chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Ven 2 Nov - 15:10:19

Les familles des victimes de Merah veulent une enquête parlementaire

Des familles de victimes pointent de nouveau les "failles" des investigations menées sur Mohamed Merah en demandant une enquête parlementaire sur les dysfonctionnements des services de renseignement.

Elles veulent "connaître la vérité".

Plusieurs familles de victimes ont à nouveau pointé du doigt les "failles" des investigations menées sur Mohamed Merah en demandant une enquête parlementaire sur les dysfonctionnements des services de renseignement.

Depuis plusieurs mois,s'enchaînent les révélations sur les "ratés" des services de renseignements qui n'auraient pas perçu la dangerosité de Mohamed Merah avant qu'il ne passe à l'action et tue sept personnes en mars.

L'IGPN (police des polices) a elle-même mis en exergue des "défaillances objectives" des services de police.

Deux agents toulousains du renseignement affirment avoir envisagé dès juin 2011 la transmission au parquet du dossier sur Mohamed Merah,mais que leurs supérieurs de la DCRI n'auraient pas réagi à cette alerte, selon Libération.

Pourquoi n'y a-t-il pas eu intervention avant les tueries ?

"Nous voulons connaître la vérité",a déclaré Me Patrick Klugman,un des avocats des familles des victimes.

"On ne peut pas avoir d'un côté l'IGPN,avec le dossier de l'Intérieur,et d'un autre côté les juges avec un dossier judiciaire,c'est pourquoi nous demandons la création d'une enquête parlementaire car il n'y a que la représentation nationale qui peut effacer toutes ces barrières et confronter toutes les versions éparses".

Une autre avocate de familles de victimes,Me Samia Maktouf,et sa collègue Béatrice Dubreuil,ont elles aussi écrit aux parlementaires pour demander une enquête de la représentation nationale.

L'enquête demandée par les victimes au Parlement ne vise pas les mêmes faits que l'enquête des juges, qui recherchent d'éventuelles complicités,a indiqué Me Maktouf à l'AFP.

"Aucune information judiciaire n'est ouverte sur les manquements et les dysfonctionnements de la DCRI",a-t-elle souligné,en réponse aux arguments de M. Urvoas.

Pour les deux avocates,une enquête parlementaire devrait notamment répondre à la question de savoir pourquoi les autorités ne sont pas intervenues contre Merah avant les tueries alors qu'elles savaient qu'il présentait une menace.

Le ministre de l'Intérieur,Manuel Valls,a estimé dans un communiqué que la mise à jour complète de l'enchaînement des faits et de la responsabilité de leurs auteurs relève de la justice,qui bénéficie seule des pouvoirs d'investigations nécessaires".

Son prédécesseur Claude Guéant avait défendu l'attitude de la DDCRI: "Il est vrai que Merah a fait l'objet de beaucoup d'observations,ça veut dire que les services étaient sur ses traces,mais que jamais son comportement n'a révélé de dangerosité",avait-il déclaré dans la matinée.

















tf1 news

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Sam 3 Nov - 2:47:37

Affaire Merah : il faut retrouver les complices,exige le parachutiste rescapé

Loïc Liber,tétraplégique depuis que Mohamed Merah lui a tiré dessus,en a assez d'entendre parler d'erreurs durant l'enquête et demande à ce qu'on traduise en justice les complices du tueur de Montauban et Toulouse,a dit vendredi son avocate Laure Bergès-Kuntz.

Le 15 mars,Loïc Liber a reçu une balle qui lui a sectionné la moëlle épinière devant la caserne du 17e RGP de Montauban.

Deux autres parachutistes,Abel Chennouf et Mohamed Legouade,sont morts à ses côtés.

Après plusieurs semaines d'hospitalisation à Toulouse,il a été admis en mai dans un centre de réadaptation dans le sud de la France.

Depuis,le rescapé n'a de cesse d'exiger que l'enquête aille à son terme,sans polémique.

"Il y a une confusion qui est en train de s'installer dans le dossier Merah.

On a presque l'impression que les responsables sont les policiers,les agents de la DCRI.

La cause c'est le fondamentalisme islamiste.

Ce qui est essentiel pour Loïc Liber,c'est d'identifier au plus vite les complicités et les coupables,ce ne sont pas les dysfonctionnements qui ont grièvement blessé Loïc Liber",a déclaré son avocate Laure Bergès-Kuntz à l'AFP.

"Qu'il y ait des défaillances,on l'entend,on le déplore,et l'Etat doit en tirer les conclusions.

Mais nous avons hâte de savoir par exemple qui est le 3e homme qui a participé au vol du scooter",a-t-elle ajouté.

"Il faut laisser travailler les enquêteurs"

Me Bergès-Kuntz ne dédouane pas pour autant la justice dans l'affaire Merah et regrette que "le parquet de Montauban ait orienté l'enquête sur la piste de l'extrême droite: une approche moins dogmatique aurait pu empêcher le massacre de l'école juive".

Concernant la demande d'enquête parlementaire d'un avocat de familles de victimes et d'Europe Ecologie-Les Verts,l'avocate se montre perplexe,sans pour autant s'y opposer.

"Je vois mal comment cette commission d'enquête peut être ordonnée car les faits font déjà l'objet d'une procédure judiciaire,estime-t-elle.

Ne nous trompons pas de combat,c'est un combat contre le terrorisme et pas contre des dysfonctionnements dans l'enquête".

Jeudi déjà,Simon Cohen,avocat de deux familles de victimes juives de Mohamed Merah,se refusait à accabler la police,après les révélations de Libération sur d'éventuelles failles dans l'enquête des services de renseignement,avançant qu'il fallait laisser travailler les enquêteurs,"remonter les filières et retrouver toute forme de complicité".

L'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant s'est également prononcé vendredi sur la polémique concernant les services de l'Etat dans cette affaire.

Il estime qu'il "ne faudrait pas déstabiliser" la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI)

Mohamed Merah a assassiné trois parachutistes les 11 et 15 mars à Toulouse et Montauban,puis trois enfants et un père de famille dans une école juive, à Toulouse,le 19.

















tf1 news

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Ven 9 Nov - 16:56:38

Merah détestait trop la police pour être un indic,selon un de ses frères



Image tirée d'une vidéo diffusée par France 2 montrant Mohamed

Mohamed Merah avait "une profonde détestation" de la police et du "système dans son ensemble" pour être un agent de la DCRI,une thèse défendue encore jeudi par le père d'une de ses victimes,estime Abdelghani,un des frères du tueur au scooter,dans un livre à paraître le 14 novembre.

"Mohamed,je le précise,tous ceux qui l'ont côtoyé le savent,portait en lui une profonde détestation de la police et aimait montrer une défiance à l'égard de l'autorité",écrit Abdelghani Merah dans "Merah,mon frère ce terroriste" co-écrit avec le journaliste Mohamed Sifaoui.

Abdelghani raconte de l'intérieur l'embrigadement du tueur,avec la volonté de "rompre avec cette connivence malsaine qui pousse,y compris des membres de ma propre famille à se sentir beaucoup plus proches d'un criminel que de ses victimes".

"Mon frère,et je mets au défi tous ceux qui peuvent prouver le contraire,ne pouvait pas être au service d'une quelconque institution.

Il haïssait le système dans son ensemble et il a toujours défié l'ordre."

"Mohamed Merah était tout simplement devenu,après plusieurs années de délinquance,un islamiste fanatisé qui voulait lancer sa guerre contre l'Etat et contre ceux qu'il appelait les mécréants".

Toute autre explication serait fantaisiste et relève du fantasme",écrit Abdelghani.

Dans une interview au Point.fr,Albert Chennouf, père d'une victime du tueur,a encore défendu cette thèse: "Merah était protégé par la DCRI,qui comptait sur lui pour démanteler des réseaux islamistes",affirme le père du caporal Abel Chennouf.

Mais,déplore Abdelghani,la dérive sanglante de son cadet,issu d'une région d'Algérie sous contrôle islamiste dans les années 90,s'est réalisée avec la "connivence" de sa famille.

Il met en cause les parents,l'autre frère, Abdelkader,la soeur Souad,l'oncle Hamid et aussi son "idéologue" Olivier Corel,un Franco-Syrien "qui vit reclus en Ariège".

"J'enrage contre mes parents qui l'ont élevé dans la violence et l'intolérance,contre ma soeur Souad qui applaudissait à ses délires intégristes,contre mon frère Kader qui le confortait dans son délire sans jamais lui dire qu'il faisait fausse route.

Mais également contre mes oncles maternels et notamment contre Hamid" qui "n'ont eu de cesse de propager devant nous,depuis notre tendre enfance, la haine,la racisme et l'antisémitisme".

Abdelkader Merah est pour l'heure le seul mis en examen dans le dossier des tueries de Toulouse et Montauban.



















yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Ven 9 Nov - 23:46:31

La dérive de Merah liée à sa famille antisémite,selon son frère aîné

Le frère aîné de Mohamed Merah attribue à l'influence néfaste d'une famille antisémite la dérive sanglante du jeune jihadiste franco-algérien qui avait tué sept personnes en mars dans le Sud-Ouest de la France dont quatre dans une école juive de Toulouse.

Dans un livre intitulé "Mon frère ce terroriste", Abdelghani Merah dénonce "cette atmosphère détestable qui s'accommode de l'antisémitisme" dans laquelle a grandi Mohamed Merah.

Le jeune homme de 23 ans qui se revendiquait d'Al-Qaïda avait assassiné,entre le 11 et le 19 mars, trois militaires français à Toulouse et Montauban (Sud-Ouest) et trois enfants et un enseignant juifs à Toulouse.

Il a été tué par la police le 22 mars après un long siège de son appartement à Toulouse.

Originaires de la région de Médéa,une zone pauvre au sud d'Alger sous contrôle islamiste dans années 90,les époux Merah ont élevé leurs enfants dans le mensonge et dans une ambiance chaotique faite d'abandons,de déménagements,raconte Abdelghani Merah,dans ce livre à paraître le 14 novembre en France aux éditions Calman Levy.

Il y a aussi les coups portés par un père qui multiplie les épouses et sème des enfants,en vivant de contrebande entre la France et l'Algérie et de trafic de drogue,affirme-t-il.

En Algérie,où les enfants se rendaient tous les étés pour des vacances,"l'écrasante majorité de la famille paternelle était acquise aux thèses du FIS (Front Islamique du Salut) et étaient par ailleurs sympathisants des GIA (Groupes islamiques Armés)" qui avaient revendiqué les attentats commis en France en 1995 et 1996.

"Incultes" et "ignorants",les parents étaient devenus "perméables à des idées rétrogrades" portées alors par les islamistes algériens mais qu'ils ont emportées en France où ils se sont établis,d'abord en banlieue de Paris puis dans la région toulousaine où naîtra Mohamed en 1988.

Les parents divorcent,la famille se disloque,et ballottés de foyer en foyer,les enfants vont être happés par la délinquance puis,pour trois d'entre eux,séduits par les sirènes des l'intégrisme musulman après les attentats du 11 septembre 2001 perpétrés aux Etats-Unis.

Programmé pour être hors-la-loi

Dès lors,l'antisémitisme va devenir "culturel" et "la détestation des juifs" s'exprimera sans fard.

"Souad (une des soeurs) et Kader (un des frères) vouent une haine à ceux qu'ils qualifient de +mécréants et singulièrement à tous les juifs sans distinction",accuse leur aîné.

Lui-même,qui s'est mis en couple avec une jeune femme dont une partie de la famille a des origines juives, en sera victime.

"Kader me disait: "quitte ta sale juive", raconte-t-il dans un entretien à Libération où il dit avoir reçu en 2003 des coups de couteau de ce même frère.

L'auteur ne se fait "aucune illusion sur l'extrémisme de Kader et de Souad qui soutiennent les moudjahidine,vantent les actions des criminels et ne montrent pas un grand respect pour la vie humaine de ceux qu'ils appellent les mécréants et qu'il considèrent comme leurs ennemis".

Pour Abdelghani,Abdelkader,le seul mis en examen dans le dossier des tueries de Toulouse et Montauban,"devait connaître depuis longtemps les intentions jihadistes de Mohamed et probablement sa volonté de passer à l'acte sur le terrain français".

C'est donc logiquement qu'il balaie la thèse d'une manipulation de son jeune frère par la Direction centrale du renseignement intérieure (DCRI), avancée notamment par Albert Chennouf,père d'une victime du tueur.

"Mon frère,avant de sombrer dans le fanatisme,a vécu dans un environnement familial qui au mieux le prédestinait à la délinquance,au pire au terrorisme.

Il était d'une certaine manière programmé malgré lui et dès son jeune âge pour devenir un hors la loi.

Tout comme les autres membres de notre fratrie dont moi-même".

"Mohamed Merah était tout simplement devenu,après plusieurs années de délinquance,un islamiste fanatisé qui voulait lancer sa guerre contre l'Etat et contre ceux qu'il appelait les +mécréants.

Toute autre explication serait fantaisiste et relève du fantasme",écrit Abdelghani,"hanté" depuis le 21 mars par le visage des victimes de son frère.



















yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Sam 10 Nov - 21:35:45

Mohamed Merah. Son frère explique sa dérive dans un livre



Abdelghan Merah est sorti du silence,dans les colonnes de Libération

Abdelghani Merah,le frère de Mohamed raconte leur enfance dans un livre à paraître mercredi.

Pour lui,ses parents et son autre frère sont responsables de la radicalisation du septuple meurtrier en scooter.


Le jour de l'enterrement de Mohamed Merah,qui a tué sept personnes dont trois enfants juifs,en mars à Montauban et Toulouse,l'un de ses frères aînés, Abdelghani,a fait un serment.

« Je raconterai pourquoi tu es devenu ce tueur d'enfants.

J'expliquerai comment mes parents t'ont élevé dans une atmosphère de racisme et de haine avant que les salafistes ne te fassent baigner dans l'extrémisme religieux. »


Abdelghani Merah a tenu parole.

Il raconte l'histoire de sa famille dans un livre coécrit avec le journaliste Mohamed Sifaoui.

Père violent,frère salafiste

C'est un fait.

La vie des enfants Merah aura été rude.

Originaires de Médéa,une zone pauvre au sud d'Alger,les parents s'installent d'abord en banlieue parisienne,puis dans la région toulousaine.

Abdelghani en veut beaucoup à son père,homme violent,multipliant les épouses et semant les enfants.

Mais aussi dealer,ce qui lui vaudra une condamnation.

« Il me battait tellement que je suis devenu presque insensible aux coups.

Il frappait beaucoup Abdelkader aussi.

Mohamed moins,car il était trop petit »
, confie-t-il dans une interview à Libération.

Ses parents finiront par divorcer.

Sa mère ?

Elle ne trouve guère plus de grâce à ses yeux.

Après avoir placé Mohamed en foyer,elle « lui disait : « Tu restes la semaine,je viendrai te chercher ce week-end.»

Et le week-end,elle ne venait pas. »

Abdelghani Merah en veut aussi beaucoup à son frère Abdelkader,surnommé Kader,mis en examen et écroué pour « complicité d'assassinats »,ainsi qu'à sa soeur Souad.

Au fil des ans,ils sont devenus « des figures centrales du salafisme toulousain »,selon Abelghani qui vit avec une compagne dont une partie de la famille a des origines juives.

Kader travaillait Mohamed « au corps pour l'embrigader ».

Il « devait probablement connaître sa volonté de passer à l'acte ».

L'intéressé a toujours soutenu qu'il l'ignorait.

Pour Abdelghani,cet environnement familial explique,à lui seul,le fanatisme de son jeune frère.

Il réfute toute manipulation de Mohamed Merah par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI).




















ouest france

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Dim 11 Nov - 3:26:39

Filmée à son insu,Souad Merah crie sa fierté pour son frère (M6)

Souad Merah,soeur du tueur au scooter de Toulouse et Montauban,se dit "fière" de son frère Mohamed Merah "qui a combattu jusqu'au bout" et "sauté le pas",dans des images filmées à son insu,qui seront diffusées dans un documentaire dimanche soir sur M6.

Dans ce reportage pour "Enquête exclusive" que l'AFP a pu visionner,la soeur du tueur a été filmée par une caméra cachée.

Elle apparaît voilée,discutant à deux reprises avec son frère aîné,Abdelghani,dans un parc et une rue à Toulouse,après les sept meurtres.

Abdelghani Merah,qui publie mercredi un livre très dur sur sa famille,sert de fil conducteur au reportage.

La jeune femme,qui dit pourtant soupçonner qu'on l'enregistre,répète à plusieurs reprises être "fière" des actes meurtriers de Mohamed Merah.



















société

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Dim 11 Nov - 14:35:52



Affaire Mohamed Merah : l'hypothèse d'un troisième homme renforcée ?

L'hypothèse du "troisième homme", possible complice du vol du scooter utilisé par le tueur de Toulouse et Montauban est évoqué par le frère aîné des Merah dans un documentaire diffusé dimanche sur M6

Abdelghani Merah,frère aîné de Mohamed Merah, évoque dans un documentaire de M6 qui doit être diffusé dimanche soir,l'hypothèse du "troisième homme",possible complice du vol du scooter utilisé par le tueur de Toulouse et Montauban.

Interrogé dans ce sujet d'"Enquête exclusive", Abdelghani indique ne voir comme piste pour ce "troisième homme" qu'une connaissance,"quelqu'un des gens du voyage".

Son autre frère,Abdelkader,mis en examen pour complicité d'assassinat et croué,l'aurait "converti au salafisme",précise l'aîné de la fratrie,qui critique sévèrement sa famille dans un livre à paraître mercredi.

Lors de son audition,Abdelkader avait mis les enquêteurs sur la piste d'un troisième homme présent selon lui lors du vol du scooter des meurtres,avec lui et Mohamed Merah.

Mais il avait refusé de donner le nom de cet "ami d'enfance".

Les multiples traces d'ADN dans la voiture de location utilisée pour le vol, en cours d'analyse à Paris,n'ont pour l'heure pas permis de l'identifier,a indiqué une source proche du dossier.

Selon cette source,ce "troisième homme" n'apparaît pour l'instant dans le dossier qu'au moment du vol du scooter et de sa cache dans un garage.

La piste d'une fuite à l'étranger est envisagée,ajoute-t-on.

Pour Mohamed Sifaoui,auteur du documentaire,"l'homme a quitté Toulouse au lendemain des tueries".

Son film montre Abdelghani téléphonant à une femme présentée comme l'ancienne compagne de cet homme qui répond ne pas savoir "où il est".

Par ailleurs,Abdelghani Merah invoque à nouveau "l'histoire scandaleuse de la famille Merah" baignant dans "la haine et le racisme" pour expliquer la radicalisation de son frère: "Les salafistes n'ont fait que cueillir la fleur de cette haine."

Il dénonce le rôle d'Abdelkader qu'il surnomme "la tumeur" et qui "est pour beaucoup",dans la dérive meurtrière du benjamin de la fratrie dont,dit Abdelghani,il était proche contrairement à ce qu'il a affirmé au juge.

Lorsque Mohamed s'était retrouvé en prison, Abdelkader avait envoyé un message de réconfort à son "frérot".

Selon l'aîné des Merah,l'autre âme damnée de Mohamed serait un des chefs de la mouvance salafiste toulousaine,fils du deuxième mari de leur mère.

Cet homme,arrêté fin 2006 en Syrie alors qu'il voulait aller combattre en Irak,a été condamné en 2009: "C'était un binôme,il y avait une grande complicité" avec Mohamed, explique-t-il.

Faute d'élément concret apparu dans le dossier,il n'a pour l'heure pas été entendu dans l'enquête sur les tueries de Merah.



















sud ouest


_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Lun 12 Nov - 11:47:24

La soeur de Mohamed Merah se dit "fière de son frère"



Souad Merah,soeur du tueur au scooter

Souad Merah,soeur du tueur au scooter de Toulouse et Montauban,se dit "fière" de son frère Mohamed Merah "qui a combattu jusqu'au bout" et "sauté le pas",dans des images filmées à son insu,qui ont été diffusées dans un documentaire dimanche 11 novembre sur M6.

Dans ce reportage pour "Enquête exclusive",la soeur du tueur a été filmée par une caméra cachée.

Elle apparaît voilée,discutant à deux reprises avec son frère aîné,Abdelghani,dans un parc et une rue à Toulouse,après les sept meurtres.

Abdelghani Merah,qui publie mercredi un livre très dur sur sa famille,sert de fil conducteur au reportage.

















le nouvel observateur

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Lun 12 Nov - 17:31:50

Souad Merah: les familles des victimes demandent des poursuites

Les avocats des familles d'Iman Ibn Ziaten,Mohamed Legouad et Abel Chennouf,les militaires abattus par Mohamed Merah,ont demandé lundi que des poursuites soient engagées pour "témoignage mensonger" à l'encontre de Souad Merah,la soeur du tueur au scooter.

Filmée en caméra cachée dans un reportage diffusé dimanche soir par M6,alors qu'elle parle à son frère aîné,Abdelghani,Souad Merah évoque les voyages de Mohamed en 2010 et 2011,en reconnaissant avoir dit aux enquêteurs qu'il partait en Algérie alors qu'elle savait qu'il partait ves d'autres destinations.

"Il apparaît que Souad a délibérément menti aux enquêteurs sur les pays que ce dernier aurait visités",écrit Me Olivier Morice,nouvel avocat de la faille Legouad dans sa demande d'acte déposée lundi auprès du juge et consultée par l'AFP.

Les avocates des famille Ibn Ziaten et Chennouf,Me Samia Maktouf et Béatrice Dubreuil,ont annoncé le dépôt d'une demande similaire dans la journée.

Dans le reportage,Souad Merah,entièrement voilée, crie être "fière" de son frère Mohamed Merah "qui a combattu jusqu'au bout" et "sauté le pas".

"En dehors de légitimer les actes criminels de son frère",Souad Merah,interrogée en garde à vue après les meurtres,"a délibérément caché aux enquêteurs les différentes destinations de son frère Mohamed, alors qu'elle en avait connaissance",écrit Me Morice.

L'avocat demande la saisie de l'enregistement du reportage de M6 et l'audition de Souad Merah afin qu'elle s'explique sur ses déclarations".

En 2010 et 2011,Mohamed Merah s'était notamment rendu en Afghanistan,où il avait été interrogé par la police aghane puis l'armée américaine.

A l'été 2011 il s'était rendu plusieurs semaines au Pakistan.

Dans le reportage de M6,Souad Merah précise même avoir payé des billets d'avion à son fère.



















yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Lun 12 Nov - 17:53:48

Affaire Merah. Aliot demande l'expulsion de Souad,"fière de son frère"

Le Front national a réagi au quart de tour ce lundi après la diffusion la veille d'un reportage sur M6 : Souad Merah y affirme être "fière" de son frère Mohamed,l'auteur des tueries de Toulouse et Montauban.

Marine Le Pen voit dans ces propos "la partie émergée" d'un iceberg salafiste.

Son vice-président,Louis Aliot,va beaucoup plus loin : il réclame déchéance de la nationalité et expulsion.


Sur Canal +,Marine Le Pen a assuré que la soeur du tueur au scooter représentait la "partie émergée de l'iceberg".

Pour l'eurodéputée,en réalité,ce sont des milliers de Français ou d'étrangers sur le territoire français adeptes du salafisme qui considèrent que Mohamed Merah est un héros".

"Il suffit de demander aux policiers pour s'apercevoir que depuis l'affaire,toute une série d'agressions se sont effectuées en son nom et que se sont multipliées dans un certain nombre de quartiers des inscriptions sur les murs à sa gloire",a poursuivi l'ex-candidate à la présidentielle.

"La justice doit se saisir de la lutte contre l'islam radical"

Brice Hortefeux,ex-ministre UMP de l'Intérieur,a demandé une plainte officielle contre ces déclarations.

Une réaction qui "n'est pas au niveau du problème" pour la présidente du FN : il faut faire du "renseignement",même s'il n'a pas empêché les tueries de Toulouse et Montauban.

Il "faut une volonté politique derrière,il faut que la justice se saisisse de la lutte contre l'islam radical qui porte en lui,incontestablement,les gènes de ce type de haine,de violence et même de terrorisme".

Il faut encore,selon la présidente du parti d'extrême droite,"agir en amont sur l'immigration massive dans laquelle puise l'islam radical".

Aliot demande "une procédure de déchéance" avant "expulsion"

Plus tard dans la journée,Louis Aliot,vice-président du FN,a demandé "au gouvernement français de bien vouloir préciser si Mme Merah est titulaire de la nationalité française".

Si c'est le cas,il faut "étudier les conditions de son acquisition et engager une procédure de déchéance avant une expulsion dans son pays d'origine".

"La France ne saurait plus longtemps tolérer des individus qui nourrissent une telle haine et dont les paroles,au soutien d'actes criminels, constituent une atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation",ajoute l'élu du Languedoc-Roussillon.

"Je suis fière de mon frère"

Dimanche soir,M6 a diffusé un reportage dans lequel Abdelghani Merah,l'un des frères de Mohamed Merah, revient avec sa soeur,Souad,sur la religion et les tueries de Toulouse et Montauban.

Une conversation filmée en caméra cachée.

"Je suis fière de mon frère,il a combattu jusqu'au bout",affirme la jeune femme,qui précise qu'elle "pense du bien de Ben Laden",comme elle l'a "dit aux flics".

















le telegramme

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Mar 13 Nov - 3:09:31

Affaire Merah: enquête pour "apologie du terrorisme" sur sa soeur

Une enquête préliminaire pour "apologie du terrorisme" a été ouverte lundi par le parquet de Paris après des propos,condamnés par le ministre de l'Intérieur,de la soeur du tueur au scooter qui s'est dite "fière" de son frère Mohamed Merah.

Confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne,l'enquête devra "vérifier les conditions dans lesquelles ont été tenus" ces propos.

Filmée en caméra cachée,dans un reportage diffusé par M6 dimanche soir où elle apparaît entièrement voilée,la soeur du tueur,Souad Merah,qui dit soupçonner qu'on l'enregistre,répète être "fière" de Mohamed Merah qui a "combattu jusqu'au bout". Elle dit aussi "penser du bien de Ben Laden" et tient des propos antisémites.

Sur ces images,elle discute à deux reprises avec son frère aîné,Abdelghani,après les sept meurtres perpétrés par Mohamed Merah.

Abdelghani,qui accuse sa famille d'avoir influencé Mohamed dans sa dérive sanglante,a affirmé sur BFMTV avoir voulu "piéger" sa soeur avec un micro pour dénoncer l'antisémitisme de sa famille.

Pour que le délit d'apologie du terrorisme soit constitué,l'enquête devra déterminer si Souad Merah avait conscience de s'exprimer en public,a précisé une source judiciaire.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a considéré que "bien que tenues dans le cadre d'une conversation privée" les paroles de Souad Merah "ne peuvent qu'être perçues comme une apologie du terrorisme et de l'antisémitisme et une provocation à la haine religieuse et raciale".

"Les salafistes,ils agissent",a dit encore Souad Merah.

"Moi et AbdelKader,on soutient les salafistes, Mohamed a sauté le pas.

Je suis fière,fière,fière".

Abdelkader Merah,un des frères Merah,est pour l'heure le seul mis en examen dans l'enquête sur les tueries de Toulouse et Montauban,dans lesquelles ont été tués trois enfants et un père juifs,ainsi que trois militaires.

"mentors"

Les avocates des familles de deux des militaires tués,Mes Samia Maktouf et Béatrice Dubreuil,ont demandé des poursuites contre Souad Merah pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise d'acte terroriste par fourniture de moyens".

Dans le reportage,Souad Merah avait précisé avoir payé des billets d'avion pour l'étranger à son frère.

Les deux avocates ont aussi demandé,avec Me Olivier Morice,avocat de la famille du troisième militaire tué,que Souad Merah soit auditionnée et poursuivie pour "témoignage mensonger".

Toujours en caméra cachée,cette dernière avait reconnu avoir dit aux enquêteurs que Mohamed Merah se rendait en Algérie,alors qu'elle savait qu'il partait pour d'autres destinations.

Pour une source proche de l'enquête,cette demande ne serait toutefois pas recevable,Souad ayant été entendue,le 22 mars,sans avoir prêté serment.

Mes Maktouf et Dubreuil demandent les auditions d'Abdelghani Merah et de Zoulikha Aziri,la mère de famille.

Elles souhaitent aussi l'audition d'Olivier Corel, un converti de 65 ans,surnommé le "cheikh" qui aurait eu une influence sur la mouvance salafiste toulousaine,et de Sabri Essid,un membre de cette mouvance,fils du deuxième mari de Zoulikha Aziri.

Abdelghani les a désignés comme "mentors et éventuels complices" de Mohamed Merah,selon les avocates.

Le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNCVA) a aussi annoncé son intention d'engager des poursuites pour apologie du terrorisme et incitation à la haine raciale.

Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé a dénoncé les "propos ignobles" de la soeur du tueur au scooter,qui "salit la mémoire des victimes","glorifie la violence et le terrorisme". La première a réagir avait été Marine Le Pen (FN) pour laquelle l'affaire Merah est "la partie émergée" d'un iceberg salafiste.


















yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Invité ce matin sur RTL le frère aîné de Mohamed Merah se dit "menacé par sa famille"   Mar 13 Nov - 13:43:34



Abdelghani Merah,frère aîné de Mohamed Merah, assure dans un livre à paraître mercredi que son frère "est le fruit d’une éducation de haine et de racisme",et a affirmé mardi sur RTL qu’il était "menacé par sa famille".

Abdelghani Merah,qui n’a donné aucune précision sur ces menaces,a ajouté qu’il "n’a pas eu de contact avec sa famille" depuis les premières révélations sur son livre diffusées ce week-end et que "sa mère lui avait demandé d’arrêté de parler".

"Avec ma famille je ne partage que le nom",a-t-il ajouté.

Il avait dénoncé le rôle d’Abdelkader,qu’il surnomme "la tumeur" et qui "est pour beaucoup" selon lui dans la dérive meurtrière du benjamin de la fratrie.

Abdelkader Merah est pour l’heure le seul mis en examen dans l’enquête sur les tueries.


















le dauphine

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Mar 13 Nov - 16:42:59

Nouvelles condamnations des propos de la soeur de Mohamed Merah



Ls propos de Souad Merah qui s'est dite dimanche "fière" de son frère Mohamed,auteur de sept assassinats avant d'être tué le 22 mars à Toulouse,ont provoqué lundi de nouvelles condamnations,émanant notamment de responsables musulmans.

Filmée en caméra cachée dans un reportage diffusé dimanche soir par M6,Souad Merah,entièrement voilée,a dit qu'elle était "fière" de son frère Mohamed "qui a combattu jusqu'au bout" et "sauté le pas",tout en tenant des propos antisémites.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a condamné "fermement" mardi des propos "ignobles et choquants": il a appelé "au respect de la mémoire des victimes de ces tueries et des sentiments de leurs proches en évitant de dresser des tribunes médiatiques aux propos ignobles et choquants des adeptes de la haine et de la violence".

Le recteur de la Grande mosquée de Paris,Dalil Boubakeur,a fustigé ces "délires verbaux",ajoutant : "Nous sommes atterrés par la violence,la gravité et la dangerosité de ces propos incitant à la haine et nous regrettons la médiatisation de ces propos qui ne traduisent en rien le vrai islam, religion de paix".

Deux parents de victimes de Mohamed Merah ont dénoncé les propos "barbares" de Merah en demandant "à la justice d'aller plus loin sur les commanditaires" de cette série d'assassinats.

Albert Chennouf,le père du caporal Abel Chennouf, tué par Mohamed Merah,a dit qu'il "vit très mal les propos barbares" de Souad Merah,qui sont "une torture supplémentaire",et demandé à la justice "d'aller plus loin sur les commanditaires" des assassinats perpétrés par Mohamed Merah.

Il a par ailleurs rendu hommage à Abdelghani Merah, frère aîné de Mohamed Merah,qui critique sévèrement sa famille dans un livre à paraître mercredi.

Albert Chennouf a expliqué que le frère aîné de Mohamed Merah lui avait présenté ses excuses par lettre.



De son côté,la mère d'Iman Ibn Ziaten,le premier militaire tué par Mohamed Merah,a affirmé que "tous les membres de la famille Merah sont fautifs" et demandé "que la justice fasse son travail".

Une enquête préliminaire pour "apologie du terrorisme" a été ouverte lundi par le parquet de Paris après ces propos,condamnés par le ministre de l'Intérieur.

Le même jour,le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNCVA) avait annoncé son intention d'engager des poursuites pour apologie du terrorisme et incitation à la haine raciale tandis que le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé dénonçait les "propos ignobles" de la soeur du tueur au scooter,qui "salit la mémoire des victimes","glorifie la violence et le terrorisme".





















yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Mar 13 Nov - 20:29:56

Souad,soeur de Mohamed Merah,va porter plainte contre M6

Souad Merah va déposer plainte contre M6 pour atteinte à la vie privée,après la diffusion par la chaîne d'un documentaire,où elle est enregistrée à son insu et se dit "fière" de son frère Mohamed,a annoncé mardi son avocat.

"Les paroles ont été prononcées lors d'une conversation avec son frère de manière privée.

Ceux qui les diffusent sont punissables",a déclaré à l'AFP l'avocat toulousain Christian Etelin.



















yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
gigi 2604
moderateur


Féminin Nombre de messages : 3607
Age : 70
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Mar 13 Nov - 21:34:06

nous sommes en droit de nous demander ce que des gens aussi haineux de nous font dans notre pays ,mais que Souad, son frère et sa mère retournent chez eux puisqu'ils sont si malheureux avec nous .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Mar 13 Nov - 22:05:25

Gigi je ne comprend pas comment la soeur de Mohammed Merah puisse approuvé son acte horreur
je plains son frère Abdelghani Merah qui est arrivé à piégé les membres de sa famille,j'éspère qu'il lui arrivera rien et qu'il sera protégé

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
gigi 2604
moderateur


Féminin Nombre de messages : 3607
Age : 70
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Mar 13 Nov - 22:07:10

oui il a tout à craindre le pauvre avec de tels fanatiques

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Mer 14 Nov - 13:37:07

Quel est le vrai visage de Souad Merah ?

Le Point.fr a consulté son P-V d'audition.

Ses déclarations ne correspondent pas à ses propos virulents tenus en caméra cachée.




Mohamed Merah,auteur des tueries de Toulouse

Quel est le vrai visage de Souad Merah ?

La soeur de Mohamed Merah,qui a déclenché la polémique dans un reportage dimanche soir sur M6 en caméra cachée en affirmant qu'elle était "fière des crimes de son frère",avait pourtant tenu un tout autre discours dans son audition devant les policiers le 22 mars dernier.

S'agit-il d'un double langage ou d'une pure provocation envers son frère aîné Abdelghani qui l'a filmée à son insu lors d'une conversation avec elle.

"Je suis fière de mon frère,il s'est bien défendu, c'est ça que je dis.

Ouais,je suis fière,il a combattu jusqu'au bout, moi,j'ai dit ça aux flics",répond-elle à Abdelghani,qui visiblement la fait sortir de ses gonds.

Fanfaronnade ou haine ?

Haineuse devant son frère,mais modérée devant la police...

Le 22 mars dernier,Souad Merah fait en tout cas profil bas devant le policier de l'Office central pour la répression des violences aux personnes qui l'interroge.

Dans sa déposition,nulle trace de ce qu'elle prétend avoir tenu comme version au fonctionnaire.

Pensez-vous que votre frère (Mohamed) avait une vision plus radicale de l'islam ? interroge l'enquêteur.

Mon frère soutenait les moudjahidine,et à Toulouse, certaines personnes sont contre les moudjahidine...

Pour moi,les moudjahidine sont des gens qui combattent pour leur terre et leur religion.

Pour moi,les talibans ne sont pas des moudjahidine.

Mais votre frère avait-il la même vision du moudjahidine ? demande l'enquêteur.

Ça,je ne peux pas vous le dire,mais je pense qu'il pensait du bien de Ben Laden.

Face à la caméra cachée de M6 tenue par son frère aîné,qui est aujourd'hui en pleine promotion d'un livre sur son frère Mohamed,Souad Merah se vante pourtant du contraire.

Fanfaronnade malsaine ou véritable haine ?

Elle déclare avoir rétorqué au policier qui voulait avoir sa vision sur les moudjahidine : "J'ai dit que je pense du bien !

Je l'ai dit aux flics,tu penses que je vais mentir à toi ?

Je l'ai dit aux flics !

Il m'a posé clairement la question : Qu'est-ce que tu penses de Ben Laden ?

J'ai dit que je pense du bien de Ben Laden... et je l'ai dit aux flics."

Rebondissements

Souad Merah qui a provoqué par ses propos l'indignation des familles,aboutissant à l'ouverture d'une enquête préliminaire par le parquet de Paris pour "apologie du terrorisme",va plus loin encore.

Elle indique à son frère qu'elle a fait croire au policier que Mohamed Mérah s'était rendu en Algérie,alors qu'il était au Pakistan et en Afghanistan.

Pour donner le change,elle prétend avoir elle-même réglé la facture des billets d'avion.

Ce qui peut faire d'elle une complice.

À ce titre,Me Samia Makhouf,Béatrice Dubreuil et Olivier Morice,les avocats des familles des trois victimes militaires,exigent des poursuites pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

Ils estiment que l'achat de ces billets vers une destination où le futur auteur des sept assassinats a pu parfaire sa formation de djihadiste constituerait "une fourniture de moyens répréhensible".

De son côté,Souad Merah annonce qu'elle veut porter plainte contre M6 pour atteinte à sa vie privée après la diffusion du reportage sur la chaîne.

Joints par Le Point.fr,ni son avocat ni elle n'ont souhaité répondre sur le sujet.

Reste que juridiquement le délit s'annonce compliqué à prouver.

Pour que des poursuites soient engagées,il faut que les propos soient tenus publiquement.

Or,lors de son audition,le 22 mars,Souad Merah, qui,contrairement à sa mère,son frère Abdelkader et sa belle soeur,n'est pas entendue sous le régime de la garde à vue,déclare exactement le contraire sur les voyages à l'étranger du terroriste en scooter.

Elle précise en effet que Mohamed Merah lui a menti en affirmant avoir rejoint son père en Algérie alors que,répète-t-elle,elle sait qu'il était "en Afghanistan,au Pakistan et au Qatar".

Elle en précise même le mode de financement : la vente d'une BMW qu'il avait retapée.

Mais qui est vraiment Souad Merah ?

Abdelghani Merah à l'origine du piège tendu à sa soeur semble lui-même hésiter.

Lors de son entretien avec les policiers à la même époque,le grand frère traçait un portrait plutôt modéré de sa soeur.

"Souad est très religieuse.

Même si elle est très religieuse,elle ne m'a pas jugé concernant mon parcours de vie Abdelghani ne suit pas les principes de l'islam et nous avons toujours de bons rapports."

Une chose est sûre : ces derniers rebondissements dans l'affaire Merrah vont compliquer encore un peu plus l'instruction du juge antiterroriste Christophe Teissier...



















le point

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Mer 14 Nov - 22:56:33

Souad,la sœur de Mohamed Merah : salafiste jusqu'au bout des ongles



C'est après une nouvelle incarcération de son premier mari qu'elle aurait commencé de se radicaliser en 2001 selon les uns, après une dépression selon d'autres.

(COPIE D'ECRAN)


Souad,la grande sœur "fière" de son petit frère Mohamed Merah,est une enfant des cités grandie entre les cultures française et algérienne,qui a finalement embrassé l'islamisme radical des salafistes.

A 34 ans,cette mère de trois enfants vit désormais dans un appartement du quartier sensible de Bellefontaine à Toulouse d'où,même sous son voile noir,elle hésite à sortir depuis la diffusion du documentaire de M6 dans lequel elle dit sa proximité de vues avec Mohamed et le bien qu'elle pense de Ben Laden.

"Il pensait comme nous tous mais lui,il est passé à l'acte"

Elle se flatte d'être dans le camp des moudjahidine (ceux qui combattent au nom de l'islam).

Les policiers n'ignorent pas "qu'on soutient les moudjahidine,on ne se cache pas,ça c'est clair.

Mohamed,il est passé à l'acte parce qu'il a un tempérament.

Il pensait comme nous tous mais lui,il est passé à l'acte",dit dans le documentaire celle dont le visage rappelle immanquablement celui de son frère.

"Elle était parfois à la limite d'une vie de débauche"

Comme Mohamed,Souad ne semblait pas d'abord vouée à devenir celle qu'elle est aujourd'hui.

Née en 1978 en Algérie,deuxième de la fratrie,elle rejoint son père à Toulouse en 1981 avec sa mère et ses frères.

Enfant,elle est frappée comme sa sœur cadette Aïcha par leurs frères Abdelkader et Abdelghani.

Elle a 15 ans quand ses parents divorcent.

Pendant son adolescence dans la cité des Izards, rien ni personne ne l'empêchent d'adopter les tenues sexy,de sortir avec les garçons,de s'amuser en discothèque.

"Elle était parfois à la limite d'une vie de débauche",dit son frère aîné Abdelghani.

Elle a 21 ans quand naît son premier enfant.

Une grande sœur responsable

Élevée dans une famille bien connue de la justice, elle a fréquenté les prétoires des tribunaux et les parloirs des prisons.

C'est après une nouvelle incarcération de son premier mari qu'elle aurait commencé de se radicaliser en 2001 selon les uns,après une dépression selon d'autres.

Cette femme de caractère divorce du père de ses deux premiers enfants (9 et 3 ans aujourd'hui) car il ne la suit pas sur cette voie.

Ces mots ne montrent "que le côté noir de cette personne"

Pendant un temps,elle suit assidûment les cours de l'imam Abdelfattah Rahhaoui.

Ce religieux conservateur qui porte un projet de lycée musulman à Toulouse la décrit comme "une femme intelligente soucieuse d'apprendre sa religion,une mère attentionnée qui essaie de trouver sa place dans le pays dans lequel elle vit, préoccupée par l'éducation de ses enfants,et une grande sœur responsable".

L'imam se démarque de ses propos sur Mohamed Merah et Ben Laden.

Ces mots ne montrent "que le côté noir de cette personne",dit-il,"c'est une femme d'une grande humanité,qui ne supporte pas les injustices.

Elle est engagée pour la cause palestinienne et je suis d'accord avec beaucoup de ses engagements".

Elle applique dans sa vie les préceptes religieux dans toute leur rigueur.

"Les salafistes,pour moi,ils sont dans la vérité"

Elle se remarie avec un homme également engagé dans la mouvance salafiste.

Selon un expert,le mouvement qu'elle a rejoint défend une idéologie proche de celle des Takfiris, des sunnites extrémistes bien implantés en Égypte, légitimant l'assassinat de musulmans opposés à leurs thèses et soupçonnés d'attentats anti-chiites en Irak.

"Les musulmans que vous appelez les Takfiris ou les salafistes,pour moi,ils sont dans la vérité", l'entend-on dire dans le documentaire de M6.

Son frère Abdelghani,en qui elle dit n'avoir aucune confiance,voit en elle "une terroriste en puissance".

"C'est Mohamed qui a fait ça,seul"

Dans son livre sorti cette semaine,il affirme que Souad lui a dit qu'un jour elle commettrait "un attentat suicide" dans le métro toulousain.

Comme Mohamed et Abdelkader,Souad Merah s'est rendue en Égypte pour approfondir sa connaissance de l'Islam.

La police s'interroge sur leur financement et on ignore leur finalité.

Elle figure depuis 2010 sur la liste des islamistes radicaux recensés à Toulouse par les services de renseignement.

A-t-elle influencé Mohamed ?

Est-elle impliquée de près ou de loin dans les tueries ?


Elle a été entendue en flagrance par les policiers juste après les assassinats,mais elle n'est pas mise en cause à ce jour.

Dans les jours qui suivent,elle interpelle Abdelghani: "C'est Mohamed qui a fait ça,seul.

Arrête d'accuser Kader".

Abdelkader est seul écroué dans l'affaire pour complicité.
















midi libre

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
gigi 2604
moderateur


Féminin Nombre de messages : 3607
Age : 70
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Jeu 15 Nov - 12:05:01

pourquoi ,ces gens restent ici ??? pourquoi ,ne vont ils pas dans un pays comme l' Afganisthan ,peut être parce que là-bas ,ils seraient obligé de subvenir à leurs besoins et ceux de leurs enfants ,alors qu'ici ,la société qu'ils détestent tant subvient à tout çà .Que de haine !! Que va t'il se passer aux prochaines élections ? si cela continu comme çà le risque que le FN prenne la tête du pays va être très élevé et ces gens auront tout gagné ,ils pourrons vite rentrer dans leur pays ,c'est peut être ce qu'ils désirent inconsciemment ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Mar 20 Nov - 13:17:51

Souad Merah condamne les actes de son frère Mohamed



Capture d'écran de la vidéo de Souad Merah

Souad Merah,la sœur de Mohamed Merah sort du silence,mardi 20 novembre sur I-Télé.

"Ni Mohamed,ni Khader ni moi n'avons été élevés avec cette haine qu'Abdel Abdelghani,son frère prétend,on est pas du tout antisémite,on est pas du tout haineux de qui que ce soit ou de quoi que ce soit",déclare-t-elle le visage voilé,pour protéger son anonymat et préserver sa famille.

"Tout ce qu'on raconte sur nous c'est faux,et aujourd'hui,moi,si je me retrouve accusée de toutes ces choses,c'est pas voulu,j'ai jamais voulu ça.

On m'a fait dire ces paroles à travers un montage, on m'a piégée,on m'a provoquée,se justifie-t-elle.

C'est mon frère,il a beau avoir fait ce qu'il a fait,ça reste mon frère,ma chair et mon sang.

Je condamne ses actes,je ne suis pas d'accord avec ce qu'il a fait,je suis une mère et je peux comprendre la douleur que les mères ont ressenti."

Sur I-Télé,Abdel Chenouf,le père d'un des militaires assassinés par Mohamed Merah,estime que Souad Merah aurait dû faire son mea culpa dès le départ et estime qu'elle a fait beaucoup plus qu'aider son frère.

POLÉMIQUE APRÈS LES PROPOS DIFFUSÉS SUR M6

Souad Merah a décidé de déposer plainte contre M6 pour atteinte à la vie privée après la diffusion par la chaîne d'un documentaire où elle était enregistrée à son insu.

Lors de cette conversation,Souad Merah a reconnu avoir menti aux enquêteurs sur les voyages de l'auteur des tueries de Toulouse et Montauban,qui ont fait sept morts.

"Je suis fière de mon frère,il a combattu jusqu'au bout.

Je pense du bien de Ben Laden,je l'ai dit aux flics,je peux te le dire à toi",disait-elle à son frère aîné Abdelghani,protagoniste du documentaire de M6 qui critique la dérive islamique d'une partie de sa famille.

Me Christian Etelin,son avocat,a reproché à M6 d'avoir piégé la jeune femme avec la complicité de son frère ainé.

Comme Souad Merah s'exprimait "dans l'intimité de la sphère privée",le reproche d'apologie du terrorisme contre sa cliente ne tient pas la route, a martelé l'avocat toulousain,qui défendait les intérêts de Mohamed Merah,avant sa mort.

CONDAMNATION ET ENQUÊTE PRÉLIMINAIRE

"Le comble du comble,c'est qu'on veuille la poursuivre pour des propos tenus dans l'intimité.

Son frère l'a provoquée pour qu'elle tienne des propos absurdes.

Le délit n'existe pas.

L'apologie,c'est de tenir des propos en public avec la volonté de les rendre publics,a dit Me Etelin.

Dans une démocratie,on ne punit pas les paroles privées."

La chaîne a reconnu que Souad Merah avait été filmée en caméra cachée lors d'une conversation privée avec Abdelghani,l'aîné de la fratrie.

Une enquête préliminaire pour "apologie du terrorisme" a été ouverte le 12 novembre par le parquet de Paris après ces propos.

Le ministre de l'intérieur,Manuel Valls,avait condamné les propos de la jeune femme "avec la plus grande fermeté".

"Bien que tenues dans le cadre d'une conversation privée,ces paroles ne peuvent qu'être perçues comme une apologie du terrorisme et de l'antisémitisme et une provocation à la haine religieuse et raciale", écrivait-il dans un communiqué.

















m societe

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Mer 21 Nov - 13:05:44

Affaire Merah : vers la création d'une commission d'enquête parlementaire

Après l'accord de la garde des Sceaux Christiane Taubira,plus rien ne s'oppose à une enquête parlementaire sur le fonctionnement des services de renseignements.



Photo non datée de Mohamed Merah

C'est un pied de nez à Jean-Jacques Urvoas,le président de la commission des Lois,et donc au ministre de l'Intérieur Manuel Valls.

Selon nos informations,saisie conformément à la Constitution,la chancellerie s'est assurée qu'aucune procédure judiciaire n'était en cours sur les dysfonctionnements des services de renseignements dans le cadre de l'affaire Merah.

La voie est désormais ouverte à la création d'une commission d'enquête parlementaire sur le fonctionnement des services français dans le suivi et la surveillance des mouvements radicaux armés et,notamment,des filières djihadistes existant sur le territoire français.

Cette commission sur les dysfonctionnements des services de renseignements lors de l'affaire Merah est réclamée par les députés d'Europe Écologie-Les Verts contre la volonté du groupe PS.

Jean-Jacques Urvoas,le président PS de la commission des Lois au Palais-Bourbon,a tenté,en vain,de rattraper le coup en défendant "une mission d'information" sur les services de renseignements.

Mais,selon nos informations,Bruno Le Roux,le président du groupe PS,s'y est finalement opposé, mardi en fin d'après-midi.

"Je ne m'explique pas la frilosité des socialistes sur cette question",s'indigne un parlementaire d'EELV. Pour contourner le refus des députés PS d'une telle commission,les parlementaires écologistes vont utiliser leur droit de tirage.

En clair,la possibilité donnée à chaque groupe parlementaire,depuis la réforme Sarkozy de 2009,de passer en force une fois par session.

Seule une majorité des trois cinquièmes pourrait in fine s'opposer à la création de cette commission d'enquête parlementaire.

Une alliance avec les radicaux de gauche

Dans l'exposé des motifs de la création de cette commission,les parlementaires EELV font valoir que "l'émotion créée par les assassinats de Montauban et de Toulouse a été ravivée récemment par des informations selon lesquelles le meurtrier était connu des services du renseignement français, et que des manquements dans le suivi de sa surveillance lui avaient laissé la liberté suffisante pour planifier et perpétrer ses actes criminels".

Et les députés EELV d'enfoncer le clou : "S'ajoutant à toutes les révélations qui s'accumulent depuis quatre ans sur le fonctionnement de la DCRI,ces drames viennent remettre en question l'efficacité des renseignements français aujourd'hui."

Le groupe EELV devra attendre l'ouverture de la prochaine session,au mois de juillet prochain,pour pouvoir de nouveau utiliser son droit de tirage.

Pour constituer cette commission d'enquête,les parlementaires EELV devraient s'associer au groupe des radicaux de gauche.

"L'objectif de notre demande est double : savoir sur qui porter la responsabilité des défaillances de la DCRI dans les drames de Toulouse et évaluer les dangers qu'a pu engendrer la réunification des services de renseignements (RG-DST)",explique le député vert Noël Mamère.

Mercredi,une conférence de presse est prévue à 11 heures dans le bureau n° 1 de l'Assemblée nationale avec les avocats des familles des victimes du drame de Toulouse afin de réfléchir sur les dysfonctionnements de la DCRI.

















le point

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Mar 27 Nov - 14:53:43

Les militaires tués par Merah déclarés 'morts pour le service de la Nation'



Jean-Yves Le Drian

"Mort pour le service de la Nation" : telle sera la nouvelle mention qui permettra d'honorer la mémoire de ceux qui sont tombés en mission en France pour le pays,militaires,policiers,ou autres agents travaillant pour l'Etat.

L'annonce en a été faite par le ministre de la défense,Jean-Yves Le Drian,mardi 27 novembre,à la famille d'Abel Chennouf,un des trois militaires assassinés par le terroriste islamiste Mohamed Merah à Toulouse et Montauban en mars.

Le ministre doit aussi l'annoncer de vive voix d'ici jeudi aux familles de Mohamed Legouad et Imad Ibn Ziaten,qu'il va recevoir dans ses bureaux du ministère rue Saint-Dominique,à Paris.

Cette création d'une nouvelle récompense morale s'ajoute à celle attribuée au "Mort pour la France" créée en 1916 pour les faits de guerre (elle a été attribuée à 1,3 million de poilus),et au "Mort en déportation" dont les contours ont été redéfinis par la loi en 1985.

Elle se traduit par une inscription à l'état civil, mais aussi par la possibilité de voir figurer le nom du défunt sur les monuments aux morts municipaux.

Le ministre ne pouvait accorder la mention de "Mort pour la France" aux victimes du tueur sans,de facto,accorder un statut au meurtrier,fait-on valoir dans l'entourage du ministre.

AVANCEMENT À TITRE POSTHUME

Devant la demande des familles,qui s'estimaient maltraitées par l'institution depuis le drame,la défense a dû innover.

Par ailleurs,le ministre a annoncé aux familles des victimes de Merah que leurs enfants seraient pupilles de la Nation.

La protection juridique,qui permet de faire face aux frais de justice,leur sera accordée à titre exceptionnel.

Enfin,l'avancement des militaires est accordé à titre posthume.

Les familles des soldats assassinés par Merah avaient eu le sentiment d'être les oubliées de l'affaire.

Les proches de M. Ibn Ziaten,le premier soldat piégé par Merah après avoir publié une annonce sur le Net pour vendre sa moto,avaient ainsi mal vécu d'avoir à subir dans un premier temps une enquête de police orientée vers des faits délictueux,comme si leur fils était un délinquant.

Le ministre de la défense au moment des faits, Gérard Longuet,ne les avait pas reçus.

Le malentendu a perduré après l'alternance politique,à l'occasion d'un rendez-vous manqué du nouveau ministre Le Drian avec la famille Legouad, en juillet.

La conseillère sociale du cabinet du ministre,qui avait géré le dossier,a été remerciée à la rentrée.

La demande de reconnaissance des familles a été à la hauteur de ce que signifiait l'engagement de leur enfant dans l'armée.

"C'était un soldat et je suis fière de lui,avait témoigné Latifa Ibn Ziaten,la mère du militaire tué,le 19 septembre,devant le chef de l'Etat François Hollande,à l'occasion de la cérémonie annuelle organisée par les associations à la mémoire des victimes du terrorisme,à Paris.

Je suis venue du Maroc à l'âge de 18 ans.

J'ai fait cinq enfants en France,je les ai éduqués, je les ai élevés au nom de la République laïque.

Et aujourd'hui voilà ce qui m'arrive,ce qui arrive à mon fils.

C'est inacceptable,je ne peux pas laisser une autre mère souffrir comme moi."














m societe

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Mar 4 Déc - 13:21:53

Affaire Merah: 2 arrestations dans le cadre des complicités du tueur au scooter

Deux personnes ont été arrêtées mardi matin,l'une à Albi,l'autre à Toulouse,dans le cadre de l'enquête sur les complicités dont aurait pu bénéficier Mohamed Merah,le tueur au scooter de Toulouse,a-t-on appris de source policière.

Un homme,qui fait partie de la communauté des gens du voyage,a été arrêté à Albi tandis que son ex-compagne était interpellée à Toulouse.

Ils sont "susceptibles d'avoir apporté une aide à Merah dans la commission des faits",a précisé cette source.

Le "tueur au scooter" Mohamed Merah a tué trois enfants et un enseignant le 19 mars dans une école juive de Toulouse,ainsi que trois militaires dans cette même ville et à Montauban.

Interrogé par M6,Abdelghani Merah,frère aîné de Mohamed Merah,avait évoqué l'hypothèse d'un "troisième homme", possible complice du vol du scooter,estimant qu'il s'agissait d'une connaissance,"quelqu'un des gens du voyage".















yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse   Mer 5 Déc - 13:44:28

Complicités de Merah: le gitan en garde à vue nie être le "troisième homme"

Le gitan converti à l'islam actuellement gardé à vue à Toulouse nie être le "troisième homme" présent avec Mohamed Merah et le frère de celui-ci au moment du vol du scooter qui a servi aux tueries de Toulouse et Montauban,a dit son avocat,Me Pierre Alfort, mercredi.

"Je lui ai posé la question.

Bien évidemment,il m'a indiqué qu'il n'était pas présent",a-t-il dit après un premier entretien avec son client.

"Absolument",a-t-il répondu à l'AFP qui lui demandait si son client niait donc être le "troisième homme".

Sa garde à vue et celle de son ex-compagne interpellée en même temps,qui peut aller jusqu'à 96 heures,a été prolongée.

Tous deux âgés de 38 ans et interpellés mardi matin à Albi et Toulouse,sont interrogés depuis lors à l'hôtel de police de Toulouse.

Depuis le début,les enquêteurs s'emploient à savoir si Mohamed Merah a agi seul ou s'il a eu des complices.

Ils cherchent à savoir comment l'assassin,aux maigres revenus officiels,se finançait ou comment il s'est procuré son arsenal.

Depuis le début aussi il est question d'un "troisième homme".

Celui-ci aurait été présent dans la même voiture que Mohamed Merah et son frère Abdelkader au moment du vol du scooter qui a servi pour commettre les crimes.

Mohamed Merah,ancien petit délinquant radicalisé des quartiers populaires de Toulouse,a assassiné froidement trois parachutistes,puis trois enfants et un enseignant juif entre le 11 et le 19 mars à Toulouse et à Montauban au nom du jihad.

Il est tombé sous les balles du Raid le 22 mars.


















yahoo actualites

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mohammed Merah le tueur au scooter de Toulouse
» Tuerie de Toulouse : le suspect s’appellerait Mohammed Merah et serait d’origine Algérienne
» Sur La Piste du Tueur de l'Essonne ...
» la poussette scooter !
» Je veux un scooter !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: affaires judiciaires-
Sauter vers: