chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Robert Francis Kennedy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mimi
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 44590
Age : 52
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Robert Francis Kennedy   Mar 1 Mai - 16:48:56



Robert Kennedy

Robert Francis Kennedy,né le 20 novembre 1925 à Boston et mort assassiné le 6 juin 1968 à Los Angeles,est un homme politique américain,ministre, candidat à la présidence.

Surnommé Bob ou Bobby,il est le frère du président des États-Unis John F. Kennedy.

Bob Kennedy est notamment ministre de la Justice de 1961 à 1963,puis sénateur de l'État de New York de 1964 à sa mort.

En 1968,il se lance dans la course à la Maison Blanche.

Alors favori pour être investi par le Parti démocrate,il est assassiné le soir de sa victoire à la primaire de Californie le 5 juin 1968.

Son meurtrier est considéré comme étant Sirhan Sirhan bien que de très nombreuses incohérences dans l'enquête1 rendent la version officielle de sa mort,comme celle de son frère John F.

Kennedy,sujette à de très vives controverses.

Biographie

Robert F. Kennedy,fils de Joseph Patrick Kennedy, est issu d’une famille catholique irlandaise installée à Brookline dans le Massachusetts.

Les Kennedy sont une famille influente dans les affaires et qui sera très présente en politique parmi ses huit frères et sœurs,il y a eu un président,John F. Kennedy,et trois sénateurs,John F.,Robert F. et Edward M. Kennedy.

À 17 ans,Bobby s’enrôle dans l’US Navy,où il sert plusieurs années.

Il intègre les universités de Bates College et de Harvard entre 1946 et 1948,d'où il sort diplômé en sciences-politiques puis de 1948 à 1951 la faculté de droit de l'Université de Virginie où il passe un diplôme d'avocat.

Carrière politique

Au début des années 50,Robert Kennedy travaille comme conseiller juridique pour différentes commissions d'enquête du Sénat de Washington, notamment pour le Sénateur Joseph McCarthy et pour la commission anti-mafia,où il affronte celui qui deviendra son plus implacable ennemi,Jimmy Hoffa, président du syndicat des camionneurs.

Robert Kennedy est alors très marqué à droite.

Avec son frère

Lorsque son frère John F. Kennedy mène campagne pour devenir sénateur,Robert Kennedy l’épaule.

À 35 ans,Bob Kennedy passe au premier plan lorsque John,élu président des États-Unis,prend ses fonctions en 1961 et le nomme Attorney General (ministre de la Justice).

Il mène alors une grande lutte contre le crime organisé et la pègre,notamment contre Jimmy Hoffa, Sam Giancana,Santos Trafficante Jr. et Carlos Marcello.

Bobby (c'est son surnom) est le plus proche conseiller de son frère.

Il joue ainsi un rôle fondamental dans la résolution pacifique de la crise des missiles de Cuba.

Il est chargé par son frère de piloter la crise,au premier rang,et établit un contact avec l'ambassadeur soviétique Anatoli Dobrynine par l'intermédiaire d'un journaliste et du « résident » local du KGB,il élabore avec l'ambassadeur le compromis permettant à l'URSS de retirer ses missiles de Cuba sans perdre la face.

C’est également lui qui presse son frère de s’engager activement en faveur des droits civiques durant l’été 1963,peu avant que ce dernier ne soit assassiné.

Après l’assassinat de son frère

Après l’assassinat de John F. Kennedy,le 22 novembre 1963,Bob remet rapidement sa démission au nouveau président Lyndon Johnson,avec lequel il ne s’entend pas.

Il passe alors par une longue période de doute et de remise en question.

Profondément changé par la mort de son frère,il glisse sur la gauche du spectre politique et s’engage fermement du côté des pauvres,des laissés-pour-compte et contre la peine de mort.

Son action le conduit aux quatre coins des États-Unis,mais aussi dans les pays du tiers monde.

En 1964,il décide de briguer le poste de sénateur de l’État de New York,auquel il est élu.

Sénateur de New York

Neuf mois après l'assassinat du Président John F. Kennedy,Robert Kennedy quitte le Cabinet présidentiel pour poser sa candidature à un siège dans le Sénat américain,représentant New York.

Son adversaire dans la course des élections sénatoriales de 1964 était le titulaire républicain Kenneth Keating.

Kennedy est apparu victorieux dans l'élection de novembre,en partie grâce à l'aide du président Johnson.

En 1965,Robert Kennedy est devenu la première personne a atteindre le sommet du Mont Kennedy.

À l'époque,c'était la montagne la plus haute au Canada qui n'avait pas encore été montée.

Il a été nommé en l'honneur de son frère John Kennedy après son assassinat.

En juin 1966,Kennedy visite l'Afrique du Sud gouvernée par l'apartheid accompagnée par sa femme, Ethel Kennedy.

À l'Université de Cape Town,il prononce un discours dont une partie apparaît sur son mémorial au Cimetière national Arlington.

("Chaque fois un homme se lève pour un idéal,ou agit pour améliorer le lot d'entre d'autres,ou invente contre l'injustice,il envoie en avant une ondulation minuscule d'espoir ....").

La course présidentielle

Le président Lyndon Johnson,affaibli par la guerre du Viêt Nam,annonce en mars 1968 qu’il ne se représentera pas.

Robert F. Kennedy décide de se présenter aux primaires du Parti démocrate afin de devenir le candidat à la présidence des États-Unis.

Bob Kennedy est donc en course face au vice-président Hubert Humphrey,mais aussi face à Eugene McCarthy et George McGovern.

Il fait partie des candidats qui dénoncent publiquement la guerre du Viêt Nam et soutiennent la lutte en faveur des droits civiques,la justice sociale et l’égalité.

Le jour de l’assassinat de Martin Luther King,le 4 avril 1968,il est ainsi dans un ghetto noir,où il fait un discours qui apaise les ardeurs et n’est probablement pas étranger à l’absence d’émeutes.

Il remporte les élections primaires de Californie, ce qui le ramène en position de grand favori dans la course à la nomination par son parti.

L’assassinat

Le soir même de sa victoire aux primaires démocrates de Californie,le 5 juin 1968,il est la cible de plusieurs coups de revolver de la part d'un Palestinien,Sirhan Sirhan aux motivations incertaines.

Il meurt le lendemain à l’hôpital.

Bobby venait de terminer son discours et quittait la salle de réception par les cuisines de l'hôtel Ambassador lorsque Sirhan est arrivé et a tiré plusieurs balles en direction du sénateur Kennedy : l’une l’a blessé à l’épaule,une autre à la tête et toutes les autres ont soit blessé des gens dans la foule,soit se sont logées dans les murs et les encadrements de portes.

Son assassinat,tout comme celui de son frère,reste sujet de controverses.

La principale hypothèse est que selon la plupart des témoins,Sirhan Sirhan aurait tiré sur Robert Kennedy de face et à une distance estimée à 1 à 1,5 mètre,alors que le médecin légiste estimait que la balle mortelle aurait été tirée dans la nuque de Kennedy,de derrière et à quelques centimètres,ce qui semble indiquer la présence d’au moins un second tireur,et donc complot.

Il est notamment question d'un policier qui se trouvait juste derrière Robert Kennedy au moment du meurtre et était donc idéalement placé pour porter le coup fatal.

Tout ceci est basé sur le témoignage de plusieurs personnes présentes à ce moment-là.

Les seules photos de l'événement,prises par un photographe de presse,ont en effet été confisquées par la police et officiellement détruites.

Il est aussi connu que Robert Kennedy enquêtait sur les circonstances de l'assassinat de son frère dans les mois qui précédèrent son propre assassinat.

Sirhan Sirhan a déclaré qu’il avait tué Robert Kennedy parce qu’il avait apporté son soutien à Israël dans la guerre des Six Jours en juin 1967.

Un million d'Américains s'est rassemblé sur le passage de la dépouille de Robert Kennedy, transportée de New York à Washington D.C. en train.

Son frère Ted Kennedy,devenu par la force des choses patriarche de la famille après la mort successive de ses trois frères aînés et l'invalidité de son père,prononça un éloge funèbre considéré comme très émouvant : « Mon frère n'a pas besoin d'être idéalisé,ou grandi dans la mort au delà de ce qu'il était dans la vie,il doit être reconnu simplement comme un homme aussi bon et honnête,qui a vu le mal et essayait de l'enrayer,a vu la souffrance et a essayé de la guérir,a vu la guerre et a essayé de l'arrêter. »


_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 44590
Age : 52
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Robert Francis Kennedy   Mar 1 Mai - 16:52:25

"Bobby" Kennedy a-t-il été assassiné par deux tireurs ?

Nina Rhodes-Hughes,présente le jour de la mort de celui qui venait tout juste de remporter la primaire démocrate en juin 1968,a affirmé qu'il y avait "deux tireurs" ce soir-là.

"Il faut le retrouver",a déclaré la femme de 68 ans sur CNN lundi.




Robert Kennedy

Il n'avait pour le moment été fait état que d'un seul tireur.

Mais selon un témoin,ils étaient deux.

Nina Rhodes-Hughes,qui se trouvait à quelques mètres de Robert Kennedy,en juin 1968,lorsque les coups de feu ont été tirés,a assuré "qu'il y avait un autre tireur à sa droite".

Le candidat démocrate,surnommé "Bobby",venait tout juste de remporter la primaire démocrate en vue de l'élection présidentielle à venir.

"Il y avait deux tireurs,cela doit être dît",a-t-elle déclaré lundi sur CNN.

"Il faut retrouver ce deuxième tireur,parce qu'il est certain qu'ils étaient deux",a expliqué la femme de 68 ans.

Des déclarations qui pourraient servir la défense de l'assassin présumé.

Condamné en 1972 à la prison à vie,Sirhan Sirhan a été présenté jusqu'à présent comme le seul et unique tireur.

Il est en attente d'un jugement en appel concernant sa peine.

Ses avocats demandent soit sa libération,soit un nouveau procès.

Au cours duquel ils souhaiteraient,selon CNN, utiliser le témoignage de Nina Rhodes-Hughes.
















tf1 news

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Robert Francis Kennedy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Robert EUDE, historien Seinomarin.
» Robert Gogoi a-t-il été à bord du Gerlache ?
» Documentaire sur Robert Bruce. ARTE.
» Bon anniversaire Robert !
» ROBERT x GOHIER - Le Havre Graville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: grands personnages-
Sauter vers: