciaire au bout de dix mois.



















le parisien






_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Lun 10 Nov - 22:47:04

Procès Pistorius : «Je ne le crois pas»,écrit la mère de Reeva Steenkamp

«Tôt ou tard,il allait tuer quelqu'un».



June Steenkamp,la mère de Reeva Steenkamp,victime d'Oscar Pistorius,à la sortie du tribunal le 21 octobre 2014 à Pretoria (Afrique du Sud).

Voilà la pensée de June Steekamp à propos d'Oscar Pistorius,reconnu coupable d'homicide involontaire sur sa petite amie Reeva Steenkamp et condamné à cinq ans de prison ferme.

«L'histoire d'Oscar,je ne la crois pas»,affirme la mère de la victime dans un livre sorti lundi en Afrique du Sud.

Elle rejoint donc l'opinion du parquet de Pretoria,qui a décidé de faire appel de la condamnation.

Cet appel sera examiné le 9 décembre,a-t-on d'ailleurs également appris lundi matin.

La famille de Reeva Steekamp avait pourtant affirmé être «contente» de la décision de la juge Thokozile Masipa.

«Il n'y a pas de doute possible dans nos esprits»

June Steenkamp va cette fois beaucoup plus loin dans son livre intitulé «Reeva,l'histoire d'une mère».

Elle se dit ainsi convaincue que le champion paralympique sud-africain a tué sa fille après une violence dispute alors que leur relation allait bientôt prendre fin.

Dans sa version des faits,Oscar Pistorius a toujours affirmé avoir cru à la présence d'un cambrioleur qui s'était caché dans les toilettes de la salle de bain et que c'est par erreur qu'il a tué Reeva en tirant quatre balles à travers la porte,ce soir du 14 février 2013.

«Pas une seule de ses actions ne suggère qu'il voulait la protéger.

Ils se sont disputés,une dispute terrible,et elle s'est réfugiée aux toilettes avec son téléphone mlkjh et a fermé la porte.

Je pense qu'il a peut-être tiré une fois,et puis il a dû continuer et la tuer,parce qu'il n'aurait pas été capable de reconnaître publiquement ce qui est vraiment arrivé,qui il est vraiment»,avance June Steenkamp,68 ans.

«Il n'y a pas de doute possible dans nos esprits : elle avait décidé de quitter Oscar cette nuit-là,écrit même la mère de Reeva.

Je crois que leur relation touchait à sa fin.

Au fond de son coeur,elle ne pensait pas que celle-ci les rendait heureux».

«Je lui ai pardonné,je le dois»

Souvent décrit lors du procès comme quelqu'un d'accroc aux armes à feu,Oscar Pistorius «allait tuer quelqu'un»,«tôt ou tard»,selon June Steenkamp,qui parle de «malchance» pour sa fille décédée à l'âge de 29 ans.

Dans son ouvrage,June Steeknamp décrit aussi sa douleur de ne pas avoir été là pour sauver sa fille,les médicaments pris pour oublier ou encore l'accident vasculaire de son mari,Barry.

Elle confie également avoir pardonner à Oscar Pistorius mais souhaiterait le rencontre,au moins une fois,pour lui poser quelques questions.

«Je lui ai pardonné,je le dois,c'est ma religion.

Mais je ne peux pas oublier ce qu'il a fait...»,écrit-elle.

Enfin,June Steenkamp dénonce publiquement dans ce livre la justice de son pays.

«J'ai eu le sentiment que le système judiciaire me laissait tomber»,lâche-t-elle.

Pour June Steenkamp,la version des événements d'Oscar Pistorius est restée «vague évasive et louche».

«J'ai été tellement choquée qu'il reste là,debout,disant "non coupable" à toutes les accusations.

Comment a-t-il pu dire ça,alors que Reeva est morte et qu'il lui a tiré dessus ?»,conclut la mère de Reeva.




















le parisien


_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Mer 10 Déc - 15:26:28

Le procès Pistorius sera réexaminé en appel

A la demande du parquet,le procès d'Oscar Pistorius,condamné à cinq ans de prison pour avoir abattu sa petite amie sera réexaminé en appel



La juge Masipa a refusé l'appel du parquet concernant la sévérité de la peine,puis accepté l'appel concernant le verdict.

La juge Thokozile Masipa a accepté mercredi que les magistrats de la Cour suprême d'appel sud-africaine vérifient si elle a correctement appliqué la loi en condamnant l'athlète de 28 ans pour homicide involontaire,et non pour le meurtre de son amie mannequin,Reeva Steenkamp,abattue de quatre balles de gros calibre tirées à travers la porte des toilettes de sa salle de bains.

"Notre argument était qu'il aurait dû être reconnu coupable de meurtre,et ensuite condamné à une sentence minimum de quinze ans,et c'est ce que nous souhaitons",a commenté le porte-parole du parquet sud-africain Nathi Ncube,satisfait de la décision de la juge.

Toute la question est de savoir si l'athlète paralympique,sextuple médaillé d'or,n'avait aucune intention homicide,et a agi par maladresse et négligence.

Le parquet soutient qu'on ne peut pas prendre Pistorius pour argent comptant "seulement parce qu'il affirme" n'avoir eu l'intention de tuer personne.

Le verdict sera-t-il cassé ?

Cela crée un dangereux précédent pour la jurisprudence nationale dans un pays,qui plus est, affligé par une criminalité élevée.

"Le précédent créé par le tribunal met la barre très bas,c'en est choquant",a critiqué à l'audience mardi le procureur Gerrie Nel.

Dans un raisonnement en deux temps,entretenant une forme de suspense et de confusion,la juge Masipa a refusé l'appel du parquet concernant la sévérité de la peine,puis accepté l'appel concernant le verdict.

Mais dès lors que le verdict serait cassé,la peine pourrait être plus forte.

La procédure sud-africaine interdit de contester l'autorité de la chose jugée et le dossier ne peut pas être rejugé.

L'appel doit être uniquement motivé par une erreur d'interprétation de la loi.

"Nous ne pouvons faire aucun commentaire maintenant",a réagi à chaud Brian Weber,l'un des membres de l'équipe d'avocats qui défend Pistorius depuis le drame.




















sud ouest

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Lun 8 Juin - 17:27:07

Affaire Pistorius : le procès en appel aura lieu en novembre

Le procès en appel d'Oscar Pistorius,qui purge une peine de cinq ans de prison pour avoir abattu sa petite amie en 2013,aura lieu en novembre à la demande de l'accusation qui milite pour un verdict plus lourd.




Oscar Pistorius sur le banc des accusés le 21 octobre 2014,lors de son procès à Pretoria

«Aucune date précise n'a été fixée pour l'instant mais nous pouvons confirmer que l'appel aura lieu en novembre cette année»,indique la cour suprême d'appel d'Afrique du Sud.

Le procès ne peut être révisé que sur la base du droit, et non sur le fond.

La procédure sud-africaine interdit de contester l'autorité de la chose jugée et l'affaire elle-même ne peut pas être rejugée.

L'appel doit être uniquement motivé par une erreur d'interprétation de la loi.

Le dossier passera donc maintenant aux mains de plusieurs magistrats dont le travail prendra des mois au terme desquels ils pourront modifier le verdict.

Ils procéderont à quelques audiences publiques mais sans convocation de témoins.

La procédure sud-africaine s'apparente à la procédure de cassation du droit français.

L'athlète sud-africain Oscar Pistorius avait été condamné à cinq ans de prison pour avoir abattu son amie mannequin Reeva Steenkamp,29 ans,le jour de la Saint-Valentin 2013,en tirant quatre balles de gros calibre sur la porte de sa salle de bains où elle se trouvait.

L'athlète paralympique clame depuis le début l'avoir tuée par accident,la prenant pour un cambrioleur et en première instance,le tribunal a estimé n'avoir pas assez d'élément pour rejeter cette version,le condamnant pour «homicide involontaire».

Le parquet estime cependant que la loi a été mal interprétée et que Pistorius aurait dû être condamné pour «meurtre»,passible d'une peine bien plus lourde,dès lors qu'il a lui-même reconnu qu'il pensait qu'un être humain se dissimulait derrière la porte des toilettes qu'il a criblée de balles.

Toute la question est de savoir si l'athlète,sextuple médaillé d'or,avait conscience qu'il pouvait tuer quelqu'un.

Ou si,au contraire,la juge a eu raison en septembre 2014 de décider qu'il avait seulement fait preuve de «négligence».

Agé de 28 ans,l'athlète pourrait être libéré sous contrôle judiciaire dès le 21 août,sous réserve que l'administration pénitentiaire sud-africaine évalue son cas et donne son feu vert.

Il aurait alors purgé 10 mois de prison.

«Je ne pense pas que ce soit assez pour quelqu'un qui a causé la mort d'une autre personne»,a réagi en mai June Steenkamp,la mère de Reeva,dans le «Sunday Times».

Double amputé des pieds à la naissance,Pistorius est surnommé «Blade Runner» car il court sur des lames de carbone.

Aidé par un physique avantageux,il était devenu une icône du sport mondial avant le drame,prenant le départ aux Jeux Olympiques de Londres 2012 avec les valides malgré son handicap.






















le parisien


_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Lun 17 Aoû - 16:35:59

Affaire Pistorius : le parquet fait officiellement appel de la condamnation

Oscar Pistorius pourrait voir sa peine alourdie.




L'athlète paralympique Oscar Pistorius au tribunal à Pretoria,le 12 septembre 2014

Le champion paralympique sud-africain,condamné à 5 ans de prison pour homicide involontaire sur sa petite amie,Reeva Steenkamp,le 14 février 2013,a vu le parquet de Pretoria déposer formellement un appel de la condamnation ce lundi.

L'accusation estime que le juge a fait une erreur d'interprétation du droit : Oscar Pistorius aurait dû être condamné pour «meurtre».

En droit sud-africain,la procédure dite d'appel est plus proche de la Cour de cassation française que de l'appel proprement dit.

Le procès n'est pas révisé sur le fond,mais uniquement sur des bases juridiques.

Le verdict ne pourra donc être modifié que si les juges suprêmes estiment que la juge Thokozile Masipa a fait une erreur d'interprétation du droit.

Une décision purement législative

Le parquet avait déjà annoncé qu'il ferait appel,mais le procureur devait encore déposer ses arguments par écrit.

Ce qui a été fait ce lundi.

En réponse,les avocats de l'ex-champion ont jusqu'au 17 septembre pour remettre à leur tour leurs arguments écrits à la Cour suprême d'appel.

Celle-ci doit examiner l'appel en novembre prochain.

Si Oscar Pistorius est reconnu coupable de meurtre,il risquerait alors une peine allant jusqu'à 15 ans de prison ferme.

En attendant,le premier athlète handicapé à avoir participé aux Jeux olympiques (en 2012,à Londres) doit sortir de prison vendredi 21 août,après dix mois de détention,sous un régime de liberté conditionnelle.

La décision du tribunal de Pretoria,rendue le 21 octobre 2014 par la juge Thokosile Masipa,avait suscité énormément d'interrogations et de commentaires.

Oscar Pistorius a toujours nié avoir abattu sa compagne intentionnellement mais il avait admis avoir tiré quatre balles,à hauteur d'homme,sur la porte des toilettes en pensant qu'un «cambrioleur» y était retranché.

La juge avait alors été critiquée pour avoir retenu l'idée d'un «homicide involontaire»,alors que Pistorius était conscient qu'il pouvait tirer sur un être humain.

La thèse du parquet et de la famille de Reeva Steenkamp,selon laquelle l'athlète aurait abattu sa petite amie à l'issue d'une dispute,a en revanche été écartée par la juge,faute de preuves suffisantes.





















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Mer 19 Aoû - 20:10:42

Oscar Pistorius pourrait ne pas sortir de prison vendredi

L'ex-champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius pourrait ne pas être libéré vendredi,suite à une décision mercredi du ministère de la justice de faire rééxaminer sa libération conditionnelle par les services compétents,a-t-on appris dans un communiqué.




L'ex-champion paralympique,Oscar Pistorius,arrive à la haute cour de Pretoria,le 21 octobre 2014

«La décision de le libérer (à partir de vendredi) a été rendue prématurément le 5 juin 2015.

En conséquence,cette décision est suspendue jusqu'à ce que les services de libération conditionnelle statuent sur la question»,indique le communiqué du ministère de la Justice,sans préciser de date pour une nouvelle décision.

Mardi,le ministre de la Justice sud-africain Michael Masutha avait émis des doutes sur sa libération.

Condamné à cinq ans de prison ferme pour avoir tué son ex-petite amie Reeva Steenkamp Oscar Pistorius n'a pour l'instant purgé que les dix premiers mois de sa peine,soit le minimul légal.

Lundi,le parquet a fait appel de sa condamnation pour homicide involontaire,estimant que la juge de son procès aurait dû le condamner pour meurtre.

Pistorius risquerait alors une peine plus lourde d’au moins 15 ans de prison.


















20 minutes

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Mar 6 Oct - 16:24:13

La justice ordonne à Pistorius de suivre une psychothérapie pour "prendre conscience"

Refusant pour l'heure sa demande de libération anticipée,la commission d'appel chargée d'examiner la demande de libération anticipée de l'ancien sportif "a ordonné que le détenu suive une psychothérapie afin de prendre conscience des facteurs criminogènes du crime qu'il a commis".




Osar Pistorius arrive au tribunal de Pretoria,le 11 septembre 2014

La justice a ordonné au champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius,condamné pour avoir tué sa petite amie en 2013,de suivre une psychothérapie,selon un communiqué des services pénitentiaires mardi.

La commission d'appel chargée d'examiner la demande de libération anticipée de l'ancien sportif "a ordonné que le détenu suive une psychothérapie afin de prendre conscience des facteurs criminogènes du crime qu'il a commis",ont annoncé les services pénitentiaires.

"La psychothérapie doit être suivie même si le détenu" est libéré de façon anticipée,a ajouté la juge Lucy Mailula,qui préside la commission.

Lundi,la commission n'a pas répondu favorablement à la demande de libération anticipée d'Oscar Pistorius.

Elle a renvoyé le dossier à la commission des libérations anticipées,qui se réunira "en temps voulu",selon le communiqué des services pénitentiaires.

L'instruction avait permis de révéler deux autres incidents où l'athlète avait manié de façon irresponsable des armes à feu.

Lors d'une soirée en janvier 2013,il avait déchargé accidentellement le pistolet d'un ami dans un restaurant à Johannesburg.

A la suite d'une altercation avec la police,il avait tiré dans le toit d'une voiture décapotable,lors d'un incident plus ancien avec une autre petite amie.

Lors de son procès très médiatisé,Oscar Pistorius avait été déclaré sain d'esprit et pénalement responsable par des experts psychiatriques et psychologues.

Il a été condamné à cinq ans de prison pour la mort de sa petite amie abattue par balles dans sa maison en février 2013.

Il est incarcéré à Pretoria depuis le 21 octobre 2014.

Le parquet a fait appel de sa condamnation estimant que le champion aurait dû être condamné pour "meurtre" et non pour "homicide involontaire".

L'appel sera entendu le 3 novembre par la Cour suprême d'appel,qui peut modifier le verdict et condamner éventuellement l'ancien sportif à une peine plus lourde ou décider de renvoyer le procès en première instance.

Double amputé des pieds à 11 mois,Oscar Pistorius était devenu une icône du sport mondial avant le drame,prenant le départ aux jeux Olympiques de Londres 2012 avec les valides,malgré son handicap.



















tf1 news

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Jeu 15 Oct - 18:48:25

Afrique du Sud : Oscar Pistorius sera libéré de façon anticipée le 20 octobre

Nouveau rebondissement dans l'affaire Oscar Pistorius.




Condamné à cinq de prison il y a un an,Oscar Pistorius doit être jugé en appel,à la demande du ministère public,le 3 novembre

Le champion paralympique sud-africain,condamné à cinq ans de prison en octobre 2014 pour avoir tué par balles sa compagne la nuit de la Saint-Valentin en 2013,sera libéré de façon anticipée le mardi 20 octobre,ont annoncé ce jeudi les services pénitentiaires sud-africains.

La commission des libérations anticipées,qui se réunissait dans la journée à Pretoria,« a pris en compte tous les éléments,y compris le rapport sur le condamné,les directives de la commission d'appel et les indications de la famille de la victime»,selon la même source.

Procès en appel le 3 novembre

Pistorius était en théorie libérable depuis le 21 août,la loi sud-africaine permettant aux condamnés pour homicide involontaire de sortir après avoir purgé un sixième de leur peine.

La commission s'était déjà prononcée en juin pour la libération de Pistorius le 21 août,mais à la dernière minute le ministère de la Justice s'y était opposé,qualifiant la décision de «hâtive» et «prématurée».

De nouveau saisie ce jeudi,la commission a finalement maintenu sa décision.

Les conditions de la libération anticipée de Pistorius n'ont pas encore été dévoilées,mais l'ancien athlète devrait,selon toutes probabilités être confiné à son domicile plusieurs heures par jour et être soumis à des travaux d'intérêt général.

La saga judiciaire n'est pas encore terminée puisque le procès en appel,à la demande du ministère public,est fixé au 3 novembre.

Le champion olympique de 28 ans a toujours affirmé qu'il pensait tirer sur des cambrioleurs au moment d'ouvrir le feu à travers la porte des toilettes fermées à clef.



















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie   Mar 20 Oct - 20:40:22

Pistorius libéré et assigné à résidence chez son oncle à Pretoria

Le champion paralympique Oscar Pistorius,libéré de façon anticipée lundi soir,a passé sa première nuit hors de prison dans la maison de son oncle où il a été assigné à résidence,un an après sa condamnation à cinq ans de prison pour avoir tué sa compagne.


"La famille est heureuse qu'Oscar soit de retour à la maison,mais elle insiste sur le fait qu'Oscar continue de purger sa peine",a déclaré mardi le porte-parole de la famille Pistorius,Anneliese Burgess,devant une nuée de reporters postés devant la maison huppée d'Arnold Pistorius,l'oncle du sportif,à Pretoria.

Depuis que sa vie a basculé en 2013,la nuit de la Saint-Valentin,quand il a tué sa petite amie et top modèle Reeva Steenkamp,Oscar Pistorius peut compter sur le soutien indéfectible de son oncle,un homme d'affaires.

Sa mère est décédée et il entretient des relations difficiles avec son père.

"La condamnation d'Oscar n'a pas été réduite.

Il entre tout simplement dans la seconde phase de sa condamnation

Il continue à purger sa peine",a insisté Anneliese Burgess,assurant que le jeune homme de 28 ans "respectera scrupuleusement les conditions fixées par la commission des libérations anticipées".

L'ensemble de ces conditions n'a pas été entièrement rendu public.

Selon les services pénitentiaires,Oscar Pistorius devra notamment suivre une psychothérapie et n'aura pas le droit de manier des armes.

Ses conditions de libération pourraient aussi inclure l'obligation de rencontrer les parents de la victime,si ces derniers le souhaitent,selon la chaîne sud-africaine d'informations en continu eNCA.

L'îcone déchue du sport sud-africain a été libéré lundi soir,un an à deux jours près après avoir été condamné à cinq ans de prison pour l'homicide involontaire de sa compagne.

La loi sud-africaine permet en effet aux condamnés pour homicide involontaire de sortir après avoir purgé un sixième de leur peine.

Discrète sortie de prison

Oscar Pistorius devait être libéré mardi,mais il a quitté,à la surprise générale,la prison de Kgosi Mampuru II à Pretoria un jour plus tôt que prévu,lundi soir,lui permettant d'échapper à l'attention des médias.

Mardi,les rideaux de la maison d'Arnold Pistorius,protégée par un mur de briques de trois mètres de haut,étaient fermés.

Des dizaines de médias campaient devant la propriété protégée par deux gardes de sécurité.

"Comme vous,on s'attendait à ce qu'il soit libéré aujourd'hui (mardi),mais nous avons été informés que les détails de sa libération étaient décidés par le centre pénitentiaire" et "c'est la raison pour laquelle il a été libéré quelques heures plus tôt",a expliqué Anneliese Burgess.

De son côté,la famille de Reeva Steenkamp a affirmé que cette libération anticipée ne changeait rien.

"Cette libération,qu’elle ait eu lieu le mois dernier ou le mois prochain,ne fait aucune différence,dans la mesure où cela ne ramènera pas leur enfant",a déclaré à l'AFP l'avocat de la famille Steenkamp,Tania Koen.

"Ils s'étaient préparés" à cette libération anticipée.

Interrogée pour savoir si les parents de la jeune femme envisageaient de rencontrer Oscar Pistorius,elle a répondu: "Si quoi que ce soit se produit,ce devra être après la procédure d'appel.

Dans l'immédiat,ils se concentrent à panser leurs plaies".

Oscar Pistorius n'en a effectivement pas fini avec la justice.

Son procès en appel,à la demande du ministère public,débute le 3 novembre.

La Cour suprême d'appel peut modifier le verdict et condamner éventuellement Pistorius à une peine plus lourde ou décider de renvoyer le procès en première instance.

S'il est reconnu coupable de meurtre,il encourt au moins 15 ans de prison.

"Je voudrais que la procédure en appel permette de connaître toute la vérité.

C'est un vœu pieu,mais ce serait justice rendue",a déclaré à la BBC une cousine de Reeva Steenkamp,Kim Martin.

Pendant son procès fleuve retransmis en direct à la télévision,Oscar Pistorius a toujours plaidé la méprise: il pensait,a-t-il affirmé tirer sur un voleur,et non sur sa petite amie,à travers la porte des toilettes fermée à clé dans sa maison ultra sécurisée de Pretoria.

















la depeche

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie
» Oscar Pistorius
» Nous devrions avoir sof de Justice !!
» Justice pour Cecil le lion à crinière noire
» Jean Raspail « Aujourd’hui, “Le Camp des Saints” pourrait être poursuivi en justice pour 87 motifs »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: affaires judiciaires-
Sauter vers: