chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Aristide Briand

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte

Féminin Nombre de messages : 42844
Age : 53
Date d'inscription : 20/02/2005

Aristide Briand Empty
MessageSujet: Aristide Briand   Aristide Briand I_icon_minitimeMar 31 Jan - 0:13:45

Aristide Briand, surnommé le " Pèlerin de la paix " par Louise Weiss, est le premier homme d'Etat à avoir proposé officiellement une union européenne.

Il naît à Nantes le 26 mars 1862 dans une famille de cafetiers.
Après des études de droit, il s'inscrit au barreau de Saint-Nazaire en 1890.
Victime d'un scandale, il est obligé de quitter la ville en 1892.
Il s'installe alors à Paris, où il trouve un travail à La Lanterne, un journal populiste et anti-clérical.
Il obtient son premier mandat de député en 1902.
Il occupera ensuite de nombreux postes politiques : il sera onze fois Président du Conseil et vingt-cinq fois ministre dans divers cabinets de centre-gauche. Il est le co-fondateur avec Jean Jaurès du Parti socialiste français en 1901.
Très bon orateur et sachant manœuvrer habilement, il est nommé rapporteur sur le projet de loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, qui sera votée en 1905.

Si, en tant que Président du Conseil en 1921, il tente d'obliger l'Allemagne à payer les réparations de guerre prévues par le Traité de Versailles, il abandonne rapidement cette politique de fermeté pour une politique de rapprochement.
Mais, désavoué par Alexandre Millerand, Président de la République, il démissionne en janvier 1922.

De retour au Ministère des Affaires étrangères en 1925, il reste fidèle à sa politique de rapprochement avec l'Allemagne, nécessaire au maintien de la paix en Europe.
Ainsi, lors de la conférence de Locarno, qui réunit les délégués de l'Allemagne, de la Belgique, de l'Italie, de la France et du Royaume-Uni, Aristide Briand met en œuvre cette politique de réconciliation en signant, le 16 octobre 1925, le Traité qui garantit les frontières franco-allemandes et belgo-allemandes et établit un Pacte d'assistance mutuelle.
Il obtient avec Gustav Stresemann, son homologue allemand, le prix Nobel de la Paix en décembre 1926.

Par ailleurs, il est à l'origine, avec le secrétaire d'Etat américain, du " Pacte Briand-Kellog " du 27 août 1928, qui met la guerre " hors-la-loi ".
Ce pacte est approuvé par une soixantaine de pays mais n'a qu'une valeur morale.

Aristide Briand a beaucoup œuvré pour l'Europe en tant que Ministre des Affaires étrangères de 1925 à 1932 mais aussi en participant à des initiatives privées. Ainsi, en 1927, il est nommé Président d'honneur du Mouvement paneuropéen fondé par Richard de Coudenhove-Kalergi.
Au lendemain de la crise de 1929, il se rallie au projet d'une union douanière régionale entre la France, l'Allemagne et les pays voisins, proposée par l'Union douanière européenne (UDE, créée en 1925 par des économistes européens et ayant pour objectif de faire de l'Europe un grand marché libre).
Il est un des présidents d'honneur du Comité français.

Le 5 septembre 1929, à la tribune de l'Assemblée générale de la Société des Nations (SDN), il propose la création d'une union régionale, agissant, notamment, dans le domaine économique et ne portant pas atteinte à la souveraineté nationale.
Elle concerne une Europe vaste, qui s'étend jusqu'aux frontières de l'URSS et inclut les Etats baltes. Cette proposition connaît un grand succès.

Il précise son projet dans le mémorandum du 17 mai 1930 qui rappelle que cette nouvelle institution s'inscrit dans le cadre de la SDN.
Elle serait composée d'une Conférence européenne, organe représentatif rassemblant tous les représentants de tous les gouvernements européens membres de la SDN, d'un Comité Politique, organe exécutif comprenant quelques membres et enfin d'un Secrétariat.
L'un des principaux buts consiste en " l'établissement d'un marché commun pour l'élévation au maximum du niveau de bien-être humain sur l'ensemble des territoires de la communauté européenne ".
Cet objectif est repris dans le Traité de Rome de 1957 qui institue la Communauté économique européenne (CEE).

Le mémorandum n'est pas accueilli avec le même enthousiasme que son discours à la SDN.
Si une coopération entre les Etats européens semble nécessaire à tous, l'évocation d'un " lien fédéral " incite à la méfiance.
Seule la création d'une commission est décidée le 23 septembre 1930 afin d'étudier les conditions d'une éventuelle collaboration intergouvernementale au sein de l'Europe.
Aristide Briand en est élu Président à l'unanimité.
Il ne s'agit pas d'une institution européenne mais d'un organisme d'étude pourvu d'un pouvoir d'incitation et de proposition.
La mort d'Aristide Briand en 1932 conduit à la disparition de cette commission.

_________________
Aristide Briand Je-t-a10
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Aristide Briand
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aristide Briand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: grands personnages-
Sauter vers: