chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Mon enfant doit avoir un vaccin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 39972
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Mon enfant doit avoir un vaccin   Mar 17 Jan - 18:15:42

voici quelques conseils pour vous aider à accompagner votre enfant.


Après avoir précisé qu’il s’agit d’un soin et non d’une punition, vous pouvez expliquer, selon les cas, que la piqûre sert :

- à le protéger de maladies graves,
- à étudier ce qui se passe dans son corps,
- à comprendre s’il est malade,
- à le soigner avec un médicament qui ne peut pas être donné par la bouche,
- à le nourrir quand il ne peut pas ou ne doit pas s’alimenter.
Certains enfants posent spontanément beaucoup de questions, mais d’autres pas. Si vous avez le sentiment que votre enfant ne souhaite pas s’informer sur le sujet, n’insistez pas. Si vous êtes vous-mêmes informé, vous saurez le moment venu, lui expliquer ce qui se passe.



Ne recourez jamais à la surprise ou à la tromperie : dire la vérité permet de gagner la confiance de votre enfant et cela lui évite d'imaginer des choses encore pires.
Dites-lui que cela peut faire mal, combien de temps ça va durer et ce que vous et les soignants allez faire pour l'aider.
Encouragez votre enfant à vous poser des questions pour mieux comprendre ses éventuelles appréhensions. Est-il content, serein ou plutôt inquiet ?
Proposez-lui de préparer ensemble ce que vous allez dire ou demander au docteur ou aux soignants.
Il n’y a pas de questions idiotes ou inutiles !
Sachez qu’entre 2 et 5 ans, les enfants pensent souvent que les adultes lisent dans leurs pensées et qu’ils peuvent donc deviner ce dont ils ont besoin, envie...
Répondez honnêtement à ses questions et laissez-le s’exprimer, le fait d'être écouté sera déjà un réconfort.




Les médecins ou les soignants peuvent impressionner votre enfant car ils emploient parfois des mots compliqués, des instruments étranges et ils touchent son corps...
Il est important que votre enfant se sente à l’aise, en confiance avec le médecin, les personnes qui vont s’occuper de lui.
Cette relation de qualité sera plus facile à établir si vous-même leur faites confiance, mais sentez-vous libre de vous informer sur la façon dont va se dérouler la piqûre, pour anticiper au mieux les difficultés que votre enfant risque de rencontrer et pouvoir l’aider si nécessaire.



Quand les professionnels s’adressent directement à l'enfant, aidez le à s’exprimer, mais sans parler à sa place ni orienter ses réponses.
N’intervenez que s’il ne peut pas répondre lui-même ou pour préciser ses dires car il est important que votre enfant se sente associé à la démarche.
Si votre enfant semble ne pas comprendre ce que les soignants lui demandent ou lui expliquent, reformulez leurs propos avec vos mots à vous.
Bien sûr, en général, l’enfant ne peut pas refuser la piqûre.
En revanche, pour atténuer son sentiment d’impuissance, il peut avoir le choix sur certains points.
Aussi dérisoire que cela puisse paraître, cette petite marge de liberté pourra lui donner l’impression de contrôler la situation, qu'il a tout de même son mot à dire, par exemple : être couché ou assis pendant la piqûre, choisir la musique qu’il veut entendre, l’histoire qu’il aimerait qu’on lui raconte, la couleur du pansement…



Evitez de nier les sensations exprimées par votre enfant « mais non, ça fait pas mal », en particulier au sujet de la douleur ou de lui dire « N’aies pas peur ».
C’est important de lui montrer que vous le croyez.
De plus, il risque de ne retenir que les mots « mal » et « peur »…
Ne le grondez pas ou ne le menacez pas de quitter la pièce s’il pleure ou s’il crie.
Il est possible en effet que votre enfant pleure ou manifeste plus sa détresse ou sa colère du fait que vous soyez présent, mais c’est parce qu’il se sent en confiance pour exprimer ses émotions et c’est important qu’il puisse le faire.
Au moment du geste, ce n’est pas efficace de le plaindre « Mon pauvre chéri, c’est difficile ce qu’on te fait », l’important est qu’il sente votre présence (que ce soit en le touchant ou en lui parlant), que les moyens pour avoir moins mal soient utilisés et qu’on l’aide à se distraire, à se relaxer, à penser à autre chose.
C’est après la fin du geste que vous pourrez le consoler et compatir si c’était difficile.


Il peut arriver que votre enfant pleure, s’agite, même quand tous les moyens disponibles ont été mis en œuvre pour l’aider. Lorsque c’est possible, interrompre la piqûre pour laisser votre enfant se calmer, peut permettre de faire une nouvelle tentative dans de meilleures conditions.
Ne demandez pas à votre enfant d’approuver et d’être d’accord avec le fait qu’il va avoir une piqûre.
C’est son droit de ne pas en avoir envie et de le faire savoir.
Mais si la piqûre doit être faite sans tarder, c’est de votre responsabilité et de celle du médecin de la faire si elle est nécessaire, vous et les professionnels aurez fait votre maximum pour le soulager et c’est important.
Si jamais les soignants vous demandent de les aider à tenir votre enfant, soyez vigilant à le faire avec la plus grande douceur, à ne pas l’immobiliser fermement (ce qui, de toute façon, est le plus souvent inefficace.
En général, ces tentatives provoquent au contraire l’agitation de l’enfant !).







_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Mon enfant doit avoir un vaccin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» conseil siege auto
» Un enfant doit-il dormir seul ?
» quels devoirs à quel âge ?
» Mission --> Besoin de quelqu''un qui a BuM
» LES NOUVELLES DEMARCHES POUR PASSER UNE VOITURE EN COLLECTION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: tout sur bébé et l'enfant-
Sauter vers: