chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Mar 26 Juin - 23:00:26

Concordia: Plainte contre Carnival pour avoir préféré le profit à la sécurité



Après avoir heurté un rocher vendredi 13 janvier 2012 au large de la Toscane,le paquebot «Costa Concordia» s'est couché à près de 90 degrés.

Un cabinet d'avocats a annoncé des poursuites ce mardi contre la société américaine Carnival, propriétaire du paquebot Costa Concordia qui a fait naufrage en janvier près des côtes italiennes, jugeant qu'elle a poussé ses concepteurs à sacrifier la sécurité pour les profits.

Le cabinet Eaves a demandé des dommages-intérêts devant la justice californienne,en espérant qu'une victoire en justice puisse avoir pour conséquence de déclarer impropres à la navigation tous les autres bateaux de ce type.

«Ce matin,nous avons déposé une plainte contre Carnival et les architectes qui ont dessiné les plans du Concordia,pour avoir ignoré délibérément la sûreté afin de maximaliser le profit»,a expliqué l'avocat américain John Arther Eaves,lors d'une conférence de presse à Rome.

Arther Eaves,qui affirme faire partie d'un collectif d'avocats représentant 150 plaignants du Concordia,a estimé que les plans du bateau l'avaient rendu trop lourd dans sa partie supérieure avec une propension à tanguer.

«C'est une triste tragédie que cette course pour construire le plus gros bateau possible,avec les coques les moins profondes et de la place pour le plus grand nombre possible de passagers.

Nous avons porté plainte pour mettre fin à une course qui détruit la sécurité»,a-t-il dit.

Selon le cabinet d'avocats,Carnival «a contrôlé ou au moins influencé le design du Costa Concordia, afin qu'il corresponde à ses besoins commerciaux».

Arther Eaves a aussi lancé des poursuites contre les architectes.

Toujours selon Arthes Eaves,ceux qui ont dessiné ce «géant des mers» ont observé des «normes démodées» pour un navire de cette taille.

Un succès de cette plainte,a-t-il ajouté,forcerait l"Organisation maritime internationale (IMO) à actualiser ses propres normes.

«Le problème en ce moment est que les règles de l'IMO sont juste des directives.

Il n'y a pas de sanctions pour ceux qui ne respectent pas ces règles»,a-t-il dit.

Le Costa Concordia transportait 4.229 personnes, dont 3.200 touristes de 60 nationalités et un millier de membres d'équipage lorsqu'il a heurté un rocher.

La catastrophe a fait 32 morts.






















20 minutes

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Mar 3 Juil - 15:37:13

Concordia : la boîte noire hors d'usage avait bien été signalée



L'avarie sur la boîte noire remontait au 9 janvier,soit quatre jours avant le naufrage.

Les experts commis à l'enquête ont informé,mardi,le parquet de Grosseto qu'ils ne pouvaient analyser que le contenu des ordinateurs de bord.

À Rome

Nouvelle péripétie dans l'enquête judiciaire ordonnée sur la catastrophe du Concordia,le 13 janvier dernier devant l'île du Giglio: la boîte noire censée enregistrer tous les paramètres de navigation,le fonctionnement des dispositifs de sécurité et la fermeture des portes étanches était en avarie depuis quatre jours au moment du naufrage.

La conclusion des experts commis à l'enquête confirme les propos tenus fin janvier par le commandant du navire.

Ces derniers ont informé le parquet de Grosseto (Toscane) qu'ils ne pouvaient analyser que le contenu des ordinateurs de bord qui ont eux-mêmes cessé de fonctionner ce même vendredi 13 janvier à 23h36,deux heures après le naufrage.

En d'autres termes une bonne partie de l'évacuation des 3216 passagers dont 462 Français n'a pas été documentée,l'ordre d‘évacuation ayant été donné très tardivement par le commandant Francesco Schettino.

Une intervention reportée

L'avarie sur la boîte noire remonte au 9 janvier.

L'armateur Costa Croisières en était informé,comme le prouve un mail récapitulant l'incident envoyé le 22 janvier par le responsable technique de la compagnie Pierfrancesco Ferro au directeur général Gianni Onorato: «l'avarie a été signalée le 10 janvier à 18h02.

J'en ai aussitôt averti la firme chargée de la manutention de la boîte noire en signalant qu'elle était tombée en panne pour la énième fois et en déclarant que la situation devenait vraiment intenable.

Nous ne pouvions plus continuer à dépenser des montagnes d'argent sans obtenir de résultat.»

Le lendemain 11 janvier à 10h46,une intervention est décidée par mail pour le 13 janvier en début d'après-midi,le Concordia faisant relâche à Civitavecchia.

La firme de manutention a successivement reporté l'intervention à l'arrivée du paquebot dans le port de Savone,dernière étape de sa croisière,le 14 janvier,par conséquent au lendemain du naufrage.

«Par chance,les données essentielles ont été copiées et sauvées par les ordinateurs de bord», relève le professeur Bruno Neri,spécialiste d'électronique des télécommunications à l'université de Pise.

Cet expert,appelé en consultation par de nombreuses parties civiles du Concordia,estime que l'enquête devrait pouvoir se poursuivre «si l'on parvient à établir que les copies sur ordinateur n'ont pas été altérées»,autrement dit «manipulées» à posteriori.

Du moins ces ordinateurs se trouvaient-ils dans la partie restée immergée de la passerelle de commandement et n'ont pas subi la corrosion de l'eau de mer.

Interrogé ce matin par Le Figaro sur la possibilité pour un paquebot de naviguer sans boîte noire,il répond: «le code maritime l'interdit expressément».

Une nouvelle plainte déposée auprès du parquet de Grosseto

Une organisation de consommateurs,les Codacons,a déposé une plainte pour demander au parquet de Grosseto d'ordonner une nouvelle enquête sur les systèmes de sécurité du dispositif électrique qui sont eux aussi tombés en panne au moment de l'accident.

Il estime cette panne à l'origine du décrochage d'un ascenseur de bord qui aurait provoqué la chute de ses quatre occupants dans la partie immergée du paquebot.

Passagers qui figurent parmi les trente-deux victimes de la catastrophe.





















le figaro

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Mer 4 Juil - 23:25:17

Costa Concordia: La direction savait que la boîte noire était défectueuse

L'annonce est embarrassante pour la société Costa Croisières.

La presse italienne vient en effet de révéler,ce mercredi,que la direction de l'entreprise était au courant de la panne de boîte noire du ferry Costa Concordia,qui s'est échoué en Italie le 13 janvier dernier.

Pire,les experts annoncent même que la direction n'a rien voulu faire pour la réparer.

Aucun enregistrement des manœuvres

La boîte noire avait en effet cessé de fonctionner quatre jours avant le drame.

Les officiers de bord avaient alors rapporté cet incident au commandant Francesco Schettino,qui s'était ensuite chargé de prévenir sa direction.

Celle-ci avait alors décidé de reporter volontairement la réparation.

D'après l'enquête ordonnée par le parquet de Grossetto,il n'existe donc aucun enregistrement du fonctionnement des portes étanches ou des manœuvres effectuées par le navire avant l‘accident,qui a fait 32 morts.

A la suite de cette annonce,des organisations de consommateurs ont décidé de porter plainte.

















20 minutes

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Mer 11 Juil - 13:54:49

Le commandant du «Costa Concordia» demande pardon



Francesco Schettino le 14 janvier 2012 à Grosseto en Italie

Francesco Schettino,accusé notamment d'avoir abandonné le navire naufragé au large de l'Italie,estime toutefois n'avoir «pas commis de crime».

Le commandant du paquebot Costa Concordia,qui avait fait naufrage au large de la Toscane en janvier,a demandé pardon dans une interview à une chaîne de télévision diffusée tard mardi soir,tout en se disant lui aussi victime de cette tragédie qui a fait 32 morts.

«Il est normal que je demande pardon à tous et que je sente le poids des 32 victimes sur ma conscience»,a affirmé Francesco Schettino à une journaliste de la chaîne privée Canale 5.

Le naufrage a été «un incident banal,où la fatalité s’est engouffré dans l’interaction entre les êtres humains.

Il y a eu,je crois,un malentendu,et précisément à cause de cela les gens éprouvent de la colère»,a-t-il expliqué.

«C’est comme si tous les cerveaux,y compris les instruments de bord,avaient court-circuité»,a-t-il estimé,se présentant comme une «victime de tout ce système».

«Un incident en mer est différent d’un crime.

Je ne crois pas avoir commis un crime»,s’est justifié le commandant,accusé d’avoir provoqué le naufrage en effectuant une sorte de parade trop près des côtes mais aussi d’avoir quitté le navire alors que l'évacuation des 4 200 passagers et membres de l'équipage était encore en cours.

La justice italienne a décidé début juillet d’alléger l’assignation à résidence prononcée en janvier contre le commandant.

«Que la vérité sorte au grand jour»

Poursuivi pour homicides multiples par imprudence, naufrage,abandon du navire et pour avoir omis de révéler aux autorités maritimes italiennes la gravité de l’accident,Francesco Schettino avait été écroué au lendemain du drame puis assigné ensuite à résidence sans pouvoir parler à quiconque à l’exception de ses avocats et de ses proches.

«Je veux que la vérité sorte au grand jour,quelle qu’elle soit»,a affirmé le commandant,qui selon certains médias italiens aurait reçu 50 000 euros pour cette interview.

Cette information,démentie par Canale 5,n’a pas manqué de faire polémique.

Le Costa Concordia transportait 4 229 personnes, dont 3 200 touristes de 60 nationalités (en plus d’un équipage d’un millier de membres),lorsqu’il a heurté un rocher près de l'île du Giglio.

Neuf personnes au total sont poursuivies dans cette affaire,dont Schettino,son second,quatre autre membres de l'équipage et trois membres du personnel à terre,dont Manfred Ursprunger,un vice-président exécutif de Costa Crociere,propriétaire du Concordia,et Roberto Ferrarini,chef de l’unité de crise de la compagnie.















libération

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Sam 21 Juil - 23:05:59

Procès du Costa Concordia : l'audience technique repoussée

Dans le meilleur des cas, l'ouverture du procès n'est pas attendue avant le début de l'année prochaine.



Les conclusions tirées de l'exploitation de la boîte noire du navire de croisières Costa Concordia seront finalement dévoilées lors d'une audience fixée au 15 octobre.

Les conclusions tirées de l'exploitation de la boîte noire du navire de croisières Costa Concordia seront finalement dévoilées lors d'une audience fixée au 15 octobre,a déclaré samedi 21 juillet une juge italienne lors d'une audience au cours de laquelle ces conclusions devaient être présentées.

Les avocats des rescapés du naufrage étaient présents à cette audience technique dans la ville de Grosseto (centre de l'Italie),où la juge d'instruction Valeria Montesarchio a expliqué que l'analyse complète des données issues des instruments de navigation avait pris du retard.

Ce renvoi d'audience était attendu car les quatre experts judiciaires mandatés par la justice italienne avaient eux-mêmes demandé au tribunal un délai supplémentaire pour remettre leurs conclusions.

Le navire Costa Concordia pesant 114,5 tonnes s'était échoué sur des rochers au large de l'île du Giglio durant la nuit du 13 janvier avec à son bord 4.229 passagers,faisant 32 morts,après une première journée de croisière sur la mer Méditerranée.

Neuf personnes font actuellement l'objet d'une enquête,dont trois cadres dirigeants de Costa Crociere (groupe Carnival),l'opérateur de croisières le plus important d'Europe,ainsi que le capitaine du navire Francesco Schettino,qui est notamment accusé d'avoir abandonné le navire avant la fin de l'évacuation.

Les enquêteurs cherchent à savoir pourquoi le paquebot voguait si près de l'île à grande vitesse dans une manoeuvre dite de "salut" et pourquoi la procédure d'évacuation n'a été entamée qu'une heure après la collision,alors que le navire penchait déjà dangereusement.

Dans le meilleur des cas,l'ouverture du procès n'est pas attendue avant le début de l'année prochaine.

En attendant,le Costa Concordia repose toujours sur son flanc,sur un support sous-marin à proximité du port de l'île du Giglio.

Mais le groupe Costa Crociere prévoit prochainement de le redresser et de le remorquer en vue de son démantèlement,une opération sans précédent en raison de la taille du bateau.


















le nouvel observateur

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Sam 8 Sep - 14:02:15

Costa Concordia : les boîtes noires accablent le commandant de bord

L'écoute des boîtes noires du paquebot échoué en janvier dernier,souligne encore un peu plus la responsabilité du commandant



Le naufrage du Costa Concordia le 13 janvier 2012 a a provoqué la mort de 32 personnes

L'exploration des boîtes noires du navire Costa Concordia échoué le 13 janvier 2012 sur un banc de sable près de l'île de Giglio dans le sud de la Toscane,accable le commandant du bateau,le commandant Francesco Schettino.

Ces éléments complémentaires,qui doivent être déposés la semaine prochaine au tribunal de Grosseto permettent de mieux comprendre toute la responsabilité du commandant dans cette catastrophe.

France Info qui cite le journal italien La Stampa, explique ainsi que "le fameux "salut" organisé en passant devant l'île du Giglio n'était pas une manœuvre improvisée à la dernière minute,mais bien prévue depuis le port de Civitavecchia,précédente étape."

Les boîtes noires permettent aussi de connaître le contenu de la conversation téléphonique du commandant avec sa femme quelques minutes après le drame : "Ma carrière de commandant est terminée.

On a heurté un haut fond,le bateau s'est incliné mais je suis en train de faire une belle manœuvre, tout est sous contrôle".

Le Costa Concordia transportait 4 229 personnes, dont 3 200 touristes de 60 nationalités (en plus d'un équipage d'un millier de membres),lorsqu'il a heurté un rocher près de l'île du Giglio,dans l'archipel toscan,ce qui a provoqué la mort de 32 personnes.

A noter également que le juge des référés de Nanterre examinera mercredi prochain la demande de quatorze naufragés français du paquebot,qui réclament une expertise psychologique et une provision de 50 000 euros chacun.




















sud ouest

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Jeu 27 Sep - 10:41:26

Costa Concordia: action en justice des naufragés



Défendus par deux avocats varois, quatorze rescapés français demandent réparation des préjudices qu’ils ont subis.

Un expert pourrait évaluer la gravité des séquelles psychologiques


Pour le compte de quatorze rescapés français du naufrage du paquebot italien,Maître Laurie Franchitto a plaidé,devant le Tribunal de grande instance de Nanterre,en faveur de la nomination d'un expert psychiatre.

Objectif : évaluer le préjudice subi par les passagers qui,huit mois après,souffrent de séquelles psychologiques importantes.

La décision du juge sera rendue le 4 octobre prochain.

Explications avec l'avocate seynoise.

Quel est le profil des rescapés du Costa Concordia que vous défendez ?

Avec Me Philippe Camps,nous défendons 14 passagers français,dont 4 enfants,qui étaient à bord du navire.

Ces personnes ont pris contact avec nous car nous traitons des contentieux relatifs à la réparation et l'indemnisation de préjudices corporels, consécutifs à des accidents de toute nature.

Où en sont les demandes d'indemnisation des naufragés ?

Les 14 rescapés que nous défendons ont signé un protocole d'accord avec Costa,comprenant le versement d'une somme provisionnelle de 8.000 € par personne + 1.000 € relatifs aux frais de procédure.

À quoi correspond cette somme ?

Il s'agit d'une provision versée par Costa,à valoir sur la réparation définitive,et qui vise à indemniser partiellement les séquelles traumatiques dont souffrent les personnes que nous défendons.

Je souligne que ces sommes sont versées à titre provisionnel car les victimes estiment que leur préjudice est supérieur au montant proposé.

Pour cette raison,nous avons renouvelé,la semaine dernière auprès du Tribunal de grande instance de Nanterre,notre demande d'expertise médicale avec désignation d'un expert psychiatre,afin de qualifier et quantifier les préjudices subis par les naufragés.

Cette démarche est un préalable,dans l'attente d'une indemnisation définitive.

Nous n'abandonnons donc aucune procédure judiciaire,qu'elle soit civile ou pénale,en France ou à l'étranger.

De quoi souffrent les victimes que vous défendez ?

Il s'agit d'un traumatisme collectif,spécifique aux grandes catastrophes.

Ces personnes se sont vues mourir,persuadées qu'elles ne s'en sortiraient pas.

Elles souffrent donc de ce que l'on appelle le syndrome de stress post-traumatique.

Huit mois après le naufrage,ces blessures invisibles sont toujours présentes et se manifestent sous différentes formes : troubles anxieux sévères,repli sur soi,situations d'évitement,difficultés de concentration,troubles du sommeil accompagnés de cauchemars répétitifs.

Mais aussi la reviviscence de l'événement traumatique sous la forme de flashbacks,ainsi qu'une hypervigilance manifestée par des sursauts au moindre bruit rappelant celui du navire heurtant le rocher.

Des symptômes qui persistent malgré la prise en charge médicale ?

Après le naufrage,tous les naufragés ont été pris en charge par une cellule d'urgence médico-psychologique.

Mais certains ressentent à ce jour le besoin de poursuivre un suivi psychologique car leurs symptômes sont invalidants.

La majorité de nos clients s'est vue prescrire des arrêts de travail durant de longs mois,l'un d'entre eux s'est retrouvé dans l'incapacité de prendre les escaliers pour rejoindre son lieu de travail car cela lui rappelle une situation douloureuse vécue durant le naufrage,une autre a perdu l'usage de la parole durant deux mois.

Par ailleurs,certaines personnes souffrent d'agoraphobie car l'effet de foule rappelle la panique collective qui avait saisi les passagers au moment de l'évacuation du navire.

Pour toutes ces raisons,l'expertise sollicitée est primordiale pour que soient reconnues l'existence et l'importance de ces différents préjudices.

*L'affaire est traitée dans le département des Hauts-de-Seine car la filiale française de Costa est sise dans ce même département,à Rueil-Malmaison.




















var matin

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Lun 15 Oct - 21:27:48

Costa Concordia: La question de la responsabilité du commandant et de la compagie

La pression est montée ce lundi devant le tribunal de Grosseto (Toscane,centre) sur la compagnie Costa Crociere,propriétaire du navire Concordia,pour sa responsabilité,et celle du commandant,dans le naufrage du paquebot qui avait fait 32 morts en janvier.

Ces séances à huis-clos,en présence du commandant du Concordia,ont lieu au tribunal de Grosseto,qui a déménagé pour l'occasion dans le théâtre local pour accueillir des centaines d'ex-passagers,avocats et experts,afin d'aider à établir les responsabilités dans cet accident.

Plainte contre la compagnie

Présenté comme «l'homme le plus détesté d'Italie» par un journal italien,baptisé «Capitaine Couard» par les tabloïdes britanniques,Francesco Schettino, assigné à résidence dans sa ville de Meta (ex-Meta di Sorrento),au sud de Naples,est arrivé discrètement en voiture.

Le capitaine Schettino est mis en cause,ainsi que six autres membres de l'équipage,et trois dirigeants de la compagnie Costa,propriétaire du paquebot,pour homicides par imprudence et naufrage.

Il est également soupçonné d'avoir abandonné son navire avant la fin de l'évacuation.

Licencié en juillet par la compagnie,il a porté plainte contre Costa Crociere et demande sa réintégration.

















20 minutes

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Mar 16 Oct - 0:23:18

Procès du Concordia : au-delà du capitaine,la compagnie en accusation

Le tribunal se livre toute la semaine à une série d'analyses techniques sur les raisons du naufrage et de l'évacuation tardive du navire.



L'épave du Costa Concordia

La pression est montée lundi devant le tribunal de Grosseto (Toscane,centre) sur la compagnie Costa Crociere,propriétaire du navire Concordia,pour sa responsabilité,et celle du commandant,dans le naufrage du paquebot qui avait fait 32 morts en janvier.

"La compagnie a commis la première faute en embauchant Francesco Schettino (le commandant).

Ils essayent d'en faire un bouc émissaire",a estimé l'avocat américain Peter Ronai,qui représente dix Hongrois,au début d'une série d'audiences techniques.

Ces séances à huis clos,en présence du commandant du Concordia,ont lieu au tribunal de Grosseto,qui a déménagé pour l'occasion dans le théâtre local pour accueillir des centaines d'ex-passagers,avocats et experts,afin d'aider à établir les responsabilités dans cet accident. Présenté comme "l'homme le plus détesté d'Italie" par un journal italien, baptisé "Capitaine Couard" par les tabloïds britanniques,Francesco Schettino,assigné à résidence dans sa ville de Meta (ex-Meta di Sorrento),au sud de Naples,est arrivé discrètement en voiture.

Le capitaine Schettino est mis en cause,ainsi que six autres membres de l'équipage et trois dirigeants de la compagnie Costa,propriétaire du paquebot,pour homicides par imprudence et naufrage.

Il est également soupçonné d'avoir abandonné son navire avant la fin de l'évacuation.

Le capitaine "vraiment embarrassé"

Licencié en juillet par la compagnie,il a porté plainte contre Costa Crociere et demande sa réintégration.

Toute la semaine,magistrats,avocats et experts vont examiner les analyses techniques,un millier de pages et sept DVD,notamment des boîtes noires du paquebot,déposées il y a un mois par un groupe de spécialistes nommés par le tribunal.

Mais d'autres séances seront sans doute nécessaires,et les décisions de renvoi en justice ne sont pas attendues avant la fin de l'année.

"Je voulais lui montrer qu'il a un soutien car il traverse un moment difficile et je suis venu à l'audience pour m'assurer que la justice sera équitable",a déclaré le capitaine Frederik Van Wijnen,secrétaire général de la Confédération des associations européennes de commandants de navire.

Il a rencontré Schettino il y a deux mois.

"Je suis allé le voir,je voulais le connaître personnellement,je me suis présenté,et il était vraiment embarrassé.

Je voulais le regarder droit dans les yeux et il était très tendu,sur la défensive",a raconté à la presse Luciano Castro,un ex-passager du Concordia, en décrivant sa rencontre avec Schettino.

Le Costa Concordia (114 500 tonnes) s'était échoué sur des rochers à quelques dizaines de mètres de l'île du Giglio durant la nuit du 13 janvier,avec à son bord 4 229 personnes,dont 3 200 touristes.

Questions toujours sans réponse

Les enquêteurs cherchent à savoir pourquoi le paquebot voguait si près de l'île à grande vitesse pour une parade tous feux allumés dite de "salut" ("inchino") et pourquoi la procédure d'évacuation n'a été entamée qu'une heure après la collision, alors que le navire penchait déjà dangereusement.

"Les experts ont échoué à répondre à une série de questions que nous avons posées,y compris de savoir pourquoi 32 personnes sont mortes et si certaines d'entre elles auraient pu être sauvées",a réagi Bruno Neri,un consultant de l'association italienne de consommateurs Codacons.

De nombreuses procédures judiciaires ont été entamées contre la compagnie dans plusieurs pays.

Des collectifs de naufragés se sont créés,et des plaintes ont ainsi été déposées en Italie,en France et aux États-Unis.

C'est là-bas que 39 passagers réclament à Carnival (un opérateur de croisières) 520 millions de dollars de dommages et intérêts.

Quant à l'épave du paquebot,elle gît toujours sur le flanc tout près du port de l'île du Giglio.

Selon le projet d'enlèvement lancé le 15 mai,et en tenant compte des conditions météo,elle devrait être retirée au printemps 2013.

Une opération complexe et sans précédent en raison de la taille du bateau : le groupe Costa Crociere devra d'abord le redresser avant de le remorquer dans un port où il sera ensuite démantelé.





















le point

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Mer 17 Oct - 1:53:59

Costa Concordia : l'évacuation de l'épave retardée d'au moins 6 mois



L'évacuation de l'épave du Costa Concordia va être retardée d'au moins 6 mois.

Des problèmes de forage ont fortement ralenti les opérations.


L'épave du Costa Concordia devrait encore faire partie du paysage de l'île du Giglio.

L'évacuation de l'épave du paquebot de croisière qui s'est échoué en janvier près de l'île du Giglio (centre de l'Italie) va être retardée d'au moins six mois et n'aura pas lieu avant l'été 2013,a indiqué la compagnie Titan,en charge du projet.

Les contraintes techniques et notamment des problèmes de forage dans le sol granitique ont fortement ralenti les opérations,ont expliqué mardi des dirigeants de Titan.

"Le calendrier initial a été complètement explosé", a déclaré Nick Sloane,un des responsables du retrait de l'épave.

Titan a remporté conjointement avec la compagnie italienne Micoperi l'appel d'offres pour renflouer et remorquer le Concordia.

Avant de redresser le paquebot de 114.500 tonnes, qui git sur un flanc tout près de l'île du Giglio en Toscane,les opérateurs de Titan et Micoperi doivent percer des trous au fond de la mer pour y planter des poteaux auxquels fixer le navire et des plateformes submergées qui serviront à renflouer le Concordia.

L'opération est un énorme défi d'ingénierie et de technologie.

Opération terminée en "juin au plus tôt"

"Le fond de la mer est fait de roche granitique,et donc ce n'est ni du grès ni du calcaire.

Or le granit est le pire quand il s'agit de le forer surtout avec des angles à 35/40 degrés comme ceux qui nous sont imposés ici",a expliqué Nick Sloane aux journalistes.

"Essayer de percer et faire entrer les poteaux prend davantage de temps que si on perçait un sol droit ou de la roche plus tendre",a expliqué le spécialiste.

Selon lui,l'opération sera terminée en "juin au plus tôt".

Les spécialistes du renflouement de navire et les ingénieurs travaillent dur mais l'arrivée de l'hiver et de périodes de forte houle risque de compliquer leur tâche.

"L'hiver arrive,si nous parvenons à respecter le calendrier sans que le mauvais temps ait trop d'impact,ce sera un gros avantage pour l'ensemble du projet.

Nous espérons que l'hiver sera doux mais ce ne sera sans doute pas le cas",a expliqué Nick Sloane.

Pour le moment,Titan et Micoperi cherchent à fixer le navire pour éviter qu'il ne glisse vers les hauts fonds au moment où ils procèderont au renflouement.


















tf1 news

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Mer 17 Oct - 16:01:28

Le commandant du Concordia sur la défensive



Francesco Schettino soutient qu'il a «fait tout son possible pour sauver des vies»

À la barre,les experts commis par le tribunal démontent un à un les principaux éléments de la défense de Francesco Schettino.

Dès le début de la reconstruction judiciaire du naufrage du Concordia qui s'est ouverte jeudi devant le tribunal pénal de Grosseto en Toscane,le commandant de bord,Francesco Schettino,s'est trouvé en difficulté.

Dans cette phase judiciaire qui se déroule à huis clos,les experts commis par le tribunal démontent un à un les principaux éléments de sa défense.

Depuis des mois,il soutient qu'il a «fait tout son possible pour sauver des vies» après la collision avec un rocher en virant de bord pour consentir au paquebot de s'échouer à proximité de la côte.

Pour les experts en revanche,«tout donne à penser que le commandant voulait s'éloigner de la côte».

Autre contre-vérité démentie par l'analyse des instruments de bord: «Trois minutes après l'impact,à 21 h 49,le commandant savait que le local des machines était inondé».

Et pourtant il lui faudra attendre 47 minutes,à 22h32,pour déclarer par téléphone à la capitainerie du port de Livourne,alors que le navire est déjà en train de sombrer: «Le navire prend l'eau mais la mer est plate.

Pas de problème.

Nous devons seulement faire descendre les passagers dans les chaloupes.

Dieu nous assiste».

L'ordre d'abandon sera donné dix-neuf minutes plus tard.

Le tribunal confrontera dans les prochains jours les dépositions des huit autres prévenus trois dirigeants de Costa Croisiet cinq autres membres d'équipage avec les rapports des experts.

S'agissant des opérations de renflouement du Concordia,elles ont pris au moins six mois de retard.

Titan,la firme américaine qui en est chargée avec l'italienne Micoperi,a fait savoir qu'elles pourraient ne pas avoir lieu avant l'été 2013.

Motif: des problèmes de forage qui imposent de consolider le fond marin,de nature granitique, avant de planter les poteaux qui serviront de support lors du redressement de cette masse colossale de 113.000 tonnes.



















le figaro

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Jeu 18 Oct - 20:17:34

Le capitaine du Costa Concordia s'explique devant le tribunal

Francesco Schettino est intervenu pour la première fois devant le tribunal de Grosseto pour expliquer les manoeuvres menées avant le naufrage du paquebot en janvier.

Il est mis en cause pour naufrage,homicides par imprudence et abandon de navire.


Francesco Schettino,le commandant du Concordia,a pris la parole pour la première fois jeudi devant le tribunal de Grosseto pour expliquer ses manoeuvres avant le naufrage du paquebot qui a fait 32 morts en janvier,et dont il est considéré comme le principal responsable.

"Au cours de la projection d'une vidéo réalisée par ses avocats sur la base de données radar,Schettino a expliqué pas à pas les ordres qu'il a donnés avant et après le choc contre le rocher et pourquoi",a déclaré sous couvert de l'anonymat un expert qui était présent à la déposition.

Le commandant a obtenu exceptionnellement l'autorisation du tribunal de s'exprimer sur les aspects techniques de l'analyse des données des boîtes noires.

Normalement dans cette phase de la procédure judiciaire,à savoir pendant l'incident probatoire et les audiences préliminaires à un procès,seuls les avocats,les experts et le parquet sont autorisés à intervenir.

Selon le site de La Repubblica,Schettino a parlé dans un jargon très technique expliquant toutes les phases qui ont précédé et succédé la collision avec le rocher,revendiquant une manoeuvre après l'accident qui a permis au navire de venir "s'appuyer" sur des récifs de l'île et de sauver ainsi des milliers de vies.

Bataille ouverte entre le commandant et la compagnie

Francesco Schettino est mis en cause pour naufrage, homicides par imprudence et abandon de navire.

Dix personnes au total Schettino,six membres d'équipage et trois dirigeants de Costa Crociere (groupe Carnival) sont sous enquête pour le naufrage le 13 janvier dernier du paquebot de croisière Concordia.

"Désormais c'est une bataille ouverte entre le commandant et la compagnie" Costa Crociere, propriétaire du Concordia,écrit La Repubblica, rappelant que Francesco Schettino a été licencié en juillet par son ex-employeur.

La défense de Schettino "cherche à mettre en évidence toutes les erreurs" de Costa Crociere et a présenté "une sorte de dossier composé de 200 questions et observations",ajoute le quotidien.

La compagnie en revanche insiste sur la culpabilité du capitaine,estimant qu'elle sort blanchie de cette série d'audiences techniques.

















l'express

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Mer 28 Nov - 2:36:00

Concordia : les familles des victimes en colère

Alors que se prépare la commémoration des victimes du Concordia un an après le naufrage,le 13 janvier 2012,les familles des victimes françaises sont en colère après une proposition qu'elles qualifient d'«indécente» émise par Costa Croisières.

Pour la commémoration,la compagnie propose de scinder les familles en deux,en octroyant le droit de venir sur l’île du Giglio à celles qui ont été endeuillées mais en circonscrivant les autres à Paris dans une église où se tiendrait un hommage.

«Après nous avoir achetés au rabais avec 11.000 € d’indemnisation,ils achètent notre présence à une messe à Paris en nous offrant 100 € chacun !», proteste Anne Decré,présidente du Collectif des naufragés français du Concordia.

En effet,dans un courrier d’avocats,le conseil de Costa Croisières,Me Simon,propose à Me Courtois, qui défend les victimes françaises,de «prendre en charge les frais de déplacement à Giglio des familles des 32 décédés» mais,«dans le souci de respecter leur chagrin et l’intimité»,d’organiser seulement «une messe à Paris le 13 janvier 2013 en un lieu à préciser prochainement» pour les rescapés,informe la lettre.

Et de préciser : «les frais de déplacement seront pris en charge à raison d’un forfait de 100 € par passager pour ceux qui souhaiteront y assister et qui n’habitent pas la région parisienne».

«Respecter leur intimité... mais on ne leur a même pas demandé leur avis !,explique Anne Decré.

Personne n’a été concerté.

Or pour les familles endeuillées,que j’ai tous les jours au téléphone et qui sont en colère,il est inconcevable d’y aller sans les autres !

Et jusqu’à preuve du contraire,nous n’avons pas fait naufrage dans la Seine !».

Pour les familles,«cette proposition de Costa est insultante».

«Elle n’a de sens pour personne,pas plus pour les familles de victimes décédées que pour les rescapés.

Nous avons besoin les uns des autres ce soir-là, comme le 13 janvier dernier et comme depuis plus de 10 mois maintenant».

Un communiqué des familles s’émeut avec force de l’organisation de ces hommages «irrespectueux» et «sous contrôle Costa».

«À 6 semaines de la commémoration,personne n’est en mesure d’informer qui que ce soit du déroulement de la journée au sein de Costa,malgré des relances multiples depuis plusieurs mois,dénonce-t-il.

Costa laisse l’ensemble de ses victimes dans le flou le plus total afin de limiter notre venue à tous.

Tout semble être sous le contrôle de Costa.

Costa et ses dirigeants sont à l’image de leur commandant : abandonnistes,irrespectueux et désorganisés,comme tout au long de cette terrible nuit du 13 janvier 2012 qui a coûté la vie à 32 personnes».

















le figaro

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Ven 30 Nov - 23:50:17

Concordia/cérémonies: Costa s'explique

La compagnie Costa Croisières a indiqué aujourd'hui que le programme des commémorations du premier anniversaire de l'échouage de son paquebot Concordia "est en cours de définition",et sera fait "dans le respect de la douleur des victimes et de leurs familles".

Ce communiqué fait suite à un autre,mardi,du collectif des naufragés français de la catastrophe, qui avait jugé "insultante" une proposition de la compagnie visant à transporter sur place les familles de décédés et à ne proposer qu'une messe à Paris aux autres.

Costa Croisières "a pris connaissance des déclarations de (Anne) Decré,la présidente du Collectif et souhaite préciser que le programme des cérémonies commémoratives sur l’île du Giglio le 13 janvier 2013 est en cours de définition,sous la supervision des autorités locales compétentes", écrit la compagnie dans son communiqué.

Elle indique être "dans l’impossibilité,pour des raisons purement logistiques,d’accueillir sur l’île toutes les personnes qui souhaiteraient être présentes"et prévoit donc "d’organiser une cérémonie du souvenir dans plusieurs pays dont sont issus passagers et membres d’équipage",précise-t-elle,ajoutant : "c’est ainsi qu’une messe Å“cuménique pourrait être organisée à Paris,lieu central le plus facile d’accès pour la grande majorité des passagers français."

La compagnie conclut que "le drame du Costa Concordia n’est pas et ne sera jamais oublié",et qu'elle "comprend la douleur et l’émotion des personnes qui vont vécu l’échouage".

"Les commémorations seront organisées dans le respect de la douleur des victimes et de leurs familles",assure-t-elle.

Mme Decré avait estimé pour sa part que Costa "ne prenait toujours pas ses victimes en considération".

"Nous avons besoin les uns des autres ce soir-là et il n'est pas envisageable pour les familles de victimes de s'y rendre sans les rescapés et pour les rescapés de se rendre dans quelque église que ce soit et où que ce soit".

"Et pourquoi une église?

Et pourquoi à Paris?",avait-elle ajouté, observant
: "Nous n'avons pas fait naufrage dans la Seine jusqu'à preuve du contraire".

Dix personnes,dont principalement le capitaine Francesco Schettino,sont mises en cause dans le naufrage qui a fait 32 morts,tandis que l'épave gît toujours sur le flanc devant le port de Giglio.


















le figaro

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Lun 17 Déc - 17:40:20

Naufrage du Concordia : le témoignage exclusif du commandant



À quelques semaines du premier anniversaire du drame, Francesco Schettino s'explique pour la première fois à la télévision française.

Toujours assigné à résidence,soupçonné notamment d'homicide involontaire et d'abandon du navire,il a livré sa propre vision du naufrage.


Francesco Schettino s'explique pour la première fois à la télévision française sur son rôle dans le naufrage : il dément toute erreur, expliquant être resté jusqu'au bout près du navire pour coordonner les secours.

À quelques semaines du premier anniversaire du drame, Francesco Schettino s'explique pour la première fois à la télévision française.

Toujours assigné à résidence,soupçonné notamment d'homicide involontaire et d'abandon de navire,il a livré sa propre vision du naufrage du Costa Concordia, en janvier dernier.

"Cette histoire est très compliquée à raconter,et le raconter de manière superficielle n'a fait de bien à personne",dit-il.

Lors de la manœuvre,le capitaine estime que les instructions qu'il avait validées n'ont pas été respectées.

Il dit avoir réussi à éviter l'île,mais affirme que le timonier est à l'origine de l'impact fatal.

"J'ai donné l'ordre de mettre la barre à gauche,mais le timonier a agi avec retard.

Il a fini par le faire mais ensuite,de manière arbitraire,il l'a mise à droite".

L'impact était alors inévitable avec un rocher près de l'île du Giglio,dans l'archipel toscan,ce qui a provoqué la mort de 32 personnes.

"Ce n'est pas un crime,c'est un accident"

Plutôt que d'abandonner le navire en pleine mer,le capitaine a décidé d'aller s'échouer sur les rochers, vers des eaux peu profondes.

Le Concordia se pose sur les rochers,les évacuations débutent,mais tout à coup,le bateau s'incline et l'eau rentre dans les cabines.

Il dément alors avoir volontairement abandonné son poste : "le bateau penchait tellement qu'on ne pouvait plus tenir debout.

Je ne suis pas parti avec une chaloupe mise à disposition pour moi",martèle-t-il.

Il dit être resté sur les rochers,près du bateau,pour coordonner les secours.

"J'ai donné des ordres jusqu'à la fin,dans cet accident,j'ai essayé de faire de mon mieux,ce n'est pas un crime,c'est un accident".
















tf1 news


_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Lun 14 Jan - 9:07:39

Concordia,un an après le naufrage : jour d'émotion sur l'île du Giglio

Des centaines de rescapés du naufrage et de proches de victimes,mais aussi des habitants de l'île commémorent ce dimanche le drame survenu il y a tout juste un an,pendant que le groupe Costa mettra ses drapeaux en berne et a prévu des cérémonies sur ses paquebots.

Ce dimanche sur l'île de Giglio,plusieurs cérémonies chargées d'émotion commémorent toute la journée le premier anniversaire de la tragédie du 13 janvier 2012.

Dès le milieu de la matinée,les familles de victimes du naufrage du Concordia ont jeté des fleurs à la mer aux abords de l'épave du paquebot.

"Je suis là pour rendre hommage à ma soeur.

C'est très difficile pour nous.

Quelque chose qui nous poursuivra toute notre vie",confiait Madelein Soria,une Péruvienne de 25 ans,qui a perdu sa soeur,serveuse sur le navire.

Vers 9h30,un ferry a emmené les familles des victimes vers le lieu où le navire a heurté un rocher.

Elles ont pu se recueillir puis jeter leurs bouquets à la mer.

A bord aussi beaucoup d'officiels en tenue d'apparat ou de gardes de la protection civile et de pompiers en tenue de travail.

Parmi eux Gregorio de Falco,chef de la Capitainerie du port de Livourne,qui fit figure de héros en ordonnant en terme peu châtié au capitaine du Concordia,Francesco Schettino,de "retourner à bord" du navire qu'il avait abandonné.

Et autour,des dizaines de journalistes venus pour rappeler le souvenir d'une catastrophe au caractère planétaire.

Le Concordia transportait en effet plus de 3200 touristes de 60 nationalités différentes et plus d'un millier de membres d'équipage venus de 40 pays.

Sur les 30 victimes identifiées du naufrage,12 étaient allemandes,six françaises,six italiennes,deux péruviennes,deux américaines,une hongroise et une espagnole.

Les corps d'un membre d'équipage indien et d'une passagère italienne n'ont toujours pas été retrouvés.

"Aller de l'avant"

Geste symbolique,les cérémonies ont débuté par le repositionnement,dans la matinée,du rocher heurté violemment et arraché par le Concordia juste avant qu'il ne s'échoue à une trentaine de mètres du port du Giglio.

Ce geste visait à "remettre les choses en place,pas pour oublier" mais "parce qu'il faut aller de l'avant", selon le maire du Giglio,Sergio Ortelli.

Et c'est au retour que les familles des victimes ont pu lancer leurs gerbes de fleurs sur l'épave,qui gît toujours couchée sur un flanc,à l'entrée du port du Giglio.

Une messe a ensuite été célébrée dans la petite église puis,vers 15h30,des plaques seront apposées dans le port du Giglio: l'une avec le nom des victimes,l'autre pour célébrer la solidarité des habitants du Giglio.

La présidente du Collectif des naufragés français,Anne Decré,venue avec environ 70 membres de l'organisation,a estimé que l'île du Giglio a organisé une journée de la mémoire "digne" de ses habitants et de leur sens de l'accueil.

"Cela répondait à un besoin des familles des victimes et des rescapés",a-t-elle souligné devant quelques journalistes français.

"Nous attendions d'être ensemble réunis comme nous l'avons été il y a un an et comme le sommes depuis un an".

Selon elle,les rescapés qui ont fait le voyage depuis la France avaient "besoin" de revenir sur l'île.

"J'espère que cela va nous aider" dans le processus de cicatrisation du traumatisme,a-t-elle dit.

Deux psychologues accompagnaient le groupe.

L'une d'elles a critiqué le manque de respect de certaines télévisions qui se sont jetées sur les rescapés à leur descente du ferry,en soulignant que beaucoup "vivent mal cette intrusion".

"Beaucoup ne sont pas là car ils étaient psychologiquement incapables de venir.

Tant que ce cercueil flottant est là,c'est pénible de revenir sur cette île qui est,je le découvre aujourd'hui, magnifique",a noté pour sa part Anne Decré.

L'important pour elle,c'est que des rescapés aient pu revenir "pour panser leurs blessures".

"Chacun a un travail à faire,a de bonnes raisons personnelles d'être venu".

La polémique n'est pas close

Le groupe Costa,propriétaire du Concordia,a décidé pour sa part de mettre ses drapeaux en berne,et a organisé des cérémonies ou minutes de silence sur tous les paquebots du groupe,dans son siège italien de Gênes et en l'église de La Madeleine à Paris.

Divers rites religieux sont prévus aussi en Inde,Indonésie,aux Philippines et en Chine.

A l'heure du naufrage,21h45,après une minute de silence,les sirènes de tous les bateaux présents retentiront dans le port du Giglio avant la mise à la mer de 32 lanternes lumineuses.

Mais la polémique sur les conditions du naufrage n'est pas close pour autant.

Ni le capitaine du Concordia,ni le groupe Costa n'ont évolué dans leurs déclarations depuis près d'un an.

Il y a quelques semaines,TF1 avait rencontré le capitaine du paquebot le commandant Francesco Schettino : principal accusé du drame,il tente toujours de se justifier.

Cette semaine et en exclusivité dans un média français,TF1 a également rencontré le patron de la compagnie Costa,Gianni Onorato,pour une interview dans laquelle son discours treste identique à celui qu'il tenait au mois juillet,date à laquelle le groupe avait licencié son commandant.

Le PDG réaffirme que,selon lui le naufrage n'est dû qu'à une erreur humaine.


















TF1 News

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Mer 10 Avr - 23:15:32

Concordia : Costa condamnée à payer un million d'euros

Le propriétaire du Costa Concordia,dont le naufrage en Toscane en janvier 2012 avait fait 32 morts,a été condamné au terme d'une procédure négociée.



L'épave du Costa Concordia en janvier 2012.

Costa Croisières,propriétaire du Concordia dont le naufrage en Toscane en janvier 2012 avait fait 32 morts a été condamnée mercredi à une amende d'un million d'euros au terme d'une procédure négociée.

Cette tractation a eu lieu entre le procureur de Grosseto et la compagnie.

Le parquet avait donné son accord à cet arrangement qui,en France,s'apparenterait à notre procédure de plaider-coupable.

La compagnie avait déposé sa demande en février dernier.

En s'acquittant de ce million d'euros,elle sort d'un éventuel procès au pénal.

Seuls le commandant Francesco Schettino et les quatre autres membres de l'équipage,considérés comme fautifs,pourront faire l'objet d'une procédure pénale.

Lundi prochain,une audience préliminaire débutera contre eux devant le tribunal de Grossetto pour décider de leur éventuel renvoi en justice.

Heurtées par cet arrangement,les familles,qui ne pourront désormais plus poursuivre la compagnie qu'au civil,«tombent des nues»,commente Anne Decré,la présidente du Collectif des naufragés français du Concordia.

«Ça veut dire que moyennant monnaie Costa se lave de l'histoire,elle achète son innocence,s'éberlue Anne Decré.

Tout serait achetable,donc?

Pourrait-on voir en France que AZF,par exemple,sorte du pénal en donnant un million?».

Selon la compagnie,Costa Croisières se constituera partie civile dans le procès contre Schettino,s'estimant victime de ses agissements.

«On passe de responsable mais pas coupable à victime,résume la présidente du Collectif.

C'est pas tordu,ça?».

Indemnisation forfaitaire de 11.000 euros

Les victimes françaises qui n'avaient pas accepté le «forfait» des 11.000 euros proposés par la compagnie au lendemain du naufrage sont toujours en cours de négociation de leurs indemnisations.

Une bonne partie de ces 330 personnes devrait trouver un accord d'ici la mi-mai,les cas les plus lourds et les plus complexes ultérieurement.

130 avaient accepté le dédommagement forfaitaire de Costa.

Comme dans tout protocole,accepter une indemnisation exclut la victime de poursuivre au pénal mais «le pénal restant la voie pour rechercher la vérité»,dit Anne Decré,la question se pose pour certains naufragés de se constituer partie civile dans le procès contre Schettino.

«Peut-être qu'une association peut le faire,nous allons nous renseigner pour savoir si une telle requête serait recevable».














le figaro

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Mer 22 Mai - 15:20:03

Concordia : le commandant jugé en Juillet

Le procès contre le commandant du Costa Concordia,Francesco Schettino,s'ouvrira le mercredi 9 juillet,a décidé aujourd'hui le juge des audiences préliminaires de Grosseto,en Toscane,quinze mois après le naufrage du navire.

L'ex-commandant est poursuivi pour homicides multiples par imprudence,abandon de navire et dommages à l'environnement,après le naufrage du paquebot de croisière qui avait fait 32 morts en janvier 2012.














le figaro

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Ven 5 Juil - 23:56:08

Concordia : un procès teinté d'amertume

Le procès pénal du commandant du Concordia,Francesco Schettino,s'ouvre le 9 juillet.

Les victimes,qui auraient souhaiter obtenir des réponses,ne pourront pas assister au procès,n'étant pas parties civiles.




Francesco Schettino,à Grossetto,le 15 avril 2013.

Alors que le procès du commandant du Concordia,Francesco Schettino,accusé d'homicides multiples par imprudence,abandon de navire et dommages à l'environnement,doit se tenir le 9 juillet à Grosseto en Toscane,les naufragés français expriment leur «amertume» de ne pouvoir participer à ce procès pénal où ils n'ont pas «leur place,ni leur mot à dire»,se révolte Anne Decré,la présidente du Collectif des naufragés français du Concordia.

Indemnisées ou en passe de l'être,les victimes ne peuvent être parties civiles dans ce procès où Francesco Schettino comparaît seul.

Les cinq autres responsables du naufrage (quatre officiers du Concordia et le responsable des situations de crise au sein de la compagnie Costa Croisières) avaient fait une demande de «peine négociée» qui avait été déclarée recevable par le parquet de Grosseto.

Ce qui leur éviterait un procès.

Le parquet pourrait l'accepter courant juillet.

Schettino qui avait aussi demandé une peine négociée (il avait proposé de purger une peine de trois ans et quatre mois de prison) s'est vu opposer un refus du parquet,estimant que le commandant du navire avait joué un rôle central dans le drame.

Quant à la compagnie Costa Croisières,elle ne sera pas sur le banc des accusés puisque,dans le cadre d'une peine négociée,elle a été condamnée en avril à une amende d'un million d'euros.

Si elle s'évite un procès pénal,rien ne dit qu'elle ne se retrouvera pas devant les tribunaux civils,en raison de certains rescapés qui,faute d'avoir trouvé un terrain d'entente pour leur indemnisation,pourraient engager des poursuites.

Le naufrage avait fait 32 morts sur plus de 4000 passagers,le 13 janvier 2012,près des côtes de la petite île du Giglio en Toscane.

Six passagers français ont péri,sur 462 à bord.

Colère et incompréhension des victimes

«Nous sommes désemparés,démunis et très en colère»,dit Anne Decré.

Pour des victimes,qui attendent des réponses et des responsables,ne pas avoir de procès c'est une injustice».

Le collectif dit encore ne pas «cautionner un procès qui s'annonce déjà comme tronqué,et en tout cas certainement bien en deçà du vrai enjeu qu'il devrait porter: celui de la sécurité de tous».

«Aujourd'hui,c'est un sentiment mêlé d'incompréhension et d'amertume qui prévaut chez la majorité d'entre nous alors qu'il nous semble impossible de devoir renoncer à cette recherche de la vérité sur les fautes manquements et négligences qui ont permis ce drame,poursuit le collectif.

Depuis des mois,la justice italienne manque à un devoir élémentaire d'information des victimes: rien n'a été prévu pour nous accueillir et organiser notre présence effective.

La dimension mondiale de cette tragédie semble vouloir être gommée par les autorités italiennes».

Le procès pourrait être reporté au 17 juillet

Pour la majorité des victimes françaises qui n'avaient pas accepté les 11000 euros forfaitaires proposés par Costa,la négociation des indemnisations vient d'être conclue.

150 dossiers ont été réglés sur les 230.

Sur les 4229 personnes à bord,de toutes nationalités,«plus de 80% ont réglé par transaction leur situation» communique Costa Croisières.

Pour un procès que d'aucuns jugent déjà comme une excentricité de la comedia dell Arte,les audiences auront lieu au théâtre moderne de Grosseto.

Déjà on parle de renvoi à une date ultérieure puisque le 9 juillet,en Italie,c'est jour de grève des avocats.

Le procès de Schettino serait alors reporté au 17 juillet à 9h30.

347 personnes seront citées à la barre,où la sulfureuse Domnica Cemortan devrait s'exprimer ainsi que le commandant Gregorio De Falco,devenu un héros en Italie pour avoir sermonné Francesco Schettino la nuit du naufrage et lui avoir ordonné de remonter à bord.

Il y aura environ 60 audiences réparties sur plusieurs mois la fin du procès est prévue en avril 2014 afin de ne pas perturber la saison théâtrale.

300 journalistes internationaux sont attendus,avec un cordon de sécurité tout autour du théâtre et un écran géant placé à l'extérieur pour les non accrédités qui veulent suivre les audiences.

La procédure de licenciement du commandant repoussée à début 2014

L'autre procédure,la validation du licenciement demandé par Costa Croisières à l'encontre de Francesco Schettino,a quant à elle été repoussée par le juge du travail au 27 janvier 2014.

Ce report est dû au fait que la Cour suprême n'a pas encore statué sur le recours engagé par l'avocat de Francesco Schettino,Rozario D'Orazio.

Celui-ci conteste la loi Fornero qui date de 2011 et sur laquelle s'appuie Costa Croisières pour licencier son salarié.

Dans la plainte déposée par Francesco Schettino au tribunal de Torre Annunziata (Naples) contre Costa Croisières pour licenciement abusif,le processus a lui aussi été suspendu,dans l'attente de la réponse de la Cour suprême.

















le figaro

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Mar 9 Juil - 1:37:50

Procès du Costa Concordia: "C'est une parodie de justice"

Le procès du Costa Concordia doit s'ouvrir mardi,mais risque d'être reporté en raison d'une grève d'avocats.

Le collectif des naufragés français regrette la tournure que prend le dossier.


Le procès du commandant du Costa Concordia,Francesco Schettino,s'ouvrira-t-il mardi,comme prévu,au tribunal de Grosseto en Toscane?

Un an et demi après le tragique naufrage du paquebot de croisière qui avait fait 32 morts,l'audience pourrait être reportée dès son ouverture,en raison d'une grève nationale d'avocats.

Plus de 400 témoins et 250 parties civiles seront cités au cours de ce procès fleuve,prévu pour durer des mois.

Mais pour Anne Décré,présidente du collectif des naufragés français du Costa Concordia qui rassemble 360 des 462 passagers français,il a déjà un goût amer.

"C'est une parodie de justice.

Sur le banc des accusés,il n'y a plus que  ce capitaine,qui finalement n'est qu'un salarié qui a effectué une manoeuvre mortelle (le rapprochement des côtes italiennes) validée par sa direction.

Or Costa Croisières a réussi à échapper à un procès grâce à une procédure négociée,en payant une amende d'un million d'euros à la justice italienne...",confie Anne Décré,écoeurée à BFMTV.com.

Selon elle,"les victimes et leurs proches sont très mal tenus informés des avancées judiciaires du dossier.

On apprend tout par la presse italienne,quand on trouve de bonnes âmes pour traduire les articles",déplore-t-elle.

Mardi,la justice se prononcera sur la demande du collectif de se porter partie civile.

"La prison ne me fait pas peur"

Quant au commandant Schettino,resté plutôt silencieux ces derniers mois,il a affirmé que "la prison ne lui faisait pas peur".

"Je suis en paix avec ma conscience",a-t-il affirmé au moment de l'annonce de la date de son procès: "Je suis serein,j'irai au procès en sachant que je peux expliquer les faits avec calme".

Ses avocats ont tenté d'obtenir un accord à l'amiable sur la sanction en échange d'une reconnaissance au moins partielle de culpabilité,mais le juge des audiences préliminaires a décidé qu'il devait être jugé contrairement aux autres prévenus comme la compagnie Costa Croisières.

Dans la nuit du 13 janvier 2012,le Costa Concordia,un paquebot de 114.500 tonnes,avait heurté un écueil près de la côte et s'était échoué sur des rochers à quelques dizaines de mètres de l'île toscane du Giglio avec à son bord 4.229 personnes,dont 3.200 touristes.

Trente-deux personnes ont trouvé la mort dans ce naufrage et les corps de deux d'entre elles n'ont jamais été retrouvés.

Au large de l'île du Giglio,l'énorme épave gît encore sur le flanc,à quelques encablures du port.





















midi libre

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Dim 21 Juil - 12:24:00

Costa Concordia : 5 peines de prison "négociées"

En marge du procès du commandant Schettino,cinq co-accusés ont été condamnés dans l'affaire du naufrage qui avait fait 32 morts en Toscane,en 2012.


L'épave du Costa Concordia,le 15 juillet

Les premières peines de prison "négociées" sont tombées samedi 20 juillet contre cinq co-accusés dans le naufrage du Costa Concordia qui avait fait 32 morts en janvier 2012.

Suscitant de vives critiques,elles ont été annoncées en marge du procès du commandant Schettino,le principal responsable du drame,à Grosseto,en Toscane.


Ces peines modérées dites "négociées" allant de deux ans et dix mois à un an et six mois pour homicides pluriels par imprudence ont été jugées trop faibles par les parties civiles,dont certaines contestent que le commandant Francesco Schettino soit jugé seul grand responsable de la tragédie.



Les cinq co-accusés ont bénéficié d'une procédure dite de "pattegiamento" qui permet en vertu du droit italien un accord à l'amiable sur la sanction,en échange d'une reconnaissance au moins partielle de culpabilité.



Homicides pluriels et blessures par imprudence



Le commandant de bord Francesco Schettino,dont le procès s'est ouvert mercredi,s'est vu refuser ce traitement,le parquet ayant émis un avis défavorable,mais ses avocats l'ont réclamé pour lui à nouveau.



Les cinq condamnés,dont les avocats avaient formalisé les requêtes de négociation de leurs peines en mai,étaient pour quatre d'entre eux sur le bateau.



Le cinquième est le directeur de l'unité de crise de Costa Crociere,Roberto Ferrarini,accusé de n'avoir pris des mesures suffisamment rapides et efficaces.



C'est lui qui s'est vu infliger la peine la plus sévère de deux ans et dix mois.



L'hôtelier Manrico Giampedroni a reçu deux ans et six mois de prison.



L'officier de bord Ciro Ambrosio a été condamné à un an et onze mois.



Le timonier indonésien Jacob Rusli Bin a écopé d'un an et huit mois.



Un autre officier de bord,Silvia Coronica,a été condamnée à un an et six mois.



Le parquet avait émis un avis favorable au "pattegiamento" pour ces cinq co-accusés de Francesco Schettino.



Tous ont été reconnus coupables d'homicides pluriels par imprudence et aussi d'avoir occasionné des blessures par imprudence.



Des peines "redimensionnées"



Ciro Ambrosio,Silvia Coronica et Jacob Rusli Bin ont été aussi reconnus coupables de naufrage par imprudence.



Ciro Ambrosio a vu sa peine allégée pour l'aide qu'il a fournie aux passagers.



Le naufrage du paquebot de croisière avait fait 32 morts à proximité de la petite île du Giglio en Toscane,en pleine nuit.



Les décès auraient pu être évités et avaient été provoqués par une mauvaise gestion de l'urgence.



"Il n'y a désormais plus de doutes sur les graves responsabilités de Schettino",a réagi le procureur de Grosseto,Francesco Verusio.



"Schettino est le responsable de ce qui est survenu,les autres avaient des responsabilités mineures",a-t-il insisté.



Selon lui,"les condamnations prononcées provenaient au départ de peines bien plus élevées qui ont été redimensionnées en fonction de la contribution de chacun des co-accusés à l'accident".



Dans l'organisation complexe que constitue la navigation en général et la conduite d'un navire de croisière,les possibilités des cinq d'intervenir à partir de leurs propres positions de responsabilité ont cédé le pas face aux choix opposés adoptés par le responsable du commandement",a expliqué Francesco Verusio.



"Injuste",pour les parties civiles



La perspective de ces peines négociées avait provoqué par avance la colère des parties civiles,venus à Grosseto rendre justice à leurs disparus.



"Nous nous y attendions mais ce sont des peines négociées injustes.



Il y a une évidente disparité de traitement avec eux et Schettino.



Il n'est pas normal qu'il soit l'unique coupable",a commenté l'un des avocats des parties civiles,Me Daniele Bocciolini,cité par le site du quotidien "Repubblica".



Massimiliano Gabrielli,d'une association de victimes,"Justice pour le Concordia",s'est déclaré scandalisé,en comparant les peines prononcées à celles qui sont infligées à des entrepreneurs de construction : "Si l'on ferme une véranda,on risque des peines analogues !



Le parquet a sous-dimensionné les fautes",a-t-il dit à l'agence ANSA.



Naviguant trop près de la côte,le paquebot de luxe de 114.500 tonnes avait heurté un écueil et s'était échoué avec à son bord 4.229 personnes,dont 3.200 touristes.



250 parties civiles sont présentes à Grosseto au procès Schettino.



 L'énorme épave gît encore près du port du Giglio,couchée sur le flanc.



































le nouvel observateur

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Dim 15 Sep - 22:11:43

Costa Concordia : l'opération de redressement du navire commence lundi

"Les paramètres du vent et la hauteur des vagues sont compatibles avec les valeurs maximales prévues par les calculs pour la faisabilité de l'opération",ont indiqué les autorités.



Un jeune vacancier s'apprête à plonger aux abord de l'épave du Costa Concordia,Giglio Porto (Italie),le 28 août 2012

La petite île italienne du Giglio va retrouver son horizon.

Le redressement de l'immense paquebot Costa Concordia,couché depuis plus d'un an et demi sur son rivage,commence lundi,a indiqué dimanche 15 septembre,la protection civile.

Une première mondiale.

Le naufrage du bateau de croisière,en janvier 2012,avait causé la mort de 32 personnes.

"Les paramètres du vent et la hauteur des vagues sont compatibles avec les valeurs maximales prévues par les calculs pour la faisabilité de l'opération",ont indiqué les autorités.

L'adjoint du maire du Giglio,responsable de l'environnement,Alessandro Centurioni,s'est dit "très confiant dans le déroulement" de cette opération exceptionnelle.

Quelques heures plus tôt,un membre de la structure gouvernementale italienne chargée de l'opération avait confirmé à l'AFP que "tous les tests étaient achevés."

"Nous sommes en train de mettre la dernière main aux préparatifs",avait-il déclaré.

Remorqué dans plusieurs mois,loin de l'île du Giglio

Le navire aurait difficilement résisté à un troisième hiver dans l'eau de mer,selon des spécialistes,constituant un risque croissant pour l'environnement.

Des barrières marines flottantes anti-pollution ont ainsi été déployées autour de l'épave et un dispositif a été prévu pour pomper éventuellement les liquides toxiques qui pourraient s'échapper du bateau au cours de l'opération.

Le navire a été stabilisé grâce à des centaines de sacs de ciment placés par des plongeurs au fond de la mer et par une plate-forme,de la taille d'un terrain de football,forée dans le sous-sol marin.

Tiré par d'énormes câbles,le bateau amorcera la rotation,avant de retrouver sa position verticale avec la force de gravité.

Le Costa Concordia sera alors renfloué et remorqué loin du Giglio,dans plusieurs mois.

Pas moins d'une centaine de personnes participent à ce redressement,mené sous la direction de l'expert sud-africain dans le renflouement de navires,Nick Sloane.

L'opération a déjà coûté à l'armateur 600 millions d'euros,selon un expert du groupe américain qui contrôle la compagnie Costa,Carnival.

Elle doit commencer à l'aube,vers six heures locales et devrait durer pratiquement toute la journée,sous le regard des habitants de l'île et des caméras du monde entier : 400 journalistes ont été accrédités pour suivre l'évènement.




















francetvinfo

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Lun 16 Sep - 16:41:17

Costa Concordia: Le paquebot s'est détaché des rochers

«Tout se passe comme prévu mais la partie n'est absolument pas terminée et des imprévus peuvent se produire»,a affirmé le chef de la protection civile italienne,Franco Gabrielli...



Début de l'opération de redressement du Costa Concordia,le 16 septembre 2013 en Italie.

L'opération spectaculaire et sans précédent de rotation du Concordia a franchi une phase délicate lundi,avec le détachement du rocher sur lequel le paquebot gisait depuis 20 mois devant l'île toscane du Giglio.

Peu après midi 10h (GMT),«le bateau s'est détaché des rochers» dans lesquels il était encastré depuis son naufrage le 13 janvier 2012,a déclaré à la presse Serge Girotto,responsable du projet pour la société italienne Micoperi.

Cela signifie que «les heures les plus délicates sont désormais passées»,a-t-il ajouté.

En milieu de matinée,plus d'un mètre de coque rouillée,émergeant de l'eau salée,était visible sur les écrans de la salle de presse,selon une journaliste de l'AFP.

«Tous les calculs faits par nos ingénieurs ont été confirmés par la réalité»,s'est réjoui devant la presse le chef de la protection civile italienne,Franco Gabrielli.

«Tout se passe comme prévu mais la partie n'est absolument pas terminée et des imprévus peuvent se produire»,a-t-il nuancé.

L'ingénieur Girotto a souligné par exemple que la partie de la coque désormais émergée,présente de «nombreux dommages»,selon les images des caméras sous-marines. Même si «nous nous attendions aux déformations subies»,a-t-il dit.

Le redressement interviendra plus tard

Peu après 12h,la rotation du navire était de seulement «trois degrés»,selon lui mais elle devrait s'accélérer par la suite.

M. Girotto a confirmé une durée totale de douze heures pour les opérations entamées à 7h GMT.

Le redressement puis le renflouage qui interviendra plus tard est une oeuvre titanesque qui a déjà coûté plus de 600 millions d'euros,financés par l'armateur Costa et sa maison-mère américaine Carnival.

C'est la première fois qu'un tel exploit est tenté sur un bateau aussi grand long de près de 290 mètres,haut comme un immeuble de plus de dix étages et positionné de cette façon le flanc droit couché sur des rochers.

L'ex-palace flottant a été vidé de toute présence jusqu'à ce qu'il soit sécurisé,avant la venue éventuelle des enquêteurs du parquet de Grosseto,toujours à la recherche des corps de deux disparus,une passagère italienne et un serveur indien,sur les 32 morts qu'a fait ce naufrage le 13 janvier 2012.

En outre,tout trafic maritime est interrompu aux abords de l'île.

Pas de pollution marine significative

Pour le moment,il n'y a pas de pollution marine significative,a indiqué le préfet Gabrielli.

«Il n'y a pas eu de problèmes même si nous n'en sommes qu'au début et il est prévu qu'une grande quantité de liquides se déversera dans la mer».

«Nous n'attendons pas des chiffres alarmants en termes de concentration toxique,mais plutôt des perturbations temporaires dans l'environnement marin»,a expliqué Marcello Mossa Verre,un responsable de l'agence régionale de contrôle de l'environnement (Arpat).

La rotation est gérée à distance dans une «salle de contrôle» par 12 personnes.

La plateforme flottante où ils se trouvent est reliée par deux «cordons ombilicaux» (un cable principal et un de secours) au navire.

Même les «battements du coeur» de Nick Sloane,le spécialiste mondial en renflouements embauché par le consortium américano-italien Titan-Micoperi pour superviser les travaux,vont être contrôlés,a plaisanté M. Gabrielli.

Le Sud-Africain à la tête d'une équipe de 500 personnes de près de 30 nationalités travaillant 24h sur 24h a dit être «prêt»,«tous les risques ayant été identifiés».

Le chef de l'opération a aussi remercié la population de l'île qui a été «compréhensive» ces derniers 18 mois.

Car les habitants attendent avec impatience ce fameux jour maintes fois reporté où le paquebot qui gâche la vue,telle une verrue métallique géante encastrée dans le petit port,reprendra une position plus «normale» avant d'être renfloué puis remorqué au loin.

Le premier d'entre eux,le maire Sergio Ortelli,affirmait ainsi à la presse que «l'attente était grande,puisque lundi allait se concrétiser une année de travail intense».

«Nous sommes convaincus que les choses se passeront bien»,a ajouté l'édile avant de conclure tout de même: «croisons les doigts!».


















yahoo actualites

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Mar 17 Sep - 20:09:38

Nick Sloane,l'homme qui a redressé le Costa Concordia

Ce Sud-Africain de 52 ans,spécialiste mondial en renflouement,a dirigé les opérations avec 11 autres experts depuis une plateforme flottante.



Il s'est dit "soulagé" que le redressement du Concordia ait fonctionné.

"Je suis soulagé.

Une opération à cette échelle,cela ne s'est jamais fait",a déclaré mardi matin Nick Sloane,un Sud-Africain de 52ans,spécialiste mondial en renflouement qui a dirigé les opérations de redressement du Concordia avec 11 autres experts (informaticien,ingénieurs,spécialistes de robots sous-marins commandés à distance) depuis une plateforme flottante.

Malgré les "dommages importants" subis par le navire,Nick Sloane a estimé que "si le Concordia a été suffisamment fort pour se redresser,il l'est suffisamment pour reflotter".

Quelques jours avant le début des opérations,ce globe-trotter amateur de risques,confiait que le "parbuckling" (rotation) du paquebot,dont le naufrage,le 13 janvier 2012,avait fait 30 morts et deux disparus sur les 4.229 personnes à bord,était son "plus grand défi".

"Tant par la taille du bateau (aussi long que trois terrains de foot et haut comme un immeuble d'une dizaine d'étages) que par la position dans laquelle il se trouve (couché sur des rochers)",avait expliqué ce père de trois enfants,marié depuis 24 ans,en présentant l'opération à la presse.

Expert mondial

Né le 5 juillet 1961 en Zambie,reçu capitaine de Marine en 1989,Nick Sloane s'est très vite spécialisé dans le sauvetage des navires.

Depuis près de trente ans,il est reconnu comme un expert mondial dans ce domaine.

"Exposé à de nombreuses reprises à des pressions aussi bien politiques qu'environnementales" ce que précise sa biographie,il passe du sauvetage d'un navire incendié par des pirates dans le golfe d'Aden au chantier d'une plate-forme pétrolière au large des côtes mexicaines.

Parmi ses faits d'armes,figure également son intervention sur des oléoducs et des infrastructures pétrolières endommagés en Afghanistan et en Irak après les interventions militaires américaines de 2002 et 2003.

Depuis 2011,il est à la tête sa propre société,la Sloane Maritime Ltd,dont le siège est à l'île Maurice.

Spécialisée dans la gestion de crises navales,elle s'occupe également de consulting dans le secteur pétrolier.






















tf1 news


_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir   Mer 18 Sep - 20:32:50

Le Costa Concordia redressé : la vue aérienne avant/après

Découvrez les photos impressionnantes prises en juillet par le satellite très haute résolution Pléiades,réalisé et opéré par Astrium,de la côte où le paquebot Costa Concordia s'est échoué,puis ce mardi,une fois relevé.



Le Costa Concordia redressé : la vue aérienne avant/après prise en juillet 2013 et le 17 septembre 2013 par le satellite très haute résolution Pléiades,réalisé et opéré par Astrium

Tel un géant sauvé des eaux 20 mois après son tragique naufrage,le Concordia dominait mardi le minuscule port du Giglio,où il stationnera jusqu'à son renflouement qui n'est "pas prévu avant le printemps".

Vu de la rive,l'ex-palace flottant,qui s'était échoué sur cette petite île toscane le 13 janvier 2012 faisant 32 morts barre l'horizon,étonnamment droit.

Le flanc resté immergé des mois dans l'eau salée est tout rouillé,tranchant avec l'autre encore d'un blanc éclatant.

Vu du ciel,voici ce que cela a donné avant/après,grâce à des photos prises le 12 juillet et le 17 septembre par le satellite très haute résolution Pléiades,réalisé et opéré par Astrium :
























tf1 news

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Un paquebot italien s'échoue: 3 morts et 14 blessés le bilan devrait s'alourdir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» POLICE GENDARMERIE, les morts et les blessés 2010
» Explosion de gaz à Bondy : 1 morts et 46 blessés
» Explosions dans un dépôt d'armes en Albanie, nombreux morts et 170 blessés
» Trois morts et cinq blessés dans un accident de la circulation à Saida
» REPAS ITALIEN - 12/09.2010 - Joyeux Anniversaire le fofo !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: affaires judiciaires-
Sauter vers: