chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des militaires tués par balle à Montauban

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Mer 28 Mar - 11:24:09

Vidéos : les familles des victimes de Merah inquiètes



Une marche blanche a été organisée pour rendre hommage aux victimes de Mohamed Merah

"Soulagées" du choix d'Al-Jazira,elles craignent toutefois des fuites.

Voir mourir son fils une seconde fois.

La mère de l'un des militaires froidement abattu par Mohamed Merah s'est dite "soulagée" de ne pas voir Al-Jazira diffuser les images filmées par le tueur.

Mais cette première petite victoire des familles des victimes n'est cependant pas suffisante.

Toutes ont témoigné mardi leur crainte de voir la vidéo de 25 minutes fuiter.

Merah aurait "tout gagné"

"C'est tellement facile aujourd'hui de dupliquer une vidéo que je crains qu'il y ait une copie",a confié à la correspondante d'Europe 1 à Jérusalem Samuel Sandler,père et grand-père de trois victimes de la tuerie de l'école juive d'Ozar Hatorah.

"Je ne sais pas comment on peut éviter sa diffusion,mais j'ai tout de même confiance en les autorités.

Si on a un peu de décence,on ne diffuse ni ne regarde cette vidéo",a-t-il ajouté.

"Que quelqu'un se mette à la place de la mère.

Ça détruirait tout le monde",s'est élevé Marc Alloul,un parent d'une autre victime,interrogé par Le Parisien.

"On craint toujours que les images sortent",a-t-il ajouté,affirmant qu'"il ne fallait pas avoir de cœur pour diffuser ces images".

"Si ça se produisait,Mohamed Merah aurait "tout gagné".

Zied Tarrouche,chef d'Al-Jazira à Paris qui a reçu une copie du film parle de "choses horribles".

"On voit les attaques perpétrées à Toulouse et Montauban.

Il y a un mixage de musiques,chants religieux,lectures,récitals de versets coraniques ainsi que des coups de feu des cris et la voix du tireur", témoigne-t-il.

Une source proche de l'enquête qui a aussi pu visionner le film fait état sur 20minutes.fr d'un "montage très,très propre".

"L'Unité nationale" réclamée

Contacté par Europe 1,le cousin du soldat Imad Ibn Ziaten parle d'"un fou, d'un inculte,qui ne doit pas être considéré comme un martyr de l'islam".

"Il ne faut pas oublier que cet assassin a tué des musulmans alors qu'il se disait musulman",a souligné Mehdi Ferouache.

"Dans ma famille,nous sommes musulmans pratiquants et nous aimons la République.

Il ne faut pas qu'il y ait d'amalgame",a ajouté le cousin du soldat,qui réclame "l'unité nationale et de toutes les confessions".

Un message de paix partagé par toutes les familles de victimes,en plus de leur douleur commune.












europe 1

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Mer 28 Mar - 15:47:53

«Je m'exprime comme je veux»,clame le père de Merah



Capture d'écran d'une vidéo de France 24 montrant Mohamed Benalel Merah,le père de Mohamed Merah,le 27 mars à Alger

Dans un entretien à un quotidien algérien,Mohamed Benalel Merah répond vivement aux déclarations d'Alain Juppé,qui lui conseillait de «se taire».

Le père du djihadiste français Mohamed Merah a dénié à tout responsable français le droit de lui «demander de se taire»,dans un entretien publié mercredi,répondant au chef de la diplomatie française Alain Juppé qui lui avait conseillé de se «taire».

«Aucun responsable français n'a le droit de me demander de me taire.

Je suis un citoyen algérien libre dans mon pays,je m'exprime comme je veux, c'est mon droit de défendre mon fils et mon pays»,a déclaré Mohamed Benalel Merah lors d'une rencontre mardi avec le quotidien arabophone Echorouk qui en publie le compte-rendu sur deux pages.

Alain Juppé avait répondu mardi matin à Mohamed Benalel Merah qui avait déclaré lundi soir qu'il allait porter plainte contre la France «pour avoir tué» son fils.

«Si j'étais le père d'un tel monstre,je me tairais dans la honte»,avait dit Alian Juppé,interrogé par Radio Classique.

L'entretien avec le père du «tueur au scooter» a été réalisé au siège d'Echorouk à Alger dont l'accès avait été interdit aux autres médias nationaux et internationaux par les responsables du quotidien.

Les photograhes de presse ont également été empêchés de photographier M. Merah à sa sortie du siège du journal.

«Je vais demander conseil à des avocats sur la possibilité de poursuivre en justice les autorités sécuritaires françaises qui sont responsables de la mort de mon fils»,a précisé le père du djihadiste.

«Comment un responsable de ce niveau qui se vante de la démocratie et de la liberté d'expression peut-il demander à un père meurtri par la perte de son fils de se taire»,s'est étonné le père de Mohamd Merah.

«Moi je n'ai peur que d'Allah»,a-t-il ajouté.

Le père du djihadiste a reconnu avoir été condamné pour trafic de drogue en 1999 et avoir purgé une peine de cinq ans de prison.

«Où est le problème?

Si j'ai fauté,la justice a fait son travail»,a-t-il dit.

Le ministre français de l'Intérieur Claude Guéant avait lui aussi répondu à la menace du père de Mohamed Merah de porter plainte contre la France en jugeant mardi ses propos «particulièrement odieux,indécents».

Rappelant que «son fils a tué de sang-froid sept personnes»,il avait affirmé : «Il ne faut pas se tromper de victime.»

Dans le même temps,un membre de la famille du tueur au scooter,résidant en Algérie,a annoncé que sa dépouille est attendue jeudi en début d'après-midi à Alger sur un vol d'Air Algérie venant de France.

«Le corps doit être embarqué à l'aéroport de Toulouse jeudi à 13h15 locales et devrait arriver à Alger à 14h15 et sera accompagné de la mère et d'une soeur du mort»,a indiqué ce proche qui a requis l'anonymat.












yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Mer 28 Mar - 22:18:28

Père de Merah: "mon fils a eu tort"

Le père de Mohamed Merah a estimé que son fils avait eu "tort" de tuer sept personnes dans la région de Toulouse, dans le sud-ouest de la France, dans une interview diffusée aujourd'hui par la chaîne d'informations France 24. "Si mon fils est réellement derrière ce qui s'est passé, ce n'est pas bien", a déclaré Mohamed Benalel Merah interrogé à Alger par France 24. "S'il a vraiment commis ces crimes et tué des innocents, il a eu tort. Si c'est vraiment lui", a insisté M. Merah.

"Ils étaient innocents. Il y avait des enfants parmi eux. Les jeunes militaires avaient des parents. Il y avait des Maghrébins parmi eux. Il n'avait pas à faire ça. Si c'est bien lui", a-t-il expliqué. "S'il a été poussé à commettre ces actes par d'autres gens, ils ont tort. Ils l'ont aveuglé", a-t-il estimé. M. Merah avait auparavant dénié à tout responsable français le droit de lui "demander de se taire", en réponse au chef de la diplomatie française Alain Juppé qui lui avait conseillé de se "taire".

"Ils auraient pu l'assommer avec du gaz, ils ont préféré le tuer"

M. Juppé avait ainsi répondu aux déclarations du père de Mohamed Merah qui avait déclaré lundi soir qu'il allait porter plainte contre la France "pour avoir tué" son fils. "Je vais engager les plus grands avocats et travailler le reste de ma vie pour payer les frais. Je vais porter plainte contre la France pour avoir tué mon fils", avait déclaré M. Merah. "La France est un grand pays qui avait les moyens d'arrêter mon fils vivant. Ils auraient pu l'assommer avec du gaz et l'arrêter, ils ont préféré le tuer", avait-il souligné.

Les parents de Mohamed Merah, tous deux Algériens et séparés depuis environ 18 ans, ont demandé qu'il soit inhumé en Algérie, sa mère estimant que sa tombe en France pourrait être "profanée". La dépouille de l'ancien délinquant multirécidiviste est attendue jeudi en début d'après-midi à Alger, en provenance de Toulouse, où elle devrait être embarquée sur un vol régulier d'Air Algérie prévu à 13h15, a affirmé un proche de la famille sous couvert de l'anonymat. Mais il faut encore obtenir le feu vert du consulat algérien de Toulouse et fixer le jour des obsèques.












le figaro

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Jeu 29 Mar - 1:33:50



Le père de Mohamed Merah a chargé une avocate algérienne de poursuivre le Raid pour assassinat

Une avocate algérienne,Me Zahia Mokhtari,a annoncé ce mercredi à l'AFP avoir été chargée par Mohamed Benalal Merah de poursuivre devant la justice française le Raid,l'unité spéciale de la police française,pour l'assassinat de son fils,qui a tué sept personnes en France.

«Mohamed Benalal Merah s'est présenté hier (mardi) dans notre cabinet à Alger pour nous charger formellement de poursuivre les services de sécurité français (Raid) pour n'avoir pas respecté la procédure pendant la tentative d'interpellation de Mohamed Merah et son assassinat»,a déclaré à l'AFP Me Mokhtari.

«M. Merah considère que son fils a été assassiné.

Il nous a chargés de porter plainte contre les services de sécurité français»,a-t-elle indiqué.

«Nous commencerons la procédure dès l'enterrement achevé».

Convention entre la France et l'Algérie

Me Mokhtari a précisé qu'une convention signée entre la France et l'Algérie autorise les avocats des deux pays de plaider devant leur tribunaux respectifs.

L'avocate est connue à Alger pour avoir gagné en 2005 un procès devant le tribunal de Memmengen (Allemagne) pour appartenance à Al-Qaïda d'un Algérien,Ibrahim Badaoui,qui a été libéré et est rentré en Algérie.

Elle a par la suite fait annuler en 2008 en Algérie une condamnation à mort par contumace de Badaoui.

Mohamed Merah,23 ans,a été tué le 22 mars lors de l'intervention des policiers de l'unité d'élite du Raid dans son appartement à Toulouse (sud-ouest).

Il avait abattu les 11,15 et 19 mars,sept personnes: trois parachutistes ainsi que trois écoliers et un enseignant juifs à Toulouse et dans la ville voisine de Montauban.












20 minutes.fr

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Jeu 29 Mar - 13:28:06

Merah portait sur lui une copie de la vidéo de ses tueries



Capture d'écran d'une vidéo de France 2 montrant le visage de Mohamed Merah

Parallèlement,les enquêteurs ont également mis la main sur un véhicule qui contiendrait de possibles pièces à conviction.

Le point sur les derniers développements de l'enquête.


Un membre de la famille algérienne du tueur avait annoncé mercredi que sa dépouille était attendue à 13h15 à Alger.

Cependant,à la dernière minute ce jeudi,les autorités algériennes ont refusé d'accueillir ses obsèques,qui auront lieu en France «dans les 24 heures» selon un responsable religieux.


«J'ai été chargé par la famille d'organiser les funérailles dans les 24 heures en France en accord avec les autorités parce que l'Algérie a refusé d'accueillir le corps de Mohamed Merah en invoquant des raisons de sécurité»,a déclaré Abdallah Zekri,représentant du recteur de la Grande mosquée de Paris.

Une clé USB contenant la vidéo des tueries de Toulouse et Montauban a été retrouvée dans la poche du pantalon de Mohamed Merah après sa mort le 22 mars dans un assaut du Raid,selon un jugement du tribunal de grande instance de Paris.

Il s'agit donc de la 2e clé USB connue du montage vidéo des crimes du tueur au scooter,en plus de celle reçue à Paris par la chaîne qatarie Al-Jezira et qu'elle a remise lundi à la police.

Mercredi,le TGI de Paris a entériné l'engagement pris par Al-Jazeera de remettre aux juges d'instruction chargés de l'affaire Merah les copies de la vidéo du tueur.

Dans son jugement,le tribunal indique que la lettre anonyme reçue par le bureau parisien de la chaîne «renfermait notamment une micro-clé USB contenant le montage vidéo des assassinats perpétrés par Mohamed Merah les 11,15 et 19 mars 2012 sous le titre "Al Qaeda attaque la France",film identique après visionnage à celui découvert lors de la fouille de son corps sur un support USB se trouvant dans sa poche de pantalon».

Des pièces à conviction dans un véhicule ?

La police a localisé dans un village de l'Aude une voiture dans laquelle se trouveraient un casque et des pièces de carénage d'un scooter semblable à celui utilisé par Mohamed Merah pour commettre ses tueries.

La voiture,une Clio immatriculée en Haute-Garonne (le département de Toulouse où vivait Mohamed Merah),appartiendrait à un homme domicilié à la même adresse que le tueur,a indiqué cette source,confirmant des informations mises en ligne sur le site du Midi Libre.

Elle a été repérée à Saint-Papoul où des habitants se sont étonnés de la voir stationner plusieurs jours sans bouger.

A l'intérieur se trouveraient un casque et des éléments de carrosserie d'un Yamaha T Max,le type de puissant scooter employé par Mohamed Merah pour assassiner trois enfants et un enseignant juifs et trois parachutistes entre le 11 et le 19 mars.

La découverte faite à Saint-Papoul pourrait expliquer pourquoi un scooter de couleurs différentes était apparu sur les trois scènes de crime,si le carénage a été modifié.



«Si c'est vraiment lui,il a eu tort»

Le père de Mohamed Merah a estimé que son fils avait eu «tort» de tuer sept personnes dans la région de Toulouse,dans le sud-ouest de la France,dans une interview diffusée mercredi par la chaîne d'informations France 24.

«Si mon fils est réellement derrière ce qui s'est passé,ce n'est pas bien», a déclaré Mohamed Benalel Merah interrogé à Alger par France 24.

«S'il a vraiment commis ces crimes et tué des innocents,il a eu tort.

Si c'est vraiment lui»,a insisté M. Merah.

«Ils étaient innocents.

Il y avait des enfants parmi eux.

Les jeunes militaires avaient des parents.

Il y avait des Maghrébins parmi eux.

Il n'avait pas à faire ça.

Si c'est bien lui»,a-t-il expliqué.

«S'il a été poussé à commettre ces actes par d'autres gens,ils ont tort.

Ils l'ont aveuglé»,a-t-il estimé.

M. Merah avait auparavant dénié à tout responsable français le droit de lui «demander de se taire»,en réponse au chef de la diplomatie française Alain Juppé qui lui avait conseillé de se «taire».

La piste d'un troisième homme

L'enquête de police se poursuit,à la recherche d'éventuels complices de Mohamed Merah.

Y a-t-il un troisième homme,en dehors de Mohamed Merah et de son frère Abdelkader,écroué?

«Troisième homme,douzième homme,quinzième homme,on ne laisse rien au hasard»,a confié un enquêteur.

Un autre faisait observer qu'il n'avait fallu que onze jours pour identifier Mohamed Merah et qu'on ne pouvait escompter que d'éventuels complices le soient aussi vite.

Il n'écartait pas la possibilité que Mohamed Merah n'ait pas eu d'autre soutien que celui de son frère.













liberation

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Jeu 29 Mar - 13:31:48

Les obsèques de Merah organisées en France après un refus d'Alger

Les obsèques du "tueur au scooter" Mohamed Merah auront lieu en France "dans les 24 heures" après un refus d'Alger d'accueillir son corps,a annoncé jeudi à l'AFP un responsable religieux.

Evènement

"J'ai été chargé par la famille d'organiser les funérailles dans les 24 heures en France en accord avec les autorités parce que l'Algérie a refusé d'accueillir le corps de Mohamed Merah en invoquant des raisons de sécurité",a déclaré à l'AFP,Abdallah Zekri,représentant du recteur de la Grande mosquée de Paris.

"Je pense que ce sera à Toulouse,dans le carré musulman du cimetière de Cornebarrieu",a dit Abdallah Zekri.












yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Jeu 29 Mar - 13:57:08

Merah : la religion et le meurtre

Y a-t-il dans les textes sacrés des injonctions invitant à éliminer les infidèles ?

C’est ensemble que tous les hommes de foi doivent répondre à cette question.




Mohamed merah a fait sept victimes dont trois enfants au nom de l'islam

Impossible de ne pas revenir sur ce qui ne passe pas,sur ce que l’on ne peut pas arriver à effacer de nos pensées.

On ne saurait bien sûr sans indélicatesse séparer une horreur d’une autre, mais cette image de la petite fille de l’école juive qui sent tout d’un coup sur sa tempe habituée aux caresses la glace du canon de revolver qui,en une seconde,va la faire disparaître,cette image-là s’est fichée dans mon esprit.

Je ne peux plus l’en déloger.

Non,décidément,le monde n’est pas devenu plus humain.

Il se trouve que je sors de la lecture des atrocités du Cambodge avec "l’Élimination" de Christophe Bataille et Rithy Panh,et que je feuillette la réédition de ce terrible chef-d’œuvre,"Vie et destin",de Vassili Grossman.

Dans tous ces récits,il y a comme une compétition furieuse et déchaînée entre les géants de l’horreur.

Et la question se pose,chaque fois : jusqu’où l’homme peut-il aller pour n’être plus un homme ?

Et puis,sans en avoir conscience,on finit par s’installer dans l’idée que, oui,tout homme est un criminel en puissance,qu’il peut y avoir des situations qui le conduisent à cesser de faire partie de la communauté des hommes.

La condition humaine,ce serait,au fond,de risquer à chaque instant d’être inhumain.

Surtout,on en arrive à conclure qu’il n’y a plus désormais aucune idéologie ni aucune religion insistons,aucune religion ! qui ne contienne de manière contournée,indirecte et même sublimée une incitation au meurtre,une injonction aux hommes de tuer "les infidèles",d’imiter leurs ennemis et même de les surpasser en cruauté.

Que s'est-il passé la tête de Merah ?

Cette question a été retournée dans tous les sens.

Qui pourrait y répondre de manière satisfaisante ?

Montaigne,peut-être !

Et Lévi-Strauss invoquant Montaigne.

A la fin des fins,il arrive toujours que l’homme se transforme en juge de son prochain,avec la capacité de décider qu’il ne sera plus un homme.

Ce qui m’obsède,en tout cas,c’est ce qui s’est passé dans l’esprit de cet homme,puisqu’il faut lui conserver son nom,Mohamed Merah,pendant les quelques secondes où il a décidé que c’était cette fillette-là,qui se trouvait précisément à cet endroit,qui devait mourir.

Obéit-il à une injonction divine et remplit-il alors une mission sacrée ?

Se dit-il que la judéité de cette enfant la prive de toute innocence et même de tout droit à l’existence ?

Croit-il qu’il peut rester un homme en supprimant cette petite fille de l’humanité ?


C’est insupportable.

C’est ineffaçable.

Mais,par-dessus tout,le mystère qui conduit au meurtre obsède autant que son horreur.

N'oublions pas la "décennie noire"

Revenons maintenant à l’islam.

C’est indispensable pour marteler ce que nous répétons ici depuis tant d’années.

Il y a toujours eu des guerres entre les peuples devenus musulmans,entre les Mésopotamiens,les Ottomans et les Perses,pour la conquête des territoires ou des richesses mais aussi dans la volonté d’occuper les lieux du Grand Califat,au VIIIe siècle,c’est-à-dire ceux de l’autorité spirituelle supérieure.

À des époques différentes,le conflit entre ces puissances n’a jamais cessé.

Il a été au moins aussi cruel que ceux qui ont opposé entre elles les nations chrétiennes.

Mais dans un passé récent,que je daterai pour ma part du moment où les autorités algériennes ont interrompu des élections dont le premier tour assurait la victoire des islamistes,s’est organisée une internationale djihadiste,fanatiquement justicière.

Il est singulier que,dans des circonstances qui nous imposent de parler chaque jour de l’Algérie,on évite de revenir sur les quelques années atroces entre 1991 et 2002 la "décennie noire" où les protagonistes de la guerre civile se sont comportés en véritables barbares,négligeant tout ce qu’il leur était commun,la langue,la famille,les souvenirs de guerre et,surtout, la religion.

C’est au nom de l’islam que l’on s’est alors entretué.

On estime le nombre des victimes,femmes,enfants,militaires et militants tous confondus à plus de 150.000.

Ne pas rester des missionnaires de la mort

Je suis un incroyant,un mécréant,un infidèle.

Je sais pourtant que l’homme est un être religieux et l’histoire des religions me passionne.

Puis-je pourtant me faire entendre de mes contemporains religieux ?

La foi leur donne un recours,un soutien et,somme toute,un salut.

Mais les obligations de cette foi devraient les inviter à une recherche de l’universel plutôt qu’à un culte des différences.

Ils devraient s’engager sur les chemins de la sainteté qui unit plutôt que dans les célébrations du sacré qui divise.

J’ai beaucoup traité de ce thème à propos de Jérusalem.

Mais il s’agit ici de la vie de ceux qui prétendent avoir la même foi.

Je souhaiterais qu’un ensemble d’intellectuels chrétiens,musulmans et juifs reconnaisse qu’il y a dans tous les textes religieux,en particulier dans ceux issus du monothéisme,des stigmatisations,des mises à l’index des bannissements qui peuvent être interprétés comme des appels au meurtre,et même comme un commandement de tuer.

Ces intellectuels religieux s’engageraient à recenser les appels de ce genre,dont ils auraient le courage de reconnaître l’existence.

Une fois ce grand pas fait,il leur reviendrait de s’entendre sur une interprétation commune du message religieux.

Sans une telle initiative,ils risquent de rester,malgré eux,des missionnaires de la mort.













le nouvel observateur

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Jeu 29 Mar - 16:03:54

les obsèques auront lieu à Toulouse à 17 heures



Invoquant des raisons de sécurité,les autorités algériennes auraient refusé d'accueillir son corps,selon Abdallah Zekri,représentant du recteur de la Grande mosquée de Paris.

C'est la fin d'une longue incertitude.

Les obsèques du «tueur au scooter» Mohamed Merah auront lieu cet après-midi à 17 heures au cimetière de Cornebarrieu,à cinq kilomètres de Toulouse,dans l'un des trois carrés musulmans de ce cimetière de 40 hectares.

Un imam sera à la cérémonie.

Sa tombe devrait être anonyme,afin qu'elle ne devienne pas un lieu de rassemblement ou qu'elle ne soit pas profanée.

Longtemps,il a été prévu que les obsèques de Mohamed Merah se déroulent, selon la volonté de son père,à Souagui,en Algérie.

Cette petite ville,au sud de la capitale,accueille le cimetière de la famille.

Mais la plus grande confusion règnait autour de cette cérémonie.

Ahmed Mehdi,le maire de Souagui,ne savait toujours pas mercredi soir si sa ville allait recevoir,ou non,la dépouille de Mohamed Merah.

Ce revirement intervient après un refus d'Alger d'accueillir la dépouille du «tueur au scooter»,a précisé Abdallah Zekri,représentant du recteur de la Grande mosquée de Paris.

«J'ai été chargé par la famille d'organiser les funérailles dans les 24 heures en France en accord avec les autorités,parce que l'Algérie a refusé d'accueillir le corps de Mohamed Merah en invoquant des raisons de sécurité»,a déclaré le responsable religieux.

«Beaucoup de questions de sécurité»

Dans la ville de Toulouse donc,«tout le monde est sur le pont,gendarmes et policiers»,explique le responsable du cimetière de Cornebarrieu,le plus grand de la région toulousaine.

«De mon côté,je redoute beaucoup ce moment,tant pour des questions de sécurité que d'organisation»,glisse-t-il.

Alors,à la mairie,on prépare le dispositif avec la préfecture.

«Il est né à Toulouse,c'est un citoyen comme les autres,il a droit à une sépulture comme tout le monde»,dit-on dans l'entourage du maire.

«Ce n'est pas une décision de la mairie mais une obligation légale relevant du droit à l'inhumation»,précisent les services de la municipalité.

Djamel Sekkak,directeur des pompes funèbres,s'est occupé de la préparation de ces obsèques.

Il est aussi celui qui avait en charge l'enterrement de deux des militaires musulmans de Montauban.

«Je ne fais que mon travail,confie-t-il,reconnaissant le trouble de la situation.

Tout ça est de toute façon très triste.

Les obsèques de Merah devaient se dérouler en Algérie,je ne trouvais pas ça étonnant.

C'est un criminel mais il avait comme tout le monde droit à des obsèques.

Sa patrie était là-bas,même s'il n'y avait jamais vécu».












le figaro

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Jeu 29 Mar - 19:00:51

Le maire de Toulouse reporte les obsèques de Merah

Concernant l'enquête,le véhicule retrouvé dans l'Aude n'a finalement pas de lien avec l'affaire Merah selon une source policière.

Un membre de la famille algérienne du tueur avait annoncé ce mercredi que sa dépouille était attendue à 13h15 à Alger.

Cependant,à la dernière minute ce jeudi,les autorités algériennes ont refusé d'accueillir ses obsèques.

Annoncées dans un premier temps pour ce jeudi à 17 heures,elles ont finalement été reportées de 24 heures,selon la municipalité de la ville,qui espère que l'Etat trouve un autre lieu d'inhumation.

«Suite au refus de l'Algérie à la dernière minute d'accepter le corps de Mohamed Merah,le maire Pierre Cohen estime que son inhumation sur le territoire de la ville de Toulouse n'est pas opportune.

Il a donc demandé au préfet de Région de différer l'inhumation de 24 heures et interpelle l'Etat à ce sujet»,a dit la mairie.

«Il était Français,qu'il soit enterré et qu'on ne fasse pas de polémique avec ça»,a pour sa part déclaré Nicolas Sarkozy sur BFM TV.

«J'ai dit ce que je pensais de Mohamed Merah,qui a agi d'une façon monstrueuse.

J'ai dit que les protestations de son père étaient profondément indignes et indécentes.

En tant que chef de l'Etat,j'aurais préféré qu'on puisse interpeller Mohamed Merah vivant.

Nous avons tout fait pour cela,la police a fait un travail remarquable et j'ai considéré que les polémiques d'ailleurs étaient honteuses»,a-t-il ajouté.

Le père de Merah voulait que son fils soit enterré au pays de ses ancêtres.

Sa mère craignait que la tombe de son fils ne soit profanée en France.

D'autres redoutent que cette sépulture puisse devenir un but de pèlerinage.

Abdallah Zekri,qui organise les obsèques de Mohamed Merah,a dénoncé l'attitude du maire PS de Toulouse.

«L'annonce (du maire de Toulouse) est franchement mal placée.

Mohamed Merah est né ici,il a vécu ici,il est mort ici.

Qu'on l'enterre et qu'on n'en parle plus.

Qu'on arrête cette polémique»,s'est indigné Abdallah Zekri,conseiller du recteur de la Grande mosquée de Paris et président de l'Observatoire contre l'islamophobie.

Alors que le pays est en pleine campagne électorale,il a vu dans cette décision un positionnement «électoraliste».

La fausse piste du véhicule de Saint-Papoul

Une voiture retrouvée mercredi dans le village de l'Aude de Saint-Papoul «n'a pas de lien avec l'affaire» Merah contrairement à ce qui a pu être un temps envisagé,a affirmé jeudi une source policière.

Cette voiture,immatriculée en Haute-Garonne,le département de Toulouse où vivait le tueur au scooter,avait été repérée à Saint-Papoul par des habitants étonnés de la voir stationner plusieurs jours sans bouger.

Une source proche de l'enquête avait dit mercredi que des pièces à conviction étaient susceptibles d'être contenues dans cette voiture.

Cette Clio appartenait auparavant à un individu alors domicilié à Toulouse près du lieu de domicile du tueur au scooter,a indiqué jeudi la source judiciaire.

Cet ancien propriétaire,qui n'habite plus aujourd'hui en Haute-Garonne,a vendu le véhicule en septembre 2011 à l'état d'épave à un acheteur vivant à Saint-Papoul.

Ce nouveau propriétaire a par la suite entreposé dans l'épave des pièces usagées de son propre deux-roues,a indiqué la source judiciaire












liberation

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Jeu 29 Mar - 19:15:55

Pourquoi l'Algérie ne veut pas enterrer Merah

Le refus de ramener le corps du tueur de Toulouse et Montauban est officiellement une "mesure de sécurité".

Officieusement,c'est surtout une manière de signifier que le gouvernement n'a pas apprécié le rappel des origines algériennes de Mohamed Merah.


C'est un fait rarissime.

Le transfert d'un corps de la France vers l'Algérie pour y être inhumé est généralement une simple formalité administrative.

Ce ne sera donc pas le cas pour Mohamed Merah.

Officiellement,c'est le maire de Souaghi,la ville où le père du tueur au scooter souhaitait enterrer son fils,qui a refusé,invoquant des "mesures de sécurité".

Lesquelles ?

Mystère.

Probablement le risque que la tombe devienne un lieu de pèlerinage pour les islamistes locaux.

Le consulat d'Algérie à Toulouse,où la famille avait déposé sa demande,a ensuite simplement suivi cet avis.

Merah est français,pas algérien

Officieusement,il s'agirait cependant d'une raison plus politique.

Citée par Reuters,une source gouvernementale algérienne admet que la décision a ainsi été prise à Alger.

"L'Algérie n'a rien à voir avec cette affaire et nous ne comprenons pas pourquoi certains milieux en France veulent nous impliquer.

C'est pourquoi nous avons pris la décision de ne pas accepter le corps pour le moment.

C'est une décision temporaire",souligne cette source à l'agence de presse.

C'est en effet peu dire que l'insistance des autorités et de la presse françaises à faire mention des origines algériennes de Mohamed Merah a été très mal perçue en Algérie,aussi bien au niveau des élites politiques,de la presse et de la rue.

La médiatisation sur le lieu d'enterrement a également irrité le gouvernement algérien.

Le fait que Mohamed Merah,né en France,ne possède pas la double nationalité franco-algérienne contrairement à ses frères donne enfin un argument fort aux autorités algériennes pour que l'affaire reste franco-française.












tf1 news

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Jeu 29 Mar - 21:26:29

Les obsèques de Mohamed Merah ont débuté à Toulouse

L'Algérie,où la famille Merah souhaitait enterrer son fils,a refusé d'accueillir la dépouille...

Les obsèques de Mohamed Merah ont débuté,ce jeudi à Toulouse.

Sa famille n'y assiste pas,selon Le Point.

Le tueur présumé de Toulouse et Montauban sera inhumé en fin d'après-midi dans le carré musulman du cimetière de Cornebarrieu,dans la banlieue de Toulouse,a indiqué à l'AFP un responsable religieux musulman.

L'Algérie,où la dépouille du tueur au scooter était attendue ce jeudi,avait refusé d'organiser ses obsèques.

Les proches du jeune homme étaient,de leur côté,partagés sur le lieu où il devait être inhumé.

«S'ils choisissent de l'enterrer en France,cela peut éventuellement poser problème,s'inquiétait Abdelatif Mellouki,membre du Conseil du culte musulman pour la région Midi-Pyrénées.

Il ne faut pas que cela devienne un lieu de pèlerinage.

D'autre part,nous ne sommes pas à l'abri non plus d'une provocation quelconque sur le lieu de sépulture.

Nous gardons ça à l'esprit.»

Le maire de Toulouse voulait un report

«J'ai été chargé par la famille d'organiser les funérailles dans les 24 heures en France en accord avec les autorités parce que l'Algérie a refusé d'accueillir le corps de Mohamed Merah en invoquant des raisons de sécurité»,a déclaré à l'AFP,Abdallah Zekri,représentant du recteur de la Grande mosquée de Paris.

Le maire de Toulouse ne souhaitait cependant pas que les obsèques aient lieu ce jeudi.

«Suite au refus de l’Algérie à la dernière minute d’accepter le corps de Mohamed Merah,Pierre Cohen estime que son inhumation sur le territoire de la ville de Toulouse n’est pas opportune.

Il a donc demandé au préfet de région de différer l’inhumation de 24 heures et interpelle l’Etat à ce sujet»,a-t-il indiqué dans un communiqué.

«La loi m’oblige à autoriser l’inhumation de Mohamed Merah sur le territoire de la ville de Toulouse.

Je trouve que cette décision est inopportune»,a regretté Pierre Cohen un peu plus tard dans un autre communiqué.












yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Jeu 29 Mar - 22:53:13

Mohamed Merah a été enterré ce jeudi à Toulouse

L'Algérie,où la famille Merah souhaitait enterrer son fils,avait refusé d'accueillir la dépouille...

Les obsèques de Mohamed Merah se sont déroulées ce jeudi à Toulouse.

Sa famille n'y a pas assisté.

Le tueur présumé de Toulouse et Montauban a été inhumé en fin d'après-midi dans le carré musulman du cimetière de Cornebarrieu,dans la banlieue de Toulouse,a indiqué à l'AFP un responsable religieux musulman.

L'Algérie,où la dépouille du tueur au scooter était attendue ce jeudi,avait refusé d'organiser ses obsèques.

Les proches du jeune homme étaient,de leur côté,partagés sur le lieu où il devait être inhumé.

«S'ils choisissent de l'enterrer en France,cela peut éventuellement poser problème,s'inquiétait Abdelatif Mellouki,membre du Conseil du culte musulman pour la région Midi-Pyrénées.

Il ne faut pas que cela devienne un lieu de pèlerinage.

D'autre part,nous ne sommes pas à l'abri non plus d'une provocation quelconque sur le lieu de sépulture.

Nous gardons ça à l'esprit.»

Le maire de Toulouse voulait un report

«J'ai été chargé par la famille d'organiser les funérailles dans les 24 heures en France en accord avec les autorités parce que l'Algérie a refusé d'accueillir le corps de Mohamed Merah en invoquant des raisons de sécurité»,a déclaré à l'AFP,Abdallah Zekri,représentant du recteur de la Grande mosquée de Paris.

Le maire de Toulouse ne souhaitait cependant pas que les obsèques aient lieu ce jeudi.

«Suite au refus de l’Algérie à la dernière minute d’accepter le corps de Mohamed Merah,Pierre Cohen estime que son inhumation sur le territoire de la ville de Toulouse n’est pas opportune.

Il a donc demandé au préfet de région de différer l’inhumation de 24 heures et interpelle l’Etat à ce sujet»,a-t-il indiqué dans un communiqué.

«La loi m’oblige à autoriser l’inhumation de Mohamed Merah sur le territoire de la ville de Toulouse.

Je trouve que cette décision est inopportune»,a regretté Pierre Cohen un peu plus tard dans un autre communiqué.













20 minutes.fr

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Ven 30 Mar - 12:05:09

3 mois ferme pour un jeune homme qui a fait l'apologie des crimes de Merah

Un jeune homme de 20 ans du même quartier de Toulouse que Mohamed Merah a été condamné jeudi à trois mois de prison ferme pour avoir fait l'apologie des crimes du tueur au scooter,a-t-on appris ce vendredi auprès du parquet.

Contrôlé par la police quelques heures après la mort de Mohamed Merah,jeudi 22,le jeune homme a fait,devant une dizaine de personnes,l’apologie des crimes du tueur et a incité son public à les reproduire.

«Vous faites les malins maintenant mais devant Mohamed vous vous chiez dessus»,a-t-il aussi lancé,en direction des policiers.

Jugé en comparution immédiate jeudi,le jeune homme a nié les faits,et a assuré à la barre qu’il jugeait les actes de Mohamed Merah «inacceptables».

Le procureur,qui a vu dans ces propos une «apologie du terrorisme»,avait requis neuf mois de prison ferme.













20 minutes.fr

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Ven 30 Mar - 12:09:54

Nicolas Sarkozy reproche aux médias d'avoir donné la parole au père de Mohamed Merah

Nicolas Sarkozy a reproché ce jeudi aux médias d'avoir donné la parole au père de Mohamed Merah,l'auteur des tueries de Toulouse et Montauban,qui a laissé entendre qu'il pourrait porter plainte contre la France pour la mort de son fils.

En meeting à Nîmes,le président candidat a invité en outre les associations musulmanes à ne pas inviter de théologiens radicaux en France pour ne pas s'exposer à une stigmatisation de leur religion.

«Le père du tueur,je veux le dire comme je le pense,c'est une grande erreur de lui donner aussi largement la parole dans les médias»,a-t-il dit.

«Il ne le mérite pas,il y a des indécences,il y a des indignités que nous ne voulons pas entendre en France,ne serait-ce que par respect pour la mémoire des victimes et par respect pour la douleur des familles qui n'ont pas à supporter ce spectacle inadmissible d'un homme venu défendre ces idées sur nos médias»,a ajouté Nicolas Sarkozy.

Il a salué la décision du ministre de l'Intérieur Claude Guéant d'interdire l'accès du territoire français à des prédicateurs musulmans de renom qui avaient été invités à un congrès de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF).

«J'ai regardé de près ce qu'avaient dit ces personnes.

Ces personnes sont interdites de notre territoire parce que ce qu'elles ont dit dans le passé les discrédite à tout jamais sur le territoire de la République française»,a-t-il déclaré en se posant en garant du refus de tout amalgame entre islam et extrémisme.

«Je dis aux responsables du culte musulman,faites attention d'inviter des gens sur notre territoire qui vous font beaucoup de mal et qui donnent une image de votre culture,de votre engagement,de votre religion qui n'a rien à voir avec ce qu'elle devrait être.

Ne les invitez pas,vous êtes aussi en charge de ce refus de l'amalgame»,a encore déclaré Nicolas Sarkozy.













20 minutes.fr

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Mar 10 Avr - 13:35:48

Le père d'une victime de Merah : "La haine ne mène nulle part"

Rencontre avec Albert Chennouf,qui a promis à son fils Abel,"dans le creux de l'oreille,avant qu'on ne ferme son cercueil",de découvrir pourquoi il a été tué.



Abel Chennouf

C'est une peine sèche.

Aucune larme,juste une ombre dans le regard qu'il pose sur le monde,ce monde où en apparence rien n'a changé,son monde pourtant détruit depuis le jeudi 15 mars.

Cet après-midi-là,Albert Chennouf-Meyer est chez lui,dans cette maison claire de Manduel,à quelques minutes de Nîmes.

Il bricole,radio allumée comme d'habitude.

Une nouvelle au flash de 16 heures attire son attention : un problème à Montauban,avec les militaires du 17ème Régiment du Génie Parachutiste.

Le régiment d'Abel,son fils.

Il appelle Abel,une fois,deux fois,trois fois.

"C'était son habitude de ne pas me répondre,sourit presque Albert.

Alors qu'à sa mère,il répondait toujours."

Il prend alors le mlkjh de sa femme.

Une fois,deux fois,personne.

Il se tourne vers Katia,une intuition lui serre la gorge : "ton fils est mort",lui dit-il.

Une histoire française



Quelques secondes après,le colonel du 17ème RGP appelle.

C'est lui qui prononce l'inconcevable : le caporal Chennouf est mort, non au combat,mais à quinze mètres de sa caserne.

Il était avec trois collègues.

Un homme casqué s'est approché et sans trembler les a abattus un par un.

Seul Loïc Liber a survécu.

Grièvement touché à la moelle épinière il vient de sortir du coma.

Le meurtrier s'est enfui en scooter.

Les enquêteurs,en visionnant ses vidéos,sauront plus tard qu'il criait alors,tout à l'excitation de son crime,"Allah Akbar".

Et la famille Chennouf apprendra que l'homme qui les plonge dans le noir s'appelle Mohamed Merah.

Les Chennouf,une histoire française.

Albert a dans la voix le mélange dont il est le produit,un accent méditerranéen avec,sur certains mots,une petite pointe d'Alsace,où il est né il y a 60 ans.

Son père était venu de Kabylie bien avant l'indépendance de l'Algérie pour travailler dans les mines non loin de Mulhouse.

Sa mère,Erna-Louise,est Alsacienne et catholique.

Ainsi le seront leurs cinq enfants.

Une croix est accrochée au mur de la cuisine de la maison de Manduel.

"On a le même parcours que les Merah"

Quand ses parents divorcent,le père d'Albert rentre au pays.

"Cinq enfants,un divorce,le père qui retourne en Algérie : on a le même parcours que les Merah.

C'est bien la preuve que l'origine ne veut rien dire,tout est une question d'éducation".

L'Algérie n'est pas leur terre,juste une parcelle un peu floue de la mémoire familiale des Chennouf.

D'autant qu'Albert a épousé Katia,dont les racines plongent aussi en Kabylie.

Une partie de sa famille vit encore à Alger,Abel avait prévu de leur rendre visite cet été.



Abel est le dernier des trois enfants Chennouf.

Il a 13 ans lorsque la famille s'installe dans le Gard.

Un garçon de son époque,amateur de rap et de foot.

Il ne saura jamais que la présidente de l'Olympique de Marseille,son club fétiche,a écrit à ses parents pour leur adresser ses condoléances.

Après une scolarité moyenne,il devient électricien.

Albert voit déjà ses deux fils,l'un plombier,l'autre électricien,monter leur boîte : Chennouf frères,ça aurait marché.

"Mais un jour,il nous a annoncé qu'il s'engageait dans l'armée.

Je pensais qu'ils ne le prendraient pas,vue sa petite taille,à peine plus d'1,60 mètre.

Il était très sportif,ça l'a sauvé".



Abel rejoint "le 17" de Montauban.

Il revêt l'uniforme,fièrement,le béret rouge bien droit,le regard franc comme sur la photo que ses parents ont accrochée juste en face de la table où ils mangent,à la hauteur des horloges placées tout autour de la pièce, égrenant le temps qu'on ne rattrapera pas.

Pour les garçons courageux,l'armée offre une aventure.

Et parfois un passeport pour le cauchemar.

En 2008,l'année de ses 20 ans,Abel part en Afghanistan.

Dans l'avion du retour,six mois après,il rentre avec les cercueils de ses dix camarades tués lors de l'embuscade d'Uzbin.

"Il a vécu des choses très dures là-bas,je crois",dit son père le regard dans le vide.

Mariage posthume

Deux ans après,Mohamed Merah partait s'entraîner avec les talibans.

Aux revenants d'Afghanistan,l'armée accorde un congé de trois mois.

Abel déprime.

Il s'enferme dans sa chambre,l'alcool et le silence.

Il n'y a que "Miss 34" pour le faire sortir du tunnel.

Rencontre via Internet,ils chattent pendant des heures.

Elle a quatre ans de moins que lui.

Ils se fichent des vieilles histoires.

Le petit fils d'un immigré algérien tombe sous le charme de la petite fille de rapatriés d'Algérie.



Ce n'est pas Roméo et Juliette,c'est juste Abel et Caroline.

Un soir de décembre 2008,il présente sa "chérinette" à ses parents.

Rapidement,ils s'installent à Montauban et se pacsent,petit couple tranquille qui bientôt attend son premier enfant.

C'est un garçon,il doit naître mi-mai et ne connaîtra jamais son père,qui l'attendait comme un fou,à barrer chaque jour qui le sépare de la naissance.

Aujourd'hui,Caroline se prépare à leur mariage posthume.

Elle veut porter le nom de Chennouf,le nom de son Abel qu'elle n'en finit pas de pleurer,chaque nuit devant son portrait à peine illuminé d'une bougie.

Le jour de la mort de Mohamed Merah,Albert répond aux journalistes qui le pressent de réagir.

Il plaint la mère de l'assassin de son fils,lui adresse même ses condoléances.

Les parents de Caroline ne comprennent pas ces mots qu'il n'avait pas calculés mais qu'il dit "assumer" : "La haine ne nous mènera nulle part.

Mon père disait 'Parler de la poubelle c'est lui donner de l'importance' ".

Lui refuse de laisser le chagrin avoir raison de ses valeurs.

Eux ne veulent même pas que l'on nomme "cette pourriture",ce "monstre ".

"Eux,ils tuent nos enfants"

Alain,le père de Caroline,dit avoir "la haine",vouloir "la vengeance".

Il interpelle : "Pourquoi ne pas retirer la nationalité française aux islamistes ? Pourquoi ne pas rétablir la peine de mort ?

On nous emmerde pour un retard dans la déclaration d'impôt et eux,avec notre argent,ils profitent du RSA et ils tuent nos enfants !"

"On ne parlera ni politique,ni religion",avait prévenu Albert en servant le café,de cette manière de trop souligner ce que l'on ne peut taire.

On devine qu'ils ne sont d'accord sur rien mais puisqu'un inconsolable malheur les lie désormais,ils ont uni leurs forces.

Pour savoir pourquoi Abel a été tué : "Je le lui ai promis dans le creux de l'oreille avant qu'on ne ferme son cercueil",dit son père.

Parce qu'elle le connaissait,Francette,la grand-mère maternelle de Caroline a convaincu les Chennouf de prendre un seul avocat pour porter leur constitution de partie civile : Gilbert Collard,ténor médiatique, soutien de Marine Le Pen et candidat FN aux prochaines législatives dans le Gard.

"Je lui ai précisé que je n'avais pas ses idées,dit Albert Chennouf.

Il est hors de question qu'il utilise mon fils pour sa campagne mais je lui fais confiance pour me représenter dans la procédure".

"Musulmans d'apparence"

"On ne parle pas de politique",répète calmement Albert.

Parce qu'alors il faudrait raconter qu'aucun officiel,ni un ministre,ni un conseiller,ni personne,n'a appelé les Chennouf après l'exécution de leur fils.

Parce qu'alors il faudrait revenir encore sur cette expression employée à la radio par le candidat Sarkozy au sujet des "musulmans d'apparence".

Il voulait parler d'Abel,il a heurté son père,catholique et kabyle qui pensait jusqu'alors que dans l'armée française,il n'y avait "que des soldats français".












le nouvel observateur

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Mer 25 Avr - 1:38:10

Des policiers qui ont participé à l'opération Merah décorés

Des policiers qui ont participé à l'opération contre Mohamed Merah,auteur de sept assassinats avant d'être tué le 22 mars à Toulouse par le Raid, ont été décorés la semaine dernière,a-t-on appris de source proche dossier confirmant une information du Point.

Ces policiers,dont le numéro 2 de l'unité d'élite de la police nationale,se sont vu remettre les insignes de chevalier de la Légion d'honneur par le ministre de l'Intérieur,Claude Guéant.

Les noms de six policiers figurent dans la liste des personnes nommées ou promues "à titre exceptionnel" dans l'ordre de la Légion d'honneur et parue le dimanche de Pâques 8 avril au Journal officiel.

Parmi eux,on relève le nom d'Olivier Richardot, commandant en second du Raid,celui d'une commandante de police de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) et de trois policiers du Raid qui ont été blessés lors de l'opération..

Un arrêté du 7 avril 2011 "relatif au respect de l'anonymat de certains fonctionnaires de police et militaires de la gendarmerie nationale" énumère les services et les unités "dont les missions exigent, pour des raisons de sécurité,le respect de l'anonymat".

Parmi ces services et ces unités,on compte l'Uclat, la DCRI,les GIPN,le Raid ou le GIGN.

Cet anonymat ne s'applique pas aux directeurs, chefs de services ou d'unités,et à leurs adjoints.

Aucun des six policiers décorés n'avait atteint les vingt ans de service pour pouvoir être nommés chevaliers de la Légion d'honneur et ils l'ont donc été à "titre exceptionnel",tout comme les sapeurs-pompiers,les gendarmes ou les secouristes blessés dans l'exercice de leurs missions.
















yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Sam 28 Avr - 10:39:26

Affaire Merah: l'enquête élargie à la circonstance aggravante d'antisémitisme

Le parquet de Paris a accepté d'élargir l'enquête sur l'affaire Merah à la circonstance aggravante d'antisémitisme,comme le demandait la famille de l'enseignant juif assassiné avec ses deux enfants par le "tueur au scooter" à Toulouse,a-t-on appris vendredi soir de source proche de l'enquête.

Dans un réquisitoire supplétif accordé le 20 avril, le parquet a demandé aux juges d'instruction nommés sur ce dossier de retenir la circonstance aggravante "d'appartenance ou de non appartenance, vraie ou supposée des victimes à une ethnie,une nation,une race ou une religion déterminée,en l'occurrence la religion juive",selon cette source.

A la suite des tueries de Toulouse et Montauban et de la mort de Mohamed Merah,le parquet avait ouvert le 25 mars une information judiciaire,notamment pour complicité d'assassinat,vol en réunion ou encore association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme.

Le frère du "tueur au scooter",Abdelkader Merah, avait été mis en examen et écroué,notamment pour complicité d'assassinats.

Les avocats de la famille de l'enseignant juif Jonathan Sandler,assassiné avec ses enfants par Mohamed Merah le 19 mars à Toulouse,avaient cependant demandé au parquet de Paris d'élargir l'enquête à la circonstance aggravante d'antisémitisme.

"Ignorer le caractère antisémite de Merah et de ses possibles complices,c'est se borner à ne rien comprendre aux assassinats commis à Toulouse le 19 mars",avait alors expliqué à l'AFP un de ces avocats,Me Patrick Klugman.

Le parquet a estimé que des présomptions suffisantes existaient pour considérer que les crimes commis le 19 mars l'avaient été en raison de l'appartenance des victimes à la religion juive,a indiqué vendredi soir la source proche de l'enquête.

Alors que l'appartement où il était retranché était assiégé,Mohamed Merah aurait déclaré aux agents du RAID qu'il avait pris pour cible l'école de Montauban en raison de la confession des personnes s'y trouvant,selon cette source.

Outre Jonathan Sandler,ses deux enfants Gabriel (4 ans) et Arieh (5 ans),et Myriam Monsonego (7 ans) avaient été tués à l'école juive de Toulouse.















20 minutes.fr

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Mar 8 Mai - 11:46:07

Affaire Merah: Plainte du père d'un soldat tué contre Sarkozy et Squarcini



Le père d'Abel Chennouf,l'un des soldats tués en mars à Montauban par Mohamed Merah,a porté plainte contre Nicolas Sarkozy et le directeur central du renseignement intérieur Bernard Squarcini,accusés de n'avoir pas empêché la mort de son fils,a-t-on appris ce lundi auprès du parquet de Nîmes.

Albert Chennouf a déposé «une déclaration à la gendarmerie»,visant la non-assistance à personne en danger,a-t-on appris auprès du parquet de Nîmes.

Le dossier doit être transmis au parquet de Paris.

«Je souhaite porter plainte contre Nicolas Sarkozy et Bernard Squarcini pour non-assistance à personne en danger.

Je les tiens pour responsables de la mort de mon fils»,a expliqué Albert Chennouf au Nouvel Obs.

«La volonté politique était qu'il meure»

«Nous nous posons fatalement des questions», explique-t-il.

«Je n'ai pas fait l'ENA ni Sciences-Po mais je ne suis pas bête.

Je pense que lorsqu'on va au Pakistan en faisant un crochet par Israël,ce ne peut être qu'avec la bénédiction des services français.

L'hypothèse qu'on a éliminé Merah pour qu'il ne parle pas me paraît de plus en plus plausible.

Je ne dis pas que les policiers du Raid ont mal fait leur travail.

Mais la volonté politique était qu'il meure», estime-t-il.

L'avocat d'Albert Chennouf,Gilbert Collard,a confirmé que son client avait déposé plainte. Il «est en grand désespoir,il paie le prix du drame vécu»,a-t-il estimé.

Le caporal Abel Chennouf,25 ans,dont la famille habite dans le Gard,avait été tué le 15 mars à Montauban,avec un camarade parachutiste.

Un troisième soldat avait été blessé.

Leur agresseur,Mohamed Merah,est mort une semaine plus tard à Toulouse sous les balles du Raid.
















yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice


Féminin Nombre de messages : 37799
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Mar 8 Mai - 16:11:55

Où en est le mariage posthume de votre fils et de sa compagne, enceinte ?

L’union n’a pas encore eu lieu. Caroline a donné naissance à mon petit-fils ce jeudi 3 mai. Cela nous emplit de joie malgré nos différends familiaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Mar 8 Mai - 17:27:48

Le soldat blessé par Merah est sorti de l'hôpital,toujours paralysé

Le parachutiste du 17e RGP de Montauban blessé par Mohamed Merah est sorti de l'hôpital il y a quelques jours,toujours paralysé,a-t-on appris mardi auprès du service de presse des armées.

Loïc Riber,un Antillais de 25 ans,est tétraplégique depuis que le tueur au scooter lui a sectionné la moelle épinière d'une balle tirée à bout portant, le 15 mars,devant la caserne de son régiment à Montauban.

Il a été transféré dans un centre de rééducation spécialisé.

"Il est pour l'instant paralysé et il a été transféré dans un institut spécialisé pour ce type de pathologie.

Ses jours ne sont plus en danger",a déclaré à l'AFP un officier du Sirpa-Terre.

Une autre victime de Mohamed Merah,Aaron Bijaoui, 15 ans,est sortie de son hôpital toulousain le 12 avril après plusieurs opérations pour traiter des blessures à un poumon et à l'estomac.

Mohamed Merah a successivement tué Imad Ibn Ziaten, un soldat du 1er Régiment du train parachutiste (RTP),à Toulouse le 11 mars,avant d'ouvrir le feu devant le 17e RGP de Montauban sur trois militaires,dont deux seront tués: Abel Chennouf et Mohamed Farah Chamse-Dine Legouade.

Enfin,devant le collège-lycée juif Ozar Hatorah,il a abattu trois enfants et un enseignant.
















yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Mer 9 Mai - 12:43:43

La belle famille d'Abel Chennouf : "Nous ne portons pas plainte contre Sarkozy"



Caroline (assise),la compagne du caporal Chennouf,lors des obsèques,le 22 mars

La famille de Caroline,compagne d’Abel Chennouf,militaire gardois abattu à Montauban le 15 mars par Mohamed Merah,a indiqué hier qu’elle ne souhaitait pas porter plainte contre Nicolas Sarkozy.

"Nous nous désolidarisons d'Albert"

"Nous nous désolidarisons d’Albert Chennouf,le père d’Abel",a précisé la grand-mère de l’amie du soldat.

"L’Etat et l’armée ne nous ont pas abandonnés.

Nous sommes étonnés par les propos et le geste d’Albert."

Le père du caporal,demeurant à Manduel,a déposé plainte en gendarmerie ce lundi contre Nicolas Sarkozy et Bernard Squarcini,responsable de la direction centrale du renseignement intérieur pour non-assistance à personne en danger.

Il estime qu’il est en droit de connaître la vérité sur l’affaire et la personnalité du tueur,tué par le Raid à Toulouse le 22 mars.

Mariage posthume

Le mariage posthume de Caroline avec le soldat gardois décédé,permis par décret du président de la République,a lieu ce jeudi 10 mai.

Leur enfant,un garçon,est né le 3 mai.

Lois Riber,parachutiste blessé par Merah le 15 mars,est sorti de l’hôpital.

Ses jours ne sont plus en danger mais il reste paralysé.















midi libre

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Jeu 10 Mai - 12:50:17

Le mariage posthume d'un militaire tué par Mohamed Merah reporté



Caroline Monet,la compagne Abel Chennouf lors de ses funérailles le 19 mars 2012 à Montauban

L'Elysée avait autorisé ce mariage à titre posthume pour permettre à la compagne du défunt de recevoir certains droits...

Le mariage posthume de la compagne d'Abel Chennouf, l'un des deux parachutistes abattus par Mohamed Merah,initialement prévu ce jeudi à Nîmes a été reporté à cause «de dissensions» entre les deux familles,a-t-on appris auprès de leur avocat,Me Gilbert Collard.

Fin mars,l'Elysée avait autorisé ce mariage à titre posthume de Caroline Monet,20 ans,la compagne du caporal de 25 ans tué à Montauban (Tarn-et-Garonne),qui vient de donner naissance à un petit garçon,notamment pour donner des droits à la veuve et à l'enfant,a indiqué l'avocat marseillais.

Dissensions après la plainte contre Nicolas Sarkozy

Mais depuis lors,des dissensions sont apparues entre les deux familles sur la date et le lieux de la cérémonie et après la plainte déposée par Albert Chennouf,le père du jeune soldat,contre Nicolas Sarkozy et le directeur central du renseignement intérieur Bernard Squarcini,qu'il accuse de n'avoir pas empêché la mort de son fils,a précisé la même source.

«Cette plainte est une démarche de sa propre initiative et contre mon avis»,a ajouté Me Collard sans préciser où et quand la cérémonie serait organisée.















20 minutes.fr

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice


Féminin Nombre de messages : 37799
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Ven 11 Mai - 13:06:52

Pourquoi le mariage posthume d’Abel Chennouf a été reporté


L’union entre le caporal gardois tué à Montauban et sa compagne devait avoir lieu hier. Le père du soldat s’y est opposé.

Le 15 mars, en tombant sous les balles de Mohamed Merah à Montauban, le caporal gardois Abel Chennouf a laissé une compagne, Caroline, enceinte, dans une profonde détresse.
Mais aussi deux familles, la sienne et celle de Caroline, plongées dans une douleur insurmontable.
Quelques jours à peine après l’assassinat du parachutiste,
Nicolas Sarkozy, alors chef de l’Etat, autorisait par décret le mariage posthume du soldat et de sa compagne.
Cette union devait avoir lieu hier, en mairie de Nîmes.
Elle a été reportée à la demande d’Albert Chennouf, père du défunt.

L’homme, meurtri par la disparition de son fils, dernier d’une fratrie de trois enfants, a signifié qu’il ne s’opposait pas à cette union, mais que la date lui avait été tenue secrète, sans qu’il puisse donner son consentement.
"On m’a pris mon garçon, et maintenant, on veut me tenir à l’écart de tout ce qui le concerne."
Par ailleurs, ajoute le père du caporal, "le mariage devait être contracté à Nîmes, or ni mon fils, qui est de Manduel, ni Caroline y résidaient, ce qui n’autorise pas les autorités de cette ville à le prononcer".

Me Collard : "Je crois que nous sommes en pleine phase post-traumatique"

Du côté de la famille de la compagne du soldat, c’est la consternation. L’incompréhension.
Le 3 mai, Caroline a donné naissance à un petit garçon, prénommé Eden.
"Ma fille est effondrée", commente la mère de la jeune maman.
"Elle a perdu l’homme qu’elle aimait, a mis au monde leur fils dans des conditions difficiles, et aujourd’hui le grand-père de l’enfant refuse que ce dernier porte leur patronyme."

Les liens entre les deux familles se sont progressivement distendus pour des raisons qui restent encore confuses pour l’avocat qui défend leurs intérêts à tous,

Me Gilbert Collard : "Je reste abasourdi. Ce n’est pas une histoire d’héritage, parce que de l’argent, il n’y en a pas ! Je crois que nous sommes en pleine phase post-traumatique, ce qui est courant dans des affaires aussi dramatiques."
Les deux familles ont déjà affiché leurs distorsions lundi dernier lorsqu’Albert Chennouf a porté plainte pour non-assistance à personne en danger contre Nicolas Sarkozy et Bernard Squarcini, directeur central du renseignement intérieur : "Je veux que la lumière soit faite sur la mort de mon fils, savoir qui était Merah."

La grand-mère de Caroline a alors fait savoir qu’elle ne suivait pas le plaignant dans son action et que les siens se "désolidarisaient" de lui.
Mais il semble que les dissensions sont plus anciennes : des origines différentes, des points de vue divergents, des mots de trop. "Du grand n’importe quoi !", estime Me Collard, qui n’a pas soutenu Albert Chennouf dans sa plainte.
"Ce qui m’attriste le plus, c’est que des adultes se déchirent sans penser à Caroline, qui pleure toujours, et à son enfant."


midi libre
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Lun 14 Mai - 22:06:28

Affaire Merah: Le dépôt de plainte contre le Raid reporté

Un des confrères de l'avocate algérienne n'a pas pu embarquer pour Paris...

Le dépôt de plainte qui devait être officiellement enregistré contre le Raid ce lundi par un collectif d’avocats mandaté par la famille de Mohamed Merah n’a pas eu lieu,a appris 20 Minutes de sources proches de l’enquête.

Me Zahia Mokhtari,une avocate algérienne,devait porter plainte ce lundi contre le Raid,car disait-elle début avril,deux vidéos probablement filmées par Merah prouveraient qu’il a été « liquidé» par l’unité d’élite de la police nationale.

Mais au moment de s’envoler pour Paris,un des confrères de l’avocate «n’a pas pu embarquer et passer le cordon de policiers»,a indiqué à 20 Minutes Isabelle Coutant-Peyre,l’avocate française qui l’aide dans les procédures de dépôt de plainte en France.

«Il n’ pas pu venir et c’est donc repoussé»,a-t-elle précisé.

«A priori,mais ce n’est pas encore confirmé,ça se fera lundi prochain»,ajoute Isabelle Coutant-Peyre, l’épouse du terroriste vénézuélien Ilich Ramirez Sanchez,connu sous le nom de Carlos.















20 minutes

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Des militaires tués par balle à Montauban    Mer 16 Mai - 21:43:00

Merah projetait un attentat à Paris



Mohamed Merah

Mohamed Merah envisageait de commettre un attentat à l'ambassade d'Inde à Paris.

Le tueur de Toulouse et de Montauban a affirmé aux policiers du RAID et de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) que les talibans lui auraient recommandé de choisir cette cible.

Au cours de ces conversations avec la police, Mohamed Merha a indiqué avoir finalement renoncé à cibler l'ambassade d'Inde compte tenu de la difficulté de l'entreprise.

Il aurait alors choisi de s'en prendre à l'armée française dont il a tué trois membres à Montauban, le 15 mars,puis à une école juive de Toulouse,le 19 mars,où il a assassiné trois enfants et un adulte.















le figaro

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Des militaires tués par balle à Montauban
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Photos SATELLITE des ports militaires !
» Département Archives et Médiathèque de Montauban
» Trois navires militaires en escale dans le port de Saint-Mal
» la balle folle qui rend fou !!
» pour que la balle change de couleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: affaires judiciaires-
Sauter vers: